Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 avril 2006

Une sortie en famille pas loin de chez vous ?

ZigZags, c'est un Spectacle de Danse-Théâtre pour enfants (& « grands » enfants !)...

Au cours d’une succession de tableaux loufoques et oniriques, trois artistes se font tour à tour danseurs, clowns, marionnettistes, comédiens et nous entraînent progressivement dans leurs univers décalés et poétiques.

medium_centre_vercingetorix_75014_paris.gif

 

...Alors en cette période de vacances scolaires, profitez-en ! Entrée libre !!!

Camille

Plus d'info :
+ Chorégraphie / Mise en scène : C. Réquéna. Interprétation : A. Gourvès, J. Durand, M. Fusco ou S. Decloitre
+ ZigZags - mercredi 12 Avril 2006 à 18h30 - Au Centre d’animation Vercingétorix - 181/183, rue Vercingétorix (angle rue Maurice Rouvier), 75014 Paris - Information : 01 56 53 53 53 - http://www.vercin.net - contact@vercin.net.

samedi, 08 avril 2006

Alexandre Moix, Deweare et moi...

Ecrivain et réalisateur, Alexandre Moix a signé un documentaire sur Patrick Deweare intitulé "L'enfant du siècle" unanimement salué par la presse. Il est notre invité pour parler de ce comédien unique qui vivait impasse du Chemin Vert dans notre arrondissement... Interview.

Propos recueillis par Jive.

Paris14.info (P14) : Tu as été révélée par un premier roman fort remarqué « Second rôle, peux- tu nous raconter comment ce livre est né ?

medium_alexandre_moix.jpeg

Alexandre Moix (AM) : L’écriture d’un roman est souvent mystérieuse. On ne connaît pas vraiment les raisons profondes qui conduisent à écrire. Pour ma part, j’ai, depuis tout petit, toujours voulu écrire. Le roman naît le jour où l’envie, le plaisir, le besoin psychologique et la nécessité matérielle se rencontrent. Et surtout, je ne sais pas faire autre chose. Je ne me voyais pas dans un bureau en CDI à vie. Je ne me suis pas laissé d’autres choix que d’écrire. C’était une nécessité que je me suis imposé. Toute ma vie je me suis condamné à ne pas savoir faire autre chose. Tous mes efforts pour rater mes études et me faire virer au bout de deux mois de boulots super bien payés allaient dans ce sens : écrire, c’est ne pas se laisser le choix de faire autre chose qu’écrire.

P14 : Tu évoques à plusieurs reprises Patrick Deweare. Est-ce un hasard?

AM : Patrick Deweare est, pour moi, le plus grand acteur de tous les temps. Il a été une révélation. C’est le type parfait du « Jusqu’au-boutiste ». Lui-même ne s’est jamais laissé le choix d’être autre chose qu’acteur. Il ne savait rien faire d’autre. Il était sans concession avec lui-même (d’ailleurs il en est mort) et le reste du monde. Un mec qui a cherché toute sa vie la perfection sans jamais la trouver. Cette insatisfaction de la vie l’a fait se suicider. J’aime ce genre de personnages qui doutent. Le génie est dans le doute et l’erreur. Pas dans l’assurance et l’absence de remise en cause. Et puis, Deweare a été (avec Truffaut) le personnage le plus important de ma vie à un moment donné. Il m’a sauvé de la déprime une quantité de fois. Quand ça n’allait pas, je regardais un film avec lui pour aller mieux. Il y avait pire que moi comme mal-être. C’était rassurant. Dans un roman, on rend souvent hommage aux personnes qui ont compté. Deweare en fait partie en ce qui me concerne. Il est comme un membre de ma famille. J’ai l’impression de le connaître très bien.

P14 : La perle rare de ton documentaire est ce dernier entretien filmé chez lui dans le 14ème. Comment as-tu découvert ce film ?

