Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 janvier 2018

Cirque Romanès

"Les nomades tracent les chemins du ciel"

 

"Etre tsigane,

c'est ajouter une difficulté

à la difficulté."

Ceci est un extrait du 4ème recueil de poésie intitulé " Le luth noir" d'Alexandre Romanès ancien équilibriste sur échelle et dompteur de fauves, fondateur en 1994 du cirque Romanès, premier cirque tsigane du continent européen. Alexandre Romanès a également écrit une autobiographie " Les corbeaux sont les gitans du ciel" qui montre en écho à l'extrait cité ci-dessus qu'être tsigane n'est pas toujours une partie de plaisir. Préjugés et racisme oblige…

En tout cas, le cirque Romanès qui a lieu tous les hivers près de la Porte Maillot est un pur délice. Les numéros défilent sans discontinuer en compagnie d'un orchestre jouant de la musique tsigane. Et c'est beau, très beau!... Notamment les danses flamenco et tsiganes représentées par de jolies jeunes femmes aux formes harmonieuses et pouvant se faire les muses de nombreux peintres. Habillées avec des tenues des plus chatoyantes, elles font tourner leur jupe avec grâce et se meuvent avec une élégance rare. Et ce n'est qu'une petite partie du spectacle.

L'on peut voir contorsions, cerceaux, ruban, funambule, jonglage, et un numéro de trapèze inédit et très attachant. Le numéro de la funambule est un des plus longs, avec diverses postures notamment un grand écart sur le fil. Les cerceaux sont exploités avec dextérité, et il peut y en avoir jusqu'à cinq tournant sur la même silhouette. De petites séquences humoristiques avec animaux de compagnies complètent agréablement le tableau. C'est une véritable école familiale d'esthétisme et d'harmonie dans le mouvement. Toute la chaleur humaine tsigane est là pour nous envoûter et nous faire rêver…

Agnès Figueras-Lenattier

Plus d'infos

Cirsrque Romanès Sq. Parodi Bd de l'Amiral Bruix

Métro : Porte Maillot

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.