Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 février 2005

Commerce de proximité : le bilan 2002-2003

Pour ceux qui s'inquiètent de la survie du petit commerce à Paris, de la mono-activité restauration asiatique (rue Raymond Losserand, rue Poirier de Narçay...) ou d'une présence minimale dans nos quartiers, voici quelques chiffres sur l'évolution du nombre de commerces entre 2002 et 2003. En espérant que 2004 ne confirmera pas les tendances lourdes de cette étude...

Evolution du nombre de commerces entre 2002 et 2003

En Hausse
Supérettes + 39%
Traiteurs asiatiques + 22,8%
Boutiques de souvenirs +20,5%
Articles de sport + 15%
Galeries d'art +11,7%
Petits bazars +10,5%
Opticiens +6,3%
Horlogeries et Bijouteries +3,1%

Stables
Maroquineries et chausseurs +1,7%
Sex-shops +1,7%
Vidéoclubs +1,5%
Antiquités et brocantes +0,4%
Reliure et finition 0%
Habillement –0,9%

En baisse
Pharmacies –1,8%
Supermarchés –2%
Boulangeries –2,4%
Coiffeurs –3,6%
Entreprises du bâtiment –4%
Produits bio –4,6%
Téléphonie –6,5%
Librairies –8,1%
Magasins primeurs –8,4%
Crémeries –9%
Magasins de journaux –10,9%
Garages –11,1%
Alimentation générale –11,8%
Boucheries –12,5%
Parfumeries –12,8%
Poissonneries –13,7%
Quincailleries et drogueries –15,1%
Electroménagers et Radio-TV –16,3%
Papeteries –16,9%
Imprimeries –18,9%

Sources : Apur, l'Atelier parisien d'urbanisme

Malheureusement, dans notre arrondissement, les travaux du tramway contribuent à déstabiliser des commerçants, libraires ou camelots souvent fragilisés...

Camille

Plus d'info :
+ Il y a 80 000 locaux commerciaux à Paris et 3 000 emplacements sur les marchés de la capitale.
+ Vous souhaitez soutenir le commerce de proximité ? Signez la "pétition pour un affichage citoyen" lancée par Paris14.info. Nous espérons à terme que cet affichage permettra aux petits commerçants de quartier de mieux lutter contre les grandes surfaces et leurs envahissantes publicités...


dimanche, 20 février 2005

Paris14.info : le pot des lecteurs...

Nous vous en parlions le 16 février dernier, mais comme nous avons publié pas mal d'articles ce jour là, il vaut mieux insister un peu !

Vous êtes déjà un peu plus de 5000 à nous lire chaque mois et nous aimerions vous proposer une rencontre régulière afin de faire connaissance.

Amis lecteurs, amies lectrices, bloggeurs, blogueuses, nous vous donnons donc rendez-vous pour un verre de l'amitié, un pot des lecteurs, le 9 mars prochain à partir de 19 heures dans notre "bocal" [NDLR : que nous empruntons à une super école de violon...] au 43, rue du Père Corentin.

Bon, si on est 5000 on est très mal... Alors, n'hésitez pas à apporter du jus d'orange, du cidre, des gâteaux...

Pierre

Plus d'info :
+ Si vous voulez nous confirmer votre présence ou justement un peu plus d'info (ca'huètes ou pistaches, cochonaille ou tarte aux pommes...), on est à votre disposition !


jeudi, 17 février 2005

Tramway des Maréchaux : les stations

medium_tramway_t3_stations.jpg...Les voici ! Si vous avez du mal à lire, cliquez sur les images pour les aggrandir...


medium_tramway_t3_stations2.jpg



Camille

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Tramway.

mercredi, 16 février 2005

Paris14.info : déjà 5000 lecteurs par mois !

...En fait, nous en avons même déjà un peu plus que cela puisque vous revenez nous voir en moyenne près de deux fois par mois. Nous approchons ainsi des 10 000 visiteurs mensuels et dépassons les 45 000 pages vues. Ainsi, en terme d'audience, Paris14.info est devenu le premier blog du 14e arrondissement !

Pas mal pour une première expérience on-line de journal collaboratif... Résumons : Paris14.info, c'est l'actualité du 14e par les habitants du 14e. Nous publions vos infos, votre actualité, vos articles et visiblement la formule vous séduit.

A tous nos lecteurs un grand merci pour leur fidélité, leur participation active, constructive ...et courtoise puisque mois après mois, nous constatons toujours la grande responsabilité et le caractère fondamentalement citoyen et civique des messages qui nous sont adressés.

L'occasion pour notre équipe de vous convier à un pot des lecteurs et bloggers, dans notre local, 43 rue du Père Corentin, à partir de 20 heures, le 9 mars prochain. Merci d'apporter ce que vous voudrez !

A bientôt ?

L'équipe de Paris14.info

Plus d'info :
+ ...Par mail : contact@paris14.info
+ L'équipe des rédacteurs de Paris14.info est composée d'habitants du 14e qui nous adressent leurs infos, leurs articles sur la vie dans le 14e arrondissement. Si vous souhaitez nous rejoindre, nous communiquer une info ou nous proposer un contenu rédactionnel, c'est simple comme bonjour !

lundi, 14 février 2005

Affichage associatif et commercial : signez la pétition ! (3/3)

Le Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement (CICA) s'est réuni récemment à la Mairie autour de Pierre Castagnou et de Sergio Coronado, délégué à la Démocratie Locale. Thème de la réunion : l'affichage associatif et commercial dans le 14e arrondissement. Devant l'insuffisance criante en la matière, Paris14.info fait des propositions. Nous vous invitons à les soutenir... Suite et fin de notre série d'articles...

medium_affichage_citoyen.jpgNous souhaitions donner un plus large écho aux propositions faîtes par l'équipe de Paris14.info pour un espace d'affichage associatif et commercial digne de ce nom dans le 14e arrondissement.

Si vous souhaitez soutenir ces propositions concrètes ou les enrichir de nouvelles suggestions, nous vous invitons à "pétitionner" en leur faveur ! Destinataire de cette pétition : Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris...

Le texte de la pétition

Pour un affichage citoyen !

Parce que sans une large information locale, il n'y a pas de concertation ou de démocratie locale possible...

Parce que la vie de quartier nécessite un réseau d'affichage de proximité...

Parce que nos petits commerces doivent pouvoir communiquer plus librement pour survivre face à la concurrence des grandes surfaces...

Parce qu'un affichage citoyen régulé, étudié et au format calibré permettra de réduire l'affichage sauvage qui dégrade les murs de nos quartiers...

...Nous, associations, artistes, petits commerçants et simples citoyens de Paris, nous mobilisons pour obtenir un espace d'affichage libre d'accès a minima conforme à la réglementation en vigueur.

A cet effet, nous demandons à Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris, le développement d'un réseau de panneaux d'affichage associatif, commerçant, artistique, civique et citoyen digne de ce nom.


Nous suggérons notamment la mise à disposition d'un espace d'affichage sur :
- les parcmètres,
- les futurs arrêts du Tramway des Maréchaux Sud,
- les arrêts de bus,
- les nouvelles boites postales,
- ... et sur tout autre support à même de permettre une meilleure information locale.

Ce réseau en accès libre pourra être développé en concertation avec les associations locales qui seront appelées à participer au recensement des surfaces appropriées à cet affichage. Les Mairies d'arrondissement et Conseils de quartier seront associés dans sa gestion quotidienne.


Cette Pétition pour un espace d'affichage citoyen est déposée en ligne sur www.petitiononline.com ! C'est un service gratuit, très simple (même si on ne parle pas English - désolé, apparemment pas de site du même genre en Français...), rapide et anonyme puisque les noms des signataires n'apparaissent pas en ligne (seul le nombre de signataires apparaît...). Plus vous serez nombreux et plus l'info locale circulera !

Au fait, à combien de personnes avez-vous déjà fait suivre cet article ??? :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Nos articles d'hier et d'avant-hier :
- Affichage associatif et commercial : les propositions de Paris14.info
- Affichage associatif et commercial : un CICA pour rien ?
+ L'association Urbanisme et Démocratie a proposé que le CICA, les Conseils de quartier et associations du 14e participent à un recensement des emplacement potentiels pour un affichage civique et local de qualité.
+ Pour donner plus de poids à cette pétition, Paris14.info envisage la constitution d'un collectif d'associations. Si vous êtes intéressés par cette idée, merci de nous le faire savoir directement en ligne sur le lien commentaire ci-après... Vous êtes sur un blog et vous avez la parole, alors autant en profiter ! :-)

C'est la Saint-Valentin !

...Alors j'en profite !

medium_saint_valentin.3.jpg


Pierre
Amoureux du 14e arrondissement :-)

dimanche, 13 février 2005

Affichage associatif et commercial : des propositions (2/3)

Le Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement (CICA) s'est réuni récemment à la Mairie autour de Pierre Castagnou et de Sergio Coronado, délégué à la Démocratie Locale. Thème de ce CICA : l'affichage associatif et commercial dans le 14e arrondissement. L'insuffisance en la matière est criante... Suite de notre article d'hier...

Pourtant, pour un affichage local "performant" des solutions existent et Paris14.info souhaite faire des propositions inspirées de notre expérience de militants associatifs de terrain.

Partons d'un constat : pour être efficace, l'affichage associatif demande un maillage très fin. L'idéal serait de disposer d'un espace d'affichage rue par rue. Dès lors, il ne fallait pas chercher la solution bien loin...

medium_boite_a_lettre.jpgTout d'abord, pourquoi ne pas disposer au dos ou sur les côtés de nos affreux parcmètres des supports réservés aux affichettes des associatifs ou commerçants locaux ? Ils sont déjà régulièrement squattés par nos Conseils de quartier... Idem sur les boites-à-lettres. Puisque les petites boites de proximité disparaissent (hélas) et sont remplacées par d'énormes frigos jaunes dont la surface généreuse est immédiatement livrée aux tags et à l'affichage dit sauvage (voir ci-contre l'un des "frigos" de la porte d'Orléans...), pourquoi ne pas y installer un support destiné à l'affichage ?

De même, pourquoi n'admettre sur les arrêts de bus ou dans les couloirs de métro que de l'affichage commercial ? Ne serait-il pas possible que la société Decaux humanise un peu sont oeuvre ennuyeuse d'uniformisation des villes en proposant aux associations et aux petits commerçants un espace réservé à de l'affichage citoyen, artistique ou civique ?

Pour un tramway publicitaire ?

Fait accompli ? Difficile de revenir en arrière ? Pourquoi ne pas se battre pour que le tramway des maréchaux serve en la matière de zone pilote ? Devons-nous accepter l'idée d'un tramway 100% publicitaire ? Nous faisions déjà des propositions pour un mobilier urbain plus citoyen le 25 janvier dernier...

le retour du tambour !

Pourquoi notre Mairie d'arrondissement ne proposerait-elle pas un service municipal d'information digne de ce nom ? Ses agents auraient pour mission d'entretenir un réseau local d'information allant de l'affichette chez le boulanger pour les Conseils de quartier à la mise à jour du site internet de la Ville en passant par le porte-à-porte auprès de commerçants, cafetiers, libraires ou bar-tabacs qui sont les meilleurs relais pour une information locale efficace et qui heureusement jouent parfois le jeu de leur propre initiative...

...Amis du blog et du RSS

Enfin, peut-être pourrions-nous suggérer à la Mairie la mise en place d'un blog "information locale" (et d'un flux RSS !) que tous les bloggers du 14e pourraient relayer sur leurs sites. Plusieurs sources pour une meilleure information...

Ces propositions nous paraissent de bon sens... C'est pourquoi, dès demain, nous vous proposerons de les soutenir. Si, si. A suivre !

Pierre

Plus d'info :
+ Oui, en lisant notre article d'hier :
- Affichage associatif et commercial : un CICA pour rien ?

vendredi, 11 février 2005

Tri sélectif : quelques rappels...

Notre XIVème arrondissement a été parmi les premiers à mettre en place le tri sélectif, il y a quelques années déjà. A cette fin, des prospectus nous avaient été distribués pour nous guider dans nos tris. Malheureusement, il n’y a jamais eu de rappels pour les mauvais élèves et de nombreuses erreurs sont aujourd’hui à déplorer.

Les poubelles jaunes (papier/carton, plastique, métal, petit électroménager) :

1ère recommandation la plus commune : tout sac fermé jeté tel quel ne sera pas recyclé, quel que soit son contenu – question de sécurité. Pour rappel, les poubelles jaunes sont en partie triées manuellement (par la même occasion, inutile donc de trier des papiers de 5cm²…). Jetez donc le contenu du sac puis le sac vide ensuite. C’est aussi valable pour des magazines enveloppés : ôtez le plastique avant.

2ème recommandation : tout plastique « huileux » (emballage plastique d’huile ou de beurre…) est à bannir – tout simplement parce que les processus industriels séparant les corps gras des plastiques sont très polluant [NDLR : si cette info a malheureusement disparu du mini-dépliant de la mairie de Paris, celle-ci était bien présente dans les guides beaucoup plus complets qui avaient été distribués].

D'une manière générale, évitez les emballages sales (oubliez les pots de yaourt, les conserves de sardines…). C’est aussi une question d’hygiène et d’odeur...

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez aussi jeter du petit électroménager (petite radio cassée, sèche-cheveux…) dès lors que vous jetez piles et autres batteries à part en les ramenant dans des grandes surfaces ou des magasins d’électroménager. Même si le recyclage n’est pas toujours réellement assumé, cela reste le moyen le plus sûr pour l’environnement.

Les poubelles blanches (verre) :

N’y jeter que les bouteilles et les pots en verre… pas leurs capsules. Ne jetez pas non plus les ampoules.

Un peu de courtoisie pour finir…

Soyez sympa et pensez à vos voisins :
Pliez vos boîtes : les poubelles jaunes sont les premières à déborder, alors écrasez moi ces bouteilles plastiques, ces paquets de céréales, ces packs de lait, ces canettes et autres contenant en carton / plastique / aluminium. Pensez aux suivants et économisez la place!

Bruits de verre : les bris de verre sont particulièrement bruyants, alors évitez de jeter vos bouteilles tard le soir ou à 5h du matin (et non, tout Paris ne s’éveille pas à 5h du mat’).

Ordures « parfumées » : limitez les produits très odorants dans la poubelle jaune. Epargnez-nous vos emballages de livarot par exemple...

Enfin, un peu d’hygiène et de bon sens : les pansements, les serviettes hygiéniques, les couches, les mouchoirs plein de rhume, les préservatifs…. doivent être soigneusement emballés et jetés dans la poubelle verte. Personne n’a envi de partager votre intimité et vos miasmes.

Merci et bon tri !

Angélie

Plus d'info :
+ Certains déchets sont interdits de poubelles... Pour les produits toxiques, on préfèrera l'enlèvement à domicile. Tél. 01 43 61 57 36 / 21.
+ Pour les objets encombrants, il fatu s'adresser à la décheterie qui vient les enlever sur rendez-vous. Tél. 01 55 34 77 17.
+ ...Et les médicaments périmés doivent être rapportés en pharmacie.
+ Pour tout renseignement complémentaire, les pages "propreté" du site de la Ville de Paris, un sujet sur lequel nous reviendrons prochainement et qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d'encre...

jeudi, 10 février 2005

La Fournée d'Augustine à l'honneur...

Elle était courronnée l'année dernière par le Prix de la Ville de Paris... La Fournée d'Augustine servait hier dans le journal Le Parisien de référence pour le test des meilleures baguettes de pain à Paris. Extrait :

Notre référence : la Fournée d'Augustine
Aspect général : Belle couleur dorée et croûte craquante. Appétissante. Du beau travail.
Mie. Bien aérée, équilibre idéal.
Goût : Un véritable gâteau que tout le monde s'arrache.
Odeur : Un régal.
Huit heures après : Toujours un bon parfum. Elle est restée croustillante.
Le lendemain. Elle a un peu durci.


