Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 06 avril 2005

Rétrospective Boubok au Panthéon Sorbonne

medium_boubok.jpgAujourd'hui, mardi 5 avril commence la première retrospective Boubok au Panthéon Sorbonne Université Paris I.
Une première exposition commune de peintures de Harry Boudchicha et de Céline Bokobza.

Convié par la faculté, Harry y exposera une vingtaine d´oeuvres retraçant ainsi son parcours artistique de ces dix dernières années :
la période Africaine, les contes Malgaches mais aussi les Cafés Parisiens et les Nus, des peintures à l´huile sur bois réalisées depuis 1995 à aujourd´hui.
Céline exposera sa série de Couloirs (peinture à l´huile sur carton) et quelques portraits (à l´huile sur toile).

Voici toutes les infos pratiques :
Galerie Soufflot : 12, place du Panthéon, 75005 Paris-Panthéon Sorbonne Paris I
1er étage Esc.M Aile gauche
RER : Luxembourg

Le numéro de portable de Harry pour tout autre renseignement : 06 64 29 90 38

L´exposition durera du 5 au 27 avril 2005

Attention : vernissage le 7 avril de 18h30 A 21h30

Camille

Plus d'info :
+ ...Sur le site de Harry et Céline : www.boubok.com !
+ Notre dernier article sur Harry, un jeune artiste du 14e qui travaille sous une belle lumière avenue René Coty...

mardi, 05 avril 2005

La Bélière est sauvée (suite)

...Enfin presque. Si vous songez à l'allure de l'ancien bâtiment, il vous faudra sans doute pas mal d'imagination pour le reconnaître dans ce qui sort de terre actuellement.

medium_la_beliere_paris_14.jpg


Le 14e arrondissement y gagnera une Maison des Associations qui fait cruellement défaut à ce jour.

Julie

Plus d'info :
+ Notre diaporama sur les travaux de la Bélière.

Conseil d'arrondissement : pas d'ordre du jour !

Bon, finalement, l'ordre du jour du Conseil d'arrondissement n'a pas été mis en ligne avant le Conseil. Il n'est du reste toujours pas en ligne sur le site de la Mairie.

C'est nul. Des sujets importants ont été abordés. Des fermetures de classes dans le 14e, le fonctionnement de la commission transparence d'attribution des logements sociaux (remis en question par les élu-e-s Vert-e-s) et encore et toujours le tramway. Tout cela mérite une audience informée et motivée.

...Sur la durée du Conseil d'arrondissement, il y aurait également des choses à dire. Il restait 6 personnes dans le public à 22h10 à la fin du Conseil et le ras-le-bol des Conseillers d'arrondissement était perceptible... A commencer par ceux de l'opposition qui ont déserté la séance à partir de 21h30 ou 45 (*).

Le Conseil d'arrondissement à en théorie lieu de 19h à 21h. Quand les délais impartis sont largement dépassés, ne serait-il pas possible d'organiser ces longues séances sur deux soirées ?

Pierre

(*) Mention spéciale néanmoins au courageux Yves Ogé qui reste le seul Conseiller d'arrondissement d'opposition (UDF) à tenir dignement son rang et ses fonctions. Ponctualité, assiduité, questions précises, prises de position sur le fond et pas seulement sur la forme, Monsieur Ogé réalise un sans faute qui mérite d'être salué.

Plus d'info :
+ Sur l'ordre du jour du Conseil et sa mise en ligne "tardive" : nos articles en date du 4 et 2 avril.

Geneviève Bellenger : Cap Vert.

C’est une élue locale qui ne laisse pas indifférente. Conseiller de Paris et déléguée aux transports, à la voirie et au stationnement, Geneviève Bellenger est farouchement attaquée par les uns, encensée par les autres. Elle incarne pourtant un nouveau type d’élus de terrain, enracinés dans leur arrondissement. Pour le meilleur et pour le pire ? Portrait.

medium_genevieve_bellenger.2.jpgSans doute a-t-elle compris qu’une ville évolue avec son temps. Ferme dans ses principes – intransigeante affirment ses détracteurs – Geneviève Bellenger a engagé une politique volontariste dans le sud de notre arrondissement. Les réaménagements de voirie, les sens interdits, les couloirs vélo ou de bus, la Traverse Bièvre - Montsouris, c’est elle. Du reste, le quartier vert, Madame Bellenger y habite, et s’il y fait mieux vivre, mieux respirer et mieux marcher, elle en revendiquera la « maternité ».

