Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 novembre 2016

Paris et l'impressionnisme DVD

                 Editions GrEz

 Manet, Renoir, Caillebotte, Pissaro, Morisot, Monet, Degas, Seurat, tels sont les huit peintres qui apparaissent dans ce film réalisé par Eric Zingraff . Après une petite biographie de chacun, au moins un tableau de ces différents impressionnistes est passé en revue. Des peintures de Paris avec une analyse détaillée du regard de chaque artiste. On peut par exemple observer " La musique aux tuileries" d'Edouard Manet considéré à l'époque par les critiques comme dénué de toute composition. " Le pont des arts" de Renoir avec ses teintes dominantes or et bleu. "Les raboteurs de parquet" peinture qui fera connaître Caillebotte. La Tour Eiffel peinte par Seurat dont les sens sont en affinité avec ce monument...

Nous sommes dans les années 1870 au sein d'une capitale transformée par le baron Hausmann. Les impressionnistes peignent la réalité et la vie de tous les jours. Monet achèvera ses toiles sur Paris avec " Rue Montorgueuil". Berthe Morisot élève de Manet peindra Paris depuis les hauteurs du Trocadéro. Camille Pissaro sera le seul à participer aux huit expositions du groupe et Degas apprendra de Gustave Moreau le travail de la couleur.

En compagnie de musiques de Chopin, Debussy et autres interprétées par Moshiki Sugiura, on devine clairement comment ces artistes se sont inspirés de la beauté de Paris. La différence du "coup d'œil "qui les caractérise est observée avec minutie. Le milieu dans lequel ils ont évolué est relaté et montre l'influence que leur éducation a jouée.

C'est frais, agréable à voir et à entendre. Un bel hommage est rendu à la fois à Paris et à la peinture impressionniste qui s'est libérée de l'art académique pour adopter un style bien à elle…

Agnès Figueras-Lenattier

lundi, 17 octobre 2016

Comment Haussmann a transformé Paris?

 

                       DVD éditions Zaradoc

 

Dans ce film, Yves Billon le réalisateur rend hommage au baron Haussmann (1809-1891) et fait parler trois connaisseurs : un écrivain historien Jean Des Cars et deux architectes historiens Pierre Pinon et Nicolas Chaudun. Chacun à leur façon, et de manière complémentaire, ils analysent avec simplicité et au moyen d'un langage condensé, les nombreuses transformations qu'a opérées Haussmann au sein de la capitale. Devenu d'abord secrétaire général puis sous-préfet et préfet, cet homme a pendant 17 ans totalement remanié Paris s'occupant des voies de communication, de l'éclairage, des hôpitaux, de l'hygiène, du confort des parisiens, du transport du courrier. Possédant une force de travail inépuisable, s'appuyant sur sa haute stature (1m92), il s'impose sur les questions qui lui sont soumises.

Lorsqu'il arrive à Paris en 1853, le choléra est présent, et il existe un véritable problème de circulation de l'eau. Il va assainir les égouts, et doter la ville d'organes souterrains en même temps qu'il aménage les nouvelles avenues. Haussmann souhaite le bien-être matériel des habitants, s'occupant peu de questions philosophiques ou culturelles. De par son initiative, les arrondissements passent de 12 à 20 avec la naissance de cafés, de restaurants, de grands magasins.. La traversée de Paris est mise en place avec 25 commodités de déplacement. Par exemple la construction de la rue de Rennes pour aller de la gare Montparnasse à Saint-Germain des Près.. Bien sûr beaucoup d'amputations se mettent en place, mais en contrepartie le parc Montsouris et le parc des Buttes-Chaumont voient le jour. Près de 80 squares sont aménagés.

En revanche, malgré le souhait de Napoléon III de prendre en compte le sort des personnes défavorisées, le programme ouvrier est délaissé. Très peu de cités ouvrières sont créées avec une exode des pauvres en périphérie. Haussmann pense qu'il est important que les riches puissent venir habiter dans le centre de Paris.. Des personnalités s'élèvent contre ce manque de programme ouvrier mais Haussmann n'en a que faire. Un domaine qu'il n'abordera pas : la circulation automobile.

C'est sur la question financière qu'Haussmann sera destitué. Ce préfet très doué dans la gestion financière aura réussi pendant 10 ans à endetter la ville de Paris d'une centaine de millions d'euros sans que les parisiens s'en aperçoivent. Le livre de Jules Ferry " Les contes fantastiques d'Haussmann" dénonce le pot au rose ce qui entraîne sa chute. Mais apparemment parfaitement intègre, le baron ne se serait jamais enrichi.

Haussmann n'était ni architecte, ni ingénieur, mais d'après les témoignages, il savait rassembler les talents et les diriger. En outre, bénéficiant du pouvoir central, il a toujours rejeté avec une grande aisance, toutes les contestations contre son plan et ses projets. Il mourra sous la IIIème République pratiquement oublié.

Ce DVD divisé en différents chapitres ( Le Paris avant Haussmann, le début des grandes percées, les travaux d'Haussmann, le nouveau pari d'Hausmann, l'organisation des travaux, les espaces verts, l'habitat ) est bien conçu, et semble assez objectif. Les divers reproches faits à Hausmann sont évoqués. Comme l'expropriation, les dépenses inconsidérées, la démolition des quartiers historiques.

Pour accompagner les explications, quelques peintures, des images du vieux Paris,, l'ambiance des travaux, de la vie parisienne. Que l'on apprécie ou pas ce qu'a réalisé Haussmann c'est instructif…

Agnès Figueras-Lenattier

mardi, 03 mai 2016

"Paris l'essentiel"

 

 " Paris l'essentiel" écrit par la journaliste Daphné Deguines est un petit guide utile pour dénicher de bonnes adresses au sein de la capitale. Facilement logeable dans un sac à main, on trouve dans cet opuscule des lieux culturels et de fêtes, des boutiques amusantes, et des endroits où se promener. Les gourmands peuvent y trouver leur compte avec par exemple "Le bar à quenelles", " Le royaume des boulettes".

En prime des interviews d'artistes ( un pochoiriste, un désigner industriel, un architecte et le président du goupe Noctis..). A la fin un petit tour d'horizon, pour différents types de profil : le romantique, l'hipster, le BCBG, l'écolo, le parent.. Et un cahier pratique…

Un guide intéressant pour parisiens ou touristes à la recherche de lieux loin des clichés…

Editions nomades

09:47 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, adresses, insolite

mardi, 02 décembre 2014

Au cinéphile gourmand

Guillaume Robequain

 Editions Jubarte

 

 Pour vous cinéphiles gourmands, voici un petit guide préfacé par Laurent Bénégui qui saura vous séduire. Y sont rassemblés une quarantaine de lieux où cinéma et gastronomie ont été réunis. " L'idée est partie d'un tournage qui s'est déroulé en bas de chez moi explique l'auteur également directeur d'école. Le film s'appelait "Vénus Beauté avec Nathalie Baye. Ils avaient installé un institut de beauté dans une banque. J'ai trouvé le contexte amusant, et j'ai commencé à chercher des lieux qui avaient servi à des films. J'en avais trop, et j'ai ciblé les restaurants que j'aime bien, avec les films qui m'ont intéressé."

La scène du film est expliquée et photographiée, accompagnée du synopsis de l'histoire. Pour les gourmands, une description détaillée du restaurant et de ce que l'on peut y déguster. Cela va du bistrot très populaire aux endroits très chics, et plus on avance dans le livre, plus les prix augmentent. Un menu avec du caviar à 165 euros ça vous dit?..  C'est le seul endroit où je n'ai pas mangé" ironise Guillaume Robequain.

Tous les quartiers de Paris sont concernés, les plus utilisés étant La Bastille et le 18ème.  A noter dans le 14ème " Les Tontons" où Patrick Dewaere a tourné dans " Coup de Tête". La cabine téléphonique importante dans le film est devenue un " pipi-room".. Autre lieu cité dans le livre :"Les Jardins d'Issoire" où l'on peut imaginer Romain Duris et Niels Arestrup  dans une scène du film" De battre mon cœur s'est arrêté". Un buffet à volonté vous y attend, avec selon les dires de Guillaume Robequain un patron adorable…

Agnès Figueras-Lenattier

 

Librairie Arcane livres 183 bd Brune

Librairie Ithaque 73 rue d'Alésia

 

17:23 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, cinéma, gastronomie

samedi, 07 mars 2009

Deux nouveaux livres de sholby

Sholby, peintre du quatorzième, vient de publier deux romans coup sur coup chez Pascal Galodé éditeur...

Lire la suite

mardi, 23 décembre 2008

L'oeil éclairé de notre critique de théatre :

Orphéon et Célesta

Allez vite à la Nouvelle Eve cabaret de music-hall parisien. Non seulement vous découvrirez un bel endroit avec possibilité de déguster un bon champagne mais en plus vous assisterez à un spectacle très plaisant plein d'humour et d'effets musicaux originaux.Par exemple "Just a gigolo" détourné en "Juste un beau gigot". Les trois protagonistes (Emmanuel Hussenot, Christian Ponnard, Patrick Perrin) jazzmen, également comédiens talentueux ressortent les grands morceaux du jazz, et font revivre le répertoire classique et populaire. Comme Amstrong, Boby Lapointe, Tex Avery.Enchaînant gags et parodies, ce trio s'amuse de manière enjouée avec ses divers instruments : cornet, saxophone, flûte, clarinette, banjo, tuba. Et pour agrémenter le tout, ils jouent aussi avec leur voix. La mise en scène de Nicolas Lormeau est enlevée, dynamique et pendant une heure, on se divertit, on se détend, et on oublie tous les problèmes. A entendre absolument.

