Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 janvier 2011

DAVID HOCKNEY : FLEURS FRAÎCHES

L’exposition pourrait paraître surprenante :  des dessins sur iPhone et iPad.

Untitled, 16 April 2010_iPad drawing © David Hockney.jpgDavid Hockney a découvert l’application, « Brushes », et a commencé à travailler avec l’iPhone en 2008, depuis il envoie régulièrement des "fleurs fraîches" lumineuses comme des vitraux à ses amis
Depuis, il a créé des centaines d’images, parmi lesquelles plantes, autoportraits, paysages et natures mortes.

L’écran de l’iPhone et celui de l’iPad évitent les pixels, les traits sont fins et permettent des jeux de transparence. Et surtout, le peintre peut travailler n’importe où.

Fallait-il exposer des écrans aussi petits que l’iPhone ? David Hockney a insisté, c’est le premier support numérique sur lequel il a dessiné. Une douzaine d'iPhone sont accrochés sur un mur, ainsi qu'une vingtaine d'iPad, diffusant 250 dessins originaux. Un diaporama de 8 à 10 minutes sous forme de triptyque, réalisé par l’artiste, sera projeté sur un grand écran flottant.

Car l’iPad s’est vite imposé : l’objet est plus grand donc plus adapté à une exposition. Il permet surtout de revoir tout le processus de création de l’œuvre, du premier au dernier trait. C’est là tout l’intérêt de l’exposition.Une animation permet aux visiteurs de suivre le processus de création d’une ou plusieurs « fleurs fraîches » du début à la fin (comme dans le film de Clouzot le mystère Picasso)

Aussi virtuelles qu’éternelles les fleurs de David Hockney font penser à Matisse.Untitled, 9 June 2010_iPad drawing © David Hockney.jpg

A voir avant le 30 janvier

Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent - 5, avenue Marceau, 75116 Paris

Tél. : 00 33 (1) 44 31 64 00 - www.fondation-pb-ysl.net/

 
© David Hockney Ipad drawing

 

vendredi, 21 janvier 2011

Exposition Claudie Barral

affiche.jpg

Exposition Claudie Barral, Huile sur toiles      

Vernissage le Mercredi 26 janvier à partir de 18h

Claudie Barral vit en altitude, au sommet des Alpes. Son oeuvre entière se décline dans l'événement de la lumière et la force du tempérament. Son travail habite l'éblouissement des choses et possède le secret de leur réserve. La palette de ce grand coloriste est d'une subtile discrétion; elle peint au couteau avec des pigments en tube.

Du mercredi 26 janvier au dimanche 20 mars 2011 dans la galerie, ouverte du lundi au vendredi de 10h à 19h. Entrée libre.

Plus d'information sur le site de l'entrepôt : www.lentrepot.fr

jeudi, 30 décembre 2010

L'exposition-vente "Façons Dogon" ouverte jusqu'au 7 janvier 2011.

DSC01668.JPG

L'expo-vente "Façons Dogon", une expérience solidaire pour ce début d'année

L’anthrOpo et l’entrepôt s’associent pour cette exposition-vente d’objets anciens et d’artisanat actuel présentant le Dogon d’hier et le Dogon d’aujourd’hui. C’est une exposition-vente solidaire pour le développement du village Dogon de Yougà nah. Une occasion unique pour donner du sens à vos achats : bijoux, tissus, châles, sacs, perles, paniers et pièces anciennes à partir de 5€. Entrée libre.

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h, le dimanche de 14h30 à 18h. Jusqu'au 7 janvier 2011.

 

+   Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 19h. Fermeture exceptionnelle le week-end du 1er et 2 janvier.  Entrée libre. 

Venez découvrir les sons métissés de Bakhan à l'entrepôt

bakhan.JPGBAKHAN est issu d’une famille mauritanienne métissée, mêlant les quatre ethnies du pays : les Wolof, les Maures, les Peuls et les Soninké. Ce métissage explique les choix artistiques de BAKHAN, et notamment sa volonté de valoriser la culture mauritanienne à travers toutes ses composantes.

BAKHAN compose et chante en Wolof, Poulaar et Hassanya (arabe mauritanien). Il propose une musique africaine moderne qui transcende les barrières ethniques et les cloisonnements musicaux. Il revendique son style comme une inspiration et une fusion des richesses musicales mauritaniennes, mais aussi d’ailleurs... 

En concert à l'entrepôt le vendredi 7 janvier à 21h30Entrée 7€.

