Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 juillet 2017

Entretien avec Tahar Ben Jelloun

Collection " Ecrivain" chez Audiolib

A travers cette interview bien menée par Jean-Luc Hesse, on découvre un Tahar Ben Jelloun bien ancré dans la réalité, et qui ne se prend pas au sérieux. Observateur, doué d'empathie, il avoue être constamment en train de tourner tout en dérision. Admirateur de Shakespeare, Cervantès, Borges, Nietzche, il se reconnaît tout à fait en Spinoza. Notamment lorsque ce philosophe parle de "l'être voué à persévérer dans son être."

En écriture, Tahar Ben Jelloun aime traduire la douleur du monde, alors qu'en peinture qu'il pratique de manière professionnelle depuis quelques années, il évoque la lumière du monde. Les deux côtés de son caractère… Partisan d'enseigner la philosophie dès la 6ème, cet écrivain intéressé par Turner et Matisse travaille beaucoup en collaboration avec son éditeur. " Je lui demande d'être très sévère"…

Cet entretien d'une heure où Tahar Ben Jelloun se confie sans détour, permet de mieux cerner sa personnalité, et de faire un peu le tour de sa vie : Son pays le Maroc et les souffrances qu'il lui a causées, sa rencontre avec l'écriture, son jugement sur l'amitié, ses enfants.

Les fans de Tahar Ben Jelloun y trouveront leur compte, et ceux qui le connaissent peu ou pas découvriront un personnage intuitif, sensible, et tourné vers les autres. Une belle confession, digne d'intérêt…

Agnès Figueras-Lenattier

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.