Agnès Figueras-Lenattier

Plus d'info :
+ La Nouvelle Eve 25 rue Pierre Fontaine 9ème

Tel : 01-48-65-97-90 Métro : Pigalle ou Blanche

Jusqu'au 28 mars

 

mercredi, 19 septembre 2007

Concours Photo de Paris14 - Résultats!

Tout au long du mois d'août, le site paris14.info organisait un concours sur le 14ème arrondissement. 20 photos détaillant des éléments d'architecture d'immeubles de l'arrondissement vous ont été présentés (voir les photos). L'objectif était de deviner où se cachaient ces merveilles architecturales... Voici donc les résultats:

Photo01 : 55, rue Boissonade
Photo02 : 19, Cité Bauer
Photo03 : 4, rue d’Alembert
Photo04 : 276, bd. Raspail
Photo05 : 7, rue Lebouis
Photo06 : 25, rue d’Alésia
Photo07 : 18-20, rue Ernest Cresson
Photo08 : 1, rue Boulard
Photo09 : 24, rue Hallé
Photo10 : 43, rue Bénard
Photo11 : 11, rue Rémy Dumoncel
Photo12 : 77, rue du Faubourg Saint-Jacques
Photo13 : 172, av. du Maine
Photo14 : Angle rue Sarrette, rue de Lunain
Photo15 : 1bis, rue Friant
Photo16 : 5, rue Victor Shoelcher
Photo17 : 34, rue de la Sablière
Photo18 : 31 bis, rue Campagne Première
Photo19 : 16, rue Louis Morard
Photo20 : 21-23, rue Froidevaux

cad34f909e088e7172e71336c2bf1b09.jpg

Certes, il n'y avait pas de lots à la clé et personne n'a trouvé toutes les bonnes réponses, mais rien ne vous empêche de partir à la découverte de ces détails insolites au gré de vos promenages dans le 14ème!

Et en levant le bout de votre nez lors de vos trajets quotidiens, gageons que vous découvrirez bien d'autres merveilles...

Angélie

dimanche, 26 août 2007

Concours photos de paris14.info

Tout au long du mois d'août, Paris14.info vous a proposé un concours photo présentant 20 clichés du 14ème arrondissement... dont vous deviez retrouver l'adresse exacte. Maintenant, à vous de jouer! Envoyez vos réponses (adresse et numéro de la rue pour chaque photo) avant le dimanche 16 septembre à minuit par email à l'adresse suivante: concoursparis14[at]yahoo.fr (remplacez [at] par @, cette mesure évite les spams).

Les gagnants auront toute la reconnaissance de l'équipe de Paris14 et celle de ses nombreux lecteurs! Bonne chance à vous... 

Vous pouvez retrouver l'intégralité des 20 photos dans la catégorie "concours photo".

PS. Si un charmant commerçant admiratif parmi vous souhaite offrir un prix, n'hésitez pas à nous contacter!


Angélie

mercredi, 22 août 2007

Concours Photo de Paris14 - Photos 19 et 20

Participez au grand concours photo de l'été organisé par Paris14.info en devinant les adresses correspondant aux photos diffusées sur le site! Voici aujourd'hui les deux dernières photos n°19 et n°20 de ce concours diffusé tout au long du mois d'août. Cliquez sur les vignettes pour les agrandir. Vous pouvez dès à présent envoyer vos réponses avant le 16 décembre minuit à l'adresse: concoursparis14[at]yahoo.fr (remplacez [at] par @).



bf101f6374991ef1927ec5f8d2fbc0ac.jpg
Photo n°19
 


fa9f915d297a701a962671583c5d7ce0.jpg
Photo n°20

Bonne chance à tous!

Angélie

Plus d'infos: 

Pour retrouver les photos précédentes, cliquez ici.
Pour lire la présentation du concours, cliquez là.

lundi, 20 août 2007

Concours Photo de Paris14 - Photos 17 et 18

Participez au grand concours photo de l'été organisé par Paris14.info en devinant les adresses correspondant aux photos diffusées sur le site! Les nouvelles photos sont diffusées les lundi, mercredi et vendredi tout au long du mois d'août.

Aujourd'hui les photos 17 et 18 (sur un total de 20). Cliquez sur les vignettes pour les agrandir.


4dfa519b0bb06473b34931b618bdbd79.jpg
Photo n°17
 

e2075bbc636654ac5c826635bdfb2f77.jpg
Photo n°18

Allez, courage, plus que que 2 photos à trouver après celles-ci... Rendez vous mercredi!

Angélie

Plus d'infos: 

Pour retrouver les photos précédentes, cliquez ici.
Pour lire la présentation du concours, cliquez là.