Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 mars 2005

Plot du jour : le serial killer...

medium_14e_arrondissement_plot_3.jpg...Ca nous laisse sans voix et le porte-monnaie vide.

Pierre

Plus d'info :
+ Oui, dans notre bel album de photos : Nos plots, notre oeuvre...
...
+ A venir, plein de nouveaux plots parce que... GGrrrrrr... Ca nous gratouille plus que ça nous chatouille cette affaire...


jeudi, 10 mars 2005

Hôpital Saint-Vincent de Paul : un rassemblement devant le siège de l'AP-HP

Le Comité de Sauvegarde de l'Hôpital Saint-Vincent de Paul organise une manifestation demain, vendredi 11 mars à 10h30 pendant la tenue du Conseil d'Administration de l'AP-HP.

Le rassemblement est prévu devant le siège de l'Assistance Publique, 3 avenue Victoria (voir le plan d'accès).

Camille Vincent

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Hôpital Saint-Vincent de Paul.

Boulevard Arago : Serge Bloch tient bon...

medium_serge_bloch_14e.3.jpgC'est sûr, ces derniers jours, Serge Bloch a eu très froid... Le vent, la neige, la pluie, à 3 mètres de haut dans un arbre après une nuit un peu courte, c'est pas facile.

Mais Serge tient bon. L'excitation des élus a attiré l'attention des médias. Et puis maintenant, il y a une petite cabane qui a poussé dans son marronnier et tous ces gens qui s'arrêtent pour signer sa pétition pour la sauvegarde des arbres du Boulevard Arago...

Sinon, pour info, un arbre coupé, ça coûte en moyenne 2500 € HT à la Ville de Paris.

medium_arbre_abattu.3.jpgBoulevard Arago, on doit en couper plus de 200. Et sur les Maréchaux, on va en couper 400. Je vous laisse faire le calcul et j'espère que tout cela est bien nécessaire. Je ne suis pas un expert, mais mes yeux me disent que le tronc de l'arbre ci-dessus n'avait pas l'air particulièrement creux.

Maroun Bekari

Plus d'info :
+ Nos articles précédents sur Serge Bloch et son combat pour la sauvegarde de son compagnon Centenaire...

Tramway des Maréchaux Sud : la sécurité en question

medium_tramway_chantier_1.jpgJe suis allé acheter le journal. Boulevard Jourdan, Boulevard Brune, Porte d'Orléans, les travaux du tramway avancent ...dans le plus grand désordre. Pour les riverains, piétons, automobilistes ou deux-roues qui empruntent les Maréchaux quotidiennement, le risque d'un accident est élevé. Très élevé. Trop élevé.

Si une commission de sécurité veille, à mon avis, il est temps qu'on la réveille. Exemple avec ces quelques photos de piétons zigzaguant ou jouant à cache-cache entre les palissades et les bétonneuses hier matin.

medium_tramway_chantier_5.jpg


medium_tramway_chantier_6.jpg


...Ou avec ces trous béants le long des "passages piétons".

medium_tramway_chantier_3.jpg


medium_tramway_chantier_4.jpg


medium_tramway_chantier_2.jpg


Oui, vous avez bien vu, l'ouvrier est protégé, mais les piétons...

Et pour toutes les personnes à mobilité réduite, se déplacer tourne au cauchemar. Je ne sais pas si un élu de la Ville s'égare de temps à autres dans ces contrées sauvages du sud parisien, mais j'aimerais bien qu'on nous en lache un ou deux sur le chantier, les yeux bandés avec une canne blanche ou avec un fauteuil roulant pour faire un trajet de 200 mètres. Sur n'importe quel point du chantier, c'est mission impossible et accident très probable. Intolérable.

Côté circulation des voitures ou usagers des deux-roues, des dizaines de lignes blanches, jaunes, continues, discontinues, posées, "reposées", effacées mais visibles par tous temps se superposent sur une chaussée réduite à un circuit de kart. Pas 5 minutes sans que deux automobilistes ne se retrouvent face à face sans véritablement savoir lequel est du mauvais côté de la chaussée (porte de Châtillon par exemple...). Sans parler des dizaines d'obstacles imprévus (plots jaunes arrachés, trous, chaussée disjointes...) qui risquent à tout moment de faire chuter un deux-roues...

On comprend que Bertrand Delanoë souhaite faire bénéficier les Parisiens et riverains des Maréchaux d'un joli tramway dans les plus brefs délais. Chantier phare de sa mandature, le tramway doit être réalisé dans les temps impartis... C'est-à-dire avant 2007. Mais aujourd'hui il est clair que l'avancement rapide des travaux - certes souhaitable, notamment pour tous les petits commerçants du coin qui voient leurs chiffres d'affaires s'effondrer - se paye au prix fort d'un mépris et d'une absence totale de sécurité sur le chantier. Alors, oui au tramway, mais coûte que coûte ?

Pierre Vallet

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu sur le Tramway.
+ Notre fil d'actu sur le commerce de proximité.
+ Nos albums photos sur les travaux du tramway Porte d'Orléans.
...
+ Sans oublier notre très conceptuel Nos plots, notre oeuvre... puisque le gaspillage continue.

Points presse : gratuit m'a tuer

medium_point_presse.jpg...Nous vous parlions avant-hier (ou encore vendredi dernier) de la disparition de nos bouchers, traiteurs, poissonniers, fromagers et de tout ce qui ressemble à une épicerie de quartier ou à un commerce de bouche. Une situation franchement préoccupante dans le 14e (et sur tout Paris en général). Nous avions hélas oublié de parler du sort des marchands de journaux !

En la matière, si l'on peut se réjouir que les "gratuits" type 20 Minutes ou Métro aient pu recruter un (plus ou moins) jeune public de lecteurs, on regrettera qu'ils l'aient trouvé au métro Plaisance à 5 mètres du Point Presse de M. Ricard qui du coup a baissé le rideau et fait tomber sa clé derrière la porte...

Maintenant, pour trouver un journal d'information payant, il faut marcher assez loin et - avouons-le - dans je-ne-sais quelle direction ??? La culture et l'information ont un prix et aujourd'hui, il se mesure en centaines de mètres parcourus à pieds. Heureusement que pour le 14e arrondissement il y a www.paris14.info, n'est-ce pas ?

Camille

Plus d'info :
+ Les chiffres sur le petit commerce de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris. Edifiant.
+ Un cas isolé ? Essayez d'acheter votre journal Porte d'Orléans... OK. Là, c'est "travaux du tramway m'a tuer".

mercredi, 09 mars 2005

Yves Pallies côté Daguerre : vernissage le 17 mars !

Un p'tit carton d'invit'... C'est tout simple et ça en dit autant qu'un long discours !

medium_yves_pallies.jpg


...Et pour en savoir plus, rendez-vous sur Daguerre Village...

Le pot des lecteurs : c'est ce soir !

Vous le savez, l'équipe de Paris14.info est ouverte à toutes celles et ceux qui souhaitent nous adresser leurs infos ou articles sur la vie dans le 14e arrondissement. Du coup, on n'a pas encore rencontré toutes nos plumes ! Alors, nous nous retrouvons une fois par mois pour un verre de l'amitié, histoire de voir à quoi ça ressemble un blogger ou un internaute...

La réunion est ouverte à tous - y compris à nos lecteurs bien entendu - avec un prix d'entrée très élevé : un fond de jus d'orange ou un grand sourire à l'entrée. On sera peut-être deux, cinq , vingt-deux comme les flics ou vingt-trois comme Monseigneur, mais l'aventure c'est l'aventure et ça nous fera toujours plaisir de vous rencontrer. Maintenant, si vous voulez nous confirmer votre présence...

A ce soir ?

Pierre

Plus d'info :
+ Le pot des bloggers et lecteurs de Paris14.info - 43, rue du Père Corentin (voir le plan d'accès) - à partir de 19h30 et jusqu'au bout de la nuit ?


mardi, 08 mars 2005

Commerce de proximité : l'hécatombe

C'est au croisement de la rue Raymond Losserand et de la rue Ridder. Et juste en face, au croisement de cette même rue Raymond Losserand et de la rue Pauly. Deux nouvelles boutiques. Vous pouvez admirer les photos...

medium_losserand_ridder.jpg


medium_losserand_pauly.jpg


...Vous avez bien vu : un "Phone Boutique" et un restaurant asiatique de plus. Deux symptômes ou symboles d'un mal qui gagne nos rues commerçantes : la disparition des commerces de bouche...

Il n'y a pas si longtemps à la place de ces deux nouvelles enseignes, il y avait une boucherie. La patronne, Christelle était sympa même si elle râlait souvent après les clodos de la rue Ridder qui lui piquaient des poulets dans sa rôtissoire...

En face, à l'angle de la rue Pauly, c'était un traiteur. Des bons produits, certes pas vraiment donnés, mais on trouvait vraiment de tout...

Avec la disparition de nos bouchers, traiteurs, poissonniers ou fromagers, c'est une certaine idée de Paris qui s'en va. Qui s'en soucie ? Et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, à propos du nouveau Plan Local d'Urbanisme, tire la sonnette d'alarme...

Camille

Plus d'info :
+ Les chiffres 2002-2003 de l'Atelier parisien d'urbanisme sur le petit commerce à Paris. Edifiant.
+ Nos fils d'actu Commerce de proximité ou Plan Local d'Urbanisme.


Le pot des lecteurs et bloggers : c'est demain !

Pour mémoire, nous avons décidé de proposer à nos lecteurs et aux différents bloggers associés autour de Paris14.info un rendez-vous régulier pour que nous puissions faire connaissance devant un verre de l'amitié.

Nous vous proposons donc un premier rendez-vous demain soir, mercredi 9 mars à partir de 19h30 dans notre local - emprunté pour l'occasion à une sympathique école de violon - 43, rue du Père Corentin...

Alors, s'il vous reste un peu de jus d'orange, à demain ?

Pierre

lundi, 07 mars 2005

Le marronnier d'Inde ou la palabre du 65 boulevard Arago

Jérôme nous adresse ces quelques lignes... Nous vous les retransmettons.

-------------------------------------------------------

Depuis plusieurs jours, Serge Bloch, un sculpteur de talent et généreux de sa personne, a décidé de s’installer, face à la cité fleurie (65 Boulevard Arago) dans un marronnier centenaire, un arbre historique, témoin du passage d’illustres personnages.

Une cabane vient de "pousser" dans le marronnier centenaire....Et pourquoi pas d'autres?

Les Marronniers centenaires du Boulevard Arago comme tous les arbres séculaires d’alignement de France ne sont pas protégés comme ils devraient l’être. Ce sont des Monuments Naturels du paysage urbain. Ce sont aussi des êtres vivants qui nous permettent de respirer.

Ne les oubliez pas, observez les…

La Nature ignore le risque 0% sinon elle n’aurait jamais créée l’espèce humaine.

Le fait de dire que les arbres sont soit malades, soit dangereux est un faux problème, dans ce cas, il faut abattre toutes les forêts où nous nous promenons… des branches pourraient tomber sur notre nez ! N’allez plus vous promener au bord des chemins, ruisseaux, ne sortez plus de chez vous, vous pourriez recevoir une tuile ou un pot de fleurs sur votre crâne…etc.…

RDV tous les jours à 18h (même pour les journalistes) mais aussi à tout moment (afterwork) sous le marronnier. Amenez boissons chaudes ou froides, gâteaux, et tout votre cœur !

Pour le RESPECT des ARBRES !!!


-------------------------------------------------------

Plus d'info :
+ Notre article précédent sur Serge Bloch.