Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 janvier 2010

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 19 janvier

5emeVictime.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "La 5ème victime", réalisé en 1956 par Fritz Lang avec Dana Andrews, Rhonda Fleming, George Sanders,…
A New York, Walter Kyne devient patron d’un grand journal à la mort de son père. Il offre un poste de haute responsabilité à celui de ses trois chefs de service qui retrouvera le « tueur au rouge à lèvres ». Celui-ci terrorise la ville en s’attaquant à des jeunes femmes. Pour avoir ce poste, l'un des journalistes va même jusqu'à se servir de sa fiancée comme appât pour attraper le tueur...
Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 19 janvier à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la prochaine séance est prévue le le 16 février 2010 avec le film d’Akira Kurosawa "Le Château de l'Araignée").

jeudi, 31 décembre 2009

DVD chronique novembre- decembre

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Novembre- Décembre 2009
Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

A l'approche de la fin de l'année  quelques idées cadeaux DVD quel'on peut encore glisser sous le sapin pour le jour de l'an.

Terminator Renaissance, L'excellente adaptation de MILLENIUM.
Tontons.jpgLe coffret inédit et spécial FNAC contenant LES TONTONS FLINGUEURS, LES BARBOUZES et NE NOUS FACHONS PAS avec une pletaure de Bonus surtout celui des Tontons uniquement en DVD BLU-RAY exclusivement,.
PUBLIC ENNEMIES le dernier film de Michael Mann, LA HAUT le dernier né des studios PIXAR et pour finir deux  séries qui m'ont emballé SONS OF ANARCHY et WALLANDER avec Keneth BRANAGH absolument remarquable dans le rôle de Kurt Wallander, un flic à la dérive.

dvd_RECTO-FELLINI-AU-TRAVAIL-DE_332.jpg3dcoffretprestigefellin.jpgCoffret FELLINI AU TRAVAIL ( Fellini au travail est un projet éditorial exceptionnel, sorte de laboratoire visuel constitué de films rares et de documents inédits, incursion dans l’œuvre et la vie du cinéaste).

 

 

 

 


dvd_3D-COFFRET-ALLAN-DWAN-DEF_340.jpg

 

ALLAN DWAN coffret Carlotta
Acteurs: Cornel WILDE,  John PAYNE, Virgina MAYO, ...
Films: 4 ETRANGES CAVALIERS, TORNADE, LA REINE DE LA PRAIRIE, LES RUBIS DU PRINCE BIRMAN, LA PERLE DU PACIFIQUE SUD, LE MARIAGE EST POUR DEMAIN, DEUX ROUQUINES DANS LA BAGARRE

Sortie DVD le 19 novembre

Critique: Injustement boudé et trop méconnu le réalisateur Allan DWAN peut se vanter d'être une des plus belles ressorties de l'année dans ce coffret qui regroupe quelques uns de ses meilleurs films.
Une très bonne surprise si vous aimez les films d'aventures à l'ancienne car Dwann avait le génie d'emballer de petits films avec beaucoup d'ingéniosité et de talent. Il faut dire qu'il a beaucoup d'expérience à son actif en ayant démarré dans le cinema muet aux côtes de W.Griffith, il concevra même un nouveau modèle de caméra grue pour le film INTOLERANCE.
Il tournera une des toutes premières versions de Robin des bois en 1922
En 1971, ses entretiens avec Peter Bogdanovich, sont publiés dans le livre Allan Dwan, le dernier pionnier. Allan Dwan est mort à Los-Angeles le 28 décembre 1981.
Chaudement recommandé la chasse à l'homme de 4 étranges cavaliers

Bonus: ENORME
QUATRE ÉTRANGES CAVALIERS - SUPPLÉMENTS (DVD 1)
• DIALOGUE AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (7 mn)
• LE DERNIER DES GRANDS MAÎTRES (30 mn)
Peter Bogdanovich, réalisateur et historien du cinéma, évoque avec émotion la carrière d’Allan Dwan, de la liberté des films muets au cinéma parlant et au système des studios.
• L’HOMME QUI FILME PLUS VITE QUE SON OMBRE (27 mn)
Les acteurs Harry Carey Jr. (La Prisonnière du désert) et Stuart Whitman (Brigadoon) se remémorent leurs carrières aux côtés des grands noms d’Hollywood comme John Ford et Vincente Minnelli, et surtout leur collaboration avec Allan Dwan sur Quatre étranges cavaliers.
• BANDE-ANNONCE

TORNADE / LE REINE DE LA PRAIRIE - SUPPLÉMENTS (DVD2)
• 2 DIALOGUES AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (8 mn / 8 mn)
• L’HOMME QUI ACHETA UN CANYON (11 mn)
Robert Blees, scénariste de La Reine de la prairie, revient sur le tournage du film, sur ses rapports avec Allan Dwan, Benedict Bogeaus, Barbara Stanwyck et donne son point de vue sur le statut d’acteur de Ronald Reagan.
• BANDES-ANNONCES

LES RUBIS DU PRINCE BIRMAN / LA PERLE DU PACIFIQUE SUD - SUPPLÉMENTS (DVD 3)
• 2 DIALOGUES AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (9 mn / 7 mn)
• BANDES-ANNONCES

LE MARIAGE EST POUR DEMAIN - SUPPLÉMENTS (DVD 4)
• DIALOGUE AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (9 mn)
• SCREEN DIRECTOR’S PLAYHOUSE
o DIALOGUE AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (2 mn)
o HIGH AIR (1956 – N&B – 25 mn)
Un ouvrier travaillant sur un chantier à risque doit faire face à la réapparition soudaine de son fils qui déclare vouloir exercer le même métier que lui…
o IT’S ALWAYS SUNDAY (1956 – N&B – 25 mn)
Un révérend, considéré par les vagabonds comme la « bonne poire » du coin, reçoit la visite de deux compères affamés et donne une belle leçon de charité…
• BANDES-ANNONCES

DEUX ROUQUINES DANS LA BAGARRE - SUPPLÉMENTS (DVD5)
• DIALOGUE AVEC ALLAN DWAN PAR PETER BOGDANOVICH (9 mn)
• AU SECOURS DE CAIN (28 mn)
Robert Blees, scénariste de Deux rouquines dans la bagarre, raconte sa collaboration avec Allan Dwan et Benedict Bogeaus sur ce film, notamment comment il a transformé « le seul mauvais roman de James M. Cain » en scénario détonant.
• BANDES-ANNONCES


19070408.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20090306_033304.jpgLE MONDE MERVEILLEUX DE IMPY Océan Films
Réalisateur:Reinhard KLOOSS et Holger TAPPE
Durée: 1h25

Sortie DVD le 4 novembre

Résumé: Pour son anniversaire, Impy le dinosaure reçoit un cadeau très spécial : Baboo une charmante petite panda, toute mignonne et toute câline. Baboo devient la nouvelle coqueluche de tous les habitants de l'île de Tikiwou, principalement du professeur Tibberton. Impy n'est pas très content de l'arrivée de Baboo, et il n'aime pas trop qu'elle lui fasse de l'ombre auprès des autres. Heureusement, Barnaby, homme d'affaires et imprésario, fait son entrée. Il est à la recherche d'un dinosaure pour en faire la nouvelle attraction de son fabuleux parc " Barnaby World ".

Critique: Créé par Max Kruse, le personnage d'Impy, le petit dinosaure espiègle, est apparu, pour la première fois, en Allemagne à la fin des années soixante. Il était alors la vedette d'un spectacle de marionnettes pour la télévision allemande intitulé Augsburger Puppenkiste. Par la suite, de nombreux livres de Max Kruse ont relatés les aventures d'Impy et de ses amis. C'est la deuxième incursion au cinéma de ce personnage sympathique qui reste encore assez peu connu en France. Une bonne raison pour le faire découvrir car le film ne manque pas de charme et les aventures d'Impy devrait sans aucun doute ravir les plus jeunes férus de Dinosaure.


44601.jpgFAME Edition collector WARNER
Réalisateurs: Alan PARKER
Acteurs: Irene CARA, Laura DEAN, Albert HAGUE
Durée: 128mns
Sortie 7 octobre

Résumé: Une bande de huit adolescents, plein de talent, suit des cours de danse et de chant à la célèbre High School of Performing Arts de New York, seule école artistique publique. Quatre années d’études sont prévues, au cours desquelles ils vont devoir travailler dur, sans certitude de réussite au concours final…

Critique: Après Midnight Express et avant The Wall, Birdy, Angel Heart et Mississippi Burning il y' a eu FAME.  Quel plaisir de redécouvrir enfin  le film d 'Alan Parker dans d'aussi bonnes conditions grâce à une copie presque parfaite dans ce nouveau master éclatant de couleurs.
Le réalisateur nous conte avec talent et beaucoup d'émotions le parcours de ces futurs artistes.
Le film a peut-être un peu vieilli mais dans l'ensemble l'énergie du réalisateur et celles des comédiens devraient encore vous séduire 30 ans après.
Dommage que Parker ne tourne plus, son dernier film en date était La vie de David Gale avec Kevin Spacey et Kate Winslet.
Aux dernières nouvelles Parker s'adonnait à l'écriture sur la vie de Sid Vicious, l' icône punk, bassiste, des SEX PISTOLS.

Bonus: Contient le CD-audio de la bande originale du film
Commentaires audio d’Alan Parker et de membres de la classe (Lee Curreri, Laura Dean, Gene Anthony Ray et Maureen Teefy)
Documentaire : « On Location with Fame » (VOST)
Documentaire : « Une excursion artistique » (« Fame Field Trip » - VOST)
Bande-annonce originale


3D-LE-PETIT-FUGITIF338_11.jpgLE PETIT FUGITIF Carlotta
Réalisateur: Morris ENGEL, Ruth DRHIN, Aay ASHLEY
Acteurs: Ritchie ANDRUSCO, Richard BREWSTER...
Durée: 1h20

Sortie DVD 19 novembre

Résumé: A Brooklyn dans les années 50, la mère de Lennie lui confie la garde de son petit frère Joey, âgé de 7 ans, car elle doit se rendre au chevet de la grand-mère, malade. Mais Lennie avait prévu de passer le week-end avec ses amis. Irrité de devoir emmener son petit frère partout avec lui, il décide de lui jouer un tour en simulant un accident de carabine sur un terrain vague. Persuadé d'avoir causé la mort de son frère, Joey s'enfuit à Coney Island, immense plage new-yorkaise dédiée aux manèges et à l'amusement. Il va passer une journée et une nuit d'errance au milieu de la foule et des attractions foraines...

Critique: Né en 1918 et mort en 2005, Morris ENGEL  est avant tout connu pour son oeuvre de photographe. Pionnier du photojournalisme aux côtés notamment de Paul Strand, il a travaillé pour la fameuse revue PM, et fut photographe de combats au sein de la Marine américaine, couvrant par exemple le Débarquement en Normandie.

Sa femme Ruth DRHIN qui travaillait au sein du studio de la MGM a pu les aider à finaliser le film et à s'occuper du montage car les deux réalisateurs n'y connaissaient en réalité pas grand chose au métier du cinéma.
Mais comme le confesse sa femme les images étaient  si belles que le film fut assez facile à monter. Film culte pour toute une génération de cinéastes de la nouvelle vague Truffaut et Godard se sont inspirer de la technique de tournage à l'extérieur pour faire leur premiers films Les 400 coups et A bout de Souffle.
Aujourd-hui le film semble toujours aussi moderne et authentique.

Bonus:
• Introduction : Le chaînon manquant (11 mn)
Alain Bergala, réalisateur et enseignant à La fémis, explique pourquoi Le Petit Fugitif est un nœud de modernité, véritable lien direct entre le néo-réalisme et la Nouvelle Vague.
• Morris Engel, l’indépendant (28 mn)
Mary Engel, fille de Morris Engel et Ruth Orkin, rend hommage à son père et son œuvre grâce à de nombreux témoignages d’époque et contemporains, illustrés d’archives.
• Bande-annonce d’époque - Bande-annonce 2009

+ LE PETIT FUGITIF – Le carnet du film en images
LIVRET (36 PAGES) EXCLUSIF


19017446.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20081127_123611.jpg

THE CLUB M6
Réalisateur: Neil THOMPSON
Acteurs: Colin SALMON, Mel RAIDO, Shaun PARKES...
Durée: 1h35

Sortie DVD le 3 septembre

Résumé: Début des années 80. En Grande-Bretagne, le chômage atteint des taux record, les villes sont délabrées. Elles respirent la rage et la frustration. Le monde de la nuit et des clubs est encore pire. Tout n'y est que dépravation.
Danny, ouvrier à l'usine, a peur d'affronter la vie. Son couple n'existe plus, et le temps passé avec ses filles se limite à une heure de temps à autre. Au bord de la dépression nerveuse, il décide de réagir. Il sympathise avec un groupe de videurs de boîte de nuit qu'il rencontre au sein du club de boxe dans lequel il s'est inscrit. Louis, Sparky et Rob l'acceptent tout de suite et lui redonnent confiance.
Entraîné dans leur univers, il se retrouve lié au parrain du milieu local et plonge alors dans un monde de violence et de perdition...

Critique: Le film de Neil Thompson est tiré de l'oeuvre de Geoff Thompson, Watch my back. Ce récit autobiographique revient sur l'enfance et la vie " explosive " du scénariste, marqué par son expérience de videur de boîte de nuit. L'ouvrage, qui a remporté un immense succès, a été élu best seller par le Sunday-Time.
Sans doute la plus belle surprise de ces derniers mois pour ne pas dire de l'année, ce film est un vrai uppercut qui touche au coeur. Un scénario en béton avec un casting en or et une réalisation sans faille. Une bande son qui déménage dès le générique de début et qui vous ne lâce lus jusqu'à la fin avec un dénouement inattendu. Bref vous avez compris en lisant ces lignes je suis fan de ce petit chef d'oeuvre anglais que je vous conseil vivement sous le sapin pour Noël.

Bonus: Les coulisses du Tournage (25mns)
7 scènes coupées
Spot promo

A ne pas RATER en Salles

19150275.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20090805_061729.jpgLe nouveau film très attendu du génial visionnaire James CAMERON avec son  AVATAR, une nouvelle expérience cinématographique à vivre en 3D si possible z. L'idéal L' IMAX 3D à Marne la Vallée

 

 

 

 

 

Jive novembre décembre 2009
Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !


05:45 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 09 décembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 15 décembre

Indiscrétions.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Indiscrétions" réalisé par George Cukor avec Katherine Hepburn, Cary Grant, James Stewart.
La veille du mariage d'une riche héritière de Philadelphie, son ex-mari introduit dans la maison deux journalistes travaillant pour la presse à scandales et, avec eux, quiproquos, confrontation des classes sociales et hésitations amoureuses.
Nicolas Mansier
Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 15 décembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la prochaine séance est prévue le 19 janvier 2010 avec le film de Fritz Lang "La 5ème victime")

mercredi, 11 novembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 17 novembre

HorlogerDeSaintPaul.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "L'horloger de Saint-Paul" réalisé par Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret et Jean Rochefort ...

Michel Descombes est un paisible horloger qui vit dans le vieux quartier de Saint-Paul, à Lyon. Depuis le départ de son épouse, il vit seul avec son fils qu’il va finir par apprendre à connaître le jour où celui-ci va tuer un homme.

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 17 novembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (prochaine séance le mardi 15 décembre)

mardi, 03 novembre 2009

Micmacs à tire-larigot

Nouveau film de Jean-Pierre Jeunet

Les trafiquants d’armes, un sujet sérieux mais que Jean-Pierre Jeunet désormais partisan de faire des histoires positives pour contrer le cynisme de notre époque, a décidé de traiter de manière fantaisiste, légère et grotesque. Et il y a un style c’est incontestable que chacun est libre d’apprécier ou pas. Libre, totalement libre comme ce réalisateur qui veut tout faire à cent pour cent et à qui on ne peut rien imposer. Dans ce film Jean-Pierre Jeunet  qui détermine toujours le cadre mais sans l’exécuter, a donné totalement libre cours à son imagination d’ailleurs plutôt dense. Il a réuni des acteurs de différents milieux, scène, télévision, cinéma classique, ce qui donne un mélange détonnant. Ainsi voit-on par exemple graviter ensemble une contorsionniste qui loge dans le bac à légumes, un autre personnage qui actionne un robot faisant des haltères ou se mettant des cuillères sur le visage. Sans parler de  la recruteuse de la bande à l’œil rieur et malicieux. Jean-Pierre Jeunet qui n’a pas pu faire travailler en même temps tout ce petit monde les a fait répéter un par un en imaginant le résultat final. Et il s’y est pris astucieusement car il règne une réelle harmonie d’ensemble..

C’est l’histoire d’un homme au chômage  un peu paumé et fantasque nommé Bazil (Dany Boon ) à qui il arrive de dormir dehors  avec des chaussettes trouées.. Un jour, après avoir reçu une balle dans la tête, il est adopté par une tribu de chiffonniers. Jusqu’au moment où il retrouve les marchands d’armes responsables du malheur de ses proches. Et il va en compagnie de cette tribu imaginer divers subterfuges pour se venger. Dany Boon est comme à son habitude excellent même si c’est surprenant au départ de le voir jouer ce rôle après «  Bienvenüe chez les Chtis ». Cela prouve qu’il passe d’un personnage à un autre avec une grande dextérité. On dirait vraiment qu’il a fait toute sa vie, et c’est véritablement un clown ambulant de l’interprétation cinématographique. Jean-Pierre Jeunet qui ne le connaissait pas a eu l’impression en le rencontrant d’avoir affaire à un vieux camarade de lycée. Il ne tarit d’ailleurs pas d’éloges à son sujet. «  C’est un acteur inventif qui quelles que soient la prise et la difficulté est toujours performant. Et puis c’est une crème que le succès n’a pas changé. Il est de la même race que Jamel Debouzze , tous les deux possédant une part d’enfance dans la tête et qui s’en sont sortis grâce à cet imaginaire. Mais l’un est plutôt une petite crevette, et l’autre un gros ours en peluche..  .. Jean-Pierre Marielle pour sa part est fidèle à lui-même. Voix, charisme, et look bien à lui. Il n’accepte d’ailleurs pas  dixit le réalisateur d’être dirigé, et de faire autre chose que du Marielle.. Dans ces cas là, mieux vaut en prendre un d’autre !. Quant aux autres membres de la tribu que ce soit Yolande Moreau ou ses acolytes, ils forment une petite troupe harmonieuse au sein d’une atmosphère imbibée d’artistique. Leurs costumes complètent bien le tableau.

André Dussolier qui  aime contempler les rognures d’ongles de Churchill,  la molaire de Marylin, ou l’œil de Mussolini joue avec son regard comploteur et un brin sadique. Celui-ci est d’ailleurs mis en valeur par des gros plans habiles. De même pour le regard de Dany Boon qui crève l’écran..  Jean-Pierre Jeunet adore fabriquer et ça se voit. Changeant de musiciens en fonction des histoires, il voulait au départ pour ce film insérer une musique moderne, mais l’idée s’est révélée infructueuse. Il s’est alors octroyé les services d’un jeune professeur  de musique avec qui la collaboration a été épineuse. En effet ce qui était prévu au départ  a finalement été modifié. C’est ainsi par exemple que la musique qui accompagne Dany Boon lorsqu’il fait la queue aux restos du cœur ne devait pas être celle-ci. Côté couleur Jean-Pierre Jeunet est  resté fidèle à ses goûts à savoir des tonalités jaunes qui pour lui donnent de la chaleur aux acteurs..Mais il a aussi introduit des tons froids pour les scènes où apparaissent des toits dans la nuit.. Ce goût pour le jaune lui a notamment valu lors d’une émission une allusion faisant de lui quelqu’un qui trempe sa caméra dans de l’eau de vaisselle. «  A chaque fois j’y ai droit » s’exclame t-il. En France la laideur ne choque jamais, l’esthétisme si »..

Quoi qu’il en soit, c’est bien du Jeunet ce qui en France lui est reproché contrairement à L’Angleterre où le fait d’être fidèle à son image est une qualité. Les fans ne devraient en principe pas être déçus même si la fin un peu trop longue  peut engendrer une certaine lassitude. En tout cas que de chemin parcouru depuis Délicatessen, un film qu’il a mis 10 ans à réaliser et dont personne ne voulait entendre parler.. Son prochain film ? Il ne sait pas. A chaque fois, il se dit qu’il faudrait avoir une idée dès que le dernier est produit. Mais il n’en est pas capable. Et puis finalement ce n’est pas plus mal car en fonction des résultats  de la dernière réalisation,  il peut en imaginer une autre. Ainsi n’aurait-il pas fait «  Le long dimanche de fiançailles » sans le succès d’Amélie Poulain ». Quand on lui parle de film muet, il avoue que la perspective d’en réaliser un le séduit.  Mais il dit ne pas être le seul à avoir cette envie. Ce dont il est conscient en tout cas c’est que les films doivent de plus en plus être joués pas des acteurs rigolos et bons en promotion. Les pressions qu’il subit sont là pour le prouver..

 

 

                                 Agnès Figueras-Lenattier

 

 

lundi, 02 novembre 2009

chronique DVD octobre

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Octobre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

19095365.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090422_052208.jpgTHE OTHER MAN M6 video

Réalisateur: Richard EYRE

Acteurs: Liam NEESON, , Laura LINNEY, Antonio BANDERAS

Format: 2:35

Durée: 1h30

Sortie DVD le 14 octobre

Résumé: Peter découvre que sa femme a reçu des messages d'un homme dont il n'a jamais soupçonné l'existence. N'écoutant pas les conseils de sa fille, c'est un Peter blessé et plein de ressentiment qui s'envole pour Milan à la recherche du mystérieux Ralph pour découvrir la vérité sur cet autre homme.

Critique: Un film passé inaperçu malgré son casting, un film à découvrir pour sa subtilité des sentiments et son regard assez juste sur cette idée "connaît bon bien la personne avec qui nous vivons" Quelel serait notre attitude si on devait apprendre quelque chose de désagréable sur celui ou celle qui partage notre vie?

Un  film qui démarre comme un thriller efficace et se poursuit sur un drame psychologique poignant et fort bien interprété avec une pirouette fort bien menée de bout en bout.

Une très bonne surprise.

Bonus: Making of (30mns) : aucun intérêt à cette suite de longs plans de tournage, il ne se passe rien d'intéressant à l'image.

Interviews des acteurs et des producteurs

Bande annonce

 

18987130.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20080917_043341.jpgLES ENFANTS DE DON QUICHOTTE  acte 1 Bodega

Réalisateurs: Ronan DENECE, Augustin et Jean-Baptiste LEGRAND

Durée: 1H15

 

Sortie DVD 24 octobre

 

Résumé: Le 26 octobre 2006, Augustin Legrand et Pascal Oumaklouf, de simples citoyens, décident de vivre dans la rue, au plus proche des sans-abri afin de les fédérer et de les amener à exiger le respect de leurs droits fondamentaux. Véritable camp retranché, le Canal Saint-Martin fut pendant plusieurs mois le lieu d'une nouvelle résistance. Voici l'histoire de leur combat dont ce film est un prolongement, une arme et un outil.

Critique: Un film de combattant, de révolté devant la misère ne peut qu'être salué.

Il est important de voir ce film pour mieux comprendre la situation du logement en France et de cette précarité qui nous guette tous. On ne peut pas reprocher à Legrand son engagement et sa sincérité. J'ai lu  ici et là des papiers vraiment désagréable sur le personnage, sur son implication très médiatique ou certains y voyaient une marche idéale dans son parcours de comédien. Franchement je crois que pour faire une telle action il faut être sévèrement" burné " comme dirait la marionnette de Tapi aux Guignols. Tout acte militant pour aider les  plus faibles est à saluer et à soutenir impérativement.

Messieurs Legrand je n'ai qu'un mot BRAVO

Pour chaque DVD acheté, 3 euros seront reversés à l'association "Les enfants de Don Quichotte"

Bonus: Entretien avec Christophe Robert, sociologue et directeur des Études à la Fondation Abbé Pierre, analyse l'action des Enfants de Don Quichotte et décompose la problématique du mal-logement (38') Entretien avec Augustin Legrand, fondateur des Enfants de Don Quichotte, fait le bilan réaliste de l'association et de l'action publique contre le mal-logement depuis 2006 (28') Bande-annonce

 

19074146.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090313_024936.jpgSYNECDOCHE NEW-YORK Ocean films

Réalisateur: Charlie KAUFMAN

Acteurs: Philipp SEYMOUR HOFFMAN, Dianne WIEST, Emily WATSON, Jennifer JASON LEIGH.

Durée: 2H05

sortie DVD le 7 octobre

 

Résumé: aden Cotard, metteur en scène de théâtre, est en train de monter une nouvelle pièce. Mais travailler pour un public de petits vieux dans un obscur théâtre d'une banlieue de New York lui paraît bien terne. Sa femme, Adele, l'a quitté pour poursuivre sa carrière de peintre à Berlin, emmenant avec elle leur petite fille, Olive. Madeleine, sa psy, est plus occupée à faire la promo de son nouveau livre qu'à soulager ses angoisses. Sa liaison avec une belle et naïve jeune femme, Hazel, a tourné court. Et il est rongé par une mystérieuse maladie qui s'attaque à son système nerveux.

Critique: Charlie Kaufman signe ici son tout premier film en tant que réalisateur. Il a auparavant signé les scénarios de films de Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich) et de  Michel Gondry (Eternal sunshine of the spotless mind). Une direction d'acteurs aux petits oignons, pour une histoire folle et surréaliste tout droit sortie de l'imagination débordante de son auteur. Un film qui peut en dérouter plus d'un mais qui peut aussi avoir ses fans. Un film ovni, onirique qui mérite qu'on s'y accroche. Pour ceux qui cherchent la signification du titre, la voici: Le titre du film est un jeu de mot sur la ville de Schenectady de l'Etat de New York où se déroule l'action du film.

Bonus: "Autour de Synecdoche, New York" : making of (19') "L'histoire de Caden Cotard" : entretien avec Philip Seymour Hoffman sur son personnage et son travail avec Charlie Kaufman (12') Master Class de Charlie Kaufman (28') Bande-annonce Bio-filmographies de Charlie Kaufman et Philip Seymour Hoffman

 

screenshot.jpeg

 

A ne pas rater en édition Blue Ray le film culte Les Tontons Flingueurs avec plein de bonus inédits.

 

 

Jive octobre 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd

mercredi, 14 octobre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 20 octobre

Anosamours.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "A nos amours", réalisé en 1983 par Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Dominique Besnehard ...

A quinze ans, lors de vacances sur la Côte d’Azur, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume qu’elle préfère les aventures sans lendemain à l’amour que lui porte Luc. Finalement c’est ce dernier qui la quitte et elle finit par se marier avec un homme qu’elle est incapable d’aimer…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 20 octobre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance de novembre est prévue le 17 novembre avec le film de Bertrand Tavernier "L'horloger de Saint-Paul" avec Philippe Noiret).

 

lundi, 21 septembre 2009

chronique DVD septembre 2009

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Septembre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

Vacances Oblige..

Un numéro spécial rentrée avec quelques titres incontournables.

 

BONNE RENTRÉE A TOUS

 

dvd_A-PLAT-LOEUF-DU-SERPENT-DEF_329.jpgL'OEUF DU SERPENT Carlotta

Réalisateur: Ingmar BERGMAN

Acteurs: David CARRADINE, Liv ULLMANN

Durée: 114mns


Résumé: Berlin, dans la semaine du 3 au 11 novembre 1923. Un paquet de cigarettes coûte 4 milliards de marks. C'est l'inflation galopante, le chômage, la misère et le désespoir. Au milieu du chaos, Abel Rosenberg se sent triplement étranger puisqu'il est juif, américain et chômeur. Alors qu'il se perd dans l'alcool, Abel découvre le corps de son frère suicidé d'une balle dans la bouche. Interrogé par le commissaire, il a l'intuition qu'on le soupçonne de plusieurs meurtres perpétrés dans le quartier. Il se réfugie auprès de Manuela, ancienne compagne de son frère qui joue un numéro dans un cabaret des bas-fonds. Ensemble, ils font une rencontre perfide et s'égarent dans la peur, menacés par un mal innommable qui "tel un oeuf de serpent, laisse apparaître à travers sa fine coquille la formation du parfait reptile"...

Critique: Un film assez méconnu de son auteur édité pour la première fois en DVD avec un master flambant neuf. BERGMAN dont le talent ,n'est plus à prouver parle ici une nouvelle fois du thème qui a hanté toute son oeuvre ou presque celui de la mort, l'une de ses interrogations majeure qui a culminé avec un des plus beaux films du cinéma LE 7ème SCEAU (une partie d'échecs entre un chevalier qui revient des croisades et la mort elle même). Ici avec l'Oeuf du Serpent sortie en 1977, il s'attaque à sa première super production avec une ambiance très kafkaïenne sur fond du montée du nazisme

Un film rare qui mérite d'être redécouvert et l'occasion de revoir David CARRADINE qui sortait du succès de la série KUNG FU.

Bonus:

LOIN DE SUÈDE (20 mn)

Un documentaire rare et précieux sur les coulisses de L’Œuf du serpent, avec Ingmar Bergman et ses acteurs.

BANDE-ANNONCE

L’ŒUF DU SERPENT OÙ L’EXIL D’INGMAR BERGMAN (LIVRET 36 PAGES INÉDIT) :

Un retour en textes et en images sur le film et son difficile contexte de réalisation, avec des interviews, des textes inédits et des photos de plateau…

 

42737.jpgTARZAN L'HOMME SINGE et TARZAN S'EVADE (collector) Warner

Réalisateur: W.S.VAN DYKE

Acteurs:Johnny WEISSMULER, Maureen o'SULLIVAN...

Durée: 1H39-1h35


Résumé:-Le cimetière des éléphants : un lieu mythique qui justifie sans peine une expédition dans la jungle. Mais la route est périlleuse, les accidents sont nombreux, les pygmées féroces… Et surtout, la forêt à son gardien, mystérieux et redoutable : Tarzan, l’homme singe…

- Des chasseurs blanc capturent Tarzan pour le montrer dans un cirque. Mais le roi de la jungle, aidé par ses amis éléphants et fauves réussit à décimer le groupe d’odieux aventuriers avant de retrouver Jane qui l’attend au foyer…

Critique: Alors que se déroule encore pour quelques jours l'exposition TARZAN au musée du Quai Branly, il est fort recommandé de se replonger dans les aventures cinématographiques de l'homme singe imaginé par Edgar RICE BURROUGH. Warner nous propose une édition collector avec le premier et le 3ème tournés avec Johnny WEISSMULLER (il en tournera 12).

Ce qui est formidable en les revoyant c'est que la magie fonctionne toujours malgré l'âge du film, les enfants adorent ce personnage et la mise en scène de l'époque.

Tarzan l'homme singe ainsi que Tarzan et sa compagne sont considérés à juste titre comme les plus beaux les plus violents et les plus sexy de tous ceux tournés jusqu'ici.

A quand une vraie vision du livre de BURRROUGHS car pour le moment aucun film n'a raconté la véritable histoire de Tarzan et  de Jane si ce n'est DISNEY et le GREYSTOKE de Hugh HUDSON qui ont par petites touches abordés les thèmes et situations exactes du roman.

 

Bonus:

« Silver Screen roi de la jungle » (90’)

« Le tournage de la MGM : Johnny Weissmuller »

« Schnarzan le conquérant »

« Le fric du rodéo »

6 bandes-annonces Tarzan

 

42735.jpgBEN HUR Warner

Réalisateur: William WYLER

Acteurs; Charlton HESTON, Jack HAWKINS, Stephen BOYD...

Durée:3h32


Résumé: Judas Ben-Hur, prince de Judée, retrouve son ami d'enfance Messala, venu prendre la tête de la garnison de Jérusalem. Mais leur amitié ne peut résister à leurs caractères différents.

Alors qu'une pierre tombe du balcon de la maison familiale de Ben-Hur, manquant de tuer le gouverneur qui paradait plus bas, Messala trahit son ami qu'il sait innocent en l'envoyant aux galères et en jetant en prison sa mère et sa soeur. Ben-Hur jure alors de reconquérir sa liberté et prépare sa vengeance.

Critique: Que peut encore dire ou écrire sur cette oeuvre qui a largement contribué à l'événement des films à grands spectacles. BEN-HUR c'est tout ce qu'on aime au cinéma, ce sont des morceaux d'anthologies à jamais gravé dans la mémoire collective. Pas d'effets numériques, ici tout est vrai jusqu'au milliers de figurants (environs 400 000) et une course de chars toujours aussi impressionnante.

Une mise en scène signée William WYLER qui était aussi sur la première version cinéma en tant qu'assistant du réalisateur Fred NIBLO

Ce projet de film ambitieux fut mené pour sauver le Studio de la MGM de la faillite. Ce pari fut payant.Du fait de l'importance de l'enjeu, une quarantaines de scénarios furent examinés avant d'aboutir à un résultat jugé satisfaisant et décroché 11 Oscars en 1960. A ce jour ce raccord n'a était que égalé par James Cameron avec TITANIC et Peter Jackson avec sa trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX

Bonus:

Ben-Hur : le film qui changé le cinéma »

« Ben-hur, à travers les images »

Making of (58’)

Bouts d’essai de Leslie Nielsen, Cesare Danova et Haya Harareet

Ciné-journaux d’époque

Les récompenses : cérémonie des Oscars 1960

Bandes-annonces

 

images-1.jpegL'ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON Warner

Réalisateur: David FINCHER

Acteurs: Brad PITT, Cate BLANCHETT...

Durée: 159mns

Résumé: Un homme naît très vieux et vit toute sa vie à l'envers, pour mourir bébé, traversant ainsi le monde de la fin des années 1910 à l'aube du xxie siècle.

Critique: Une grande oeuvre romanesque réalisé par ce petit génie qu'est David FINCHER.

Le romancier Fitzgerald est considéré à juste titre comme souvent inadaptable, mais le e scénario signé Eric Roth, l'auteur de Forrest Gump,tend à prouver ici que tout est possible.

Cela faisait plus de quinze ans que Hollywood parle de ce film, dont la faisabilité n'a cessé d'être remise en question. De nombreux réalisateurs, Steven Spielberg, Ron Howard ou Spike Jonze, ont approché cette aventure avant d'abandonner un projet devenu mythique.

Il aura fallu toute la détermination de Fincher, de son génie visuel, technique et directeur d'acteur pour faire aboutir le meilleur film de ces dernières années tout au moins le plus poétique et le plus beau de son auteur après des réussites incontestables tels que Seven, Fight Club et le trop méconnu Zodiac.

Le film aurait mérité à mon avis le plein de statuettes aux Oscars, sur 13 nominations il n'aura reçu que 3 oscars Techniques. C'est une bien maigre consolation...

 

L'Etrange Histoire de Benjamin Button, de David Fincher avec Brad Pitt et Cate Blanchett.

http://www.benjaminbutton.com/

 

Bonus:

Disc 1

commentaires du réalisateur David Fincher

Disc 2

14 séquences à la découverte de l'envers du décor

Préface, développement technique et production en détails

Interview du compositeur français Alexandre DESPLAT qui vient d'être récompensé aux Etats-Unis d'un Hollywood Award, il vient de terminer la musique de Twilight 2 " la tentation.

galerie de photos et bandes annonces

 

Dans nos salles obscures, 2 films à ne pas rater 19158764.jpgDEMINEURS et 19136342.jpgDISTRICT 9 tous deux fortement recommandés.

 

Jive Septembre 2009

Plus d'infos : + Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma. + Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, chronique

mercredi, 16 septembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 22 septembre

LE-FACTEUR.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Le facteur", un film réalisé en 1995 par Michael Radford avec Massimo Troisi, Philippe Noiret, Maria Grazia Cucinotta.

Années 50, sur une île de pêcheurs dans le sud de l’Italie. Mario est engagé comme facteur. Lors de sa tournée, il remet un abondant courrier au célèbre poète chilien Pablo Neruda, exilé sur l’île. Petit à petit, les deux hommes commencent à lier connaissance.
Mario tombe amoureux de Béatrice. Incapable d’exprimer ce qu’il ressent, il demande l’aide de son ami …

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 22 septembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance d'octobre est prévue le 20 octobre avec le film de Maurice Pialat "A nos amours" avec Sandrine Bonnaire).

vendredi, 12 juin 2009

Ciné - Jeunes - Débat à l'Entrepôt le 16 juin : "Johnny Mad Dog"

document.gifPour la 4ème fois cette année, le Conseil de la Jeunesse du 14e vous convie à un Ciné-Jeunes-Débat au cinéma l'Entrepôt, 7-9, rue Francis de Pressencé (14e), le mardi 16 juin à 18h30.

C'est le film "Johnny Mad Dog" du réalisateur Stéphane Sauvaire sera diffusé. Il sera suivi d'un débat organisé par le Conseil de la Jeunesse du 14e dans le cadre de la "Semaine de l'enfant africain". Cette initiative est organisée en partenariat avec l'association "Afrique et Nouvelles Interdépendances" et l'UNICEF. L'entrée est gratuite pour les moins de 25 ans.

Quelques mots sur "Johnny Mad Dog". Afrique, en ce moment même. Johnny, quinze ans, enfant-soldat armé jusqu’aux dents, est habité par le “ chien méchant ” qu’il veut devenir. Avec son petit commando, No Good Advice, Small Devil et Young Major, il vole, pille et abat tout ce qui croise sa route. Des adolescents abreuvés d’imageries hollywoodiennes et d’information travestie qui jouent à la guerre...Laokolé, treize ans, poussant son père infirme dans une brouette, tâchant de s’inventer l’avenir radieux que sa scolarité brillante lui promettait, s’efforce de fuir sa ville livrée aux milices d’enfants soldats, avec son petit frère Fofo, huit ans. Tandis que Johnny avance, Laokolé fuit...Des enfances abrégées, une Afrique ravagée par des guerres absurdes, un peuple qui tente malgré tout de survivre et de sauvegarder sa part d’humanité.

 

Voir la bande annonce

Vous inscrire à l'évènement sur Facebook