Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 septembre 2022

AFTS+

messieurs 60 en OR.JPG
(Association Française du Tennis Seniors plus)

Photos d'une équipe de joueurs membres de l'AFTS+. ( Jacques Hervet, Philippe Jolliot, Alain Moracchini, Alain Coffe) et de la joueuse Caroline Glazsmann ex n°13 française membre de l'AFTS+ et trois fois championne du monde en double mixte avec Bruno Renoult également membre de l'AFTS+

 

20190622_CF_PBR_0433.jpg

 

 

 

 

Extrait de l'interview de Gilles Moretton

«  Je suis particulièrement fier de soutenir L’AFTS+ qui depuis près de 80 ans, s’est donné comme objectif de faire vivre ce que l’on appelait à l’époque les vétérans en organisant depuis 1990, les Challenges Caren, Camus et Beust-Contet. La politique de la FFT va dans ce sens, et nous souhaitons aider davantage cette Association qui permet comme le disait Jean Borotra que le tennis soit le sport de toute une vie. » C’en en ces termes élogieux que s’exprime ainsi Gilles Moretton actuel Président de la Fédération Française de Tennis…

Cette Association fondée en 1944 s’est d’abord appelée AVT, puis AFVT et a pris le nom d'AFTS+   en 2008 à la demande de la Fédération Française de tennis. Se voulant totalement indépendante, elle avait pour but à l’origine de réunir des seniors en toute convivialité et en toute solidarité et qui pouvaient pratiquer ensemble le tennis.  C’étaient surtout à l’époque des notaires, avocats, docteurs en pharmacie, donc des professions libérales qui constituaient l’essentiel des membres, ces derniers aimant surtout partager de bons repas et faire des parties acharnées de 421 après s’être dépensés sur le court. . Le tennis n’était alors qu’un prétexte pour se réunir.  Et comme souvent à cette époque  encore peu flatteuse pour le sexe féminin, pas question que soient admises les femmes. Soi-disant elles pouvaient perturber ces Messieurs… Ce n’est que sous l’impulsion de Colette Beust et des diverses nations ayant déjà franchi le pas que la situation évolua…

Quoi qu’il en soit, cette Association dont les 500 adhérents environ ont entre 30 et 90 ans, la plus âgée étant Hélène Salvetat 100 ans, a maintenant un rôle de plus en plus important au sein du monde du tennis seniors+ avec l’organisation de différents Challenges. Le joueur de tennis André Contet s’en est occupé à un certain moment et a réussi à les faire homologuer. Comme les challenges Caren (pour les hommes), Camus (pour les dames) avec maintenant des finales à Arcachon et dont les clubs de tennis sont friands. Plus les épreuves de doubles Beust -Contet englobant doubles mixte, dames et messieurs par équipe. Sans compter deux tournois annuels à l’étranger homologués FFT qui ont beaucoup de succès. Hammamet en Tunisie et Gandia en Espagne avec un magnifique hôtel au bord de l’eau et de nombreux terrains de tennis en terre battue.

Ces deux tournois sont aussi l’occasion pour les joueurs de participer à un tournoi de pétanque, de pratiquer le beach-volley et de se réunir lors d’une soirée de gala… C’est une aubaine pour nos séniors car il existe peu de tournois en France leur étant destinés. « En plus ajoute Claudine Penoel la secrétaire de l'Association,  l’inscription aux  tournois ITF est chère et il existe quelques obligations édictés par la fédération internationale à respecter par les présidents de club. Cela permet à des clubs de toute taille et à des équipes de toute force de participer à d’autres compétitions que celles auxquelles tous ne pouvaient avoir droit…

AFTS+ a également comme but d’aider des jeunes qui ne peuvent pas financièrement jouer au tennis. « Nous démarchons les clubs, explique Claudine Penoel, et ceux qui acceptent de jouer le jeu choisissent un ou deux enfants que nous aidons soit financièrement, soit en leur apportant du matériel (raquettes, tee-shirts.. )

Dernièrement, le président Patrick Follveider et son équipe ont décidé d’avoir recours à des délégués régionaux chargés de faire la promotion de l’association et une plaquette destinée à mieux faire connaître l'AFTS+ est à la disposition des lecteurs du site Internet (www. AFTSplus.fr). C’est ainsi que des actions ont été entreprises à Clermont-Ferrand et qu’un tournoi à Grenoble va avoir lieu en 2023. « Très peu de clubs sont adhérents, car ils s’inscrivent en compétition des Challenges sans être obligés de payer l’adhésion à l'AFTS. Ils payent simplement une redevance pour les disputer. Souvent ils connaissent les challenges Caren, Camus, mais ne savent pas que c’est nous qui les organisons explique Claudine Penoel.

Les membres disposent également d’un annuaire des adhérents et reçoivent tous les 3 mois un journal attractif " Tennis Senior Plus"  (le premier numéro ayant été publié en octobre 1944 sous le nom » Le Vétéran…) et qui annonce les résultats et qui s’agrandit au fil des années avec de plus en plus de rubriques dont des portraits, des interviews… C’est Claudine Penoel très calée en informatique qui assure seule la préparation du journal…

Le futur ? Il est question que se mette en place un championnat de France 80 ans, un championnat du monde 30, 90 ans en 2023. La création d’un circuit de tournois AFTS+ avec des phases finales à Roland-Garros est également au programme. Bref de belles initiatives pour les seniors ceci d’autant plus que comme on l’a vu au début, Gilles Moretton est d’accord pour apporter sa contribution. Ce qui est nouveau dans l’histoire de cette association. Et tant mieux !...

Membre actif joueur joueuse faisant partie des équipes ASTS+ : Adhésion annuelle 85 euros

Tout autre membre : 45 euros avec une réduction de 10% pour les couples

Agnès Figueras-Lenattier

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.