Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 17 mai 2008

Mercredi 21 mai vernissage de l'exposition du Peintre Lescaux "L'envers du temps" à l'entrepôt

Mercredi 21 mai à 18h30 venez rencontrer l'artiste peintre Lescaux à l'occasion du vernissage de son exposition "L'envers du temps" à l'entrepôt!

b04d1b40f076d4502ef6f2902a9f0ed6.jpgNé en 1928 à Lille, Lescaux est diplômé de l’Ecole des Métiers d’Art de Paris. Il entre dans la vie active chez le réalisateur de dessins animés Paul Grimault où il travaille sur le film "Le Roi et l'Oiseau", puis chez un décorateur où il réalisera décors, trompe-l'oeil, vitrines. En 1953, il commence une longue carrière dans la publicité. Il sera directeur de création dans les plus importantes agences anglo-saxonnes et françaises. Depuis 1976 il se consacre entièrement à la peinture.

Ses toiles teintées à la fois de réalisme et de surréalisme nous racontent une histoire. Elles nous convient dans un univers poétique et sont une véritable invitation au voyage. Des personnages solitaires font face à une urbanité surdimensionnée. Les trains, les paquebots, les gares sont ses principales sources d’inspiration et deviennent paysages oniriques.

Ses toiles sont aussi irrésistiblement attachées à l’univers de l’enfance, la fascination de Lescaux pour les jouets anciens lui fait intégrer dans son oeuvre des pantins, des masques, des objets insolites.

D’autres toiles tendent vers l’abstraction, les couleurs vives sont rehaussées de fines lignes noires. Rêve, humour, poésie et dérision font partie intégrante de la démarche de Lescaux.

 

Plus d'info:
+ Rendez-vous mercredi 21 mai à 18h30 dans la galerie de l'entrepôt
+ L'entrepôt , lieu des cultures, 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris, Métro Pernety.
+ Entrée libre
+ Le site de l'entrepot
+ Renseignements au 01 45 40 07 50*6
+ Possibilité de diner au réstaurant, réservation au 01 45 40 07 50

mercredi, 30 avril 2008

Valérie Simonnet : dissolutions urbaines à l'Apollo

Valérie Simonnet est une photographe urbaine.

Après avoir beaucoup voyagé et photographié les pays les plus reculés elle pose son objectif sur le quotidien de sa ville.
Considérant qu’il n’y a pas qu’à Bornéo que les cultures se perdent, elle tente de saisir la résistance de l’humain dans la broyeuse de la ville.

a0fc9a3fb07f4ca76f5b4bb0659f3526.jpg

 

Vitesse, anonymat, pauvreté, violence des habitudes et des situations urbaines l'homme se dissout dans la ville qui le dévore.  « Ombre de la rue » ou des souterrains, absorbé, décomposé par les reflets, il rentre dans les murs, s'efface progressivement, disparaît aux autres et à lui-même.

Valérie Simonnet tache de saisir cette dissolution, cette perte d’individuation dans la masse et le mouvement de la ville mais surtout les efforts de chacun pour rester un peu soi malgré tout. On sent un immense respect et une infinie tendresse pour ces tentatives quotidiennes de résistance à l’écrasement.

Elle expose du 1er au 31 Mai à l’Apollo (entrée gratuite).

Pierre

Plus d'info :
+ Les tirages de Valérie Simonnet, numérotés 1à 15 en format 30x40 sont vendus au prix de 120 euros encadrement 40X50 compris. Des formats plus grands sont possibles sur demande. Contact : simonnet.valerie[at]free.fr.

mardi, 29 avril 2008

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Avril 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans...

LE FILM DU MOIS

62db4175e9ff4c0e3daef17fe2865681.jpgEROS+MASSACRE Editions Carlotta
Réalisateur:Yoshida KIJU
Acteurs: Marko OKADA, Toshiyuki HOSOKAWA
Durée:209mns et 158mns (2DVD) version longue et version de l'époque
Format: 1:33

Sortie DVD le 9 avril

Résumé: La vie de l'anarchiste Sakae Osugi, assassiné par la police en 1923, et ses relations avec trois femmes : Yasuko Hori, sa première épouse, Noé Ito, la seconde, qui mourut avec lui, et Itsuko Masaoka, alias "Mlle K", une militante des droits des femmes qui tenta de l'assassiner dans une maison de thé en 1916.

