Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 23 décembre 2007

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Décembre 2007

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans....

2007 se termine dans quelques jours en beauté avec la sortie très attendue du film culte de Ridley Scott. Une année très riche en DVD se conclut  donc en apothéose avec le coffret de BLADE RUNNER qui réunit pour la première fois toutes les versions du film remasterisées pour l'occasion. JOYEUX NOEL !

LES COUPS DE CŒUR DE L'ANNEE

300 Warner
LE LABYRINTHE DE PAN Wild side
CASINO ROYALE
CRUSING Warner
À BOUT PORTANT et presque tout chez l'éditeur  Carlotta qui cette année peut être fier de son travail.
BLOOD DIAMOND Warner
LES AVENTURIERS M6
JUDEX/NUITS ROUGES Why not Productions
LE LIVRE DE LA JUNGLE édition 40e anniversaire Walt Disney
LA SCIENCE DES REVES
LA REGLE DU JEU-DROLE DE DRAME et le coffret JOHN WAYNE Editions Montparnasse
DEVIL'S REJECT et LA COLLINE A DES YEUX
THE MONSTER SQUAD Opening
DAVE CHAPELLE’S Block Party

LE FILM DU MOIS, DE L'ANNEE, LE MEILLEUR FILM DE SF de tous les temps…

6763aa3c06a51f6c8fc20de1a8d40e13.jpgBLADE RUNNER Edition Ultime Warner
Réalisateur: Ridley SCOTT
Acteurs: Harrison FORD, Rudger HAUER, Sean YOUNG, Edward James OLMOS…
Durée: 112mns et 104mns pour version de travail 104mns
Image: 2 :40
Son : Dolby

Sortie DVD le 5 décembre

Résumé : Dans les dernières années du XXe siècle, des milliers d'hommes et de femmes partent à la conquête de l'espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d'esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d'un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés "hors la loi". Quatre d'entre eux parviennent cependant à s'échapper et à s'introduire dans Los Angeles. Un agent d'une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d'exécution, mais de retrait...

Critique : Voilà donc l’objet tant convoité par tous les fans de SF le coffret ultime de Blade Runner le chef d’œuvre absolu.
Enfin chez soi toutes les versions du film et surtout celle rarissime, la version de travail et la version définitive 2007 du film avec de nouveaux effets spéciaux et agrémentée de scènes inédites.
Tout a été déjà dit ou presque  sur ce film il vous appartient  don de vous précipiter afin d’acquérir le précieux objet qui fera date.
Pas moins de 9 heures de bonus où tout est décortiqué de A à Z et on peut y découvrir notamment en découvrant les  différentes interviews  que ce film est né dans la douleur la plus totale.
Warner a non seulement fait un super boulot mais a aussi soigné l’emballage, vous aurez un bel objet à mettre sur votre étagère, un livret de 16 pages et quelques visuels sur papier glacé et cerise sur le gâteau une petite lettre signée de Ridley Scott.
Merci qui ? …merci papa Warner.
 

LE COFFRET DU MOIS

85388565ef680122a395d119efe42e30.gifHIROSHI TESHIGAHARA
Films: Le TRAQUENARD, LA FEMME DES SABLES, LE VISAGE D'UN AUTRE

Sortie DVD le 5 décembre

Critique: J'avais découvert par hasard au ciné-club de France 3 un film très  étrange dont les images m'étaient et me sont restées gravées très longtemps mais sans en  connaître le titre, il s'agissait de la femme des sables.
Carlotta dont le travail éditorial est  cette année   absolument remarquable termine son année en beauté avec ce coffret qui regorge de 2 autres perles du cinéma fantastique.
Mon coup de coeur va particulièrement au film le visage d'un autre dont les premières images sont fulgurantes de poésie et d'esthétisme, les plans sont d'une très grande justesse et  ultramoderne, le tout baigne dans un noir et blanc parfait de restauration.
Si vous êtes fan de David Lynch, James Whale (Dracula, Frankenstein) et de Franju (Les yeux sans visage) ce coffret est parfait pour vous.