AM : En côtoyant sa famille et notamment sa mère Mado. C’est elle qui m’a dit que cette interview devait exister. Elle s’en souvenait. J’ai cherché et j’ai trouvé. C’est une interview de 20 minutes (j’en utilise 8 minutes dans mon film) tournée chez lui, Impasse du Moulin Vert, 3 jours avant son suicide. Un journaliste canadien, (le Michel Drucker québécois) l’interroge dans son jardin. DEWEARE y est formidable : décontracté, chemise hawaïenne, il parle de son enfance, de son métier, de ses débuts au cinéma, de ses débuts au Café de la Gare, de mai 68, de ses projets… Il devait tourner « Edith et Marcel » de Lelouch, la semaine suivante. Personne ne peut imaginer en voyant ces images que trois jours plus tard, il se tire une balle de 22 long rifle au fond du palais… ça donne la chair de poule. Cette séquence (because son suicide) n’a jamais été diffusée, même à l’époque. Inédite, c’est la première fois qu’on la voyait. J’en suis assez fier.

P14 : Combien de temps Patrick Deweare a-t-il vécu dans le 14ème ? Avait-il eu le coup de foudre pour ce quartier?

AM : Il aimait beaucoup le 14ème. Au départ, le Café de la Gare n’était pas dans le marais comme aujourd’hui mais dans une rue proche de la gare de Montparnasse. D’où le nom « Café de la Gare ». C’est donc le quartier de ses débuts dans la vie. De plus tous ses meilleurs copains comme Coluche habitait le quartier. Je crois qu’il y a vécu 2 ou 3 ans, dans cette maison paisible avec jardin, située au fond d’une impasse tranquille (cf. photo ci-dessous) qui existe à peine sur les cartes. Deweare aimait la discrétion, qu’on ne parle pas trop de lui. Aujourd’hui, avec les paparazzi, il serait fou. Il aurait déjà tiré sur tout le monde !

medium_maison_patrick_deweare_75014_paris.jpg

P14 : Quels sont les films de Deweare que tu peux recommander à nos lecteurs ?

AM : Evidemment tous !!! « Coup de tête » de Jean-Jacques Annaud est mon préféré. Car il y a tout Deweare dedans. C’est presque un documentaire sur lui. C’est ce que me disait Alain Corneau en parlant de ce film. Pour tous les proches, c’est « Coup de tête » leur film préféré. Il y est fabuleux : tendre, fou, marrant, violent, paumé, enfant sauvage…

« Série Noire » de Alain Corneau est un incontournable. J’ai été très marqué psychologiquement par ce film. Il y a eu un avant et un après. Je n’ai jamais vu un acteur joué comme ça dans aucun film… Même De Niro ou Pacino ont des cours à prendre. Il y est hallucinant. C’est au lendemain de ce film que les gens on commencer à le prendre pour un dingue.

P14 : Venons-en à ta dvdthèque. Quels films peut-on trouver chez toi ?

AM : De tout mais surtout du français : de Guitry dont je possède tous les films (il serait temps qu’ils sortent en DVD !) en passant par Pagnol, Sautet, Truffaut, Kieslowski, Les Galettes de Pont-Aven, des séries comme les Brigades du Tigre, Chapi Chapo, Les Cinq dernières minutes… mais aussi les Ford, Welles… Je ne peux pas vivre une journée sans livres et sans films.

P14 : Accordes-tu une importance au home cinéma ?

AM : J’accorde plus d’importance au film. Un chef-d’œuvre peut se voir par tous les temps, avec un son pourri et une image crade. Citizen Kane remasterisé ou en vieille VHS reste Citizen Kane.

P14 : Comment es-tu équipé ?

AM : Simplement. Lecteur DVD, graveur, télé LCD

P14 : As-tu vécu des beaux moments HOME CINEMA ?

AM : Oui. Quand je revois des films comme Star Wars, Barry Lyndon ou Il était une fois en Amérique de Sergio Leone...

P14 : Que penses-tu des suppléments sur les DVD ?

AM : Peu mieux faire. Et bien souvent, trop long. On a tendance aujourd’hui à accorder plus d’importance aux bonus qu’au film. La star, c’est le film.

P14 : Tes prochains achats DVD ?

AM : « C. comme la lune » de Joël Serria avec Jean-Pierre Marielle. Jamais vu.

P14 : Peux-tu nous dire deux mots sur ton actualité dans les prochains mois

AM : Je termine  actuellement le montage d’un documentaire sur le compositeur de musique de films François de Roubaix, en même temps que j’écris mon second roman.

P14 : As-tu un rêve de réalisateur et d’écrivain?

AM : Mon rêve de réalisateur aurait été de rencontrer et de bien connaître François Truffaut. Et celui d’écrivain de rencontrer et de bien connaître Marcel Proust.

Plus d'info :
+ Jive, c'est notre cinéphile et dvdphile quatorzièmois. Retrouvez tous ses articles, critiques et interviews dans notre rubrique Cinéma ou en accès direct dans notre colonne de gauche (Jive recommande...).
+ Une petite toile dans le 14e ? Tous les horaires des cinémas du 14e en accès direct ci-contre dans notre colonne de gauche...

 

vendredi, 07 avril 2006

Développement durable : le XIVe leader ?

J’ai rêvé d’un Agenda 21 dans le XIVème arrondissement.

Pourquoi ? Parce qu’au regard des polémiques actuelles et passées au cœur de notre arrondissement et au-delà (tramway, quartiers verts, dessertes de bus…), la mise en place d’un Agenda 21 bien en amont des projets auraient permis de mieux planifier ceux-ci et éviter ainsi de nombreux conflits.

En effet, l’Agenda 21 local est un processus permettant aux collectivités d’intégrer localement et concrètement le développement durable sur leur territoire, en partenariat avec tous les acteurs de la communauté (habitants, associations, élus…). Cette initiative est née lors de la Conférence de Rio en 1992, celle-là même qui a tiré la sonnette d’alarme contre le réchauffement climatique.

Mais comment élabore-t-on un Agenda 21 ? Le processus se déroule en 3 phases :
> La 1ère consiste à établir un diagnostic en dressant un état des lieux des politiques sociales, environnementales et économiques (les 3 piliers du développement durable) du territoire.
> Le diagnostic sert ensuite de point de départ à la concertation avec tous les acteurs au travers de forums citoyens, d’ateliers, d’enquêtes… Elle fait partie intégrante de la démarche.
> Un plan d’actions peut alors être rédigé, restituant l’ensemble des propositions en les hiérarchisant (par thématique, faisabilité…). C’est lui qui va orienter les politiques de développement durable à court, moyen et long terme de la collectivité.

Si ce travail – qui peut durer 3-4 ans – nécessite l’étroite collaboration des élus, il est de mise de le confier à un bureau d’étude ou une agence, présentant l’énorme avantage de disposer ainsi d’un regard extérieur et objectif, tout en offrant une expertise normalement multidisciplinaire (urbanistes, environnementalistes, économistes, sociologues…) capable d’avoir une approche transversale du territoire.

Alors je me suis mise à rêver… rêver que nos politiques parisiens avaient lancé une enquête préparatoire au plan de déplacement avant de tout chambouler les sens des rues ou de réduire la circulation sur les grands axes, rêver qu’il y avait eu une réelle incitation à la construction écologique avec des stratégies claires, plutôt que de lancer épisodiquement quelques campagnes très coûteuses et ne touchant pas toujours les cibles visées…

Helsinki, La Hayes, Rome, San Francisco, mais aussi des villes comme Lille ou Toulouse…toutes ces (grandes) villes ont osé se lancer. Et à Paris ? Il a fallu attendre juin 2005 (après 4 ans d’investiture)  pour que le Maire de Paris annonce l’engagement de la ville à lancer son Agenda 21 …longtemps après tous ces gigantesques travaux modifiant profondément le fonctionnement de quartiers entiers et de leur voisinage sans la moindre réflexion globale à l’échelle de la ville. Et depuis ? Silence radio…

Sachant que pour une ville comme Paris, au moins 2 ans de préparation seront nécessaire entre l’engagement et le lancement du processus (préparation des appels d’offre, sélection des équipes, mise en place des comités de pilotage…), cela nous donne un démarrage en… 2008, en pleine élection municipale ! Utopique ou …timing parfaitement calculé diront les mauvaises langues.

Voilà pourquoi je me suis mise à rêver... Rêver qu’à défaut de Paris, notre XIVème arrondissement oserait lancer un Agenda 21 (plus facile à mettre en œuvre à cette échelle) pour marquer son véritable engagement sur la voie du développement durable.

Angélie

Plus d'info :
+ "La démarche Agenda 21 locaux", préparé par le Comité 21 (Comité français pour l'environnement et le développement durable).
+ Un exemple concret : l'Agenda 21 du Grand Lyon.

