Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 07 novembre 2019

Sport et cancer du sein

Voici une interview de Caroline Cuvier oncologue à l'hôpital Saint-Louis. Cet entretien montre que le sport devient de plus en important dans les traitements de certaines maladies. Là, en l'occurrence, il s'agit du cancer du sein. Laissons donc s'exprimer cette femme spécialiste de ce domaine. Etudiante à Poitiers, nommée à l'internat de Paris, elle a tout de suite été totalement absorbée par la sénologie. Elle n'a jamais quitté Saint-Louis depuis 1986 où elle est praticien hospitalier à temps plein. Membre du bureau du Comité de tennis de Paris, elle est présidente du Tennis Club 12 Bercy, et fait partie de plusieurs commissions : Commission tennis féminin, Commission médicale précaire, Commissions sociétale.

 

 

Au sein de l'hôpital Saint-Louis il y a plusieurs ateliers liés à l'activité physique : l'escrime, la marche nordique, le tennis et le yoga.

On a mis en place ces ateliers en septembre, octobre 2012 s'adressant aux patientes qui dans les 6 mois ont eu un diagnostic de cancer du sein localisé et qui ont donc de grandes chances de guérir. On a aussi un cours de gymnastique, de renforcement musculaire destiné aux patientes atteintes d' une maladie plus étendue avec métastases et qui ont des possibilités plus limitées. C'est assez délicat de leur faire faire du sport car il existe des risques osseux. Et puis, elles sont vraiment fatiguées ou ont des anomalies biologiques externes. On a moins de données sur l'efficacité du sport pour ces femmes là, et c'est plus compliqué à obtenir. Mais on a quelques petits renseignements stipulant que le sport serait susceptible d'allonger leur survie, en tout cas d'améliorer leur qualité de vie. Quoi qu'il en soit, ce cours de renforcement musculaire a un succès fou et le fait de se retrouver entre elles leur permet de reprendre confiance en leur corps et de regagner un peu de muscle. Le bénéfice est également psychologique, cela leur donne la pêche et elles s'accrochent…

 

Pourquoi ces sports là?

Je souhaitais des activités physiques un peu diverses et je ne voulais pas 4 sports d'équipe ou 4 sports de balle afin que les patientes puissent se diriger vers ce qui leur plaît le plus. Après, je me suis adaptée aux moyens du bord et aux équipements. Côté yoga, il y avait déjà eu avant un cours pour une autre pathologie. En plus, c'est une activité accessible à tout le monde. Pour l'escrime une expérience avait été tentée à Toulouse pour le cancer du sein. Ce sport me paraissait particulièrement intéressant pour la mobilité des deux bras puisque les patientes sont opérées au niveau du bras. C'est de l'escrime plutôt artistique, ce qui leur permet en plus de stimuler la mémoire car il faut apprendre des enchaînements liés aux combats. Elles n'ont pas de masque et je désirais proposer un sport de combat illustrant ce que l'on appelle " le combat contre la maladie". Concernant la marche nordique, ça permettait aux femmes de prendre l'air et la marche était censée ne rebuter personne et s'adapter à tous les âges et à tous les antécédents sportifs.

`

Vous êtes la première à avoir mis en place en 2012 au sein de l'hôpital Saint-Louis un cours de tennis pour les femmes atteintes d'un cancer du sein. Comment l'idée vous est-elle venue?

Dans cet hôpital il y a un court de tennis et l'un des enseignants du Tennis club 12 Bercy que je préside m'avait dit que si un jour j'avais besoin d'un professeur à Saint-Louis, il était partant. J'ai donc créé cet atelier en me disant que ce serait une belle expérience et c'était vraiment nouveau dans le cadre du cancer du sein. Je me souviens d'ailleurs de la première fois où le cours a eu lieu. Je me demandais comment cela allait se passer, si c'était une bonne idée et j'y suis allée faire un tour. Vers la fin, j'ai aperçu une algérienne qui n'avait jamais fait de sport pleurer de joie tellement elle était contente de jouer au tennis. Quant au professeur lui aussi il pleurait très ému par la réaction de cette femme. C'est un moment inoubliable…

 

De quelle manière préconisez-vous ce sport?

