Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 02 novembre 2009

chronique DVD octobre

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Octobre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

19095365.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090422_052208.jpgTHE OTHER MAN M6 video

Réalisateur: Richard EYRE

Acteurs: Liam NEESON, , Laura LINNEY, Antonio BANDERAS

Format: 2:35

Durée: 1h30

Sortie DVD le 14 octobre

Résumé: Peter découvre que sa femme a reçu des messages d'un homme dont il n'a jamais soupçonné l'existence. N'écoutant pas les conseils de sa fille, c'est un Peter blessé et plein de ressentiment qui s'envole pour Milan à la recherche du mystérieux Ralph pour découvrir la vérité sur cet autre homme.

Critique: Un film passé inaperçu malgré son casting, un film à découvrir pour sa subtilité des sentiments et son regard assez juste sur cette idée "connaît bon bien la personne avec qui nous vivons" Quelel serait notre attitude si on devait apprendre quelque chose de désagréable sur celui ou celle qui partage notre vie?

Un  film qui démarre comme un thriller efficace et se poursuit sur un drame psychologique poignant et fort bien interprété avec une pirouette fort bien menée de bout en bout.

Une très bonne surprise.

Bonus: Making of (30mns) : aucun intérêt à cette suite de longs plans de tournage, il ne se passe rien d'intéressant à l'image.

Interviews des acteurs et des producteurs

Bande annonce

 

18987130.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20080917_043341.jpgLES ENFANTS DE DON QUICHOTTE  acte 1 Bodega

Réalisateurs: Ronan DENECE, Augustin et Jean-Baptiste LEGRAND

Durée: 1H15

 

Sortie DVD 24 octobre

 

Résumé: Le 26 octobre 2006, Augustin Legrand et Pascal Oumaklouf, de simples citoyens, décident de vivre dans la rue, au plus proche des sans-abri afin de les fédérer et de les amener à exiger le respect de leurs droits fondamentaux. Véritable camp retranché, le Canal Saint-Martin fut pendant plusieurs mois le lieu d'une nouvelle résistance. Voici l'histoire de leur combat dont ce film est un prolongement, une arme et un outil.

Critique: Un film de combattant, de révolté devant la misère ne peut qu'être salué.

Il est important de voir ce film pour mieux comprendre la situation du logement en France et de cette précarité qui nous guette tous. On ne peut pas reprocher à Legrand son engagement et sa sincérité. J'ai lu  ici et là des papiers vraiment désagréable sur le personnage, sur son implication très médiatique ou certains y voyaient une marche idéale dans son parcours de comédien. Franchement je crois que pour faire une telle action il faut être sévèrement" burné " comme dirait la marionnette de Tapi aux Guignols. Tout acte militant pour aider les  plus faibles est à saluer et à soutenir impérativement.

Messieurs Legrand je n'ai qu'un mot BRAVO

Pour chaque DVD acheté, 3 euros seront reversés à l'association "Les enfants de Don Quichotte"

Bonus: Entretien avec Christophe Robert, sociologue et directeur des Études à la Fondation Abbé Pierre, analyse l'action des Enfants de Don Quichotte et décompose la problématique du mal-logement (38') Entretien avec Augustin Legrand, fondateur des Enfants de Don Quichotte, fait le bilan réaliste de l'association et de l'action publique contre le mal-logement depuis 2006 (28') Bande-annonce

 

19074146.jpg-r_160_214-f_jpg-q_x-20090313_024936.jpgSYNECDOCHE NEW-YORK Ocean films

Réalisateur: Charlie KAUFMAN

Acteurs: Philipp SEYMOUR HOFFMAN, Dianne WIEST, Emily WATSON, Jennifer JASON LEIGH.

Durée: 2H05

sortie DVD le 7 octobre

 

Résumé: aden Cotard, metteur en scène de théâtre, est en train de monter une nouvelle pièce. Mais travailler pour un public de petits vieux dans un obscur théâtre d'une banlieue de New York lui paraît bien terne. Sa femme, Adele, l'a quitté pour poursuivre sa carrière de peintre à Berlin, emmenant avec elle leur petite fille, Olive. Madeleine, sa psy, est plus occupée à faire la promo de son nouveau livre qu'à soulager ses angoisses. Sa liaison avec une belle et naïve jeune femme, Hazel, a tourné court. Et il est rongé par une mystérieuse maladie qui s'attaque à son système nerveux.

Critique: Charlie Kaufman signe ici son tout premier film en tant que réalisateur. Il a auparavant signé les scénarios de films de Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich) et de  Michel Gondry (Eternal sunshine of the spotless mind). Une direction d'acteurs aux petits oignons, pour une histoire folle et surréaliste tout droit sortie de l'imagination débordante de son auteur. Un film qui peut en dérouter plus d'un mais qui peut aussi avoir ses fans. Un film ovni, onirique qui mérite qu'on s'y accroche. Pour ceux qui cherchent la signification du titre, la voici: Le titre du film est un jeu de mot sur la ville de Schenectady de l'Etat de New York où se déroule l'action du film.

Bonus: "Autour de Synecdoche, New York" : making of (19') "L'histoire de Caden Cotard" : entretien avec Philip Seymour Hoffman sur son personnage et son travail avec Charlie Kaufman (12') Master Class de Charlie Kaufman (28') Bande-annonce Bio-filmographies de Charlie Kaufman et Philip Seymour Hoffman

 

screenshot.jpeg

 

A ne pas rater en édition Blue Ray le film culte Les Tontons Flingueurs avec plein de bonus inédits.

 

 

Jive octobre 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd

mercredi, 14 octobre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 20 octobre

Anosamours.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "A nos amours", réalisé en 1983 par Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Dominique Besnehard ...

A quinze ans, lors de vacances sur la Côte d’Azur, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume qu’elle préfère les aventures sans lendemain à l’amour que lui porte Luc. Finalement c’est ce dernier qui la quitte et elle finit par se marier avec un homme qu’elle est incapable d’aimer…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 20 octobre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance de novembre est prévue le 17 novembre avec le film de Bertrand Tavernier "L'horloger de Saint-Paul" avec Philippe Noiret).

 

lundi, 21 septembre 2009

chronique DVD septembre 2009

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Septembre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

Vacances Oblige..

Un numéro spécial rentrée avec quelques titres incontournables.

 

BONNE RENTRÉE A TOUS

 

dvd_A-PLAT-LOEUF-DU-SERPENT-DEF_329.jpgL'OEUF DU SERPENT Carlotta

Réalisateur: Ingmar BERGMAN

Acteurs: David CARRADINE, Liv ULLMANN

Durée: 114mns


Résumé: Berlin, dans la semaine du 3 au 11 novembre 1923. Un paquet de cigarettes coûte 4 milliards de marks. C'est l'inflation galopante, le chômage, la misère et le désespoir. Au milieu du chaos, Abel Rosenberg se sent triplement étranger puisqu'il est juif, américain et chômeur. Alors qu'il se perd dans l'alcool, Abel découvre le corps de son frère suicidé d'une balle dans la bouche. Interrogé par le commissaire, il a l'intuition qu'on le soupçonne de plusieurs meurtres perpétrés dans le quartier. Il se réfugie auprès de Manuela, ancienne compagne de son frère qui joue un numéro dans un cabaret des bas-fonds. Ensemble, ils font une rencontre perfide et s'égarent dans la peur, menacés par un mal innommable qui "tel un oeuf de serpent, laisse apparaître à travers sa fine coquille la formation du parfait reptile"...

Critique: Un film assez méconnu de son auteur édité pour la première fois en DVD avec un master flambant neuf. BERGMAN dont le talent ,n'est plus à prouver parle ici une nouvelle fois du thème qui a hanté toute son oeuvre ou presque celui de la mort, l'une de ses interrogations majeure qui a culminé avec un des plus beaux films du cinéma LE 7ème SCEAU (une partie d'échecs entre un chevalier qui revient des croisades et la mort elle même). Ici avec l'Oeuf du Serpent sortie en 1977, il s'attaque à sa première super production avec une ambiance très kafkaïenne sur fond du montée du nazisme

Un film rare qui mérite d'être redécouvert et l'occasion de revoir David CARRADINE qui sortait du succès de la série KUNG FU.

Bonus:

LOIN DE SUÈDE (20 mn)

Un documentaire rare et précieux sur les coulisses de L’Œuf du serpent, avec Ingmar Bergman et ses acteurs.

BANDE-ANNONCE

L’ŒUF DU SERPENT OÙ L’EXIL D’INGMAR BERGMAN (LIVRET 36 PAGES INÉDIT) :

Un retour en textes et en images sur le film et son difficile contexte de réalisation, avec des interviews, des textes inédits et des photos de plateau…

 

42737.jpgTARZAN L'HOMME SINGE et TARZAN S'EVADE (collector) Warner

Réalisateur: W.S.VAN DYKE

Acteurs:Johnny WEISSMULER, Maureen o'SULLIVAN...

Durée: 1H39-1h35


Résumé:-Le cimetière des éléphants : un lieu mythique qui justifie sans peine une expédition dans la jungle. Mais la route est périlleuse, les accidents sont nombreux, les pygmées féroces… Et surtout, la forêt à son gardien, mystérieux et redoutable : Tarzan, l’homme singe…

- Des chasseurs blanc capturent Tarzan pour le montrer dans un cirque. Mais le roi de la jungle, aidé par ses amis éléphants et fauves réussit à décimer le groupe d’odieux aventuriers avant de retrouver Jane qui l’attend au foyer…

Critique: Alors que se déroule encore pour quelques jours l'exposition TARZAN au musée du Quai Branly, il est fort recommandé de se replonger dans les aventures cinématographiques de l'homme singe imaginé par Edgar RICE BURROUGH. Warner nous propose une édition collector avec le premier et le 3ème tournés avec Johnny WEISSMULLER (il en tournera 12).

Ce qui est formidable en les revoyant c'est que la magie fonctionne toujours malgré l'âge du film, les enfants adorent ce personnage et la mise en scène de l'époque.

Tarzan l'homme singe ainsi que Tarzan et sa compagne sont considérés à juste titre comme les plus beaux les plus violents et les plus sexy de tous ceux tournés jusqu'ici.

A quand une vraie vision du livre de BURRROUGHS car pour le moment aucun film n'a raconté la véritable histoire de Tarzan et  de Jane si ce n'est DISNEY et le GREYSTOKE de Hugh HUDSON qui ont par petites touches abordés les thèmes et situations exactes du roman.

 

Bonus:

« Silver Screen roi de la jungle » (90’)

« Le tournage de la MGM : Johnny Weissmuller »

« Schnarzan le conquérant »

« Le fric du rodéo »

6 bandes-annonces Tarzan

 

42735.jpgBEN HUR Warner

Réalisateur: William WYLER

Acteurs; Charlton HESTON, Jack HAWKINS, Stephen BOYD...

Durée:3h32


Résumé: Judas Ben-Hur, prince de Judée, retrouve son ami d'enfance Messala, venu prendre la tête de la garnison de Jérusalem. Mais leur amitié ne peut résister à leurs caractères différents.

Alors qu'une pierre tombe du balcon de la maison familiale de Ben-Hur, manquant de tuer le gouverneur qui paradait plus bas, Messala trahit son ami qu'il sait innocent en l'envoyant aux galères et en jetant en prison sa mère et sa soeur. Ben-Hur jure alors de reconquérir sa liberté et prépare sa vengeance.

Critique: Que peut encore dire ou écrire sur cette oeuvre qui a largement contribué à l'événement des films à grands spectacles. BEN-HUR c'est tout ce qu'on aime au cinéma, ce sont des morceaux d'anthologies à jamais gravé dans la mémoire collective. Pas d'effets numériques, ici tout est vrai jusqu'au milliers de figurants (environs 400 000) et une course de chars toujours aussi impressionnante.

Une mise en scène signée William WYLER qui était aussi sur la première version cinéma en tant qu'assistant du réalisateur Fred NIBLO

Ce projet de film ambitieux fut mené pour sauver le Studio de la MGM de la faillite. Ce pari fut payant.Du fait de l'importance de l'enjeu, une quarantaines de scénarios furent examinés avant d'aboutir à un résultat jugé satisfaisant et décroché 11 Oscars en 1960. A ce jour ce raccord n'a était que égalé par James Cameron avec TITANIC et Peter Jackson avec sa trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX

Bonus:

Ben-Hur : le film qui changé le cinéma »

« Ben-hur, à travers les images »

Making of (58’)

Bouts d’essai de Leslie Nielsen, Cesare Danova et Haya Harareet

Ciné-journaux d’époque

Les récompenses : cérémonie des Oscars 1960

Bandes-annonces

 

images-1.jpegL'ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON Warner

Réalisateur: David FINCHER

Acteurs: Brad PITT, Cate BLANCHETT...

Durée: 159mns

Résumé: Un homme naît très vieux et vit toute sa vie à l'envers, pour mourir bébé, traversant ainsi le monde de la fin des années 1910 à l'aube du xxie siècle.