Critique: Rares sont les films qui possèdent une beauté formelle aussi affirmée. Celui-ci en fait partie bénéficiant sans aucun doute de la nouvelle vague japonaise de l'époque, (La femme des sables, la pendaison, ou double suicide), une audace de ton et d'esprit. Moins connu, Yoshida est peut-être le seul cinéaste de cette époque à ne pas avoir particulièrement bénéficié de la médiatisation alors que ces films sont des bijoux inclassables dont on ne se lasse pas. A noter qu'est présentée ici la version longue qui ne fut projetée qu'une seule fois car une femme députée de l'époque qui avait dans son entourage Sakae intenta un procès pour violation de vie privée et demanda l'interdiction du film

Bonus: Yoshida ou l'éclatement du récit (29mns)
Le cinéaste et les historiens du cinéma Jean Douchet et Mathieu Capel reviennent sur la figure du personnage historique Sakae ösugi ainsi que sur les thèmes d'Eros+ massacre et sa radicalité


LE COUP DE COEUR DU MOIS

96fc6b4da00f48d2c628a7c3bd56b5e0.jpgL'ASSASSINAT DE JESSE JAMES Warner
PAR LE LACHE ROBERT FORD
Réalisateur: Andrew DOMINIK
Acteurs: Brad PITT, Casey AFFLECK
Durée :160mns
Format: 2:40
Son: 5:1

Sortie DVD le 16 avril

Résumé: Jesse James fut l'une des premières superstars américaines. On a écrit d'innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits... avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu'il terrorisa et les familles de ceux qu'il tua ne virent en lui qu'un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs.
Homme du sud, ancien guérillero, Jesse aurait agi au nom d'une cause, noble et tragique : se venger de l'Union qui avait gâché sa vie avant de le marquer dans son corps. Ses concitoyens, de plus en plus urbanisés, de plus en plus coincés et réduits à une vie d'une désolante banalité, voyaient en lui le dernier des aventuriers. Un mythe vivant...

Critique: On avait pas eu l'occasion depuis le chef d'oeuvre de Clint EASTWOOD et son film Impitoyable de voir un western d'une aussi grande beauté visuelle et plastique au-delà de la poésie que ce film dégage. Une mise en scène donc très esthétique qui ne gâche en rien le scénario et la direction des acteurs, Brad PITT égal à lui même, excellent. Mais la vraie découverte c'est le frère de ben AFFLECK, Casey AFFLECCK que j'avais déjà pu découvrir dans un autre registre sous la direction cette fois-ci de son frère Gone Baby Gone, une petite perle du thriller social que je recommande à acheter avec ce western qui deviendra un classique dans les prochaines années. Un bijou.


Bonus : Disc 2 Mort d'un Hors la-loi (30mns)


A DECOUVRIR


ccba1fd7fbe3f08d1be1df35a69dbb80.jpgUN SECRET Warner
Réalisateur: Claude MILLER
Acteurs: Patrick BRUEL, Cécile de FRANCE

Durée: 100mns
sortie DVD 3 avril

Résume: L'exploration d'un lourd secret de famille et l'histoire d'une passion, à travers le voyage intérieur de François, un enfant solitaire qui s'invente un frère et imagine le passé de ses parents. Le jour de ses quinze ans, une amie de la famille révèle au jeune François une vérité bouleversante, mais qui lui permet enfin de se construire.

Critique:
A découvrir pourquoi?

Ce film magnifique à la photo parfaitement maîtrisée et travaillée comme il se doit a été injustement un des films oubliés des Césars. Prestations des acteurs à l'unisson, un scénario solide, une Julie Depardieu comme à son habitude mémorable. Seul bémol la voix of inssuportable qui fait doublon avec l'action à l'écran. Je déteste la voix of quand elle est si mal utilisée comme c'est le cas malheureusement ici. Ceci étant pécisé le film de Claude Miller est un des meilleurs film français de l'année dernière, un plaisir rare qu'il ne faut pas bouder.

 
Bonus: Documentaire sur le film réalisé par Marie-France Barrier, scène coupée et fin alternative avec commentaire en option de Claude Miller, Le secret d'un secret par l'aueteur du roman Philippe Grimbert, diaporama de photos et bande annonçe du film.


LE CULTE DU MOIS


50fe43c2efb39546634e23425f6bd24e.jpgL'ARGENT Carlotta
Réalisateur:Marcel l'HERBIER
Acteurs:Pierre ALCOVER Mary GLORY Brigitte HELM

Durée:164mns
Image:1:33
Son: stéréo
Noir et blanc

Sortie DVD le 24 avril

Résumé: L'implacable petit et grand monde de la bourse avec, en face du banquier Saccard, un jeune couple. Jacques est aviateur et veut tenter un exploit. Saccard va speculer et engager une fortune colossale en exploitant l'aventure de Jacques pour son propre compte tout en convoitant par ailleurs Line.

Critique:

Un film phare du cinéma français par un réalisateur virtuose et visionnaire comme pouvait l'être un Abel Gance également. Si vous pensez que les mouvements de caméra , travellings de haute volée sont récents dans le cinema, il suffit de visionner ce film pour se rendre compte de l'innovation technique mis en place pour ce film. Si on peut reprocher une musique à mon goût trop envahissante on ne peut être qu'emballé par la mise en scène et le propos sur un krack boursier qui arrivera en 1929. L'herbier était il à ce point un visionnaire doublé d'un génie?

Bonus: Autour de l'argent, making of de l'époque filmé par jean dréville (40mns)

Marcel l'herbier poète de l'art silencieux (54mns), un documentaire consacré à la figure artistique du réalisateur

Essais de sacteurs, arrivée à paris de Brigitte Helm, accompagne le cinémamuet par jean françois Zygel, et enfin on temrine avec la scène de la bourse avec et sans bruitages d'époque.

 

LE COFFRET DU MOIS

5b0a8eb0ed7a58e4cb47355b4c301b45.jpgOEUVRES COMPLETES DE KIJU YOSHIDA
(2 coffrets 4DVD) périodes 60-64 et 65-68
Réalisateur: Kijû YOSHIDA

Sortie DVD le 9 avril

Résumé : Tatsuo voudrait devenir chanteur et rêve d'aller aux Etats-Unis. Takashi qui l'a pris sous son aile, propose à Isamu Kôda de cambrioler les bains turcs où travaille sa maîtresse...


Critique:Certainement le réalisateur le plus emblématique du cinema Japonais, très inspirée de notre nouvelle vague à nous (Goadard, Melville) je me suis surtout laisse porter par sa première incursion dans le polar. Evasion du Japon qui fait partie du coffret 1. Un polar âpre, magnifiquement photographié, un noir et blanc superbe et une direction d'acteurs impeccable font de ce polar un des meilleurs films de ce coffret qui regorge de d'autres petites perles rares.

Bonus: uniquement dans le coffret 2 (65-68)  Kijü  YOSHIDA: qu'est ce qu'un cinéaste ?

Ce film dresse le portrait du réalisateur, construit en quatre époques, il montre le questionnement permanent du cinéaste sur son art, relayépar les nombreux temoignages de critiques et de cinéastes japonais et français


LE DVD ARTISTIQUE DU MOIS

ca02d4454d65f5c05052f0611c4f8039.jpgLIGNES, FORMES, COULEURS Editions Montparnasse
Réalisateur: Marie José et Alain JAUBERT
Durée:5h12 (12X26)

Sortie DVD le 22 avril

Résumé: Mettant à profit toutes les possibilités offertes par les nouvelles technologies, la série revendique une approche encyclopédique de l'histoire des techniques de la peinture. Chacun des films proposés revisite les plus grands chefs- d'oeuvre de la peinture, le déjeuner sur l'herbe de Manet sous des angles méconnus en l' analysant dans les moindre détails.

