Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 14 octobre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 20 octobre

Anosamours.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "A nos amours", réalisé en 1983 par Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Dominique Besnehard ...

A quinze ans, lors de vacances sur la Côte d’Azur, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume qu’elle préfère les aventures sans lendemain à l’amour que lui porte Luc. Finalement c’est ce dernier qui la quitte et elle finit par se marier avec un homme qu’elle est incapable d’aimer…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 20 octobre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance de novembre est prévue le 17 novembre avec le film de Bertrand Tavernier "L'horloger de Saint-Paul" avec Philippe Noiret).

 

mardi, 29 septembre 2009

Louis Comfort Tiffany Couleurs et lumière

Le Musée du Luxembourg présente la première exposition consacrée au célèbre créateur américain Louis Comfort Tiffany en France

Il est l'un des plus talentueux créateurs américains de tous les temps, chef de file du design américain dont la réputation s'étend jusque dans les grandes capitales européennes : il rivalise avec les grands verriers européens de la fin du XIXe siècle.

L'exposition rassemble environ 160 œuvres (vitraux, vases, luminaires, objets, bijoux et mosaïques, dessins, aquarelles et photos d'époque) qui révèlent la remarquable contribution de ce créateur, tant à l'industrie du verre qu'à l'ensemble des arts décoratifs.

 

Tiffany s'est d'abord fait connaître comme décorateur d'intérieur, devenant dans les années 1880 et au début des années 1890 l'un des décorateurs américains les plus recherchés. Son entreprise a meublé quelques-unes des plus riches demeures des États-Unis, fournissant vitraux, tentures en velours et mobilier.Tiffany Vitrail Bella.jpg

 

Les projets présentés illustrent l'approche nouvelle de Tiffany, consistant à incorporer le verre dans le décor intérieur sous forme de vitraux, de lampes, de carreaux pour manteaux de cheminée, de rampes en métal et en verre et de mosaïques.

 

Tiffany Encrier.jpgParallèlement à la production de vitraux, les ateliers Tiffany expérimentaient le verre en fusion. Fort de son regard d'artiste, il supervisait les formes et le mariage des couleurs dans ses vitraux, ses vases et ses lampes. Ses sources d' inspiration étaient multiples : les surfaces marbrées et irisées des vases anciens en verre, les lignes courbes des plantes et des fleurs, les bleus et les verts éblouissants des plumes du paon, ainsi que les motifs abstraits obtenus en coulant le verre en fusion coloré. Il était fasciné par le verre et par la façon dont ce matériau reflète les couleurs et la lumière.

 

Tiffany a su tirer profit de la nouvelle technologie de l'éclairage électrique pour mettre en valeur l'éclat et la transparence de ses abat-jour en verre sertis dans le plomb. La popularité de ses lampes en verre et en bronze sera telle que la marque Tiffany deviendra un nom générique.

L'exposition présente une large sélection de ces impressionnantes lampes Tiffany avec leur célèbre décor de glycines ou de magnolias.Tiffany Lampe Glycine.jpg

Si la première salle reproduit dans un éclairage doux l'ambiance des demeures décorées par Tiffany on peut regretter que la seconde soit « suréclairée » ce qui ne mets pas en valeur les fameuses lampes.

Ce sera sans doute l'exposition qu'il faudra avoir vue à la rentrée, n'oubliez donc pas de réserver !

 

Louis C. Tiffany

Fenêtre du "Bella Apartment", c.1880 Verre,  plomb

New York, The Metropolitan Museum of Art, Don de Robert Koch, 2002

©Photo : The Metropolitan Museum of Art

 

Louis C. Tiffany

Encrier, c.1900-1903 Verre, argent

Newark, The Newark Museum Don de Mr. And Mrs. Ethan D. Alyea, 1967

©Photo : The Newark Museum

 

Louis C. Tiffany

Lampe " Glycines", c.1901 Verre Favrile, plomb, bronze

Richmond, The Virginia Museum of Fine Arts Don de Sydney et Frances Lewis

©Photo : Katherine Wetzel

 

 

16 septembre 2009 - 17 janvier 2010

Musée du Luxembourg 19 rue de Vaugirard - 75006 Paris

Tel : 01 45 44 12 90

www.museeduluxembourg.fr

 

lundi, 21 septembre 2009

chronique DVD septembre 2009

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Septembre 2009

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

 

Vacances Oblige..

