Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 septembre 2005

Les Conseils de Quartier affaiblis

Les Conseils de Quartier sont-ils représentatifs de la population ? Mais non. Cette réponse est de Monsieur le Maire lui-même, lorsqu’il a parlé des Conseils de Quartier lui ayant fait la demande de baisser le niveau des champs électromagnétiques émis par les antennes relais. Demande qui n’a pas aboutit ou que très partiellement lundi dernier.

Disqualifiés par les instances

Donc tout d’un coup, le Maire disqualifie les Conseils de Quartier lorsqu’il a un désaccord avec eux : on se demande si une municipalité n’accepte cette institution que si elle lui facilite sa mandature… comme dans le XVème où le Maire a lui-même désigné des conseillers…biens choisis ! C’est bien cet amalgame que fait encore la majorité de la population lorsqu’elle confond les Conseils de Quartier et ceux d’arrondissement, mais comment lui en tenir rigueur si les politiques eux-mêmes n’en font pas la distinction ?

Passons donc sur le fait que les Conseils de Quartier n’ont pas de fonction de représentativité particulière ; mais leur créneau est celui du terrain par l’échange d’informations et de souhaits. Pour cela, ne pas en tenir compte lorsqu’on est un élu est possible, mais avec des risques en termes de popularité.

Grosse tête

Que manque-t-il aux Conseils de Quartier ? Mieux communiquer le travail qu’ils font bénévolement en toute transparence, car celui-ci stagne dans l’ombre par manque de moyens. Ne pas prendre une grosse tête de politique en herbe serait souhaitable, car on a bien vu dans l’affaire des antennes relais le ridicule d’une non-influence après trois ans de travail. Enfin ne pas prendre une grosse tête tout court, face aux autres habitants qui viennent une fois par trimestre à leur rencontre, pour exprimer des doléances et revendiquer le bon sens des choses de la vie, haut et quelquefois fort.

C’est peut être aussi une habitude française que de parler très fort lorsqu’on n’est que tout petit, mais maintenant cela se voit. A la population de venir en aide aux Conseils de Quartier, pour asseoir un minimum de légitimité.

Jim

Plus d'info :
+ Toute l'actu de nos Conseils de quartier...

samedi, 17 septembre 2005

Journées du Patrimoine 2005 : ça continue demain...

...et le programme des visites dans le 14e arrondissement est toujours disponible en cliquant ici :-)

Camille

Expulsés de la Ferme Montsouris : et maintenant ?

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants.jpgNous sommes le 17 septembre. Logés depuis maintenant plus de deux semaines dans des hotels de la petite couronne - et notamment à l'hôtel Formule 1 de la Porte de Châtillon - les anciens résidants de la Ferme Montsouris attendent la solution de relogement durable qui leur a été promise le jour de leur évacuation.

Comme pourrait dire la chanson : "Et maintenant, que vont-ils faire ?" Où vont se réfugier les ex-résidants de la Ferme ? Devront-ils rejoindre un bidonville de la première ou deuxième couronne parisienne ?

medium_pierre_castagnou_jean-paul_millet_pierre_vallet.jpg

Nous vous confirmons que depuis cette date, tous les appartements où logeaient ces familles restent inoccupés. Et pour cause. Le promoteur, en délicatesse avec la Mairie de Paris suite à ses différentes exactions sur le site classé qu'il domine (1), a fait appel des différentes décisions de justice qui l'empêchent (en théorie) aujourd'hui de lever le petit doigt sur ce site. Le permis de construire lui a été retiré par la Ville. L'autorisation de travaux également, par le Ministère de la Culture.

medium_squat_ferme_montsouris_evacuation_des_residants_2.jpg

Ces précieux appartements resteront donc encore probablement vide pendant plus de 18 mois, le temps que la justice suive son cours. Un temps précieux puisque le promoteur, débarassé de tous les occupants des lieux pourra à nouveau "nettoyer le jardin" ou "abattre des murets" avec des engins de plusieurs tonnes comme il en a l'habitude...