Critique:
Pour ceux qui n'ont pas pu découvrir ou acheter l'édition Palette des mêmes réalisateurs vous pouvez vous procurer ce DVD minimaliste  mais riche  de  petites histoires qui racontent la peinture de façon accessible  à tous. Un dvd qui doit figurer dans toutes les écoles pour les futurs artistes en herbes

Bonus:

Jive mars 2008
Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !


jeudi, 24 avril 2008

Réouverture en demi-teinte des Catacombes

Ce site unique qui enregistre une fréquentation en hausse constante (253 000 visiteurs en 2007), ouvre à nouveau ses portes après 3 mois de travaux pilotés par la direction du patrimoine et de l’architecture et l’Inspection Générale des Carrières et financés par la direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris.

Ces travaux de grande ampleur, menés avec les contraintes d’un chantier à 20 mètres sous terre pour un budget de 719 752€, visaient un triple objectif : optimisation de la sécurité, amélioration des conditions de visite et mise en valeur du site avec, notamment, la réouverture de la galerie de Port-Mahon fermée depuis 1995.

Véritable labyrinthe au cœur du Paris souterrain, les Catacombes rassemblent les restes d'environ six millions de Parisiens, transférés entre la fin du XVllle siècle et le milieu du XIXe siècle, au fur et à mesure de la fermeture des cimetières pour raison d'insalubrité (comme celui des Innocents à côté des Halles).

Le long d'un enchevêtrement de galeries obscures et de couloirs étroits, le visiteur découvre une mise en scène de la mort avec les ossements disposés en un décor romantico-macabre.

Piliers de soutènement, cloche de fontis ou encore bain de pieds des carriers évoquent l'origine des lieux, les carrières de calcaire, tout en aiguisant la curiosité du visiteur. Ce site unique restitue de manière émouvante l'histoire des Parisiens et invite à un voyage hors du temps...

Deux bémols - et de taille - à cette opération.

D'une part, ces travaux n'auront pas permis la remise à plat du circuit de visite et son éventuelle connexion avec les carrières classées de Port-Mahon et pour cause, la question du devenir de la Ferme Montsouris n'étant toujours pas réglée...

Et d'autre part, l'accueil des visiteurs et touristes se fera toujours dans des conditions aussi indignes pour un musée enregistrant une telle fréquentation. Les habitants du XIVe continueront donc encore longtemps à les contempler patientant sous la pluie ou un soleil de plomb sans que le moindre abri ou ombrage ne leur soit proposé. Qui est l'adjoint(e) au tourisme dans la nouvelle équipe municipale ? Ah pardon, il n'y en a pas... L'action de rayonnement culturel de la Mairie du XIVe s'arrêterait-elle à la porte de la salle des fêtes municipale ? Le XIVe ne figurerait-il pas sur les cartes touristiques de la Mairie de Paris ?

Une occasion pour le très fabiusien Pierre Castagnou de rattraper un oubli et de donner une délégation à la seule candidate PS de son équipe (et unique représentante du courant "Ségolène Royal") n'ayant reçue aucune délégation (maternité oblige ?) : Juliette Meadel.

Pierre

Plus d'info :
+ Catacombes de Paris - 1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy - 75014 Paris - Tél. : 01 43 22 47 63.
Fax : 01 43 22 48 17
+ Ces travaux ont notamment inclus pour la partie...

Optimisation de la sécurité :
• Construction de piliers et de voûtes maçonnées.
• Contrôle et consolidation du grand fontis de sortie.
• Amélioration de la sécurité incendie, changement et mise aux normes des systèmes de sécurité des installations  de ventilation et d’extraction d’air.
• Mise en service d’un escalier de secours supplémentaire pour améliorer les conditions d’évacuation du public.
• Modernisation du système de comptage du public.

Amélioration des conditions de visite :
• Changement de la signalétique dorénavant en trois langues.
• Aménagement de la montée de Port Mahon et d’un écoulement des eaux.

Mise en valeur du site :
• Reconstruction d’une vingtaine de murs d’ossements.
• Mise en valeur par un éclairage spécialement adapté.

mardi, 22 avril 2008

Bollywood sur Seine

Non content d'enseigner le Bollywood dance style à toute la planète, Indian Ocean organise samedi 3 mai 2008 de 14h à 20h au Centre Marc Sangnier sa journée de la culture indienne avec tous les ingrédients pour assurer sa réussite : spectacles, ateliers et surtout la venue du chorégraphe indien Karun raman pour un show avec les élèves de son dernier stage à Paris. Bref un grand moment en perspective...

