Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 octobre 2006

Demain, une première dans le XIVe avec le Festival VivaBébé !

medium_affiche_vivabebe.2.jpg

Plus d'info :
+ www.vivabebe.fr !

dimanche, 15 octobre 2006

Découvrez les artistes du XIVe arrondissement !

...La Galerie Elda Mazer (ç, rue Raymond Losserand - 75014 Paris) vous convie le 19 octobre prochain à 19h au vernissage d'une nouvelle exposition qui rassemblera plusieurs artistes du XIVe arrondissement. Vous retrouverez notamment les oeuvres de Anne Abe, Krzysztof Biskup, Charles-Eric Gogny, Valentin Bron (photo ci-dessous - "Fantasmagorie", 2000, technique mixte pierre noire avec aquarelle sur carton bois, 64x53cm), Rosy Lamb, Linda Todisco ou encore Iona Violet...

medium_bron.jpg

Heure, lieu, durée de l'expo ? Tous les détails en cliquant ici...

Maroun

Plus d'info :
+ ...Sur le site de la galerie Elda Mazer.
+ D'autres artistes du XIVe ? Découvrez leurs oeuvres on-line grâce à notre rubrique "La Galerie 75014" (ci-contre colonne de gauche).

vendredi, 13 octobre 2006

La sélection de votre libraire...

...est désormais dans notre colonne de gauche. Nous vous proposons en effet un lien permanent vers la rubrique "coups de coeur" du site internet de la Librairie Tropiques. Rentrée littéraire, sorties poches, livres jeunesse, si vous avez une p'tite fringale de lecture, vous trouverez certainement une bonne idée ici.

medium_librairie_tropiques.jpg

Pierre

Plus d'info :
+ Librairie Tropiques - 63, rue Raymond Losserand (voir le plan du quartier) - 75014 Paris. Tél. 01 43 22 75 95 - M° Pernety - Bus: 88, 91, 62, 68.
+ La librairie Tropiques a été créée en 1995 par Valérie Alvim, qui a dirigé pendant 13 ans le "département livres" de la FNAC Etoile, et Sophie Barets, co-fondatrice de la librairie et des Editions "Temps Futurs". Aurélie Morisset, après des études de lettres modernes, les rejoint en 2003.

dimanche, 08 octobre 2006

En chemin avec Marie... d'Istambul à Katmandou

Et si après des années de travail sage et consciencieux, on se prend à déterrer de vieux rêves. Et si après une vie sociale dans les normes, appartement parisien, famille et amis tous au bon endroit, on veut se jeter sur la route en nomade. Et si après avoir régler un quotidien balisé sans surprise, on s’imagine improviser chaque journée… Faut-il pour autant nous traiter de fada, de fugitive, d’immature ? Bien sûr, lorsqu’on apprend que le voyage en question, d’Istanbul à Katmandou on veut le faire à vélo, là, je suis d’accord, il y a de quoi s’inquiéter !

C’est donc sur un animal à deux roues que je suis partie un matin pour cheminer à travers le monde. La folie, je l’ai de croire que le monde n’est pas si grand pour moi. La fuite, je la prend pour décider moi-même de la direction vers laquelle je veux avancer, loin des schémas tout tracés. L’enfant, il est là en moi plein d’innocence pour aller vers les autres, plein de rires pour regarder les obstacles et les aléas de la route sans se décourager.

Sans pouvoir la justifier, l’envie d’ailleurs m’habite et me fait prendre le chemin vers l’Orient le 16 Juillet 2005 : le temps de créer un site internet et de m’équiper d’un vélo et de sacoches. Je ne me sens ni courageuse, ni baroudeuse, encore moins illuminée. Je brûle seulement de curiosité de franchir ma ligne d’horizon quotidienne, de savourer le goût du vent… Rien de plus simple, il suffit d’un premier coup de pédale !

medium_marie_demont.JPG

Au fil déroulé depuis la Turquie jusqu’au Népal, seule ou en compagnie, à pédale ou à moteur, j’ai appris à dompter l’animal à roulettes ! Ce vélo, devenu compagnon à part entière sur le chemin est baptisé dès les premiers tours de roue : Pégazou. Que ne vanterais-je encore une fois ses qualités ! Il va partout où m’en prend l’envie. Léger il se glisse dans tous les transports imaginables : camion, rickshaw, train, bus, taxi, avion... Il ne fait pas de bruit et ne réclame pas de fourrage à la halte. Il est simple, peu précieux et attire la sympathie de tous. Il avance bien : 60 à 80 kilomètres par jour et ces traits de route parcourue visibles sur une carte à grande échelle m’impressionnent encore. Et puis il m’a permis d’être active, de vivre le chemin avec toute ma tête et tous mes sens.

Avancer, changer d’horizon chaque matin, parcourir avec son corps le monde, vivre en nomade pendant cinq mois, ne poser son sac que le temps d’une halte. Et manger du vent, de l’azur et de l’espace. Délice de l’éphémère, liberté du lendemain toujours neuf, plaisir de la route. J’ai 28 ans et réalise un beau rêve à travers ce grand voyage qui laisse une place majeure à l’improvisation, la rencontre et la providence. Toutes seront au rendez-vous sur ce chemin parcouru en Turquie, en Iran, au Pakistan, en Inde et au Népal.

Je mets les pas dans ceux de Nicolas Bouvier, découvert il y a plusieurs années à travers son récit "L’usage du monde", voyage initiatique à la découverte du monde, de ses habitants et de lui-même. Ce sont ces mots que j’emprunte souvent : un voyage se passe de motifs; il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait ou vous défait.

Ce chemin, qu’en ai-je retenu ? Les rencontres, ces centaines de rencontres d’un instant ou d’un peu plus, preuves de la fraternité qui nous réunit de par le monde. Turcs, iraniens, pakistanais, indiens, népalis, mes frères et soeurs, nous avons une langue commune basée sur la richesse de nos différences. Ne jamais se comparer ou décider du meilleur : le meilleur pays, la meilleure ville, la meilleure religion... Qu’est-ce que cela signifie ? Simplement différent, ce qui multiplie l’intérêt de se rencontrer ! L’anglais est devenu le vecteur de cette communication le long de la route. Et pourquoi pas si l’on voit cette langue comme ce qu’elle est : une façon universelle de s’exprimer et se comprendre. L’anglais n’est pas forcément l’anglicisation des cultures.

Justement, je pensais trouver moins de particularismes régionaux, moins d’habits traditionnels, moins de coutumes locales... Je pensais trouver une certaine uniformisation venue de nos pays occidentaux. Mais voilà que non, le village planétaire si redouté n’est pas arrivé là où j’ai fait rouler mes pneus... Peut-être est-ce encore un mérite de Pégazou de pouvoir sortir des voies touristiques.

medium_carnet_marie_demont.2.JPG

Et puis en chemin, je réalisais un autre rêve, celui d’écrire. Récit créé dans l’action, il attend aujourd’hui patiemment de mûrir pour devenir d’autres mots d’aventure à lire auprès des dessins et des photos récoltés au bord du chemin. Vous pouvez le trouver tel quel sur mon site : http://en.chemin.marie.free.fr.

C’est de retour sur Paris qu’il me fallait partager autrement. La Case d’ABM (Aventures du Bout du Monde) est là pour orienter le voyageur désorienté. On ne peut reprendre la vie comme on l’a laissé : le voyage nous a fait, ou plutôt nous a défait comme le dirait Bouvier. Décapées les couches d’impatience, d’impuissance, d’intolérance... Et ce que l’on a découvert, on a envie de le crier aux gens d’ici. Bon, je ne vais pas crier, promis ! Mais je vais vous harmoniser toutes ces rencontres, couleurs et odeurs cueillis sur le chemin dans une projection organisée par ABM le Mercredi 11 octobre au FIAP (Paris 14).

Marie Demont

Plus d'info :
+ En chemin avec Marie... - mercredi 11 Octobre à 20h30 au FIAP (salle Lisbonne) - 30 rue Cabanis 75014 Paris (M° St Jacques, RER : Denfert –Rochereau) avec ABM – Aventure du Bout du Monde.
+ Pégazou sera absent de cette réunion. Marie se l'est fait voler ...quelques jours après son retour à Paris.

 

samedi, 07 octobre 2006

Vide-placard demain...

Le groupement des locataires de la RIVP de la Porte d'Orléans organise son second vide-placard, après le succès qu'a obtenu la première édition.

C'est demain, dimanche 8 octobre, de 8h30 à 18h00 sur la Place située entre les rues Monticelli et l'Avenue Paul Appell, face au stade Elizabeth. L'occasion de découvrir aussi un quartier, de rencontrer des habitants, de se lier au 14ème...

 Dan

Plus d'info :
+ Les rendez-vous du XIVe arrondissement ? Consultez notre agenda.

Guignol au Parc Montsouris : retrouvez le chemin de votre enfance

Une institution du XIVe arrondissement fait ses premiers pas en ligne : le Théâtre de Guignol du Parc Montsouris.

Comment y aller ? Combien ça coûte ? Programmation ? Tout y est avec en prime quelques extraits vidéo. Alors, ça fait longtemps que vous n'avez pas fait le guignol ? Retombez en enfance et offrez à vos chérubins une petite sortie :-)

Maroun

Plus d'info :
+ L'adresse du site : http://guignol14.skyblog.com/

jeudi, 05 octobre 2006

Bourse aux vélos : mode d'emploi

Vous souhaitez acheter et / ou vendre une bicyclette ? Le 7 octobre prochain, en partenariat avec la Mairie du 14e, l'association Mieux se déplacer à bicyclette vous retrouve sur le parvis de la mairie du XIVe pour la 3e édition de la Bourse aux vélos... Mode d'emploi :

Vous voulez vendre un vélo ? Déposez-le entre 10h00 et 12h30. Munissez vous d'une pièce d'identité. Et fixez votre prix avec les membres de l'association. A partir de 17h30, vous pouvez récupérer le montant de la vente. Les vélos invendus sont rendus.

Vous voulez achetez un vélo ? Présentez vous à partir de 14h00 (distribution des tickets d'entrée - 1€ en consigne - à partir de 13h45 ). Faîtes un essai avec le vélo, vous payez en espèces ou par chèque et le tour est joué, vous n'avez plus qu'à pédaler vers votre home sweet home ou au-delà...

Maroun

Plus d'info :
+ Tous les types de vélos en bon état sont bienvenus. Les vélos non réclamés après 19h seront donnés à une association caritative. L'association garde 10% du prix des vélos vendus.
+ ...Par téléphone au 01 43 20 26 02 ou http://www.mdb-idf.org

samedi, 30 septembre 2006

Giorgio Faelli : un voyage musical en Amérique du Sud.

medium_giorgio_faelli.jpgUn vaste répertoire, une voix étonnante...

Dans son tour de chant, Giorgio Faelli nous fait découvrir le folklore de l'Amérique du sud, les plus belles chansons latines et quelques beaux morceaux des répertoires français et espagnols (loin des caricatures mariachi entendues ici ou là), du talent à l'état brut.

La qualité de son interprétation bouleverse le public. Il est en concert dans une salle (discrète mais) mythique du XIVe arrondissement : le Petit Journal Montparnasse, le 2 octobre prochain... C'est une prestation unique, comme une prière, qui maintient les spectateurs sous le charme. A ne manquer sous aucun prétexte.

Pierre

Plus d'info :
+ Le site officiel du Petit Journal Montparnasse - 13 rue du Commandant Mouchotte - 75014 PARIS - Tel : 01 43 21 56 70.
+ Pour les réservations en ligne, c'est ici.

mercredi, 20 septembre 2006

La compagnie Catherine Hubeau et Marie-Do Fréval vous invitent à venir découvrir GARE GARE

GARE GARE s'est construit à partir des interviews et des groupes de parole imaginaire, animés toute l'année dans les 10ième, 13ième, 14ième et 15ième arrondissements de Paris.

Ce spectacle musical est la quatrième création de la Troupe du Cabaret Feuilleton. Il débarque sans crier gare dans une cour, un bout de rue ou une caserne. Les comédiens chanteurs et musiciens sillonnent les murs et les palissades d'une gare absurde et improvisée. Le temps est déréglé et les destins de plus de trente personnages se croisent sans se rencontrer.

medium_theatre_paris_75014.jpg

Dans notre 14ième arrondissement, la prochaine animation aura lieu demain, jeudi 21 septembre, devant le Château Ouvrier (69 - 71 rue Raymond Losserand). Elle débute avec un pique nique (n'oubliez pas d'apporter votre panier !) à 19h30, le spectacle commence lui à 20h30. Bonne soirée !

Maroun

Plus d'info :
+ Conception et mise en scène : Marie-Do Fréval - Auteurs : Céline Caussimon, Martine Demaret, Marie-Do Fréval, Annie Papin, Catherine Tullat - Compositeurs : Gabi Levasseur, Bertrand Lemarchand, Benoît Urbain - Décors et costumes : Valentin Bechade et Marie-Do Fréval - Comédiens-chanteurs : Céline Caussimon, Martine Demaret, Pascal Dujour, Catherine Hubeau - Annie Papin , Jean-Pierre Poisson, Tommaso Simioni - Musicien : Gabi Levasseur - Lumières: Fabienne Breitman - Régie décor: Greg.
+ Cie Catherine Hubeau - 5 rue de Viroflay 75015 Paris - Tél : 01 42 50 26 75 / 06 60 11 38 79  - ciech@noos.fr.

dimanche, 17 septembre 2006

Chasseurs de dédicaces, à vos marques...

Fans de BD, c'est un monstre sacré qui viendra le vendredi 29 septembre prochain dans le XIVe... A l'invitation de la librairie Traits d'Humour, Cabu viendra y dédicacer son dernier opus Cabu et Paris à partir de 17h06 précises. Comme nous en informe son sympathique animateur, vous y serez les bienvenus, même si vous êtes de droite :-)

Autre séance de dédicace à vous signaler samedi 30 septembre de 16h30 à 19h cette fois-ci à la librairie Tropiques  (dont nous vous reparlerons très bientôt) qui recevra Emmanuel Davidenkoff pour son ouvrage Réveille-toi Jules Ferry, ils sont devenus fou (Editions Oh!). Les aberrations des programmes et des manuels scolaires du collège sont passées au crible par ce spécialiste de l'éducation, chroniqueur à France Info et rédacteur en chef-adjoint de la revue Phosphore. Parents, profs et, pourquoi pas, élèves, venez débattre avec lui. Vous ne serez pas déçus...
 
Pierre

Plus d'info :
+ Librairie Traits d'humour - 88, rue Didot - 75014 Paris.
+ Librairie Tropiques - 63, rue Raymond Losserand - 75014 Paris.