Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 juillet 2007

Le 13ème change de Maire

Respecter le non cumul des mandats : le député de la 10ème circonscription de Paris (13ème et 14ème arrondissements), Serge Blisko, tout fraichement ré-élu avec 57,3% des voix, a démissionné de son poste de Maire (PS) du 13ème. Voici ce que l'on peut lire sur son blog :

"Je m'applique à moi-même le non cumul d'un mandat de parlementaire et d'un mandat de maire, proposition contenue dans le projet socialiste, mais pas encore dans la loi républicaine". "Serge Blisko, proche de Laurent Fabius, a rappelé que le maire de Paris Bertrand Delanoë avait lui-même fait ce choix en 2001 en renonçant à son poste de sénateur pour se consacrer à la Mairie de Paris".

 

Une décision que ne partagent pas grand nombre de Députés-Maires, tant à droite qu'à gauche de l'échiquier politique, Serge Blisko ayant été lui-mmême Député et Maire de 2002 à 2007. Sa préférence va donc désormais pour un mandat de Député, à teneur certainement plus nationale que locale. A noter que ce médecin a été très actif à l'assemblée nationale lors de la dernière législature, au sein du groupe PS.

Le prochain maire du XIIIè sera élu le 12 juillet en Conseil d'Arrondissement, Serge Blisko plaidant pour la candidature de Jérôme Coumet - son premier adjoint depuis 2001, un proche de Dominique Strauss-Kahn.

Dan

jeudi, 21 juin 2007

Majorité municipale : bienvenue au MoDem

La majorité municipale du XIVe est décidément une grande famille... Comme si les rapports Verts-PS ne suffisaient pas, voici que le MoDem vient ajouter son grain de sel à une situation qui ne manquait déjà pas de piquant.

Le cas Danièle Auffray en est une belle illustration. Reprenons.

Elue sur la liste "Verts" en 2001, Danièle Auffray est à ce jour élue de la majorité municipale. Elle est officiellement adjointe au Maire de Paris en charge des nouvelles technologies et de la recherche. Arrivent les législatives. A grand renforts de publicité, voici notre élue verte qui rejoint le MoDem. Elle part en campagne sous les couleurs de la formation de Marielle de Sarnez dans la 10e circonscription.

medium_19062007600.jpg

On pourra à ce titre consulter cette vidéo pour que nous puissions mieux mesurer l'engagement de Danièle Auffray au Mouvement Démocrate.

Battue au 1er tour et la page législatives tournée, retour au Conseil d'arrondissement. Là, surprise : Danièle Auffray siège toujours au sein de la majorité municipale. A-t-elle quitté le MoDem ? A-t-elle été démis de ses responsabilités d'élue de la majorité ? Apparemment pas et les élu-e-s interrogé-e-s feignent, parfois avec un grand sourire, de l'ignorer. Nous pouvons donc en conclure que des membres du MoDem - une avant-garde ? - font partie de la majorité municipale, qu'ils peuvent même y occuper des responsabilités, tandis que d'autres, Marielle de Sarnez et Yves Ogé par exemple, assis juste derrière leur petite camarade, continuent à faire partie de l'opposition.

Allez, nous sommes sûr qu'il y a une explication très simple, un truc technique auquel nous n'avons pas pensé. Danièle Auffray a du rejoindre le groupe des divers gauche ou des non-inscrits. De fait, elle serait dedans mais dehors et pourrait prendre part aux décisions de la majorité en femme libre mais engagée. La politique autrement comme ils disent.

Ainsi va la vie dans ce Conseil d'arrondissement qui ressemble de plus en plus à un théâtre de marionnettes où chacun incarne à tour de rôle l'opposant au sein de sa majorité. Pierre Castagnou sous pression constante des Verts peinait déjà à conserver le contrôle, gageons que l'arrivée du MoDem dans ce jeu de dupes ne devrait pas l'aider. Mais en l'absence d'opposition municipale, peut-on lui en vouloir ? Nourrir l'opposition en son sein est peut-être le meilleur moyen de maintenir l'illusion de la contestation et de conserver le pouvoir. Pierre Castagnou aussi a le droit d'avoir ses pauvres jusqu'à la fin de la mandature...

...Au-delà, reste à savoir qui, du MoDem ou des Verts, réalisera le meilleur score au 1er tour des municipales et obtiendra la Mairie du XIVe. Si Bertrand Delanoë peut l'emporter, coincé entre René Dutrey et Marielle de Sarnez, Pierre Castagnou ne pèsera pas lourd dans la balance (*).

Pierre

(*) En mars 2001, Pierre Schapira (PS) emporte la Mairie du IIe arrondissement face à Benoîte Taffin (Divers droite). Quelques jours plus tard, à la grande surprise des habitants du IIe arrondissement, il se retirera pour laisser la place à Jacques Boutault (Verts) afin d'assurer un partage équitable des arrondissements entre les différentes composantes de la majorité plurielle de Bertrand Delanoë. Le XIVe accueillant René Dutrey, leader des Verts au Conseil de Paris et Marielle de Sarnez, leader du MoDem, on voit mal comment il pourrait échapper à l'un ou l'autre de ces deux alliés de Bertrand Delanoë. Vous voulez être élu ? Foncez chez eux !!!

Plus d'info :
+ Le site de campagne de Danièle Auffray : www.danieleauffray2007.fr :-)