Au programme de cette journée de nombreux spectacles de vos groupes de danse préférés (Shaan Punjab Di, News Boys n' Girls) ainsi que des démonstrations d'arts martiaux indiens (kalaripayatt et gatka) et un récital de musique indienne. Pour la première fois en France, la troupe Indian Ocean invitera le célèbre chorégraphe indien – Karun raman – qui vous présentera le résultat de son travail à Paris.

De plus vous pourrez participer activement à des ateliers organisés tout au long de cette journée : atelier mehndi, massage ayurvédiques, yoga, jeu de carrom et atelier port de sari. Kajal d'Indian Ocean vous proposera également de vous initier à différents types de danses indiennes : bhangra, bharata natyam, gaana dapankhutu et bien sûr Bollywood dance !

Programme

14h
Accueil des invités
Concert de musique traditionnel

15h
Show de danse Gaana Dapankhutu
Initiation de danse gaana avec les New Boys

15h30 
Show Bharata Nathyam avec Rose Mestre
initiation au Bharata Nathyam

16h
Show des élèves de Karun Raman
Initiation au Bollywood avec Karun Raman
 
17h
Show de danse Bollywood avec les élèves de Kajal d'Indian Ocean
Initiation au Bollywood avec Kajal de Indian Ocean

17h30
Initiation Bharata Nathyam avec Rose Mestre

18h
Spectacle d'art martial indien
initiation à l'art martial indien

19h
Danse Banghra avec les Shaan Punjab Di
Initiation au Bhangra
 
19h30
Défilé de mode 

Aude

Plus d'info :
+ www.danse-indienne-bollywood.com
+ Combien ? Spectacles + animations = plein tarif 15€ (12€ en prévente) / Tarif réduit 7€ pour les enfants de -10 ans
+ Comment ? Pour réserver vos places, contactez Alexa dès maintenant sur indian.ocean.day@neuf.fr (cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir) ou par téléphone au 06 61 49 56 79.
+ Où ? Centre d'animation Marc Sangnier - 20 rue Marc Sangnier - 75014 Paris. Métro Porte de Vanves

dimanche, 20 avril 2008

Aimé Césaire, le poête

C'est dimanche, voici quelques lignes d'Aimé Césaire, disparu cette semaine :

a17f697f7b2bbfe48898961232dc1597.jpg

Tam-tam de nuit

train d'okapis facile aux pleurs

la rivière aux doigts charnus fouille dans le cheveu des pierres

mille lunes

miroirs tournants

mille morsures de diamants

mille langues sans oraison

fièvre

entrelacs d'archet caché à la remorque

des mains de pierre chatouillant l'ombre des songes plongés

 

Chantre de la négritude (un concept inventé dans les années 1935), Maire de Fort de France de 1945 à 2001, Césaire a obtenu en 1946 la départementalisation de la Martinique (de la Guadeloupe et de la Guyane également). Il a oeuvré toute sa vie à la préservation de la culture Martiniquaise, un véritable travail de mémoire, qui bénéficiera à construire l'identité de nombreuses générations à venir, en Martinique et ailleurs, et qui lui vaut un vibrant hommage.

Dan

 

+ : Permettez-moi de partager ma tristesse avec nos amis de coeur Martiniquais.

+ : Si Ségolène Royal le voit déjà au Panthéon, les poêmes d'Aimé Césaire sont de véritables trésors de la littérature Française, à (re)découvrir en particulier pour le Cahier d'un retour au pays natal, chef d'oeuvre qu'il achèvera en 1938.

+ : La mort d'Aimé Césaire tombe au moment où la communauté juive célèbre sa pâque (pessah en hébreux), qui commémore la sortie du peuple hébreux de l'esclavage. On n'en finira peut être jamais avec l'esclavage, et nous sommes invités par cette coïncidence, à rester vigilants et éveillés.

mardi, 08 avril 2008

Participez à la vie de votre quartier...

