Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 20 septembre 2005

Paris blogue-t-il ? III : à vos marques...

medium_paris_blogue_t_il_3.jpg

La soirée a lieu demain soir et c'est - pas mal - parti ou presque pour cette troisième édition de Paris blogue-t-il ? Vous êtes plus de 250 blogueurs inscrits... Petite inquiétude des co-organisateurs que nous sommes. La sauce va-t-elle prendre comme d'habitude ? Allez-vous réellement être si nombreux ? Le Dark Planneur sera-t-il aussi nul que prévu ?

Pour info, vous serez un certain nombre de blogueurs du 14e à vous joindre à la petite sauterie. Faut dire, pour vous, c'est déjà moins loin... Alors, on se regroupe et pour vous aider, voici les noms ! Seront présents :
> El Bobo
> MieuxVautTard
> Emmanuelle Godivier
> Sophie Januel
> Le Podcasteur
> Jean-Benoit Harl
> Parce que Moi Aussi
> Dérapages
> 09h09
> Nathan
> Alexandre
> Blogapart
> Gilles
> Yann
> Catherine Nivez
> Pascal
> Angélie
> Extra
> Geoffrey
> Castor
> Et en guest star et voisin de Montrouge, Philippe...

Alors, chères voisines, chers voisins, j'espère avoir le plaisir de vous rencontrer demain et de prendre un verre en votre compagnie :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Au fait... Nous tenons dans notre colonne de droite, un blogroll avec tous les blogueurs du 14e classés par station de métro. Si vous n'y figurez pas, c'est que nous ne savons pas encore quelle est la station la plus proche de chez vous... Alors aidez-nous !!!
+ Pas encore inscrits à la 3e édition de Paris blogue-t-il ? Rendez-vous sur www.parisblog.fr, le site officiel de la soirée.

lundi, 19 septembre 2005

Ferme Montsouris : nouveau coup de poker du promoteur

La dépêche AFP est tombée à 13h29. L'immeuble du 26 rue de la Tombe-Issoire, évacué le 2 septembre dernier par la police, sera "rénové intérieurement" pour le transformer en une trentaine de logements étudiants pour début 2006, a annoncé lundi son propriétaire, un promoteur qui a précisé qu'une autorisation de travaux pour le ravalement et la remise en ordre de la toiture a été déposée.

Dans la foulée de cette évacuation, la SOFERIM affirme dans cette même dépêche avoir "immédiatement entrepris des travaux d'assainissement du bâtiment". Et d'ajouter que "si les fermetures, les alarmes et le gardiennage ont été renforcés pour éviter un nouveau squat, il a été procédé à une désinfection, à un nettoyage et au démarrage des travaux pour remettre le bâtiment en état d'habitabilité".

Rappelons que la SOFERIM s'était jusqu'alors vu retirer le permis de construire par la Mairie de Paris puis l'autorisation de travaux par le Ministère de la Culture. La Ville venait d'ailleurs de faire une offre de préemption... On s'étonnera qu'il faille à peine 3 mois à la SOFERIM pour remettre en état un immeuble qu'elle déclarait elle-même haut et fort en état d'insalubrité irrémédiable il y a quelques jours... Un nouveau coup de poker du promoteur qui avec cette annonce alléchante et apaisante semble une fois encore revenir dans la course. Alors, la hache de guerre sera-t-elle prochainement enterrée ?

Le Collectif pour la sauvegarde du site s'est toujours battu pour la restauration du site, le principe même d'une réhabilitation et donc du percement de fondations modernes apparaissant incompatibles avec la sauvegarde du site classé des Carrières de Port-Mahon situé sous l'ensemble du sous-sol de la Ferme et certains immeubles du voisinage. Il sera donc intéressant d'analyser permis de construire et demande d'autorisation de travaux pour en savoir plus et analyser la validité de ce nouveau projet. A suivre...

Pierre

Plus d'info :

+ ...Le sort des 80 résidants du squat, toujours dans l'espoir d'une solution de relogement durable, n'est quant à lui pas mentionné dans cette dépêche.
+ Une petite note qui tente d'analyser la situation des résidants...
+ Le site officiel du Collectif - réalisé par des bénévoles...
+ Le site internet que la SOFERIM consacre à son projet du 26-30 rue de la Tombe-Issoire.

Transports en commun : des améliorations en vue ?

Le Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans informe les lecteurs de son blog qu'une réflexion est engagée sur l'amélioration de la desserte du bus 62. C'est très technique, très détaillé mais cela intéressera certainement ses usagers qui sont certainement nombreux à espérer une amélioration sensible de la qualité et de la régularité du service de cette ligne...