Critique: Une grande oeuvre romanesque réalisé par ce petit génie qu'est David FINCHER.

Le romancier Fitzgerald est considéré à juste titre comme souvent inadaptable, mais le e scénario signé Eric Roth, l'auteur de Forrest Gump,tend à prouver ici que tout est possible.

Cela faisait plus de quinze ans que Hollywood parle de ce film, dont la faisabilité n'a cessé d'être remise en question. De nombreux réalisateurs, Steven Spielberg, Ron Howard ou Spike Jonze, ont approché cette aventure avant d'abandonner un projet devenu mythique.

Il aura fallu toute la détermination de Fincher, de son génie visuel, technique et directeur d'acteur pour faire aboutir le meilleur film de ces dernières années tout au moins le plus poétique et le plus beau de son auteur après des réussites incontestables tels que Seven, Fight Club et le trop méconnu Zodiac.

Le film aurait mérité à mon avis le plein de statuettes aux Oscars, sur 13 nominations il n'aura reçu que 3 oscars Techniques. C'est une bien maigre consolation...

 

L'Etrange Histoire de Benjamin Button, de David Fincher avec Brad Pitt et Cate Blanchett.

http://www.benjaminbutton.com/

 

Bonus:

Disc 1

commentaires du réalisateur David Fincher

Disc 2

14 séquences à la découverte de l'envers du décor

Préface, développement technique et production en détails

Interview du compositeur français Alexandre DESPLAT qui vient d'être récompensé aux Etats-Unis d'un Hollywood Award, il vient de terminer la musique de Twilight 2 " la tentation.

galerie de photos et bandes annonces

 

Dans nos salles obscures, 2 films à ne pas rater 19158764.jpgDEMINEURS et 19136342.jpgDISTRICT 9 tous deux fortement recommandés.

 

Jive Septembre 2009

Plus d'infos : + Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma. + Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, chronique

mercredi, 16 septembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 22 septembre

LE-FACTEUR.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Le facteur", un film réalisé en 1995 par Michael Radford avec Massimo Troisi, Philippe Noiret, Maria Grazia Cucinotta.

Années 50, sur une île de pêcheurs dans le sud de l’Italie. Mario est engagé comme facteur. Lors de sa tournée, il remet un abondant courrier au célèbre poète chilien Pablo Neruda, exilé sur l’île. Petit à petit, les deux hommes commencent à lier connaissance.
Mario tombe amoureux de Béatrice. Incapable d’exprimer ce qu’il ressent, il demande l’aide de son ami …

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 22 septembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance d'octobre est prévue le 20 octobre avec le film de Maurice Pialat "A nos amours" avec Sandrine Bonnaire).

vendredi, 12 juin 2009

Ciné - Jeunes - Débat à l'Entrepôt le 16 juin : "Johnny Mad Dog"

document.gifPour la 4ème fois cette année, le Conseil de la Jeunesse du 14e vous convie à un Ciné-Jeunes-Débat au cinéma l'Entrepôt, 7-9, rue Francis de Pressencé (14e), le mardi 16 juin à 18h30.

C'est le film "Johnny Mad Dog" du réalisateur Stéphane Sauvaire sera diffusé. Il sera suivi d'un débat organisé par le Conseil de la Jeunesse du 14e dans le cadre de la "Semaine de l'enfant africain". Cette initiative est organisée en partenariat avec l'association "Afrique et Nouvelles Interdépendances" et l'UNICEF. L'entrée est gratuite pour les moins de 25 ans.

Quelques mots sur "Johnny Mad Dog". Afrique, en ce moment même. Johnny, quinze ans, enfant-soldat armé jusqu’aux dents, est habité par le “ chien méchant ” qu’il veut devenir. Avec son petit commando, No Good Advice, Small Devil et Young Major, il vole, pille et abat tout ce qui croise sa route. Des adolescents abreuvés d’imageries hollywoodiennes et d’information travestie qui jouent à la guerre...Laokolé, treize ans, poussant son père infirme dans une brouette, tâchant de s’inventer l’avenir radieux que sa scolarité brillante lui promettait, s’efforce de fuir sa ville livrée aux milices d’enfants soldats, avec son petit frère Fofo, huit ans. Tandis que Johnny avance, Laokolé fuit...Des enfances abrégées, une Afrique ravagée par des guerres absurdes, un peuple qui tente malgré tout de survivre et de sauvegarder sa part d’humanité.

 

Voir la bande annonce

Vous inscrire à l'évènement sur Facebook

mercredi, 10 juin 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 16 juin


WestSideStory.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "West Side story", un film réalisé en 1962 par Robert Wise et Jerome Robbins avec Natalie Wood, Richard Beymer,…

À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (fils d'immigrés irlandais ou polonais) de Jiff et les Sharks (d'origine portoricaine) de Bernardo, font la loi dans le quartier de West Side. Ils se provoquent et s'affrontent à l'occasion. Un ex des Jets, Tony, et Maria, la soeur de Bernardo, tombent amoureux, mais le couple doit subir le clivage imposé par leurs clans…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 16 juin à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr

 

mercredi, 13 mai 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 19 mai

minniemoskowitz.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Minnie et Moskowitz", un film réalisé en 1971 par John Cassavetes avec Seymour Cassel et Gena Rowlands.

Minnie Moore et Seymour Moskowitz sont deux êtres que tout oppose, lui, gardien de parking au look beatnik, elle, une femme élégante et raffinée travaillant dans un musée. C'est lorsque Moskowitz intervient dans la violente dispute entre Minnie et son amant que les deux âmes emplies de solitude se rencontrent…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 19 mai à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr
+ La séance suivante aura lieu le 16 juin autour du film "West Side Story".

 

lundi, 04 mai 2009

chronique DVD avril 2009

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Avril 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

51GB6cKmNvL._SL500_AA240_.jpgVICKY CRISTINA BARCELONA Warner

Réalisateur: WODDY ALLEN

Acteurs: Scarlett JOHANSSON, Penelope CRUZ 

Format: 2:35

Durée: 1H37

Sortie DVD le 8 avril

Résumé: Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.

Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.

Critique: Je crois que je ne suis ni purement comique, ni purement tragique, simplement réaliste voilà comment le cinéaste définit lui même sa vision de son cinéma. C'est un réalisateur boulimique : depuis le début les années 70 où sa popularité a explosé, il n'a cessé de tourner en réalisant pratiquement un film par an, un record de longévité et de régularité dans la production pour un cinéaste. 

Après Match Point, le cinéaste est sur un nouveau cycle et dorénavant Scarlett Johansson fait partie intégrante de son univers et c'est tant mieux car non seulement elle y est formidable et sexy mais surtout apporte un brin de fraîcheur à tous les films dont elle fait partie. On peut dire qu'elle est devenue sa muse... 

 

51+tUTSpabL._SL500_AA240_.jpgUNE HISTOIRE ITALIENNE Bodega

Réalisateur: Jaimie ROSALES

Acteurs: Monica BELUCCI

Durée: 2h13

Sortie DVD 16 avril

Résumé: A l'aube du 30 avril 1945, cinq jours après la Libération, on retrouve à la périphérie de Milan deux cadavres ensanglantés. Une pancarte fraîchement peinte les identifie : Osvaldo Valenti et Luisa Ferida, exécutés quelques heures auparavant par les partisans. Mais qui étaient Osvaldo Valenti et Luisa Ferida ?

Critique: Une narration qui ne cherche pas à raconter la véritable histoire des protagonistes mais qui s'inspire de événements qui leur sont arrivés. Un habile montage nous transporte dans cette période douloureuse de  l'Italie mené par une Monica Bellucci littéralement investie dans ce rôle, certainement à ce jour sa plus belle prestation. On peut juste reprocher au film une  certaine longueur car on peut parfois s'y perdre. 

Bonus: Making of 40mns

Bandes annonces

galerie projets d'affiches

 

51ScZKIYrvL._SL500_AA240_.jpgVERONICA MARS saison3 Warner

Réalisateurs: divers

Acteurs : Kristen BELL, Teddy DUNN

Sortie DVD 1er avril

Résumé: L'université de Neptune a ouvert ses portes à Wallace, Cindy, Mac le petit génie informatique et Veronica mars. Le colocataire de Wallace, Piz (qui devient ensuite son ami), tombe amoureux de Veronica. Mais il faudra qu'il attende les derniers épisodes de la saison 3 pour vivre une histoire d'amour avec elle, puisqu'elle est pour l'instant avec Logan Echolls. Keith Mars a récupéré le titre de shérif mais Veronica doit encore lutter seule contre des machinations au sein de l'université. Elle passe le concours de détective privée et elle le réussit brillamment. Les affaires de viols et les disputes fréquentes avec Logan occupent pourtant l'esprit de la nouvelle diplômée. Le meurtre du doyen de l'université finira de fragiliser le nouvel équilibre trouvé par la jeune fille.

Critique: Une Troisième saison toujours bien écrite et jouée mais qui nous laisse un arrière goût d'inachevé, espérons une saison 4 bien troussée pour résoudre quelques questions en suspend dans cette nouvelle  saison . Les fans seront de toutes façons au rendez-vous, moi le premier.

 

19085392.jpgLA CHINE Carlotta

Réalisateur: M. ANTONIONI

Doumentaire

Durée: 3H30

Sortie DVD le 8 avril

Résumé: En 1972, au plus fort de la Révolution culturelle maoïste, le gouvernement chinois invite Michelangelo Antonioni à réaliser un documentaire sur la Nouvelle Chine. Le cinéaste se rend pendant huit semaines avec une équipe de tournage à Pékin, Nankin, Suzhou, Shanghai, et dans la province du Hunan. Il en résulte un monument de trois heures et demie, composé de trois parties.

Critique: Un film méconnu qui se re-découvre dans un master tout neuf.

Comme le dit un dicton de la Chine ancienne sur lequel le film se clôt  : « tu peux dessiner la peau d’un tigre, pas ses os ; tu peux dessiner le visage d’un homme, pas son cœur. » La grande beauté du film réside dans la réintroduction d’un mystère qui ne serait pas seulement « chinois », mais humain. La caméra renvoie au spectateur les regards des Chinois sur ces Occidentaux qu’ils voient pour la première fois. Ce qui s’exprime dans ces regards apeurés et curieux, c’est évidemment l’extraordinaire fermeture des frontières chinoises sous le régime de Mao : mais ce jeu entre deux regards également incertains et curieux a un poids humain bien avant d’avoir une signification politique.

Bonus Le regard imposé (0h24) Carlo di Carlo, cinéaste et ami intime d'Antonioni revient sur les péripéties d'Antonioni face à l'administration chinoise. 

La Chine de Mao (0h26) Pierre Haski, ancien correspondant de Libération à Pékin et co-fondateur de Rue89 fait le lien politique, économique et social entre la Chine contemporaine d’Antonioni et celle d’aujourd’hui.

 Livret de 36 pages.

 

19084496.jpgCARNET DE NOTE POUR UNE ORESTIE AFRICAINE Carlotta

Réalisateur: Pier Paolo PASOLINI

Documentaire: 71mns

Sortie DVD le 22 avril

Résumé: Pier Paolo Pasolini débarque dans un pays d'Afrique. Il prend des notes, avec sa caméra, pour préparer son prochain film, une transposition de L'Orestie, La Tragédie d'Eschyle, dans l'Afrique d'aujourd'hui. De retour en Italie, il montre ses premières images à un groupe d'étudiants africains de l'université de Rome. Il leur demande leur avis...

Critique: Le film raconte à la fois un film en train de se faire et un film qui ne s'est jamais fait. L'idée était de confronter pour le cinéaste les mythes anciens et la résonance avec la réalité des années 70 à l'époque où le film fut tourné.La force du film est de nous faire découvrir une Afrique authentique, vraie, loin des clichés. Le tout est filmé avec talent dans un noir et blanc somptueux auquel le master réalisé aujourd'hui rend honneur. 

 

Bonus: Notes pour un film sur l'Inde (33mns VOST)

Analyse du film par l'auteur de l'ouvrage (Pasolini, portrait d'un poète en cinéaste)

4 entretiens dirigés par la cinémathèque de Bologne, avec le producteur du film et l' écrivaine Dacia Maraini.

 

A re-découvir  mais dans un tout autre genre  SALO chez le même éditeur en édition ultime, incluant de nombreux suppléments inédits.

 

Jive Avril 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

 

jeudi, 02 avril 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 7 avril

Coup-de-tete-03.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Coup de tête", un film réalisé en 1979 par Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dewaere.

François Perrin est ailier droit dans l'équipe de football de la petite ville de Trincamp. Seulement il a un sale caractère. Le président du club est également le patron de l'usine où il travaille. Après un coup de gueule, il est renvoyé du terrain et perd son emploi à l'usine. Et pour corser le tout, il est accusé d'un viol qu'il n'a pas commis. Mais l'équipe doit jouer en coupe de France et ne peut absolument pas se passer de Perrin…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 7 avril à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat, un intervenant dans le domaine du sport est prévu
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr
+ La séance de mai sera le mardi 19 mai avec le film de Cassavetes : Minnie et Moskowitz

mardi, 31 mars 2009

chronique DVD, mars 2009

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Mars 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

1210426877_20080506_1_bg.jpgCLONE WARS Warner

Réalisateur: David FINOLI

Format: 2:35

Durée: 1H37

Sortie Mars

Résumé: La galaxie est en proie à la Guerre des Clones, un conflit à grande échelle qui oppose les maléfiques Séparatistes et leurs immenses armées d'androïdes à la République. Les Chevaliers Jedi, protecteurs de la République, luttent pour maintenir l'ordre et restaurer la paix tandis que de nouvelles planètes succombent chaque jour aux puissances du mal. Pour prendre l'avantage, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et sa jeune Padawan, Ahsoka Tano, sont chargés d'une mission capitale qui va les confronter au redoutable "parrain" de Tatooine, Jabba le Hutt. D'autres épreuves et de nouveaux dangers attendent nos héros sur Tatooine, car le Comte Dooku ne tarde pas à se lancer à leur poursuite avec ses sinistres agents - dont la cruelle Asajj Ventress, prête à tout pour faire échouer Anakin et Ahsoka.

Critique: Après avoir abîmé  la franchise Star-Wars avec les trois derniers volets de la Saga, Georges Luca récidive avec un nouvel épisode. Cette fois-ci il faut avouer que l'animation est un choix plus judicieux que le tout numérique. On avait déjà eu un avant goût avec la série Colonne Wars de très bonne facture diffusée sur la chaîne cartoon Network. Cet épisode est bien rythmé et s'inscrit parfaitement dans l'univers de son créateur. 

Les enfants adorent et la nouvelle série est donc sur le point de faire un véritable carton auprès des plus jeunes.

 

18930666.jpgLA SOLEDAD Bodega

Réalisateur: Jaimie ROSALES

Acteurs:Sonia ALMARCHA, Petra MARTINEZ, Nuria MENCIA

Durée: 2h13

Résumé: Récits croisés de deux destins urbains : 

Adela a décidé de commencer une nouvelle vie. Elle quitte sa petite ville de province pour s'installer à Madrid avec son bébé. Malgré les difficultés qu'implique un tel changement, elle trouve un travail et noue de nouvelles amitiés. C'est alors qu'un attentat terroriste brise sa vie. 

Antonia est propriétaire d'un petit supermarché à Madrid. Elle mène une vie tranquille, entourée de son compagnon et de ses trois filles. La paix familiale se brise lorsque sa fille ainée lui demande de l'argent pour s'acheter un appartement.

Critique: Une narration scindée en 4 parties et un épilogue, le tout baigne dans une mise en scène très fluide et assez passionnante sur un thème pas simple à traiter celui de la solitude.

 

57422.jpgZODIAC DOIRECTOR'S CUT Warner

Réalisateur: David FINCHER

Acteurs: Jake GYLLENHAAL, Mark RUFFALO

Durée: 2H41

Résumé: Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain.

Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...

Critique: Déjà chroniqué mais la sortie de cette nouvelle édition permet de découvrir des bonus formidables dont le documentaire consacré au véritable ZODIAC, indispensable.


 

news-arianebis.jpgARIANE Carlotta

Réalisateur: Billy WILDER

Acteurs: Gary COOPER, Audrey HEPBURN, Maurice CHEVALIER

Durée: 2h10

Résumé: Ariane, fille de détective privé, prévient un client de son père, le richissime Flannagan, des menaces qu'un mari jaloux profèrent envers lui. Elle s'éprend du Don Juan et lui fait croire qu'elle a eu de nombreuses liaisons. Jaloux, Flannagan décide de la faire suivre par un détective privé qui n'est autre que le père d'Ariane.

 

Critique: Un film méconnu du réalisateur de certains l'aiment chaud, une comédie sympathique et assez personnel de Wilder qui fait assez rare pour l'époque avait pratiquement toujours le final cut pour ses films. Un film servie par deux comédiens formidable, on note la présence de la star française de l'époque Maurice Chevalier et le musical du début de film est signé par Cole Porter

Le film est adapté du roman le plus célèbre de Claude Anet : Ariane, jeune fille russe. Claude Anet comme Wilder est un ancien journaliste. Il a aussi beaucoup voyagé, tenu une chronique de la révolution russe avant d'être chassé par les bolcheviques.

Carlotta propose une nouvelle fois une petite perle du cinéma américain dans un écrin sublime, la copie restaurée fait des merveilles pour cette comédie romanesque.

Bonus: 

  • Les archives retrouvées d'Ariane : Visite à la Cinémathèque Française et à la Bibliothèque du Film où furent restaurés et rassemblés de très précieux documents (archives de scripte, photos, croquis…) autour du Film Ariane
  • L'analyse de N.T. Binh
  • La rencontre avec Hubert De Givenchy.
  • La bande-annonce d'époque

 

18956912.jpg

LA FILLE DE MONACO 

Réalisatrice: Anne FONTAINE

Acteurs: Fabrice LUCCHINIi, Roschdy ZEM, Louise BOURGOIN

Durée: 1H35

 

Résumé: Bertrand, avocat d'assises. Brillant. Médiatique. Volubile. Cultivé. Cérébral. Compliqué. Pas très très courageux. Aime les femmes, surtout pour leur parler. Fraîchement arrivé à Monaco pour y assurer la défense d'une meurtrière septuagénaire.

Christophe, agent de sécurité chargé de la protection de Bertrand. Franc. Direct. Taciturne. Sportif. Etudes interrompues en cinquième. Aime les femmes sauf pour leur parler. Admire chez les autres la culture et la maîtrise du langage qui lui font défaut.

Audrey, présentatrice météo sur une chaîne câblée à Monaco. Ambitieuse. Culottée. Sexy. Incontrôlable. N'a pas du tout l'intention de réciter le bulletin météo pendant longtemps.

Comprend assez mal le sens de certains mots, notamment "limites", "tabous", et "scrupules".

Il aurait mieux valu que ces trois-là ne se rencontrent pas...

Critique: Un film qui navigue entre cabotinage et  film noir matinée d'un érotisme à deux euros 50. Lucchini s'en sort comme à son habitude mais Roscdhy ZEM semble se demander ce qu'il vient faire dans cette galère intello, eroctico drôle  et nous aussi. Bref à la fin du film on le sentiment de ne toujours pas savoir pourquoi on couche et on est certain que à part sa plastique, Louise BOURGOIN, n'est pas une grande comédienne.

Pour résumé n'est pas Claude CHABROL qui veut.

 

images.jpegNAGISA OSHIMA

Films : L'OBSEDE EN PLEIN JOUR, A PROPOS DES CHANSONS PAILLARDES, LE RETOUR DES TROIS SAOULARDS, ETE JAPONAIS

Résumé, L'obsédé en plein jour: Jeune domestique d’une famille bourgeoise, Shino reçoit un jour la visite d’Eisuke, originaire du même village qu’elle. Celui-ci la viole, avant d’assassiner la maîtresse de maison. L’inspecteur Haraguchi est persuadé qu’il s’agit là du onzième crime du fameux « obsédé en plein jour ». Mais Shino refuse pour l’instant de livrer son identité : pour elle, seule Matsuko, sa femme, peut le dénoncer. Car cette furie criminelle trouve son origine un an plus tôt, dans un petit village au coeur des montagnes…

Critique:  Un film d'une très grande richesse visuel, le montage virtuose qui explose les règles établies est tout à fait surprenant pour l'époque. Le titre du film renvoi à la presse de l'époque, il n'est  pas imaginé par Oshima,  pour qualifier l'assassin qui entre 1957 et 1958 a violé et tué une trentaine de femmes.

 

 

51D1xx8AZRL._SL500_AA240_.jpgKijû YOSHIDA

Films: ADIEU CLARTE D'ETE, PURGATOIRE EROICA, AVEUX, THEORIES, ACTRICES, COUP D'ETAT, PROMESSE, LES HAUTS DE HURLEVENTS, FEMMES EN MIROIRS.

Résumé, Les hauts de Hurlevents:

Au Moyen Âge, durant l'ère Kamakura. La famille Yamabe vit sur les flancs d'un volcan pour y honorer le dieu du feu. Prêtres chargés depuis toujours d'apaiser les colères de la Montagne de feu, ils ont l'interdiction de se mêler aux villageois de la plaine. La famille est scindée en deux branches : l'une occupe la Demeure de l'Est, l'autre, celle de l'Ouest.

 

Un jour, le chef de la branche de l'Est ramène de la capitale un jeune orphelin au visage étrange. Parce qu'il ressemble à un «démon», le chef le prénomme Onimaru, et décide de l'élever comme son fils cadet…

 

 

Jive mars  2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, jive, chronique