Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 octobre 2006

Bourse aux vélos : mode d'emploi

Vous souhaitez acheter et / ou vendre une bicyclette ? Le 7 octobre prochain, en partenariat avec la Mairie du 14e, l'association Mieux se déplacer à bicyclette vous retrouve sur le parvis de la mairie du XIVe pour la 3e édition de la Bourse aux vélos... Mode d'emploi :

Vous voulez vendre un vélo ? Déposez-le entre 10h00 et 12h30. Munissez vous d'une pièce d'identité. Et fixez votre prix avec les membres de l'association. A partir de 17h30, vous pouvez récupérer le montant de la vente. Les vélos invendus sont rendus.

Vous voulez achetez un vélo ? Présentez vous à partir de 14h00 (distribution des tickets d'entrée - 1€ en consigne - à partir de 13h45 ). Faîtes un essai avec le vélo, vous payez en espèces ou par chèque et le tour est joué, vous n'avez plus qu'à pédaler vers votre home sweet home ou au-delà...

Maroun

Plus d'info :
+ Tous les types de vélos en bon état sont bienvenus. Les vélos non réclamés après 19h seront donnés à une association caritative. L'association garde 10% du prix des vélos vendus.
+ ...Par téléphone au 01 43 20 26 02 ou http://www.mdb-idf.org

vendredi, 15 septembre 2006

Exposition Yutaka Yamamoto, photographe

Pour la première fois à Paris, Chambre avec Vues (www.chambre-avec-vues.com) présente le travail personnel du photographe nippon Yutaka Yamamoto.

medium_YUTAKA-2.JPG

Dans son studio de Saint-Germain des Prés, qui n'est pas sans rappeler ceux des photographes du début du siècle dernier, il réalise ses photographies en alliant la rigueur des techniques classiques et la simplicité de ses thèmes. Il rend à ceux-ci l'élégance et l'humilité.

medium_YUTAKA-3.JPG

Les images de Yutaka Yamamoto vont à l'essentiel, démontrant que ses sujets, loin d'être une part infime d'un tout, portent en eux une réalité. C'est cette intimité que Yutaka Yamamoto nous permet d'approcher silencieusement…

medium_YUTAKA-4.JPG

Yutaka Yamamoto est né au Japon en 1955. Après des études à l'Ecole Supérieure de Design de Tokyo Kuwazawa Institut, école dont l'esprit est basé sur le concept du Bauhaus, il fonde en 1979 le " Design Office Hotel**", et assure la direction artistique de plusieurs magazines féminins japonais, ainsi que du magazine de Toshiba. Il sera également directeur artistique de Madame Figaro Japon. Il s'installe à Paris en 1990 et collabore avec de nombreux magazines français et étrangers tels que Dépèche Mode, Madame Figaro, Marie-Claire Maison, Votre Beauté, View on Color, Grazia, Vogue Entertaining, Vogue Bambini, Vogue Sposa, Martha Stewart Living, Hi-Fashion, So-En, Missis ou Kateigaho… Photographe publicitaire, il collabore avec Yohji Yamamoto, Cacharel, Michel Klein (Guy Laroche), Kenzo, Hermès, Nespresso, Descamps… et réalise les photographies du livre "Dom Perignon Vintage 1988". Il a exposé en 2002, 2004 et 2005 à la galerie Wattsu, à Tokyo.

YUTAKA YAMAMOTO, photographies
13 septembre – 21 octobre 2006
56 bis rue des Plantes 75014 Paris
01 40 52 53 00

dimanche, 10 septembre 2006

Le dimanche et la rentrée sur Paris le soir

Qui n'est pas rentré de week end sur Paris, par l'autoroute A6 le dimanche soir ? Congestionnée, saturée, bouchée, cette artère (sur laquelle vient se greffer l'A10, l'A11, l'A5 et l'A77) est le purgatoire de ceux qui ont voulu s'évader de la capitale pour prendre l'air. Ils arrivent à la Porte d'Orléans, après une heure de touche-touche (depuis la barrière de péage) et reconnaissent notre arrondissement comme étant un emblême de l'enfer (ou sa sortie). Sans imaginer le tramway qui rajoutera un obstacle de plus à partir de décembre.

Alors, des témoignages avec du vécu ? N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires...

Dan

samedi, 26 août 2006

Tramway : une randonnée pour (re-)découvrir les Maréchaux

Une idée de sortie pour ce weekend ? Demain, dimanche 27 août, de 14 h à 17 h , l'équipe de la Mission Tramway invite les amateurs de plein-air à redécouvrir les boulevards des Maréchaux et leurs environs, en partenariat avec le Comité de Paris de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

medium_tramway_des_marechaux.jpg

Le rendez-vous est fixé sous le drapeau des Randos pour tous, à la sortie du Métro Porte de Vanves, au tout début de la rue Raymond Losserand. Le parcours représente 7,9 km, soit l’exacte distance de la ligne du tramway T3. Il serpente de part et d’autre des boulevards des Maréchaux, en passant d’un lieu insolite à une curiosité architecturale ou historique, d’un jardin à une ruelle… : rue des Arbustes, rue Didot, rue des Plantes, villa d’Alésia, Square du Serment de Koufra, Réservoirs de Montsouris, rue du Douanier Rousseau… et, pour terminer, une halte culturelle à la Cité Internationale Universitaire de Paris ! Alors, êtes-vous sûrs de ne pas vouloir prendre l'air ?