Carlotta soigne aussi les bonus avec deux documentaires sur la vie du boxeur portoricain José TORRES médaillé d'argent aux jeux olympiques de 1956 en Australie.

Bonus: livret 32 pages + une pléiade de bonus

LES FILMS DU MAITRE 


40e2905869b3fcd9c5769505bd162d27.jpgNouveaux masters et compléments inédits  et coffret avec un inédit commenté par Tom Cruise A life in pictures


ORANGE MECANIQUE Warner
Réalisateur: Stanley KUBRICK
Acteurs: Malcolm MC DOWELL, BEETHOVEN, Steven BERKOFF
Durée : 2h16

Sortie DVD le 5 décembre

Résumé : Au XXIe siècle, où règnent la violence et le sexe Alex jeune chef de bande exerce avec sadisme une terreur aveugle. Après avoir été arrêté, des psychiatres vont l’employer comme cobayes…

Critique : Pour une fois laissons parler les spectateurs… (Morceaux choisis sur le site allociné)

acousineau - le 19/12/2007

Un film "politique" de 1972 qui n'a pas pris une ride ... tout est presque dit. Un film qu'on revoit toujours avec le même plaisir. Et comme la mise en scène, l'utilisation de la musique est parfaitement maîtrisée ... ça donne un très grand film.

maxshreck - le 19/12/2007
Alerte général! Orange Mécanique arrive! Attention aux yeux, ça va faire mal.
 
darka92 - le 29/11/2007
Un des films les plus dérangeants que j'ai pu voir, tant Kubrick brille par son talent quand il s'agit d'analyser une société en mutation, et d'imaginer le pire dans une société entre ordre, et ultra violence. Certaines scènes choquantes, toujours servies par une musique classique qui prend tout son sens dans le film, à commencer par Ludwig Van. Well Well Well my little drougies, 4 étoiles sans hésiter.
 
selenie - le 27/11/2007
Le génie du cinéma à son apogée ! Film critique, cynique, acerbe et surtout visionnaire d'un maître du cinoche qui met en scène un scénario habile et vicieux qui nous en met plein la vue et plein les oreilles (Beethoven jamais aussi bien utilisé). Tout simplement un chef d'oeuvre.
 
Kirua_Zoldik - le 26/11/2007
Membre depuis 1527 jours
92 critiques postées
Véritable bijou signé Kubrick qui traverse les années sans prendre une ride. Au contraire, son côté parfois kitch lui donne un supplément de charme. Ce film est une critique acerbe de notre société, de sa façon lâche de gérer la violence qu'elle engendre elle-même. Le film est d'ailleurs lui-même violent, mais pas trop. Ce qui a choqué dans les années 70 ne dérange plus grand monde aujourd'hui. Et puis, quelques scènes de bagarre sur du "Ludwig Van", ça passe sans problème!

jeje1250 - le 21/11/2007

Pas de génie sans un grain de folie ! C'est peut-être la phrase qui résume le mieux Stanley Kubrick, car du génie il en a ! il nous offre ici une vision futuriste du monde et une critique acerbe de la société. Le film est souvent très caricaturé, une sorte de purée de violence et de surenchère américaine. Peut-être ne se sont-ils n’arrêter qu'à la première demi-heure, je n'en sais rien, en tous les cas, ce film est extraordinaire. Orange mécanique, c'est la qualité des répliques, la qualité du scénario, la qualité des plans (chaque plan est soigné, il faut savoir que Kubrick était un photographe au début de sa carrière). Servie par une BO d'enfer(ce bon vieux Beethoven). Ce film dure trois heures et c'est un vrai petit bijou, je le conseille à tous et à toutes, c'est un grand chef d'oeuvre du maître !