...Réunion de la rédaction de Paris14.info demain. Toutes les infos ici.

Pierre

Plus d'info :
+ Pour suivre toutes nos initiatives, rejoignez notre groupe Paris 14e sur Facebook. Déjà plus de 450 membres !

vendredi, 04 avril 2008

Réunion de la rédaction de Paris14.info

Depuis plus de 3 ans, www.Paris14.info propose une information locale indépendante. Festivités, vie citoyenne ou culturelle, enjeux économiques et urbains, nous avons pubié près de 2000 notes, articles, reportages photos ou interviews vidéo (co)réalisés par des centaines d'habitants bénévoles. Nous sommes également initiateurs de nombreux rendez-vous locaux (apéro de quartier, réunions de blogueurs, etc.).

Ce travail a porté ses fruits puisqu'avec plus de 50 000 visiteurs mensuels, Paris14.info est devenu votre 1er média local consacré à la vie du XIVe et de ses habitants.

Pour préserver ce travail et en garantir la pérennité, nous souhaitons élargir notre nombre de plumes et d'intervenants récurrents. Nous allons donc vous proposer des rencontres régulières.

Vous avez toujours aimé écrire ? Vous aimeriez interviewer les acteurs associatifs, économiques, culturels ou politiques du XIVe ? Votre boulanger fait les meilleurs croissants et vous voulez l'encourager ? Les bons plans sorties du XIVe n'ont pas de secret pour vous ? Envie de pousser un coup de gueule ou de tenir une rubrique (mon conseil de quartier, les expos du XIVe, etc.) ? Vous êtes curieux de nous rencontrer et aimeriez tout simplement en savoir plus ? ...

RETROUVONS-NOUS mercredi 9 avril prochain à 19h30 (43, rue du Père Corentin - 75014 Paris - M° Porte d'Orléans / terminus bus 28, 38) pour une réunion amicale au cours de laquelle nous mettrons en place un premier secrétariat de rédaction / comité de rédaction...

Envie de devenir acteur de la vie de votre quartier ? C'est le moment !

Pierre Vallet
Fondateur et (co-)animateur de Paris14.info

Plus d'info :
+ Si vous souhaitez vous inscrire (9 personnes ont confirmé leur venue à cette heure), vous pouvez le faire via Facebook ou en nous laissant un petit commentaire ci-après.

samedi, 29 mars 2008

le vendredi 4 & Samedi 5 avril à 21h30 venez à l'entrepot découvrir l'île de la Réunion et Madagascar en musique avec Tiana et Leila Négrau!

96ed8c1f7c24c884528056a996967564.jpgDes rythmes chaloupés et des voix enjôleuses, la recette fait mouche Le duo que forment ici la chanteuse « Tiana » de la grande île Madagascar et son saleg magnifiquement arrangé aux côtés de Leila Négrau, véritable reine du maloya rock, a déjà envoûté la France métropolitaine et outre-mer. Deux répertoires, deux univers de femmes qui pratiquent une forme de résistance culturelle issue de leur propre histoire, le tout servi par des musiciens talentueux d’origines diverses. Au cœur de nos hivers, les deux muses viennent donner à toutes les scènes d’Europe un air de fête.

+ Entrée 7€
+ Possibilité de diner au réstaurant, réservation au 01 45 40 07 50
+ lentrepot.fr
+ le site de Leila Négrau
le myspace de Tiana
+ L'entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, 75014, Métro Pernety

vendredi, 28 mars 2008

Le cinéma (et les DVDs) de Jive : Mars 2008

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans...

LE FILM DU MOIS

00b24a40c1e720ab94aa1759bef2c52b.jpgMICKEY ET NICKY Editions Opening
Réalisateur:Elaine MAY
Acteurs: John CASSAVETES, Peter FALK, ..
Durée:106mns
Format: 1:85

Sortie DVD le 5 mars


Résumé: Nicky apprend que la mafia a mis sa tête à prix après avoir volé le parrain. Il appelle Mickey qui comme toujours vient le tirer d’affaires. Mickey l’aide à surmonter sa paranoïa et son angoisse. Il réussit à le sortir de l’hôtel où il se terre et propose un plan pour s’enfuir. Mais Nicky n’arrête pas de changer d’avis et maintenant un tueur est à leurs trousses. Alors qu’ils doivent sauver leur peau, les deux amis s’interrogent sur la trahison, le regret et le sens de leur amitié.


Critique: Un pur film de cinéphile qu'il faut découvrir pour deux raisons simples: un casting étonnant et sublime, un script finement ciselé. Passé inaperçu auprès du grand public lors de sa sortie. Aujourd'hui Peter Falk et Cassavetes sont devenus cultes et le film devrait trouver une belle place dans votre vidéothèque (attention je vais venir vérifier!).

Caméra épaule le film annonce et inscrit ce film dans le genre "urbain" cher aux années 70 (French connection etc...)

Bonus: 21-5H: NUIT CLOSE (20mns)  Avec Mickey et Nicky, Vincent Amiel, rédacteur à Positif, met en valeur l'aspect hybride et insolent du cinéma américain indépendant des années 70: une modernité de continuité qui ne fait pas table rase des éléments traditionnels".


LE FANTASTIQUE DU MOIS


THE SORCERER07273732839fac474aa45d9703862ce3.jpgS Neo Publishing
Réalisateur: Michael REEVES
Acteurs: Boris KARLOFF
Durée :82mns
Format: 1:85

Son: mono
Couleur

Sortie DVD le 17 mars

Résumé: Montserrat, un éminent professeur spécialisé dans l'hypnotisme médical, vient de mettre au point avec l'aide de sa femme Estelle une nouvelle technique révolutionnaire.
Pour la tester, il rencontre un jeune homme, Mike Roscoe, qu'il convainc de participer à l'expérience. Le professeur et son épouse sont dès lors en mesure de contrôler la pensée les faits et gestes de leur cobaye et de ressentir les mêmes choses que lui, même à longue distance.
Alors que Marcus y voit un formidable moyen d'aider certaines personnes, Estelle décide d'utiliser son nouveau " jouet " à sa guise et de vivre à travers lui des sensations inédites, voire extrêmes. Cambriolages et bagarres s'enchaînent, sans que le pauvre Mike ne se rende compte de quoi que ce soit.


Critique: Certainement le film le plus connu de ce jeune réalisateur au talent prometteur décédé beaucoup trop jeune mais qui aura tourné avec ces deux idoles Vincent price et Boris Karloff dont ce sera  le dernier film.
Un film étrange et magnifique auquel le physique de Karloff apporte la petite touche magique à ce film fantastique très original qui lui valu le Grand Prix au festival de Science-fiction  en 1967.

Bonus: Les Maisons de l'horreur par Alain Schlockoff, entretien animé et passionnant avec le rédacteur en chef de l'Ecran Fantastique que tous les fans connaissent, il nous parle des grandes firmes anglaises du cinema de genre: Hammer, Tigon, etc.

Michael Reeves,  où de nouveau Alain Schlockoff revient sur les quelques films de c eréalisateur disparu à 26 ans.

Film annonce, filmographies, galerie photo, fiche technique, partie ROM, comprenant le press book espagnol et le synopsis français. 


 A DECOUVRIR


1fc39688aa6640077823df429237302b.jpgLE BONHEUR D'EMMA Jour2fête
Une série crée par David SIMON
Réalisateurs: Swen TADDICKEN
Acteurs: Jördis TRIEBEL, Jürgen VOGEL

Format : image scope, Dolby Digital 5:1

sortie DVD le 1er Avril


Résume:  Emma vit seule. Couverte de dettes, elle élève des cochons dans une vieille ferme de famille délabrée. Elle traite ses animaux avec amour et tendresse, jusqu'à leurs derniers instants...
Max est solitaire. Employé chez un concessionnaire automobile, il souffre continuellement de douleurs à l'estomac. Lors d'une visite chez le médecin, il apprend qu'il est atteint d'un cancer en phase terminale. Sous l'impulsion d'une réaction excessive, il vole de l'argent à son seul ami et réserve un billet d'avion pour s'enfuir à Mexico...
Mais en route, Max a un accident avec sa voiture : il "atterrit" dans la ferme d'Emma.



Critique: Encensé par la presse et les Festivals du monde entier, cette comédie charmante sur les mille et un plaisirs est passée inaperçue sur nos écrans. La sortie DVD va permettre à ce joli film qui nous vient d'Allemagne de  trouver son public. Un fim tiré d'un roman qui a connut un très grand succès dans son pays. La réalisatrice dont c'est ici le deuxième film s'entoure de deux comédiens à l'interprétation magique qui nous font basculer des rires au larmes avec une facilité déconcertante.

Ce film est un vrai petit bijou comme il en existe parfois (Little miss sunshine, Juno, etc. )



LE POLAR DU MOIS 


28b90c2a5fc3e3a6fcae68720b3e811b.jpgA VIF Warner
Réalisateur: Neïl JORDAN
Acteurs:Jodie FOSTER, 

Durée:2heures02
Image:2:35
Son: Dolby Digital 5:1


Sortie DVD le 26 mars

Résumé: Erica Bain a trouvé dans les rues de New York son domaine d’élection. C’est là qu’au fil de ses longues marches, elle recueille les sons et les histoires vécues qui alimentent son émission radiophonique «Street Walk». Le soir, elle rejoint l’homme de sa vie, son fiancé David Kirmani. Mais, une nuit, le couple est sauvagement agressé aux abords de Central Park ; Erica, grièvement blessée, a en outre la douleur de perdre son compagnon.
Erica se remet lentement de ses blessures, mais non de la perte de David. Pire, la ville qu’elle aimait tant lui inspire désormais une profonde angoisse. Ses lieux les plus familiers, les plus accueillants, lui sont devenus aussi étranges qu’inquiétants.
Erica décide d’agir contre cette peur qui menace sa raison. Elle s’achète une arme – le moyen le plus et le plus efficace, pense-t-elle, de se protéger contre un ennemi intangible.

Critique:

Le sujet de la vengeance est un thème cher au cinéma mais qui laisse toujours un goût amer dans la bouche. Jodie FOSTER toujours aussi sincère imprègne magistralement le film qui s'enfonce dans la noirceur la plus totale. Depuis un justicier dans la ville dont il est d'ailleurs prévu que Sylvester STALLONE réalise un remake, le film de Neil JORDAN est à ranger parmi les réussites du genre grâce à une réalisation efficace, un montage percutant qui laisse de la place à l'émotion de l'héroine.

Un film choc, ambigu que je vous laisse juger par vous même.


LA COMEDIE DU MOIS

8bfb76a5bc9d31ef6ec48cf20fa31daf.jpgL'AGE D'HOMME Warner
Réalisateur:Raphaël FEDJO
Acteurs: Romain DURIS, Aissa MAIGA...
Durée: 96mns
Image: 1:85
Son: 5:1 dolby

Sortie DVD 12mars


Résumé:Samuel a 30 ans. Ex-célibataire endurci, il vit depuis un an avec une photographe : Tina mais il prend peur au moment de s’engager.
Il se donne alors vingt-quatre heures pour décider s'il va rompre ou non avec cette femme qu'il aime, persuadé qu'elle le quittera tôt ou tard.
A ses côtés, Samuel peut compter sur Jorge et Mounir, ses confidents attitrés.
Quelle sera l’issue de cette course contre la montre pour devenir un homme ???


Critique:Une comédie dans l'air du temps ni mieux ni pire que les autres, une bande son très mode, un casting impeccable et le talent de Romain DURIS  font que nous embarquons tranquillement pour une heure et demie de drôlerie même si à l'arrivée tout ça ne vol pas bien haut.
On passe un moment sympathique et on  découvre quelques nouvelles facettes de DURIS très à l'aise dans la comédie, dynamique, sens du rythme sans jamais tomber dans le ridicule. On peut aussi noter que Aissa Maiga s'en tire assez bien et que pour une fois le cinéma français  impose  un couple coloré , suffisament rare pour  être noté.

Un film léger comme une bulle de savon mais très agréable au final. 


Bonus: making of (45mns)


Jive mars 2008

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !