Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 septembre 2006

Le cinéma (et les DVD) de Jive : Septembre 2006

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD et ses bons plans... En ce début septembre très chargé en sorties, Jive fait le point sur l’actualité des films. En vous souhaitant une bonne rentrée dvdphile…


Le coup de cœur du mois : medium_SYRIANA.3.jpgSYRIANA (Warner)
Réalisateur : Stephen GAGHAN - Acteurs : Georges CLOONEY, Matt DAMON - durée : 123 mn

Résumé : Héritier du trône d'un émirat arabe, le Prince Nasir, réformiste et progressiste, décide d'accorder les droits de forage de gaz naturel à une compagnie chinoise, au détriment du géant texan Connex Oil. Connex rachète alors la petite compagnie Killen, une fusion qui attire l'attention du Ministère de la Justice à Washington. Benett Holiday, ambitieux avocat du cabinet Sloan Whiting, veille au bon déroulement de cette opération douteuse. Bob Barnes, vétéran de la CIA qui se préparait à "pantoufler", se voit proposer une dernière mission : éliminer le prince Nasir…

Critique : On raille trop souvent à tort le cinéma américain mais force est de constater qu’il est un des rares pays à ne pas avoir peur de traiter des problèmes politiques de notre temps. C’est sous l’impulsion de Georges Clooney que ce film a pu voir le jour. Un film qui ose aborder le Pétrole et le Hezbollah n’est pas chose courant dans le cinéma surtout sur une durée de 2 heures. Premier film du scénariste de Traffic le réalisateur nous propose un court de géopolitique passionnant mais parfois un peu trop complexe. Ce film demande d’être tranquillement assis afin de rester concentré pour ne manquer aucune des informations divulgué tout au long de ses deux heures complexes mais passionnantes.

Bonus : Entretien avec George CLOONEY (9mn12 – vost). Mais en tant que producteur exécutif on aurait souhaité une interview de Clooney plus rigoureuse et moins accès sur extraits du film. - Réalité et drame (26mn08 – vost) : Le seul module digne d’intérêt bien qu’un peu court où l’on peut admirer les comédiens au travail sous la direction de ce réalisateur sous le charme de son impressionnant casting - Entretien de Matt DAMON (7mn15 – vost) : même critique que pour interview de Clooney. - Make change, make a difference (11mn20 – vost) : Dommage le sujet est passionnant mais bien trop bien trop court pour rentrer dans le vif du sujet.

------------------------------------------

medium_bubbahoptep.3.JPGBUBBA HOP (TEP WE Productions)
Réalisateur : Don COSCARELLI - Acteurs : Bruce CAMPBELL, Ossie DAVIS - durée : 88 mn

Résumé : Une petite ville de l'Amérique profonde est menacée par une terrible momie, Bubba Ho-tep, qui veut absorber l'énergie vitale des habitants. Afin de la combattre, deux pensionnaires de l'asile local unissent leurs forces. Parmi eux, l'authentique Elvis Presley et un homme qui se prend pour Jack Kennedy.


Critique : Il aura fallu la reconnaissance des fans du réalisateur et de l’acteur d’Evil Dead de Sam RAIMI pour que ce petit ovni cinématographique voit le jour chez nous. Un film au scénario rocambolesque où Elvis ne serait pas mort et où JFK serait transformé en Afro américain. Vous rajoutez un peu de graveleux, une petite dose d’effets spéciaux, un momie redoutable qui attaque un hospice de vieux pour se régénérer et vous obtenez un film culte qui parle formidablement de la vieillesse qui nous attend tous…
Petit budget mais plein d’idées on peut juste regretter une réalisation un brin molle. Il faut souligner aussi que c’est grâce aussi à Internet que ce film a pu trouver un écho ...Comme quoi il ne faut pas taper systématiquement sur le peer to peer. Il permet souvent de découvrir des petits bijoux que les distributeurs refusent pour nous engraisser de grosses machines de plus en plus indigestes…

Bonus : Commentaires audio de Bruce CAMPBELL et du réalisateur. L’idée géniale est d’avoir laissé l’acteur imiter Elvis Presley tout au long de ce commentaire audio, curieux mais très original si on accepte le concept. - Making of (46min05) : Monté en quatre parties il nous permet d’avoir une vision global de ce film à petit budget. - Interview de Bruce Campbell un peu trop courte on aurait souhaité avoir un vari documentaire sur ce comédien si singulier. - Avant première à Londres en présence d’un des réalisateurs de Shaun of the dead. - Court métrage : Debil Dead (3mns 08) la petite cerise sur le gâteau avec ce petit film d’animation franchement drôle qui nous conte la rencontre inattendue du héros de Evil dead avec notre Christophe Lambert National en Highlander…

------------------------------------------

medium_un_jourenseptembre.5.JPG Le choc du mois : UN JOUR EN SEPTEMBRE (M6)
Réalisateur : Kevin MC DONALD - Documentaire : 1h32

Résumé : 1972. Jeux Olympiques de Munich. 121 nations, 7 123 athlètes. Pour la première fois, les chaînes de télévision du monde entier sont là pour retransmettre en direct l’évènement. Des millions de spectateurs découvrent bientôt l’impensable : un groupe de terroristes palestiniens vient de prendre en otage onze athlètes israéliens et exige la libération de 200 prisonniers politiques. Démarre alors un infernal compte à rebours... 30 ans plus tard, de nombreux témoins, dont l’un des terroristes rescapés, éclairent d’une lumière nouvelle cet événement.

Critique : Avant les images chocs du 11 septembre 2001, il y avait eu ce drame effroyable pendant les Jeux Olympiques de Munich en septembre 1972. A quelques jours de la sortie DVD du film de Steven Spielberg Munich, il est recommandé d’acheter ce documentaire absolument remarquable.
Une réalisation et un montage digne des meilleurs films de fictions qui nous assène une grande claque et nous fait prendre conscience de ce drame tant du côté des victimes que des terroristes. Des images d’archives minutieusement choisies sont la grande force du film avec le témoignage poignant du seul terroriste encore vivant aujourd’ hui.

------------------------------------------


medium_images-2.5.jpgROUTE ONE USA (Editions Montparnasse)
Réalisateur Robert KRAMER - Documentaire : 4heures 20

Résumé : La Route One a tout vu, tout entendu, des coups de génie aux errances les plus folles de l’Amérique. Un étalage bizarre de 300 années d’histoire nationale où se condensent toutes les strates de la population, des régions isolées et rurales, aux kilomètres de motels, en passant par les grandes zones métropolitaines, ces « îles modernes d’acier et de verre ».
Robert KRAMER,cinéaste américain indépendant, est revenu en Amérique, qu'il avait quittée quelques années, afin de descendre et de filmer la route numéro 1, 5 000 Kms de bitume parcourant la côte Est, de la frontière canadienne à Key West, au sud de la Floride.