Comment, vous ne savez pas où se trouve cette boulangerie ? Alors foncez au 96, rue Raymond-Losserand (voir le plan d'accès)...

Maroun

Plus d'info :
+ Prix de la baguette : 1 €
+ La Fournée d'Augustine a ouvert une deuxième boulangerie 31, rue des Batignolles dans le 8e arrondissement.

lundi, 07 février 2005

Saint-Pierre de Montrouge : le mercredi des Cendres et l'entrée en Carème

C'était autrefois, à l'entrée du village. Au détour d'un virage, on découvrait sur le bas côté un petit panneau bleu- vert en forme de croix. Il indiquait l'horaire des messes du village... C'était il n'y a pas si longtemps, mais la grande ville est passée par là et maintenant, il y a bien Decaux et ses panneaux lumineux mis à la disposition de toutes les fêtes de passage (notamment la Saint-Valentin...), mais pour ce qui est des fêtes traditionnelles chrétiennes, c'est un peu le désert et le questionnement. Et parfois, le lendemain, c'est un coup de fil familial qui vient vous rappeler qu'hier, il y avait une fête religieuses que vous n'eussiez pas manqué si votre emploi du temps n'était pas si chargé, si vous aviez trouvé un ou une baby-sitter, si vous y aviez pensé tout simplement...

Alors pour info, nous vous proposons un lien une copie de la feuille paroissiale de Saint-Pierre de Montrouge. Du Mercredi des Cendres (après-demain) à l'Annonciation (4 avril) en passant par Pâques (27 mars) ou le jour des Rameaux (20 mars) tous les horaires des messes et offices de la Paroisse Saint Pierre de Montrouge qui reste la plus importante de Paris par le nombre de fidèles.

Maintenant, pour ceux qui souhaiteraient se raffraîchir la mémoire ou approfondir leur culture du monde chrétien, quelques lignes sur le Mercredi des Cendres, le Carême, Pâques...

Comme toute fête de l'année du calendrier chrétien, le Mercredi des Cendres se situe en référence à la Fête de Pâques qui pour les croyants célèbre le passage de la mort à la résurrection de Jésus Christ. Une Fête tellement importante qu'elle est précédée d'une préparation de quarante jours (d'où le mot "Carême" du latin quadragesima : quarantième [jour] - en ancien français, on écrivait "quaresme") puis célébrée pendant cinquante jours (d'où le terme de "Pentecôte" du grec ancien πεντηκοστή [pentèkostè] : cinquantième [jour]).

Tous ces chiffres sont bien entendu porteurs de symboles. La durée de quarante jours est à mettre en relation avec les 40 jours que le Christ passe dans le désert précédant sa vie publique, eux-mêmes en relation symbolique avec les quarante ans de traversée du désert par les Hébreux avant l'entrée en "Terre promise".

Pour marquer l'entrée en Carême, ce mercredi donc, s'est développé le geste symbolique d'imposition des cendres qui évoque le retour biblique d'Adam à la poussière ("Souviens-toi que tu es poussière...") et la faiblesse de l'Homme.

Ce mercredi est précédé du "Mardi Gras" (oui, oui, demain, vous verrez des hordes de lycéens couverts de farine et ce n'est pas le moment d'étrenner ce superbe manteau noir en cachemire dégotté pour trois fois rien dans une solderie rue d'Alésia...), le tout étant fixé d'après la date de Pâques qui n'a rien à voir avec le calendrier chrétien mais avec celui de la Lune [NDLR : Pâques, c'est le dimanche après la pleine lune qui suit le 21 mars, l'équinoxe de printemps... Pâques peut donc varier du 22 mars au 25 avril. Vous me suivez ?].

Pierre

Plus d'info :
+ Merci à Philippe Barras du Centre National de Pastorale Liturgique pour ses explications.