On le conseille aux patientes, le plus tôt possible, dès le diagnostic de cancer effectué. Il a été démontré que plus on commence tôt l'activité physique, et si l'on continue pendant le traitement et après, c'est plus efficace pour diminuer la douleur et améliorer la qualité de vie. Or beaucoup de personnes même les sportifs diminuent leur activité physique une fois le diagnostic posé. Le sport permet d'amoindrir les effets secondaires en particulier de la chimio et élimine la fatigue ressentie pendant le traitement et qui persiste après. Il y a moins de toxicité digestive, et cela joue sur le psychisme. L'activité physique diminue l'anxiété, améliore le sommeil, diminue les bouffées de chaleur. Les douleurs articulaires pouvant survenir à cause des traitements d'hormono-thérapie que l'on donne par exemple en prévention de la récidive sont également amoindries.

 

Comment se passe un cours?

C'est un peu différent des cours que l'on peut apercevoir généralement où les joueurs s'inscrivent en début d'année et poursuivent l'année entière avec un groupe du même niveau. Là, les patientes s'inscrivent après le diagnostic à n'importe quel moment de l'année. La plupart n'ont jamais joué ou possèdent un tout petit niveau. C'est un peu difficile pour le professeur car leur niveau et leur vie passée différent. Il y en a qui ont 60 ans et qui n'ont jamais fait de sport, d'autres sont plus sportives et ont 28 ans. On essaye de limiter le groupe à 8, et après cela se déroule à peu près comme un cours classique. Il faut savoir que ce ne sont pas des patientes métastatiques. Leurs organes fonctionnent donc normalement et elles n'ont pas de problèmes au niveau osseux ce qui leur permet de faire du sport sans risque.. Mais elles sont fatiguées, anxieuses, ont perdu leurs cheveux, et peuvent avoir des nausées. Certaines sont ménopausées à cause de la chimio, ont été opérées, ont un sein en moins. J'ai recommandé au professeur Polo Léité d'être vigilant, de toujours les observer. Certaines peuvent avoir des coups de blues, de fatigue, sont plus fragiles. . Une fois, une dame a vomi sur le court car elle sortait juste de sa chimio. On a acheté des raquettes légères, et elles jouent avec des balles intermédiaires. Souvent, Polo termine par des petits matches et elles adorent cela. Il est important de signaler que certaines mutuelles commencent à rembourser ces séances sous forme de forfait...

 

Au début comment Polo a t-il fait puisqu'à l'époque, il n'y avait pas de formation?

Je lui ai expliqué le fonctionnement du cancer du sein tout en mentionnant bien que ce ne sont pas des patientes métastatiques. Il m'a dit que c'était rassurant que cela se passe à Saint-Louis, pas loin. Pour lui surtout au début, et aussi pour les patientes, c'était important que ce soit en milieu hospitalier protégé. Je lui ai conseillé de faire un cours le plus normal possible en essayant de convaincre ces femmes que le sport, en particulier le tennis, c'était sympa. Je l'ai un peu formé au début, et après il a suivi les formations officielles qui existent maintenant avec la Federation française de tennis.

 

Quels sont les avantages du tennis?

La dépense énergétique est correcte et puis il existe le côté ludique et convivial qui est fantastique. L'échange avec les autres est très bénéfique. Les patientes sont en dehors de chez elle, encadrées par un prof et c'est mieux que de faire seule son vélo chez soi. Entre malades elles échangent et se soutiennent. Quand il m'arrive d'assister à un cours je les entends rigoler. Polo me l'a dit tout de suite : " Je ressens une solidarité qui n'existe pas dans les autres cours. A la fin, elles aiment bien s'affronter avec des points. " J'ai gagné, je suis la plus forte"… C'est le sport de la vraie vie, elles le pratiquent comme tout le monde. Beaucoup d'entre elles d'ailleurs continuent à jouer après, et parfois s'inscrivent dans le club que je préside. Certaines ont des problèmes financiers, et nous leur proposons un tarif privilégié. Il m'arrive de jouer avec elles, et l'une est devenue une amie…

 

 

Au niveau de la récidive pourquoi le sport la prévient-il?

Le mécanisme essentiel c'est que cela diminue le taux d'insuline qui n'est pas bon du tout au niveau apparition des cancers. Cela joue aussi sur les pics de glycémie, l'inflammation diminue, ainsi que les taux d'œstrogène pouvant être impliqués dans la genèse des cancers.

 

 

Le fait de se servir d'une raquette a t-il une incidence?
Cela participe à la rééducation du bras opéré, si le bras qui tient la raquette est le même qui celui qui a subi la chirurgie. Au début, il y a des adhérences, les patientes sont un peu limitées à cause de la cicatrice qui tire. Elles disent que leur paroi est plus souple, qu'il y a moins d'adhérences …

 

Le sport est également préventif dans le cancer du sein! Et la dose est-elle importante?
Oui, plus on fait de sport, moins on a de risques de faire un cancer du sein. Il existe ce que l'on appelle un effet dose réponse. Ce qui est recommandé c'est au moins 1 heure et demi par semaine d'activité physique d'intensité modérée ce qui équivaut à une marche assez rapide. Cela diminue le risque d'environ 15%, et comme il y a beaucoup de cancers du sein, au total ç'est pas mal… Cela dit, on peut avoir une activité physique et être sédentaire. Vous pouvez jouer au tennis 4 fois par semaine, si tout le reste de la journée vous ne bougez pas de votre fauteuil, vous êtes sédentaire quand même ce qui augmente le risque de cancer du sein.. Il est recommandé de bouger toutes les deux heures, par exemple de monter trois escaliers…

 

Vous occupez-vous d'autres sports à l'extérieur de l'établissement?

Une fois que les patientes reprennent leur travail, j'ai essayé de les aider à trouver un sport en ville. Je me suis arrangée avec la ville de Paris et maintenant nous avons plusieurs créneaux. Depuis 3 ans, nous avons des places réservées avec des enseignants pour de l'aviron au bassin de la Villette. Depuis peu, nous avons des places pour un cours de badminton, un cours de gym adapté et du karaté pour les plus de 60 ans. En 2018, on est allées 3 jours à Venise avec 9 patientes à la Vogalonga une randonnée de bateaux à aviron. Nous avons fait 39 km de courses plus 8 km pour ranger le bateau après dans la lagune. Ce fut un moment fantastique pour elles et pour moi. Cela a vraiment créé des liens et changé nos relations. Nous les médecins, en dehors de nos consultations on n'est pas forcément à l'aise lorsque l'on rencontre les patients dans un autre contexte. Et le fait de les côtoyer autrement, d'observer leurs émotions, d'entendre leur témoignage ajoute au bonheur de faire ce métier qui est déjà extraordinaire en lui-même. L'une d'entre elles m'a carrément dit qu'elle n'était plus la même…

Agnès Figueras-Lenattier

 

i

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jeudi, 25 juin 2009

Vacances sportives pour tous cet été dans le 14e !

gymnorv-331.JPGDans 10 jours, les grandes vacances débuteront. Seulement, cet été 2009 aura un goût amère pour nombre de ménages qui ne pourront partir. Selon un sondage publié en mai par OpinionWay, moins de deux Français sur trois prévoient de partir en vacances cet été, contre trois quart l'an dernier. La crise économique allège directement le portefeuille de vacanciers français obligés de réduire leurs dépenses. C'est dans dans ce contexte morose, que la Mairie du 14e propose aux familles un ensemble d'animations sportives et de loisirs pour les jeunes et les moins jeunes, tout au long de l'été.

Parmi les animations, notons plusieurs rendez-vous gratuits en plein air tout au long de l'été, avec de la gym suédoisedans le Parc Montsouris, des cours de salsa sur la Place de la Mairie, des cours de west coast swing sur la Place de la Garenne devant le Moulin à Café.

Voici le programme des vacances sportives de l'été 2009

En savoir plus sur le blog de Vincent Jarousseau

jeudi, 18 juin 2009

Gala de boxe le 22 juin à l'Institut du Judo

Gala de Boxe 2.jpgGrâce au Ring 14 (le club de boxe dont la salle d'entraînement est située dans le centre sportif Jules Noël), l'OMS 14 et la Mairie du 14e, la boxe fait son grand retour dans le 14e ! Douze combats amateurs auront lieu dans le grand dôme de l'Institut du Judo (21 rue de la Porte de Châtillon) le lundi 22 juin à partir de 20 heures (les portes seront ouvertes à partir de 19h).

L’entrée est gratuite, une buvette sera sur place et l’animation sera faite par le Top Number One Speaker de la boxe, le commentateur patenté des sports de combats : Jean-Pierre Cossegal en personne, LA mémoire ambulante de la boxe ! Entre les matchs, de nombreuses animations viendront pimenter la soirée...

Plus d'infos sur le blog de Vincent Jarousseau

Vous inscrire à l'évènement sur Facebook

jeudi, 11 juin 2009

La Street Football French Cup, les 13 et 14 juin dans le 14e



envoyé par
Street Football French Cup 2008dereez. - Regardez plus de vidéo de sport et de sports extrêmes.

Le week-end du 13 et 14 juin de 10h à 18h, le 14e arrondissement et le "plateau" du centre sportif Elisabeth accueilleront la 2ème édition de la "Street Football French Cup". Ce tournoi va réunir les 16 meilleures équipes de street football. le street football est un nouveau sport "urbain". Il englobe le street football et le freestyle football. Les valeurs de ce sport sont le courage, le respect, le fair-play et surtout la créativité. Il privilégie beaucoup plus les gestes techniques, certaines actions vont se voir récompensées par un but comptant double. Les matchs se jouent à 5 contre 5, sur un terrain de hand en plein air.

Pour le tournoi des 13 et 14 juin, des présélections ont été organisées dans la toute la France. Ainsi, des équipes viendront de Strasbourg, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Saint-Etienne. Les autres équipes viendront de toute la région parisienne. Deux équipes du 14e se sont qualifiées lors d'un tournoi de futsal organisé lors des dernières vacances de Pâques à Elisabeth.

Entre les matchs, un concours des meilleurs freestyle-fooballeurs du moment sera organisé sur les deux journées. Le street football se veut aussi créatif, pendant les matchs, un DJ assurera l'animation musical et enfin, quelques rappeurs, comme IKBAL des TLF ou la Nevroze passeront pour un Show case.

Vincent

jeudi, 28 mai 2009

4ème nuit des arts martiaux le 30 mai

Tous les deux ans, la Mairie du 14e, l'Office du Mouvement Sportif et les clubs d'arts martiaux de notre arrondissement unissent leurs efforts pour organiser l'un des plus beaux évènements de sports de combat et d’Extrême orient qui soient proposés à Paris.

C'est dans la magnifique enceinte de l’Institut National du Judo qu'aura lieu la 4e soirée des arts martiaux : le samedi 30 mai de 15h à 22h. Dans l'après-midi, des ateliers d’initiation à la calligraphie, des conseils santé, de la danse Buto et vietnamienne, des dégustations de thé, des massages thaïlandais et autres animations vous seront proposés gratuitement. A partir de 20h, c'est le grand show des clubs locaux et des grands maîtres du kung fu ou du karaté qui aura lieu dans le grand dojo de l'INJ. Nous attendons la participation exceptionnelle de Zhang Xiao Yan et Dominique Saatenang (kung fu wushu), Capozzi (sabre coréen), Le Ta minh (vovinam), Michel Carron (taekwondo) et El Marhomy (karaté). Les animations comme la soirée sont gratuits ! Pour vous donner un avant goût, vous pouvez visionner le vidéo-clip réalisé lors de la 3ème édition.

Institut National du Judo - 21 avenue de la Porte de Châtillon - 75014 Paris - Tram 3 Jean Moulin.

Vincent Jarousseau

mardi, 03 février 2009

En février, passez des vacances sportives dans le 14e !

Vacances sportives.jpgLa Mairie du 14e et les clubs de l’arrondissement se mobilisent pour proposer aux jeunes et moins jeunes une offre sportive de qualité et accessible pendant les vacances scolaires. A l'occasion des prochaines vacances de février, la Mairie du 14e publie le programme  des "Vacances sportives », dans lequel sont détaillés les stages et animations sportives proposés dans le 14e. Désormais, une brochure imprimée sera à la disposition du public.

Petits, ados, adultes, il y en a pour tout les goûts et surtout pour tous les âges. Plusieurs nouveautés sont proposées pour ces vacances avec des séances de stretching ou de gym suédoise en début de soirée destinées aux adultes ; des arts martiaux extrêmes, du skate ou des ateliers de danse hip-hop qui devraient attirer les ados. Autre nouveauté, les animations sportives proposées par les clubs et la mairie sont dans la majorité des cas gratuites.

Le programme est disponible en Mairie, dans tous les équipements sportifs et les structures sociales de l'arrondissement.

Téléchargez le programme des vacances sportives

dimanche, 24 septembre 2006

Forum des Sports : foule des grands jours pour le cru 2006

Arnaud Bâtissier, Président de la Jeunesse Athlétique de Montrouge nous adresse ce compte rendu du tout récent Forum des Sports du XIVe. Nous vous le retransmettons...

----------------------------

Le 16/09/2006 s’est déroulé, sur la place Jacques Demy, le Forum des Sports du 14è arrondissement de 11h à 16h.

En effet l’OMS14 (Office du Mouvement Sportif du 14è) a démontré une organisation sans faille avec le concours de la Mairie pour que ce forum soit exemplaire. Il est bon de rappeler que l’OMS14 se compose de toutes les associations sportives qui y cotisent. Cet organisme organise aussi d’autres compétitions : 10kms du 14è, course cycliste, compétitions de boxe, etc ….

Le forum se composait de 22 associations qui exposaient leurs spécialités sportives (gymnastique, sports de combat, football, athlétisme, boxe, boules, basket, escalade, danse fusion, échec, tennis, tennis de table, taï-chi, natation...). Nous avons eu droit à des démonstrations  sportives de premier ordre (gymnastique, sports de combat, tennis de table, basket, cyclisme). Tous les spectateurs étaient attentifs et ravis. Les applaudissements crépitaient de toutes parts. Les quartorzièmois s'étaient déplacés en masse pour se renseigner sur les diverses activités sportives que proposaient nos clubs. Bien que très difficile à évaluer, 2000 de nos concitoyens se sont déplacés pour cette journée.

Différentes personnalités élues de la Mairie du 14è (messieurs Pierre Castagnou et Pascal Cherki, madame Carine Petit) sont venues en voisin pour prendre la « température sportive » de nos clubs. Elles se sont entretenues avec les dirigeants sportifs qui tenaient leurs stands des problèmes qu’ils rencontraient dans leurs associations respectives.

Ce fut une belle journée mémorable qui restera gravée dans les archives de notre cher OMS14.

Il faut féliciter le Président et tous les bénévoles qui se sont investis ainsi que les agents de la Mairie qui ont participé à ce forum.

Cette année est un bon cru pour l’OMS14.

Encore une fois BRAVO. Le sport n’est pas mort dans le 14è, à condition que la Mairie augmente nos moyens financiers pour continuer.

Arnaud BATISSIER

Plus d'info :
+ Le site officiel de l'OMS14.
+ Le site officiel de la Jeunesse Athlétique de Montrouge.

vendredi, 08 septembre 2006

Violences au Gymnase Mouchotte : la réaction de Pierre Castagnou

Nous vous faisions part le 26 juin dernier d'une série de bagarres entre jeunes livrés à eux-même dans le Gymnase Vandamme, rue du Commandant Mouchotte.

Pierre Castagnou, Maire du XIVe, réagit aujourd'hui à cet article en nous faisant part d'un échange épistolaire avec M. Ferrari, Commissaire Divisionnaire du XIVe arrondissement. Nous vous retransmettons ces courriers.

---------------------------------

Cher Monsieur Vallet
 
Par l'intermédiaire de votre blog Paris 14, et non par courrier de riverains, j'avais appris que des bagarres se produisaient fréquemment au Gymnase Mouchotte.

J'étais immédiatement intervenu auprès de M. Ferrari, Commissaire central du 14ème. Je vous prie de trouver ci-joint copie de sa réponse.
 
Comme vous pouvez le constater, sa réponse fait état d'un incident sur les trois derniers mois.
 
Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.
 
Bien à vous,
 
Pierre Castagnou

-------------------------------

Monsieur le Maire,
 
Votre courrier en date du 18 juillet 2006 par lequel vous me faîtes part d'une information relayée par le site Blog "Paris14.info" au sujet de bagarres régulières entre jeunes au gymnase Vandamme a retenu toute mon attention.
 
Mes services sont intervenus le samedi 3 juin 2006 à 13h10 au centre sportif sis au 31, rue du Commandant René Mouchotte, suite à un appel téléphonique faisant état d'une bagarre à l'issue d'une rencontre sportive, en présence d'une trentaine de jeunes.
 
Arrivés sur les lieux, les fonctionnaires de police dépêchés sur place ont pu constater la présence d'un jeune majeur présentant des traces de coups à l'arcade sourcillère gauche et aux lèvres. Celui-ci nous a dit ne pas désirer déposer plainte et ne pas souhaiter nous fournir l'identité ou le signalement de son ou de ses agresseurs.
 
La victime accompagnée d'un de ses frères, présent au moment des faits, a été conduite par des îlotiers à l'hôpital Léopold Bellan.
 
L'absence d'éléments fourni jusqu'à ce jour par la victime ou les personnes présentes au moment de notre intervention fait qu'aucune poursuite judiciaire n'a été entamée à l'occasion de ces faits.
 
Aucune autre intervention pour des faits similaires n'a eu lieu dans ce centre sportif au cours de ces 3 derniers mois.
 
Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l'expression de ma plus parfaite considération.
 
Le Commissaire Divisionnaire
Philippe  Ferrari

-------------------------------

Plus d'info :
+ Notre article en date du 26 juin dernier.

lundi, 26 juin 2006

Gymnase mouchotte : foot & bagarres

Depuis des mois le gymnase Mouchotte est laissé en libre accès aux jeunes du quartier Montparnasse / Pernety / Plaisance pour jouer au football en salle tous les samedis entre 12h et 14h. Ils ont de 14 à 21 ans et personne ne les surveille.
 
Des bagarres se produisent entre eux. Les riverains doivent appeler la police pour y mettre bon ordre. Des rapports de police ont été établis à cet effet. Ces bagarres se terminent soit à l’arme blanche soit aux jets de chaises qui se trouvent dans le gymnase.

Nous pouvons nous poser des questions sur la responsabilité du maire Mr Castagnou et de Madame Carine Petit. Est-il possible de laisser des jeunes dans un gymnase sans surveillance depuis des mois ? Avons-nous des personnalités politiques dans le 14ème capables de régler ce problème grave ? Mr Castagnou, maire du 14ème, est au courant de cette affaire. Plusieurs riverains lui ont écrit. Aucune réponse. Il est temps que cette situation cesse. Devrons-nous attendre qu'un incident tragique se produise ?

Baptiste

Plus d'info :
+ Des problèmes qui font écho aux actes de violences qui se sont récemment produits au stade Jules Noël.

samedi, 17 juin 2006

Où regarder les matchs du Mondial de foot sur grand écran dans le XIVe ?

...Même la très familiale et traditionnelle Brasserie Zeyer s'y met et propose une retransmission sur grand écran... 

medium_brasserie_zeyer_75014.jpg

...Il y a également le café Auto-Passion (grand écran version rétro-projecteur - 197 boulevard Brune), l'Imprévu (35, rue Didot X place Flora Tristan - gros plasma...) et bien entendu en face à face le Métro (trottoir opposé au Métro Pernety - où se rassemblent habituellement les fans du PSG) et le Café Losserand (77, rue Raymond Losserand - où se rassemblent habituellement les fans de l'OM)...

...Liste non-exhaustive, mais nous vous invitons à la compléter via "commentaires".

Camille