Camille

Hôpital Saint-Vincent de Paul : le débat public relancé

Après un été difficile, les membres du Comité de sauvegarde se sont réunis jeudi 8 septembre 2005 dernier. Ils ont décidé de relancer le débat public sur la défense de l'établissement et de ses activités par :
- une interpellation du Ministre de la santé et de la Directrice Générale de l'AP-HP (voir le courrier adressé au Ministre et celui adressé à la Dir. Générale).
- l'organisation d'une conférence de presse, le 28 septembre à 10 h 30 sur l'établissement.
- la participation du comité à la fête de l'hôpital Saint Vincent de Paul à partir de 14h30 jusqu'à 16h30 sur l'hôpital (Kermesse des enfants).
- une nouvelle information par la diffusion massive d'une Gazette du Comité - sachant que le Comité invite celles et ceux qui souhaiteraient donner un coup de main (mise sous pli, diffusion, etc.) à le contacter au 01 40 48 81 98.

Pierre

Plus d'info :
+ Des menaces sur l'hôpital Saint Vincent de Paul ? Prenez un peu de recul en consultant notre fil d'actu...

dimanche, 18 septembre 2005

Les Conseils de Quartier affaiblis

Les Conseils de Quartier sont-ils représentatifs de la population ? Mais non. Cette réponse est de Monsieur le Maire lui-même, lorsqu’il a parlé des Conseils de Quartier lui ayant fait la demande de baisser le niveau des champs électromagnétiques émis par les antennes relais. Demande qui n’a pas aboutit ou que très partiellement lundi dernier.

Disqualifiés par les instances

Donc tout d’un coup, le Maire disqualifie les Conseils de Quartier lorsqu’il a un désaccord avec eux : on se demande si une municipalité n’accepte cette institution que si elle lui facilite sa mandature… comme dans le XVème où le Maire a lui-même désigné des conseillers…biens choisis ! C’est bien cet amalgame que fait encore la majorité de la population lorsqu’elle confond les Conseils de Quartier et ceux d’arrondissement, mais comment lui en tenir rigueur si les politiques eux-mêmes n’en font pas la distinction ?

Passons donc sur le fait que les Conseils de Quartier n’ont pas de fonction de représentativité particulière ; mais leur créneau est celui du terrain par l’échange d’informations et de souhaits. Pour cela, ne pas en tenir compte lorsqu’on est un élu est possible, mais avec des risques en termes de popularité.

Grosse tête

Que manque-t-il aux Conseils de Quartier ? Mieux communiquer le travail qu’ils font bénévolement en toute transparence, car celui-ci stagne dans l’ombre par manque de moyens. Ne pas prendre une grosse tête de politique en herbe serait souhaitable, car on a bien vu dans l’affaire des antennes relais le ridicule d’une non-influence après trois ans de travail. Enfin ne pas prendre une grosse tête tout court, face aux autres habitants qui viennent une fois par trimestre à leur rencontre, pour exprimer des doléances et revendiquer le bon sens des choses de la vie, haut et quelquefois fort.

C’est peut être aussi une habitude française que de parler très fort lorsqu’on n’est que tout petit, mais maintenant cela se voit. A la population de venir en aide aux Conseils de Quartier, pour asseoir un minimum de légitimité.

Jim

Plus d'info :
+ Toute l'actu de nos Conseils de quartier...

samedi, 17 septembre 2005

Journées du Patrimoine 2005 : ça continue demain...

...et le programme des visites dans le 14e arrondissement est toujours disponible en cliquant ici :-)

Camille

Expulsés de la Ferme Montsouris : et maintenant ?

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants.jpgNous sommes le 17 septembre. Logés depuis maintenant plus de deux semaines dans des hotels de la petite couronne - et notamment à l'hôtel Formule 1 de la Porte de Châtillon - les anciens résidants de la Ferme Montsouris attendent la solution de relogement durable qui leur a été promise le jour de leur évacuation.

Comme pourrait dire la chanson : "Et maintenant, que vont-ils faire ?" Où vont se réfugier les ex-résidants de la Ferme ? Devront-ils rejoindre un bidonville de la première ou deuxième couronne parisienne ?

medium_pierre_castagnou_jean-paul_millet_pierre_vallet.jpg

Nous vous confirmons que depuis cette date, tous les appartements où logeaient ces familles restent inoccupés. Et pour cause. Le promoteur, en délicatesse avec la Mairie de Paris suite à ses différentes exactions sur le site classé qu'il domine (1), a fait appel des différentes décisions de justice qui l'empêchent (en théorie) aujourd'hui de lever le petit doigt sur ce site. Le permis de construire lui a été retiré par la Ville. L'autorisation de travaux également, par le Ministère de la Culture.

medium_squat_ferme_montsouris_evacuation_des_residants_2.jpg

Ces précieux appartements resteront donc encore probablement vide pendant plus de 18 mois, le temps que la justice suive son cours. Un temps précieux puisque le promoteur, débarassé de tous les occupants des lieux pourra à nouveau "nettoyer le jardin" ou "abattre des murets" avec des engins de plusieurs tonnes comme il en a l'habitude...

18 mois pendant lesquels, bien évidemment, il eût sans doute été plus facile de trouver une solution de relogement pour ces familles qui coûteront à partir d'aujourd'hui plusieurs centaines d'Euro par jour à la Collectivité (2).

