Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 10 juin 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 16 juin


WestSideStory.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "West Side story", un film réalisé en 1962 par Robert Wise et Jerome Robbins avec Natalie Wood, Richard Beymer,…

À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (fils d'immigrés irlandais ou polonais) de Jiff et les Sharks (d'origine portoricaine) de Bernardo, font la loi dans le quartier de West Side. Ils se provoquent et s'affrontent à l'occasion. Un ex des Jets, Tony, et Maria, la soeur de Bernardo, tombent amoureux, mais le couple doit subir le clivage imposé par leurs clans…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 16 juin à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr

 

mercredi, 13 mai 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 19 mai

minniemoskowitz.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Minnie et Moskowitz", un film réalisé en 1971 par John Cassavetes avec Seymour Cassel et Gena Rowlands.

Minnie Moore et Seymour Moskowitz sont deux êtres que tout oppose, lui, gardien de parking au look beatnik, elle, une femme élégante et raffinée travaillant dans un musée. C'est lorsque Moskowitz intervient dans la violente dispute entre Minnie et son amant que les deux âmes emplies de solitude se rencontrent…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 19 mai à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr
+ La séance suivante aura lieu le 16 juin autour du film "West Side Story".

 

lundi, 04 mai 2009

chronique DVD avril 2009

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Avril 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

51GB6cKmNvL._SL500_AA240_.jpgVICKY CRISTINA BARCELONA Warner

Réalisateur: WODDY ALLEN

Acteurs: Scarlett JOHANSSON, Penelope CRUZ 

Format: 2:35

Durée: 1H37

Sortie DVD le 8 avril

Résumé: Vicky et Cristina sont d'excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l'amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d'instincts, dénuée d'inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.

Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l'été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d'un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.

Critique: Je crois que je ne suis ni purement comique, ni purement tragique, simplement réaliste voilà comment le cinéaste définit lui même sa vision de son cinéma. C'est un réalisateur boulimique : depuis le début les années 70 où sa popularité a explosé, il n'a cessé de tourner en réalisant pratiquement un film par an, un record de longévité et de régularité dans la production pour un cinéaste. 

Après Match Point, le cinéaste est sur un nouveau cycle et dorénavant Scarlett Johansson fait partie intégrante de son univers et c'est tant mieux car non seulement elle y est formidable et sexy mais surtout apporte un brin de fraîcheur à tous les films dont elle fait partie. On peut dire qu'elle est devenue sa muse... 

 

51+tUTSpabL._SL500_AA240_.jpgUNE HISTOIRE ITALIENNE Bodega

Réalisateur: Jaimie ROSALES

Acteurs: Monica BELUCCI

Durée: 2h13

Sortie DVD 16 avril

Résumé: A l'aube du 30 avril 1945, cinq jours après la Libération, on retrouve à la périphérie de Milan deux cadavres ensanglantés. Une pancarte fraîchement peinte les identifie : Osvaldo Valenti et Luisa Ferida, exécutés quelques heures auparavant par les partisans. Mais qui étaient Osvaldo Valenti et Luisa Ferida ?

Critique: Une narration qui ne cherche pas à raconter la véritable histoire des protagonistes mais qui s'inspire de événements qui leur sont arrivés. Un habile montage nous transporte dans cette période douloureuse de  l'Italie mené par une Monica Bellucci littéralement investie dans ce rôle, certainement à ce jour sa plus belle prestation. On peut juste reprocher au film une  certaine longueur car on peut parfois s'y perdre. 

Bonus: Making of 40mns

Bandes annonces

galerie projets d'affiches

 

51ScZKIYrvL._SL500_AA240_.jpgVERONICA MARS saison3 Warner

Réalisateurs: divers

Acteurs : Kristen BELL, Teddy DUNN

Sortie DVD 1er avril

Résumé: L'université de Neptune a ouvert ses portes à Wallace, Cindy, Mac le petit génie informatique et Veronica mars. Le colocataire de Wallace, Piz (qui devient ensuite son ami), tombe amoureux de Veronica. Mais il faudra qu'il attende les derniers épisodes de la saison 3 pour vivre une histoire d'amour avec elle, puisqu'elle est pour l'instant avec Logan Echolls. Keith Mars a récupéré le titre de shérif mais Veronica doit encore lutter seule contre des machinations au sein de l'université. Elle passe le concours de détective privée et elle le réussit brillamment. Les affaires de viols et les disputes fréquentes avec Logan occupent pourtant l'esprit de la nouvelle diplômée. Le meurtre du doyen de l'université finira de fragiliser le nouvel équilibre trouvé par la jeune fille.

Critique: Une Troisième saison toujours bien écrite et jouée mais qui nous laisse un arrière goût d'inachevé, espérons une saison 4 bien troussée pour résoudre quelques questions en suspend dans cette nouvelle  saison . Les fans seront de toutes façons au rendez-vous, moi le premier.

 

19085392.jpgLA CHINE Carlotta

Réalisateur: M. ANTONIONI

Doumentaire

Durée: 3H30

Sortie DVD le 8 avril

Résumé: En 1972, au plus fort de la Révolution culturelle maoïste, le gouvernement chinois invite Michelangelo Antonioni à réaliser un documentaire sur la Nouvelle Chine. Le cinéaste se rend pendant huit semaines avec une équipe de tournage à Pékin, Nankin, Suzhou, Shanghai, et dans la province du Hunan. Il en résulte un monument de trois heures et demie, composé de trois parties.

Critique: Un film méconnu qui se re-découvre dans un master tout neuf.

Comme le dit un dicton de la Chine ancienne sur lequel le film se clôt  : « tu peux dessiner la peau d’un tigre, pas ses os ; tu peux dessiner le visage d’un homme, pas son cœur. » La grande beauté du film réside dans la réintroduction d’un mystère qui ne serait pas seulement « chinois », mais humain. La caméra renvoie au spectateur les regards des Chinois sur ces Occidentaux qu’ils voient pour la première fois. Ce qui s’exprime dans ces regards apeurés et curieux, c’est évidemment l’extraordinaire fermeture des frontières chinoises sous le régime de Mao : mais ce jeu entre deux regards également incertains et curieux a un poids humain bien avant d’avoir une signification politique.

Bonus Le regard imposé (0h24) Carlo di Carlo, cinéaste et ami intime d'Antonioni revient sur les péripéties d'Antonioni face à l'administration chinoise. 

La Chine de Mao (0h26) Pierre Haski, ancien correspondant de Libération à Pékin et co-fondateur de Rue89 fait le lien politique, économique et social entre la Chine contemporaine d’Antonioni et celle d’aujourd’hui.

 Livret de 36 pages.

 

19084496.jpgCARNET DE NOTE POUR UNE ORESTIE AFRICAINE Carlotta

Réalisateur: Pier Paolo PASOLINI

Documentaire: 71mns

Sortie DVD le 22 avril

Résumé: Pier Paolo Pasolini débarque dans un pays d'Afrique. Il prend des notes, avec sa caméra, pour préparer son prochain film, une transposition de L'Orestie, La Tragédie d'Eschyle, dans l'Afrique d'aujourd'hui. De retour en Italie, il montre ses premières images à un groupe d'étudiants africains de l'université de Rome. Il leur demande leur avis...

Critique: Le film raconte à la fois un film en train de se faire et un film qui ne s'est jamais fait. L'idée était de confronter pour le cinéaste les mythes anciens et la résonance avec la réalité des années 70 à l'époque où le film fut tourné.La force du film est de nous faire découvrir une Afrique authentique, vraie, loin des clichés. Le tout est filmé avec talent dans un noir et blanc somptueux auquel le master réalisé aujourd'hui rend honneur. 

 

Bonus: Notes pour un film sur l'Inde (33mns VOST)

Analyse du film par l'auteur de l'ouvrage (Pasolini, portrait d'un poète en cinéaste)

4 entretiens dirigés par la cinémathèque de Bologne, avec le producteur du film et l' écrivaine Dacia Maraini.

