Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 septembre 2005

En cette rentrée, jouez les Eclaireurs...

Vous recherchez des activités pour vos enfants, adolescents ou pour vous même ? Voici un petit message que nous ont adressé les "éclaireurs"...

Gillou

-----------------------------------------

Pour les parents et les enfants qui ont des idées...il n'y a pas photo, c'est les éclaireurs unionistes qu'il vous faut !

Installés au coeur du quartier Pernety-Plaisance dans les locaux de l'Église  Réformée de Plaisance, sise 95 rue de l'Ouest, les éclaireuses et les éclaireurs unionistes de France (EEUdF *) proposent à tous les  jeunes de 8 à 108 ans de vivre l’aventure au sein d'un groupe de jeunes d'une même tranche âge.

Les éclaireurs unionistes vous invitent à découvrir leurs activités lors de leur grande soirée portes-ouvertes qui se déroulera au temple de Plaisance le 17 septembre à partir de 18h30 avec projection photo et apéritif. Enfin une bonne occasion de découvrir un mouvement citoyen et éducatif ouvert à tous !

Bien cordialement,
Meera Chakraverty
Conseillère du Groupe Local de Plaisance
Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France

* Les éclaireurs unionistes de France sont un  Mouvement d'éducation populaire agréé par le ministère de la Jeunesse, de l'Education et de la Recherche, association membre de la Fédération du Scoutisme français et des deux organisations mondiales : l’OMMS (Organisation Mondiale du Mouvement Scout) et l’AMGE (Association Mondiale des Guides et Eclaireuses), membre de la Fédération Protestante de France.
Sans volonté de prosélytisme, les éclaireurs unionistes aux racines protestantes, accueillent chaque jeune dans le respect de ses convictions.

-----------------------------------------

Plus d'info :
+ Par téléphone au 01 43 27 59 89 / 06 87 75 78 12
+ Par mail : chakraverty@wanadoo.fr
+ On-line : http://eeudf.org/plaisance/
 

 

lundi, 12 septembre 2005

ZAC Didot : un nom pas joli joli...

...Ca tombe bien, le Conseil de quartier Pernety - Plaisance a pris l'initiative d'une grande consultation des habitants du XIVe. Il y a une impasse, un jardin, un gymnase ou encore un café associatif à nommer.

Alors, vous avez des idées ? Vous souhaitez faire une proposition ? C'est simple : cliquez ici !

Jim

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Quartier Pernety - Plaisance.

dimanche, 11 septembre 2005

Un Conseil d'arrondissement à ne pas manquer

Vous vous intéressez à la vie citoyenne de votre quartier ? Cela tombe bien ! Le Conseil d'arrondissement de la rentrée, c'est demain, lundi 12 septembre à la Mairie du 14e, à partir de 19h.

Alors, si vous souhaitez entendre nos élus sur l'actualité chaude de la rentrée, qu'il s'agisse des fermetures de classes (ou de ré-ouverture), d'évacuation de squats, des menaces sur l'Hôpital Saint-Vincent de Paul, ou sur de nombreux autres sujets qui ont trait à la vie dans le 14e arrondissement, c'est le moment de sortir votre vélo et de venir le garer place Ferdinand Brunot :-)

Au passage, rappelons que si vous avez envie de prendre la parole en séance, cela vous sera possible. Il vous faudra pour cela en faire la demande par écrit en cours de séance...

Vraiment, vous n'avez rien à dire ?

Jim

mercredi, 07 septembre 2005

Louise Merzeau à l'Entrepôt

Envie de sortir ce soir ? Allez faire un tour au vernissage de l'Expo Louise Merzeau à l'Entrepôt. C'est à partir de 1830 et je suis sûr qu'une petite visite sur le site officiel de cette jeune photographe www.merzeau.net et à sa galerie virtuelle "passer / classer" vous donnera envie de découvrir son travail.

Emilie

Plus d'info :
+ L'Entrepôt - 7/9, rue Francis de Pressensé - métro Pernety.
...Oui, dans le 14ème arrondissement.
+ ...Et pour ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet, Louise Merzeau devrait être présente à la prochaine édition de la soirée Paris blogue-t-il ?

Une nouvelle librairie dans le quartier Pernety

C'est suffisamment rare pour que les lecteurs de Paris14.info en soient informés. Une nouvelle librairie spécialisée dans le livre jeunesse a ouvert 121 rue du château (voir le plan du quartier). "Les Minots" est son nom. La boutique est plutôt agréable, pas forçément très fournie mais les ouvrages présentés sont de qualité et la charmante patronne est de bon conseil. A noter que des animations seraient prévues régulièrement...

Xenophon

lundi, 05 septembre 2005

Rue Raymond Losserand : une amélioration remarquable

De retour de vacances, je suis curieux de découvrir les résultats des travaux commencés avant mon départ dans la rue Losserand. Et je découvre avec surprise (et avec plaisir aussi) que cette rue a enfin des trottoirs dignes de ce nom. Lorsque je suis arrivé dans ce quartier du 14ème j'avais été très surpris de voir que cette rue aux petits commerces si nombreux et qui la rendent si vivante, soit un véritable parcours du combattant pour les piétons souhaitant profiter de son animation commerciale.

medium_rue_raymond_losserant.jpg

Je n'ai pas d'enfant, donc pas de poussette et pourtant souvent je devais zigzager pour éviter les portières des voitures en stationnement qui s'ouvrent brusquement, les mémés qui promènent leur caniche, les 2 roues mal garés et autres. Il m'était dès lors facile de comprendre l'exaspération des mères de famille ou des personnes ayant des difficultés pour se déplacer, lorsqu'elles devaient emprunter cette rue devenue pour elles un enfer.

Il était vraiment temps de faire quelque chose pour cette rue. Et là pour le moins on peut constater que la Mairie du 14ème a  réellement pris conscience de l'intéret de donner à cette rue commerciale les trottoirs qu'elle mérite. Plus de trottoir, plus de sécurité, et plus de petits commerce si cher aux yeux des habitants du 14ème (et c'est aussi comme cela qu'on lutte contre le déclin commercial d'un quartier).

Laurent

dimanche, 04 septembre 2005

Au Métro Pernety ...on-line

...C'est Nathan, de Montparsud qui nous l'annonce et nous nous en faisons l'écho. La brasserie au Métro (en face du Métro Pernety comme son nom l'indique) vient d'ouvrir son site web : www.aumetro.fr. A visiter avant d'aller dîner :-)

Sinon, au passage, Nathan nous informe qu'il recherche un appart' en location... Si vous avez ça dans vos cartons :-)

Pierre

Plus d'info :
+ ...Euh, Nathan, deux notes à tout casser / mois, tu crois pas que tu abuses un peu ? :-)

vendredi, 02 septembre 2005

Paris blogue-t-il ? V3...

...C'est reparti ! Après le succès des deux premières éditions, Paris14.info est ravi de vous proposer une nouvelle rencontre de blogueurs à l'Entrepôt le 21 septembre prochain...

Pas de longs discours mais un beau flyer :-)

medium_paris_blogue-t-il.jpg

Alors, les blogueurs du 14e arrondissement seront-ils à nouveau les plus nombreux ? Inscrivez-vous !!!

A noter, cette édition sera également l'occasion de la remise des prix du Podcast d'or...

medium_podcast-awards-1_1.jpg


Pierre

Plus d'info :
+ ...Sur le site officiel de la soirée www.parisblog.fr

jeudi, 04 août 2005

Paris XIV : un nouveau blog de quartier...

Nous vous faisions part hier de l'excellent blog consacré à Montrouge : www.montbouge.net...

...Nous tenons à vous signaler l'arrivée d'un nouveau blog de quartier consacré au 14e arrondissement : Paris XIV !

Encore tout jeune, il ne propose que peu d'articles mais revendique un point de vue "moins consensuel" que le nôtre.

Nous vous ferons part régulièrement des articles mis en ligne par cette nouvelle équipe, articles qui traitent pour le moment de voyance, de Corée du Nord, de prix de l'immobilier, de services publics de proximité, de propreté autour du boulevard Brune ou encore de l'espace réservé au stationnement dans le 14e arrondissement...

Allez, longue vie à ces nouveaux venus, bon courage - tout cela est très chronophage - et vive les blogs citoyens !

Pierre

dimanche, 31 juillet 2005

Scandale au coeur de l'été : la Ville dépouille les SDF...

Nous vous parlions de Jean-Marie dans un article du 28 juin 2005 : il cherchait du travail et un appartement. Il nous disait qu'avec l'aide des médias et de Pierre Castagnou, il devrait s'en sortir prochainement...

 

Une nuit et un jour d'absence, un petit coup de fil de Madame la Directrice de la bibliothèque, bâtiment où il s'était posé, et les services de la municipalité font embarquer ses affaires personnelles dans un camion-benne. Dépouillé de tout, voila notre homme encore plus à la rue qu’avant : plus de matelas, plus d’affaires, plus de papiers, plus de médicaments, plus de quoi se soigner, plus rien. Tout à la décharge.

 

Jean-Marie est écoeuré, mais il nous a encore dit aujourd’hui sa préoccupation pour les autres SDF du quartier : "Si ils font ça à tout le monde, que vont devenir ceux de la rue d'Alésia devant la caserne des pompiers, ceux de l'Avenue du Général Leclerc, ceux de la rue du Père Corentin, ceux à l'angle des rues Friant et Poirier de Narçay ?". Il essaye de tenir ; il a trouvé un squat dans un garage pour dormir cette nuit, les passants l’aident un peu, ils le connaissent...

 

Des jardinières contre l'implantation des SDF...

 

La Mairie sur qui il s'appuyait, a commandé à l’Hôtel de Ville des jardinières pour les installer devant cette fameuse bibliothèque Georges Brassens… Cette info délirante, c’est René Dutrey lui-même qui est venu nous l’apprendre, outré, offusqué devant ce qui s'est produit et qui continue à se produire, au milieu de la période des grandes vacances – en catimini.

Le Premier adjoint (Vert) de Pierre Castagnou (PS) a tenu dans la foulée à nous adresser le communiqué suivant...

----------------------------------

 

La chasse aux SDF a commencé.

L'accroissement du nombre de sans domicile fixe dans les rues de Paris, signe d'une forte dégradation sociale dans notre pays est mal vécu par un certain nombre de nos concitoyens. La responsabilité de l'Etat tant vis à vis de cette précarisation grandissante que vis à vis du manque de moyens pour prendre en charge de telles situations est indéniable.
Localement, sous la pression de certains habitants ayant quelques difficultés à concevoir qu'une telle situation puisse perdurer dans leurs quartiers, certains sont tentés d'éradiquer, non pas le problème, mais la simple vision du problème.

 

 

 

Une partie de bancs publics de Paris a ainsi disparu à la demande de riverains ou d'élus persuadés que ces lieux attiraient trop de personnes indésirables. De même, sous prétexte d'amélioration du confort des stations, la RATP modifie l'ergonomie de ses sièges pour que l'on ne puisse plus s'y allonger ou les supprime purement et simplement. Cette raréfaction des bancs publics avait d'ailleurs été dénoncée par les Verts au sein du Conseil de Paris en décembre 2004, comme une forme insidieuse et silencieuse d'expulsion des exclus.
Après les bancs, voici venu le temps des jardinières. Ainsi le Maire du 14ème arrondissement a-t-il pris la décision d'installer à l'entrée de la bibliothèque Georges Brassens, rue Gassendi, deux jardinières afin d'éviter toute nouvelle installation de personnes sans domicile fixe à cet endroit.
Si les Verts sont favorables à la végétalisation de l'espace public, ils ne sauraient l'être quant à l'objectif poursuivi.

 

 

 

Je désapprouve totalement cette décision qui n'a d'effet que de déplacer ou de faire disparaître de notre champ de vision un problème social bien réel et qui contredit les objectifs que s'est fixée notre équipe municipale. Le "14ème solidaire", c'est la solidarité pour tous ses habitants.
Il est de notre rôle de continuer à interpeller le Conseil de Paris mais aussi le gouvernement afin d'obtenir des améliorations du système en place, avec plus de moyens humains et financiers. Et non pas de "jardiniériser la question sociale", en attendant que tout cela s'arrange.
René Dutrey
Premier Adjoint au Maire du 14e

 

Président du groupe Les Verts au Conseil de Paris

 

 

 

----------------------------------

 

Par ce soutien, nous souhaitons à Jean-Marie de pouvoir accéder au plus vite à un logement social digne de lui. Même si les temps sont durs, ils sont encore plus durs pour celui qui vaut moins que le prix de deux jardinières.

 

Habitants, nous sommes désarmés face à ce problème. Il ne nous reste que la possibilité d’emprunter un livre de Zola ou d’Hugo à cette bibliothèque du nom de Georges Brassens, l’auteur de Chanson pour l’Auvergnat. Histoire, s'il n'y en a pas assez de disponibles, d’en faire racheter pour les faire lire et relire.

 

Dan