Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 février 2020

" Des pieds à la tête " DVD

Si l'on veut analyser la quintessence de l'âme d'un champion d'athlétisme, ses aspirations, ses sensations, sa technique, rien de mieux que ce film de Jacques Ertaud cinéaste-aventurier.

Que ce soit les sprinteurs, les sauteurs en longueur, en hauteur, les lanceurs de javelot, les coureurs de demi-fond l'on se régale à les voir évoluer grâce au parcours de la caméra insistant sur les gros plans, les détails physiques comme par exemple la comparaison filmée entre la foulée du sprinter et celle du coureur du demi-fond, ou les ralentis. La voix qui commente est agréable et la description de chaque spécificité a droit à son lot de réflexions savamment étudiées. Maurice Houvion battant son record de France, Jocelyn Delecour, Michel Jazy, Michel Bernard, Robert Bogey et bien d'autres, font partie des athlètes dont il est question ici.

De plus, ce DVD à notre grande satisfaction englobe un livret préfacé par Guy Lagorce, (ancien champion de sprint français, journaliste, écrivain, prix Goncourt de la nouvelle en 1980 pour son recueil " Les héroïques" ), tout à fait captivant retraçant l'enquête qu'avait faite en 1962 Jean Cau écrivain, journaliste, scénariste, dramaturge, essayiste sur l'athlétisme français publiée dans " L'Express". Quelques semaines avant le championnat d'Europe à Belgrade, cet écrivain prix Goncourt pour son roman " La pitié de Dieu" avait pris la décision d'aller vivre parmi les athlètes pour les voir s'entraîner.
Ce texte est si pur, si délicieux, l'atmosphère globale qui règne sur le gazon du stade de Fontainebleau décrite avec tellement de joliesse, que l'on a envie de tout citer comme extraits.

Quelques portraits en exergue : " Voici Lagorce. D'allure, au repos, le plus élégant et le plus racé. Des joues creuses, des yeux très doux d'animal de course, des jambes- lorsqu'il les extraira précieusement de la gaine du survêtement- merveilleuses de modelé et de race"… " Michel Bernard c'est Ignace de Loyola déguisé en coureur. Une tête curieuse sur un corps-carcasse, des yeux sombres où ne se lit qu'une passion, des cheveux noirs : une araignée mystique"…

Une magnifique sublimation du sport qu'il faut absolument savourer…

Agnès Figueras-Lenattier

02:22 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film, enquête, athlétisme

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.