Pierre

Plus d'info :
+ Les photos de la première balade du 6 juillet dernier dans le XVe arrondissement.
+ Deux autres promenades seront organisées pour découvrir les aménagements : le 1er octobre dans le 13e arrondissement et le 22 octobre un parcours transversal vous permettra d’apprécier la totalité de l’itinéraire du tramway T3.
+ Notre rubrique "Tramway".
+ Une autre manière de découvrir les Maréchaux...

vendredi, 18 août 2006

Casimiri Rabesoa - Madagascar ID

Rencontre avec Casimiri Rabesoa, animatrice du blog Madagascar ID (http://madagascar-d.typepad.com/)...

jeudi, 13 juillet 2006

13 et 14 juillet : feux d'artifices, lampions, flons flons, etc.

La Fête Nationale approche. Comme chaque année, les petits malins en quête d'un beau feu d'artifice et qui souhaitent échapper à la multitude aux pieds de la tour Eiffel pourront se rendre demain soir place de Catalogne où se massent traditionnellement les habitants du quartier (la preuve !)... Attention : le feu d'artifice de la tour Eiffel débute aux alentours de 22h30 et nous vous conseillons de vous approcher de la place de Catalogne un peu avant car l'année dernière, la police à coupé l'accès à cette place dès 21h30.

...D'autres petits malins sortiront les vélos, traverseront les Maréchaux et le Périphérique pour assister dès ce soir aux différentes festivités montrougiennes ou malakoffiottes (ça s'invente pas...) :
- A Montrouge, tout commence sur la place Emile Cresp où, au milieu des fanions bleu, blanc, rouge, vous pourrez danser sur vos airs préférés dès 21h. Le spectacle musical accompagné par un feu d'artifice débutera, quant à lui aux alentours de 23h à partir des jardins de l'hôtel de ville.
- A Malakoff, un grand bal animé par l’orchestre Cristal aura lieu de 21 h 30 à 2h du mat', place du 11 Novembre... Le traditionnel feu d'artifice (sur le thème de Mozart) sera quant à lui tiré à partir de 22h30 depuis le stade Marcel Cerdan. Il sera suivi à partir de 23h d'une retraite aux flambeaux...
- Il y a généralement d'autres festivités à Gentilly - au complexe sportif Maurice Baquet, 76 avenue Raspail avec à 21 h un bal populaire puis à 22 h 30 avec un feu d'artifice - mais le site Internet de la Ville ne confirme ni l'horaire ni le lieu...

Vous souhaitez rester dans le XIVe et rêvez de vous la jouer Padam, Padam et les Flons Flons du bal ? Deux rendez-vous à vous signaler :
- ce soir, un repas de quartier et bal populaire au Moulin à café (9, place de la Garenne)... Plus d'infos au 01 40 44 87 55.
- demain soir dès 19h, place Jacques Demy (place du Marché de la Mairie du XIVe) où à l'initiative du Conseil de quartier Mouton-Duvernet, vous retrouverez une animation musicale avec DJ et tout et tout...

Allez, joyeuse fête nationale à toutes et à tous...

Pierre

Plus d'info :
+ Si vous souhaitez tout de même vous aprocher de la tour Eiffel, jetez un coup d'oeil ici...

 

mercredi, 12 juillet 2006

Nos lecteurs se prennent la tête...

...en photo ! A l'approche du 14 juillet et - nous l'espérons pour chacun d'entre vous - d'une pause estivale bien méritée, Paris14.info vous propose un petit concours spécial "lecteurs en vacances"... Pour participer, une seule condition : avoir une webcam et cliquer sur ci-contre colonne de droite sur le lien "Tu veux ma photo !"

medium_photo_lecteurs_paris14.2.jpg

Vous êtes équipé-e-s ? Alors rejoignez notre galerie de portraits de lecteurs (en vacances ?)... Faisons connaissance ! :-) A noter, la présence d'une fonction "commentaire". Alors si vous avez envie de nous en dire un peu plus sur vous, le XIVe que vous aimez, vos coups de coeur, etc., n'hésitez pas à vous auto-présenter !

Camille

Plus d'info :
+ Le résultat ? Visitez notre galerie de portraits :-)
+ Ami(e)s nudistes, ne perdez pas de vue le caractère familial de ce site... Nous serions désolé de devoir effacer vos photos. Merci de votre compréhension !
+ Notre rubrique Insolite...

mardi, 27 juin 2006

En ces lieux insolites, poétiques ou tout simplement intéressants du 14ème arrondissement de Paris ...sans oublier leurs personnages (bonus)

Episode bonus de notre feuilleton par Yann André Gourvennec

Un abri dans le jardin de l’Observatoire, c’est Prouvé !

Dans le petit jardin qui précède l’observatoire, à l’angle du boulevard Arago et de la rue du Faubourg St Jacques, se cache un bien étrange édicule. Certes, le visiteur épris de grandeur lèvera-t-il la tête en direction de la coupole de l’observatoire. C’est là bien naturel. Et pourtant, il risquerait ce faisant de passer à côté de ce fameux abri percé de hublots.

medium_hr-jeanprouve.jpg

Le pavillon du cercle méridien de Jean Prouvé, chantre de l’ère industrielle moderne

S’agit-il d’un simple bâtiment préfabriqué ? Nous sommes plutôt en face d’un des éléments architecturaux caractéristiques de l’architecte ingénieur autodidacte Jean Prouvé , génial inventeur de bâtiments. Autodidacte certes, mais il est aussi le filleul d’Emile Gallé, le célèbre verrier de l’art nouveau lorrain.

Jean Prouvé (1901-1984) est un architecte qui prônait le bâtiment économique et fonctionnel (un peu à la manière de Le Corbusier). Sa particularité fut de maîtriser l’objet architectural de bout en bout, c'est-à-dire jusqu’à sa fabrication. Sa maison de Nancy est son chef d’œuvre . Par certains côtés, ses constructions empruntent leurs concepts à l’architecture japonaise. On observe sur ses modules des thèmes récurrents dont ces fameux hublots. Jean Prouvé est donc l’auteur de cet abri dit du cercle méridien, édifié en remplacement du précédent abri en bois dont l’état n’était plus satisfaisant.

Aujourd’hui, ce petit bâtiment construit en 1951 ne sert plus à mesurer l’heure sidérale  (autrefois, une lunette y était placée dans l’axe du méridien en permanence). A l’heure actuelle, il sert d’abri de rangement pour les outils du jardinier.

Yann

Plus d'info :
+ Tous les épisodes précédents dans notre rubrique Amoureux du XIVe.

lundi, 19 juin 2006

Boxs : boîtes, etc.

Didier Bolze a ouvert Boxs il y a un an et demi... Spécialité : la boîte. Plus de 2000 références dans une boutique pleine de charme... C'est unique au Monde et c'est dans le XIVe. Reportage Express...
...Et petite photo de la devanture !
medium_box_75014.jpg
Pierre
Plus d'info :
+ Le site web de Box : http://www.boxs.fr/ - tél. 01 45 39 36 81.

vendredi, 16 juin 2006

A la mémoire de Raymond Devos...

Raymond Devos nous a quitté hier, funambule et jongleur de la langue française. Nous ne pouvons résister à vous proposer quelques dictons de l'humoriste, même si "qui prête à rire n'est jamais sûr d'être remboursé."

- "Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter."

- "Du moment qu'on rit des choses, elles ne sont plus dangereuses."

- "Quand on s'est connus, ma femme et moi, on était tellement timides tous les deux qu'on n'osait pas se regarder. Maintenant, on ne peut plus se voir."

- "Si ma femme doit être veuve un jour, j'aimerais mieux que ce soit de mon vivant."

- "J'adore être pris en flagrant délire."

- "La raison du plus fou est toujours la meilleure."

- Quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes torts."

- "On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort."

- "Etre raisonnable en toutes circonstances. Il faudrait être fou..."

- "Une fois rien, c'est rien; deux fois rien, c'est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose, et pour pas cher."

- "Je n'aime pas être chez moi. A tel point que lorsque je vais chez quelqu'un et qu'il me dit: Vous êtes ici chez vous, je rentre chez moi!"

- "Mais pourquoi courent-ils si vite? Pour gagner du temps! Comme le temps, c'est de l'argent... plus ils courent vite, plus ils en gagnent."

- "Dès que le silence se fait, les gens le meublent."

- "Il paraît que quand on prête l'oreille, on entend mieux. C'est faux! Il m'est arrivé de prêter l'oreille à un sourd. Il n'entendait pas mieux."

- "La plupart des gens préfèrent glisser leur peau sous les draps plutôt que de la risquer sous les drapeaux."

- "C'est pour satisfaire les sens qu'on fait l'amour; et c'est pour l'essence qu'on fait la guerre."

- "Même avec Dieu, il ne faut pas tenter le Diable."

- "Un croyant, c'est un antiseptique."

- "La grippe, ça dure huit jours si on la soigne et une semaine si on ne fait rien."

- "Se coucher tard nuit."

Il y en a bien d'autres, Raymond Devos avait d'ailleurs devancé de 40 ans le quartier vert dans son "plaisir des sens", où une fois engagé sur un rond point, toutes les rues étant en sens interdit les voitures n'arrêtaient plus de tourner... !

 

Dan