18 mois pendant lesquels, bien évidemment, il eût sans doute été plus facile de trouver une solution de relogement pour ces familles qui coûteront à partir d'aujourd'hui plusieurs centaines d'Euro par jour à la Collectivité (2).

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants_4.jpgDes familles évacuées sans solution de relogement durable d'un "squat" où l'électricité vient d'être révisée, un expert sécurité incendie mandaté par la justice qui arrive sur les lieux deux heures après l'expulsion, un promoteur aux méthodes très 70's et très contestables qui retrouve toute lattitude sur un terrain au (sol et) sous-sol classé, des logements vides en période de crise, des familles déboursant des sommes importantes dans des hôtels voisins tandis que la Collectivité se retrouve avec une facture de plus sur les bras...

medium_squat_ferme_montsouris_expulsion_des_residants_3.jpg...S'il ne s'agit pas ici de faire des généralités - il est légitime de voir des décisions de justice mises en oeuvre (et tout particulièrement pour protéger des squatteurs d'un incendie) et donc des squats évacués - on constatera les limites d'une politique énergique appliquée aux réalités de terrain et aux cas particuliers qui comme chacun le sait sont assez nombreux. Décidément, la Ferme Montsouris n'était pas un squat comme les autres...

Pierre

(1) La Ferme Montsouris est située au-dessus des carrières de Port-Mahon, classées Monument historique.
(2) Voir article du quotidien Libération. Les familles débourseront 50% du prix des chambres soit 20 € par chambre et par jour... La Collectivité déboursera une somme identique.

Plus d'info :
+ Les nouvelles photos illustrant cet article ont été prises par Sylvie Lasserre, journaliste indépendante et habitante du 14e arrondissement, qui nous les "prête" gracieusement. A charge pour nos lecteurs de ne pas les utiliser en retour sans lui demander son accord préalable. Merci d'avance.
+ Le reportage photo réalisé le jour de l'expulsion.

 

vendredi, 16 septembre 2005

La Paroisse Saint Pierre de Montrouge lance son blog

Voilà. C'est fait. Après avoir travaillé tout l'été, la Paroisse Saint Pierre de Montrouge, sous l'impulsion du Père Philippe Marsset, vient de lancer un blog, accessible sur l'adresse suivante : http://saintpierredemontrouge.blogspirit.com

medium_saint_pierre_de_montrouge_celebration.jpg

Celui-ci remplacera temporairement le site Internet "classique" de la Paroisse (www.saintpierredemontrouge.com) qui était aujourd'hui devenu difficile à faire évoluer et à entretenir. Il devrait donc disparaître prochainement - et son ancienne adresse vous mènera directement sur le blog.

Félicitations à toute l'équipe qui visiblement a bien bossé pour offrir un ensemble d'informations basiques mais assez complètes et d'ores et déjà tout à fait à jour puisque vous y trouverez par exemple les textes et informations paroissiales du dimanche à venir... La toute jeune équipe vous prie néanmoins de l'excuser pour les éventuels oublis, bugs ou fautes d'orthographes qui auraient pu se glisser ici ou là. Elle sollicite à cet effet votre indulgence, bienveillance et concours : si vous repérez des fautes, c'est ici qu'il faut les signaler !

Il semble maintenant que l'équipe soit en quête de nouvelles compétences et notamment de celle d'un graphiste afin d'enrichir le design global du site (un nouveau logo, une nouvelle bannière seraient par exemple les bienvenues). Si vous êtes intéressé(e)s ou si vous connaissez quelqu'un qui pourrait répondre au profil souhaité, vous pourrez contacter le Père Marsset en cliquant ici.

Pierre

Plus d'info :
+ Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, l'église Saint Pierre de Montrouge, c'est la grande nef qui domine la place Victor et Hélène Basch (métro Alésia).
+ ...Et si vous voulez découvrir son historique, il est en ligne sur le blog de la Paroisse.

