Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 décembre 2021

rendez-vous théâtre avec l'oeil avisé d'Agnès Figueras-Lenattier

Ce soir, je ne vais pas critiquer la pièce "lettres à Anne"qui parle de la correspondance entre Anne Pingeot et François Mitterand mais ma révolte est ce soir à son apogée. En effet, au Théâtre du Rond Point, à l'entrée on demande bien soigneusement le Pass et l'on nous recommande de ne surtout pas quitter le masque. Or en plein milieu du spectacle, l'acteur sans masque se balade dans les rangs et postillone à n'en plus finir. J'ai d'ailleurs reçu ses postillons et  me suis protégée du mieux que j'ai pu. J'ai failli lui dire d'arrêter mais je n'ai pas osé n'aimant pas les scandales. Mais ce n'est pas l'envie qui me manquait... Quoi qu'il en soit c'est du grand n'importe quoi et géré de manière totalement illogique. Pourquoi par exemple doit-on avoir un pass sanitaire pour le TGV et pas pour le TER. Quelle est la différence à l'intérieur de ces deux trains? Y en a t-il un où l'air est contaminé et pas l'autre? Bizarre tout ça... Et il y a bien d'autres incohérences de ce style...En plus d'après ce que l'on montre à la télé Monsieur Macron et ses collègues politiques ne se gênent pas pour ne pas porter le masque. Et je suis offusquée par la manière dont les journalistes sont complaisants...

Je ne vais pas me faire que des amis dans la presse mais de toute façon elle ne m'a jamais aimée. Donc au point où j'en suis, je n'ai rien à perdre...

Agnès Figueras-Lenattier

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.