Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 février 2006

Pour 2 jeunes coréens du 14ème, toujours pas de visa, toujours pas d'école

Erik Cho, né le 19 janvier 1989 scolarisé en 1ère S1 au lycée Lavoisier, Paris 5e, et sa soeur Eung, née le 25 janvier 1992, scolarisée en 4°1 au collège Saint Exupéry, Paris 14e, n'ont pas été réadmis sur le territoire français.

Le frère et la soeur, partis rejoindre leurs parents en Corée pour les fêtes de fin d'année, ont été arrêtés par la Police de l'Air et des Frontières à leur arrivée à Roissy le 1er janvier. Après 2 jours d'attente à la ZAPI 3 (Zone d'attente pour les étrangers de Roissy), ils ont été rembarqués dans un avion d'Air France à destination de Séoul le mardi 3 janvier 2006 à 13h15.

Ces 2 jeunes, de nationalité coréenne, séjournent en France depuis 2003. Ils sont hébergés chez un tuteur (membre de leur proche famille) déclaré auprès des autorités coréennes en France, Boulevard Edgar Quinet à Paris 14e. Tout d'abord scolarisés dans la classe de non francophones du collège Saint Exupéry, ils ont, au vu de leurs bons résultats scolaires, intégré la section correspondant à leur classe d'âge en trois mois. Ils retournent régulièrement en Corée pour les vacances scolaires et n'avaient jamais rencontré de difficulté à l'aéroport auparavant. Ils sont actuellement en attente d'un visa, permettant leur retour, auprès des autorités françaises de Séoul.

En tant que parents d'élèves, enseignants, habitants du quartier, personnes attachées à la défense des droits de l'homme nous pouvons prendre position et demander aux autorités françaises de bien vouloir réexaminer la situation de ces 2 jeunes, afin de leur permettre de reprendre leur scolarité, brutalement interrompue, en France.

Une pétition en ligne a été créée sur le site de la FCPE-Paris, vous pouvez manifester votre soutien en la signant et en diffusant largement ce message.

Merci.

Sylviane Coué
Déléguée parent FCPE de la classe de 1S1

mercredi, 15 février 2006

Une compétition d'échecs dans le XIVe arrondissement

...Un message de Dominique Benoiste et du Club d'échec R2C2 était passé à la trappe... Réparons de ce pas cet oubli !

Dimanche 26 février : tournoi d'échecs au Gymnase Auguste Renoir (square Alain Fournier, 75014 Paris). Il s'agit du 2ème Grand Prix 2005-2006 de Paris organisé par le R2C2.

Le vainqueur emportera l'admiration de tous et un lecteur DIVX ! Le 2ème se contentera de l'estime générale mais partira également avec un lecteur DVD... Mais rassurez-vous, tous les participants recevront un cadeau et les 3 premiers de chaque catégorie recevront des coupes gravées. Il y aura également des coupes gravées spéciales "R2C2"... Quant au goûter - il faut bien nourrir les neurones surmenés - il est offert :-)

Toutes les infos pour s'inscrire :

Contact : R2C2 : 01 47 83 63 05 - 06 10 33 22 00 - r2c2@wanadoo.fr et / ou site web du club http://www.club-r2c2.org/.

Et comme dirait Dominique... Echéphilement et Cordialement,

Pierre

Plus d'info :
+ Début de la 1ère ronde : 10h. Licence F.F.É : obligatoire. 7 rondes de 20'. Réservé au moins de 16 ans. Limité aux 150 premiers inscrits. Attention : aucune inscription sur place.

mercredi, 08 février 2006

Morg vous recommande...

...un petit concert des Baz Limited, un groupe "art pop cool acidulé franco-suédois", vendredi 10 à l'Express 14. Flyer.

medium_baz_limited.jpg.jpg

Pierre

Plus d'info :
+ EXPRESS 14 - 73 Rure Daguerre - tél. 01 43 35 45 39 - Participation aux frais de 5€.

mardi, 07 février 2006

Quelles activités pour vos enfants en période de vacances dans le 14e ?

...Nous avons failli rater cet article du blog de Vincent Jarousseau, adjoint au Maire du XIVe en charge des affaires scolaires. Toujours utile si vos chères têtes blondes s'ennuient à la maison :-)

Pierre

lundi, 06 février 2006

Des nouvelles de Naboudou et de Junior...

...via le quotidien l'Humanité qui publie deux "portraits croisés" des deux lycéens du XIVe, Naboudou Bamba et Junior Buritica, menacés d'expulsion sous le titre « Nous ne vivons pas aux dépens de la société ».

Lien direct en cliquant ici.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre dernier article en date du 13 janvier 2006 dernier : "Expulsion de Naboudou : la mobilisation continue".
+ Notre catégorie "14e solidaire".

lundi, 30 janvier 2006

Une visite (virtuelle) du Collège Jean Moulin

...Le Collège Jean Moulin a fait peau neuve et Vincent Jarrousseau, adjoint aux affaires scolaires auprès du Maire du XIVe, nous propose sur son blog quelques photos après rénovation ainsi qu'un résumé des travaux. Ca fait un peu cafet' d'Hélène et les Garçons - en langage années 1990 - traduire c'est très coloré mais cela n'a pas l'air mal du tout.

A visiter en cliquant ici.

Pierre

Plus d'info :
+ Vous êtes un ancien du Collège Jean Moulin ? Vous devriez jeter un coup d'oeil à cette page...
+ Ne me dîtes pas que vous ne savez pas qui est Jean Moulin ???

jeudi, 26 janvier 2006

Centre d'animation Vercingétorix...

...Ca défile. Et un p'tit flyer vous en dira plus qu'un long discours.

medium_defile_mode_centre_vercingetorix_paris_14eme.jpg

Stevie

Plus d'info :
+ ...Le site officiel du Centre Vercingétorix : www.vercin.net !

mercredi, 18 janvier 2006

Jeu d'échec : le 14e gagnant !

Une (très) bonne nouvelle : samedi 14 janvier 2006 dernier, à l'issue d'une journée mouvementée et fertile en émotion, l'école Maurice Rouvier se classe 2e des Championnats Départementaux Scolaires 2006. Elle peut donc espérer disputer les Championnats Académiques Scolaires.

Les écoles retenues seront désignées par le Responsable Fédéral Scolaire de la F.F.E. dans le courant de la semaine.
Beaucoup d'enfants disputaient leur première compétition échiquéenne. Ils ont fait des exploits. Et ce d'autant que le système (9 rondes de 15') est  exténuant, surtout pour les plus jeunes ! Je ne peux tout de même résister au plaisir de signaler que deux écoliers de Rouvier sont respectivement 2e (8pts/9) et 3e (7,5pts/9) au classement général individuel Écoles !!!!

Des résultats individuels sont aussi assez brillants en collège (Alphonse Daudet, Jean Moulin et François Villon), où malheureusement les Échecs ne sont pas assez implantés pour espérer constituer des équipes complètes.
De même dans les écoles 73 Ouest, Prisse d'Avenne.

Quoiqu'il en soit Rouvier est franchement brillant quand les enfants sont soudés et motivés. Et hier, ils l'étaient. De plus leur esprit d'équipe a fait merveille. Tous s'étaient préparés très courageusement depuis 15 jours pour faire honneur à leur école. Contrat rempli !
 
Échéphilement et cordialement

Dominique Benoiste
Président R2C2 et animateur Échecs à l'École Élémentaire Maurice Rouvier

Plus d'info :
+ Le site officiel du Royal Rouvier Chess Club : ww.club-r2c2.org
+ ...Un club qui s'est récemment battu pour conserver ses locaux...

mardi, 17 janvier 2006

Ecole Prisse d'avennes : la valse des institutrices

Ce matin, les enfants de CE2 de l'école Prisse d'Avennes pleurent… Au milieu de l’année scolaire, l’Académie de Paris se joue des institutrices, les déplace de poste en poste, sans motiver de quelque argument que ce soit. Une enseignante en CE2 sur cette école va donc être remplacée dans la journée, au mépris de tous, d’elle-même en premier lieu, de sa remplaçante en second lieu qui ne demande pas à venir, et des enfants surtout qui comme toujours sont les victimes expiatoires d’une Académie de Paris qui a à en rapprendre à Kafka.

Enfants victimes et tristes car ils se sont attachés à leur institutrice - depuis une rentrée ...mouvementée. Mais victimes surtout car deux classes de CE2 travaillaient ensemble, et que ce travail commun important est désormais entièrement remis en question.

Vincent Jarousseau (adjoint au Maire pour les affaires scolaires) a ainsi pris ce matin contact avec l’Inspectrice d’Académie, et nous fait part de son désarroi : « Il s'agit d'un d'une mesure évidemment absurde. J'ai vu ce matin l'inspectrice de secteur, Madame Vauthier qui m'a apporté quelques informations complémentaires, qui ne justifient en rien cette décision. Elle ne comprend pas la logique de cette décision. Aussi, a t-elle cet après-midi une réunion à l'Académie, où elle compte intervenir pour demander le maintien de l'actuelle enseignante. De mon côté, j'ai adressé un message à l'Inspecteur d'Académie en ce sens ».

L'école s'était portée volontaire pour les PPRE (Programmes Personnalisés de Réussite Educative), et ce travail en terme de qualité d'enseignement s’était mis en place pour des matières comme l'histoire, l'anglais, la géographie, les dictées et la géométrie. Ce sont ainsi cinquante et un enfants, qui n'avaient pas besoin d'être pénalisés particulièrement dans l’apprentissage des matières les plus importantes, qui arriveront chez eux ce soir désemparés. Comment peut-on parler d'enseignement qualitatif si l'administration s’assoit sur ses propres projets, et s'amuse à remplacer les institutrices en cours d'année scolaire ? Les enseignants, les enfants, et leurs parents ont de quoi pleurer.

Dan

vendredi, 13 janvier 2006

Expulsion de Naboudou : la mobilisation continue

Voici un "Communiqué des élèves et enseignants du Lycée Paul BERT, à propos de l'expulsion d'une élève en cours de scolarité dans le 14° arrondissement". Nous vous le retransmettons :

La mobilisation continue pour Naboudou et ses camarades

Le collectif Paul Bert vous rappelle que Naboudou Bamba ( élève du lycée Paul Bert - Paris XIV), demande depuis mai 2005 l'obtention d'un titre de séjour longue durée, pour pouvoir vivre et poursuivre ses études en France.

Convoquée le 2 janvier 2006 à la Préfecture de Police, elle a reçu, en notre présence, une autorisation provisoire de séjour ( conformément à ce que le Ministre de l'Intérieur avait annoncé pour les lycéens en situation administrative irrégulière). Cette autorisation expire au 1er juillet 2006, et ne lui permettra donc pas de passer son bac, ou de faire les études d'infirmière qui lui tiennent à cœur. Elle lui interdit par ailleurs de travailler, et la condamne, à partir de juillet 2006 soit à la clandestinité, soit à un retour forcé dans un pays ( la Côte d'Ivoire) déchiré par la guerre civile, où ses parents sont décédés, et que tous ses frères et sœurs ont dû fuir.

Nous ne pouvons nous satisfaire de cette situation précaire et injuste. Nous continuons, avec elle et ses camarades lycéens qui se trouvent dans la même situation, notre mobilisation pour qu'ils obtiennent une carte de séjour "vie privée, vie familiale".

Prochaine étape de la mobilisation: le parrainage civil de NABOUDOU BAMBA et JUNIOR BURITICA à la Mairie du XXème ( Place Gambetta Métro Gambetta) - samedi 14 janvier 2006 à 12h.

Plus d'info :
+ Notre article en date du 12 novembre 2005 relatif aux premières mobilisations du Lycée Paul Bert pour Naboudou.