Les expulsés de la Ferme Montsouris : un article très intéressant dans Libération

Il s’intitule : L'hôtel, et puis presque plus rien pour les expulsés du squat du XIVe. Nous vous recommandons sa lecture, en attendant de voir ce qui se passera pour ces familles… presque à la rue. Inquiétudes, car les deux premières semaines d’hôtel vont se terminer…et toujours pas de solution de relogement en vue. Retour des bidonvilles dans Paris ?

 

Dan

 

Plus d'info :
+ Nos articles précédents sur ce thème...

Tramway des Maréchaux Sud : Geneviève Bellenger nous informe...

C'est (presque) en direct, et ça concerne une expo sur notre futur tramway à la Mairie du 14 :
L'expo Tram  : le T3, le Tram des maréchaux, sera présenté à la mairie du 15 septembre au 15 octobre. Il y a beaucoup à voir : film, deux grandes maquettes etc... Inauguration le 21 septembre. Il y aura également deux conférences :
La première le 27 septembre à 19h : "Il y a 150 ans le premier tramway parisien" avec un historien des Transports , Yan Fradin et l'AUT (on verra qu'il y en avait dans le 14ème et pas où on s'y attend!).
La seconde le 4 octobre à 19h : "le Tramway et le paysage urbain sur les Maréchaux "le Tram d'aujourd'hui" avec Antoine Grumbach , architecte urbaniste paysagiste, et Ghislaine Geffroy, chef du projet tramway de la mairie de Paris.

Je vous remercie, car je crois que cela intéresse les habitants du 14ème et au-delà!
Geneviève Bellenger
Alors, êtes-vous partant pour le Tramway ?
Dan

Journées du Patrimoine 2005 : demandez le programme !

medium_journees_du_patrimoine_2005.jpgLes Journées européennes du patrimoine auront lieu samedi 17 et dimanche 18 septembre 2005 prochain. Thème de cette 22e édition : « J’aime mon patrimoine », deux jours pour manifester son attachement au patrimoine.

Ce thème invite les visiteurs des Journées européennes du patrimoine, à manifester leur attachement au patrimoine national, expression de notre richesse et de notre histoire. L’objectif de ces journées est d’impliquer chacun d’entre eux dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine, afin de créer un élan populaire en faveur de sa restauration dans les années qui viennent.

Le 17 et 18 septembre prochain, les visiteurs pourront donc écouvrir de nombreux sites et monuments qui s’animeront de multiples manifestations festives et culturelles. Les journées mettront ainsi à l’honneur les pratiques amateurs des musiciens invités à jouer dans les monuments historiques.

Voici le programme de visite de ces journées proposé par le Ministère de la Culture dans le 14e arrondissement :

> Ancienne abbaye de Port-Royal - Hôpital Cochin

> Annexe de la Mairie du XIVème arrondissement
> Atelier de sérigraphie Eric Seydoux
> Brasserie La Coupole
> Centre hospitalier Sainte-Anne
> Chapelle de la Maison de retraite Marie-Thérèse
> Circuit " Les artistes de Montparnasse dans les années 1920-1930"
> Cité internationale universitaire de Paris
> Cité Internationale Universitaire de Paris - Parcours guidés
> Couvent des Franciscains
> Hôtel de Massa - Société des gens de Lettres
> Mairie du XIVe arrondissement
> Maison du Fontainier
> Observatoire de Paris
> Salon des arts du 14e
> Villa Seurat - Ateliers Chana-Orloff

De son côté, la Mairie de Paris propose également un parcours de visite sur le quartier Mouton-Duvernet - Daguerre. Le site internet de la Ville propose à cette occasion une page spéciale présentant toute la balade et le descriptif architectural des différents immeubles qui doivent retenir votre attention. C'est très complet et très bien fait.

Attention, nous vous conseillons de vous armer du plan de la visite (et donc du quartier) que vous pouvez télécharger en cliquant ici !

Bon weekend à tous !