Critique : un film documentaire de plus de 4 heures vous allez croire que je suis devenu fou… Non, ce film qui est avant tout Mi-fiction, mi-autobiographie, sur fond de variations jazz par Michel Petrucciani et Barre Phillips,est une œuvre phare devenu culte dans le monde du documentaire.
Cette histoire d’un exilé qui rentre au pays à la des années 80 (juste avant la Guerre du Golfe), après des années d’absence et tout simplement saisissante,.
On y découvre une’Amérique vraie, forcément surprenante, pleine de contradictions , d’espoir mais aussi de pauvreté…
Un constat qui sonne encore juste même 20 ans plus tard

Bonus : Pour la première fois et grâce à l’acharnement des éditions Montparnasse on découvre la BO complète du film.

------------------------------------------

A rédécouvrir : medium_images-1.4.jpgCoffret Jacques TOURNEUR (Editions Montparnasse) avec LA FELINE, VAUDOU, L’HOMME LEOPARD

Critique : 3 purs joyaux du cinéma fantastique dans un écrin signé par un maître du cinéma que vous pouvez retrouver dans un très beau coffret ou tout simplement en cliquant sur le lien ci -dessous. Vous pourrez y découvrir beaucoup de grands classiques du cinéma à télécharger ou à visionner pour quelques euros.

------------------------------------------

...Les 2 perles du mois

medium_spécialiste3d.5.jpgLE SPECIALISTE (MK2)
Réalisateur : Sergio CORBUCCI - Acteurs : Johnny HALLYDAY, Sylvie FENNEC, Françoise FABIAN
Durée: 1h39

Résumé : Hud est « le spécialiste », le pistolero le plus redouté de l’Ouest. Il arrive dans la ville de Blackstone, déterminé à venger son frère Charlie, lynché par les habitants du village après avoir dérobé l’argent de la banque. Mais le magot est resté introuvable… Pris entre les habitants de Blackstone et les bandits menés par le sanguinaire El Diablo, tous déterminés à lui arracher le lieu de cachette de l’argent de la banque, Hud pourra-t-il assouvir sa vengeance sans y perdre la vie ?

Critique : Quoi ! Johnny en Cowboy, pas possible !!! Ca existe ? Oui et en plus il se débrouille pas si mal… Beaucoup de tics empruntés à Clint Eastwood mais la mise en scène de Corbucci emballe le tout avec un certain savoir faire qui culmine une avec la séquence finale qu’on serai bien en peine de faire aujourd hui. Quand on revois tous ces vieux western spaghetti on se dit que
1/ Quentin Tarantino les a tous vu
2 / la soit disant violence du cinéma des années 2000 et bien en dessous des films Italiens qui n’avaient aucune limite ni tabous.
Notre cinéma s’est aseptisé et c’est fort dommage , y’a bien que dans le séries télés qu’on retrouve de la perversité, cruauté et humour noir c’est peut être d’ailleurs ce qui explique leur succés en ce moment

Bonus : Préface de Philippe Lombard, journaliste 5’ - Préface décalée d’une ligue d’improvisation 5’ - Un spécialiste : Jean-Claude Morchoisne, dessinateur 9’ - Entretien avec Olivier Père, critique : Histoire d'un genre 14’ - Bande-annonce 3’.

------------------------------------------

medium_visuel3dcontinent.3.jpgLE CONTINENT DES HOMMES POISSONS (Neo publishing)
Réalisateur : Sergio MARTINO - Acteurs : Barbara BACH, Joseph COTTEN - Durée : 1h25

Résumé : En 1891, un bateau transportant des esclaves vers Cayenne sombre dans la mer des Antilles. Le médecin de bord, Claude de Ross, et quatre autres rescapés parviennent à rejoindre une île. Deux des hommes sont massacrés sauvagement. Claude et ses compagnons tombent alors sur un groupe d'indigènes dirigés par un despote superstitieux, Edmond Rackham. Ce dernier est accompagné d'une jeune femme servile, Amanda. Claude découvre que Rackham retient prisonnier un biologiste, Comble de l'horreur, le scientifique a créé des mutants, des hommes-poissons, capables de nager à d'importantes profondeurs….

Critique : Le réalisateur ici tente vainement de reproduire ce qui était alors à la mode à l’époque essayant de renouveler le genre en s’inspirant de L’île du Docteur Moreau de l’immense écrivain HG Welles. On retrouve avec plaisir Joseph Cotten dans un de ce dernier rôle aux côtés de la starlette de l ’époque tout auréolée de son succès dans le dernier Bond L’espion qui m’aimait.
Pas un grand film mais une réalisation pêchue ont font un divertissement tout à fait honorable si on est pas trop regardant sur les costumes des hommes poissons.

Bonus : Sergio MARTINO sur « L'isola degli uomini pesce » (9 min) - Petit désordre entre amis, secondo tempo : interview croisée des responsables des effets spéciaux, décors - Diaporama des dessins de préparation de Geleng - Galerie photo.

------------------------------------------

medium_Petites_Confidences.jpgPETITES CONFIDENCES A MA PSY (M6 Vidéo)
Réalisateur : Ben YOUNGER - Acteurs : Meryl STREEP, Uma THURMAN… - Durée : 1h45

Résumé : Récemment divorcée, Rafi surmonte difficilement l'épreuve, mais son coup de foudre pour David, un peintre beaucoup plus jeune qu'elle, lui redonne goût à la vie. C'est naturellement qu'elle en parle à sa psychanalyste, le Dr Lisa Metzger, qui s'efforce de l'aider à renouer avec les hommes.
Pourtant, lorsque la psy découvre que le David en question n'est autre que son fils unique, les choses se compliquent vraiment. Au-delà de leur passion, Rafi et David vont avoir l'occasion de mesurer tout ce qui les sépare, aussi bien en termes d'âge que de culture

Critique : Excellente idée que de confronter Meryl STREEP et Uma THURMANN dans cette petite comédie fort bien écrite avec laquelle on passe un moment fort agréable grâce au plaisir évident qu’on les comédiens à jouer ce petit vaudeville.

Bonus : Bandes-annones - Interview de Uma THURMAN - Scènes coupées - Séquences - Commentaires audio du réalisateur et des productrices.

