Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 février 2018

Hommage

Décédé le 18 février 2018, Didier Lockwood était un très grand violoniste de jazz. Remarqué par Stéphane Grappelli, qui lui propose de l'accompagner dans ses tournées, il a publié une méthode d'improvisation " Cordes et âmes" (prix Sacem 2002) et a créé à Dammarie-les-Lys, son école d'improvisation " Centre des musiques Didier Lockwood".

Quelques jours avant sa mort, il a donné au Duc des Lombards, un magnifique concert avec notamment la légende française de la batterie André Ceccarelli. C'était grandiose tellement il faisait corps avec son violon, le serrant avec sensualité et amour. Son corps en totale harmonie avec son instrument semblait atteindre une véritable jouissance électromagnétique. Quant à son visage, il avait le rictus de quelqu'un se trouvant dans une sorte d'état second et hors du monde réel. Même s'il était là avec son public, il semblait  s'être totalement oublié dans son violon.

La compagnie d'André Ceccarelli jubilant avec sa batterie ne faisait qu'accentuer cette impression d'un " drogué" par le son de son violon. Sans compter la présence d'un pianiste et d'un contrebassiste également excellents. Bref, c'était littéralement fascinant…

Et dire que Didier Lockwood est mort brusquement d'une crise cardiaque, laissant un énorme vide au sein du monde du jazz. Heureusement, il y a ses divers CD pour combler un peu cette douloureuse absence. Parmi eux l'envoûtant ""Apesantar" édité par Frémeaux et Associés avec le tandem Charlier/ Sourisse et Philippe Balatier le beatmaker de Nojazz. Patricia Petit bon fait également une apparition.

C'est un programme électroacoustique que l'on pourrait qualifier de " musique de jazz psychédélique et sensorielle" qui excite l'imagination et fait littéralement planer. On se perd immensément dans cette "forêt musicale", et l'on se réveille enchanté et charmé.
Adieu à Didier Lockwood et à son incontestable talent!...


Agnès Figueras-Lenattier

09:32 Publié dans concert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lockwood, ceccarelli, magie

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.