Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 juillet 2006

Agnès Varda à la Fondation Cartier

Du 18 juin au 8 octobre 2006, la Fondation Cartier pour l’art contemporain invite Agnès Varda à envahir ses espaces d’exposition. L’ÎLE ET ELLE regroupe des installations pour la plupart créées pour l’occasion et ayant toutes pour point de départ l’Île de Noirmoutier, où l’artiste séjourne régulièrement. Cinéaste depuis 1954, Agnès Varda est notamment la réalisatrice de Cléo de 5 à 7 (1961), Sans toit ni loi (1985), Jacquot de Nantes (1990), Les Glaneurs et la Glaneuse (2000). Depuis 2003, elle remet en jeu sa pratique de cinéaste dans de nouveaux dispositifs.

Un livre accompagne l’exposition L’ÎLE ET ELLE. Carnet de notes ou catalogue en préparation, il fait voir les lieux et les gens de l’Île de Noirmoutier qui ont inspiré Agnès Varda. Plus que dans l’île, on circule dans l’esprit vagabond de l’artiste… entre mélancolie et bonne humeur.

À un entrelacs de textes, photographies, maquettes d’installation et images collectionnées s’ajoutent des dessins de son complice Christophe Vallaux qui a su la croquer en plein travail.

medium_agnes_varda_fondation_carti.jpgCinéaste inclassable, Agnès Varda bouleverse dès son premier film tous les codes établis du cinéma traditionnel. Née en 1928 d’un père grec et d’une mère française, elle passe son enfance à Bruxelles. Elle quitte, en 1940, la Belgique bombardée pour rejoindre Sète puis, plus tard, «monte» à Paris où elle étudie à la Sorbonne et à l’École du Louvre. Elle obtient un CAP de photographie et rejoint en 1949 le Festival d’Avignon de Jean Vilar, puis le Théâtre National Populaire, en tant que photographe.

En 1954, elle écrit et réalise son premier film, La Pointe Courte, annonçant par ses audaces formelles la révolution de la Nouvelle Vague. Elle alterne, au long de sa carrière, courts et longs métrages, fictions et documentaires. Depuis quelques années, avec la présentation de Patatutopia sur trois écrans à la Biennale de Venise en 2003, et une exposition à Paris en 2005 à la Galerie Martine Aboucaya, elle décline sa pratique de cinéaste dans des installations vidéo. Elle passe ainsi du domaine du cinéma à celui des arts plastiques.

Mais laissons la parole à la cinéaste...

"J’aime beaucoup la définition du mot île telle qu’apprise à l’école primaire : une étendue de terre entourée d’eau de tous côtés. À Noirmoutier, l’eau, c’est l’océan. J’ai travaillé sur place, comme les peintres sur le motif. Cette île, que Jacques Demy m’a fait découvrir dans les années 60, m’offre des paysages, des décors et des ciels qui m’inspirent autant que les situations locales et les personnes qui y vivent. Plaisirs des découvertes ou surprises amenées par les touristes et campeurs en été. Plaisirs aussi de la solitude et de la mélancolie.

Habitant depuis longtemps la rue Daguerre, à cinq minutes du boulevard Raspail, rien ne me fait plus plaisir que de venir à pied exposer dans mon quartier, à la Fondation Cartier."

Agnès Varda, 2006

Camille

Plus d'info :
+ La Fondation Cartier pour l’art contemporain est ouverte au public tous les jours, sauf le lundi, de 12h à 20h. Droit d’entrée : 6,50 €, tarif réduit* : 4,50 €
+ Fondation Cartier - 261, boulevard Raspail 75014 Paris - tél +33 (0)1 42 18 56 50 fax +33 (0)1 42 18 56 52
Métro Raspail ou Denfert-Rochereau – Bus 38, 68, 88, 91 – RER B: Denfert-Rochereau.

mercredi, 05 juillet 2006

Editions Montparnasse : interview de Renaud Delourme

Ce mois-ci notre invité ciné, c’est Renaud Delourme, directeur des Editions Montparnasse, située à deux pas de l'avenue du Général Leclerc... Interview (*) :

Jive (P14) : Comment devient-on producteur de DVD, et comment est né ce choix ?

Renaud Delourme (RD) : Par goût pour le documentaire et le cinéma évidement, mais aussi avec le sentiment, surtout pour le documentaire, qu’il fallait sortir les programmes de la banalisation des systèmes télévisés de « flux ». Le support VHS puis DVD crée le sentiment de « l’objet » unique. A nous d’en décrire les qualités puis par notre travail d’édition de le rendre visible et accessible.

P14 : Depuis combien de temps êtes-vous installé dans le XIVe arrondissement de Paris et pourquoi cet arrondissement ?

RD : Nous étions à l’origine en 1988 boulevard du Montparnasse côté 6e arrondissement... C’était devenu trop petit. Nous voulions rester dans le quartier. Nous avons cherché pendant un an et en 1998 nous avons  découvert ce lieu, Villa Coeur de Vey, une ancienne imprimerie. C’était tout ce que nous cherchions : un local ouvert sur deux étages, convivial, paisible dans un quartier commerçant et vivant. Agnès Varda m’a envoyé l’an dernier une vieille carte postale ou au début du siècle il y avait là une ferme avec des vaches laitières. On y achetait son lait tous les jours !

P14 : Sur quel film avez -vous travaillé en premier et quelle est votre ligne éditoriale ?

RD : Sur des grands classiques du cinéma français et américains, pour n’en citer que deux Citizen Kane et la Règle du Jeu, sur un grand documentaire aussi, De Nuremberg à Nuremberg de Frédéric Rossif et Philippe Meyer. Cela résume notre politique éditoriale « populaire et de qualité »

medium_renaud_delourme_editions_montparnasse.JPG

P14 : Comment choisissez vous les films que vous éditez ?

RD : Par goût !

P14 : Combien de titres avez-vous déjà sortis ?

RD : Près de 1000, le catalogue actuel doit compter 600 titres en exploitation.

P14 : Concrètement comment travaillez vous ? Quels sont les titres dont vous êtes le plus fier ?

RD : De Nuremberg à de Nuremberg évidement, parce que personne ne croyait que cela pouvait devenir un best seller, et que le film est formidable, la collection sur l’art d’Alain Jaubert , Palettes. Nous en avons commencé l’édition en 1990. La série débutait, elle était inconnue. Les huit premiers titres passaient à minuit sur France 3 et le samedi dans la fenêtre de la Sept. C’est à partir d’un article dans Télérama d’Olivier Cena, que j’ai regardé les films, pris l’édition et lancé ce qui est devenu l’encyclopédie sur l’art incontournable, 50 films passionnants. Pour moi une manière étonnante en partant de l’histoire d’une œuvre de remonter jusqu’à l’essence du tableau, le replacer dans son contexte personnel, historique. Le contraire de l’indigestion, le regard personnalisé, vivant. Cela a changé ma façon d’aller au musée.

P14 : Quels sont vos regrets ? (je pense notamment la captive aux yeux clairs qui malgré la version longue inédite était une copie désastreuse) ?

RD : C’est un film merveilleux, une ambiance d’aventure. Le dvd restitue cela. Nous n’avions pas les mêmes durées entre la copie restaurée et la version longue. On a mis les deux versions, une version totalement restaurée et l’originale dans son état actuel. Je comprends que certains le regrettent. L’économie de cette édition demeure déficitaire, on a voulu offrir le choix au spectateur.

P14 : Cette année on a vu 3 belles éditions « la règle du Jeu » et le chien Andalou et King Kong pensez vous sortir encore des choses prestigieuses en 2006 ?

RD : Oui, La Chose d’un autre Monde « The Thing » dont on crédite son prestigieux producteur Howard Hawks d’en être aussi le réalisateur. Un grand classique du cinéma français, Drôle de drame de Marcel Carmé avec Louis Jouvet , et une intégrale Flaherty.

P14 : Pour en revenir à la Règle du jeu pourquoi ne trouve -t’on pas d’interview de Paulette Dubost qui  est la dernière grande dame du cinéma toujours en activité à près de 90 ans ? 

RD : Je ne sais pas. Le collector est incroyablement riche néanmoins, avec des analyses fortes d’Olivier Curchod, de Jean Douchet, des documents d’archives rares où Jean Renoir revient 27 ans plus tard au Château de la Colinière et y confronte ses souvenirs de tournage avec Marcel Dalio (film réalisé par Jacques Rivette), un livret d’accompagnement, des montages d’entretiens avec Claude Chabrol, Noémie Lvovsky. La presse a salué l’édition et nous avons été élu meilleur dvd collector de l’année par le Syndicat de la Critique. On ne peut pas imaginer les compléments comme une « masse », ou il faudrait tout avoir ce qui serait à la fois impossible et ridicule. Je  suis contre l’idée de faire du « marketing remplissage » , de submerger le spectateur. On choisit, on sélectionne, on met en lumière en fonction des matériaux dont on dispose et d’une cohérence globale. Olivier Curchod, spécialiste de La Règle du jeu  est formidable, à lui tout seul il apporte presque le nécessaire de compréhension du film…

P14 : Quels sont les projets, les futurs grands titres ?

RD : The Staircase  (Soupçons) de Jean-Xavier de Lestrade (Oscar du meilleur documentaire en 2002 pour Un coupable idéal), une sidérante série documentaire sur le procès d’un riche écrivain accusé du meurtre de sa femme en Caroline du nord aux Etats-Unis. Construit comme un thriller palpitant, The Staircase n’est pas un e fiction mais la réalité : 18 mois d’enquête folle fractionnés en 8 épisodes de 45 minutes mais avec un vrai verdict à l’arrivée. L’intégralité de la série (avec 1h30 de compléments) sort en coffret  dvd et vod le 5 juillet. A voir absolument.

P14 : Comment est née l’idée de réaliser le projet « La terre vue du Ciel » d’après le livre de Yann Arthus Bertrand ?

RD : La force des photos, la passion des regards, l’idée que ces photos nous amenaient à reconsidérer la terre et son avenir.

P14 : Pensez vous renouveler l’expérience de réalisateur ?

RD : Oui, si j’ai le temps un jour

P14 : Votre prise de conscience de l’état de la planète est- elle née de la découverte du livre de Yann Arthus Bertrand ? Avez vous quelques conseils écologiques de base à donner à nos lecteurs ?

RD : Ceux du bon sens et de la responsabilité. On n’échappera pas à la prise de conscience individuelle. On se réfugie trop souvent derrière l’idée que c’est aux autres de se charger de résoudre le problème de nos vies quotidiennes. C’est faux. La Terre est à nous, nous sommes responsables de son devenir, pour nous et les générations futures.

P14 : Comment jugez vous la politique des verts à Paris et plus précisément dans le 14ème ?

RD : Je trouve que l’on doit se concentrer sur les problèmes d’environnement exclusivement, cela touche tous les monde, rassemblera plus facilement l’ensemble des français à l’avenir. Sinon il y a des idées très positives sur l’automobile, la pollution, le tri sélectif…

P14 : Pourriez-vous expliquer en quelques mots la VOD et pourquoi vous y croyez autant ?

RD : C’est internet qui me paraît passionnant. Un outil qui révolutionne la communication, nos habitudes de consommation, nos modes de fonctionnement  pour le meilleur et pour le pire… nous chercherons à trouver le meilleur … la VOD (video on demand, soit le téléchargement payant à la vente de films, documentaires via internet) permet de télécharger un film de manière quasi spontanée et instantanée. L’internet permet en même temps d’avoir accès à une somme d’informations non négligeables, documentation conséquente, extraits, bande annonce. On peut même créer des mini site VOD par exemple, mettre à la disposition du public des documents inédits autour d’une oeuvre, faire découvrir des extraits d’un programme, permettre de n’acheter (pour 3 ou 5 euros) que le premier épisode d’une série par exemple.

P14 : Enfin pour finir quels sont vos endroits favoris dans le XIVe arrondissement ?

RD : La place devant la mairie, et les rues autour, la villa Adrienne hélas maintenant inaccessible, les petites rues entre l’avenue du général Leclerc et l’avenue René Coty, plein d’autres endroits…


Propos recueillis par Jive Juillet 2006
pour Paris14info

Plus d'info :
+ Retrouvez toutes les chroniques et interviews de Jive - notre cinéphile quatorzièmois - dans notre rubrique Cinéma.
+ Un cinoche dans le XIVe ? Toutes les séances accessibles en clic dans notre colonne de gauche !

samedi, 01 juillet 2006

L'agenda du XIVe : juillet 2006

...Il est complété avec le concours des Internautes qui nous adressent leurs infos.

Voici donc l'agenda du XIVe arrondissement pour le mois en cours et au-delà...

Juillet

01 / Atelier populaire d'urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais - Centre Social Didot-Broussais (96 bis, rue Didot) - 10h.
02 / A l'initiative de l'association la Ronde des Bébés, PicNic au Parc Montsouris - plus d'info sur http://rondedesbebes.free.fr/
03 / Petit-déjeuner de quartier au Moulin à Café - 7h à 9h.
04 / Jardin partagé rue des Thermopyles - réunion au 64, rue de Gergovie - 20h.
05 / Tous en scène de Vincente Minelli, LE chef d'oeuvre de la Comédie musicale - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
07 / ...Et 8 juillet, Sandra et Alex - composition blues-rock à l'Express 14 - 73, rue Daguerre - entrée libre - 22h. 08 / A l'initiative du Conseil de quartier Didot-Porte de Vanves, Fête républicaine - square AUguste Renoir - 16h.
09 / Vide-grenier - rue de la Tombe-Issoire.
12 / Avec Aventure du Bout du Monde, les Projections du Mercredi spécial "Népal" - FIAP, salle Bruxelles, niveau inférieur, 30 rue Cabanis, 75014 Paris (Métro : St Jacques ou RER : Denfert-Rochereau) - Tarifs adhérents 3 € & non-adhérents 6 € - 20h30.13 / Repas de quartier et bal populaire au Moulin à café - 9, place de la Garenne - 01.40.44.87.55.
14 / Fête Nationale...
26 / A l'initiative de l'association la Ronde des Bébés,"les parents ont la parole" - réunion ouverte à outs et gratuite - 14, rue du Moulin des Lapins (entrée 140, rue du Château) - 18h30.

Septembre

02 / Atelier populaire d'urbanisme avec le Collectif Redessinons Broussais - Centre Social Didot-Broussais (96 bis, rue Didot) - 10h.
15 / ...Et 16, Le Gaulois & Nanouchka - chanson française à l'Express 14 - 73, rue Daguerre - entrée libre - 22h.
19 / Les éclaireuses et éclaireurs unionistes de France fêtent les 100 du scoutisme tout au long de l'année 2006-2007 - Rendez-vous d'information et d'inscription - temple de Plaisance, 95 rue de l'Ouest - 19h.
21 / ...Et jusqu'au 22 décembre, le "Scrapbook d'Henri Cartier-Bresson" - Une sélection exceptionnelle d'épreuves tirées par Cartier-Bresson lui-même en 1946 pour la préparation de son exposition au Museum of Modern Art de New York - Plus d'info sur www.henricartierbresson.org
23 / ...Et 24, Jeunes Talents du Cirque - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - 15h.

Octobre

04 / "La soif du mal" d'Orson Welles avec Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
08 / Ciné-ma différence...
09 / ...JUsqu'au 5 novembre, le Révizor de Nikolai Gogol - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan.
11 / Ciné-ma différence...
11 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.
12 / ...Et jusqu'au 17 octobre, Disperse de Alban Richard - tarif : de 8,5 à 21 € - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale - 20h30.
21 / ...Et 22, week-end de découverte du scoutisme - ouvert à tous les enfants sans engagement de leur part : couchage sous tente, veillée autour du feu, grands jeux en forêt... - départ à 14h30 le samedi, retour à 17h le dimanche - Renseignements et inscriptions auprès de Meera Chakraverty (conseillère du Groupe Local de Paris-Plaisance) au 01 43 27 59 89.

Novembre

08 / "En attendant le bonheur" de Abederrame Sissako, un grand réalisateur Malien - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / ...Et jusqu'au 3 décembre, Atteintes à sa vie de Martin Crimp - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
20 / ...Et jusqu'au 19 décembre, Oxygène de Ivan Viripaev - Théâtre de la Cité Universitaire Internationale -  17 boulevard Jourdan - Plus d'info : http://www.theatredelacite.com/
25 / ...ET 26 novembre, les Journées d'amitié de la paroisse Notre-Dame du Rosaire - plus d'info : http://ndrosaire.online.fr/

Décembre

06 / "5 heures de l'après midi" de Samira Makmalbaf - Ciné Club du XIVe avec les Conseils de quartier Didot - Porte de Vanves et Pernety - L'Entrepôt - 7/9 rue Francis de Pressensé - 20h - 4€.
13 / Conseil de quartier Pernety - Plaisance - lieu à préciser - 20h.

Pierre

Plus d'info :
+ Votre info, votre actualité ne figure pas encore sur cet agenda ? Ecrivez-nous le plut tôt possible (pour les pièces jointes type "programmes détaillés et photos d'illustration") ou laissez-nous tout de suite un commentaire !
+ C'était en Juin 2006...
+ ...Et pensez à filmer vos événements afin de les diffuser sur TéléParis14 !

jeudi, 29 juin 2006

Une soirée au théâtre ...dans la rue !

La Compagnie Catherine Hubeau et Marie-Do Fréval vous invitent à venir découvrir GARE GARE, un spectacle de rue par
la Troupe du Cabaret Feuilleton. Les comédiens chanteurs et musiciens sillonnent les murs et les palissades d'une gare absurde et improvisée. Le temps est déréglé et les destins de plus de trente personnages se croisent sans se rencontrer.

Prochain RDV dans le XIVe demain soir, vendredi 30 juin à 19h30 dans la cour du 56 rue Didot...

medium_theatre_de_rue_75014_paris.jpg

Ce spectacle s'est construit à partir des interviews et des groupes de parole imaginaire, animés toute l'année dans le 14ième, le 10ième le 15ième et le 13ième arrondissements de Paris. Ce spectacle musical est la quatrième création de la Troupe du Cabaret Feuilleton.

Conception et mise en scène : Marie-Do Fréval
Auteurs : Céline Caussimon, Martine Demaret, Marie-Do Fréval, Annie Papin, Catherine Tullat
Compositeurs : Gabi Levasseur, Bertrand Lemarchand, Benoît Urbain
Décors et costumes : Valentin Bechade  et Marie-Do Fréval
Comédiens-chanteurs : Céline Caussimon, Martine Demaret, Pascal Dujour, Catherine Hubeau
Annie Papin , Jean-Pierre Poisson, Tommaso Simioni
Musicien : Gabi Levasseur

N'oubliez pas d'apporter un plat et une boisson pour le pique-nique précédant le spectacle !

Pierre

Plus d'info :
+ GARE GARE se jouera à nouveau dans différents quartiers parisiens en septembre. Le spectacle s'installera chaque jour dans une cour, un bout de rue ou autre lieu à découvrir... Vous aimeriez que la Compagnie viennent exercer ses talents près de chez vous ? Dossier sur demande au 06 89 93 20 99.

mardi, 27 juin 2006

En ces lieux insolites, poétiques ou tout simplement intéressants du 14ème arrondissement de Paris ...sans oublier leurs personnages (bonus)

Episode bonus de notre feuilleton par Yann André Gourvennec

Un abri dans le jardin de l’Observatoire, c’est Prouvé !

Dans le petit jardin qui précède l’observatoire, à l’angle du boulevard Arago et de la rue du Faubourg St Jacques, se cache un bien étrange édicule. Certes, le visiteur épris de grandeur lèvera-t-il la tête en direction de la coupole de l’observatoire. C’est là bien naturel. Et pourtant, il risquerait ce faisant de passer à côté de ce fameux abri percé de hublots.

medium_hr-jeanprouve.jpg

Le pavillon du cercle méridien de Jean Prouvé, chantre de l’ère industrielle moderne

S’agit-il d’un simple bâtiment préfabriqué ? Nous sommes plutôt en face d’un des éléments architecturaux caractéristiques de l’architecte ingénieur autodidacte Jean Prouvé , génial inventeur de bâtiments. Autodidacte certes, mais il est aussi le filleul d’Emile Gallé, le célèbre verrier de l’art nouveau lorrain.