Un numéro spécial rentrée avec quelques titres incontournables.

 

BONNE RENTRÉE A TOUS

 

dvd_A-PLAT-LOEUF-DU-SERPENT-DEF_329.jpgL'OEUF DU SERPENT Carlotta

Réalisateur: Ingmar BERGMAN

Acteurs: David CARRADINE, Liv ULLMANN

Durée: 114mns


Résumé: Berlin, dans la semaine du 3 au 11 novembre 1923. Un paquet de cigarettes coûte 4 milliards de marks. C'est l'inflation galopante, le chômage, la misère et le désespoir. Au milieu du chaos, Abel Rosenberg se sent triplement étranger puisqu'il est juif, américain et chômeur. Alors qu'il se perd dans l'alcool, Abel découvre le corps de son frère suicidé d'une balle dans la bouche. Interrogé par le commissaire, il a l'intuition qu'on le soupçonne de plusieurs meurtres perpétrés dans le quartier. Il se réfugie auprès de Manuela, ancienne compagne de son frère qui joue un numéro dans un cabaret des bas-fonds. Ensemble, ils font une rencontre perfide et s'égarent dans la peur, menacés par un mal innommable qui "tel un oeuf de serpent, laisse apparaître à travers sa fine coquille la formation du parfait reptile"...

Critique: Un film assez méconnu de son auteur édité pour la première fois en DVD avec un master flambant neuf. BERGMAN dont le talent ,n'est plus à prouver parle ici une nouvelle fois du thème qui a hanté toute son oeuvre ou presque celui de la mort, l'une de ses interrogations majeure qui a culminé avec un des plus beaux films du cinéma LE 7ème SCEAU (une partie d'échecs entre un chevalier qui revient des croisades et la mort elle même). Ici avec l'Oeuf du Serpent sortie en 1977, il s'attaque à sa première super production avec une ambiance très kafkaïenne sur fond du montée du nazisme

Un film rare qui mérite d'être redécouvert et l'occasion de revoir David CARRADINE qui sortait du succès de la série KUNG FU.

Bonus:

LOIN DE SUÈDE (20 mn)

Un documentaire rare et précieux sur les coulisses de L’Œuf du serpent, avec Ingmar Bergman et ses acteurs.

BANDE-ANNONCE

L’ŒUF DU SERPENT OÙ L’EXIL D’INGMAR BERGMAN (LIVRET 36 PAGES INÉDIT) :

Un retour en textes et en images sur le film et son difficile contexte de réalisation, avec des interviews, des textes inédits et des photos de plateau…

 

42737.jpgTARZAN L'HOMME SINGE et TARZAN S'EVADE (collector) Warner

Réalisateur: W.S.VAN DYKE

Acteurs:Johnny WEISSMULER, Maureen o'SULLIVAN...

Durée: 1H39-1h35


Résumé:-Le cimetière des éléphants : un lieu mythique qui justifie sans peine une expédition dans la jungle. Mais la route est périlleuse, les accidents sont nombreux, les pygmées féroces… Et surtout, la forêt à son gardien, mystérieux et redoutable : Tarzan, l’homme singe…

- Des chasseurs blanc capturent Tarzan pour le montrer dans un cirque. Mais le roi de la jungle, aidé par ses amis éléphants et fauves réussit à décimer le groupe d’odieux aventuriers avant de retrouver Jane qui l’attend au foyer…

Critique: Alors que se déroule encore pour quelques jours l'exposition TARZAN au musée du Quai Branly, il est fort recommandé de se replonger dans les aventures cinématographiques de l'homme singe imaginé par Edgar RICE BURROUGH. Warner nous propose une édition collector avec le premier et le 3ème tournés avec Johnny WEISSMULLER (il en tournera 12).

Ce qui est formidable en les revoyant c'est que la magie fonctionne toujours malgré l'âge du film, les enfants adorent ce personnage et la mise en scène de l'époque.

Tarzan l'homme singe ainsi que Tarzan et sa compagne sont considérés à juste titre comme les plus beaux les plus violents et les plus sexy de tous ceux tournés jusqu'ici.

A quand une vraie vision du livre de BURRROUGHS car pour le moment aucun film n'a raconté la véritable histoire de Tarzan et  de Jane si ce n'est DISNEY et le GREYSTOKE de Hugh HUDSON qui ont par petites touches abordés les thèmes et situations exactes du roman.

 

Bonus:

« Silver Screen roi de la jungle » (90’)

« Le tournage de la MGM : Johnny Weissmuller »

« Schnarzan le conquérant »

« Le fric du rodéo »

6 bandes-annonces Tarzan

 

42735.jpgBEN HUR Warner

Réalisateur: William WYLER

Acteurs; Charlton HESTON, Jack HAWKINS, Stephen BOYD...

Durée:3h32


Résumé: Judas Ben-Hur, prince de Judée, retrouve son ami d'enfance Messala, venu prendre la tête de la garnison de Jérusalem. Mais leur amitié ne peut résister à leurs caractères différents.

Alors qu'une pierre tombe du balcon de la maison familiale de Ben-Hur, manquant de tuer le gouverneur qui paradait plus bas, Messala trahit son ami qu'il sait innocent en l'envoyant aux galères et en jetant en prison sa mère et sa soeur. Ben-Hur jure alors de reconquérir sa liberté et prépare sa vengeance.

Critique: Que peut encore dire ou écrire sur cette oeuvre qui a largement contribué à l'événement des films à grands spectacles. BEN-HUR c'est tout ce qu'on aime au cinéma, ce sont des morceaux d'anthologies à jamais gravé dans la mémoire collective. Pas d'effets numériques, ici tout est vrai jusqu'au milliers de figurants (environs 400 000) et une course de chars toujours aussi impressionnante.

Une mise en scène signée William WYLER qui était aussi sur la première version cinéma en tant qu'assistant du réalisateur Fred NIBLO

Ce projet de film ambitieux fut mené pour sauver le Studio de la MGM de la faillite. Ce pari fut payant.Du fait de l'importance de l'enjeu, une quarantaines de scénarios furent examinés avant d'aboutir à un résultat jugé satisfaisant et décroché 11 Oscars en 1960. A ce jour ce raccord n'a était que égalé par James Cameron avec TITANIC et Peter Jackson avec sa trilogie du SEIGNEUR DES ANNEAUX

Bonus:

Ben-Hur : le film qui changé le cinéma »

« Ben-hur, à travers les images »

Making of (58’)

Bouts d’essai de Leslie Nielsen, Cesare Danova et Haya Harareet

Ciné-journaux d’époque

Les récompenses : cérémonie des Oscars 1960

Bandes-annonces

 

images-1.jpegL'ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON Warner

Réalisateur: David FINCHER

Acteurs: Brad PITT, Cate BLANCHETT...

Durée: 159mns

Résumé: Un homme naît très vieux et vit toute sa vie à l'envers, pour mourir bébé, traversant ainsi le monde de la fin des années 1910 à l'aube du xxie siècle.

Critique: Une grande oeuvre romanesque réalisé par ce petit génie qu'est David FINCHER.

Le romancier Fitzgerald est considéré à juste titre comme souvent inadaptable, mais le e scénario signé Eric Roth, l'auteur de Forrest Gump,tend à prouver ici que tout est possible.

Cela faisait plus de quinze ans que Hollywood parle de ce film, dont la faisabilité n'a cessé d'être remise en question. De nombreux réalisateurs, Steven Spielberg, Ron Howard ou Spike Jonze, ont approché cette aventure avant d'abandonner un projet devenu mythique.

Il aura fallu toute la détermination de Fincher, de son génie visuel, technique et directeur d'acteur pour faire aboutir le meilleur film de ces dernières années tout au moins le plus poétique et le plus beau de son auteur après des réussites incontestables tels que Seven, Fight Club et le trop méconnu Zodiac.

Le film aurait mérité à mon avis le plein de statuettes aux Oscars, sur 13 nominations il n'aura reçu que 3 oscars Techniques. C'est une bien maigre consolation...

 

L'Etrange Histoire de Benjamin Button, de David Fincher avec Brad Pitt et Cate Blanchett.

http://www.benjaminbutton.com/

 

Bonus:

Disc 1

commentaires du réalisateur David Fincher

Disc 2

14 séquences à la découverte de l'envers du décor

Préface, développement technique et production en détails

Interview du compositeur français Alexandre DESPLAT qui vient d'être récompensé aux Etats-Unis d'un Hollywood Award, il vient de terminer la musique de Twilight 2 " la tentation.

galerie de photos et bandes annonces

 

Dans nos salles obscures, 2 films à ne pas rater 19158764.jpgDEMINEURS et 19136342.jpgDISTRICT 9 tous deux fortement recommandés.

 

Jive Septembre 2009

Plus d'infos : + Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma. + Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

 

05:45 Publié dans Cinéma, Culture, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dvd, chronique

dimanche, 20 septembre 2009

Journée Mondiale de la Poésie Dans le miroir de l'Autre : mémoires d'avenir

 

La XXIe Journée se déroulera le 17 octobre à la Mairie Annexe du 14e Arrdt.

Placée sous le patronage de la Mairie du 14e Arrdt. de Paris, de la Ville et de la Province de Venise, la Journée Mondiale de la Poésie se déroulera à la Salle des Fêtes de la Mairie-Annexe du 14e Arrdt. (12 rue Durouchoux, 75014 Paris -Métro : Denfert-Rochereau) le samedi 17 octobre prochain à partir de 15hs.

La Journée bénéficie de l’adhésion du Président de la République Italienne

La Journée Mondiale de la Poésie 2009 a reçu l’adhésion personnelle de M. le Président de la République Italienne, On. Giorgio Napolitano (« con l’adesione del Presidente della Repubblica ») qui a décerné aux organisateurs une spéciale médaille présidentielle.

Partenaires institutionnels et soutiens

Organisée par Giulia Bogliolo Bruna, présidente de "Poesia-2 Ottobre » de Paris, la Journée bénéficie du soutien de la Mairie du 14e Arrdt. en les personnes de M. Pascal Cherki, Maire du 14e Arrdt., Conseiller de Paris et de Mme. Danièle Pourtaud, Adjointe au Maire de Paris en charge du Patrimoine et Conseillère déléguée du 14e en charge de la Culture et du Patrimoine.

La Journée Mondiale de la Poésie bénéficie du soutien:

·de l’Association « Actes de Présence »,

·du C.I.E.M.I (Centre d’Information et d’Etudes sur les Migrations Internationales) de Paris,

·du Conseil de la Jeunesse du 14e Arrdt.,

·du Centro Studi Americanistici « Circolo Amerindiano » de Pérouse,

·du magazine “ Nuovi Orizzonti Europa”,

·des restaurants Pastapapà qui offrent le cocktail qui clôt la Journée.

Thème et esprit de la Journée Mondiale de la Poésie

Dans une alchimie de paroles (mini-représentations théâtrales, lectures et récitations poétiques, réflexions philosophiques et littéraires), de musiques, d’images (tableaux, photographies), de nombreuses personnalités du monde entier venues d’horizons différents, (écrivains, philosophes, comédiens, sociologues, peintres, musiciens) déclineront le thème : « Dans le miroir de l’Autre : Mémoires d’avenir ».

Fidèle à l’esprit qui a animé les précédentes éditions, la Journée se propose de donner libre cours à un dialogue fécond entre les arts sous le signe de la liberté créatrice, de l’interculturel, des valeurs humanistes de fraternité, solidarité et de tolérance.

Manifestation résolument engagée, la Journée souhaite contribuer, par une communion des arts et de sensibilités, au combat contre toute forme d’ethnocentrisme, de racisme, d’antisémitisme et de sexisme.

In memoriam Lucie Aubrac et Pablo Neruda, hommage en sa présence à Jean Malaurie

affiche jmp 2009 def.jpg

Un hommage sera rendu à la mémoire de la Résistante Lucie Aubrac, à la présence de Raymond Aubrac, son époux et grand Résistant, par Renée Keller, Secrétaire Générale de l’Union des Déportés et Internés Chrétiens.

La figure du grand poète Pablo NERUDA sera évoquée, sous forme de composition poétique et de spectacle théâtral, par Pedro Vianna (poète et écrivain, économiste spécialiste de la question migratoire, président d’Actes de présence) et Eric Meyleuc (poète, Actes de présence).

La Journée sera honorée de la présence et de la participation du Prof. Jean Malaurie (Directeur-fondateur de la collection « Terre Humaine », Ambassadeur de Bonne volonté auprès l’UNESCO, Président d’honneur de l’Académie Polaire d’Etat de Saint-Petersbourg…).

Avec les interventions de la célèbre anthropologue Dominique Sewane et de Giulia Bogliolo Bruna, ethno-historienne et présidente de l’Association « Poesia-2 Ottobre » de Paris, la Journée rendra hommage à Jean Malaurie, chercheur humaniste, inlassable défenseur des Minorités et des oubliés de l’Histoire.

 

Parmi les participants à la Journée Mondiale de la Poésie

·Gérard Augustin, poète, co-directeur de la Collection « Levée d’encre » éd. L’Harmattan,

·Yahia Belaskri, journaliste et écrivain,

·Prof. Michel Cassir, universitaire, co-directeur de la Collection « Levée d’encre » éd. L’Harmattan, Lauréat du Prix de la Poésie Francophone,

·Claudia Christiansen, comédienne,

·Marie-Lize Gall, peintre et poétesse, Présidente des Peintres et Sculpteurs Témoins du 14e,

·Myriam Guilhot, comédienne et journaliste

·Jean-Marc Huguet, psycho-sociologue et écrivain,

·Ali Keskin, poète et écrivain turc, militant de la liberté et de la laïcité,

·Pierre Pelle, économiste, philosophe et écrivain,

·Romolo Santoni, Président du Centro Strudi Americanistici «Circolo Amerindiano» (Pérouse),

·Alessio Sabatini Sciarroni, poète,

·Association Actes de présence,

·Ensemble instrumental Charles Koechlin.


La Journée pourra compter sur la participation d’Antoine Beaufort (Président de la LICRA Jeunes) et Maria Giuseppina Bruna (Responsable de la LICRA Jeunes Paris).

A noter également l’intervention chorale du Conseil de la Jeunesse du 14e Arrdt. de Paris (instance de démocratie participative à l’adresse des jeunes de 13 à 25 ans promue par la Mairie de Paris et la Mairie du 14e) représenté, entre autres, par Boussad Belhia, Maria Giuseppina Bruna, Gilles Pradeau, Sara Laforge et Pedro Toto

La Journée donnera libre cours à l’expression artistique de Ghislaine Loyré - de Hauteclocque (anthropologue et peintre), Mary Brilli (peintre), François Gall (peintre) Marie-Lize Gall (peintre et poétesse, Présidente des Peintres et Sculpteurs Témoins du 14e Arrdt.), Hortense Cheminant (photographie).

Dans le miroir de l’Autre : mémoire d’avenir

Date : Samedi17 octobre 2009  à partir de 15hs00

Lieu : Mairie-Annexe du 14e Arrdt. de Paris

Adresse : 12 rue Durouchoux, 75014 Paris -Métro : Denfert-Rochereau

Horaires : à partir de 15hs.

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE

En clôture, cocktail dinatoire offert par les restaurants PASTAPAPA

Contacts:

Giulia Bogliolo Bruna Ethno-historienne, Présidente de « Poesia-2 Ottobre » de Paris gbogliolo.bruna@gmail.com

Maria Giuseppina Bruna Doctorante, Responsable la Communication margie.bruna@gmail.com

affiche jmp 2009 19 septembre.pdf

Dossier de presse JMP2009 def.pdf

mercredi, 16 septembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 22 septembre

LE-FACTEUR.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Le facteur", un film réalisé en 1995 par Michael Radford avec Massimo Troisi, Philippe Noiret, Maria Grazia Cucinotta.

Années 50, sur une île de pêcheurs dans le sud de l’Italie. Mario est engagé comme facteur. Lors de sa tournée, il remet un abondant courrier au célèbre poète chilien Pablo Neruda, exilé sur l’île. Petit à petit, les deux hommes commencent à lier connaissance.
Mario tombe amoureux de Béatrice. Incapable d’exprimer ce qu’il ressent, il demande l’aide de son ami …

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 22 septembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance d'octobre est prévue le 20 octobre avec le film de Maurice Pialat "A nos amours" avec Sandrine Bonnaire).

mardi, 15 septembre 2009

Willy Ronis, mort d’un photographe amoureux de Paris

Avec Doisneau et Cartier-Bresson, il avait inventé ce que l'on a appelé "la photo humaniste".

Il a consacré une bonne partie de sa vie à immortaliser le Paris de l'après guerre dans un noir et blanc magique, des photos prises sur le vif célébrant la vie de tous les jours.

Willy Ronis L'enfant au pain10.jpgWilly Ronis Rue Laurence Savart20.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Celui qui disait "J'ai fait de la photo buissonnière toute ma vie" n'avais pas été insensible au charme des Puces de Vanves.

 Willy Ronis Marché aux Puces.jpg

jeudi, 10 septembre 2009

Ce week end, la rue Campagne Première passe au vert !

Après le bleu de Klein, la rue Campagne Première passe au vert ! Pendant deux jours, concerts, animations, projections et défilé de mode s'enchaineront sur les thèmes du développement durable et du commerce équitable.

 

 

visufete.jpg

AU PROGRAMME DE LA FÊTE EN VERT ET POUR TOUS :

SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2009 A 20 H

RESTAURATION
Toutes tables sorties, les restaurateurs de la rue accueilleront les riverains. Si vous le souhaitez vous pouvez descendre dans la rue une table et des chaises pour faire un pique-nique entre amis !

CONCERT
Rene's Miller wedding band + des surprises !

PROJECTION
Diffusion du film 6 milliards d'autres de Yan Arthus Bertrand sur grand écran.

ANIMATIONS
Jeux videos sur grand écran : les spectateurs pourront participer à la partie en direct.
Des interludes seront réalisés par l'intrépide Jonas Jongleur Diaboliste et sa caravane !

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2009 DE 10H A 19H


INSTALLATIONS
Jardin potager en support souple.
Jardin bucolique
Plantes dépolluantes

ATELIERS
Atelier de Boom-fly, mélange de boomerang et de cerfs-volants
Atelier de création d'objets en carton
Atelier dédié à l'énergie solaire
Atelier de sculpture sur fruits et légumes
Atelier de maquillage bio
Découverte des vélos électriques
Lectures publiques
Atelier de customisation de vêtements (amenez un vêtement auquel vous souhaitez donner une nouvelle vie !)

ANIMATIONS
Défilé de mode éthique multi-marques (de 1mois à 80 ans)
Tir à la corde, course en sac
Les as du tri : tournoi sur le thême du tri des objets usuels.
Partie de Mikado géante (1m)

MUSIQUE & DANSE
Danse orientale
Musique classique
Hip hop
Surprises...

La journée sera clôturée par un laché de ballons au bout de la rue...!

Pour en savoir plus: http://envertetpourtous.com/

mercredi, 09 septembre 2009

Broussais: plus que quelques heures pour participer !

La reconversion du site de l'hôpital Broussais est au cœur des débats en cette rentrée. Dans quelques années, c'est un tout nouveau quartier qui sortira de terre sur ce site, puisque près de 300 logements y  seront réalisés, une crèche de 66 berceaux, un espace vert, un équipement culturel, etc...

Pour discuter de ces futurs aménagements, des ateliers participatifs sont organisés les 14, 15 et 17 septembre prochains sur les thèmes suivants: équipement culturel, espaces publics et ilot des Mariniers.

Pour y participer, vous devez impérativement vous inscrire avant le 10 septembre sur: http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/jsp/site/Portal.jsp?page_id=692

Pour en savoir plus sur les projets d'aménagement, deux sites incontournables:

 

lundi, 27 juillet 2009

Accessoires et objets, témoignages de vies de femmes à Paris 1940-1944

Sous ce titre le Musée Jean Moulin présente plus de 400 objets touchants qui témoignent de la débrouillardise et de l’inventivité des Parisiennes pendant l'Occupation.

Ces accessoires de mode mis en regard avec des photographies, journaux de mode, affiches, partitions de chansons et actualités cinématographiques donnent le ton de l’époque.

Sont évoqués l’attente durant des heures devant les magasins, se protéger du froid, se déplacer dans Paris….
Mais, la vie reprend ses droits : les cinémas et les théâtres, seuls lieux chauffés, n’ont jamais été autant fréquentés.

L’inventivité des Parisiennes et des créateurs, artisans et fabricants qui allient débrouillardise et coquetterie donneront en vrac les semelles de bois articulées ou compensées, Turban paille .jpg

le turban si pratique à bicyclette et propre à dissimuler les cheveux que l’on ne peut entretenir régulièrement, les chapeaux en copeaux de bois, les tenues d’abri et les célèbres « bas » - les femmes se peignent les jambes avec du brou de noix, des décoctions de thé et tracent la couture avec un crayon, des fabricants notamment le célèbre Filpas .

L’accessoire joue un rôle dans la propagande (foulards Hermès qui passent de la glorification de la vie à la campagne prônée par Pétain aux foulards tricolores)

Prélude à l’écologie ? le Secrétaire d’État à l’Éducation nationale, Abel Bonnard à la rentrée scolaire 1942 recommande aux professeurs d’interroger les élèves à l’oral pour économiser le papier et les mots d’ordre sont : réemploi, transformation, adaptation, détournement, invention.

L’humour ne perd pas ses droits. Une broche vis évoque le souvenir de ce temps où les politiques « serraient la vis » et le peuple se « serrait la ceinture ». Un boîte en bois « Récupération » à couvercle coulissant sert à la récupération des mégots de cigarettes, en raison du rationnement.
Mode du Jour.jpg« À l’ouvrage ! », « Faites-vous même ce grand sac pratique et élégant ! »… ces conseils sont dans tous les journaux féminins qui proposent conseils pratiques, croquis et patrons, vantent la fierté que l’on gagne à fabriquer soi-même des accessoires qui viendront agrémenter les tenues les plus simples.

L’attitude même de certaines Parisiennes, leur volonté farouche de rester élégantes malgré les circonstances difficiles, apparaît comme un défi, une provocation adressée aux Allemands. Au quotidien, malgré l’interdiction allemande, les Parisiennes arborent avec plus ou moins d’arrogance les couleurs du drapeau national.

Une vitrine évoque également le rôle des Zazous qui ont été la cible de journaux collaborationnistes et dont certains ont été arrêtés et internés.

Les femmes bien que n’ayant pas le droit de vote (qui leur sera octroyé le 24 mars 1944) participent activement à la Résistance. Dans le XIVème, Louise Losserand aide son mari Raymond, communiste, conseiller municipal du 14e, membre de l’Organisation spéciale (0S) puis des FTP jusqu’à leur arrestation en mai 1942.
Sand. Alliés.jpg1944, les accessoires aussi se libèrent, des marchands ambulants proposent au tout-venant des breloques aux couleurs des alliés.
Au cours des mois suivant la Libération, les accessoires se font commémoratifs. Les Parisiennes portent des broches jeep, avion ou char, des foulards évoquant les débarquements et les mouvements des troupes sur le territoire français, des boutons ornés d’une croix de Lorraine ou d’un coq… L’oiseau libéré, s’opposant à l’oiseau en cage de la période d’Occupation, apparaît sur les bijoux de Cartier, Van Cleef & Arpels ou encore sur une écharpe de Jeanne Lanvin intitulée Liberté… Liberté chérie. Symbolique et commémoratif, l’accessoire est aussi objet souvenir. Paris mon cœur, Paris sweet home, Souvenir de Paris… autant de messages qui s’inscrivent sur les foulards, mouchoirs ou bijoux que les soldats américains pourront offrir à leur fiancée dès leur retour.

Tous les aspects même les moins glorieux (collaboration) sont évoqués dans cette exposition qu’au premier abord on aurait pu croire frivole.

Un panorama émouvant de la vie quotidienne sous l’occupation à ne pas manquer.

© E. Emo et S. Piera / Galliera / Roger-Viollet.

Plus d'info :
+ Du 20 mai au 15 novembre 2009 - Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin - Jardin Atlantique (au-dessus de la gare Montparnasse) - 23, allée de la 2e DB – Paris 15e - Tél : 01 40 64 39 44
+ Site web : www.ml-leclerc-moulin.paris.fr

mercredi, 10 juin 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet ce mardi 16 juin


WestSideStory.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "West Side story", un film réalisé en 1962 par Robert Wise et Jerome Robbins avec Natalie Wood, Richard Beymer,…

À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (fils d'immigrés irlandais ou polonais) de Jiff et les Sharks (d'origine portoricaine) de Bernardo, font la loi dans le quartier de West Side. Ils se provoquent et s'affrontent à l'occasion. Un ex des Jets, Tony, et Maria, la soeur de Bernardo, tombent amoureux, mais le couple doit subir le clivage imposé par leurs clans…

Nicolas Mansier

Plus d'info :
+ Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 16 juin à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr