Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 octobre 2008

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 21 octobre

cinema_paradiso.jpgLe Conseil de quartier Mouton Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film « Cinéma Paradiso », un film réalisé en 1989 avec notamment Philippe Noiret, Salvatore Cascio, Marco Leonardi et Jacques Perrin.

À Rome, dans les années 80, alors que sa mère lui apprend au téléphone la mort d'un certain Alfredo, Salvatore Di Vitta, cinéaste distingué d'une quarantaine d'années, revit son enfance et son adolescence dans son petit village de Giancaldo, en Sicile.

C'est tout un pan de son passé qui s'écroule et il se souvient. Quarante ans auparavant, en Sicile, on l'appelait Toto et il partageait son temps libre entre l'église où il était enfant de chœur et la salle de cinéma paroissiale, en particulier la cabine de projection où régnait Alfredo qui, au travers des films projetés, lui apprenait la vie...

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 21 octobre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Le prix d’entrée est de 4 euros, le film est suivi d’un débat.

mardi, 30 septembre 2008

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Septembre 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans...


Trois faits importants ces dernières semaines, la mort du grand maquilleur français BENOIT LESTANG (son chef d'oeuvre MARTYRS vient de sortir au cinéma), le nouveau n° du meilleur magazine de cinéma  qui est dans les kiosques  BRAZIL magazine. Et  enfin on vient  de perdre une des grandes légendes du cinéma, l'acteur  et réalisateur (moins connu) Paul NEWMAN. On y reviendra le mois prochain avec une sélection de films en DVD à posséder.



L'ANNIVERSAIRE DU MOIS

3D Fini de rire.jpg RKO COLLECTION Editions Montparnasse
JEANNE DE PARIS, CARIOCA, FINI DE RIRE
Réalisateurs: Robert STEVENSON, Thornton FREELAND, John FARROW ( Richard FLEISHER non crédité)
Acteurs: Michème MORGAN, Fred ASTAIRE, Robert MITCHUM et Vincent PRICE
Format: plein cadre
Son: Dolby

Sortie DVD le 16 Septembre

 

 

Résumé: Nick Ferraro, parrain exilé cherche à rentrer aux Etas-unis avec l'aide de dan Milner, joeur invétéré et machanceux. En route, dan rencontre Léonore Brent séduisante chanteuse. Arrivé en Californie il réalise que chacun joue un rôle..

Critique: Quel plaisir de retrouver dans cette dernière vague de films RKO dont on fête le 100 ème DVD parue dans cette petite collection, un nouveau film avec le grand Robert Mitchum avec qui il partage ici la vedette avec deux autres immenses stars, Vincent Price et la sublime Jane  Russel. Un film noir teinté d'humour grâce à la présence de  V. PRICE très à l'aise dans ce type de personnage. Fini de Rire n'est pas à proprement parlé un film inoubliable mais on prend beaucoup de plaisir à visionner ce couple qui aura marqué des millions de cinéphiles. RKO est devenu au fil du temps un vaste patrimoine d'une certaine  époque du cinéma américain où tous les genres furent exploités et dont les Editions Montparnasse se font aujourd hui l'écho. Pour ne citer que quelques perles indispensables que vous pouvez vous procurer à moindre prix

CITIZEN KANE, SOUPCONS, LE MOUCHARD, QUASIMODO, LA GRIFFE DU PASSE, BERLIN EXPRESS, GUNGA DIN, LA CAPTIVE AUX YEUX CLAIRS, LA FELINE, KING KONG...

 

LA PERLE DU MOIS

dvd_HOMME-QUI-VOULAIT-SAVOIR_264.jpgL'HOMME QUI VOULAIT SAVOIR Carlotta
Réalisateur :Georges SLUTZER
Acteurs: Bernard-Pierre DONNADIEU
Format:1:66
Son: Dolby digital
Durée: 102mns

sortie DVD le 24 Septembre

Résumé: Sur la route des vacances, Rex et Saskia s'arrêtent sur une aire d'autoroute. L'homme s'éloigne du véhicule pendant quelques minutes. A son retour, sa compagne a disparu. Fou de douleur, il renonce à sa vie professionnelle et sociale pour se consacrer exclusivement à la recherche de la disparue. Après trois années d'une quête infructueuse, il reçoit une étrange carte postale, dont l'auteur prétend connaître la vérité sur la disparition...

Critique: Ce film passé inaperçue lors de son exploitation en salles a pourtant fait l'objet d'une adaptation aux Etats-Unis avec Kiefer SUTHERLAND et Jeff BRIDGES, réalisé par le même réalisateur Georges SLUTZER, fait assez rare pour être souligné. Bernard Pierre DONNADIEU acteur incontournable dans les années 80 a peut être avec ce personnage marqué plus d'un cinéphile curieux. Il est dommage qu'un comédien de sa trempe soit malheureusement oublié par la jeune génération de cinéastes. En tout cas vous n'oublierez pas DONNADIEU dans ce film cauchemardesque et terrifiant de bout en bout.

Si vous aimez le film noir, l'univers d'HITCHCOCK et les films originaux voilà un DVD à découvrir ou à  redécouvrir dans un beau transfert.

Bonus: bande annonce de l'époque

 


18878929.jpgLE TUEUR UGC vidéo
Réalisateur: Cédric ANGER
Acteurs: Gilbert MELKI, Grégoire COLIN, Mélanie LAURENT
Image: 1:85
Durée: 90mns

Sortie DVD le 20 Août

Résumé: Paris, veille de Noël. Léo Zimmerman est un homme d'affaires qui ne jure que par le sourire de sa fille qu'il chérit par-dessus tout. En apparence, sa vie est exemplaire. Pourtant, lorsque Dimitri Kopas débarque dans son bureau en se faisant passer pour un client ordinaire, Léo comprend qu'un contrat a été passé sur sa tête et que le jeune homme est là pour l'exécuter. Dévoré par l'angoisse et la paranoïa, ne dormant plus, Léo décide de venir à la rencontre du tueur et lui propose un étrange marché.


Critique: Tout premier long métrage d'un réalisateur longtemps collaborateur de Xavier BEAUVOIS (qui fait un personnage dans le film importnat), le film est un polar qui suit les pas d'un tueur chargé d'abattre un homme d'affaire interprété par l'excellent Gilbert MELKI. Ni violence, ni poursuite infernale, mais une intrigue psychologique entre un tueur et sa victime finement menée. Un film à trois personnages d'où éclate encore la maturité de Mélanie LAURENT. Si vous aimez le cinéma d'auteur un peu original ce film peut vous séduire mais si vous aimez le polar sombre, noir avec du rythme et des retournements de situation alors il vous faut passer votre chemin. Suivre les traces de ce tueur atypique  peut vite vous procurer ennui ou crispation.


Bonus: Commentaire audio du réalisateur
Novela, court métrage
Galerie de photos
Bande annonce



51F8DI3jKyL._SS500_.jpgSWENNY TODD, Warner
Réalisateur: Tim BURTON
Acteurs: Johnnny DEPP, Helena BOHAM CARTER,
Durée:

Sortie DVD le 27 Août

Résumé: Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie lovett. Celle-ci l'informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l'égorger. L'astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l'encombrant cadavre, elle lui propose d'en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.

Critique: Pas d'intrigues pas de tension, un musical qui tourne en rond sans grands moments d'émotions voilà ce que l'on ressent tout au long de ce dernier film de Tim BURTON. Depuis quelques films  Monsieur BURTON aurait il perdu de son talent? on est en droit de se poser la question.

Le film n'est pas une catastrophe mais quelle idée saugrenue de vouloir garder l'aspect comédie musicale sans une réelle adpatation des paroles et de la musique de film Les chansons sont niaises et on a droit à un tempo barbant tout au long du métrage.

Reste la performance de Johnny DEPP impeccable de cruauté et qui visiblement prend du plaisir à jouer au sérial Killer. Quelques bons moments de mise en scène et un final horrifique bien amené mais c'est bien peu pour un film de Tim BURTON.




screenshot4.jpg CYRANO DE BERGERAC Edition Montparnasse
Mise en scène : Denis PODAYDES
Acteurs: MIchel VUILLERMOZ, Eric RUFF, Françoise GILLARD
Costumes: Christian LACROIXDurée: 2h53

Sortie DVD le 6 Septembre

Résumé: Les aventures du célèbre et turbulent cadet de Gascogne, amoureux de sa cousine, Roxane revu par le réalisateur Denis PODALYDES à qui l'on doit 2 remarquables adaptations au cinéma de Rouletabille de Gaston LEROUX:  Le mystère de la chambre jaune et La dame en noir

Critique: On sent PODALYDES heureux de mettre en scène cette célèbre pièce du répertoire du théâtre français. La troupe qui l'accompagne est en émulation permanente car chacun des personnages de la pièce de Edmond ROSTAND à quelque chose de fort à défendre tout au long de la pièce. Je suis plus réservé sur le début de la pièce où il tente de rendre hommage à tous les interprètes du personnage avec projection d'images d'archives etc.. La pièce suffit à elle même , la comédie française qui se rend hommage à elle même me paraît d'un goût douteux ou tout au moins injustifié. Peut être fallait il découvrir la pièce au Théatre pour en apprécier tous les contours. Cette adapataion tout auréolée de six césars restera t'elle dans les annales? Rien n'est moins sur malgré tous les efforts ici déployés.  Il me semble que les adaptations de R.HOSSEIN (J-Paul Belmondo) J.Savary (J.Weber) avaient plus de panaches.

Bonus: Cyrano de Bergerac, la ballade du duel (2mns) film rare tourné lors de l'exposition universelle de Paris sonorisé et colorisé.
Livret de 32 pages : les histoires de cyrano par Joël HUTHWOHL, dessins de Christian LACROIX


Jive septembre 2008.

 

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

mercredi, 24 septembre 2008

Le Ministère des affaires populaires s'invite à l'entrepôt! Vendredi 26 et samedi 27 septembre

Vendredi 26 et samedi 27 septembre découvrez le Rap Populaire Festif de  MAP (Ministère des Affaires Populaires)

 

 b6f1af31b78f08ab07104b28a4345600.gif                                       
Vendredi 26 septembre à 21h30 entrée 10€
MAP (La croisière musicale du Ministère des Affaires Populaires )
La croisière musicale du Ministère des Affaires Populaires -MAP- emmène hors des sentiers battus : violon arabo-andalou, accordéon franco-tzigane et machines rapo-chanson accompagné par deux Mc’s, Dias et HK. Les textes revendiquent une France plus juste, plus égale et plus ouverte.
MAP réinvente le bal avec ses airs dansants et des textes militants engagés. Ils sortent leur 2ème album en Octobre 2008, et ils présenteront donc sur scène leur nouveaux titres.

 

 

cb49844693de035cf33d0540f6183c65.jpg

Samedi 27 septembre  à 21h30 entrée 10€
HK (de MAP) et les saltimbanks + Alee et les nouveau nés
“Un Ministre des Affaires Populaires, accompagné par ses potes Saltimbanks ! Ils viendront jouer un nouveau répertoire entre Rap, Slam, Chanson et Reggae, tjrs en dénonçant des injustices mais de façon désinvolte en défendant leur devise R.A.R.E. : Révolte Amour Rêve & Espoir. A découvrir sur scène de toute urgence.

Première partie : “Alee et les nouveau-nés” où l'histoire d'un petit beur breton qui n'a pas eu peur de passer du hip hop à la chanson "mais qu'est-ce qu'on attend pour foutre le feu quand on n'a que l'amour..."
Toujours une histoire de plume, pour raconter son quotidien, avec humanité, humour, causticité. De la guitare swing à la voix envoûtante de Nida, Alee et ses musiciens sur scène, c'est avant tout un pur moment d'émotion.

Plus d'info:
+ Rendez-vous Vendredi 26 et samedi 27 septembre à 21h30 dans le bar forum
+ L'entrepôt , lieu des cultures, 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris, Métro Pernety.
+ Tarif: 10€ par soirs
+ le site internet et le myspace de MAP
+ Le site de HK et les Saltimbanques
+ Le myspace d'Alee
+ Le site internet de l'entrepot
+ Possibilité de dîner au restaurant, réservation au 01 45 40 07 50

mercredi, 30 juillet 2008

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Juillet 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....


SEA, S... and DVD, pas de chronique en Août on se retrouve en septembre avec pleins de sorties épatantes.


 FILM DU MOIS


d9746bbc956c9d00bd809778e8f36860.jpegVERONICA MARS saison 1 Warner
Acteurs: Kristen BELL
Réalisateurs: plusieurs
Format: 2:35
Son: Dolby

Sortie DVD le 18 juin

Résumé: Série américaine de 2004, qui pendant 3 ans a passionné des milliers de téléspectateurs Outre-Atlantique, mais aussi de notre côté de l'Océan. Elle raconte les nombreuses aventures d'une détective aussi belle qu'intrépide, interprétée par Kristen BELL. Un série produite par Joel SiLVER (Piège de cristal, Matrix, L'Arme fatale, etc.)

Critique: Du meurtre de sa meilleure amie qui est le fil rouge de la série, à la découverte d'une société secrète en Californie du sud, en passant par des petites enquêtes parallèles résolues chaque semaine avec brio.V.MARS suit la scolarité de cette petite, blonde, pleine de promesses, de son lyçée à sa première année de faculté.
De nombreuses guest-stars font également une ou plusieurs apparitions au cours de cette première année. Parmi la liste des invités, Paris Hilton (The Simple Life), Aaron Ashmore (Smallville), Alyson Hannigan (Buffy contre les vampires) ou encore Lisa Rinna (Melrose Place).

Très bien jouée et bien écrite la série se laisse regarder avec beaucoup de plaisir et on attend avec impatience la saison 2. On regrette juste que la série ne soit pas en Dolby car la bande son est excellente.


LE FILM FANTASTIQUE DU MOIS


51d43b8d2a14bdfe6c8831651a1d5002.jpgJE SUIS UNE LEGENDE Warner
Réalisateur :Francis LAWRENCE
Acteurs: Will SMITH
Format: 2:35
Son: Dolby digital
Durée:95mns

sortie DVD le 19 juin

Résume:  Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre... Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Nul n'a encore répondu.

Critique: 3 ème adaptation du roman culte de Richard MATHESON, après The last man on earth avec l'immense Vincent PRICE en 1964, vient ensuite le film culte avec Charlton HESTON qui a marqué une grande partie des cinéphiles en 1971 Le survivant (omega man).
Au départ le film devait être réalisé quelques années auparavant par Ridley SCOTT avec Arnold SCHWARZENEGGER mais ayant dépassé le budget le studio a rennoncé à le mettre en route.

Aujourd'hui cette nouvelle version se laisse apprécier grâce à de bonnes idées,notamment cette chasse au cerf en plein New-York déserté, devenue suite à une pandémie une ville fantôme où ne surgissent que quelques monstres...
La bonne idée de ce coffret collector est d'avoir mis la version director's cut et qui donne une fin bien plus étonnante que celle vue en salle.
Un film à découvrir ou a redécouvrir pour cette raison là. A redécouvrir pour les plus jeunes OMEGA MAN (le Survivant avec Charlton Heston)

Bonus: - Bandes annonces Warner
- 4 Films d'animation sur le thème du film
- Documentaire sur la base scientifique du Film
- Création de "Je suis une Légende", Making Of
- Version alternative du film avec une fin inédite

 

CLASSIQUE  DU MOIS 

1a1ddce6524a6ad8aaced86070629e0f.jpgDOUGLAS SIRK  Carlotta
Films: QUI DONC A VUE MA BELLE et NO ROOM FOR THE GROOM (nouveaux masters restaurés)
Image: Noir et blanc et couleurs
Durée: 85mns et 79mns


Sortie DVD le 8 juillet

Résumés:
Qui donc...
Samuel Fulton, un vieil homme riche, envisage de léguer sa fortune aux enfants d'Harriet, son premier amour, mais avant cela il décide de la tester en se faisant passer pour un artiste excentrique...


No room...
Alvah vient d'être appelé sous les drapeaux, mais sa petite amie Lee et lui prennent la fuite pour Las Vegas, où ils se marient en secret. A peine installé dans l'hôtel où il doivent passer leur nuit de noces, Alvah se met à développer les symptômes de la varicelle et se voit conduit à l'hôpital. Une fois guéri, il embarque pour la Corée. A son retour, désirant rattraper le temps perdu avec sa femme, il s'aperçoit que sa belle-famille a élu domicile dans sa propre maison...

Critique: Douglas SIRK est un cinéaste surtout connu pour ces mélodrames mais c'est oublié qu'il savait aussi bien manier le sens de la comédie. Carlotta se fait fort de nous le prouver en nous proposant deux petites perles de la comédie qui mettent en avant  la comédienne Piper LAURIE. "Mon idéal a confié un jour SIRK aux Cahiers du cinéma est la tragédie grecque où tout se passe en famille, dans un même lieu. et cette famille est à l'image du monde, elle en est le symbole."

Bonus: La comédie humaine de Douglas SIRK ( 27mns)
Plaisirs sur le plateau (29mns) où Piper LAURIE et Gigi PERREAU évoquent leurs débuts et le tournage
Bande annonce
Souvenirs de groom (11mns) Tony CURTIS se souvient de ses débuts devant la caméra
Fille d'Eve:  Piper LAURIE évoque les problèmes sur le plateau avec son partenaire Tony CURTIS



COUP DE POUCE


da8b58c60be6ec16ffab08d24e18b936.jpgSTARKO ! La société secrète
LA SAISON 1
Un film réalisé par Karl ZERO
 et Daisy DERRATA

Critique: Sur une voix off de Michel GUIDONI et une musique emprunté au célèbre film de Serge KORKER "L'homme orchestre" avec Louis de Funès d'où le clin d'oeil de la jaquette DVD. La  musique composée par François de Roubaix se marie très bien  à cette parodie, nos deux réalisateurs ont concocté un film très bien documenté et très drôle sans jamais tombé dans la facilité ou le règlement de compte facile.

Nicolas Sarkozy en sort même grandit. Si Carla à offert à tous les ministres son dernier album, il aurait été amusant de glisser ce petit DVD avec...


Jive juillet 2008

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

05:45 Publié dans Cinéma, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd

mardi, 08 juillet 2008

Le XIVe au cinéma... coréen !

Nous vous signalons la sortie du prochain film du réalisateur coréen Hong Sang-Soo, "Night and Day", le 23 juillet. Il a cette fois-ci posé sa caméra dans le quatorzième arrondissement et nous offre une vision personnelle et décalée d'un Paris vu par un peintre-exilé coréen. L'action se passe essentiellement entre le métro Pernety et Alésia, dans une pension accueillant les Coréens à Paris.

Synospis

Sung-nam, un jeune peintre coréen, doit, pour échapper à une arrestation, fuir son pays.

Il s'envole pour Paris et trouve refuge dans une pension du 14ème arrondissement appartenant à un coréen.

Un peu perdu dans ce pays qui lui est inconnu, et souffrant de l'absence de sa femme, il traine dans les rues de Paris.

Mais, il s'acclimate progressivement à la vie occidentale et fait la connaissance de deux jeunes coréennes : Hyun-ju et sa colocataire Yu-jeong, une étudiante aux beaux-arts. Au fil de l’été, il tombe de plus en plus amoureux de Yu-jeong et de Paris…

4a499009cbca009761bde195ac1be6c3.jpg

Envie d'en savoir plus ? Vous pouvez consulter le dossier_de_presse (format .pdf)... 

Pierre

Plus d'info :
+ Cette sortie sera suivie le 20 août par celle d'un film antérieur du même réalisateur, "woman on the beach".
+ A Paris, le film sortira en première semaine dans les salles l'Escurial, l'Arlequin, le Lincoln et le MK2 Beaubourg.

dimanche, 29 juin 2008

Le cinéma et les DVDs de Jive : juin 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

Vive l'été et le soleil permanent et que cela ne vous empêche pas de lire de belles galettes cinémathographiques



FILM DU MOIS

68234a199a2dcdab7f9aa00c9a0f21de.jpegCOLLECTION INSPECTEUR HARRY (nouveaux Masters restaurés) Warner
Films: : DIRTY HARRY, MAGNUM FORCE, L'INSPECTEUR NE RENONCE JAMAIS...

Acteurs: Clint EASTWWOD
Réalisateurs: Don SIEGEL, Ted POST, James FARGO...
Format:2:35
Son: Dolby

Sortie DVD le 11 juin


Critique: Premier film de la série devenue culte du même nom, L'Inspecteur Harry met Clint Eastwood aux prises avec un tueur et maître chanteur appelé Scorpion joué par le fils de Edward J ROBINSON. Celui-ci terrorise San Francisco en menaçant d'exécuter des victimes, préalablement choisies, si la ville n'accède pas à sa demande de rançon.
L'inspecteur Harry Callahan en fait se retrouve devant celui que la presse de l'époque  surnomme le ZODIAC. Le réalisateur Don  Siegel, manie la sobriété et l'efficacité, tout au long de ce polar haletant. Considéré comme un film brutal  et réactionnaire le film s'attira les foudres de la presse.
On retrouvera pourtant  L'inspecteur Harry Callahan dit Harry Le Salopard, , dans plusieurs autres épisodes de très bonnes tenues notamment MAGUM FORCE.


A visionner en complément le film de David FINCHER consacré à la même affaire  mais traité de façon journalistique ZODIAC. On attend toujours la version director's cut surpervisée par Fincher (3H) toujours chez Warner

Les copies sont superbes et le son en version original et de  très bonne tenue en Dolby.

Bonus: plein d'inédits selon les films, mon intérêt s'est surtout porté sur ceux de Magnum Force avec interview de John MILLIUS (réalisateur de Conan Le Barbare) et de L'inspecteur ne renonce jamais (commentaire de James FARGO).



LA COLLECTION DU MOIS

41246fb23582d211ddd1ca4c56b38034.jpgNAGISHA OSHIMA
Films:  TRILOGIE DE LA JEUNESSE, LES PLAISIRS DE LA CHAIR, NUIT ET BROUILLARD AU JAPON

Nouveaux masters  restaurés en version originales sous titrées français

 sortie DVD le 18 juin

Résumé: Les plaisirs de la chair

Devenu assassin pour venger Shoko, la femme qu’il aime en secret, Wakizaka doit accepter le marché que lui propose l’unique témoin du meurtre, un fonctionnaire coupable d’avoir détourné 30 millions de yen : garder le butin jusqu’à sa sortie de prison. Mais Shoko s’est mariée avec un autre, et Wakizaka décide de dépenser tout l’argent en un an, puis de se suicider…

Critique: Un  film brûlant comme le désir filmé de main de mâitre par celui qui réalisera quelques années plus-tard "L'empire des sens ", un Roméo et Juliette avec du sexe en plus 

Oshima est un auteur iconoclaste qui n"hésite pas à malmener la société japonaise en remettant en cause ses valeurs traditionnelles. Son gôut pour la violence et le sexe font en effet scandale dans le fond comme dans la forme faisant penser à Jean-Luc Godard. Le plaisir de la chair est une oeuvre  à découvrir car intense et magnifiquement filmée.

Lire Oshima et son oeuvre dans dans ses écrits de 1956-1978

Bonus: Au-delà des interdits (25 mn) un film-analyse de Jean Douchet
« Ce n’est pas de l’extérieur que vient le vrai danger. Il est dissimulé au plus profond de soi, à l’intérieur de la subjectivité névrotique de Wakizaka. »
. Bande-annonce



 A DECOUVRIR

d8ee231dba6ae55496b64af698e4e87c.jpegA LA RECHERCHE DE DEBRA WINGER Editions Montparnasse
Réalisateur:Rosanna ARQUETTE
Acteurs: Patricia ARQUETTE, Laura DERN, Sean PENN, Charlotte RAMPLING, Jane FONDA, Emmanuelle BEART etc...
Format: 16/9
Son: Dolby digital
Durée:95mns

sortie DVD le 7 mai

Résume: 
Rosanna Arquette est allée à la rencontre de comédiennes célèbres afin qu'elles dévoilent leur carrière, mais aussi leur vie privée, tout en les laissant évoquer leur place, et plus généralement celle de l'actrice, dans le monde du cinéma.

Critique: Debra winger, actrice vedette des années 80-90 ( un thé au sahara, la veuve noire, officier et gentlman, la main droite du diable...) décida de quitter quelques temps le monde du cinéma. C'est à partir de ce postulat que la comédienne Rosanna Arquette dont la carrière est sur la pente descendante décide de poser sa caméra pour aller à la rencontre de nombreuses comédiennes pour y parler de leur vie d'artiste dans dans le monde du cinéma passé un certain âge. Un film touchant, parfois maladroit dans sa réalisation surtout au début du film mais qui reste  humain et passionnant quand la réalisatrice s'implique à la façon d'un journal intime. Un film qui en dit long sur le monople des  hommes dans l'industrie  du cinéma mais aussi sur le regard des hommes sur les femmes...autre sujet passionnant mais trop court: comment concilier la vie de comédienne et de mère de famille?, sujet qui semble important à Rosanna Arquette

Dommage de ne pas avoir pu ajouter dans un bonus  les interviews complètes, ce qui auraient donné encore un regain d'intérét supplémentaire.

LES CLASSIQUES  DU MOIS 

8261b9935cf857efcdea2eafd0b36819.jpgFRITZ LANG  Carlotta
Films: LES BOURREAUX MEURENT AUSSI  et LA RUE ROUGE (nouveaux masters restaurés)
Image: Noir et blanc
Durée:135mns /115mns et 98mns
Format 1:33 (plein cadre)


Sortie DVD le 4 juin

Résumé: Les bourreaux meurent aussi


Dans Prague occupée par les Nazis. Le 27 mai 1942, le Reich Protektor Heydrich est grièvement blessé par une bombe (il meurt une semaine plus tard). L'auteur de l'attentat, le professeur Svoboda, se réfugie par hasard chez le professeur Novotny. Celui-ci est arrêté comme otage par la Gestapo. Marcia, la fille du professeur se rend à la Gestapo. Elle a l'intention de dénoncer Svoboda pour faire libérer son père. Mais Svoboda, devenu héros national, est aidé par les résistants tchèques. Elle se tait mais attire l'attention des S.S. qui la font suivre par l'Inspecteur Grüber.

Critique: Ce film de propagande s'inscrit dans la lutte anti-nazie d'un des plus grands rélaisateurs Allemand. Un film d'une très grande puissance écrit en collaboration avec le dramaturge Bertold BRECHT. Une structure narrative très habile qui permet de dénoncer toute la barbarie hitlerienne même si elle a un côté naive et parfois une approche  caricaturale de l'ennemi, il n'en demeure pas moins que nous sommes captivés grâce à une mise en scène plus proche du film noir que du film de guerre réaliste.

A noter que l'éditeur Carlotta nous offre le film dans un master restauré et pour la première fois en version longue, ce qui en fait un collector rare 


Voilà une phrase extraite de Télérama qui résume tout le bien que je pense de ce film
" Le temps écoulé ne fait que lui restituer son caractère exemplaire. Ce film oublié devait cesser de l'être"


Bonus: le film en version intégrale tel qu'il fut exploité lors de sa sortie aux Etats-Unis en avril 1943
inclus : bande annonce
Le film en version courte tel qu'il fut exploité en France en  septembre 1947
Collaboration BRECHT/ LANG (28mns)
L' historien de cinéma Beranrd Eisenschitz revient sur la manière dont Fritz Lang et Bretch ont façonné le script des Bourreaux meurent aussi.



LE TRASH DU MOIS

82bb820d6a1fd80ef6ae81362ce8c25e.jpgDYING GOD Néo Publishing
Réalisateur: Fabrice LAMBOT
Acteurs: Lance HENRIKSEN, James HORAN, Agathe de la BOULAYE

sortie DVD 1er Juillet

Résumé: A son réveil tardif, Sean Fallon, s’apprête à passer une journée comme les autres. Quelques rails de coke, une passe ou deux, peut-être un petit détour par le commissariat. La routine, quoi… Pas de chance. Notre flic corrompu se retrouve face à une série de viols et de meurtres atrocement barbares. Les victimes, pour la plupart des prostituées, sont retrouvées éventrées, dévorées de l'intérieur... Entre sexe, alcool, trafic d'armes et rites indiens ancestraux, l’horreur des monstres côtoie celle des hommes.


Critique: Ce film est né de l'acharnement de deux personalités celle de son réalisateur et de son producteur qui oeuvre au sein du magazine gore Mad Movies. Tous deux ont montés leur production Metaluna et ont décidé de produire le film pour 500 000 dollars avec tournage à Buenos -Aires et le tout filmé à l'arrache en HD en 22 jours. D'où le gros point faible du film, une image qui à priori n'a pas eu la chance d'avoir un étalonage de qualité pour en faire une sorte de Seven bis. Bref un film pas inintéressant mais qui souffre trop d'un petit budget pour les ambitions du réalisateur.

On regrette l'absence de piste française


Bonus: commentaire audio du réalisateur
2 scènes coupées
Making of VOST 37mns
KURUPI: interview du réalisateur, Jean-Pierre Putters ( magazine Mad movies)et Jean Depelley coscénariste, 15mns
Dessins de productions
Diaporama photos



LE MUSICAL DU MOIS

bb319efa4cc4bcf2ab0843ef69303057.jpegTHE SONG REMAINS THE SAME
Réalisateur: PeterClifton, Joe MASSOT
Acteurs: Led ZEPPELIN (Robert PLANT, Jimmy PAGE, John BONHAM, John Paul JONES
Durée: 2h12mns

Résumé:Le concert des Led Zeppelin au Madison Square Garden de New York, entrecoupés de scènes de fiction imaginées par les membres du groupe...

Critique: UNE EDITION COLLECTOR QUI VA FAIRE DU BRUIT... De la musique plein les yeux : c'est la promesse de l'Edition Collector 2 DVD du célèbre concert The song remains the same de Led Zeppelin. Le groupe, qui s'est reformé et se reproduit sur scène, n'a pas perdu une ride : troisième groupe qui vend le plus de disques au monde, Led Zeppelin est aussi n°2 des ventes DVD
Revivez l'un de leurs plus célèbres concerts en version remasterisée, et plongez également dans l'univers d'un groupe de légende, au travers de scènes inédites du concert, d'interviews du manager du groupe Peter Grant et de documentaires exclusifs..Si toutefois la mise en scène a forcément un peu vieillie, il faut reconnaître que la remasterisation est sublime et qu'on redécouvre ce film que pourtant certains  membres du groupe déteste, moi j'adore.

Bonus :
Pour la première fois deux performances inédites, Célébration Day (version courte) et Over the Hills and Far Away. Egalement Misty Hop et The Ocean.
Enregistrement télé d'origine: Led zeppelin victime d'un vol pendant les concerts de 1973 à NEW-YORK.
Interview de Robert PLANT pour la BBC et la Tampa News Report de 1973
Bande son remixé et remasterisée en DTS 5:1 et deux pistes stéréo de la bande d'origine
Bande annonce originale du film

Attention certains bonus ne sont pas sous titrés


Jive juin2008
Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

vendredi, 30 mai 2008

chronique dvd mai 08

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Mai 2008
Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

Alors que le Festival de Cannes (ou de Connes comme le chante avec humour M) vient de s'achever (enfin!!), voilà quelques DVD à glisser impérativement dans votre lecteur. Bravo à Laurent CANTET dont j'invite tous nos lecteurs de PARIS 14 à redécourvir son film L'emploi du temps avec Aurélien RECOING inspiré librement de l'affaire Roman d'après le livre L'adversaire.

 

LE FILM DU MOIS

182ef7cf23fdea7429e5c8b4164b41f2.jpegBEOWULF Warner
Réalisateur:Robert Zemeckis
Acteurs: Angelina JOLIE, Anthony HOPKINS, Ray WINSTONE
Durée:1H53
Format:2:35

Sortie DVD le  28 mai

Résumé: En ces temps lointains, les sauvages contrées du Nord de l'Europe étaient peuplées de héros et de monstres, et des hommes audacieux, taillés pour la lutte et les conquêtes, pouvaient encore se forger des destins d'exception.
Le plus glorieux d'entre ces aventuriers fut le Viking Beowulf, qui surgit un beau jour pour sauver le vieux roi Hrothgar et ses sujets des assauts d'une féroce créature. Son nom devint vite légendaire à travers le royaume et, partout, l'on chanta sa bravoure face au maléfique Grendel. Beowulf ne devint pas seulement célèbre, mais riche. Et avec la richesse vinrent bientôt de dangereuses tentations et une inextinguible soif de pouvoir. Car le héros était aussi humain, trop humain, sans doute, et le guerrier plus avide, plus ambitieux et bien plus faillible qu'on ne l'imaginait...

Critique: La presse fut très partagée à la sortie de ce film d'animation qui exploite à nouveau la technologie du performance capture qui permet de recréer à la perfection les expressions et les gestes des comédiens en infographie. C'est la deuxième fois que ZEMECKIS emploie cette technique après l'avoir testée sans grand intérêt il faut tbien l'avouer sur son précèdent film le POLE EXPRESS avec Tom HANKS.
Cette fois ci il renouvêle l'expérience avec succès. On avait pas vu depuis longtemps un film barbare si flambloyant depuis... depuis Conan le barbare (facile, je vous l'accorde).
On prend un grand plaisir de cinéma, à ranger à côté de 300 en oubliant les éternelles querelles animation, pas animation, ce qui compte c'est le film et là, il faut bien avouer que la légende de Beowulf fonctionne à merveille.

A ne pas confondre avec la version interprétée (un bien grand mot) par Christophe LAMBERT (qui fait parfois encore de bons films, en France)... a ranger dans le rayon nanar au coté de Vercingétorix


L'INEDIT DU MOIS

73ba78bb2c3a108b653ad06ff9da0d3b.jpegGUY GILLES Editions Montparnasse
Films: : L'amour à la mer, Au pan coupé, Le clair de terre

Acteurs: Jean claude BRIALY, Sophie DAUMIER, Alain DELON, Juliette GRECO, Annie GIRARDOT, Micheline PRESLE, Macha MERIL...
Durée :5H11
Format: 4:3 et 16:9
Son: mono et stéréo
Couleur et noir et blanc selon les films

Sortie DVD le 11 mai

Critique:Difficile de résumer une oeuvre aussi originale, d'un réalisateur en fait assez méconnu, qui n'a malheureusement jamais rencontré de succès public malgré quelques critiques élogieuses.

Mais qui est Guy Gilles?
Voilà l'occasion de le découvrir un très beau site qui lui est consacré et que je vous invite à découvrir
http://www.guygilles.com/indexflash.html

"Je suis formaliste, mais la forme est l'expression de la sensibilité " disait volontiers Guy Gilles.


Guy Gilles est célébré par la presse comme le plus jeune cinéaste de France. Il n'a que 22 ans quand France Roche l'interview . Mais L'amour à la mer ne sera jamais distribué. Encore inédit à ce jour. C'est sa première déception qui marquera sa vie et sa carrière, explique le critique Michel Cournot. Tandis que l'historien Jean Tulard s'interroge: "Qu'a-t-il manqué à cet algérois doué pour que la chance lui sourit ?

On navigue dans un univers à la Godard, Truffaut, un cinéma assez autobiographique ou tout comme François Truffaut il aime s'entourer de son acteur fétiche Patrick JOUANE.
Si vous aimez le cinéma de la nouvelle vague il faut découvrir cet auteur sensible mort beacoup trop jeune.


A DECOUVRIR


8238850a98562d2b05799be2cfeb3f01.jpegDANS LA VALLEE D'ELAH Warner
Réalisateur: Paul HAGGIS
Acteurs: Tommy Lee JONES, Charlize THERON, Susan SARANDON...
Format: 2:40
Son: Dolby digital
Durée:121mns

sortie DVD le 7 mai

Résume: De retour d'Irak pour sa première permission, Mike Deerfield disparaît mystérieusement et est signalé comme déserteur. Son père, Hank - un ancien membre de la Police Militaire - et sa mère Joan se lancent à sa recherche avec le concours d'Emily Sanders, officier de police de la juridiction du Nouveau-Mexique où Mike a été aperçu pour la dernière fois. Face au silence et à l'hostilité croissante des autorités militaires, Hank et Emily soupçonnent bientôt un coup fourré. Les indices troublants s'accumulent, et la vérité sur le séjour en Irak de Deerfield finit par éclater, bouleversant à jamais la vie de Hank et ses croyances...

Critique: Quand on découvre la jaquette on s'attend à un polar sec et nerveux surtout lorsqu'on connaît la personnalité et le tempérament de Tommy Lee JONE, et bien non! je me suis trompé. Le film est assez lent pour ne pas dire linéaire et par moment soporifique mais il demeure pourtant intéressant par son sujet peu souvent exploité: connaissons nous bien nos propres enfants? vaste sujet et délicate question.
A noter une nouvelle fois la prestation impeccable de Charlize THERON.
La bonne astuce du scénariste et réalisateur Paul Haggis qui nous avait déjà offert un Collision formidable et de plonger cette famille dans le "Merdier" du conflit irakien, à croire que la déculottée de la guerre du Vietnam et de ses multiples séquelles et traumatismes n'ont servie à rien.


Dans la Vallée d'Elah a été présenté en 2007 en compétition à la 64ème Mostra de Venise . On a pu également le voir au Festival du Cinéma américain de Deauville.

Bonus: Dans la vallée d'Elah : Après l'Irak
dans la vallée d'Elah : Retour au Pays
scènes inédites



LE DOCUMENTAIRE DU MOIS

ab2f993e1cdc2e301ffe02a4e11a3234.jpegRITHY PANH Editions Montparnasse
Films: SITE 2, LA TERRE DES AMES ERRANTES, BOPHANA, UNE TRAGEDIE CAMBODGIENNE, S21, LA MACHINE DE LA MORT KHMERE ROUGE.
Son: mono
Image: Noir et blanc, couleur

Sortie DVD mai

Résumé: Avec ces quatre films tournés entre 1989 et 2002, Rithy Panh s'approche au plus près des traces du génocide Cambodgien. De son premier film Site 2 à son désormais connu S 21 en passant par le bouleversant La Terre des âmes errantes et le tragique Bophana, c'est une partie essentielle de l'œuvre de Rithy Panh qui est rassemblée.

Critique:
On ne peut difficilement critiquer une telle oeuvre qui s'ancre dans la mémoire collective de tout un peuple, un peuple qui a souffert, victime d'un génocide tel que le confirme le réalisateur.
Les Cambodgiens combattent cette peur omniprésente qui habite chacun des survivants.

Voilà une phrase qui résume ici tout le propos du réalisateur:

"Lorsque tu as peur, ta peur s'infiltre parmi les générations et des miliiers d'âmes devant et derrière toi en sont humiliées" (Nikos KAZANTZAKIS, Penseur influencé par NIETSCHE et BERGSON, il a également adhéré au marxisme et au bouddhisme, tout en étant profondément chrétien. Journaliste envoyé comme correspondant dans diverses régions du monde).


Ce sont des films importants, la mémoire d'un pays, d'un peuple qui a souffert loin du monde en silence, un travail de réalisateur ou plus exactement d'un Résistant.

Bonus: Livret de 52 pages passionnant pour découvrir le réalisateur et l'histoire du Cambodge
La parole filmée. pour vaincre la terreur par Rithy PANH
Autour de Rithy Panh par James BURNET( anciennement (journaliste au monde et Libération)



590d37a94317b102cb50828441e9f817.jpeg Enfin pour tous les fans de la trilogie INDIANA JONES, une nouvelle édition vient de ressortir à l'unité ou en coffret, tout simplement et définitivement culte.
Précipitez vous dans les salles pour le nouveau volet qui est à la hauteur de l'épisode 1 et 3.

La grande AVENTURE est de retour pour le meilleur.

 

 

 

 c5b56db9ad33554e7a81a7185776fea4.jpgUne info de dernière minute (dvd pas reçu), en 1991 Agnès Varda réalise le film : "Jacquot de Nantes" film biographique comptant l'histoire de son mari Jacques DEMY. Vous pouvez vous le procurer chez Cine Tamaris, vous aurez peut être le plaisir d'y croiser madame Agnès VARDA à la salle de montage

http://www.agnesvarda.com/ 

 

 

 

 

 

Jive mai 2008
Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !


05:45 Publié dans Cinéma, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, jive, cinema

lundi, 26 mai 2008

Deux annonces importantes samedi de Pierre Castagnou

"Le cinéma Le Denfert sera sauvé"
Pierre Castagnou, dans son discours d’inauguration de la journée de la Démocratie locale (samedi 24), a déclaré que le Maire de Paris a décidé d’user de son droit de préemption sur la vente de l’immeuble qui abrite le cinéma d’Art et d’essai « Le Denfert ». Soulagement, et applaudissements nourris dans la salle des fêtes de la Mairie annèxe.

 

"Les prochains vœux des Conseils de quartier seront débattus au Conseil d’Arrondissement"
Dans son discours de clôture, le Maire du 14ème, en présence d’Hamou Bouakkaz (Adjoint au Maire de Paris à la Démocratie locale), a déclaré être lié par le projet présenté par Bertrand Delanoë aux électeurs parisiens. Ainsi en matière de démocratie participative, la prochaine charte des Conseils de quartier du 14ème prévoira que les vœux votés par ceux-ci seront inscrits et feront l’objet d’un débat au Conseil d’Arrondissement. Nouveaux applaudissements dans la salle, des mariages cette fois.

Cette mesure d'importance viendra donc inscrire et articuler les Conseils de quartier dans la démocratie parisienne, puisque des élus (représentatifs) prendront en charge les voeux des habitants (consultatif). D'où une probable meilleure compréhension, intégration, et efficacité pour les prochains Conseils de quartier - avec certainement un plus grand attrait pour les habitants. Rien d'important ne changerait pour la charte, les Conseils seront toujours dirigés par des habitants (tirés au sort), le Maire s'y étant également engagé. Telle était bien l'attente des quelques 200 participants de cette journée, qui y sont repartis avec une démocratie locale grandie.

Dan

 

+  Un mot sur l'adjoint au Maire de Paris en charge de la Démocratie locale, Hamou Bouakkaz, e290a35c184f7c35aa7512d3519c16cf.jpgqui est un personnage très sympathique, et qui a tenu un auditoire le sourrire aux lèvres, auditoire qui lui a réservé un tonnerre d'applaudissements après son discours de samedi, tout à la fin de cette longue journée. Chapeau bas à ce brillant Monsieur à la personnalité attachante, et qui sait parler avec humour et pudeur de son handicap : il est non-voyant - et a rappelé par sa joie de vivre et avec finesse, qu'il ne faut pas confondre un handicapé et son handicap. Il est élu dans le 20ème arrondissement.

mardi, 20 mai 2008

A vos agendas !

Cinéma de quartier, théatre, vie associative... Faites votre choix dans l'agenda mai - juin 2008!

 

  • lundi 19/5 à 19h: Conseil d’Arrondissement
    Mairie du 14e, 2 Place Ferdinand Brunot
  • mercredi 21/5 à 20h: Rencontre du collectif Malakoff Paris Vanves
    Musiques Tangentes, 15 rue Salvador Allende, Malakoff
  • jeudi 22/5, 14h-18h: Forum emploi du CAP au BAC +1
    Mairie Annexe, 12 rue Durouchoux
  • vendredi 23/5 à 20h15: "Cœurs de Vache" (théâtre)
    Jardin du centre d’animation, 183 rue Vercingétorix GRATUIT
  • samedi 24/5, 9h-18h: Vide Grenier des commerçants de la rue M. Duvernet
    Place Jacques Demy
  • samedi 24/5, 10h-18h: Etats Généraux de la Démocratie Locale
    Mairie du 14e, 2 Place Ferdinand Brunot
  • samedi 24/5 à 14h30:  Conférence et visite : l’Eau à Paris
    Visite de la maison du fontainier et de l’aqueduc
    Sur réservation pavillondeleau@eaudeparis.fr / 5€
  • samedi 31/5, 12-22h: Fête du collectif Malakoff Paris Vanves (théatre, concerts,…)
    Porte de Vanves
  • samedi 31/5 à 20h15: "Cœurs de Vache" (théâtre)
    Square Maurice Noguès GRATUIT
  • samedi 31/5, 10h-18h: Bourse aux vélos
    Parvis de la Mairie du 14e, 2 Place Ferdinand Brunot
  • dimanche 1/6, 9h-18h: Vide Grenier des commerçants de la rue R. Losserand
    du 23 au 133 rue Raymond Losserand
  • mardi 3/6 à 20h30: Réunion du groupe éco-construction Thème : les maisons à ossatures bois
    Café associatif « Le Moulin à Café », Place de la Garenne, Impasse Ste Léonie
  • vendredi 6/6: Repas de quartier
    à découvrir dans votre quartier…
  • samedi 7/6 à 20h15: Cœurs de Vache (théâtre)
    Château ouvrier 5/9 Place Marcel Paul GRATUIT
  • lundi 9/6 à 19h: Conseil d’Arrondissement
    Mairie du 14e, 2 Place Ferdinand Brunot
  • mercredi 11 et jeudi 12/06: Portes Ouvertes des Ateliers des Beaux Arts Montparnasse
    80 Bd du Montparnasse
  • samedi 21/6, 14h-18h: Fête de La Page
    Place de la Garenne
  • samedi 21/6: Fête de la musique
  • dimanche 22/6 à 14h: « le dernier communard de la rue des Thermopyles »
    Promenade organisée par le CQ Pernety,
    RDV Place Flora Tristan (angle des rues Bénard et Sablière)
  • vendredi 27/6 à 20h: Ouverture de la Fête des Thermopyles
    Jardins des Fêtes, 2 rue des Thermopyles
  • samedi 28/6, 15h-00h: Fête des Thermopyles
    Jardins des Fêtes, 2 rue des Thermopyles
  • mercredi 2/7 à 20h: Ciné Club du Conseil de Quartier Didot Vanves Pernety 
    Hair de Milos Forman, 4€
    L’Entrepôt, 7 rue Francis de Pressenssé     
  • Jeudi 10/7 à 14h30: Conférence et visite : l’Eau à Paris, "les sources du Sud"
    Sur réservation pavillondeleau@eaudeparis.fr / 5€

Vous souhaitez annoncer un évènement? Merci de nous adresser un mail à contact@paris14.info.

Célia 

mardi, 29 avril 2008

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Avril 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans...

LE FILM DU MOIS

62db4175e9ff4c0e3daef17fe2865681.jpgEROS+MASSACRE Editions Carlotta
Réalisateur:Yoshida KIJU
Acteurs: Marko OKADA, Toshiyuki HOSOKAWA
Durée:209mns et 158mns (2DVD) version longue et version de l'époque
Format: 1:33

Sortie DVD le 9 avril

Résumé: La vie de l'anarchiste Sakae Osugi, assassiné par la police en 1923, et ses relations avec trois femmes : Yasuko Hori, sa première épouse, Noé Ito, la seconde, qui mourut avec lui, et Itsuko Masaoka, alias "Mlle K", une militante des droits des femmes qui tenta de l'assassiner dans une maison de thé en 1916.

Critique: Rares sont les films qui possèdent une beauté formelle aussi affirmée. Celui-ci en fait partie bénéficiant sans aucun doute de la nouvelle vague japonaise de l'époque, (La femme des sables, la pendaison, ou double suicide), une audace de ton et d'esprit. Moins connu, Yoshida est peut-être le seul cinéaste de cette époque à ne pas avoir particulièrement bénéficié de la médiatisation alors que ces films sont des bijoux inclassables dont on ne se lasse pas. A noter qu'est présentée ici la version longue qui ne fut projetée qu'une seule fois car une femme députée de l'époque qui avait dans son entourage Sakae intenta un procès pour violation de vie privée et demanda l'interdiction du film

Bonus: Yoshida ou l'éclatement du récit (29mns)
Le cinéaste et les historiens du cinéma Jean Douchet et Mathieu Capel reviennent sur la figure du personnage historique Sakae ösugi ainsi que sur les thèmes d'Eros+ massacre et sa radicalité


LE COUP DE COEUR DU MOIS

96fc6b4da00f48d2c628a7c3bd56b5e0.jpgL'ASSASSINAT DE JESSE JAMES Warner
PAR LE LACHE ROBERT FORD
Réalisateur: Andrew DOMINIK
Acteurs: Brad PITT, Casey AFFLECK
Durée :160mns
Format: 2:40
Son: 5:1

Sortie DVD le 16 avril

Résumé: Jesse James fut l'une des premières superstars américaines. On a écrit d'innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits... avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu'il terrorisa et les familles de ceux qu'il tua ne virent en lui qu'un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs.
Homme du sud, ancien guérillero, Jesse aurait agi au nom d'une cause, noble et tragique : se venger de l'Union qui avait gâché sa vie avant de le marquer dans son corps. Ses concitoyens, de plus en plus urbanisés, de plus en plus coincés et réduits à une vie d'une désolante banalité, voyaient en lui le dernier des aventuriers. Un mythe vivant...

Critique: On avait pas eu l'occasion depuis le chef d'oeuvre de Clint EASTWOOD et son film Impitoyable de voir un western d'une aussi grande beauté visuelle et plastique au-delà de la poésie que ce film dégage. Une mise en scène donc très esthétique qui ne gâche en rien le scénario et la direction des acteurs, Brad PITT égal à lui même, excellent. Mais la vraie découverte c'est le frère de ben AFFLECK, Casey AFFLECCK que j'avais déjà pu découvrir dans un autre registre sous la direction cette fois-ci de son frère Gone Baby Gone, une petite perle du thriller social que je recommande à acheter avec ce western qui deviendra un classique dans les prochaines années. Un bijou.


Bonus : Disc 2 Mort d'un Hors la-loi (30mns)


A DECOUVRIR


ccba1fd7fbe3f08d1be1df35a69dbb80.jpgUN SECRET Warner
Réalisateur: Claude MILLER
Acteurs: Patrick BRUEL, Cécile de FRANCE

Durée: 100mns
sortie DVD 3 avril

Résume: L'exploration d'un lourd secret de famille et l'histoire d'une passion, à travers le voyage intérieur de François, un enfant solitaire qui s'invente un frère et imagine le passé de ses parents. Le jour de ses quinze ans, une amie de la famille révèle au jeune François une vérité bouleversante, mais qui lui permet enfin de se construire.

Critique:
A découvrir pourquoi?

Ce film magnifique à la photo parfaitement maîtrisée et travaillée comme il se doit a été injustement un des films oubliés des Césars. Prestations des acteurs à l'unisson, un scénario solide, une Julie Depardieu comme à son habitude mémorable. Seul bémol la voix of inssuportable qui fait doublon avec l'action à l'écran. Je déteste la voix of quand elle est si mal utilisée comme c'est le cas malheureusement ici. Ceci étant pécisé le film de Claude Miller est un des meilleurs film français de l'année dernière, un plaisir rare qu'il ne faut pas bouder.

 
Bonus: Documentaire sur le film réalisé par Marie-France Barrier, scène coupée et fin alternative avec commentaire en option de Claude Miller, Le secret d'un secret par l'aueteur du roman Philippe Grimbert, diaporama de photos et bande annonçe du film.


LE CULTE DU MOIS


50fe43c2efb39546634e23425f6bd24e.jpgL'ARGENT Carlotta
Réalisateur:Marcel l'HERBIER
Acteurs:Pierre ALCOVER Mary GLORY Brigitte HELM

Durée:164mns
Image:1:33
Son: stéréo
Noir et blanc

Sortie DVD le 24 avril

Résumé: L'implacable petit et grand monde de la bourse avec, en face du banquier Saccard, un jeune couple. Jacques est aviateur et veut tenter un exploit. Saccard va speculer et engager une fortune colossale en exploitant l'aventure de Jacques pour son propre compte tout en convoitant par ailleurs Line.

Critique:

Un film phare du cinéma français par un réalisateur virtuose et visionnaire comme pouvait l'être un Abel Gance également. Si vous pensez que les mouvements de caméra , travellings de haute volée sont récents dans le cinema, il suffit de visionner ce film pour se rendre compte de l'innovation technique mis en place pour ce film. Si on peut reprocher une musique à mon goût trop envahissante on ne peut être qu'emballé par la mise en scène et le propos sur un krack boursier qui arrivera en 1929. L'herbier était il à ce point un visionnaire doublé d'un génie?

Bonus: Autour de l'argent, making of de l'époque filmé par jean dréville (40mns)

Marcel l'herbier poète de l'art silencieux (54mns), un documentaire consacré à la figure artistique du réalisateur

Essais de sacteurs, arrivée à paris de Brigitte Helm, accompagne le cinémamuet par jean françois Zygel, et enfin on temrine avec la scène de la bourse avec et sans bruitages d'époque.

 

LE COFFRET DU MOIS

5b0a8eb0ed7a58e4cb47355b4c301b45.jpgOEUVRES COMPLETES DE KIJU YOSHIDA
(2 coffrets 4DVD) périodes 60-64 et 65-68
Réalisateur: Kijû YOSHIDA

Sortie DVD le 9 avril

Résumé : Tatsuo voudrait devenir chanteur et rêve d'aller aux Etats-Unis. Takashi qui l'a pris sous son aile, propose à Isamu Kôda de cambrioler les bains turcs où travaille sa maîtresse...


Critique:Certainement le réalisateur le plus emblématique du cinema Japonais, très inspirée de notre nouvelle vague à nous (Goadard, Melville) je me suis surtout laisse porter par sa première incursion dans le polar. Evasion du Japon qui fait partie du coffret 1. Un polar âpre, magnifiquement photographié, un noir et blanc superbe et une direction d'acteurs impeccable font de ce polar un des meilleurs films de ce coffret qui regorge de d'autres petites perles rares.

Bonus: uniquement dans le coffret 2 (65-68)  Kijü  YOSHIDA: qu'est ce qu'un cinéaste ?

Ce film dresse le portrait du réalisateur, construit en quatre époques, il montre le questionnement permanent du cinéaste sur son art, relayépar les nombreux temoignages de critiques et de cinéastes japonais et français


LE DVD ARTISTIQUE DU MOIS

ca02d4454d65f5c05052f0611c4f8039.jpgLIGNES, FORMES, COULEURS Editions Montparnasse
Réalisateur: Marie José et Alain JAUBERT
Durée:5h12 (12X26)

Sortie DVD le 22 avril

Résumé: Mettant à profit toutes les possibilités offertes par les nouvelles technologies, la série revendique une approche encyclopédique de l'histoire des techniques de la peinture. Chacun des films proposés revisite les plus grands chefs- d'oeuvre de la peinture, le déjeuner sur l'herbe de Manet sous des angles méconnus en l' analysant dans les moindre détails.

Critique:
Pour ceux qui n'ont pas pu découvrir ou acheter l'édition Palette des mêmes réalisateurs vous pouvez vous procurer ce DVD minimaliste  mais riche  de  petites histoires qui racontent la peinture de façon accessible  à tous. Un dvd qui doit figurer dans toutes les écoles pour les futurs artistes en herbes

Bonus:

Jive mars 2008
Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !