Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 janvier 2011

Rendez-vous théâtre avec l'oeil éclairé d'Agnès notre critique du XIVè

Dialogue avec mon jardinier

Ce texte du peintre et auteur Henri Cueco (editions Points ) qui raconte une amitié entre un peintre et un jardinier avait déja été adapté de manière tout à fait charmante au cinéma par Jean Becker. Et voici qu'il est maintenant adapté au théâtre par Didier Marin et Philippe Ouzouninan qui interprètent également les deux personnages. L'accent est mis sur les relations amicales et confidentielles entre les deux hommes et la mise en scène est appréciable car simple, sans prétention mais malgré tout assez poétique et attachante. Le décor est presque inexistant, un moyen de faire ressortir davantage la fraîcheur des mots, de l'atmosphère et la complicité de plus en plus profonde qui unit ces deux hommes. Et pourtant ils évoluent dans un univers totalement différent. Mais c'est justement cette différence qui fait l'intérêt du dialogue car leur ouverture d'esprit et leurs interrogations réciproques leur permettent d'engager une discussion destinée à mieux connaître leur interlocuteur. Possédant une certaine admiration l'un pour l'autre, ils en arrivent d'une certaine manière à philosopher et à se poser de nombreuses questions. " Une peinture s'exclame le jardinier c'est plus beau qu'une salade même si on ne sait pas pourquoi".. Et quand son ami lui avoue que lorsqu il peint il ne sait pas où il va il lui rétorque que c'est un drôle de métier et qu'il ne pourrait pas le faire.. Le peintre pour sa part essaye de donner à son acolyte le goût des beaux paysages,l lui parle avec un certain raffinement des plaisirs que procure la mer. Modeste,il lui propose de lui donner un tableau en échange de quelques salades. Mais le jardinier est quand même conscient que cette proposition n'est pas équitable...C'est bien joué, on sent bien la tendresse entre les deux protagonistes et on passe une agréable soirée. Le seul petit défaut vient du jardinier qui est un peu trop caricatural. On aurait aimé le voir un peu moins benêt côté expression et sans doute plus naturel..
Agnès Figueras-Lenattier
Plus d'infos
Akteon Théâtre 11 rue du général Blaise
Métro : Saint-Ambroise
 

samedi, 17 mai 2008

Mercredi 21 mai vernissage de l'exposition du Peintre Lescaux "L'envers du temps" à l'entrepôt

Mercredi 21 mai à 18h30 venez rencontrer l'artiste peintre Lescaux à l'occasion du vernissage de son exposition "L'envers du temps" à l'entrepôt!

b04d1b40f076d4502ef6f2902a9f0ed6.jpgNé en 1928 à Lille, Lescaux est diplômé de l’Ecole des Métiers d’Art de Paris. Il entre dans la vie active chez le réalisateur de dessins animés Paul Grimault où il travaille sur le film "Le Roi et l'Oiseau", puis chez un décorateur où il réalisera décors, trompe-l'oeil, vitrines. En 1953, il commence une longue carrière dans la publicité. Il sera directeur de création dans les plus importantes agences anglo-saxonnes et françaises. Depuis 1976 il se consacre entièrement à la peinture.

Ses toiles teintées à la fois de réalisme et de surréalisme nous racontent une histoire. Elles nous convient dans un univers poétique et sont une véritable invitation au voyage. Des personnages solitaires font face à une urbanité surdimensionnée. Les trains, les paquebots, les gares sont ses principales sources d’inspiration et deviennent paysages oniriques.

Ses toiles sont aussi irrésistiblement attachées à l’univers de l’enfance, la fascination de Lescaux pour les jouets anciens lui fait intégrer dans son oeuvre des pantins, des masques, des objets insolites.

D’autres toiles tendent vers l’abstraction, les couleurs vives sont rehaussées de fines lignes noires. Rêve, humour, poésie et dérision font partie intégrante de la démarche de Lescaux.

 

Plus d'info:
+ Rendez-vous mercredi 21 mai à 18h30 dans la galerie de l'entrepôt
+ L'entrepôt , lieu des cultures, 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris, Métro Pernety.
+ Entrée libre
+ Le site de l'entrepot
+ Renseignements au 01 45 40 07 50*6
+ Possibilité de diner au réstaurant, réservation au 01 45 40 07 50

dimanche, 03 décembre 2006

Christelle Sauzet expose...

...les peintures qu'elle réalise à la cire chaude dans son atelier 15 rue Saint Yves (voir le plan du quartier dans le XIVe arrondissement. Pour l'occasion, elle présente les magnifiques sculptures en bronze de son père, André Sauzet. A découvrir !

medium_03122006339.jpg

Pierre

Plus d'info :
+ Christelle donne des cours d'art plastique le mercredi ouverts aux plus jeunes dès l'âge de 5 ans...