Plus d'info (bis) :
+ Angélie est une "VIB" (Very Important Blogueuse) du XIVe. Elle anime le blog "Un geste par jour" qui est aujourd'hui l'un des blogs les plus fréquentés de la blogosphère "soucieuse de l'environnement".
+ L'idée d'un Agenda 21 dans le XIVe vous séduit ? Contactez-nous ou réagissez via les commentaires. Un petit groupe est en train de se constituer autour d'Angélie !!!
+ ...Incroyable : il n'est toujours pas obligatoire de construire selon les normes HQE (Haute Qualité Environnementale) à Paris. Vous ne rêvez pas, nous sommes bien en 2006...

dimanche, 02 avril 2006

La Mallette jaune : plongée dans un 14e futuriste...

Carole Boudebesse est une jeune auteur du 14e arrondissement. Elle publie un premier roman d'anticipation... Interview...

Paris14.info (P14) : Vous publiez un premier roman, la Malette jaune, aux éditions Glyphe. Notre arrondissement vous a-t-il influencé ?

Carole Boudebesse (CB) : J’ai commencé l’écriture de La mallette jaune début 2003, peu de temps après mon emménagement dans le 14e arrondissement. Mon ordinateur avait trouvé un point de chute idéal. Le quartier a stimulé mon imagination. En parallèle, l’environnement joue un rôle clé dans le roman de science-fiction : la description architecturale guide le lecteur dans un univers inconnu, propre à l’auteur, où il devra prendre ses marques. Les lieux de mon roman sont les multiples reflets de lieux réels, fantasmés ou inscrits dans mon histoire familiale. Le 14e y trouve sa place, à côté d’un quartier latin transfiguré et de la jungle cambodgienne.

medium_couverture_roman_malette_jaune.jpg

P14 : Quels lieux illustrent votre roman ?

CB : Dans la deuxième partie de La mallette jaune, j'ai utilisé l’hôpital Sainte Anne et la place Denfert-Rochereau. On y rencontre Diane de Kelton, guerrière d’un système spatio-temporel différent, qui tente désespérément de rentrer chez elle.  Enfermée à Sainte-Anne par un système judiciaire qui ne la comprend pas (elle parle la langue d’un autre monde), elle s’enfuira du célèbre asile pour se perdre dans un Paris futuriste. Plus tard, elle rencontre la voyante de la place Denfert-Rochereau (inspirée d’un personnage réel).

P14 : Comment vivez-vous le 14e au quotidien ?

CB : Il est excitant de vivre à l’intersection d’un hôpital psychiatrique (Sainte-Anne), d’un cimetière (de Montparnasse) et d’une prison (la Santé). Montsouris (le parc) accueille mes ballades et la rue Daguerre me prête ses chapeaux (la chapellerie Divine)...

Camille

Plus d'info :
+ La mallette jaune - un roman de Carole Boudebesse aux éditions Glyphe, en librairie et par correspondance : www.editions-glyphe.com
+ 4e de couv' : Il y a des matins comme ça où on aurait préféré ne pas se réveiller. Ces matins gris et sournois qui précèdent les grandes catastrophes. Il y a aussi les malédictions absurdes qui vous forcent à parcourir la moitié de l’univers, en ne vous laissant pour option que la fuite ou la mort. Que feriez-vous si un être cher vous menottait dans votre sommeil à une mystérieuse mallette jaune ? Une mallette qui attise la curiosité des forces de l’ordre de tout le pays. Une mallette qui doit être livrée dans une région en guerre. Une mallette forgée dans un matériau inconnu, d’une solidité hors du commun. Une mallette qui explose dans quatorze jours. Que feriez-vous ? Plongez dans l’aventure, entre fuite désespérée et retour impossible, labyrinthe urbain et jungle putréfiée, Paris futuriste et Cambodge rouge.

samedi, 01 avril 2006

L'agenda du XIVe : Avril 2006...

...Il est complété avec le concours des Internautes qui nous adressent leurs infos.

Voici donc l'agenda du XIVe arrondissement pour le mois en cours et au-delà...

Avril 2006

01 / Histoires de doudous - lecture pour les petits (3-6 ans) - Librairie les Minots - 121, rue du Château - 11h.
01 / A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
01 / Tremplin Hip hop #3 (c'est bientôt la finale !) - découvrez le talent des jeunes du quartier !!! - Centre d'animation Vercingétorix - 181-183, rue Vercingétorix - à partir de 19h.
01 / ...De 18h à l'aube, 2ème édition du Festival nocturne de création musicale - Cité Universitaire Internationale - Tarifs : de 15 à 25 euros (forfait nuit avec petit déjeuner) - Télécharger le programme...
01 / ...Et 2 avril, retrouvez Dora Maar au Puces de Vanves !
04 /  Conseil de Quartier Montparnasse / Raspail - Ecole élémentaire 24, rue Delambre - 19 h 30. Ordre du jour, ici...
04 / Concert du conservatoire (gratuit) : Bach, Girard, Escaich, Mozart avec l'orchestre des élèves (2e et 3e cycles) - Salle des fêtes mairie annexe, 12, rue Durouchoux - 20h.
05 / Marie-George Buffet vient à la rencontre des habitants du 156, rue Raymond Losserand - 17h.
05 / Nous nous sommes tant aimés de E. Scola - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
05 / Concert du conservatoire (gratuit) - à 19h, orchestre du 1er cycle - à 20h, orchestre d'instruments à vent avc l'orchestre d'élèves et l'ensemble de saxophones d'Ile de France - Salle des fêtes mairie annexe, 12, rue Durouchoux - 20h.
05 / Avec Aventure du bout du monde,et dans le cadre des "Projections du mercredi", Sur la route du Gange - FIAP, salle Bruxelles, niveau inférieur, 30 rue Cabanis - Possibilité de dîner au restaurant du FIAP de 18h30 à 20h30 (non compris dans prix d'entrée) - Début des projections à 20h30 - Tarifs : Adhérents 3 €, non-adhérents 6 €.
06 / A la découverte de l'AMAP du Moulin des Lapins... - 9, place de la Garenne - 20h à 22h.
06 / ...A la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, soirée Soul Jazz - 20h30.
07 / Jazz Manouche au Moulin à Café - 9, place de la Garenne - 19h.
07 / Présentation du livre Hérode, par l'auteur Claude-Henri Rocquet qui s'entretiendra ensuite avec le public et signera son livre. - Couvent des Franciscains - 7, rue Marie-Rose - 20h30.
07 / 24 chansons en noir et blanc avec Antoine Larcher et Fred Chabus - au 24bis - rue Gassendi - 21h.
08 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
08 / ...Et jusqu'au 21 avril, "La Cité Universitaire : un cadre de rêve" - vernissage de l'expo photo - Cité Universitaire Internationale, Collège Franco-Britannique - 19h30.
11 / Le médecin malgré lui - représentation théâtrale (texte de Molière et Musique de Gounod) - mise en scène Jean-Paul Vauquelin - musique par l'association lyrique du 1ème arrondissement - mairie du XIVe - salle des fêtes - 20h.
12 / ZigZags par la Compagnie Miel de Lune - Spectacle pour petits et grands, balade poétique et drôle au gré de différents tableaux où les danseurs-comédiens illustrent chacun une façon de vivre sa relation à l'autre ...Un zapping ludique aux allures de clip vidéo - à partir de 18h30.
13 / ...Pour les Catholiques de l'arrondissement, c'est le Jeudi Saint.
13 / ...A la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, Archie Shepp joue et c'est un événement ENORME - 20h30.
14 / ...Pour les Catholiques de l'arrondissement, c'est le Vendredi Saint.
15 / ...Inscriptions ouvertes pour le vide grenier de la rue Didot.
16 / ...Dimanche de Pâques.
20 / ...A la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, Dälek et Subtitle - 20h30.
22 / Amateur de vin ? Faîtes un tour chez Giufeli.
23 / Formation au 1ers secours avec la Croix-Rouge du XIVe - 9h à 19h.
25 / Concert du conservatoire (gratuit) - Chorale du Conservatoire I "Contes de l'enfance" - Salle des fêtes mairie annexe, 12, rue Durouchoux - 20h.
26 / Réunion « Les parents ont la parole » (sommeil, alimentation, allaitement, éducation...) - Café associatif "Le moulin à café", Place de la garenne - 18h30 à 20h.
25 / « Mots d’ici venus d’ailleurs », lectures et voyage littéraire au cœur d’œuvres d’auteurs d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, des Caraïbes, d’Europe, d’Orient et du Maghreb - Avec  Simone Hérault - Textes de Maïssa Bey, Tahar Ben Jelloun, René Depestre, Dany Laferrière, Nancy Huston, Léopold Sedar Senghor, Emmanuel Dougala, Amin Maalouf… - Libre participation - L’Entrepôt, la Galerie - 7/9  rue Francis de Pressensé - Tél 01 45 40 07 50 (Métro Pernéty).
26 / ...Et jusqu'au 13 juillet, nouvelle expo à la Fondation Henri Cartier-Bresson - "Les gens du Raval" par le photographe barcelonais Joan Colom - 2, impasse Lebouis...
26 / Conseil de quartier Pernety - Gymnase Rosa Parks de la ZAC Didot - 19h30.
27 / Conseil de quartier Didot / Porte de Vanves - 181, rue Vercingétorix - 19h30.
27 / ...A la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, performance artistique avec Senga Nengundi et Maren Hassinger suivie de la poésie de Steve Cannon - 20h30.
28 / Avec l'association "la Ronde des Bébés" et Olivier Morel (professeur / auteur de « la fessée »), conférence sur le thème "Comment dire non à son enfant" - 181 rue Vercingétorix - 20h.
29 / Ciné-ma différence...
29 / Ateliers populaires d’urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais.

Mai 2006

02 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe arrondissement, salle des mariages - 19h.
03 / La prisonnière du désert de J. Ford - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
06 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
06 / Contes d'Iran et d'ailleurs - Espace Moulin à Café - Place de la Garenne... Spectacle suivi d'un goûter. Réservation au 06 79 01 33 25 - 15h.
08 / ...Et jusqu'au 3 juin, Borges + Goya par Rodrigo Garcia - Théâtre de la Cité Universitaire.
11 / ...A la Fondation Cartier pour l'Art Contenporain, concert avec Jalal Nuriddin "le grand-père du RAP" - 20h30.
13 / Bourse aux vélos avec l'association Mieux se déplacer à Bicyclette...
13 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
13 / Ateliers populaires d’urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais.
14 / Vide-grenier spécial bébé place Ferdinand Brunot - 9h à 17h.
15 / ...Et jusqu'au 19 mai, Chevaliers sans armure par Paco Dècina - Théâtre de la Cité Universitaire.
20 / Ciné-ma différence...
20 / A l'initiative de l'association "La ronde des bébés", atelier portage - 12, rue du moulin des lapins (niveau 140 rue du château) - 16h.
21 / Le Secours Catholique fête son 60ème anniversaire sur le thème "être Parisien autrement" - Les équipes du 14ème arrondissement vous invitent à venir vivre cet évènement - Au programme : 11 - 13h, portes ouvertes au 25 rue Sarrette / 13 - 15h, rallye-découverte du 14ème arrondissement / 15 - 17h, activités sur le parvis de la mairie.
29 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe arrondissement, salle des mariages - 19h.
31 / Réunion « Les parents ont la parole » (sommeil, alimentation, allaitement, éducation...) - Café associatif "Le moulin à café", Place de la garenne - 18h30 à 20h.

Juin 2006

03 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
07 / Soirée courts métrages - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
09 / Avec l'association "la Ronde des Bébés" et Francine Dauphin (sage femme), conférence sur le thème "la naissance" - 181 rue Vercingétorix - 20h.
10 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, au ciné avec bébé - L'Entrepôt, 7/9 rue Francis de Pressensé - 11h.
10 / Contes d'Iran et d'ailleurs - Espace Moulin à Café - Place de la Garenne... Spectacle suivi d'un goûter. Réservation au 06 79 01 33 25 - 15h.
10 / ...Et 11 juin, fête de la rue Campagne-Première. Dîner de rue, expos, performances artistiques. Promenez-vous !!!
12 / ...Et jusqu'au 20 juin - Festival "Scène ouverte à l'insolite" - Théâtre de la Cité Universitaire.
13 / Conseil de Quartier Jean Moulin / Porte d’Orléans - Ecole élémentaire 5, rue Prisse d’Avennes - 19h30.
14 / Conseil de quartier Pernety - lieu à préciser.
17 / Vide-grenier de la rue Didot - Plus d'info et inscription sur www.acadidot.com...
17 / Ateliers populaires d’urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais.
20 / Conseil de Quartier Montparnasse / Raspail - Ecole élémentaire 24, rue Delambre - 19h30.
24 / Ciné-ma différence...
25 /  A l'inititative de l'association la Ronde des Bébés, pique-nique au Parc Montsouris...
26 / Conseil d'arrondissement - Mairie du XIVe arrondissement, salle des mariages - 19h.
28 / Réunion « Les parents ont la parole » (sommeil, alimentation, allaitement, éducation...) - Café associatif "Le moulin à café", Place de la garenne - 18h30 à 20h.

Juillet

05 / Tous en scène de Vincente Minelli, LE chef d'oeuvre de la Comédie musicale - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.

Pierre

Plus d'info :
+ Votre info, votre actualité ne figure pas encore sur cet agenda ? Ecrivez-nous le plut tôt possible (pour les pièces jointes type "programmes détaillés et photos d'illustration") ou laissez-nous tout de suite un commentaire !
+ C'était en Mars 2006...

vendredi, 31 mars 2006

Portaits à la demande @ 75014 Paris

Peintre, je désire renouer avec le portrait de commande. En effet la quête d’une véritable identité se fait jour plus que jamais, tandis que les modèles issus des technologies de pointe nous renvoient une image souvent réductrice de nous-mêmes. Tout se passe effectivement comme si l’abondance des moyens de reproduction étouffait en chaque être humain la singularité, son authentique richesse, la seule qui lui appartienne en propre.

C’est pourquoi je désire mettre mon métier au service de ceux qui le souhaitent. Deux ou trois séances d’étude à domicile s’imposent, afin d’inscrire le portrait dans son cadre naturel. Pour un enfant  particulièrement, il est important de ressentir son univers.

medium_commande_de_portrait.jpg

Dans cette perspective j’envisage d’alterner le temps de pose avec les indispensables pauses. Car l’étude passe aussi par l’échange verbal entre le portraitiste et son modèle. En vue d’un portrait plus abouti j’éprouve le besoin de retravailler seule, à l’huile, au pastel ou toute autre technique à la demande. Dans tous les cas en gardant le souci de la spontanéité, de la saisie au vol d’un instant de vie.

Artistiquement vôtre,

Béâtrice

Plus d'info :
+ Vous pouvez passer commande en cliquant ici... Les rendez-vous auront lieu  à partir de dix-sept heures en semaine, ou (et) le week-end, à la convenance de chacun. Et voici une idée de prix : de cent à cinq cents euros, suivant le format, la technique et le temps utilisés.

mercredi, 29 mars 2006

Eclipsez-vous à l'Observatoire...

...Il y aura aujourd'hui à 11h une éclipse partielle de Soleil. Où et comment l'observer ? Depuis l'Observatoire du 14e (Port-Royal) où l'entrée sera gratuite, dans la limite des places disponibles. Rencontre de scientifiques et conférences viendront compléter les observations de la carte du ciel et du soleil.

Pascal

Plus d'info :
+ Entrée libre de 11h à 14h, 77 av. Denfert-Rochereau, dans la limite de la capacité d'accueil du site (200 personnes simultanément). Rens. 01 40 51 22 94 ou www.obspm.fr
+ Rappelons qu'il ne faut sous aucun prétexte fixer l'astre solaire sans protection...

mardi, 28 mars 2006

Une p'tite sortie théâtrale dans le XIVe ?

La Compagnie de Théâtre Les 3 Volets est basée dans le 14ème arrondissement... Sous la direction de Brigitte Mougin et Roberte Léger, elle présente jusqu'au 13 mai 2006 son dernier spectacle : "Nietzsche, le premier toujours et partout..." Une manière de rendre hommage au philosophe contre toutes récupérations. Explication :
 
"Le philosophe Nietzsche permet aujourd'hui à notre compagnie de théâtre de se jeter dans le grand débat des idées et du spectacle vivant en offrant à travers une lecture- spectacle, une heure et demie de ce que Michel Onfray nomme lui-même "le bon usage de Nietzsche".

Nous avons une émouvante "reconnaissance de dette" à l'endroit de ce philosophe majeur. Alors, nous vous invitons ainsi que vos amis à voir et entendre notre spectacle dont chaque texte est un original du philosophe. Du théâtre pour dire quelles "pensées" habitaient Nietzsche, loin des poncifs et autres rumeurs dont certains l'affubleraient encore aujourd'hui si un formidable travail de reconnaissance n'avait pas été édité. Nous nous voulons à notre tour, être à la fois, pédagogique et empreint de gratitude."

A découvrir...

Patrick

Plus d'info :
+ Brigitte Mougin tire ce spectacle du livre éponyme qu'elle vient d'éditer à compte d'auteur avec Paul Moncelon,  et qui sera en vente sur place.
+ Merci de réserver  au numéro 01 45 40 05 08 (répondeur) ou par mail nietzsche.spectacle@hotmail.fr. Entrée libre. (Participation au chapeau).
+ La Crypte d'Al-Hana, 102 rue de l'Ouest 75014 Paris (voir le plan du quartier).

lundi, 27 mars 2006

Agenda du XIVe : faîtes parler de vous !

Lieux de culture, commerçants de quartier, associations, nouveaux business du XIVe, vous avez une actualité à nous signaler pour les mois à venir avant la parution de notre agenda des sorties et bons plans du made in 75014 ? C'est le moment !

Camille

Plus d'info :
+ Chaque mois, l'agenda du XIVe est également adressé par mail à nos plus de 4500 abonnés à notre lettre d'info (cf. ci-contre colonne de droite).
+ Notre agenda du mois de mars.

samedi, 25 mars 2006

Fleur de peau : une expo photo de Patricia Canino

Lorsque la photographie invente le regard.

Patricia Canino manie la lumière comme une matière, du pigment, de la gouache, de la glaise, avec la dextérité du geste du peintre ou du sculpteur. L’oeil est l’outil, d’une précision absolue. L’appareillage sert sa cause : l’acuité, l’exigence de sa vision. Le regard bienveillant, empathique, capte le tressaillement du grain d’une peau comme la sensualité et la noblesse d’une étoffe. L’oeuvre réveille, caresse les corps et les textures, les déliés, les sombres, les vibrations de la lumière, l’image s’anime, excède le cadre, la deuxième dimension.

medium_fleur_de_peau_1_.jpg

Lorsque la photographie invite au dévoilement.

Ses photos de mode sont autant de portraits. Du vêtement dont elle saisit la beauté, retient la logique et les enjeux au-delà des apparences. Des mannequins qui ne sont jamais porte-vêtements, ni même incarnation de rôles bien qu’il y ait scénario ; c’est toujours un peu de leur âme et de leurs rêves qui apparaît. Et si portrait sous-entend ressemblance, c’est le mystère du photographié qui se révèle ici.

Lorsque la photographie relève de la maïeutique.

Pour mieux voir, il faut toucher, dans tous les sens du verbe. Sentir physiquement sa matière. Ressentir ce que ressent le modèle. Toucher le sujet, humain ou objet qui n’est jamais objet, comme émouvoir le spectateur, pour faire naître, atteindre quelque chose de lui, de profond, de fondamental. Quand les mains sont des yeux. Quand le regard se fait tactile. Voire extralucide. Ce n’est pas une affaire de formes, de volumes, d’oppositions chromatiques, c’est affaire de matières vivantes, de nerfs, de chair ; c’est aussi affaire de flair, de complicité, de connivence d’esprit.

medium_vent_d_est_1_.jpg

Patricia Canino fait de la photo comme elle fait la cuisine, comme elle respire : aucun effort, pas de protocole, cela a l’air si évident, si simple, si naturel. Elle va au-delà du beau ; elle dynamise la pose, elle fait chair la lumière, elle révèle le mouvement sous la peau, le vif dans l’inerte, le coeur qui bat dans une fleur, l’intériorité des êtres et des choses.

Lydia Kamitsis & Jean-Yves Rivière

Plus d'info :
+ Fleur de Peau - Photographies de Patricia Canino - Exposition depuis le 16 mars et jusqu'au 6 mai 2006 à la galerie Chambre avec Vues (56 bis rue des Plantes 75014 Paris - voir le plan du quartier) - du mardi au samedi, de 12 h à 19 h 30 - Tél. pour renseignements complémentaires : 01 40 52 53 00 ou par mail avoltz(at)chambre-avec-vues.com.
+ Pour l'exposition Fleur de Peau, Patricia Canino a mis en scène leur dualité dans ses diptyques, donnant ainsi libre cours à son désir d’émouvoir en éveillant en nous une sensation profonde pour nous faire atteindre un « quelque chose » d’essentiel… Les tirages ont été réalisés par Central Color sur le Papier Portrait de Permajet distribué par Prophot. Le velouté de la fibre 100 % coton met en valeur l'aspect tactile et sensuel des oeuvres de Patricia Canino.