Pierre avec le concours de Betty

Plus d'info :
+ ...Le programme en dehors du 14e ? L'intégralité sur www.journeesdupatrimoine.culture.fr

jeudi, 15 septembre 2005

Qui sommes nous ? Venez le découvrir !

Mardi 20 septembre prochain, nous organisons une petite réunion de travail pour évoquer les futurs développements de Paris14.info.

La réunion a lieu dans notre local, 43 rue du Père Corentin, à partir de 20h, autour d'un petit apéritif. Elle est ouverte à toutes et à tous. Alors, plume régulière ou occasionnelle, lecteur habitant du 14e, chroniqueurs ou commentateurs professionnels, venez nous rencontrer !

Pierre

Plus d'info :
+ Nous serons 5, 12 ...ou 63 ! Alors pour que nous puissions nous organiser, si vous êtes sûrs de nous rendre visite, merci de nous envoyer un petit mail :-)

Les Dégonflés s'attaquent au 4x4

...C'est le Journal du Dimanche qui nous l'apprenait dans sa toute dernière édition (hélas, pas disponible en ligne). Le Parisien et même Wired s'y mettaient dans la foulée. Le sujet ? Une bande de petits malins qui opère la nuit... Elle se jette sur les 4x4 qui sommeillent dans nos rues et, à l'aide de pompes à vélo, en dégonfle les pneux ou, plus récemment, les couvre de boue afin qu'ils connaissent enfin la campagne...

Pas très drôle ? On peut imaginer que les propriétaires de ces véhicules ne goûtent pas la plaisanterie. De même, les "Dégonflés", comme ils se nomment eux-même, n'ont pas du tout l'intention de rigoler. Avec leurs actions coups de poings, ils entendent ainsi protester contre l'usage urbain de ce types de véhicules qu'ils jugent inadaptés à un usage citadin.

De notre côté, nous en avons déjà débattu, l'enjeu de santé publique est établi, il faut AGIR. Plus polluants, plus dangereux pour les piétons, l'usage des véhicules tout-terrain et autres SUV devrait être découragé en ville, peut-être restreint à certains trajets. OK pour les départs en vacances, les weekends hors la ville, etc. mais non au shopping rue de Passy. Le 4X4 n'est pas un scooter...

Qu'en pensez-vous ? Vous pouvez nous laisser un commentaire ci-après ou participer à notre "Vote Express" ci-contre (colonne de gauche)... Vous avez la parole !

Pierre

Plus d'info :
+ Vous hésitez à placer sur votre site les fameuses annonces contextuelles du géant Google ? Ben, c'est pas toujours très pertinent - à en juger par la bannière pub en Une du site des Dégonflés.
+ La série d'article que nous avons publié sur la pollution atmosphérique du 20 au 30 août dernier. A découvir dans nos archives (colonne de droite).

mercredi, 14 septembre 2005

Sondage estival... et de la rentrée

medium_sondage_paris_estival.gif

Les résultats parlent d'eux-mêmes, vous avez été 110 à vous exprimer sur le sujet. 110 en près de deux mois... Bof... Pas vraiment significatif. Marie, de ParisZine et moi, qui vous proposons d'un commun accord ces sondages, sommes très surpris du peu de participants à ce petit sondage estival.

Nous ne pouvons pas mettre cela sur le compte d'une baisse de la fréquentation propre aux mois de juillet et d'août puisqu'elle est restée stable sur ParisZine et qu'elle a même augmenté sur Paris14 ! Après concertation, nous en déduisons que ce fût une erreur de vous poser une question (assez) légère et (presque) sans enjeu pour faire corps avec la saison. Moralité, le prochain sondage sera plus musclé, on s'attaque à un sujet qui fâche : l'utilisation du 4x4 en ville (cf. nouveau sondage en colonne de gauche) !

Une façon de faire écho aux différents articles que nous avons publié sur le sujet fin août (et notamment sur les 4x4 - qui font débat, si, si...). Nous espérons que ce sujet, plus engagé, vous plaira davantage.

Tous à vos souris !

Marie Corceiro-Leal et Pierre Vallet