Ce profil n’a bien entendu pas laissé de marbre. Mais, de fait, cette action politique musclée a engendré un sursaut citoyen, tant d’ailleurs des heureux que des mécontents, qui se sont défoulés autant dans leur voiture que dans les Conseils de quartier, mais qui maintenant regardent tous la politique locale dans un périmètre plus large que celui formé par le seuil de leur porte palière.

Il faut dire que Geneviève Bellenger y met du sien. Qu’il s’agisse de soutenir les mal lotis délogés à coups de matraque, de défendre la ferme Montsouris face aux agressions d’un promoteur sans respect, de sécuriser le cheminement des enfants autour d’une école ou encore de promouvoir une animation de quartier là où il en manque, l’adjointe du Maire d’arrondissement, Pierre Castagnou, cultive une approche très terrain.

Concertation à sens unique ?

Une présence efficace ? Certes, elle est toujours présente aux Conseils de quartier pour répondre aux habitants. Mais ses prises de parole brusquent les uns, fâchent les autres. Le ton peut être cassant et si l'écoute est au rendez-vous, les grincheux ne sont pas toujours entendus, de l'art de la concertation à sens unique... Des problèmes de stationnement à Denfert-Rochereau ? Il y a un parking à Alésia ! Des petits commerces en berne ? Les commerçants passent leur temps à se plaindre. L’avenue René Coty transformée en parking de 15h à 23h ? Si on ne fait pas vivre l’enfer aux automobilistes, comment espérer les convaincre d’abandonner leurs véhicules. C'est un enjeu de santé publique. Geneviève Bellenger est une élue en mission et la feuille de route est interminable...

Un engagement sur le terrain qui ne lui a pas valu que des félicitations. Il n’est pas loin, le temps où des groupes de riverains mécontents (furieux pour certains !!!) du quartier vert Alésia – Tombe-Issoire se promettaient avec hargne de lui faire entendre raison. On a souvent entendu pis que pendre, des attaques personnelles et de l'injustifié...

Puis le quartier vert est entré dans les mœurs. Les associations de riverains mécontents ont vécu, l’espace d’un été et d’un hiver, ce que ce vivent les associations, prisonnières d’un temps politique qui ne les épargne guère. La situation s’est adoucie et avec le printemps, quand d’autres en auraient eu leur saoul, Geneviève a repris ses combats, son bâton de pèlerin. Savez-vous que la Sainte Patronne de la Capitale s’appelait Geneviève ?

De toute manière, elle est comme ça. Convaincue, pas toujours convaincante, mais elle avance. Et dans une politique locale où le souci premier semble de ne pas faire de vagues, Geneviève Bellenger se démarque et continue sa route. La Porte d’Orléans n’est pas loin, Paris a souvent été libéré par le sud.

Pierre

Plus d'info :
+ Paris14.info publiera régulièrement des portrait d'habitants connus ou inconnus du 14e... Ce portrait est le premier. Si vous souhaitez que nous réalisions le portrait d'une personne dont vous estimez le parcours remarquable et que vous souhaitez nous suggérer de la rencontrer pour en faire le portrait, n'hésitez pas à nous en faire part !
+ Illustration photographique empruntée sur la page "élus" du site de la Mairie du 14e arrondissement...
+ Cet article vous donne des boutons ? Vous le trouvez juste ou injuste ? Vous souhaitez réagir ? Bienvenue sur un blog : la rubrique commentaires est ouverte sans modération a priori. ...Nous vous remercions néanmoins par avance de bien vouloir conserver le ton courtois approprié et de respecter ainsi les règles de la netiquette... :-)

lundi, 04 avril 2005

Antennes relais : Orange s'agite (suite)

Suite à notre dernier article sur les Antennes Relais avenue Jean Moulin, un commentaire fort intéressant posté par Christine du Collectif "On bouge en bus".

Nous vous le retransmettons sous forme d'article afin qu'il intègre notre fil d'actu Antennes Relais...

-----------------------------------------------

"...pas reçu l’avis de la commission centrale de la Ville,..."

Il s'agit en fait de la commission de concertation qui est présidée par Yves Contassot. Une séance de cette commission se tenait le 30 mars.

Selon le décret de 2002, une installation ou modification d'installation d'antennes n'est valide que si elle a reçu toutes les autorisations administratives nécessaires.

La plus importante de ces autorisations est celle émanant de la Sous-Direction du Permis de Construire à la Direction de l'Urbanisme ; elle est opposable au tiers. Ce qui n'est pas le cas des dispositions de la Charte signée en mars 2003 entre la Ville de Paris et les opérateurs de téléphonie mobile.

On remarque d'ailleurs que dans toutes les publicités, dans tous les catalogues des opérateurs, cette charte n'est même pas mentionnée par eux. Ils ne se réfèrent qu'au décret de 2002.

Cette charte "de bonne conduite" n'a aucune valeur juridique. Néanmoins, les opérateurs qui décideraient de ne pas respecter les engagements pris en signant cette charte, savent qu'ils mettraient en péril leur image déjà bien écornée avec les procès intentés aux responsables d'association soucieux de la sécurité sanitaire du public.

Prenons un opérateur qui passerait outre un avis défavorable de cette commission. Que risque-t-il actuellement ? Pas grand chose... S'il a pris la précaution d'obtenir au préalable l'autorisation d'urbanisme (permis de construire ou déclaration de travaux sans opposition).

En revanche, il se met hors-la-loi, si sachant qu'il obtiendra l'avis favorable de la commission de concertation, il s'abstient de demander l'autorisation d'urbanisme obligatoire pour toute nouvelle installation ou modification d'installation....

Et c'est là que cela se complique. Car notre collectif a constaté que bien souvent les opérateurs sont induits en erreur, ou se laissent induire en erreur, par le service de l'Ecologie Urbaine de la Ville de Paris lui-même qui transmet en Mairie des fiches techniques portant la mention :
"dossier soumis à déclaration ou permis de construire : NON"

...alors que les travaux envisagés par l'opérateur relèvent de l' autorisation d'urbanisme

Dans le cas de la modification de l'installation envisagée par Orange au 46-48, avenue Jean Moulin, une déclaration de travaux à la Direction de l'Urbanisme est nécessaire. Elle n'a pas été, à ce jour, déposée.

L'équipe technique d'Orange a indiqué mardi 29 mars, à l'association Robin des Toits et aux locataires mobilisés n'en être qu'à la phase d'études, alors que ces derniers étaient informés depuis quinze jours par leur bailleur, l'OPAC, qu'Orange allait modifier entre le 29 mars et le 15 avril l'installation existante et, que la Mairie avait reçu fin février un descriptif très détaillé des modifications envisagées portant sur :
> le remplacement des cinq antennes existantes de 2,70m par cinq autres de 2,10m de haut,
> la suppression des bras de déport entre les antennes et les mats,
> le remplacement d'un mat de 9m par un autre de 6m de haut,
> le remplacement d'un mat de 7m par un autre de 4,70m

Nous ne sommes pas d'accord avec ces deux réductions de hauteur de mats qui réduisent d'autant la distance des antennes aux premières habitations situées sous la toiture terrasse de l'immeuble et à celles de l'immeuble faisant face aux antennes avenue Jean Moulin.

Le groupe "qualité de vie" du Conseil de quartier l'avait indiqué lors de la réunion publique du 18 janvier 2005, les riverains présents également.
Surfant sur l'aspect amélioration de l'esthétique figurant dans la charte, Orange n'en a pas tenu compte.

Or, le public présent le 18 janvier, comme les associations, comme le Conseil de Quartier, n'ont cessé de dire que la sécurité sanitaire, le respect du principe de précaution restaient prioritaires pour eux quoiqu'en disent les rédacteurs de la charte de mars 2003.

Il serait grand temps d'ouvrir ses oreilles et d'entendre enfin ce que les citoyens demandent depuis deux ans.

par Christine de l'atelier écoloj-risques urbains (membre du collectif Onbougenbus).


-----------------------------------------------

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Antennes Relais (dans le 14e arrondissement).

Conseil d'arrondissement : l'ordre du jour arrive (suite)

...Il y a un Conseil d'arrondissement ce soir à la Mairie du 14e. Il a lieu à 19h.

Si nos élus disposent d'un ordre du jour, ce qui pourrait être judicieux pour préparer un Conseil, nous autres, pauvres et humbles citoyens du 14e arrondissement n'en connaissons pas le contenu puisque celui-ci - à moins de 7h de la réunion - n'est toujours pas disponible sur le site de la Mairie.

Pour mémoire, comme nous l'écrivions dans un article en date du 2 avril dernier, le public peut intervenir au cours du Conseil... Mais s'il découvre l'ordre du jour à l'entrée de la salle, il y a fort à parier que les personnes ou associations concernées ne seront pas présentes ou n'auront eu que peu de temps pour préparer une intervention pertinente.

On s'étonne dès lors de voir si peu de monde assister à ces Conseils qui sont pourtant un temps fort de notre démocratie locale. Y'en a marre de ce manque de respect !

A moins que Piere Castagnou, notre Maire d'arrondissement, ne préfère maintenir les habitants du 14e dans un état d'ignorance et ne recevoir à la Mairie que ses amis ? Mais quand on se fait l'apôtre du changement d'ère et le chantre de la démocratie participative, cela est-il envisageable ?

Pierre

Plus d'info :
+ Conseil d'arrondissement à la Mairie du 14e - salle des mariages - 2, place Ferdinand Brunot (voir le plan d'accès) - lundi 4 avril à 19h.

Tramway : Paris14.info sur France 3

Nous avons été sollicités par France 3 pour une émission spéciale sur le tramway dont le tournage aura lieu demain. Quelles infos de terrain souhaitez-vous faire remonter ? Le sort des riverains ? Les usagers du PC ? Les petits commerçants menacés ? Le soutien ou l'opposition au projet ? Le déroulement des travaux ? La circulation automobile ?

Nous ne sommes pas porte-parole habilités... Mais si vous souhaitez que nous nous exprimions sur tel ou tel aspect du tramway en particulier, merci de nous le faire savoir via vos commentaires.

Enfin, si vous souhaitez assister au tournage, toutes les infos sont disponibles en cliquant ici !

Pierre

Plus d'info :
+ Nos fils d'actu Tramway Maréchaux Sud et Circulation & Transports en commun.
+ Le jour de diffusion de l'émission ne nous a pas encore été communiqué mais nous ne manquerons pas de vous tenir au courant...

Le plot du jour...

...Tous les jours à minuit tapante, une jolie photo de plot qui vient s'ajouter à notre album.

Aujourd'hui : Restons cachés...


medium_plots_paris_14_1.jpg

Plus d'info :
+ Coût : 80€ HT pièce.
Les plots jaunes sont réservés aux chantiers.
Les plots verts sont temporaires.
Les plots blancs sont définitifs... ou presque puisque leur durée de vie semble très limitée.
+ Le gaspillage continue : admirez notre album et continuez à nous envoyer vos plus belles photos !

00:00 Publié dans 14e arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Paris

dimanche, 03 avril 2005

Traverse Bièvre - Montsouris : compte rendu d'une nouvelle réunion dans le 13e arrondissement

...Disponible chez nos amis de 13 Esprit Village. Lien direct en cliquant ici !

Sinon, dans le 14e, la prochaine réunion, c'est le 14 avril à 19h à la Mairie du 14e - en tout cas, c'est ce qui est marqué dans notre agenda :-)

Julie

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Circulation & Transports en commun.
+ Notre fil d'actu Traverse Bièvre - Montsouris.

Le plot du jour...

...Tous les jours à minuit tapante, une jolie photo de plot qui vient s'ajouter à notre album.

Aujourd'hui : Je vois double


medium_plots_paris_14_2.jpg

Plus d'info :
+ Coût : 80€ HT pièce.
Les plots jaunes sont réservés aux chantiers.
Les plots verts sont temporaires.
Les plots blancs sont définitifs... ou presque puisque leur durée de vie semble très limitée.
+ Le gaspillage continue : admirez notre album et continuez à nous envoyer vos plus belles photos !

00:00 Publié dans 14e arrondissement | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Paris