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants_4.jpgDes familles évacuées sans solution de relogement durable d'un "squat" où l'électricité vient d'être révisée, un expert sécurité incendie mandaté par la justice qui arrive sur les lieux deux heures après l'expulsion, un promoteur aux méthodes très 70's et très contestables qui retrouve toute lattitude sur un terrain au (sol et) sous-sol classé, des logements vides en période de crise, des familles déboursant des sommes importantes dans des hôtels voisins tandis que la Collectivité se retrouve avec une facture de plus sur les bras...

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants_3.jpg...S'il ne s'agit pas ici de faire des généralités - il est légitime de voir des décisions de justice mises en oeuvre (et tout particulièrement pour protéger des squatteurs d'un incendie) et donc des squats évacués - on constatera les limites d'une politique énergique appliquée aux réalités de terrain et aux cas particuliers qui comme chacun le sait sont assez nombreux. Décidément, la Ferme Montsouris n'était pas un squat comme les autres...

Pierre

(1) La Ferme Montsouris est située au-dessus des carrières de Port-Mahon, classées Monument historique.
(2) Voir article du quotidien Libération. Les familles débourseront 50% du prix des chambres soit 20 € par chambre et par jour... La Collectivité déboursera une somme identique.

Plus d'info :
+ Les nouvelles photos illustrant cet article ont été prises par Sylvie Lasserre, journaliste indépendante et habitante du 14e arrondissement, qui nous les "prête" gracieusement. A charge pour nos lecteurs de ne pas les utiliser en retour sans lui demander son accord préalable. Merci d'avance.
+ Le reportage photo réalisé le jour de l'expulsion.

 

vendredi, 16 septembre 2005

La Paroisse Saint Pierre de Montrouge lance son blog

Voilà. C'est fait. Après avoir travaillé tout l'été, la Paroisse Saint Pierre de Montrouge, sous l'impulsion du Père Philippe Marsset, vient de lancer un blog, accessible sur l'adresse suivante : http://saintpierredemontrouge.blogspirit.com

medium_saint_pierre_de_montrouge_celebration.jpg

Celui-ci remplacera temporairement le site Internet "classique" de la Paroisse (www.saintpierredemontrouge.com) qui était aujourd'hui devenu difficile à faire évoluer et à entretenir. Il devrait donc disparaître prochainement - et son ancienne adresse vous mènera directement sur le blog.

Félicitations à toute l'équipe qui visiblement a bien bossé pour offrir un ensemble d'informations basiques mais assez complètes et d'ores et déjà tout à fait à jour puisque vous y trouverez par exemple les textes et informations paroissiales du dimanche à venir... La toute jeune équipe vous prie néanmoins de l'excuser pour les éventuels oublis, bugs ou fautes d'orthographes qui auraient pu se glisser ici ou là. Elle sollicite à cet effet votre indulgence, bienveillance et concours : si vous repérez des fautes, c'est ici qu'il faut les signaler !

Il semble maintenant que l'équipe soit en quête de nouvelles compétences et notamment de celle d'un graphiste afin d'enrichir le design global du site (un nouveau logo, une nouvelle bannière seraient par exemple les bienvenues). Si vous êtes intéressé(e)s ou si vous connaissez quelqu'un qui pourrait répondre au profil souhaité, vous pourrez contacter le Père Marsset en cliquant ici.

Pierre

Plus d'info :
+ Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, l'église Saint Pierre de Montrouge, c'est la grande nef qui domine la place Victor et Hélène Basch (métro Alésia).
+ ...Et si vous voulez découvrir son historique, il est en ligne sur le blog de la Paroisse.

Les expulsés de la Ferme Montsouris : un article très intéressant dans Libération

Il s’intitule : L'hôtel, et puis presque plus rien pour les expulsés du squat du XIVe. Nous vous recommandons sa lecture, en attendant de voir ce qui se passera pour ces familles… presque à la rue. Inquiétudes, car les deux premières semaines d’hôtel vont se terminer…et toujours pas de solution de relogement en vue. Retour des bidonvilles dans Paris ?

 

Dan

 

Plus d'info :
+ Nos articles précédents sur ce thème...

Tramway des Maréchaux Sud : Geneviève Bellenger nous informe...

C'est (presque) en direct, et ça concerne une expo sur notre futur tramway à la Mairie du 14 :
L'expo Tram  : le T3, le Tram des maréchaux, sera présenté à la mairie du 15 septembre au 15 octobre. Il y a beaucoup à voir : film, deux grandes maquettes etc... Inauguration le 21 septembre. Il y aura également deux conférences :
La première le 27 septembre à 19h : "Il y a 150 ans le premier tramway parisien" avec un historien des Transports , Yan Fradin et l'AUT (on verra qu'il y en avait dans le 14ème et pas où on s'y attend!).
La seconde le 4 octobre à 19h : "le Tramway et le paysage urbain sur les Maréchaux "le Tram d'aujourd'hui" avec Antoine Grumbach , architecte urbaniste paysagiste, et Ghislaine Geffroy, chef du projet tramway de la mairie de Paris.

Je vous remercie, car je crois que cela intéresse les habitants du 14ème et au-delà!
Geneviève Bellenger
Alors, êtes-vous partant pour le Tramway ?
Dan