Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 juillet 2006

Editions Montparnasse : interview de Renaud Delourme

Ce mois-ci notre invité ciné, c’est Renaud Delourme, directeur des Editions Montparnasse, située à deux pas de l'avenue du Général Leclerc... Interview (*) :

Jive (P14) : Comment devient-on producteur de DVD, et comment est né ce choix ?

Renaud Delourme (RD) : Par goût pour le documentaire et le cinéma évidement, mais aussi avec le sentiment, surtout pour le documentaire, qu’il fallait sortir les programmes de la banalisation des systèmes télévisés de « flux ». Le support VHS puis DVD crée le sentiment de « l’objet » unique. A nous d’en décrire les qualités puis par notre travail d’édition de le rendre visible et accessible.

P14 : Depuis combien de temps êtes-vous installé dans le XIVe arrondissement de Paris et pourquoi cet arrondissement ?

RD : Nous étions à l’origine en 1988 boulevard du Montparnasse côté 6e arrondissement... C’était devenu trop petit. Nous voulions rester dans le quartier. Nous avons cherché pendant un an et en 1998 nous avons  découvert ce lieu, Villa Coeur de Vey, une ancienne imprimerie. C’était tout ce que nous cherchions : un local ouvert sur deux étages, convivial, paisible dans un quartier commerçant et vivant. Agnès Varda m’a envoyé l’an dernier une vieille carte postale ou au début du siècle il y avait là une ferme avec des vaches laitières. On y achetait son lait tous les jours !

P14 : Sur quel film avez -vous travaillé en premier et quelle est votre ligne éditoriale ?

RD : Sur des grands classiques du cinéma français et américains, pour n’en citer que deux Citizen Kane et la Règle du Jeu, sur un grand documentaire aussi, De Nuremberg à Nuremberg de Frédéric Rossif et Philippe Meyer. Cela résume notre politique éditoriale « populaire et de qualité »

medium_renaud_delourme_editions_montparnasse.JPG

P14 : Comment choisissez vous les films que vous éditez ?

RD : Par goût !

P14 : Combien de titres avez-vous déjà sortis ?

RD : Près de 1000, le catalogue actuel doit compter 600 titres en exploitation.

P14 : Concrètement comment travaillez vous ? Quels sont les titres dont vous êtes le plus fier ?

RD : De Nuremberg à de Nuremberg évidement, parce que personne ne croyait que cela pouvait devenir un best seller, et que le film est formidable, la collection sur l’art d’Alain Jaubert , Palettes. Nous en avons commencé l’édition en 1990. La série débutait, elle était inconnue. Les huit premiers titres passaient à minuit sur France 3 et le samedi dans la fenêtre de la Sept. C’est à partir d’un article dans Télérama d’Olivier Cena, que j’ai regardé les films, pris l’édition et lancé ce qui est devenu l’encyclopédie sur l’art incontournable, 50 films passionnants. Pour moi une manière étonnante en partant de l’histoire d’une œuvre de remonter jusqu’à l’essence du tableau, le replacer dans son contexte personnel, historique. Le contraire de l’indigestion, le regard personnalisé, vivant. Cela a changé ma façon d’aller au musée.

P14 : Quels sont vos regrets ? (je pense notamment la captive aux yeux clairs qui malgré la version longue inédite était une copie désastreuse) ?

RD : C’est un film merveilleux, une ambiance d’aventure. Le dvd restitue cela. Nous n’avions pas les mêmes durées entre la copie restaurée et la version longue. On a mis les deux versions, une version totalement restaurée et l’originale dans son état actuel. Je comprends que certains le regrettent. L’économie de cette édition demeure déficitaire, on a voulu offrir le choix au spectateur.

P14 : Cette année on a vu 3 belles éditions « la règle du Jeu » et le chien Andalou et King Kong pensez vous sortir encore des choses prestigieuses en 2006 ?

RD : Oui, La Chose d’un autre Monde « The Thing » dont on crédite son prestigieux producteur Howard Hawks d’en être aussi le réalisateur. Un grand classique du cinéma français, Drôle de drame de Marcel Carmé avec Louis Jouvet , et une intégrale Flaherty.

P14 : Pour en revenir à la Règle du jeu pourquoi ne trouve -t’on pas d’interview de Paulette Dubost qui  est la dernière grande dame du cinéma toujours en activité à près de 90 ans ? 

RD : Je ne sais pas. Le collector est incroyablement riche néanmoins, avec des analyses fortes d’Olivier Curchod, de Jean Douchet, des documents d’archives rares où Jean Renoir revient 27 ans plus tard au Château de la Colinière et y confronte ses souvenirs de tournage avec Marcel Dalio (film réalisé par Jacques Rivette), un livret d’accompagnement, des montages d’entretiens avec Claude Chabrol, Noémie Lvovsky. La presse a salué l’édition et nous avons été élu meilleur dvd collector de l’année par le Syndicat de la Critique. On ne peut pas imaginer les compléments comme une « masse », ou il faudrait tout avoir ce qui serait à la fois impossible et ridicule. Je  suis contre l’idée de faire du « marketing remplissage » , de submerger le spectateur. On choisit, on sélectionne, on met en lumière en fonction des matériaux dont on dispose et d’une cohérence globale. Olivier Curchod, spécialiste de La Règle du jeu  est formidable, à lui tout seul il apporte presque le nécessaire de compréhension du film…

P14 : Quels sont les projets, les futurs grands titres ?

RD : The Staircase  (Soupçons) de Jean-Xavier de Lestrade (Oscar du meilleur documentaire en 2002 pour Un coupable idéal), une sidérante série documentaire sur le procès d’un riche écrivain accusé du meurtre de sa femme en Caroline du nord aux Etats-Unis. Construit comme un thriller palpitant, The Staircase n’est pas un e fiction mais la réalité : 18 mois d’enquête folle fractionnés en 8 épisodes de 45 minutes mais avec un vrai verdict à l’arrivée. L’intégralité de la série (avec 1h30 de compléments) sort en coffret  dvd et vod le 5 juillet. A voir absolument.

P14 : Comment est née l’idée de réaliser le projet « La terre vue du Ciel » d’après le livre de Yann Arthus Bertrand ?

RD : La force des photos, la passion des regards, l’idée que ces photos nous amenaient à reconsidérer la terre et son avenir.

P14 : Pensez vous renouveler l’expérience de réalisateur ?

RD : Oui, si j’ai le temps un jour

P14 : Votre prise de conscience de l’état de la planète est- elle née de la découverte du livre de Yann Arthus Bertrand ? Avez vous quelques conseils écologiques de base à donner à nos lecteurs ?

RD : Ceux du bon sens et de la responsabilité. On n’échappera pas à la prise de conscience individuelle. On se réfugie trop souvent derrière l’idée que c’est aux autres de se charger de résoudre le problème de nos vies quotidiennes. C’est faux. La Terre est à nous, nous sommes responsables de son devenir, pour nous et les générations futures.

P14 : Comment jugez vous la politique des verts à Paris et plus précisément dans le 14ème ?

RD : Je trouve que l’on doit se concentrer sur les problèmes d’environnement exclusivement, cela touche tous les monde, rassemblera plus facilement l’ensemble des français à l’avenir. Sinon il y a des idées très positives sur l’automobile, la pollution, le tri sélectif…

P14 : Pourriez-vous expliquer en quelques mots la VOD et pourquoi vous y croyez autant ?

RD : C’est internet qui me paraît passionnant. Un outil qui révolutionne la communication, nos habitudes de consommation, nos modes de fonctionnement  pour le meilleur et pour le pire… nous chercherons à trouver le meilleur … la VOD (video on demand, soit le téléchargement payant à la vente de films, documentaires via internet) permet de télécharger un film de manière quasi spontanée et instantanée. L’internet permet en même temps d’avoir accès à une somme d’informations non négligeables, documentation conséquente, extraits, bande annonce. On peut même créer des mini site VOD par exemple, mettre à la disposition du public des documents inédits autour d’une oeuvre, faire découvrir des extraits d’un programme, permettre de n’acheter (pour 3 ou 5 euros) que le premier épisode d’une série par exemple.

P14 : Enfin pour finir quels sont vos endroits favoris dans le XIVe arrondissement ?

RD : La place devant la mairie, et les rues autour, la villa Adrienne hélas maintenant inaccessible, les petites rues entre l’avenue du général Leclerc et l’avenue René Coty, plein d’autres endroits…


Propos recueillis par Jive Juillet 2006
pour Paris14info

Plus d'info :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

mardi, 04 juillet 2006

Sans-papier : vers une régularisation ?

L'annonce par le Ministère de l'Intérieur d'une étude "au cas par cas" de toutes les situations des sans-papiers parents d'enfants scolarisés provoque une vague d'espoir... Depuis plusieurs jours, ils sont quelques centaines à faire la queue avenue du Maine devant le Commissariat Central du XIVe arrondissement pour déposer un dossier dans l'espoir d'une régularisation...

Devant la foule des sans-papier, quelques curieux s'attardent, des journalistes en pleine interview et des fonctionnaires de police distribuent des bouteilles d'eau, jour de canicule et enfants en bas âge obligent. Des images qui dérangent - eh oui, ils sont donc si nombreux - mais qui nous rappellent que ces "clandestins" font souvent tourner des pans entiers de notre économie tandis que leurs enfants étudient officiellement sur les bancs de l'école républicaine. Paradoxes d'une société française qui refuse l'immigration des adultes mais accepte celle des enfants. Le coeur a ses raisons...

Pierre

Plus d'info :
+ Diffusez vos vidéos sur Paris14.info. Postez les sur DailyMotion puis enregistrez-les dans le groupe Paris14. Elles apparaîtront automatiquement dans notre "vidéoroll" ci-contre colonne de droite... Les meilleures d'entre elles bénéficieront d'une mise en avant dans notre colonne centrale et rejoindront notre rubrique TéléParis14.
+ Vidéo réalisée avec un téléphone portable...

Petites annonces, vidéo, photo... Le plein de nouveautés sur Paris14.info

...On commence avec nos petites annonces, que vous pouvez (à nouveau) diffuser gratuitement (ci-contre colonne de droite)... Si vous avez une envie estivale (ou non) de bénévolat (n'oublions les personnes âgées isolées), une offre de baby-sitting, des objets à céder ou êtes à la recherche d'une nounou pour la rentrée, habitants du XIVe, profitez-en !

D'autres "nouveautés" à vous signaler ? Oui !

...TéléParis14, qui vous permet de mettre en ligne vos vidéos directement (merci à Nathan pour ses images de l'animation dans les rues à Pernety samedi soir dernier après la qualif' en 1/2 de finale - exemple ci-desous)...


France Bresil dans la rue !
Vidéo envoyée par nathan
...Notre album photo "75014" sur Flickr qui rassemble toutes les photos partagées par les amoureux du XIVe arrondissement...
...Et notre album "Têtes de lecteurs". Son principe est simple : nos lecteurs se photographient (si vous avez une webcam, cliquez ci-contre colonne de droite sur "Tu veux ma photo ?") et leur portrait vient s'ajouter à notre albums. Alors, ces lecteurs à quoi ressemblent-ils ? Nous finirons bien par le savoir :-)

Paris14.info, plus que jamais, un blog collboratif, réalisé par ses lecteurs...

Pierre

Plus d'info :
+ Consultez les dernières petites annonces publiées par nos lecteurs... Ci-contre colonne de droite !

dimanche, 02 juillet 2006

Bertrand Delanoë s'exprime à nouveau en faveur des tours

En écho à l'interview de Romain Paris, publiée le 28 juin dernier sur ce site - et au moment où la tour Hypergreen de Jacques Ferrier semble bel et bien partie en Asie - voici un extrait d'une intervention du Maire de Paris, Bertrand  Delanoë devant un auditoire d'architectes et d'acteurs de la construction lors du dernier MIPIM à Cannes.

"Sur la construction des tours à Paris, j'ai été mis en minorité par des conservateurs de droite comme de gauche. Sur ce sujet, je vous demande, à vous les professionnels de me bousculer, cela m'aidera à les bousculer."

Et le Maire de Paris de préciser que "rien n'est figé sur les tours à Paris. Il ne s'agira pas de logements, mais si vous me faîtes des propositions, associées à un beau geste architectural, je serai à vos côtés pour construire des tours en périphérie de la capitale.".

On sait que réconcilier les Parisiens avec l'architecture et l'urbanisme sera l'un des défis du 21e siècle pour notre Ville - si nous ne voulons pas terminer en Disneyland du XIXe siècle - comme Prague-la-morte achève de crever en Disneyland du Moyen-Age avec sa cohorte de touristes venus acheter à la queue-leu-leu un souvenir de cristal de Bohème...

Mais du concept à la pratique, de l'idée à la mise en oeuvre, les obstacles au geste architectural restent dans Paris intra-muros très nombreux. Traumatisés par l'expérience (souvent malheureuse) des années 70 et des combats pour la sauvegarde de l'âme de nos quartiers (*), le XIVe est à ce titre emblématique de l'impossible rénovation urbaine... Où construire ? Comment ? Quels éléments de notre patrimoine conserver ? Les questions sont nombreuses et peuvent rapidement fâcher, à l'exemple de l'immeuble Herzog et de Meuron de la rue des Suisses (photo ci-après) - dont on se souvient que la façade métallique n'a pas laissé de marbre le voisinage...

medium_herzog_et_de_meuron_architecte_rue_des_suisses.jpg

 Alors le débat reste ouvert, avec ou sans Plan Local d'Urbanisme puisque ce texte ne sera décidément qu'un catalogue de bonnes intentions amendables à souhait(s) soumis au bon vouloir de nos édiles... Et nous vous posons la question : si personne ne souhaite voir l'espace urbain parisien muséifié, qui osera lever le tabou et réfléchir - en dehors de Jules Verne - Paris au 21e siècle ?

Pierre

(*) On se souvient des projets de radiale Vercingétorix et de cette autoroute que l'on souhaitait voir arriver à Montparnasse... Que reste-t-il du XIVe ouvrier de Pernety, de Plaisance et de la Porte de Vanves ?

Plus d'info :
+ L'immeuble de la rue des Suisses de l'agence Herzog et de Meuron a reçu le Prix de l'Equerre d'Argent en 2001.

samedi, 01 juillet 2006

L'agenda du XIVe : juillet 2006

...Il est complété avec le concours des Internautes qui nous adressent leurs infos.

Voici donc l'agenda du XIVe arrondissement pour le mois en cours et au-delà...

Juillet

01 / Atelier populaire d'urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais - Centre Social Didot-Broussais (96 bis, rue Didot) - 10h.
02 / A l'initiative de l'association la Ronde des Bébés, PicNic au Parc Montsouris - plus d'info sur http://rondedesbebes.free.fr/
03 / Petit-déjeuner de quartier au Moulin à Café - 7h à 9h.
04 / Jardin partagé rue des Thermopyles - réunion au 64, rue de Gergovie - 20h.
05 / Tous en scène de Vincente Minelli, LE chef d'oeuvre de la Comédie musicale - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
07 / ...Et 8 juillet, Sandra et Alex - composition blues-rock à l'Express 14 - 73, rue Daguerre - entrée libre - 22h. 08 / A l'initiative du Conseil de quartier Didot-Porte de Vanves, Fête républicaine - square AUguste Renoir - 16h.
09 / Vide-grenier - rue de la Tombe-Issoire.
12 / Avec Aventure du Bout du Monde, les Projections du Mercredi spécial "Népal" - FIAP, salle Bruxelles, niveau inférieur, 30 rue Cabanis, 75014 Paris (Métro : St Jacques ou RER : Denfert-Rochereau) - Tarifs adhérents 3 € & non-adhérents 6 € - 20h30.13 / Repas de quartier et bal populaire au Moulin à café - 9, place de la Garenne - 01.40.44.87.55.
14 / Fête Nationale...
26 / A l'initiative de l'association la Ronde des Bébés,"les parents ont la parole" - réunion ouverte à outs et gratuite - 14, rue du Moulin des Lapins (entrée 140, rue du Château) - 18h30.

Septembre

02 / Atelier populaire d'urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais - Centre Social Didot-Broussais (96 bis, rue Didot) - 10h.
15 / ...Et 16, Le Gaulois & Nanouchka - chanson française à l'Express 14 - 73, rue Daguerre - entrée libre - 22h.
19 / Les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France fêtent les 100 du scoutisme tout au long de l'année 2006-2007 - Rendez-vous d'information et d'inscription - temple de Plaisance, 95 rue de l'Ouest - 19h.
21 / ...Et jusqu'au 22 décembre, le "Scrapbook d'Henri Cartier-Bresson" - Une sélection exceptionnelle d'épreuves tirées par Cartier-Bresson lui-même en 1946 pour la préparation de son exposition au Museum of Modern Art de New York - Plus d'info sur www.henricartierbresson.org
23 / ...Et 24, Jeunes Talents du Cirque - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - 15h.

Octobre

04 / "La soif du mal" d'Orson Welles avec Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
08 / Ciné-ma différence...
09 / ...JUsqu'au 5 novembre, le Révizor de Nikolai Gogol - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan.
11 / Ciné-ma différence...
11 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.
12 / ...Et jusqu'au 17 octobre, Disperse de Alban Richard - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale - 20h30.
21 / ...Et 22, week-end de découverte du scoutisme - ouvert à tous les enfants sans engagement de leur part : couchage sous tente, veillée autour du feu, grands jeux en forêt... - départ à 14h30 le samedi, retour à 17h le dimanche - Renseignements et inscriptions auprès de Meera Chakraverty (conseillère du Groupe Local de Paris-Plaisance) au 01 43 27 59 89.

Novembre

08 / "En attendant le bonheur" de Abederrame Sissako, un grand réalisateur Malien - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / ...Et jusqu'au 3 décembre, Atteintes à sa vie de Martin Crimp - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
20 / ...Et jusqu'au 19 décembre, Oxygène de Ivan Viripaev - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
25 / ...ET 26 novembre, les Journées d'amitié de la paroisse Notre-Dame du Rosaire - plus d'info : http://ndrosaire.online.fr/

Décembre

06 / "5 heures de l'après midi" de Samira Makmalbaf - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.

Pierre

Plus d'info :
+ Votre info, votre actualité ne figure pas encore sur cet agenda ? Ecrivez-nous le plut tôt possible (pour les pièces jointes type "programmes détaillés et photos d'illustration") ou laissez-nous tout de suite un commentaire !
+ C'était en Juin 2006...
+ ...Et pensez à filmer vos événements afin de les diffuser sur TéléParis14 !

vendredi, 30 juin 2006

François Villon : un voeu adopté à l'unanimité

La "fusion" - fût-elle temporaire - des lycées techniques Louis Armand et François Villon (dont nous vous parlions le 25 juin dernier) a provoqué une réaction unanime de rejet de la part de nos élus lors du dernier Conseil d'arrondissement. Ces derniers ont adopté un voeu appelant la Région à réfléchir à une autre solution de relogement... Extrait.

...Une première expérience de reportage en direct de la séance publique du Conseil d'arrondissement réalisée avec un téléphone portable... Merci de votre compréhension. Alors, votre avis ? Expérience à renouveler ?
Pierre
Plus d'info :
+ Notre nouvelle rubrique vidéo : TéléParis14.
+ Est-il légal de diffuser une séance publique de notre Conseil d'arrondissement ? ...Si Christophe Grébert y arrive à Puteaux, c'est qu'il n'y a pas de problème... Et puis le même soir, nos élus adoptaient également un voeu pour soutenir une télévision locale associative et citoyenne... On peut donc raisonnablement penser qu'ils seront heureux que Paris14.info ait pris l'initiative de retransmettre les temps forts de notre Conseil...

mardi, 27 juin 2006

En ces lieux insolites, poétiques ou tout simplement intéressants du 14ème arrondissement de Paris ...sans oublier leurs personnages (bonus)

Episode bonus de notre feuilleton par Yann André Gourvennec

Un abri dans le jardin de l’Observatoire, c’est Prouvé !

Dans le petit jardin qui précède l’observatoire, à l’angle du boulevard Arago et de la rue du Faubourg St Jacques, se cache un bien étrange édicule. Certes, le visiteur épris de grandeur lèvera-t-il la tête en direction de la coupole de l’observatoire. C’est là bien naturel. Et pourtant, il risquerait ce faisant de passer à côté de ce fameux abri percé de hublots.

medium_hr-jeanprouve.jpg

Le pavillon du cercle méridien de Jean Prouvé, chantre de l’ère industrielle moderne

S’agit-il d’un simple bâtiment préfabriqué ? Nous sommes plutôt en face d’un des éléments architecturaux caractéristiques de l’architecte ingénieur autodidacte Jean Prouvé , génial inventeur de bâtiments. Autodidacte certes, mais il est aussi le filleul d’Emile Gallé, le célèbre verrier de l’art nouveau lorrain.

Jean Prouvé (1901-1984) est un architecte qui prônait le bâtiment économique et fonctionnel (un peu à la manière de Le Corbusier). Sa particularité fut de maîtriser l’objet architectural de bout en bout, c'est-à-dire jusqu’à sa fabrication. Sa maison de Nancy est son chef d’œuvre . Par certains côtés, ses constructions empruntent leurs concepts à l’architecture japonaise. On observe sur ses modules des thèmes récurrents dont ces fameux hublots. Jean Prouvé est donc l’auteur de cet abri dit du cercle méridien, édifié en remplacement du précédent abri en bois dont l’état n’était plus satisfaisant.

Aujourd’hui, ce petit bâtiment construit en 1951 ne sert plus à mesurer l’heure sidérale  (autrefois, une lunette y était placée dans l’axe du méridien en permanence). A l’heure actuelle, il sert d’abri de rangement pour les outils du jardinier.

Yann

Plus d'info :
+ Tous les épisodes précédents dans notre rubrique Amoureux du XIVe.

dimanche, 25 juin 2006

Le Lycée François Villon verra-t-il le nombre de ses élèves doubler ?

La lecture de l'ordre du jour du Conseil d'arrondissement qui se tiendra demain soir à la Mairie du XIVe révèle toujours de bonnes ou moins bonnes surprises...

 ...Ainsi en est-il de ces voeux, présentés généralement de manière très énigmatique. Exemple :

"Proposition de vœu présentée par Pierre Castagnou, Vincent Jarousseau et l'ensemble des élu(e)s Socialistes et Radical de gauche concernant le lycée François Villon."

Renseignement pris sur le blog de Vincent Jarousseau, adjoint auprès du Maire du XIVe en charge des Affaires scolaires, ce voeu vise à s'opposer au transfert sur le lycée François Villon des 1300 élèves du Lycée technique Louis Armand, situé non loin de là dans le XVe arrondissement et qui doit fermer pour cause de désamiantage.

Vous n'en croyez ni vos yeux, ni vos oreilles ? C'est pourtant bien un projet qui traîne dans les cartons du Conseil Régional d'Ile-de-France. Doubler la capacité du lycée François Villon ! 2500 élèves ! Ainsi, l'un des Lycées les plus importants et sensibles du XIVe arrondissement, situé en plein quartier "Politique de la Ville", verrait sa population doubler et devrait accueillir - en pleine période de chantier de couverture du périphérique à 100 pas de là - les élèves d'un autre quartier "politique de la Ville"... Un projet objectivement dément, dangereux et qui semble faire fi des projets pédagogiques de la communauté éducative du Lycée François Villon...

...Bref, si vous avez l'intention de vous opposer à ce projet, c'est le moment de venir vous manifester à la Mairie du XIVe...

Camille

Plus d'info :
+ L'ordre du jour complet du prochain Conseil d'arrondissement ? Voir notre note d'hier.
+ Conseil d'arrondissement - lundi 26 juin 2006 - à partir de 19h - Mairie du XIVe arrondissement, salle des mariages - entrée libre.