Jean Prouvé (1901-1984) est un architecte qui prônait le bâtiment économique et fonctionnel (un peu à la manière de Le Corbusier). Sa particularité fut de maîtriser l’objet architectural de bout en bout, c'est-à-dire jusqu’à sa fabrication. Sa maison de Nancy est son chef d’œuvre . Par certains côtés, ses constructions empruntent leurs concepts à l’architecture japonaise. On observe sur ses modules des thèmes récurrents dont ces fameux hublots. Jean Prouvé est donc l’auteur de cet abri dit du cercle méridien, édifié en remplacement du précédent abri en bois dont l’état n’était plus satisfaisant.

Aujourd’hui, ce petit bâtiment construit en 1951 ne sert plus à mesurer l’heure sidérale  (autrefois, une lunette y était placée dans l’axe du méridien en permanence). A l’heure actuelle, il sert d’abri de rangement pour les outils du jardinier.

Yann

Plus d'info :
+ Tous les épisodes précédents dans notre rubrique Amoureux du XIVe.

samedi, 24 juin 2006

Conseil d'arrondissement : l'info à la source

Vous vous intéressez à la vie du XIVe ? Rendez-vous à notre prochain Conseil d'arrondissement. Voici les thèmes qui y seront abordés... Y'a de quoi faire !

----------------------------------------------

Conseil d'arrondissement : l'ordre du jour

Budget du XIVe (ce que l'on appelle l'état spécial). Rapporteur : Pierre Castagnou.
Conservatoire municipal Darius Milhaud : Création du Conseil d'établissement et désignation de trois représentants du Conseil du 14ème arrondissement appelés à y siéger. Rapporteur : Danièle Pourtaud.
Théâtre Denfert Rochereau – Cinéma Le Denfert (24 place Denfert Rochereau) : attribution d’une subvention de fonctionnement. Rapporteur : Danièle Pourtaud.
Compagnie Catherine Hubeau : attribution d'une subvention de fonctionnement de 9 000€ dans le cadre de la Politique de la ville. Rapporteur : Danièle Pourtaud.
Eglise Saint-Pierre de Montrouge : opération de restauration du clocher-porche. Rapporteur : Danièle Pourtaud.
Alain Fournier : apposition d'une plaque commémorative en son hommage, 2 rue Cassini. Rapporteur : Madame Danièle Pourtaud.
Accompagnement artistique du tramway (voir nos articles part. I, part. II, part. III) : réalisation d'une œuvre de Peter Kogler installée à la Porte de Vanves / réalisation d'une œuvre de Angela Bulloch intitulée "Pixels" et installée à l'institut de Puériculture / réalisation d'une œuvre de Claude Lévêque intitulée » Tchaïkovski » et installée à l'aqueduc de la Vanne / réalisation d’une œuvre de Christian Boltanski intitulée « Murmures » et installée à Montsouris Cité Universitaire. Rapporteur : Madame Danièle Pourtaud.
Association “ Cercle in Quarto ” (21, rue Beaunier) : attribution d'une subvention de fonctionnement d’un montant de 3 200€ à titre de contribution de la Ville de Paris pour la réalisation d’une exposition autour du relieur Jacky Vignon. Rapporteur : Danièle Pourtaud.
Association « Fémina Sport » : attribution d’une subvention de 10.000 €. Rapporteur : Carine Petit.
Fédération de Paris de la Ligue de l’Enseignement : prestations de service pour la gestion des «Antennes Jeunes» (A.J.) de la Ville de Paris. Rapporteur : Carine Petit.
Association « Œuvre d’Education Populaire Familiale du Petit Montrouge » (5, rue du Moulin Vert) : subvention de fonctionnement d’un montant de 2 000 €. Rapporteur : Carine Petit.
Association « GAREF Paris – Club scientifique de jeunes » : pour la gestion du centre d’animation GAREF Océanographique, 26, allée du Chef d’Escadron de Guillebon, Dalle Jardin Atlantique (14ème). Rapporteur : Carine Petit.
Association "club Recherche Loisirs Jeunesse 14" : gestion du centre d'animation Marc Sangnier, 20, avenue Marc Sangnier (14e). Rapporteur : Carine Petit.
Activités de vente sur la voie publique : convention de délégation de service publique. Rapporteur : Marie-Louise Padovani.
OPAC de Paris : conclusion d’un avenant au bail emphytéotique consenti à l’OPAC de Paris le 2 novembre 2005 pour la location de divers ensembles immobiliers situés à Paris et en banlieue. Transformation en subventions du capital restant dû au 31 décembre 2005 des avances consenties par la Ville de Paris à la SAGI au titre de la gestion antérieure de ce patrimoine. Rapporteur : Jean-Paul Millet.
Cité Universitaire : octroi de la garantie de la Ville de Paris sur un emprunt à contracter par la Cité Internationale Universitaire de Paris en vue du financement de la rénovation de la Maison du Maroc. Rapporteur : Jean-Paul Millet.
OPAC de Paris (encore et toujours) : Autorisation donnée à Monsieur le Maire de Paris de signer avec l’Office Public d’Aménagement et de Construction (OPAC) de Paris un avenant à la convention de gestion conclue le 1er avril 2004 relative aux immeubles et lots de copropriété relevant du domaine privé communal et devant faire l’objet d’une cession ou d’un transfert à cet organisme par voie de bail emphytéotique [ndlr : décidément, quand on parle de l'OPAC, ça peut jamais être intelligible...]. Rapporteur : Jean-Paul Millet.
Associations du quartier Porte-de-Vanves-Plaisance-Raymond Losserand : attribution au titre de la Politique de la ville de subventions régionales pour un montant de 15 300 €. Rapporteur : Monsieur Jean-Paul Millet.
"Diverses associations du XIVe" : Subventions pour un montant de 3000 € au titre de la Politique de la ville. Rapporteur : Vincent Jarousseau.
Comité d'Entente des associations d'Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Groupement du Souvenir et Sociétés Patriotiques du 14ème arrondissement de Paris : subvention de fonctionnement d’un montant de 600 € au titre de 2006. Rapporteur : Odette Christienne.
Association SEADACC (Société d'Etudes et d'Aménagement des Anciennes Carrières des Capucins) : subvention de 3 000 € au titre de l'année 2006. Rapporteur : Geneviève Bellenger.
Association "Croix Rouge Française" gestionnaire d'une crèche collective "Fénelon Charles" située 18 rue Charles D'Ivry : subvention de fonctionnement au titre de 2006 au dit établissement pour un montant total de 316 018 €. Rapporteur : Madame Marianne Auffret.
Etablissement d’accueil collectif non permanent type multi-accueil [ndlr : une sorte de crèche dans le langage commun ? ] de 62 places situé 21bis/23, rue Jonquoy : convention d’investissement et attribution d'une subvention d'investissement de 1 032 895 € dans le cadre de la convention. Rapporteur : Marianne Auffret.
Associations animant les Espaces Publics Numériques (EPN) suivants : CASDAL 14 et LOREM. Attribution de subventions de fonctionnement à ces associations. Rapporteur : Danièle Auffray.

Propositions de vœux :

Proposition de vœu présentée par Pierre Castagnou, Vincent Jarousseau et l'ensemble des élu(e)s Socialistes et Radical de gauche concernant le lycée François Villon.
Proposition de vœu présentée par Pierre Castagnou, Danièle Pourtaud et l'ensemble des élu(e)s Socialistes et Radical de gauche relative au soutien de la Ville de Paris à Télé Plaisance.
Proposition de vœu présentée par Pierre Castagnou, Danièle Pourtaud et l'ensemble des élu(e)s Socialistes et Radical de gauche relative au soutien de la Ville de Paris à l'Institut de Puériculture et de Périnatalogie de Paris (IPP).
Proposition de vœu présentée par Marie-Thérèse Atallah, René Dutrey et les élu(e)s du groupe Les Verts relatif à la fermeture du Centre de Diagnostic Prénatal et de Médecine foetale, situé 26 boulevard Brune.
Proposition de vœu présentée par Camille Marques et Jean Calvary, élus communistes, concernant le projet de fusion GDF/Suez.
Proposition de vœu présentée par Camille Marques, élue communiste, concernant les crèches municipales.

Plus d'info :
+ Conseil d'arrondissement - lundi 26 juin 2006 - à partir de 19h - Mairie du XIVe, salle des mariages - 2, place Ferdinand Brunot, 75014 Paris - M° Mouton-Duvernet.

mercredi, 21 juin 2006

Une interview de Marie-Christine Levet, Présidente de Club-Internet

Paris blogue-t-il ? 5e édition de la rencontre des blogueurs parisiens (ou d'ailleurs !). Interview de Marie-Christine Levet, Présidente de Club-Internet, sponsor (avec l'AFNIC) de la soirée...

Paris blogue-t-il ? 5e édition

Une rencontre organisée hier soir à l'Entrepôt (7/9 rue Francis de Pressensé dans le XIVe) par Nathan Guetta, Benoit Dausse, Stéphane Galienni et Pierre Vallet, en partenariat avec l'AFNIC et Club-Internet. Les noms de domaine en .fr sont libres... Ca se fête, non ?

Camille

Plus d'info :
+ Le site officiel de la soirée : www.parisblog.fr.
+ Retrouvez toutes nos vidéos dans notre rubrique TéléParis14.
+ Publiez vos vidéos notre vidéoroll...

mardi, 20 juin 2006

Fête de la musique édition 2006 : demandez le programme !

La Fête de la Musique, c'est demain, mercredi 21 juin !!! Comme l'année dernière, Paris14.info vous propose de découvrir le programme des festivités pour cette 25e édition...

Deux versions disponibles :
- la première est téléchargeable et imprimable (recto-verso format .pdf)...
- la deuxième directement ci-après...

Petite innovation, cette année, Paris14.info vous propose de diffuser la vidéo de vos concerts (voir le mode d'emploi)... A bon entendeur !

Fête de la Musique, édition 2006 : le programme

 Centre Hospitalier Sainte Anne (1, rue Cabanis – M° Glacière) de 12h à 15h30, concerts jazz rock dans les jardins de l'hôpital. 12h : I concentrate on Jazz interprète un répertoire middle jazz et latin jazz, avec Dominique Chambon (saxophone ténor), Camille Chambon et François Denimal (guitares, Laurent Canon (basse) et Marc Duployer (batterie), 14h : Zi of Malte propose des reprises des classiques du rock des années 50 et 60.

Hôpital Saint Vincent de Paul (82, avenue Denfert-Rochereau - M° Raspail) de 14h30 à 16h30, Los guachos nomberos et la boîte à musique : Spectacle en salle (musique latino-américaine) et flûtistes aux chevets des enfants.

Mairie du 14ème arrondissement   (Salle des Fêtes, 12 rue Durouchoux - M° Mouton-Duvernet) de 15h00 à 21h45, le 14ème fête la musique : 18h30 : concert de la classe de musique de chambre du conservatoire du 14ème, 20h45 : la chorale des Amis du Conservatoire chante des oeuvres de Vivaldi et de Gluck.

Allée Georges Besse (M° Edgar Quinet) de 16h00 à 00h15, après avoir enflammé la place du Bourg Tibourg l'an passé, The Ladybirds réitère leur plateau de musiciens amis.... 16h05 : duo acoustique Elise et Rémy, 16h30 : The Ladybirds (rock, funk, groove), 17h15 : Drain Skull (rock), 19h30 : groupe rock invité, 20h45 : Toro Khan (percussions africaines), 21h45 : The Ladybirds, 23h : Drain Skull.

Gare SNCF Paris Montparnasse (Hall Vazarly Niveau 2 – M° Montparnasse Bienvenue) de 16h00 à 18h00, le groupe Natural Blues présente divers morceaux de leur répertoire.

Parc Montsouris (M° Cité universitaire) de 16h30 à 18h00, la fanfare des Ailes de l'espoir, composée d'une vingtaine de filles, propose une animation dans le parc.

En face de la mairie du 14ème, Parc Ferdinand Brunot (M° Mouton Duvernet) de 16h45 à 17h15, la chorale des Brézins notes interprète des airs de gospel, de la variété et du classique.

Centre d'Animation Vercingétorix (181-183 rue Vercingétorix, M° Plaisance) de 17h00 à 00h30, Faites de la musique : 17h : Scène ouverte, avec, en interlude, la chorale Popayan et la fanfare Taupes Awares, 19h : B. Roy et sa bande (chanson), 19h50 : Angel Para (chanson), 20h40 : Ripoll (chanson), 21h30 : Pilot ( rock), 22h20 : Opus 97 (zouk salsa), 23h10 : les élèves de l'atelier MAO, 23h50 : Arthur (Dj).

Le Reinitas (31, rue Bezout – M° Mouton-Duvernet, Alésia) de 17h00 -à 00h00, Reinitas Music : 17h : La chambre dans l'espace (pop rock), 20h : Bashlub (pop rock), 22h : Skam (metal funk).

Fondation Biermans-Lapôtre (9 boulevard Jourdan, M° Cité universitaire) de 17h00 à … La Belgique en Musique : un hommage aux grands compositeurs et chanteurs lyriques belges.

2 place de la Porte de Vanves (M° Porte de Vanves) de 18h00 à 00h30, soirée reggae, ragga et dancehall avec : Iceberg sound system, Reality international sound system, Represent crew, Jeff de Paris et des invités surprise.

Les jardins partagés du 14ème (Jardin Auguste Renoir, 1 rue des Mariniers, M° Porte de Vanves) de 18h00 à 20h00, entre la rue de Vanves et la rue Didot, Jean-Claude Blahat chante un hommage à Georges Brassens à la guitare, accompagné d'Alix Merckx à la contrebasse.

113 avenue du Maine, angle rue Daguerre (M° Gaité) de 18h30 à 20h30, concert de la chorale de l'église évangélique baptiste de Paris.

Le Vaudésir (41 rue Dareau, M° St Jacques) à 19h00, un groupe composé de quatre musiciens jouent des morceaux variés, du rock au blues.

Place Jacques Demy (M° Mouton- Duvernet) de 19h00 à 00h30, Mouton-Duvernet en fête ! Le conseil de quartier Mouton-Duvernet organise des concerts dans une ambiance familiale avec des groupes variés (pop rock, variétés, rap, dj).

Place de la Garenne, devant le Moulin à Café (M° Pernety) à 19h00, apéro-concert avec les Ecrivants chanteurs !

Eglise Saint Pierre de Montrouge, (82 av. du Général Leclerc, M° Alésia) de 19h30 à 22h00, Musique à Saint Pierre : 19h30 : récital d'orgue par Jacques Person, 20h30 : la chorale Darius Millhaud, du conservatoire du 14ème arrondissement, interprète des chants religieux et profanes.

Gare SNCF Paris Montparnasse (Mezzanine niveau 1, M° Montparnasse Bienvenüe) de 19h30 à 20h45, Montparnasse Symphonie : La Société Symphonique de la Chorale de la Poste et de France Télécom présente l'Ensemble Orchestral et choral Diaphonie, qui interprète des extraits du Stabat Mater de Dvorak sous la direction de René Andréani.

Les jardins partagés du 14ème (Jardin Chanoine Viollet, 41 rue Hippolyte de Maindron, M° Pernety, Plaisance) de 19h30 à 20h30, chanson variété.

Place Alésia-Sarrette-Tombe-Issoire (M° Alésia), le Village d'Alésia se retrouve à partir de 19h30 et jusqu’à minuit autour de Paco et son orchestre Watch-Fools, musique jazz-latinos.

L’Imprévu (Place Flora Tristan – M° Pernety), à partir de 20h,
Bats’tunda et Zaouira, 2 groupes de 15 personnes + 1 contrebassiste, 1 guitariste & percussions animeront la soirée avec un répertoire Jazz vocal, latino (Bossa nova, salsa).

Place Denfert-Rochereau (M° Denfert Rochereau) de 20h00 à 1h du mat’, FAIR à Denfert : Le FAIR (Fonds d’Action et d’Initiative Rock) présente avec le Ricard SA Live Music un plateau d’exception. Au programme, cette année encore, des artistes de la jeune scène émergente : Asyl, au nouveau rock’n’roll ravageur teinté de new wave, Joseph d’Anvers, auteur-compositeur-interprète qui marque de son sceau la scène rock française, Rhesus, véritable tornade scénique, et enfin Hocus Pocus, quintet dont le hip hop flirte avec le jazz, l’electro, la funk et la soul.

Placette devant les 21 et 23 rue du Départ de 20h00 à minuit, Musiques du monde .& traditionnelles
Fest Noz : Trenk, Kan ar Mor, Skolden Sleolden et d'autres artistes.

Village d'Alésia (14 rue d'Alésia, M° Alésia) de 20h00 à minuit, Watch Fools propose ses compositions et reprises avec des rythmes ensoleillés et entraînants.

Auditorium du Conservatoire (26, rue Mouton Duvernet, M° Mouton-Duvernet) de 20h00 à 21h00, la classe de chant du conservatoire présente L'enfant et les sortilèges de Maurice Ravel.

Eglise protestante (85 rue d'Alésia, M° Alésia) de 20h30 à 21h30, Partie de doigts et de voix : Musique classique (piano et chant) et musique sud-américaine (chant et guitare).

A côté du café Le Courlis (74 av . Général Leclerc, M° Alésia) de 20h30 -à 22h30, Gospel in the street : Les Hope Gospel Singers présentent leur répertoire composé en grande majorité de spirituels traditionnels en arrangements modernes. Qu'ils soient totalement amateurs ou qu'ils aient eu une formation, l'ensemble des 40 choristes sont tous portés par l'envie de créer un évènement musical de qualité et de partage entre eux et le public.

30 av du Maine (M° Montparnasse Bienvenüe) de 21h00 à 23h00, Concert des Valstar Deluxxe (rock blues).

L'Entrepôt (7/9, rue Françis de Pressenssé M° Pernety) de 21h30 à minuit, l'équipe de l'Entrepôt a sélectionné quatre artistes s'étant produits sur ses scènes ouvertes cette année. 21h30 : Charly, accompagné de sa Drôle de dame (une guitare classique), chante ses histoires entre des mots pointés d'ironie et sa six cordes qu'il torture, 22h10 : Kid with no eyes raconte en textes et musiques l'histoire d'un enfant d'un autre siècle né aveugle qui nous invite dans son univers de sons et de couleurs, 22h50 : Elliott 1er incarne un des nouveaux talents français, avec des textes ciselés au couteau, une mélodie accrocheuse et une personnalité forte, 23h30 : MC Fabrication Maison, collectif hip hop, reggae et dancehall, présente plusieurs jeunes artistes de musiques urbaines.

Camille

Plus d'info :
+ Ami automobiliste, attention : comme chaque année, les abords de la place Denfert-Rochereau (notamment au niveau de l'avenue Rol-Tanguy) seront totalement impraticable, concert & big bazar oblige... C'est le moment d'utiliser le métro !

lundi, 19 juin 2006

Paris14.info au "Top des blogs"

Merci au Blog Territorial qui cite Paris14.info en illustration de son papier d'analyse sur le 1er bilan Médiamétrie de l'audience des blogs. Extrait :

medium_ecran_paris14info.jpgSur BlogSpirit, le blog des habitants du 14e arrondissement de Paris Paris14.info arrive en septième position, avec 14.765 visites cumulées entre le 15 avril et le 14 mai 2006, et 28.602 pages vues, tandis que europeus.org, qui se définit comme le premier media interactif européen, est en douzième position, avec 8.332 visites cumulées et 11.591 pages vues sur la même période.

Pour faire un résumé saisissant – nous admettons que la réflexion est quelque peu réductrice… mais nous semble néanmoins assez révélatrice – un blog sur l’Europe, qui est donc supposé concerner tous les internautes, fait moins de connexions qu’un blog sur un arrondissement parisien ! Retour à l’incontournable théorie journalistique du mort par kilomètre : à moins d’un sujet brûlant, c’est l’information de proximité que recherchent prioritairement les lecteurs et auditeurs des médias.

Plus d'info :
+ L'enquête Top des blogs de Médiamétrie (format .pdf).
+ Le détail de nos statistiques au mois de mai 2006.