Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 juillet 2017

"La Musée"

Début 2017, le Musée Camille Claudel a enfin ouvert ses portes à Nogent sur Seine. Vraiment une belle initiative puisqu'il y a 50 ans, cette grande dame n'était absolument pas connue du grand public. Ce qui est quand même incroyable vu son talent… Et d'autres injustices de ce style concernant les artistes femmes ne manquent pas. Prenons par exemple la muse de Guillaume Apollinaire Marie Laurencin dont les œuvres à de rares exceptions près se trouvent uniquement au Japon. Ou encore la peintre mexicaine Frida Kahlo. On connaissait son mari Diego Riveira, et cela fait également peu de temps que ses tableaux sont apparus au grand jour. Depuis, sa côte n'a cessé de monter.

Bref, il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine, et Eugénie Dubreuil diplômée d'un doctorat en art contemporain et qui peint depuis l'enfance se propose de remédier à ce phénomène. Touchant à toutes les techniques (gravure, céramique, dessin, collage), elle a acquis au fil des années entre 300 à 350 œuvres d'artistes féminines. Une collection englobant tous les arts depuis le XVIIè siècle jusqu'à nos jours (peinture, sculpture, dessin, gravure, céramique, broderie, timbres) et venant d'environ 25 pays même si la France est la plus représentée. Elle souhaiterait léguer ses œuvres à l'Etat afin de créer ce qu'elle appelle " La Musée", un musée dédié uniquement aux femmes artistes. Avant d'en arriver là-, elle a commencé par parler de son projet à la ville de Paris. On peut le découvrir sur le site Budget Participatif de la ville de Paris Secteur culture et patrimoine sous le nom de Virtu'elles Muséum... Un vote des parisiens aura lieu au mois de septembre pour savoir si son initiative est retenue et si des subventions pourront lui être accordées. Il s'agirait de numériser ces œuvres et de les exposer virtuellement sur un site internet accessible au plus grand nombre.. Ensuite, le virtuel pourrait devenir réalité… Pour ce faire, une publicité sous forme de flyers, d'affiches se mettra en place dans la capitale, donnant à tous les habitants l'occasion d'exprimer ou non leur approbation quant à cette idée.

En attendant, Eugénie Dubreuil invite la population à venir voir son atelier situé dans le XIIIè arrondissement. Elle organise diverses expositions autour d'un thème bien précis, afin de donner un avant-goût de ce qu'elle possède. " "Mais déclare t-elle, il faut que je trouve une solution car chez moi ce n'est pas grand. De plus, c'est au détriment de mon travail personnel. Mais je suis très mordue par ce projet, et maintenant que c'est en cours, je suis à fond dedans"… N'hésitez pas à contacter Eugénie Dubreuil au 0689338807.

Agnès Figueras-Lenattier

 

                   .

05:35 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes, musée, projet

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.