Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 mars 2005

La Fournée d'Augustine... Toujours aussi bon le pain !

medium_fournee_d_augustine.2.jpg


On se croirait en URSS en 1984 - sauf que là, y'a du pain !

Pour mémoire, le patron était baguette d'or en 2004... Visiblement, la qualité est toujours au rendez-vous !

Julie

Plus d'info :
+ Prix de la baguette : 1 €
+ La Fournée d'Augustine a ouvert une deuxième boulangerie 31, rue des Batignolles dans le 8e arrondissement.
+ Comment ? Vous ne savez pas où se trouve cette boulangerie ? Alors, foncez au 96, rue Raymond-Losserand (voir le plan d'accès)...

Le plot du jour...

...Tous les jours à minuit tapante, une jolie photo de plot qui vient s'ajouter à notre album.
Aujourd'hui : Perce-Neige


medium_le_plot_paris_14_5.jpg

Plus d'info :
+ Coût : 80€ HT pièce.
Les plots jaunes sont réservés aux chantiers.
Les plots verts sont temporaires.
Les plots blancs sont définitifs... ou presque puisque leur durée de vie semble très limitée.
+ Le gaspillage continue : admirez notre album et continuez à nous envoyer vos plus belles photos !

00:00 Publié dans 14e arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Paris

samedi, 19 mars 2005

Tramway des Maréchaux : un design médiocre

Il faut aller sur le site officiel du Tramway des Maréchaux Sud. C'est toujours intéressant de voir des gens contents de leur travail, satisfaits de leur génie, heureux d'être acteurs d'une révolution urbaine en marche vers un avenir souriant et glorieux.

Exemple avec le design du tramway dont nous nous sommes déjà inquiétés... Extrait du site officiel - avec nos commentaires intégrés en [italique] :

-------------------------------------------------

Le tramway, qui circule au milieu d’un environnement paysagé et urbain totalement repensé [Je suis bon], fait figure d’objet emblématique de ce nouvel espace public multimodal (piétons, modes doux, voitures) [Je suis très bon]. À l’extérieur, le véhicule est élégant, expressif, fluide et harmonieux [Je suis vendeur là]. Il respire la vie en ville [Contrôle avec Airparif, tu vas rigoler mon gars]. « Vecteur d’urbanité », l’avant du tramway annonce la qualité et le caractère de l’ambiance intérieure [Oula, Vecteur d'urbanité, je suis très fort là]. Le tramway dispose d’une livrée [Balladurien ce tramway !] enrichie et personnalisée, réalisée à partir de la robe familière des véhicules RATP, couleurs blanc et vert jade [Ah bon, en fait c'est une rame de métro de surface sa micheline...].

Le tramway des Maréchaux Sud est, comme les autres véhicules du réseau de surface, aux couleurs de la RATP : blanc avec une "écharpe" vert jade entourant les surfaces vitrées [Ca, c'est pour le gars qui risquerait de confondre avec un bus de 50 mètres...].

Pour cet habillage (...) le parti retenu a été de traiter la partie inférieure de la bande verte [Ah oui, traite-moi la vande verte], qui reprend de manière aléatoire les différentes couleurs de l'intérieur des voitures, avec une surimpression de photos symboliques de la vie urbaine parisienne [Attends, laisse-moi deviner : des fontaines Wallaces, des terrasses de café et du mobilier urbain 19e...]. Les visuels qui l’animent sont variés : pavés de Paris, feux de signalisation, fontaines Wallace, tasses de café et autres symboles parisiens se succèdent [Gotcha ! Tout ce qui plaît aux Ricains, et tout ce que Decaux bouzille depuis 30 ans ! Un Paris de l'avenir quoi...].

Ce traitement particulier, s'il permet de loin de reconnaître le véhicule par le code couleur identitaire de la RATP [Ze World Famous RATP design], sollicite de plus près l'attention du voyageur par des éléments de la ville qu'il connaît bien et qui lui racontent une histoire. Vie, art, culture, distinction, rêve, dynamisme ou énergie : le tramway porte des valeurs positives évoquant Paris et dans lesquelles la RATP se retrouve pleinement [Rentre Avec Tes Pieds, les jours de grève, ça vous dit quelque chose ?].

La face avant du tramway : un « nez » unique emprunt de fluidité et d’élégance

Réalisé par XXX [Par pudeur, nous tairons le nom des indigents], le « nez » du tramway inscrit son design dans un paysage urbain requalifié en exprimant fluidité, douceur et élégance [Y's'répètent un peu là].

Plus affirmé que celui du T1 ou du T2 dont il garde un air de famille sans les disqualifier, il est ambitieux et innovant, sans élitisme [C'est tout mon Bertrand D. ça...]. Cette face avant, résolument urbaine, qui glisse entre les arbres, fédère les différentes sensibilités du trajet emprunté, tout en « signant » le paysage traversé [C'est de la face de Bertrand D. qu'ils parlent ?].

Cette approche novatrice a permis de donner au tramway un style unique [à Paris, sur la Terre, la Terre qui est un astre...], dans son aménagement intérieur comme dans sa ligne extérieure. Le design du tramway se caractérise par des formes fluides, des lignes harmonieuses et des extrémités avant et arrière distinctives pour une intégration optimale dans son environnement.


-------------------------------------------------
L'histoire ne dit pas si l'auteur de cet exercice d'onanisme tramwesque a pu aller au bout de son affaire... Mais si vous voulez rigoler, allez sur le site du tramway, ça vaut son pesant d'or...

Juste en complément, pour vous faire une idée, une photo ou plus exactement une création my-tramway-dream-à-deux-balles-on-photoshop extraite du site officiel que je remercie ici pour sa courtoisie.

medium_tramway_marechaux_sud.jpg

Copyright MTGQJ (Mon-Tramway-Génial-Que-J'ai).

Bon... Grosso modo, le design du tramway, c'est une rame de métro qui sort dans la rue. Vraiment trop top les gars. Y-z-ont du bosser fort ou mater Speed (avec le beau KeanuUUU ReeeEEEves) un peu trop souvent en vidéo...

Alors, perso, j'ai fait un tour à Marseille la semaine dernière pour le boulot. Là-bas aussi, ils vont avoir droit à leur tramway. Simplement, je trouve qu'il a un design intéressant celui-ci. Un design réellement original avec du vrai boulot et pas une resucée - allez, on peut le dire, une merde (au sens NOBLE du terme...) - de la RATP.

J'ai pris deux petits photos de la "maison du tramway" qui propose une expo permanente sur le projet. Qu'en pensez-vous ?

medium_tramway_marseille.jpg


medium_tramway_marseille_2.jpg


Maroun

Plus d'info :
+ Le site officiel du Tramway des Maréchaux Sud (un peu pour s'informer, surtout pour rigoler) : www.tramway.paris.fr.
+ Le site officiel du Tramway marseillais : www.metro-tramway-marseille.com.
+ Notre fil d'actu sur le Tramway des Maréchaux Sud.
+ ...Sur le respect des règles élémentaires de sécurité sur la zone des travaux du tramway.

Comment traverser l'avenue du Général ?

Il est difficile de traverser l'avenue du Général Leclerc en raison du trafic et de la très courte durée du « bonhomme vert ». J'ai personnellement constaté que sa durée était de 8 secondes (!), ce qui est insuffisant pour garantir la sécurité de tous. Comme je le dis souvent pour plaisanter, à partir de 75 ans, choisissez avec soin votre côté de l'avenue: vous n'êtes pas sûr de pouvoir la retraverser !

A ceci s'ajoute deux faits qui ne facilitent pas la vie des habitants du quartier situé entre l'avenue du Général Leclerc et l'avenue René Coty et vivant aux alentours de la station Mouton-Duvernet.

La station de métro Mouton-Duvernet (ligne 4) dispose de deux accès séparés de 5 mètres environ (quel
intérêt ?) et, surtout, situés du même côté (Ouest) de l'avenue du Général Leclerc, ce qui semble quelque peu
absurde ; à noter qu'un double accès piéton existe, pour le 14ème arrondissement, aux stations Porte
d'Orléans, Alésia, Denfert-Rochereau (de cque côté de l'avenue du Général Leclerc), Raspail et Vavin (autour
du Bvd du Montparnasse).

Il serait donc très utile de disposer d'un passage piéton souterrain et d'un accès au métro sous l'avenue
du Général Leclerc, au niveau de la station de métro Mouton Duvernet. Au niveau des numéros 23 et 25 de
l'avenue, il semble qu'il existe une place suffisante sur le trottoir. Les travaux nécessaires ne semblent
pas d'une ampleur monumentale (?).

Qu'en pensez-vous ?

Solal

Le plot du jour...

Tous les jours à minuit tapante, une jolie photo de plot qui vient s'ajouter à notre album... Aujourd'hui :
Fallen Star


medium_le_plot_paris_14_3.jpg

Plus d'info :
+ Coût : 80€ HT pièce.
Les plots jaunes sont réservés aux chantiers.
Les plots verts sont temporaires.
Les plots blancs sont définitifs... ou presque puisque leur durée de vie semble très limitée.
+ Le gaspillage continue : admirez notre album et continuez à nous envoyer vos plus belles photos !

00:00 Publié dans 14e arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Paris

vendredi, 18 mars 2005

Crêpes-party rue des Thermopyles : c'est le 20 mars...

C'était marqué là.

medium_crepe-party_1.jpg


Et affiché ici.
medium_crepe-party_2.jpg


Ou encore là et là.
medium_crepe-party_3.jpg


medium_crepe-party_4.jpg


Alors, pour ceux qui ont la vue basse (même si vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir), on résume :

Pour fêter l’arrivée du printemps, il y a une crêpes-party organisée dimanche prochain 20 mars 2005 après-midi dans le "Jardin des Fêtes" (2-4, rue des Thermopyles - voir le plan du quartier), à partir de 15h.

Comme nous l'annonce Urbanisme & Démocratie, l'association qui est à l'initiative de cette fête populaire dans le quartier, le principe est toujours le même : la fête est participative, chacun-e apporte quelques crêpes qu’il-elle a faites (ou une bouteille de cidre, ou un gâteau, etc.) et tout le monde partage !

Cette année, pour l'animation, il y aura des tambours haïtiens, une chorale, l’atelier de fabrication de chapeaux... En bonus, Udé! nous annonce le retour de l'atelier de réparation vélo...

Bon, ben maintenant, si vous préférez regarder Drucker à la télé...

Pierre

Plus d'info :
+ ...Sur le site de Urbanisme & Démocratie, une référence dans le 14ème en matière d'association de quartier.
+ Ceux qui ont envie de faire un peu de sport pourront également donner un coup de main le samedi matin pour monter les tentes et le lundi matin pour les démonter ! C'est aussi ça la vie de quartier... :-)
+ ...Sur l'affichage associatif et notre pétition pour un réseau d'affichage digne de ce nom parce que sans affichage local, on se débrouille comme on peut (et quel que soit son statut...), mais c'est la vie de quartier et la démocratie locale qui en pâtissent. Alors signez la pétition !
...
+ Et pour ceux qui s'intéressent à la fabrication de chapeaux, visitez www.laforme.fr, le site de Monsieur Ré, le dernier formier de France, pardon, d'Europe ! Un artiste rare puisqu'à ma connaissance, y'a juste un concurrent au Japon...

Paris blogue-t-il ? Une rencontre entre blogueurs à l'Entrepôt !

medium_paris_blogue_t_il_2.jpg


A l’initiative des premiers blogs citoyens et de quartier Paris14.info, 13 Esprit Village et Eiffel Suffren, en partenariat avec le webring ParisBlog, l'annuaire BlogArea et le portail CultureBuzz.com, Paris blogue-t-il ? est une invitation conviviale à réunir tous ces voisins de la blogosphère parisienne à l’Entrepôt le 13 avril à partir de 19h30.

Au cours de la soirée, Galienni, artiste et blogueur (made in 14e !), réalisera une performance sur le thème de la blogosphère.

L’Entrepôt (7/9 rue Francis de Pressensé - 75014 Paris - M° Pernety - voir le plan du quartier), lieu de culture du Sud de la Capitale accueillera les Parisiens qui s’intéressent au phénomène des blogs et qui, comme nous, souhaitent mettre un visage sur les noms anonymes ou plus connus de la blogosphère.

Pour vous inscrire à cette soirée, rendez-vous sur ParisBlog.fr.

Pierre

Plus d'info :
+ Oui, en cliquant ici !
+ ...Soirée bien entendu ouverte à toutes et à tous et notamment aux lecteurs de Paris14.info :-)
+ Si vous souhaitez relayer cette soirée, nous mettrons prochainement à votre disposition quelques bannières et sky divers à poser sur vos blogs... Mais si vous les voulez tout de suite, n'hésitez pas à réclamer !

Stationnement résidentiel gratuit à Paris aujourd'hui !

...Quand on vous parle d'embouteillages homériques sur tout le sud de notre arrondissement, tramway oblige (sans oublier les travaux de l'avenue Jean Moulin - quelle bonne idée d'avoir lancé ces deux chantiers majeurs simultanément), on s'étonne à peine de voir la Mairie de Paris lancer ses premières contre-mesures anti-pollution de l'air...

Le stationnement résidentiel est donc gratuit aujourd'hui à Paris et les automobilistes sont invités à limiter leur vitesse "sans attendre que cet épisode de pollution soit confirmé". Franchement, si ces mesures sont les bienvenues, on peut douter de leur efficacité réelle.

...De telles mesures ne freinent en rien les déplacements au niveau régional - le seul échelon pertinent pour lutter contre la pollution atmosphérique - et avec les beaux jours et les températures assez exceptionnelles qu'on nous annonce pour une arrivée de Printemps, rien n'indique que nous puissions nous attendre à une amélioration rapide et durable de la situation en matière de pollution de l'air.

Certes, on n'attend pas qu'un coup de baguette magique vienne régler ce problème majeur de santé publique, mais il va bien falloir à un moment ou à un autre prendre le taureau par les cornes et adopter des mesures concrètes pour diminuer cette pollution atmosphérique qui fait courir des risques sérieux aux plus fragiles d'entre nous...

Il ne faut pas se voiler la face. Les enfants asthmatiques, les nourrissons atteints de bronchiolites dans les crèches, les personnes âgées souffrant d'insuffisances respiratoires doivent-ils nécessairement payer au prix fort nos besoins de déplacements individuels ?

Tout ceci nécessite d'engager les grandes manoeuvres anti-pollution - à ne pas confondre avec la chasse aux automobilistes qui ne saurait tenir lieu de politique environnementale. Ce dont nous avons besoin, c'est d'un plan global mettant en oeuvre tous les moyens dont nous disposons. A l’échelon régional, quid du développement du télétravail ? Quid des plans de déplacement d’entreprise ? Et on-line, où est le portail du co-voiturage ? Où sont les files réservées sur l’autoroute aux véhicules se déplaçant avec plusieurs personnes à leur bord (mesure qui marche très bien en Californie) ? Où en sont les plans d’échange quotidien de parkings ? Quelles incitations à l’utilisation de véhicules électriques ou fonctionnant avec des bio-carburants ? Où en sont les nouveaux schémas régionaux de circulation de banlieue à banlieue ? Combien de lignes de bus propres devons-nous attendre dans l’année ? Quels incitations pour l’achat de vélos électriques (à Berlin, il coûtent 50% moins cher puisque la Municipalité participe à hauteur de 50% du prix) qui permettent de faire des distances un peu plus raisonnables pour aller au travail…

La lutte anti-automobiliste a viré à la monomanie et tient aujourd’hui lieu de prétexte à l’absence de réflexion des uns et des autres sur le sujet. Allez, sortez les masques à gaz, l’été approche et il sera chaud.

Pierre

Plus d'info :
+ La qualité de l'air dans le 14e ? Regardez dans la colonne de gauche, on a préparé un petit lien rien que pour vous !
+ Le communiqué de la Mairie de Paris qui annonce le stationnement résidentiel gratuit... Parce que ça fait toujours plaisir de voir des responsables satisfaits.
+ Plus de voitures dans le centre de Paris ? On nous l'annonce...

Traverse Montsouris : pour un bus citoyen

Verra-t-on un débat au prochain conseil de quartier(s), qui se tiendra le 23 mars à la Mairie, avec à son menu un plat unique : souhaiter la bienvenue à la nouvelle ligne de bus, la Traverse Montsouris (peut être - y'a débat sur le nom...).

Tout le monde la souhaite depuis longtemps : associations, collectifs, commerçants, habitants, cela facilitera la vie pour tous et on se demande comment quelqu’un pourra faire son « grincheux », lorsqu’il y aura sur un plateau un si beau cadeau du STIF (Syndicat des Transports en Ile de France) et de la RATP. Bravo collectif.

Profitons alors de cette unanimité : quid des demandes de panneaux d’affichages réclamés depuis quatre ans par nos conseils de quartier, et depuis encore plus longtemps par nos associations, bref par tout ce petit monde qui bouge dans l’arrondissement, et qui a justement contribué à faire venir ce bus ? Et en premier lieu, on veut de l’affichage associatif. Non pas publicitaire ou racoleur, mais citoyen. Un petit coin dans le bus nous suffit : une pochette pour y glisser une ou plusieurs feuilles de format A4, histoire de ne pas circuler idiot… Une par Conseil de quartier, cela ferait 4 petites pochettes. Ce n’est pas trop en demander !

Ça ne coûte rien, ce n’est qu’un juste retour des choses, et un argument pour en faire de même dans les stations du futur tramway ! Encourageons une RATP citoyenne, et des voyageurs citoyens. Vous dites « printemps de la démocratie locale » ? Demandez la parole le 23 mars, et réclamez un peu de place pour l’information associative et citoyenne.

Dan Krajman

Plus d'info :
+ Réunion de travail sur la Traverse Montsouris le 23 mars à 19h à la Mairie du 14e arrondissement, 2 place Ferdinand Brunot.
+ Notre fil d'actu Traverse Montsouris.
+ Nos articles précédents sur la Traverse Montsouris.

Le plot du jour...

...Tous les jours à minuit tapante, une jolie photo de plot qui vient s'ajouter à notre album.

Aujourd'hui : Souvenir de Pise


medium_le_plot_paris_14_2.jpg

Plus d'info :
+ Coût : 80€ HT pièce.
Les plots jaunes sont réservés aux chantiers.
Les plots verts sont temporaires.
Les plots blancs sont définitifs... ou presque puisque leur durée de vie semble très limitée.
+ Le gaspillage continue : admirez notre album et continuez à nous envoyer vos plus belles photos !

00:00 Publié dans 14e arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Paris