Bonus : Le making-of d’Orange Mécanique (48 min - inédit)
Le retour d’Orange Mécanique, (7mns), documentaire produit par Channel Four en 2000
O Lucky Malcolm ! 85 mns,  documentaire retraçant la carrière de l’acteur


c9c1600f6f582abaf636216154ff4085.jpegSHINING Warner
Réalisateur:Stanley KUBRICK
Acteurs: Jack NICHOLSON, Shelley DUVALL…
Durée: 2h

Sortie DVD le 5 décembre

Résumé : Dans un immense hôtel de montagne aux couloirs sans fin, l’écrivain Jack Torrance a abandonné son rôle de gardien. Petit à petit, il s’est laissé gagner par l’esprit des lieux, et la folie meurtrière qui l’habite aujourd’hui se répercute sur sa femme et son fils. Ceux-ci subiront-ils le même sort que l’épouse et les deux filles du précédent gardien, assassinées par ce dernier à coups de hache ?...

Critique :
Voilà bien un film qui à lui tout seul a su révolutionner le film d’horreur, bien que l’auteur du roman initial Stephen King déteste cette vision de son livre et cette adaptation. Il réalisera lui-même dans les années 90 sa version de Shining qui est bien médiocre par ailleurs. Kubrick s’est totalement approprié le roman pour en faire une œuvre personnelle, envoûtante et qui aujourd’hui  encore  est une référence dans le film de « genre »
À noter que les premiers plans du film se retrouverons quelques années plus tard pour la version 1982 de la fin de Blade Runner, quand Harrison Ford s’envole avec  Sean Young à la toute fin du film.

Bonus : Les coulisses de shining (30mns inédites)
La vision de Kubrick (17mns), divers intervenants dont Sidney Pollack, Steven Spielberg. Instructif.
La production de shining filmé par Viviane Kubrick (34mns)
La musique du film, Wendy CARLOS, compositrice (7mns) rare et indispensable interview pour tout comprendre du génie de ce réalisateur hors norme.

Site officiel de Kubrick : www.kubrickfilms.fr

Les films à l'unité ou en coffret

Jive  décembre 2007

Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !



05:45 Publié dans Cinéma, Culture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dvd

mercredi, 12 décembre 2007

Yves lion, architecte-urbaniste (6)

6e et dernier épisode de notre entretien avec Yves Lion. Après les tours et les avancées du Grenelle de l'Environnement - où Yves Lion représentait sa profession - nous abordons le passage de la théorie à la pratique... Alors, les acteurs du bâtiment vont-ils jouer le jeu ?

Pierre

Plus d'info :
+ Un entretien avec Yves Lion, épisodes 1 / 2 / 3 / 4...
+ www.atelierslion.com, le site de l'agence d'Yves Lion, située dans notre arrondissement.
+ Yves Lion recevra le 18 décembre prochain des mains de Jean-Louis Borloo le Grand Prix d'Urbanisme 2007.
+ ...Et désolé pour le SMS :-)

lundi, 10 décembre 2007

Yves Lion, architecte-urbaniste (5)

5e épisode de notre rencontre avec Yves Lion, architecte urbaniste et Grand Prix d'Urbanisme 2007. Après la question des tours écologiques, nous parlons du Grenelle de l'Environnement (Yves Lion y était LE représentant de sa profession au sein du groupe de travail G1). Alors des avancées ? Mais OUI ! Bon, maintenant, il va falloir se faire aux toits bleus...

Plus d'info :
+ Un entretien avec Yves Lion, épisodes 1 / 2 / 3 / 4...
+ Dernier épisode de notre entretien après demain...

samedi, 08 décembre 2007

Le mois des créateurs

6c7c12a0220aa9a941239046906295d8.jpgSpécialement organisé pour les fêtes, l’exposition « le mois des créateurs », propose plein d'idées cadeaux: peintures, bijoux, livres, photographies , gravures, terres cuites, graffitis… les créateurs vous proposent des œuvres uniques ou multiples. Des idées cadeaux pour les fêtes à la fois originales et abordables... de 5 à 500 euros! De quoi vous faire plaisir ou faire plaisir, sans se ruiner !

Venez prendre un verre en découvrant l'exposition ainsi que les artistes lors du vernissage le dimanche 9 décembre à partir de 14h30. Entrée libre!!!

Pour ceux qui ne peuvent pas être là, l'exposition dure jusqu'au 5 janvier 2008, mais dépêchez-vous, beaucoup de pièces sont des modèles uniques qui partent très très vite !!! 

Solenn 

Plus d'info:
+ Galerie de l'entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris - Métro Pernety
+ Horaires d'ouverture de la galerie: du lundi au vendredi de 10 à 19h et le dimanche de 14h30 à 18h30. Et ouverture exceptionnelle les samedis 15 et 22 décembre...

vendredi, 07 décembre 2007

Visages & Photographismes : une p'tite expo express

Léonard écrit, peint et photographie depuis plus de 10 ans... En découvrant le graphisme, il a aussi découvert un moyen de mélanger ces différentes formes d’expression les unes aux autres.

Son travail utilisait des fonds noirs qui permettaient un fort contraste coloré, mais qui plongeaient le spectateur dans un univers lourd et mélancolique. Petit à petit, il a enlevé ces sombres épaisseurs pour enfin arriver au Blanc, à sa lumière, sa pureté et sa légèreté.

Les eaux acides de la vérité décomposent nos apparences.
Les ombres se cachent. Ne reste que Blanc.

C’est aussi la première fois qu’il travaille avec des éléments figuratifs, en utilisant des instantanés de son quotidien : des portraits d’amis, d’étrangers, des silhouettes inconnues, ou des autoportraits. Ses photos sont superposées et mélangées avec ses peintures scannées, mêlant les mouvements hasardeux de la main et ceux de l’ordinateur.

De ces opérations, il ne reste que la marque d’un visage, l’anonymat d’une humeur, l’intensité d’un regard, ou encore l’expression d’une silhouette.

A force de gestes hasardeux et répétitifs, des visages se dessinent…
Des faciès éclatent.
Mille humeurs apparaissent comme de troubles facéties du monde.

Pour finir, chaque impression devient unique grâce à l’application d’un gel qui retient les traces du pinceau et redonne la texture originelle de la peinture.

Auparavant, l’interaction entre ses poèmes et ses images était un aspect fondamental de son travail. Dans cette exposition, l’expression des visages a remplacé les poèmes. Les humeurs ont remplacé les mots.

Marie

Plus d'info :
+ Exposition-vente à "L’Atelier In Quarto", de 16 heures à 20 heures Vendredi 7, Samedi 8 et Dimanche 9 Décembre 2007 - 21 rue Beaunier 75014 Paris – Métro Porte d’Orléans.

mercredi, 05 décembre 2007

Yves Lion, architecte-urbaniste (4)

4e épisode de notre rencontre avec Yves Lion, architecte urbaniste et Grand Prix d'Urbanisme 2007...

...Où l'on parle de geste architectural, d'immeubles de grande hauteur et de tours "écologiques".

Plus d'info :
+ L'agence d'architecture (on dit "atelier" dans la profession) d'Yves Lion est située rue Didot dans le XIVe arrondissement. Visitez le site des Ateliers Lion --> www.atelierslion.com.
+ Un projet de tour "verte" évoqué dans notre entretien : HyperGreen de Jacques Ferrier.

mardi, 04 décembre 2007

Bonne fête de Hanoukka !

La fête juive de Hanoukka, qu’est-ce que c’est ? Célébrée le 25 du mois de Kislev (selon le calendrier hébraïque), cette fête dite « des lumières » dure huit jours, à savoir cette année du mardi 4 décembre (au soir) au mercredi 12 décembre 2007. Chaque soir (qui est un nouveau jour dans le calendrier hébraïque), un membre de la famille allume une lumière sur le chandelier à neuf branches, appelé pour cela « hanoukkia ».

 

Cette fête commémore la victoire des frères Macchabées sur les armées Syriennes et surtout la civilisation Hellénistique, qui avait alors main mise sur la totalité du royaume. Cette victoire contribua à la restauration (provisoire) du Temple de Jérusalem profané, mais surtout à poursuivre le monothéisme et la pratique des lois juives (en particulier le respect du shabbat et la nourriture cachère).

 

Le livre de la Bible qui porte le nom des (frères) Macchabées, indique qu’en restaurant les objets de culte juif dans le temple retrouvé, il fut découvert une fiole d’huile servant à alimenter le chandelier. Un miracle se produisit : au lieu de ne brûler qu’une seule journée, cette fiole se consuma pendant 8 jours.

 

Pour se souvenir du miracle, les familles se réunissent autour d’un chandelier à huit branches, et l’un de ses membres allume la branche centrale du chandelier - ou « chammach » - et une lumière le premier soir ; puis le chammach et deux lumières le deuxième soir, et ainsi de suite, jusqu’au 8ème soir.

 

Si le sens premier de la fête de hanoukka est la volonté de préserver les pratiques instaurées par les lois juives quelles que soient les circonstances de son histoire - et ainsi faire perdurer le « miracle », on peut aussi se poser la question sur ce qui séparait autant le monde grec (occidental à l'époque) du monde juif. Outre les pratiques, les croyances et les rites que l’on sait, c'est la notion d’exil qui y montre un sens au-combien opposé. Si par exemple chez Homère l’exil d’Ulysse n’est qu’un état de passage le temps d'une odyssée (comme pour mieux rentrer chez soi par la suite), l’exil est chez le peuple juif une partie fondatrice inscrite dans la tradition biblique (le jardin d’Eden, l’Egypte…), comme dans son histoire ancienne puis contemporaine.

 

Dan

 

+ d’infos : mardi 4 au soir, la communauté est invitée place Victor et Hélène Basch à partir de 19h pour un "allumage de bougies".

lundi, 03 décembre 2007

Yves lion, architecte-urbaniste (3)

...Troisième partie de notre entretien avec Yves Lion, architecte urbaniste.

Pierre

Plus d'info :
+ www.atelierslion.com.
+ Le grand prix d'urbanisme 2007 sera prochainement remis à Yves Lion par Jean-Louis Borloo, ministre d’État, ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables lors d'une cérémonie officielle... A suivre...

dimanche, 25 novembre 2007

Retrouvons-nous...

...Deux rendez-vous à vous signaler !

Si vous êtes blogueurs ou lecteur de blogs (comme Paris14.info !), nouvel événement le 27 novembre 2007 à l'Entrepôt (7/9 rue Francis de Pressensé - métro Pernety), lieu familier du peuple des connectés... Inscription (gratuite) en ligne en cliquant sur la petite animation ci-dessous (déjà plus de 170 inscrits).

27 novembre 2007, Time to buzz ?

...Et le 5 décembre (19h) à l'Imprévu (place Flora Tristan - métro Pernety), à l'initiative du groupe Paris 14e sur Facebook, le 1er apéro des Facebookers quatorzièmois (déjà une trentaine d'inscrits)...

Alors, parce qu'un verre entre voisins, ça ne se refuse pas, à très bientôt !

Pierre

Plus d'info :
+ Notre rubrique sorties et bons plans...

mardi, 06 novembre 2007

Regards sur le Plan Climat : René Dutrey (5)

Paris a adopté son Plan Climat pour lutter contre le réchauffement climatique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Suite et fin de notre rencontre avec René Dutrey, Président du groupe Vert au Conseil de Paris, qui revient sur l'adoption de ce plan et sur ses objectifs... Et sur Bertrand Delanoë.

Part. 5.

 

Plus d'info :
+ René succède juste dans cette série à Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet. C'est quand même la classe...
+ Notre rubrique Développement durable.