------------------------------------------

medium_unevieinachevéjpg.2.jpgUNE VIE INACHEVEE (TF1)
Réalisateur : Lasse HALLSTROM - Acteurs : Robert REDFORD, Morgan FREEMAN, Jennifer LOPEZ - Durée : 1h41

Résumé : Le Wyoming, de nos jours. Fermier à la retraite, Einar Gilkyson est un homme endurci qui a tiré un trait sur son passé. Encore affecté par la mort de son fils unique, survenue dix ans plus tôt, il a laissé son ranch, tout comme son mariage, partir à vau-l'eau. Il n'a désormais d'estime que pour son vieil ami et employé Mitch grièvement blessé par un grizzli…
Critique : Toujours un plaisir immense à retrouver Robert Redford dans un décor qu’il connaît bien qui semble rappeler Jérémiah Johnson. C’est un beau drame sans trop de lourdeurs que le réalisateur nous conte et dans lequel les comédiens sont tous remarquables justesse. Y’a bien longtemps qu’on avait pas vu la miss Lopez dans un bon film, dommage que son rôle ne soit pas plus développé. Un film agréable mais qui ne sort pas forcément des sentiers battus.

Bonus : Autre sortie Chaos, excellent polar avec le héros du transporteur et revolver avec aussi W. Snipes.

------------------------------------------

medium_verslesud.3.jpgVERS LE SUD (Edition Montparnasse)
Réalisateur : Laurent CANTET - Acteurs :Charlotte RAMPLING, Karen YOUNG, Louise PORTAL - Durée : 1h55

Résumé : En Haïti,deux clientes américaines d'une cinquantaine d'années, en mal de tendresse et de sexe, voient leur vie bouleversée par la véritable passion amoureuse qu'elles éprouvent l'une et l'autre pour Legba, dix-huit ans tout au plus et beau comme un dieu, qu'elles viennent retrouver là chaque année…

Critique : Peu de films peuvent se vanter de parler aussi bien du désir féminin. Ce troisième film de Laurent Cantet après le magnifique l’emploi du temps confirme le talent de ce cinéaste pour raconter des histoires humaines où la misère affective rejoint ici la misère sociale. Il faut saluer ici les prestations remarquables et le talent toujours aussi fort et grand de Charlotte Rampling qui mériterait bien son césar…

Bonus : Faute de bonus, on devra se satisfaire de la bande-annonce. Dommage, on aurait vraiment aimé en savoir davantage sur les conditions de tournage…

 ------------------------------------------

medium_EXPERTS-MANHATTAN.2.jpgLES EXPERTS (TF1)
Miami saison 3 partie 1 - Manhattan saison 1 partie 2 - Las Vegas saison 5 partie 1

Pour les inconditionnels de la série Experts, voilà 3 nouveaux coffrets des nouvelles saisons avec plein d’épisodes sublimes. A découvrir toujours dans le bon format et en VOST pour apprécier le talent et les vraies voix des acteurs David CARUSO, William L PETERSEN et Gary SINISE dans des villes aussi différentes que Miami, Las Vegas et maintenant New-York.

------------------------------------------

medium_ledesertrouge.2.jpgLE DESERT ROUGE (Carlotta FILMS)
Réalisateur : Michelangelo ANTONIONI - Acteurs : Monica Vitti, Richard Harris… - Durée 1h55

Résumé : Giuliana mariée à un industriel, Ugo, et mère d'un petit garçon, Valerio, est sujette à de fréquentes crises d'angoisse. Elle erre dans la triste banlieue industrielle de Ravenne tout en essayant de donner sens au monde qui l'entoure. Elle recherche le réconfort auprès de Corrado, un ami de son mari venu recruter de la main d'oeuvre pour fonder une usine en Patagonie.

Critique : Certainement le film le plus connu du grand public, une œuvre charnière pour ce grand réalisateur italien passionné par la vie du couple, frustration , silence, incompréhension, malentendu et rapport intime sont ici analysés et disséqués dans ce film magnifique dont la copie restaurée permet d’apprécier la beauté des images et du travail remarquable sur le cadre.

Bonus : Le désert et l'oasis (12min26) - Les sens suspendus (17min42) - Les écrans de la ville : entretien avec Antonioni (11min48) - Rushs inédits (6min12).

------------------------------------------

Autres sorties du mois à signaler... A bout de Course de Sidney LUMET avec River Phoénix, Pee Wee de Tim BURTON, Un Nommé Cable Hogue de sam PECKINPAH


Plus d'infos :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

lundi, 25 septembre 2006

Développement durable : la Mairie de Paris engage la concertation (sans blague !)

Le 18 septembre 2006 s’est clôturé l’appel d’offre lancé par la mairie de Paris pour un « Accompagnement dans l'élaboration du diagnostic partagé du futur Agenda 21 parisien » qui consiste à assister la Ville de Paris pour le diagnostic partagé de son territoire. Il s'agit de « proposer une structure de concertation, animer la concertation, définir un label Agenda 21 et proposer des indicateurs de développement durable pertinents ».

Si cet appel d’offre à retenu l’attention de Paris14.info, c’est parce que le 7 avril 2006, nous avions poussé un cri d’alarme sur ce blog et lancé un appel pour un Agenda 21 dans notre arrondissement.

En effet, l’Agenda 21 local est un outil permettant d’intégrer le développement durable dans les politiques territoriales d’une ville. Né à la suite de la conférence de Rio en 1992, il n’a pris son essor en France que depuis peu. Pour rappel, sa mise en œuvre se déroule en 3 étapes :
- La réalisation d’un état des lieux des politiques sociales, environnementales et économiques (les 3 piliers du développement durable) du territoire.
- Ce travail permet de faire le diagnostic du territoire qui est ensuite partagé avec tous les habitants et acteurs de la ville (généralement au travers de forums citoyens, d’ateliers, d’enquêtes…). Le processus de concertation est un des principaux piliers d’un Agenda 21 local.
- Une stratégie territoriale de développement durable est élaborée permettant de dresser un plan d’actions qui va orienter les politiques de développement durable à court, moyen et long terme de la collectivité.

Evidemment, lancer un tel processus est salutaire pour Paris afin de concilier les dimensions sociales, économiques et environnementales des politiques territoriales futures de la capitale en toute connaissance de cause et en collaboration avec les habitants et les usagers parisiens.

Mais après les choix d’un tram et de lourds aménagements des grands axes (soit un total de près de 750 millions d’euro) plutôt que de doubler le nombre de dessertes banlieue à Paris et banlieue à banlieue de la proche couronne (même coût de revient), dommage de recourir enfin à l’outil de base pour la mise en œuvre du développement durable, en fin de mandat, sachant qu’un Agenda 21 prend au moins 2 ans pour aboutir et certainement plus pour une capitale comme Paris.

Or justement, les délais d’exécution annoncés sont du 04 décembre 2006 au 15 juillet 2007, soit quelques 7 mois pour faire l’état des lieux, c'est-à-dire évaluer l’ensemble des politiques parisiennes dans toutes les thématiques du développement durable (Air, eau, sol, déchets, transport, bruit, santé, énergie, espaces verts, biodiversité, politiques sociales, urbanisme, déplacements, emploi, éducation à l’environnement…), d’organiser la concertation, de lancer les débats dans 20 arrondissements, de réunir les entreprises, les usagers parisiens, opter pour les bons indicateurs (les thématiques d’Agenda 21 se comptent par dizaines avec tout autant d’indicateurs).  Il n’y a qu’à voir les délais du PLU pour se rendre compte du travail à mener qui est aussi important. De qui se moque-t-on ???

Restera enfin à choisir l’équipe qui accompagnera la Mairie de Paris. Depuis quelques années, de (très) grosses boîtes de consultants issus du management environnemental en entreprise, grands spécialistes de « la com’ », se sont mis à concurrencer les équipes d’experts pluridisciplinaires des bureaux d’étude en s’attaquant au marché des Agendas 21. Il va sans dire que leur expérience de la ville et du développement durable est insuffisante – mais l’effet « poudre aux yeux » est garanti. Reste qu'une équipe sérieuse aurait bien du mal à mener un Agenda 21 local dans des délais aussi brefs...

Angélie

Plus d'info :
+ Oui. Pour le guide des bonnes pratiques, consultez http://www.agenda21france.org/.

vendredi, 15 septembre 2006

Exposition Yutaka Yamamoto, photographe

Pour la première fois à Paris, Chambre avec Vues (www.chambre-avec-vues.com) présente le travail personnel du photographe nippon Yutaka Yamamoto.

medium_YUTAKA-2.JPG

Dans son studio de Saint-Germain des Prés, qui n'est pas sans rappeler ceux des photographes du début du siècle dernier, il réalise ses photographies en alliant la rigueur des techniques classiques et la simplicité de ses thèmes. Il rend à ceux-ci l'élégance et l'humilité.

medium_YUTAKA-3.JPG

Les images de Yutaka Yamamoto vont à l'essentiel, démontrant que ses sujets, loin d'être une part infime d'un tout, portent en eux une réalité. C'est cette intimité que Yutaka Yamamoto nous permet d'approcher silencieusement…

medium_YUTAKA-4.JPG

Yutaka Yamamoto est né au Japon en 1955. Après des études à l'Ecole Supérieure de Design de Tokyo Kuwazawa Institut, école dont l'esprit est basé sur le concept du Bauhaus, il fonde en 1979 le " Design Office Hotel**", et assure la direction artistique de plusieurs magazines féminins japonais, ainsi que du magazine de Toshiba. Il sera également directeur artistique de Madame Figaro Japon. Il s'installe à Paris en 1990 et collabore avec de nombreux magazines français et étrangers tels que Dépèche Mode, Madame Figaro, Marie-Claire Maison, Votre Beauté, View on Color, Grazia, Vogue Entertaining, Vogue Bambini, Vogue Sposa, Martha Stewart Living, Hi-Fashion, So-En, Missis ou Kateigaho… Photographe publicitaire, il collabore avec Yohji Yamamoto, Cacharel, Michel Klein (Guy Laroche), Kenzo, Hermès, Nespresso, Descamps… et réalise les photographies du livre "Dom Perignon Vintage 1988". Il a exposé en 2002, 2004 et 2005 à la galerie Wattsu, à Tokyo.

YUTAKA YAMAMOTO, photographies
13 septembre – 21 octobre 2006
56 bis rue des Plantes 75014 Paris
01 40 52 53 00

jeudi, 07 septembre 2006

La lettre d'information - Septembre 2006

Vous êtes près de 4900 habitants du XIVe arrondissement à recevoir notre lettre électronique d'information. Vous la trouverez ici dans un format adapté à une mise en ligne. Etes-vous abonnés ? Vos amis ou proches reçoivent-ils cette lettre ? Faîtes-leur suivre cet article... Pour s'abonner (ou se désabonner) à notre lettre d'information, laissez-nous votre e-mail dans l'espace prévu à cet effet - ci-contre, notre colonne de droite......

...En vous remerciant à nouveau de votre fidélité.

Pierre Vallet
Animateur de Paris14.info

---------------------------------------------

Paris14.info
La lettre d'information - Septembre 2006

TéléParis14, diffusez vos vidéos !

Paris14.info s'enrichit d'une nouvelle fonctionnalité : la diffusion de vidéos. Bons plans, commerces, interviews d'élu, de responsables associatifs ou de chefs d'entreprise, scènes insolites, reportages... retrouvez celles et ceux qui font la vie du XIVe et partagez vos images en les publiant directement sur TéléParis14.


Interview : le Maire fait sa rentrée

ZAC Montsouris & passerelle, aménagement avenue Général Leclerc, La Bélière sauvée (?), trémie avenue du Maine, architecture, logement social et loi SRU, spéculation immobilière, crêches, subvention aux associations et politique de transport... Pierre Castagnou fait le point sur les dossiers en cours dans notre arrondissement.

Près de chez vous
Zac Didot : halte aux incivilités !
Rue d'Alésia : le chantier de l'été (contesté).
Porte d'Orléans : crêche ou logement social, les riverains se mobilisent.
Porte de Vanves : Huchon, Delanoë et Castagnou tirent la couverture.
Porte de Vanves (bis) : François Villon au carré ? Nos élus s'y opposent.

Le blog du mois
Collectif Port-Mahon : pour la sauvegarde d'un patrimoine unique rue de la Tombe-Issoire.

DVDphile ?
Chaque mois, retrouvez la sélection de Jive.

L'agenda
Brocantes, forum des sports, journées du patrimoine... Tous les rendez-vous du 14e dans notre agenda de Septembre 2006. Une info, une actualité à venir ? Donnez lui de l'écho !

A propos...

Paris14.info est une initiative indépendante réalisée par des habitants de tous les quartiers de notre arrondissement. Il diffuse toute information (texte, photo, vidéo) relative au XIVe arrondissement de Paris. Son équipe éditoriale est ouverte et nous vous invitons à devenir l'un de nos correspondants.

Si vous souhaitez publier une information, adressez-nous votre actualité, vos billets d'humeur ou louanges sur contact@paris14.info (lire notre charte éditoriale).

Pierre Vallet
www.paris14.info
Le blog des habitants du XIVe arrondissement
!

Plus d'info :
+ D'autres exemples de Lettres d'informations ? Nos éditions de Mai et de Juin 2006.

dimanche, 03 septembre 2006

journee hommage François de Roubaix au Divan du Monde 9 et 10 septembre 2006

medium_flyer_de_roubaix_copie.jpgCela fait trente ans que François de Roubaix, musicien, compositeur, auteur entre autres des musiques de L'homme Orchestre de Serge Korber, du Vieux Fusil de Robert Enrico, du Samouraï de Jean Pierre Melville et de l'incontournable thème de Chapi-Chapo, a disparu.

Les 9 et 10 septembre au Divan du Monde à Paris un week-end en hommage à ce grand monsieur de la musique de film est organisé.

Concerts, plateau témoignage, projection du documentaire de 52mns en avant-première écrit par Jean-Yves Guilleux et réalisé en collaboration avec Alexandre MOIX "François de Roubaix, l'aventurier".
Le long métrage du film "Les Aventuriers" de Robert ENRICO avec Delon et Ventura sera projeté dans une nouvelle copie remasterisée le dimanche 10 septembre.

La journée du samedi sera consacrée à la présentation de ce musicien d'exception ainsi qu'à l’héritage mélodique qu'il nous a laissé, de plus en plus d’artistes utilisent ses musiques dans de nombreux remix, pour exemple, le succes planétaire de la chanson "Supreme" de Robbie Williams n'est autre qu'un sample tiré d'une musique de Francois de Roubaix…

La journée du dimanche sera axée sur l'univers du compositeur décrit par ses proches, ses amis, ses complices qui l'on accompagné durant toute sa carriere, et sur ses méthodes de travail inédites pour l'époque. Il fut, en effet, un des premiers à installer un home studio dans son appartement de la rue de Courcelles et à allier harmonieusement musiques acoustiques et électroniques dans ces compositions grâce à l'utilisation des tout premiers synthétiseurs.

De nombreux invités seront présents, les amis, la famille de Roubaix mais aussi des réalisateurs, musiciens etc...

CONCERT «mix et remix» le samedi 9 septembre .

Mademoiselle OLIVIER
Alif TREE (Remixeur de Dernier Domicile Connu CD “Cinemix”)
DJ OOF (Concepteur du CD “Cinemix” et DJ soirée F de Roubaix Nov 2005 aux neuf billards à Paris)
JEAN CROC (co-Auteur CD « Rouge, Rouge » et Animateur de l’émission « Pudding » sur Radio Nova)
Mysterlo de LOOP (membre du groupe LoOp et concepteur des soirées « Cook Sound Parties » à Marseille)
MONSIEUR CLOUSEAU (DJ et concepteur de « Parties Fines », Soirée F de Roubaix Déc 2005 Cité le Corbusier à Marseille et animateur de l'émission « Parties Fines » sur Radio Grenouille)
Nicolas ERRERA (Remixeur Le Samouraï CD « Le Samouraï et les Aventuriers » co-Auteur CD « Rouge, Rouge » et Animateur de l’émission « Pudding » sur Radio Nova)
Les TROUBLEMAKERS (Remixeurs de L’Homme Orchestre CD « Cinemix » ; La Fête des 2 Avions CD « Stéréo Pictures vol 2 » ; Pat Benj CD « Express Way »)

http://www.françoisderoubaix.com
http://www.divandumonde.com

Le Divan du Monde
75 rue des martyrs
75018 Paris
Cliquez pour agrandir --->Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Du nouveau au Centre d'animation Vercingétorix...

...Le site web du Centre d'animation Vercingétorix à fait peau neuve pendant l'été !

...A mon avis, le LOREM a donné un coup de main ou vice-versa :-)

Maroun

Plus d'info :
+ Centre d'animation Vercingétorix - 181/183 rue Vercingétorix - 75014 Paris - Tél. 01 56 53 53 53.
+ Association le LOREM - 4, rue des Mariniers - 75014 Paris - Tél. 01 45 43 18 57.

samedi, 02 septembre 2006

Rue Campagne Première : les photos de la fête...

...L'édition 2006 de la Fête de la rue Campagne Première avait pour thème le célèbre bleu outremer d'Yves Klein. Les photos de la fête sont disponibles en ligne.

Si vous souhaitez partager d'autres photos de cette fête, vous pouvez le faire en cliquant ici.

Maroun

Plus d'info :
+ Le site de la rue Campagne Première.

vendredi, 01 septembre 2006

Agenda du XIVe : septembre 2006

...Il est complété avec le concours des Internautes qui nous adressent leurs infos.

Voici donc l'agenda du XIVe arrondissement pour le mois en cours et au-delà...

Septembre 2006

02 / Atelier populaire d'urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais - Centre Social Didot-Broussais (96 bis, rue Didot) - 10h.
02 / Journée "don et partage" suivi d'un dîner de quartier au Moulin à Café et de la projection en plein air du film d'Agnès Varda “les glaneurs et la glaneuse”...
03 / A la rechercher d'un cours de dessin ? Visitez l'atelier Boubok avenue René Coty...
06 / Avec Aventure du Bout du Monde, "Tour du monde" au FIAP - 30, rue Cabanis - 20h30.
08 / Vernissage Nicolas Ganter (peintures) et Dalibor Tanko (peintures et gravures) - Galerie du Montparnasse - 55, rue du Montparnasse (tél. 01 43 22 72 77) - 18h30.
13 / ...Et jusqu'au 21 ocotbre, expo photo Yutaka Yamamoto à la Galerie "Chambre avec Vues" - 56 bis rue des Plantes...
10 / Mini-récital classique avec Antoine de Grolée, piano solo (Beethoven, Schumann, Liszt, Paganini, Debussy...) - Libre participation - L'Entrepôt (7/9, rue Francis de Pressensé) - 14h30.
10 / Fête du Collectif Redessinons Broussais.
11 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe - salle des mariages - 19h.
15 / ...Et 16, Le Gaulois & Nanouchka - chanson française à l'Express 14 - 73, rue Daguerre - entrée libre - 22h.
16 / Forum des Sports - Découvrez quels sports pratiquer dans le XIVe arrondissement - place Jacques Demy - 11h à 16h.
16 / ...Et jusqu'au 21 septembre, les Journées du Handicap - parce que vivre ensemble, c'est notre Paris ! Voir le programme...
16 / ...Et 17, Journées du Patrimoine. L'Observatoire de Paris (61 avenue de l'Observatoire) ouvre ses portes au public - 13h à 18h.
16 / ...Et 17, stage de Thanka chez Pigments et Arts du Monde.
17 / Formation aux 1ers secours avec la Croix-Rouge du XIVe (http://paris14.croix-rouge.fr/).
18 / Scène ouverte - 8 à 10 artistes, des chanteurs, des poètes, des humoristes ou des rêveurs viennent s’essayer à la scène le temps de 2 morceaux… Solenn les accueille et vous les présente - Entrée libre - L'Entrepôt - 21h30.
19 / Conseil de quartier Mouton-Duvernet - 46, rue Boulard - 19h30.
19 / Les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France fêtent les 100 du scoutisme tout au long de l'année 2006-2007 - Rendez-vous d'information et d'inscription - temple de Plaisance, 95 rue de l'Ouest - 19h.
20 / ...Et jusqu'au 13 octobre, rencontre avec des arbres remarquables ...à l'Entrepôt.
21 / ...Et jusqu'au 23 décembre, le "Scrapbook d'Henri Cartier-Bresson" - Une sélection exceptionnelle d'épreuves tirées par Cartier-Bresson lui-même en 1946 pour la préparation de son exposition au Museum of Modern Art de New York - Plus d'info sur www.henricartierbresson.org
22 / La Brocante exceptionnelle aux Puces de Vanves - 7h à 15h.
23 / ...Et 24, Jeunes Talents du Cirque - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - 15h.
26 / Conseil de quartier Jean Moulin / Porte d'Orléans - 5, rue Prisse d’Avennes - 19h30.
27 / Conseil de quartier Pernety / Plaisance - lieu à préciser -20h.
27 / Comme à la radio, les chansons en plus - Café-philo - Entrée libre - L'Entrepôt - 19h.

Octobre 2006

02 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe - salle des mariages - 19h.
04 / "La soif du mal" d'Orson Welles avec Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
05 / Comité d’initiative et de consultation d’arrondissement - Mairie du XIVe - salle des mariages - 19h.
07 /  Bourse aux vélos, parvis de la mairie du XIVe...
07 / 5e édition des Nuits Blanches sous la direction de Jérôme Sans et Nicolas Bourriaud - 19h à 7h du mat' un peu partout dans Paris et dans le XIVe ?
08 / A l'initiative des locataires des rues Monticelli, Georges de Porto Riche et de l'av. Paul Appell, vide placard sur la placette...
09 / ...Jusqu'au 5 novembre, le Révizor de Nikolai Gogol - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan.
11 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.
12 / ...Et jusqu'au 17 octobre, Disperse de Alban Richard - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale - 20h30.
14 / ...Et 15,  stage de Thanka chez Pigments et Arts du Monde.
17 / Conseil de quartier Montparnasse-Raspail - 24, rue Delambre - 19h30.
21 / Ciné-ma différence...
21 / ...Et 22, week-end de découverte du scoutisme - ouvert à tous les enfants sans engagement de leur part : couchage sous tente, veillée autour du feu, grands jeux en forêt... - départ à 14h30 le samedi, retour à 17h le dimanche - Renseignements et inscriptions auprès de Meera Chakraverty (conseillère du Groupe Local de Paris-Plaisance) au 01 43 27 59 89.
30 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe - salle des mariages - 19h.

Novembre 2006

08 / "En attendant le bonheur" de Abederrame Sissako, un grand réalisateur Malien - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / ...Et jusqu'au 3 décembre, Atteintes à sa vie de Martin Crimp - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
18 / ...Et 19,  stage de Thanka chez Pigments et Arts du Monde.
20 / ...Et jusqu'au 19 décembre, Oxygène de Ivan Viripaev - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
25 / Ciné-ma différence...
25 / ...ET 26 novembre, les Journées d'amitié de la paroisse Notre-Dame du Rosaire - plus d'info : http://ndrosaire.online.fr/

Décembre 2006

06 / "5 heures de l'après midi" de Samira Makmalbaf - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.
16 / ...Et 17,  stage de Thanka chez Pigments et Arts du Monde.
23 / Ciné-ma différence...

Janvier 2007

20 / Ciné-ma différence...

Février 2007

14 / Saint Valentin !
14 / Conseil de quartier Pernety / Plaisance - lieu à préciser - 20h.
17 / Ciné-ma différence...

Mars 2007

24 / Ciné-ma différence...

Avril 2007

25 / Conseil de quartier Pernety / Plaisance - lieu à préciser - 20h.
28 / Ciné-ma différence...

Mai 2007

26 / Ciné-ma différence...

Juin 2007

13 / Conseil de quartier Pernety / Plaisance - lieu à préciser - 20h.
23 / Ciné-ma différence...

Pierre

Plus d'info :
+ Votre info, votre actualité ne figure pas encore sur cet agenda ? Ecrivez-nous le plut tôt possible (pour les pièces jointes type "programmes détaillés et photos d'illustration") ou laissez-nous tout de suite un commentaire !
+ ...Et pensez à filmer vos événements afin de les diffuser sur TéléParis14 !

jeudi, 31 août 2006

Le cinéma (et les DVDs) de Jive : Août 2006

Chaque mois, Jive, notre cinéphile quatorzièmois, nous livre ses critiques de DVD... En cette fin août, nous poursuivons pour une dernière chronique estivale avant une rentrée chargée...

Le coup de cœur du mois

13 TZAMETI (MK2)
Réalisateur : Gela BABLUANI - Acteurs : Aurélien RECOING, Georges BABLUANI, Joe PRESTIA

medium_images.2.jpgRésumé : Quelque part, dans un endroit reculé au bord de la mer, Sébastien, 22 ans, répare le toit d'une maison. Le propriétaire meurt après avoir reçu une étrange convocation censée lui rapporter beaucoup d'argent. Sébastien récupère l'enveloppe et décide de prendre sa place. Commence pour lui un jeu de piste qui le mènera jusqu'à un monde cauchemardesque…
Pour en savoir plus allez cliquer sur www.numero13.com

Critique : Voilà le film noir que le cinéma français attendait depuis des années. Un film âpre, dur, silencieux comme le sont meilleurs films de Jean-Pierre Melville. Un ton unique, un parti pris de noir et blanc superbe et une écriture minutieuse font de ce film malgré les défauts inhérents à un premier long métrage, un film « Culte ».
Gela BABLUANI n’est pas un débutant comme les autres il est le fils d’un cinéaste Georgien reconnu, Temur Babluani, primé à Cannes et Berlin. Gela a vécu une bonne partie de son enfance en pleine guerre civil avant d’être envoyé par son père à Paris pour étudier. Dans son cinéma il y’a donc beaucoup de références au cinéma russe dont il a été bercé toute son enfance, une véritable école de la mise en scène et du montage. Alors si vous aimez le cinéma et les films qui vous laissent sur le carreau, précipitez vous sur 13, vous n’êtes pas prêt à oublier ce numéro là.

Bonus :
- Les frères Babluani (27min54) : Un joli moment intimiste entre le réalisateur et frère qui retracent l’aventure de 13, Avant, pendant, et après sa conception. Ils évoquent presque tout : faiblesse du budget, format, mise en scène tant sur le plan narratif que visuel, choix des acteurs et la carrière du film avec beaucoup d’humour.
Le réalisateur dévoile ici sa volonté de faire le remake, (la version américaine devrait être en couleur et choisir une narration différente). Le tout avec les moyens américain et produit par la maison de production de Brad PITT
- Numéro 6 (10min28) : Interview qui donne la parole au n°13 Aurélien Recoing, un acteur épatant, gentil et doux qui contraste fortement avec son personnage.
Un comédien de plus en plus présent dans le cinéma français qui ose prendre des risques et qui trouve toujours encore le temps de tourner des courts métrages. Qu’il soit ici saluer au nom de tous les jeunes réalisateurs.
On apprend comment il a préparé son rôle et qu'il s'assurait personnellement de la sécurité des armes utilisées.
- Scènes coupées (10mns 44) : rien à découvrir de fondamental
- Témoignage d’un survivant + bande annonce (6min11) : Une interview fictive très troublante et dérangeante qui donne un aperçu de la manière dont le réalisateur à orienté sa direction de ses acteurs.

Image : 16/9 compatible 4/3 – Format 2 :35 - Son : DD : 5.1.  - Durée: 89 minutes - Sortie dvd 23 août

---------------------------------

L E PONT DES ARTS et LE MONDE VIVANT
Réalisateur : Eugene GREEN - Acteurs : Natacha REGNIER, Denis PODALYDES / Adrien MICHAUD, Alexis LORET


medium_images-3.3.jpgRésumé :
/ Le pont des arts : Paris, 1979-1980. Une histoire d'amour impossible entre deux jeunes gens qui ne se rencontrent jamais : l'une est cantatrice tandis que l'autre a découvert sa voix au moment où il allait mettre fin à ses jours.

/ Le monde vivant : Un ogre, pas très bien rasé et disposant de deux enfants vivants dans son garde-manger, veut répudier son épouse pour se marier avec une demoiselle qu'il tient captive dans une chapelle. Deux chevaliers partent le combattre : l'un a un lion, l'autre pas, et tous deux portent des pantalons en toile de Gênes.

Critique : Si les « qui suis-je, que fais-je, où vais-je, dans quel état j’erre» sont les questions que vous vous posez tous les jours alors ces films sont peut être fait pour vous. Pour ma part je suis resté hermétique à cet univers pseudo intello qui prétend posé de vraies questions sur la vie. Bien sur ce cinéma là doit exister mais dire que c’est du cinéma… Là je reste perplexe.
Pourquoi faut il toujours que certains réalisateurs reste scotchés à la Mauvaise « nouvelle vague » ? Je n'ai pas souvenir que Truffaut, Chabrol, Varda, Godard, Lelouch, Malle etc… se moquaient à ce point des spectacteurs. Il y avait une vraie direction d’acteurs, un vrai sens du cadre et de la photo et enfin il y avait de l'humour ce dont manque cruellement cet auteur, a moins que je n’ai pas su saisir ici le second degré dans ces 2 films.

Durée : 2h06, Durée : 1h15 - Format ; 1 :85 DTS et 5 :1 dolby digital - Sortie 26 août 2006

---------------------------------

LE MAITRE DU ZODIAQUE (TF1)
Réalisateur Claude Michel ROME - Acteurs : Claire KEIM, Francis HUSTER, Yannis BARABAN, Patrick BOSSO…

medium_v-PACK-3D-DEF-LE-MAITRE-DU-.jpgRésumé : Le procès de Mathias Rousseau, l'homme qui s'est fait appeler le "Zodiaque", va s'ouvrir. Rappelée en France pour témoigner, Esther Delaître s'installe avec Quentin, l'enfant qu'elle a adopté, chez son frère Jérôme, dans sa maison située sur les rives du Lac Léman en Suisse. Mais la disparition de la petite Lucie Daguerre remet tout en question. La famille de l'enfant disparue dirige l'Institut Daguerre, une école réputée où Mathias avait séjourné quelques mois lorsqu'il était plus jeune. Le "Zodiaque" tire-t-il les ficelles depuis sa cellule ? Est-il victime d'un imitateur ? Cette nouvelle affaire replonge Esther deux ans en arrière...

Critique : Voilà donc la 2ème saison du « carton » de l’été dernier sur TF1. Une série qui souhaite lorgner du côté américain avec des rebondissements « en veux tu en voilà » , des scènes d’actions, un peu d’érotisme, le tout dans décors de rêves.
Deux ans après le cauchemar recommence qui se cache donc derrière la maître du zodiaque ?
A l’arrivée reste quelques scènes déshabillés, 2 au total, c’est maigre. Tf1 avait indiquer une série hot. On est en droit de rester sur sa faim…2 séquences d’actions dont celle dans l’institut privée pour élèves surdoués qu’on peut prendre comme un clin d’œil au film Elephant.
Ce n’est pas la pire des sagas de l'été et c'est même peut être la meilleure. Mais dommage ne pas avoir soigné plus certains personnages et les dialogues et dommage encore une fois d’avoir un générique aussi peu travaillé.
Claire KEIM fait ce qu’elle peut pour sauver les meubles car face à Francis HUSTER, pas facile de ne pas se retenir de rire. Serait il plus drôle que Patrick Bosso ?
Tout sonne faux dans son interprétation. Cela en devient pénible et on se demande bien comment Huster peut prétendre être un si bon comédien. Dire un peu partout dans la presse qu’il ressemble à Jack Bauer de 24 chrono, qu’il à fait de Keller, son personnage, un « samourai » et que son jeux laissera une trace à la Al Pacino dans le parrain 2, c’est tout simplement consternant.

Durée : 405mns 3dvd sur 5 épisodes dans un coffret - Sortie 3 août 2006

---------------------------------

ASH AND SCRIBBS (TF1)
Créé par Nick Collins - Avec Caroline CATZ, Lisa FAULKNER, Jeremy SHEFFIELD

medium_v-Ashets-3d.jpgRésumé : Au-delà de l'apparence paisible des quartiers de Londres, la criminalité prend de l'ampleur. Pour combattre les malfrats, deux femmes veillent sur la ville, l'inspectrice Kate Ashurst et le brigadier Emma Scribbins.

Critique : Ces deux agents de police, très différents, agissent de concert. La première, méticuleuse, travailleuse et obstinée, s'oppose aux méthodes plus instinctives de la seconde. Un duo de glace et de feu qui fait des étincelles tout au long de ses 2 saisons. Un ton à l’humour sauce anglaise qui fonctionne. Une réalisation qui a du puntch et qui sait être originale.
Les crimes rencontrés dans la banlieue de Londres ne ressemblent pas aux autres. En effet, ici tout est possible : du crime passionnel à l'assasinat prémédité, de la basse vengeance aux rancœurs familiales.
Lisa Faulkner vient de la série télé. C'est grâce à son rôle dans MI-5 qu'elle se fait remarquer. On avait pu la remarquer en France dans le tout premier film de Cédric Klapisch, le Péril jeune. Caroline katz tout comme Lisa Faulkner, qu'elle a fait l'essentiel de sa carrière à la télévision.
Bonus : 1 livret de 12 pages , filmographie, bandes annonces

Coffret 2 saisons avec 12 épisodes de 52mns - Format image : 1.33 son : DD2.0 VO et VOST - Sortie dvd 25 août 2006

---------------------------------

La perle du mois

LE REPTILE (Warner)
Réalisateur :Joseph L MANKIEWICZ - Acteurs : Kirk DOUGLAS, Henry FONDA…
NB: ceci n'est jaquette du dvd mais de l'affiche originale

medium_images-1.2.jpgRésumé : Paris Pitman Jr., prisonnier à la forte personnalité, se sert de l'humanisme du nouveau directeur pour préparer son évasion. Il manipule ses co-détenus pour obtenir leur aide.

Critique : Peut être pas le film le plus connu de ce très grand réalisateur mais certainement le plus jouissif, ambigu, une perle d'une méchanceté et d'une intelligence incroyable. Tout y est pour le plus grand plaisir des cinéphiles.
C’est grâce à son frère qui le fait rentrer à la Paramount en la qualité de dialoguiste et scénariste qu’il va devenir un des réalisateurs les plus importants. Il devient producteur à la MGM où il travaille sur plusieurs films dont Fury de Fritz Lang et remplace au pied levé Lubitch tombé malade sur le château du dragon.
Ensuite il va enchaîner quelques chefs d’œuvres dont Chaînes conjugales, Eve, La comtesse aux pieds nus, Jules césar, Soudain l’été dernier etc…Celui dont on disait qu’il était le réalisateur américain le plus cultivé savait aussi naviguer dans tous les genres. Ce reptile est la preuve de son génie et sa direction d’acteurs est des plus impressionnantes.
Un très grand moment de cinéma, à posséder d’urgence

Durée: 2h06 - Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 - Format 2.35 - Son : Mono 1.0 Anglais, Français - Sous-titres : Français - Sortie 9 Août 2006

---------------------------------

L’ HOMME QUI EN SAVAIT TROP PEU (Warner)
Réalisateur : Jon AMIEL - Acteurs : Bill MURRAY, Alfred MOLINA, Johanna WHALLEY KILMER…

medium_images-2.3.jpgRésumé : Wallace a toujours rêvé d'être acteur. Mais pour l'heure, il doit se contenter d'un modeste emploi dans un vidéo club de l'Iowa. Pour fêter son anniversaire, il prend la décision de se rendre à Londres chez son frère cadet, homme d'affaires. Celui-ci craint que Wallace ne gâche un repas organisé avec de riches investisseurs. C'est pourquoi il fait appel à une troupe de comédiens et d'improvisateurs pour occuper la soirée de son frère. Wallace, content de participer à un jeu interactif, se rend dans une cabine téléphonique pour y recevoir ses premières instructions

Critique : Un film drôle, où l'on est tordu de rire du début à la fin, quasiment sans interruption, grâce à la performance de Bill Murray toujours formidable est qui ici, sait être particulièrement inventif dans son rôle de gentil naïf enchaîné malgré lui dans une affaire d'espionnage. Il va se retrouver dans de nombreuses situations qui vont donner lieu à des scènes folles. Totalement hilarant, original et bien mené on suit cette fausse enquête policière avec délice. On en redemande encore et encore!
Dommage de n’avoir qu’une seule et unique piste française qui se montre exécrable car les voix sont trop mises en avant. Quant à l'interactivité, elle est absente et le menu est laid.

Durée : 1h33 - Sortie juillet 2006 - Format image : 1.85 Dolby stéréo français uniquement - Format son : Français Dolby Stéréo

Jive Juillet 2006 pour Paris14info

Plus d'Info :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

samedi, 26 août 2006

Tramway : une randonnée pour (re-)découvrir les Maréchaux

Une idée de sortie pour ce weekend ? Demain, dimanche 27 août, de 14 h à 17 h , l'équipe de la Mission Tramway invite les amateurs de plein-air à redécouvrir les boulevards des Maréchaux et leurs environs, en partenariat avec le Comité de Paris de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

medium_tramway_des_marechaux.jpg

Le rendez-vous est fixé sous le drapeau des Randos pour tous, à la sortie du Métro Porte de Vanves, au tout début de la rue Raymond Losserand. Le parcours représente 7,9 km, soit l’exacte distance de la ligne du tramway T3. Il serpente de part et d’autre des boulevards des Maréchaux, en passant d’un lieu insolite à une curiosité architecturale ou historique, d’un jardin à une ruelle… : rue des Arbustes, rue Didot, rue des Plantes, villa d’Alésia, Square du Serment de Koufra, Réservoirs de Montsouris, rue du Douanier Rousseau… et, pour terminer, une halte culturelle à la Cité Internationale Universitaire de Paris ! Alors, êtes-vous sûrs de ne pas vouloir prendre l'air ?

Pierre

Plus d'info :
+ Les photos de la première balade du 6 juillet dernier dans le XVe arrondissement.
+ Deux autres promenades seront organisées pour découvrir les aménagements : le 1er octobre dans le 13e arrondissement et le 22 octobre un parcours transversal vous permettra d’apprécier la totalité de l’itinéraire du tramway T3.
+ Notre rubrique "Tramway".
+ Une autre manière de découvrir les Maréchaux...