Conférence : "Miniatures Dogon, un art évincé" le 5 janvier 2011 à l'entrepôt !

dogon.gifDans le cadre de l’exposition « Façon Dogon », présentée à l’entrepôt du 8 décembre au 7 janvier, Michèle Odeye-Finzi, anthropologue et Thierry Bérot-Inard, socio-géographe évoqueront l’art Dogon, sujet de leur dernier ouvrage publié en juillet 2010. La conférence sera suivie d’une signature.

« Failles rocheuses, cailloux, pierres levées, sacrés ou rendus sacrés par les Dogon. Une histoire toujours recommencée, les objets collent au support, arbre, fer pierre, une branche d'arbre devient statue fétiche. »
Extraits de « Miniatures Dogon, un art évincé » aux éditions L’Harmattan.

 

 

+   Conférence le mercredi 5 janvier 2011 à 19h30. Tarif exceptionnel de 5 € pour tous !

samedi, 18 décembre 2010

Miss.Tic – A la vie, à l’amor

paris14.info MissTic-ALaVieALamor-2010.jpgExposition des pochoirs de Miss.Tic.  Femme de l’être, elle est poète, sa tête fait des cabrioles avec les lettres.

Poète et plasticienne, Mis.Tic hante les façades de notre cité comme les murs de notre imaginaireparis14.info MissTic 66.jpg

 

 

Ses formules :
Je prête à rire, mais je donne à penser
A Lacan ses lacunes
A nos péchés capiteux
Devenir simple c’est compliqué
Je suis partie pour arriver où tu voulais en venir
Que peut-on pour l’autre quand on ne peut rien pour soi ?

 

Miss.Tic est drôle, subtile déroutante et vivante.

Ses femmes, ses silhouettes de femmes, ses pochoirs : elle est chacune d’elles. 

A voir avant le 12 janvier.
Galerie W. 44 rue Lepic Paris 18 | 10h30 / 20h00 | 7/7 jours
www.galeriew.com

 

mercredi, 08 décembre 2010

L’influence de l'Art Déco sur les Arts Décoratifs Japonais

Paris14 Arts décoratifs japonais 8.jpgUne exposition de 74 pièces réalisées entre 1900 et 1930, principalement céramiques, textiles et laques.

Cette exposition nous rappelle que le Japon participe à l’Exposition universelle de Paris de 1900, période à laquelle l’Art nouveau atteint son apogée. Paris14 Arts décoratifs japonais 1.jpg

 

Cette nouvelle influence occidentale est pour les artisans japonais l’occasion de se dégager de l’aspect « artisanal » traditionnel 

Paris14 Arts décoratifs japonais 3.jpg

de leur travail.

 

 

Dans les années 1920, une nouvelle génération de créateurs, réalisent des œuvres marquées du sceau de leur personnalité. Les œuvres de cette époque adoptent des formes éloignées de la tradition, qui leur vaudront d’être considérées par leurs contemporains comme étranges voire étrangères à l’art japonais.

Paris14 Arts décoratifs japonais 9.jpg

Quelques années plus tard (1926), le « Mukei »  mouvement novateur voit le jour, petit groupe d’artisans façonnant le métal, ce groupe se donne pour but l’établissement des arts décoratifs des temps modernes, et l’abolition des styles traditionnels.

 

 

Cette exposition permet, comme d’habitude, de voir des objets exceptionnels. Elle insiste sur une période peu connue en Occident et prouve combien les japonais avaient, déjà à l’époque, assimilé ces formes éloignées de leur tradition Paris14 Arts décoratifs japonais 12.jpg

A voir avant le 23 décembre :
MAISON DE LA CULTURE DU JAPON À PARIS  

101bis, quai Branly 75015 Paris
M° Bir-Hakeim / RER Champ de Mars
Tél. 33 (0)1 44 37 95 00 / 01

www.mcjp.fr

 

Etagère décorative ornée d’émaux
Nanaho Inaba I - 1904
© The National Museum of Modern Art, Kyoto

Ecritoire en laque maki-e à décor de combat de coqs
Kokô Sugibayashi - 1906
© Sakura City Museum of Art

Kimono en ikat de crêpe de soie à motif traditionnel d'empenne de flèche
Anonyme  (1912-1989)
© Collection Haruyo Noguch

 

Composition pour arrangement floral
Toyochika Takamura - 1926
Collection particulière

Luminaire
Yôji Yamawaki - 1931
© Takamatsu City Museum of Art


 

 

mercredi, 13 octobre 2010

Chasse aux trésors à Montsouris samedi 16 octobre

Secrets de Paris organise ce samedi une chasse aux trésors !

Vous pouvez participer seul, avec des amis ou en famille.

Tout en déambulant dans les rues du quartier Montsouris, il vous faudra être observateur, pour dénicher les indices et déjouer les pièges.

Il y aura des cadeaux à gagner pour les meilleurs...

Rendez-vous : sur le terre-plein du boulevard Saint-Jacques (75014) devant la sortie du M° Saint-Jacques
Le samedi 16 octobre 2010 à 15 heures.

Inscription sur place : 10 euros par personne (gratuit pour les enfants de moins de 14 ans).

Partenaires :
- Société d'Histoire et d'Archéologie du 14e arrondissement (2, place Ferdinand Brunot, 75014),
- Sacrés vins dieux (24, rue Montbrun, 75014).

Plan de Paris Chasse au trésor copier.jpg

mardi, 08 juin 2010

La Fête des 3 Communes, Edition 2010 !!

mpv.jpg

VENDREDI 11 JUIN de 19h à 23h
au Pôle d’Activité Maurice Noguès

ACCUEIL et APÉRITIF à 19h00
Offert par le CONSEIL DE QUARTIER DIDOT- PORTE DE VANVES

COURT MÉTRAGE

ACTUALITÉS
Projection des «Portraits partagés» par LES JARDINS NUMÉRIQUES
Projection du diaporama “Avec les sans-papiers” par Max VENITE
Suivie d’une rencontre avec les travailleurs sanspapiers de Paris

ATTRACTIONS
Chanson et Geste avec LA PARISIENNE LIBÉRÉE

SÉANCE CINÉ CONCERT à 21h30
Projection du « Figurant » d’Edward Sedgwick, avec Buster Keaton.
Film muet de 1929, Noir et Blanc.
Proposé par le CONSEIL DE QUARTIER DIDOT- PORTE DE VANVES
Accompagnement musical par Hugues VINCENT (violoncelle), Pierre
WILLER, (piano) Maki HACHIYA (voix)
Proposé par MUSIQUES TANGENTES.

ET aussi une BATUCADA
départ à 18h
CA Vercingétorix
arrivée à 19h
PA M.Noguès

SAMEDI 12 JUIN de 10h30 à 23h
Dalle EST sur le Périph', Porte de Vanves

BATUCADA départ de la Dalle à 10h30

PIQUE-NIQUE CITOYEN sur la DALLE dès 12h00

INAUGURATION de la FÊTE DES 3 COMMUNES dès 14h00
Buvettes populaires, Restauration équitable, Cuisine du monde,
Vente de produits et artisanat équitables,
Concertation sur le projet d’aménagement de la Dalle et de l’espace public,
Animation pédagogique autour de la gestion des déchets.
Maquillage festif, Création de bijoux fantaisie, Ludothèque, Collage,
Tournois de Wii, chansons & Orgue de Barbarie,
Grand mur de Graf ,Exhibitions de Taï Chi, Capoiera & Percussions,
Jardin Éphémère, Ateliers de réparation de vélos
Dessins « les âmes de Broussais », Musique classique, Théâtre d’impro,
Théâtre « Et, dites vous trouvez ça drôle? »

CONCERTS avec LA GARE EXPÉRIMENTALE et MUSIQUES TANGENTES
Chanson et Geste avec LA PARISIENNE LIBÉRÉE
Chanson Française avec MIKA BOÏVA
Salsa avec LA CUBANERIE

PIQUE NIQUE CITOYEN
de 10h30à 14h

VILLAGE ASSOCIATIF
de 14h à 19h

CONCERTS
de 19hà 23h

lundi, 02 novembre 2009

chronique DVD octobre

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Octobre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

19095365.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090422_052208.jpgTHE OTHER MAN M6 video

Réalisateur: Richard EYRE

Acteurs: Liam NEESON, , Laura LINNEY, Antonio BANDERAS

Format: 2:35

Durée: 1h30

Sortie DVD le 14 octobre

Résumé: Peter découvre que sa femme a reçu des messages d'un homme dont il n'a jamais soupçonné l'existence. N'écoutant pas les conseils de sa fille, c'est un Peter blessé et plein de ressentiment qui s'envole pour Milan à la recherche du mystérieux Ralph pour découvrir la vérité sur cet autre homme.

Critique: Un film passé inaperçu malgré son casting, un film à découvrir pour sa subtilité des sentiments et son regard assez juste sur cette idée "connaît bon bien la personne avec qui nous vivons" Quelel serait notre attitude si on devait apprendre quelque chose de désagréable sur celui ou celle qui partage notre vie?

Un  film qui démarre comme un thriller efficace et se poursuit sur un drame psychologique poignant et fort bien interprété avec une pirouette fort bien menée de bout en bout.

Une très bonne surprise.

Bonus: Making of (30mns) : aucun intérêt à cette suite de longs plans de tournage, il ne se passe rien d'intéressant à l'image.

Interviews des acteurs et des producteurs

Bande annonce

 

18987130.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20080917_043341.jpgLES ENFANTS DE DON QUICHOTTE  acte 1 Bodega

Réalisateurs: Ronan DENECE, Augustin et Jean-Baptiste LEGRAND

Durée: 1H15

 

Sortie DVD 24 octobre

 

Résumé: Le 26 octobre 2006, Augustin Legrand et Pascal Oumaklouf, de simples citoyens, décident de vivre dans la rue, au plus proche des sans-abri afin de les fédérer et de les amener à exiger le respect de leurs droits fondamentaux. Véritable camp retranché, le Canal Saint-Martin fut pendant plusieurs mois le lieu d'une nouvelle résistance. Voici l'histoire de leur combat dont ce film est un prolongement, une arme et un outil.

Critique: Un film de combattant, de révolté devant la misère ne peut qu'être salué.

Il est important de voir ce film pour mieux comprendre la situation du logement en France et de cette précarité qui nous guette tous. On ne peut pas reprocher à Legrand son engagement et sa sincérité. J'ai lu  ici et là des papiers vraiment désagréable sur le personnage, sur son implication très médiatique ou certains y voyaient une marche idéale dans son parcours de comédien. Franchement je crois que pour faire une telle action il faut être sévèrement" burné " comme dirait la marionnette de Tapi aux Guignols. Tout acte militant pour aider les  plus faibles est à saluer et à soutenir impérativement.

Messieurs Legrand je n'ai qu'un mot BRAVO

Pour chaque DVD acheté, 3 euros seront reversés à l'association "Les enfants de Don Quichotte"

Bonus: Entretien avec Christophe Robert, sociologue et directeur des Études à la Fondation Abbé Pierre, analyse l'action des Enfants de Don Quichotte et décompose la problématique du mal-logement (38') Entretien avec Augustin Legrand, fondateur des Enfants de Don Quichotte, fait le bilan réaliste de l'association et de l'action publique contre le mal-logement depuis 2006 (28') Bande-annonce

 

19074146.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090313_024936.jpgSYNECDOCHE NEW-YORK Ocean films

Réalisateur: Charlie KAUFMAN

Acteurs: Philipp SEYMOUR HOFFMAN, Dianne WIEST, Emily WATSON, Jennifer JASON LEIGH.

Durée: 2H05

sortie DVD le 7 octobre

 

Résumé: aden Cotard, metteur en scène de théâtre, est en train de monter une nouvelle pièce. Mais travailler pour un public de petits vieux dans un obscur théâtre d'une banlieue de New York lui paraît bien terne. Sa femme, Adele, l'a quitté pour poursuivre sa carrière de peintre à Berlin, emmenant avec elle leur petite fille, Olive. Madeleine, sa psy, est plus occupée à faire la promo de son nouveau livre qu'à soulager ses angoisses. Sa liaison avec une belle et naïve jeune femme, Hazel, a tourné court. Et il est rongé par une mystérieuse maladie qui s'attaque à son système nerveux.

Critique: Charlie Kaufman signe ici son tout premier film en tant que réalisateur. Il a auparavant signé les scénarios de films de Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich) et de  Michel Gondry (Eternal sunshine of the spotless mind). Une direction d'acteurs aux petits oignons, pour une histoire folle et surréaliste tout droit sortie de l'imagination débordante de son auteur. Un film qui peut en dérouter plus d'un mais qui peut aussi avoir ses fans. Un film ovni, onirique qui mérite qu'on s'y accroche. Pour ceux qui cherchent la signification du titre, la voici: Le titre du film est un jeu de mot sur la ville de Schenectady de l'Etat de New York où se déroule l'action du film.

Bonus: "Autour de Synecdoche, New York" : making of (19') "L'histoire de Caden Cotard" : entretien avec Philip Seymour Hoffman sur son personnage et son travail avec Charlie Kaufman (12') Master Class de Charlie Kaufman (28') Bande-annonce Bio-filmographies de Charlie Kaufman et Philip Seymour Hoffman

 

screenshot.jpeg

 

A ne pas rater en édition Blue Ray le film culte Les Tontons Flingueurs avec plein de bonus inédits.

 

 

Jive octobre 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd