Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 mars 2005

Piscines parisiennes... En mauvais état

Solal nous recommande l'article du Figaro de ce jour sur les piscines parisiennes et nous fais ce commentaire : "l'état et la saleté récurrente de la piscine Aspirant Dunant (place de la Mairie) ne seraient pas une exception."

Votre opinion ?

----------------------------------------

Extrait de l'article :

La grande misère des piscines de la capitale

Trois millions de nageurs fréquentent chaque année les quarante-quatre piscines publiques parisiennes. A l'heure où la capitale se porte candidate à l'accueil des Jeux olympiques de 2012, le vieillissement des établissements de la capitale apparaît en pleine lumière. La mairie, qui vient de boucler le diagnostic du parc lancé en 2001, redouble d'efforts pour tirer son patrimoine vers le haut.

[...]

Conclusion de l'état des lieux : en 2007, vingt et une piscines devront être remises à neuf, pour un montant de 28 millions d'euros. Pour l'heure, treize établissements ont déjà profité de ce grand chantier.

----------------------------------------

A noter, la piscine Aspirant Dunant fait partie des sites qui ont déjà été rénovés...

Camille

Plus d'info :
+ Article du Figaro à lire dans son intégralité avant son passage dans les archives en cliquant ici.



Traverse Montsouris ou Traverse méridienne ?

Une réunion avait lieu jeudi dernier dans le 13e arrondissement. Elle avait pour but de mieux définir le trajet de la Traverse Montsouris ...ou de la Traverse méridienne comme on semble vouloir la nommer outre-14 ! A noter cependant, bien que prévenus de cette réunion, les membres du bureau d'animation du 14ème n'étaient pas représentés lors de cette réunion. Nous vous en livrons néanmoins un compte-rendu avec le concours d'Anne-Fabienne et de 13 Esprit Village.

La Traverse méridienne ? C'est le nom que l'on voudrait bien donner au bus de traverse 13e/14e. Le méridien de Paris passe dans le Parc Montsouris, le bus coupant le méridien, le nom s'imposait. Reste maintenant à convaincre les autres quartiers concernés, mais cette méridienne pourrait bien obtenir le consensus.

[...]

Voici ce que pourrait donner le trajet :

Départ
rue du Moulin de la pointe à l'angle de la rue Bourgon, rue du docteur Laurent, rue Henri Pape, Place de l'abbé Hénocque, , rue Colonie, rue Bobillot, Place Rungis, rue Brillat-Savarin (dont on changerait le sens) ou rue Boussingault, rue Alésia, avenue Reille, rue Beaunier, rue de la Tombe Issoire, rue Lacaze, rue du Père Corentin, rue Prisses d'Avennes, rue Sarrette, rue Alphonse Daudet, avenue Général Leclerc, Place Victor Basch.

Retour
Place Victor Basch, rue Alésia, rue Tombe Issoire, rue Douanier Rousseau, rue Marie Rose, rue Sarrette, rue Marie Davy, rue du Père Corentin, rue Paul Fort, Avenue Reille, rue Gazan, rue Liard, rue Rungis, Place Rungis, rue Brillat-Savarin, rue Küss, rue du docteur Tuffier, rue du Tage, rue du Moulin de la pointe.

La boucle est bouclée. Le temps de trajet devrait être de 25 minutes pour 7,5 kilomètres avec un bus tous les ¼ d'heure pour le prix d'un ticket de bus.

Le STIF, le Syndicat des transports d'Ile de France, doit changer de présidence en juillet et la nouvelle direction de gauche proposera de changer la validité du ticket en lui donnant une validité d'une heure comme à Lyon et Marseille, ce qui permettrait avec le même ticket de changer de bus par exemple ou de prendre une correspondance métro-bus. La décision pourrait être entérinée à l'automne.


Pierre

Plus d'info :
+ Article à lire dans son intégralité sur 13 Esprit Village.
+ Nos articles précédents sur la Traverse Montsouris.

samedi, 05 mars 2005

Thierry Breton : un ministre bien de chez nous...

...Toute la presse en parle, alors on ne voit pas pourquoi on le cacherait : Thierry Breton, notre nouveau Ministre de l'Economie habite dans notre arrondissement. Il a d'ailleurs dès son entrée en fonction précisé qu'il continuerait à habiter sa maison du 14e...

Maintenant, le 14e étant un peu vaste, nous pouvons préciser et vous dire que Thierry Breton n'habite pas loin de la place Jules Hénaffe, place où nous espérons voir réaliser prochainement un square réaménagé (voir notre article du 15 novembre 2004 dernier) et plus conforme aux normes de sécurité actuelles. Enfin, quand je dis "nous", je veux parler du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans qui a adopté un voeu en ce sens (voeu qui depuis semble s'être perdu dans les limbes ou dans les couloirs de notre Mairie d'arrondissement...).

Bon. Et d'après vous, le Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie continuera-t-il à emprunter le sens interdit / couloir de bus que le Président de France Telecom n'hésitait pas à prendre pour rentrer chez lui ?

A suivre :-)

Maroun


vendredi, 04 mars 2005

26-30 Tombe-Issoire : le promoteur ne cèdera jamais le terrain

medium_ferme_montsouris.jpgLa Ferme Montsouris continue à faire couler de l'encre. Ce jour, deux articles lui sont consacrés dans le journal Le Parisien. L'occasion pour Paris14.info de faire le point sur ce dossier.

- Située au 26-30 Tombe-Issoire, la Ferme Moutsouris (ou du moins ce qu'il reste de la dernière ferme de Paris) est située au-dessus du site des carrières de Port-Mahon, classées Monument historique en 1994.
- La Soferim a tout d'abord acheté le terrain 6,38 million d'euros.
- Devant les menaces qui pèsent sur le Monument historique, la Ville de Paris a retiré le permis de construire.
- Le 13 décembre 2004, la Soferim a déposé une DIA (Déclaration d'intention d'aliéner) pour annoncer une vente prochaine à 16 millions d'euros, à un acheteur dont elle refuse de révéler l'identité.
- Cette procédure est obligatoire, mais elle permet une préemption.
- Aussi, le 10 février la Mairie de Paris a annoncé une préemption de la parcelle de 2700 m2 à 6,5 millions d'euros.
- Le promoteur répond aujourd'hui dans la presse qu'il refuse cette préemption...

Ce qui est incroyable avec les promoteurs, c'est qu'ils sont souvent comme on les imagine...

Pour mémoire, comme nous l'annoncions dans notre agenda, une journée d'information aura lieu le dimanche 17 avril, à 15 heures 30, devant la Ferme.

Camille

Plus d'info :
+ Article à lire dans son intégralité sur le site du journal Le Parisien (avant sa disparition dans les archives...) : La Carrière de Port-Mahon est-elle en danger ?
+ Idem pour l'interview du promoteur, Jean Papahn, PDG de la Soferim.
"Nous ne lacherons pas ce terrain."
+ Notre fil d'actu Ferme Montsouris.
+ Le site du Collectif de Port-Mahon qui milite pour la restauration du site.
+ Notre lettre d'information mensuelle - au cas où vous oublieriez de vos informer sur ce qui se passe près de chez vous :-)
+ Ci-après, la liste des passages média pour le seul mois de Janvier 2005 :
Janvier 2005, La Page, Destruction à la Ferme Montsouris
02 janvier 2005, France 3, Journal Ile de France
03 janvier 2005, France Bleue, La Ferme de Montsouris
05 janvier 2005, Le Parisien, Ferme de la Tombe-Issoire : le maire dénonce un coup de force
05 janvier 2005, France 3, Journal Ile de France
06 janvier 2005, Metro, Coup de force à la ferme Montsouris
06 janvier 2005, France Bleue, Journal
10 janvier 2005, Metro, Réunion spécial PLU dans le XIVe
11 janvier 2005, Le Parisien, Tombe-Issoire : le maire saisit le préfet de police
12 janvier 2005, Zurban, Pelleteuse préventive
12 janvier 2005, Le Parisien, Débat houleux sur le Paris du futur
13 janvier 2005, Politis, Un bulldozer à la Ferme
18 janvier 2005, Le Monde, La Ville de Paris pourrait protéger la ferme de Montsouris



Commerce de proximité : il faut sauver le soldat Elhassan

medium_epicierie-rue-friant.jpgNous en parlions encore récemment, les travaux du tramway occasionnent une gêne sérieuse pour les petits commerçants des Maréchaux et des rues avoisinantes. Une gêne qui pourrait bien à terme s'avérer mortelle... Serions-nous trop pessimistes ? Hélas, pas vraiment.

medium_elhassan_khouira.jpgUn exemple avec l'épicerie de Monsieur Elhassan Khouira (photo ci-contre). En moins d'un an, Monsieur Khouira a du subir les travaux de l'avenue Jean Moulin, de la Porte de Châtillon, du Boulevard Brune, de la rue Friant, de la rue de Coulmiers, de la Porte d'Orléans, de la rue Poirier de Narçay et de la rue Morère...

Vous pouvez vérifier, dans un rayon de 500 mètres, pas une rue qui n'ait été durablement en travaux, mise en impasse ou rendue impraticable pendant plusieurs semaines quand le stationnement n'y a pas été supprimé définitivement (tout le long de la rue Poirier de Narçay, sur la droite de la chaussée, par exemple). Résultat : un chiffre d'affaires en baisse de près de 50% depuis le début des travaux...

Un cas isolé ? Hélas, non. Demandez à votre épicier de quartier si les affaires tournent ? Le long des Maréchaux, la réponse est généralement explicite et si vous avez envie de jouer avec votre vie, réclamez-vous de la Mairie de Paris...

Alors, ceci n'est qu'un petit article sur un petit site de quartier à vocation citoyenne, mais nous nous permettons de lancer un appel à nos lecteurs... Ne délaissez pas vos épiceries de quartier en ce moment et retournez remplir vos cabas chez elles !!! C'est sûr, cela vous coûtera toujours moins cher que les gros caddies remplis de trucs inutiles des gros concurrents...

D'autant que côté Mairie, on ne peut pas dire qu'on rame dans la bon sens. Ainsi, récemment, la Mairie du 14e a rendu un avis favorable à l'extension du supermarché Champion avenue du Général Leclerc. Marie-Louise Padovani, adjointe au Maire du 14e en charge du développement économique, expliquait - sans rire - cette décision car "il y avait un risque d'évasion de clientèle". Et de fait, la clientèle de Champion s'évade maintenant également par la rue Friant puisque cette grande surface a pu ouvrir une deuxième ligne de caisse de l'autre côté du magasin...

C'est idiot, maladroit, peut-être même involontaire, mais si l'on voulait tuer le petit commerce, on ne s'y prendrait pas autrement.

Quant aux aides et compensations promises dans le cadre des travaux, comptez 4 à 6 mois pour obtenir 10% de ce que vous aurez demandé... En outre, un petit coup d'oeil au dossier nécessaire à remplir pour y avoir droit vous permettra de comprendre qu'en matière de formulaires et de complexité, la Ville de Paris et la "mission Tramway" n'ont toujours pas compris ce qu'est un petit commerce et le temps que l'on doit y consacrer...

Alors, si la survie du petit commerce est à ce prix, à quand un indemnisation préalable et automatique ?

Pierre

Plus d'info :
+ Miranda Services - l'épicerie de Monsieur Elhassan Khouira est située 29, rue Friant. Elle est ouverte du mardi au dimanche de 10h à 22h.
+ L'épicerie de M. Khouira a été citée dans les pages du magazine l'Express dans son guide "Survivre à Paris au mois d'août". Et moi, j'avoue, j'aime bien l'idée de survivre à Paris au mois d'août...
medium_epicerie_poirier_de_narcay.jpg+ D'autres épiceries sont en danger, notamment 14 rue Poirier de Narçay (photo ci-contre) ou boulevard Brune - si, si, près de la Porte de Châtillon, en face du bon gros Franprix qui vient d'ouvrir avec ses vieilles promos bien brutales...

jeudi, 03 mars 2005

Abattage d'arbres boulevard Arago : y'a comme un obstacle...

medium_serge_bloch.jpg...Il s'appelle Serge Bloch. Depuis deux jours, il passe son temps dans un arbre, perché à 3 mètres, juste devant la cité des Fleurs, boulevard Arago. Il est équipé pour tenir un siège. Il a tiré le téléphone et l'électricité. Mais il fait froid et de temps en temps, il va se réchauffer dans sa voiture... Faudrait pas prendre froid, le Centenaire pourrait le payer.

Le Centenaire, c'est son copain le marronier. Serge, ça fait 30 ans qu'il le voit devant chez lui. Alors il veille, dans sa voiture à 50 mètres. Aujourd'hui, il est debout, depuis 4 heures du matin. Il a gagné deux jours sur l'abattage prévu. Il espère que quelqu'un viendra le relayer. Peut-être Jérôme... Enfin, l'appel est lancé, même s'il y a peu d'espoir.

Pourtant le Centenaire, il est malade. La pourriture racinaire est diagnostiquée, alors vénérable ou pas, il faut l'abattre. Il est dangereux. C'est le principe de précaution selon la Ville de Paris. Et boulevard Arago, 200 arbres doivent être abattus sur les 2 ans à venir.

Non loin de là, la Foreuse et la Pelleteuse s'en donnent à coeur joie, avec leurs belles pointes et gueules d'acier. Elles oeuvrent tranquilles, sous la neige qui bat le bitume. Bienvenue dans un monde en sécurité... Et si on s'y mettait sur les antennes-relais ?

medium_foreuse.jpg


medium_pelleteuse.jpg


Camille

Plus d'info :
+ Notre article du 4 janvier 2005.

Affichage sauvage : mais que fait la Mairie ?

medium_affichage_sauvage_municipal.jpg...Eh bien, elle fait comme tout le monde ! Faute d'un réseau d'information local digne de ce nom, notre Mairie d'arrondissement se débrouille et affiche n'importe où !

Un exemple ? Oui, avec ce superbe affichage sauvage municipal (un bien joli concept), avenue du Général Leclerc sur un distributeur de vidéos abandonné... Enfin, c'est pour la bonne cause puisque c'est pour annoncer le "Tournoi de baby-foot" que notre Mairie d'arrondissement organise après-demain, samedi 5 mars.

Voilà qui devrait nous aider à convaincre Pierre Castagnou et son équipe à s'engager pour un affichage citoyen et à signer notre pétition :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Oui, dès que Pierre Castagnou aura signé notre pétition, nous vous en informerons !
+ D'ici là, si vous souhaitez mieux comprendre les enjeux d'un affichage associatif, commercial, citoyen et culturel local, nous vous invitons à lire notre série d'articles sur ce sujet...

Le plot (nocturne) du jour

...Ils continuent à fleurir en dépit des travaux du tramway, dans nos quartiers verts ou tout autour de nos pistes cyclables. La nuit, ces étranges graminacées prennent (quand elles sont propres et guillerettes) des reflets argents pour le plus grand plaisir de nos yeux émerveillés. Un spectacle à 80 € HT pièce.

Voici donc notre toute dernière livraison de plots du jour - thanks to Mrs. Dorthan...

medium_14e_arrondissement_plot_1.jpg


medium_14e_arrondissement_plot_2.jpg


...Deux magnifiques photos qui vont rejoindre immédiatement notre album Nos plots, notre oeuvre qui vaut maintenant comme la valise RTL un peu plus de 1840 € !

Pierre

Plus d'info :
+ Album réalisé avec le concours de Sylvie, Julie, Camille, Maroun, Gilles et Pierre... Continuez à nous envoyer vos photos de plots !
+ Petit rappel. Les plots verts sont temporaires et disparaissent au bout de quelques mois. Les plots jaunes sont à usage unique "chantiers et travaux". Les plots blancs sont "définitifs" et viennent remplacer les précédents si nécessaire... Coût hors taxe à l'unité : 80 €.


La Régalade à l'Odéon ?

...Mais non. La Régalade est toujours avenue Jean Moulin et l'on y mange (presque) toujours aussi bien !

Ceci étant dit, on voulait vous donner des nouvelles de son chef "historique", Yves Camdeborde, le chef béarnais, qui, justement avec la Régalade, avait lancé la vogue des bistrots gastronomiques. Il vient d'atterrir carrefour de l'Odéon où il a acheté l'hotel Le Relais Saint-Germain, un ancien immeuble du 17e siècle composé de 22 chambres.

Le chef ne fait pas l'impasse pour autant sur les cuisines. Ses clients pourront à nouveau goûter sa cuisine à la brasserie Le comptoir du relais, à partir du 1er avril... Une petite infidélité au 14e, mais bon, Yves Camdeborde nous a régalé pendant si longtemps !

Camille

mercredi, 02 mars 2005

Agression d'un libraire Porte d'Orléans

...C'est le journal Le Parisien de ce jour qui nous l'apprend, Renaud, le sympathique marchand de journaux de la Porte d'Orléans a été braqué hier vers 13h20.

L'agression a été assez violente, un coup de feu a été tiré avec un pistolet d'alarme (un gomme-cogne tout de même) et après quelques coups de poings, de crosses et échanges assez violents, l'agresseur, un... euh... comment dit-on ça poliment... un petit con de 24 ans, s'est fait serrer par la police dans le local poubelles d'un immeuble de la rue Edmond-Rousse.

Tenir un point presse, ce n'est déjà pas une sinécure mais là, si vous voulez passer voir Renaud - qui est tout de même un peu choqué - pour lui faire part de votre sympathie, c'est le moment !

Pierre

Plus d'info :
+ Article à lire dans son intégralité sur le site du Parisien.