 

A re-découvir  mais dans un tout autre genre  SALO chez le même éditeur en édition ultime, incluant de nombreux suppléments inédits.

 

Jive Avril 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

 

jeudi, 02 avril 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 7 avril

Coup-de-tete-03.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Coup de tête", un film réalisé en 1979 par Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dewaere.

François Perrin est ailier droit dans l'équipe de football de la petite ville de Trincamp. Seulement il a un sale caractère. Le président du club est également le patron de l'usine où il travaille. Après un coup de gueule, il est renvoyé du terrain et perd son emploi à l'usine. Et pour corser le tout, il est accusé d'un viol qu'il n'a pas commis. Mais l'équipe doit jouer en coupe de France et ne peut absolument pas se passer de Perrin…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 7 avril à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat, un intervenant dans le domaine du sport est prévu
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr
+ La séance de mai sera le mardi 19 mai avec le film de Cassavetes : Minnie et Moskowitz

mardi, 31 mars 2009

chronique DVD, mars 2009

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Mars 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

1210426877_20080506_1_bg.jpgCLONE WARS Warner

Réalisateur: David FINOLI

Format: 2:35

Durée: 1H37

Sortie Mars

Résumé: La galaxie est en proie à la Guerre des Clones, un conflit à grande échelle qui oppose les maléfiques Séparatistes et leurs immenses armées d'androïdes à la République. Les Chevaliers Jedi, protecteurs de la République, luttent pour maintenir l'ordre et restaurer la paix tandis que de nouvelles planètes succombent chaque jour aux puissances du mal. Pour prendre l'avantage, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker et sa jeune Padawan, Ahsoka Tano, sont chargés d'une mission capitale qui va les confronter au redoutable "parrain" de Tatooine, Jabba le Hutt. D'autres épreuves et de nouveaux dangers attendent nos héros sur Tatooine, car le Comte Dooku ne tarde pas à se lancer à leur poursuite avec ses sinistres agents - dont la cruelle Asajj Ventress, prête à tout pour faire échouer Anakin et Ahsoka.

Critique: Après avoir abîmé  la franchise Star-Wars avec les trois derniers volets de la Saga, Georges Luca récidive avec un nouvel épisode. Cette fois-ci il faut avouer que l'animation est un choix plus judicieux que le tout numérique. On avait déjà eu un avant goût avec la série Colonne Wars de très bonne facture diffusée sur la chaîne cartoon Network. Cet épisode est bien rythmé et s'inscrit parfaitement dans l'univers de son créateur. 

Les enfants adorent et la nouvelle série est donc sur le point de faire un véritable carton auprès des plus jeunes.

 

18930666.jpgLA SOLEDAD Bodega

Réalisateur: Jaimie ROSALES

Acteurs:Sonia ALMARCHA, Petra MARTINEZ, Nuria MENCIA

Durée: 2h13

Résumé: Récits croisés de deux destins urbains : 

Adela a décidé de commencer une nouvelle vie. Elle quitte sa petite ville de province pour s'installer à Madrid avec son bébé. Malgré les difficultés qu'implique un tel changement, elle trouve un travail et noue de nouvelles amitiés. C'est alors qu'un attentat terroriste brise sa vie. 

Antonia est propriétaire d'un petit supermarché à Madrid. Elle mène une vie tranquille, entourée de son compagnon et de ses trois filles. La paix familiale se brise lorsque sa fille ainée lui demande de l'argent pour s'acheter un appartement.

Critique: Une narration scindée en 4 parties et un épilogue, le tout baigne dans une mise en scène très fluide et assez passionnante sur un thème pas simple à traiter celui de la solitude.

 

57422.jpgZODIAC DOIRECTOR'S CUT Warner

Réalisateur: David FINCHER

Acteurs: Jake GYLLENHAAL, Mark RUFFALO

Durée: 2H41

Résumé: Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain.

Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...

Critique: Déjà chroniqué mais la sortie de cette nouvelle édition permet de découvrir des bonus formidables dont le documentaire consacré au véritable ZODIAC, indispensable.


 

news-arianebis.jpgARIANE Carlotta

Réalisateur: Billy WILDER

Acteurs: Gary COOPER, Audrey HEPBURN, Maurice CHEVALIER

Durée: 2h10

Résumé: Ariane, fille de détective privé, prévient un client de son père, le richissime Flannagan, des menaces qu'un mari jaloux profèrent envers lui. Elle s'éprend du Don Juan et lui fait croire qu'elle a eu de nombreuses liaisons. Jaloux, Flannagan décide de la faire suivre par un détective privé qui n'est autre que le père d'Ariane.

 

Critique: Un film méconnu du réalisateur de certains l'aiment chaud, une comédie sympathique et assez personnel de Wilder qui fait assez rare pour l'époque avait pratiquement toujours le final cut pour ses films. Un film servie par deux comédiens formidable, on note la présence de la star française de l'époque Maurice Chevalier et le musical du début de film est signé par Cole Porter

Le film est adapté du roman le plus célèbre de Claude Anet : Ariane, jeune fille russe. Claude Anet comme Wilder est un ancien journaliste. Il a aussi beaucoup voyagé, tenu une chronique de la révolution russe avant d'être chassé par les bolcheviques.

Carlotta propose une nouvelle fois une petite perle du cinéma américain dans un écrin sublime, la copie restaurée fait des merveilles pour cette comédie romanesque.

Bonus: 

  • Les archives retrouvées d'Ariane : Visite à la Cinémathèque Française et à la Bibliothèque du Film où furent restaurés et rassemblés de très précieux documents (archives de scripte, photos, croquis…) autour du Film Ariane
  • L'analyse de N.T. Binh
  • La rencontre avec Hubert De Givenchy.
  • La bande-annonce d'époque

 

18956912.jpg

LA FILLE DE MONACO 

Réalisatrice: Anne FONTAINE

Acteurs: Fabrice LUCCHINIi, Roschdy ZEM, Louise BOURGOIN

Durée: 1H35

 

Résumé: Bertrand, avocat d'assises. Brillant. Médiatique. Volubile. Cultivé. Cérébral. Compliqué. Pas très très courageux. Aime les femmes, surtout pour leur parler. Fraîchement arrivé à Monaco pour y assurer la défense d'une meurtrière septuagénaire.

Christophe, agent de sécurité chargé de la protection de Bertrand. Franc. Direct. Taciturne. Sportif. Etudes interrompues en cinquième. Aime les femmes sauf pour leur parler. Admire chez les autres la culture et la maîtrise du langage qui lui font défaut.

Audrey, présentatrice météo sur une chaîne câblée à Monaco. Ambitieuse. Culottée. Sexy. Incontrôlable. N'a pas du tout l'intention de réciter le bulletin météo pendant longtemps.

Comprend assez mal le sens de certains mots, notamment "limites", "tabous", et "scrupules".

Il aurait mieux valu que ces trois-là ne se rencontrent pas...

Critique: Un film qui navigue entre cabotinage et  film noir matinée d'un érotisme à deux euros 50. Lucchini s'en sort comme à son habitude mais Roscdhy ZEM semble se demander ce qu'il vient faire dans cette galère intello, eroctico drôle  et nous aussi. Bref à la fin du film on le sentiment de ne toujours pas savoir pourquoi on couche et on est certain que à part sa plastique, Louise BOURGOIN, n'est pas une grande comédienne.

Pour résumé n'est pas Claude CHABROL qui veut.

 

images.jpegNAGISA OSHIMA

Films : L'OBSEDE EN PLEIN JOUR, A PROPOS DES CHANSONS PAILLARDES, LE RETOUR DES TROIS SAOULARDS, ETE JAPONAIS

Résumé, L'obsédé en plein jour: Jeune domestique d’une famille bourgeoise, Shino reçoit un jour la visite d’Eisuke, originaire du même village qu’elle. Celui-ci la viole, avant d’assassiner la maîtresse de maison. L’inspecteur Haraguchi est persuadé qu’il s’agit là du onzième crime du fameux « obsédé en plein jour ». Mais Shino refuse pour l’instant de livrer son identité : pour elle, seule Matsuko, sa femme, peut le dénoncer. Car cette furie criminelle trouve son origine un an plus tôt, dans un petit village au coeur des montagnes…

Critique:  Un film d'une très grande richesse visuel, le montage virtuose qui explose les règles établies est tout à fait surprenant pour l'époque. Le titre du film renvoi à la presse de l'époque, il n'est  pas imaginé par Oshima,  pour qualifier l'assassin qui entre 1957 et 1958 a violé et tué une trentaine de femmes.

 

 

51D1xx8AZRL._SL500_AA240_.jpgKijû YOSHIDA

Films: ADIEU CLARTE D'ETE, PURGATOIRE EROICA, AVEUX, THEORIES, ACTRICES, COUP D'ETAT, PROMESSE, LES HAUTS DE HURLEVENTS, FEMMES EN MIROIRS.

Résumé, Les hauts de Hurlevents:

Au Moyen Âge, durant l'ère Kamakura. La famille Yamabe vit sur les flancs d'un volcan pour y honorer le dieu du feu. Prêtres chargés depuis toujours d'apaiser les colères de la Montagne de feu, ils ont l'interdiction de se mêler aux villageois de la plaine. La famille est scindée en deux branches : l'une occupe la Demeure de l'Est, l'autre, celle de l'Ouest.

 

Un jour, le chef de la branche de l'Est ramène de la capitale un jeune orphelin au visage étrange. Parce qu'il ressemble à un «démon», le chef le prénomme Onimaru, et décide de l'élever comme son fils cadet…

 

 

Jive mars  2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, jive, chronique

mercredi, 11 mars 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 17 mars

affiche-The-Snapper.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "The Snapper", un film réalisé en 1993 par Stephen Frears, avec Colm Meaney, Tina Kellegher, Ruth McCabe…

Au début des années 90 en Irlande, Sharon Curley, vingt ans, vit avec sa famille bruyante mais unie à Barrytown, une banlieue pauvre de Dublin. Elle annonce qu’elle est enceinte mais refuse obstinément de révéler le nom du père. La famille s'accommode assez bien de la situation jusqu'à ce que la rumeur attribue la paternité du bébé à venir à un voisin d'âge mûr, marié et père d'une bonne amie de Sharon. Sharon a bien du mal à démentir…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 17 mars à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr

 

vendredi, 27 février 2009

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Février 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

LE FILM DU MOIS


18949762.jpgBATMAN, THE DARK NIGHT Warner

Réalisateur: Chrisitopher NOLAN

Acteurs: Christian BALE, Heath LEDGER, Michael CAINE, Gary OLDMAN, Morgan

FREEMAN

Format: 2:35

 

Durée: 153mns

 

Sortie DVD le 12 février

Résumé: Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l'aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L'association s'avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker...

Critique: Après avoir remis la franchise sur de bonnes rails avec le précédent film Batman Begins, on n'aurait pas pu imaginer un second volet aussi réussi. C'est là toute la force de Christopher Nolan  d'avoir su se ré-approprier la saga après le désastreux Batman et Robin (le plus mauvais rôle de Georges Clooney) et un Batman Forever peu convaincant malgré le talent de Val Kilmer.

Il fallait beaucoup de talent pour venir marcher sur les traces de Tim BURTON et son chef d'oeuvre:Batman Returns.

Ici point d'humour,  mais un univers sombre, glacial,  pesant,  envoûtant. 

Un Joker, loin de l'humour de Jack Nicholson, génialement interprété par le regretté Heath LEDGER qui vient de recevoir à titre posthume un Oscar largement mérité pour son interprétation.

Le film aurait pu s'intituler " Le Joker" tant le film est basé essentiellement sur ce personnage. Le film démarre et se clôure avec lui.

Un film au rythme endiablé avec son lot de séquences spectaculaires et inédites grâce à une Batmobile de haute technologie, mais c'est surtout le scénario et ses dialogues finement ciselés, le duel Batman-joker ainsi que la naissance du personnage Double face qui remporte mon adhésion totale.

Peut être pas le chef d'oeuvre attendu comme on a pu l'entendre ici et là ces derniers mois un peu partout dans les médias, il est  encore bien trop tôt pour le dire, mais c'est indéniablement un grand film et un des meilleurs de l'année écoulée.

Un succès en salle et déjà un énorme succès en DVD, largement mérité.

watch?v=EkJ5loSisdE

Un film à déconseiller néanmoins aux plus jeunes

 

Jive février 2009

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 


vendredi, 13 février 2009

chronique Février

 

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Février 2009

 

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

De  retour après quelques semaines de vacances avec une nouvelle formule où le film du mois fera l'objet d'un article séparé dans quelques jours.


LES DVD DU MOIS

 

7321910215210.jpgNICK TUP  SAISON 5 coffret 1Warner

Réalisateur: Plusieurs

Acteurs: Dylan WALSH, Julian MACMAHON,

Durée: 14 épisodes

Sortie DVD le 19 Novembre

 

 

Résumé: Deux médecins spécialisés dans la chirurgie esthétique jonglent entre leurs patients de la clinique privée de Miami dans laquelle ils travaillent et leur vie privée mouvementée.

Pas facile pour eux, en effet, de se trouver de nouveaux habitués dans cet endroit où tout le monde a déjà un chirurgien plastique attitré. A Beverly Hills, on est célèbre ou on n’est rien : pour exister, les deux médecins vont donc devoir se faire connaître

Critique: Après 2 saisons magnifiques avec des scripts originaux et des personnages bien campés,ll faut se se rendre à l'évidence, la série commence à sentir le réchauffé.  Peut être aurait il choisir de ne pas venir situer la saison à Los-Angeles,  celle ci in'apporte pas grand-chôse. Souhaitons donc que la série se termine vite et sur une bonne note car le concept ne tient plus sur la longueur, reste quelques belles scènes et épisodes à croquer.

Bonus: Scènes coupées

L’hédonisme version Hollywood : la transition entre Miami et Hollywood

Bêtisier

 

images.jpegSEULS TWO Warner

Réalisateur: Eric JUDOR et Ramzy BEDIA

Acteurs: ERIC et RAMZY, Benoit MAGIMEL,  Kristin SCOTT THOMAS, Elodie BOUCHEZ, Edouard BAER...

Déja dans les bacs

 

 

Résumé:

Gervais, policier à Paris, maladroit et entêté, est la risée de son commissariat. Depuis des années, il file sans relâche, un esthète de la cambriole, drôle et narquois, Curtis qui, chaque fois, lui échappe et le ridiculise. Un beau matin, après une course poursuite manquée, Gervais se réveille dans une capitale vidée de tous ses habitants. Tous ? Pas tout à fait. Un second individu fonce dans les rues désertes au volant d'une Formule 1 : Curtis ! Voilà nos deux héros seuls au monde, peut-être l'occasion d'enterrer la hache de guerre et de profiter de la situation...Mais ce serait sans compter sur la droiture de Gervais et surtout sur son obstination. Pour lui, la place de Curtis est en prison et rien ne saurait le faire dévier de sa mission...

Critique:

Une comédie survoltée  avec une idée formidable PARIS VIDE de ses habitants, prétexte à une poursuite digne de Tom et Jerry boostée par l'énergie communicative des deux zigotos du Paf Eric et Ramzy. Certainement leur meilleur film, tout au moins le plus fidèle à leur univers particulier qui est le non-sens et la crétinerie adolescente.
Une photo soignée que l'on doit au chef opérateur Philippe Piffeteau, un as de la Pub et de quelques comédies réussies dont l'ovni cinématographique Brice de Nice  ainsi que le premier Yamakazi pour les productions Luc Besson.
Voilà une comédie sortie il y a plusieurs semaines mais qui est à mon sens une des plus réussies, loin du phénomène Ch'tis qui était bien trop sage dans sa forme.
Par ces temps pluvieux et neigeux rien de mieux que la couette et un film original et drôl


Bonus:

bande-annonce

Le making of

Les scènes coupées

Le bêtisier

 

 

18944646.jpgMARIAGE A L'ITALIENNE Bodega

Réalisateur : Vittorio DE SICA

Acteurs: Sophia LOREN, Marcello MASTROIANNI , Caterina MURINO,

Durée: 1h40

sortie DVD  le 4 février

 

 

Résume: Durant de nombreuses années, Filumena a été à la fois servante et maîtresse de Domenico. Ce dernier a finalement décidé de se marier avec une jeune fille de bonne famille. C'est alors qu'elle décide de lui tendre un piège en lui faisant croire qu'elle est mourante et que son dernier désir est de se faire épouser. Dès que l'homme cède, la mourante ressuscite et lui apprend qu'il est déjà le père d'un de ses enfants...

Critique: Saluons encore une fois cet éditeur qui fait des merveilles avec la re-sortie de ce film magnifique porté par deux énormes stars du cinéma du cinéma transalpin. Sophia LOREN prouve une nouvelle fois qu'elle est aussi à l'aise dans la comédie que le drame. Si le film de de SICA n'est pas le chef d'oeuvre attendu il n'en demeure pas moins un film important qui est un témoignage de la bourgeoisie italienne des années 60.

Le master est de belle tenue, une définition soignée, malgré quelques petits points blancs ici et là.

Bonus:

Une vie, une époque... des circonstances (26 min)

Bande-annonce

 

Jive février 2009

 

Plus d'infos :

+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.

+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

 

 

 

vendredi, 06 février 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 10 février

soleilvert.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Soleil vert", un film réalisé en 1974 par Richard Fleisher avec Charlton Heston, Edward G. Robinson, Leigh Taylor Young ...

En 2022, le monde baigne dans une étrange lumière jaune, qui a détruit la faune et la flore. Seul le « soleil vert », sorte de pastille fabriquée par la société Soylent Green, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Au cours d’une enquête, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine.

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 10 février à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ La séance suivante du ciné-quartier aura lieu le mardi 17 mars, à 19h30, autour du film "The Snapper", film de Stephen Frears, avec Colm Meaney, Tina Kellegher, Ruth McCabe

vendredi, 23 janvier 2009

Ciné - jeunes - Débats à l'Entrepôt le 30 janvier : "vivre dans la rue à 20 ans"

 

19052.jpgLe 26 octobre 2006, Augustin Legrand et Pascal Oumaklouf, décident de vivre dans la rue, au plus proche des sans-abris. Le canal Saint-Martin fut pendant plusieurs mois le lieu d'une nouvelle résistance contre la précarité. Le film "Les Enfants de Don Quichotte, Acte 1" de Ronan Dénécé, Augustin Legrand et Jean-Baptiste Legrand retrace l'histoire de ce combat. il sera projeté dans le cadre des "ciné-jeunes-débat" mensuels organisés par le conseil de la jeunesse du 14e le 30 janvier prochain, à 18h30, au cinéma l'Entrepôt pour prolonger le débat, quelques jours après la vague de froid qui s'est abattue dans notre pays.

A l'issue du film, la discussion portera spécifiquement sur la problématique des jeunes lourdement touchés par la grande précarité : « Vivre dans la rue à 20 ans ». Le débat aura lieu en présence de Jean-Baptiste Legrand, Ronan Dénécé, réalisateurs du film, Marie Attalah, adjointe au Maire du 14e chargée du développement social et de la solidarité et Valéry Boldyreff, travailleur social à la Mie de Pain au sein d’un CHU (Centre d’hébergement d’urgence).

L’entrée est gratuite pour les moins de 25 ans. Le conseil de la jeunesse du 14e a souhaité organiser tout au long de l’année des projections débat destinées principalement aux jeunes de moins de 25 ans. L’objectif est de permettre à tous d’aller au cinéma et de débattre de sujets de société à partir de la diffusion d’un film.

Cinéma l’Entrepôt : 7-9 rue Francis de Pressensé, Paris 14ème