Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 novembre 2007

Regards sur le Plan Climat : René Dutrey (5)

Paris a adopté son Plan Climat pour lutter contre le réchauffement climatique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Suite et fin de notre rencontre avec René Dutrey, Président du groupe Vert au Conseil de Paris, qui revient sur l'adoption de ce plan et sur ses objectifs... Et sur Bertrand Delanoë.

Part. 5.

 

Plus d'info :
+ René succède juste dans cette série à Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet. C'est quand même la classe...
+ Notre rubrique Développement durable.

lundi, 29 octobre 2007

Affichage sauvage : un voeu (pieu ?)

Les élus Verts défendront ce soir en Conseil d'arrondissement un vœu (voir "plus d'info" ci-après) demandant au Maire de Paris d’intervenir auprès des groupes siégeant au Conseil de Paris « afin que ceux-ci s’engagent à ne pas faire d’affichage sauvage pendant la campagne électorale des élections municipales, par respect pour les Parisiens et leur environnement. »

En réaction, Bertrand Delanoë annonçait récemment sa décision « à titre personnel, de renoncer à tout affichage dans la capitale ». René Dutrey, Président du groupe Verts au Conseil de Paris souhaite maintenant « que Bertrand Delanoë obtienne ce même engagement des 8000 militants socialistes parisiens ».

« Les campagnes d’affichage sont pilotées principalement par les têtes de listes dans les arrondissement. » précise René Dutrey. « Je compte sur le Maire pour que l’ensemble des partis votent la proposition des verts et s’engagent pour l’environnement des Parisiens. » Candidat aux municipales, il affirme que « dès aujourd’hui, les Verts du 14e s’engagent à ne pas pratiquer d’affichage sauvage pendant toute la durée de la campagne électorale. »

Le communiqué de presse des Verts insiste dans la foulée sur le fait que "l’impact de l’affichage sauvage sur la vie démocratique est peu évident. Les opérations de collage en période électorale sont plus souvent le reflet d’un jeu entre les différentes « équipes militantes », à celle qui recouvrira le plus régulièrement les affiches des candidats concurrents. Un même mur pouvant être re-collé plus de dix fois dans la même nuit."

De plus, la production de 1000 affiches électorales nécessite l’abattage de 1,33 arbres. L’affichage sauvage représente un gâchis considérable et un impact environnemental important.

Alors le voeu des Verts parisiens restera-t-il pieu ? Débat à suivre ce soir - assez tardivement malheureusement - lors de notre Conseil d'arrondissement...

Pierre ...avec l'aide du communiqué de presse des Verts

Plus d'info :
+ Télécharger l'intégralité du voeu présenté par les élus Verts.

jeudi, 11 octobre 2007

Regards sur le Plan Climat : René Dutrey (part. 1)

Paris a adopté son Plan Climat pour lutter contre le réchauffement climatique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Rencontre avec René Dutrey, Président du groupe Vert au Conseil de Paris, qui revient sur l'adoption de ce plan et sur ses objectifs.

Plus d'info :
+ Notre rubrique Développement durable.
+ Demain, un autre regard sur le Plan Climat...

mardi, 02 octobre 2007

Deux-roues motorisés : toujours plus de difficultés de stationnement...

David nous déposait hier ce commentaire révélateur d'un état de fait : l'augmentation exponentielle du nombre de deux-roues motorisés dans la Capitale n'a pas été gérée et donne lieue à un stationnement de plus en plus anarchique...

En plein Salon du Deux-Roues (et du Cycle) Porte de Versailles et à l'heure où le Plan Climat arrive au Conseil de Paris [ndlr : nous interviewons ce jour René Dutrey sur ce sujet], nous vous retransmettons le message de David.

---------------------------------

Motard, je me permets d'évoquer les difficultés de stationnement dans le 14ème.

Les difficultés sont les mêmes que celles rencontrées par les automobilistes, à savoir, il y a plus de deux roues que de places disponibles.

Quoiqu'il en soit, les emplacements prévus par la Mairie sont la plupart du temps très peu pratique (promenez vous rue Sophie Germain, vous verrez que cela est inadapté), de plus, comme il faut bien taper sur les cyclistes, ces emplacements sont "squattés" par de vieux clous rouilles et abandonnés depuis des mois, mais que faire ..... ( je parle des vélos sur les emplacements motos/scooter )

J'ai récolté une amende sur un trottoir ( je sais c'est interdit, mais à cet endroit, caché derrière un arbre, je ne pensais pas gêner la circulation des poussettes ), le comique de l'histoire, c'est l'horaire, 4h40 du matin, la nuit de mercredi a jeudi, c'était indispensable...

Sinon, afin d'oeuvrer pour l'entente entre motards/cyclistes/piétons, marchant sur un trottoir la semaine derniere, j'ai échappé de peu a un pare-choc de kangoo, ayant mis un pied sur le macadam pour laisser passer deux poussettes arrivant de front sur ce même trottoir ;-)

Moralité : les trottoirs ne sont pas assez large pour deux poussettes ;-)

Bonne journée.

David

Plus d'info :
+  Notre rubrique "circulation et transports en commun".

lundi, 01 octobre 2007

Une interview de Marianne Auffret (part. III)

Elu-e Vert-e et adjointe auprès du Maire du XIVe en charge de la petite enfance, des quartiers Mouton-Duvernet et Montsouris-Dareau, Marianne Auffret nous parle de sa mission d'élue, fait le bilan d'une mandature (notamment en écho à cet article) et aborde la question des prochaines municipales...

Plus d'info :
+ Quelques éléments biographiques sur Marianne.
+ Marianne Auffret, interview part. I.
+ Notre rubrique petite enfance et / ou TéléParis14.

jeudi, 27 septembre 2007

Une interview de Marianne Auffret (part. II)

Elu-e Vert-e et adjointe auprès du Maire du XIVe en charge de la petite enfance, des quartiers Mouton-Duvernet et Montsouris-Dareau, Marianne Auffret nous parle de sa mission d'élue, fait le bilan d'une mandature (notamment en écho à cet article) et aborde la question des prochaines municipales...

Plus d'info :
+ Quelques éléments biographiques sur Marianne.
+ Marianne Auffret, interview part. I.
+ Notre rubrique petite enfance et / ou TéléParis14.

mardi, 25 septembre 2007

Une interview de Marianne Auffret (part. I)

Elu-e Vert-e et adjointe auprès du Maire du XIVe en charge de la petite enfance, des quartiers Mouton-Duvernet et Montsouris-Dareau, Marianne Auffret nous parle de sa mission d'élue, fait le bilan d'une mandature (notamment en écho à cet article) et aborde la question des prochaines municipales...

Plus d'info :
+ Quelques éléments biographiques sur Marianne.
+ Notre rubrique petite enfance et / ou TéléParis14.

vendredi, 21 septembre 2007

Marianne Auffret, bientôt sur Paris14.info

0232a1b8aa2d4194ed70bc2e3724b936.jpg

Elu-e Vert-e et adjointe auprès du Maire du XIVe en charge de la petite enfance, des quartiers Mouton-Duvernet et Montsouris-Dareau, Marianne Auffret nous parle de sa mission d'élue, fait le bilan d'une mandature (notamment en écho à cet article) et aborde la question des prochaines municipales...

Diffusion de l'interview à partir de lundi prochain et comme d'habitude toujours un peu en avant-première sur TéléParis14

Et d'ici là, nous vous livrons quelques éléments qui vous permettront de mieux la connaître... 

--------------------------

Sa biographie en 10 dates :

Mai 1981 : Mitterrand est élu. Son visage s’affiche sur le poste de télé. J’ai 6 ans. Je me demande pourquoi mes parents hurlent de joie à la vue de ce que je crois être…le pape !

Septembre 1985 : A la rentrée de 6ème, sur la fiche de début d’année, à « profession envisagée » j’écris « Premier Ministre ». Je prends ma première et seule heure de colle pour avoir écrit « n’importe quoi » selon mon professeur principal. Je deviens déléguée de classe et au conseil d’administration pour la première fois d’une longue série.

Mars 1990 : Je demande la pilule à ma mère (de gauche, progressiste). Elle me dit que je vais gâcher ma réputation. Je deviens féministe.

Juillet 1999 : Ma mère meurt. J’arrive à Paris mon CAPES en poche dans le mois qui suit. Je quitte Rennes où j’ai vécu toute ma vie. Paris devient ma  « ville choisie ».

Septembre 1999 : Je traîne seule à une manif contre la précarité, à la recherche d’une association féministe. Je rencontre Femmes Solidaires, proche des Communistes et je deviens la lettre S de Solidaires » à la tête du cortège.

Février 2000 : Je commence une psychanalyse qui dure toujours. Il me semble que ce travail est comme une garantie que je ne fais pas de politique pour de mauvaises raisons…

Mars 2000 : je suis déléguée au congrès de Femmes solidaires. Nous passons tant de temps à mettre en cause les politiques que j’envisage de passer de l’autre côté du miroir voir un peu ce qui s’y passe.

Septembre 2000 : j’adhère chez les Verts après avoir hésité entre divers partis de gauche. Je les choisis pour leur féminisme. L’écologie viendra plus tard, puis s’installera de façon évidente.

Mars 2001 : je suis élue à la mairie du 14ème arrondissement. D’abord déléguée avant d’être adjointe, je n’ai pas le droit de porter l’écharpe bleu blanc rouge. Cette grande fierté n’arrivera qu’un an et demi plus tard.

Février 2005. Mon père meurt. Je n’ai plus d’ascendants. Je ne suis plus une petite fille. Il va falloir assurer. Je n’ai jamais été aussi déterminée. A gauche ET Ecologiste.

--------------------------

10 choses que j’aime :

La solitude du coureur de fond : pas de clans, pas d’obligés, pas de clients : juste des alliés.

L’Angleterre  passionnément. Tout : les papiers peints, les chips au vinaigre, l’accent de Manchester, la côte de la mer du Nord…

La bière, le goût, l’effet, le snobisme inversé d’en commander quand d’autres boivent du champagne.

Mes élèves, même les petits cons, même les nuls. Et la force qu’il faut pour qu’ils grandissent sans trop d’encombres.

La Bretagne ouvrière et paysanne, d’où je viens. Longtemps je n’en ai plus voulu et puis c’est revenu. A nouveau je veux me souvenir d’où je viens.

La lutte des classes. Jamais ce concept qu’on dit usé ne m’a paru si pertinent

La bienveillance. Supposer le meilleur avant de se méfier. Ne doit jamais confiner à la naïveté.

Le contre-pied, le doute méthodique, exercices intellectuels indispensable au militantisme. Evite normalement le dogmatisme.

Les politiciens et les partisans. De tous bords. Etre d’un bord et avoir des comptes à rendre c’est être debout.

Les listes.

-------------------------- 

10 choses que je n’aime pas :

La langue de bois. Ca me met dans tous mes états. Le blabla, l’évitement, la mauvaise foi, l’immobilisme, ce qu’on reproche, parfois à juste titre aux politiciens.

Les expulsions d’étrangers. Absurdes, inhumaines, injustes.

Les dysfonctionnements administratifs : quand la machine se nourrit sur le dos de l’humain.

Le manque de temps. Il me faudrait 10 vies, et ça…y’a pas.

Le pouvoir surdimensionné de la finance.

Le mauvais sommeil. Je résiste assez bien au froid, au deuil, à la contradiction, mais le sommeil… !

Les politiques à court terme.

Le sectarisme (politique, religieux, philosophique). L’entre soi en général.

La domination masculine, tellement intégrée qu’on ne la voit plus, qu’on ne l’analyse plus comme telle, mais qu’on continue de la subir.

Mes emportements, pas toujours mesurés…

--------------------------

Pierre

Plus d'info :
+ Tous les élu-e-s du XIVe arrondissement ? Ici. Intéressant de voir que certains d'entre eux ont bel et bien un visage en dépit de leurs absences répétées :-(

jeudi, 20 septembre 2007

Forum des Sports : succès de l'édition 2007

Le 8 septembre 2007 dernier s’est déroulé, sur la place Jacques Demy, le forum des sports de l’O.M.S 14 et en parallèle, devant le parvis de la Mairie, d’autres structures comme la protection civile, les services de la mairie, culture et loisirs, emploi et solidarité etc. ont exposé leur savoir-faire dans leur domaine de compétence.

da598f01f4003897c5c65c1a4d255a00.jpgLa foule des grands jours était au rendez-vous pour cet exceptionnel forum qui comprenait 45 stands d’exposition, presque le double de l’année précédente. Environ 3000 personnes ont cheminé pour obtenir des informations et conseils sur leur sport favori.

Beaucoup d’enfants se sont précipités sur certains stands par gourmandise car ces derniers avaient sur leurs présentoirs des bonbons mis en évidence.

Tous les sports individuels et collectifs étaient représentés par l’intermédiaire des associations sportives qui sont adhérentes à l’O.M.S. 14. Des échanges ont été très fructueux entre le monde sportif et nos concitoyens de notre quartier. Tous les bénévoles qui officiaient pour leurs clubs se sont montrés à la hauteur.

L’après-midi fut une course poursuite pour tous les « assoiffés » de sport. Puis vint le temps des démonstrations (gymnastique, tennis de table, boxe, échecs etc...) qui permirent à ceux qui firent « le spectacle » de démontrer la vigueur, le savoir-faire et le savoir être du monde sportif.

Cela constitue un lien de proximité très fort auprès de la population du 14ème. Malheureusement, certaines personnalités politiques souhaitent la fusion de plusieurs clubs. Cette nouvelle entité serait catastrophique si cela se concrétisait. Le lien social de proximité disparaîtrait  au profit d’un club « USINE » sans âme et sans valeurs humaines.

7e208f50a2c1179fed53cd3a4bb3933f.jpgPuis vint le tour et le détour de certaines personnalités de la municipalité : M. le Maire, M. Pascal Cherki, adjoint aux sports à la Mairie de Paris, Madame Carine Petit chargée des sports et de la jeunesse et un invité surprise M. René Dutrey 1er adjoint de M. Pierre Castagnou. L’écologie et le sport feraient-il bon ménage ?

Comme d’habitude l’organisation et l’animation de l’O.M.S 14 furent parfaites. Tôt le matin j’ai pu observer toutes ces « petites fourmis » qui s affairaient pour porter le matériel, les chaises, les tables pour que le forum soit prêt en temps et en heure.

Remercions tous les bénévoles qui sont sur la « brèche » pendant toute la semaine, y compris tout le week-end, pour aider les associations sportives à vivre et qui sont le ciment de notre société qui portent des valeurs d humanismes, de respect, de vigueur et de générosité.

Un mot de conclusion ? Oui avec cette petite vidéo de M. François Denis, Pdt de l'OMS 14...

 

 

Arnaud Batissier

Plus d'info :
+  Notre rubrique Sport.

mercredi, 05 septembre 2007

Le Salon des Arts du XIVe arrondissement

d545377224b18e654bc5a1ff02b58c46.jpgDu 13 au 23 septembre prochain, la mairie annexe du XIVe arrondissement (12, rue Durouchoux - voir le plan du quartier) accueille son annuel "Salon des arts". 300 peintres, sculpteurs et graphistes du 14e y exposeront leurs oeuvres.

Pour les amateurs de cocktails, le vernissage de l’exposition aura lieu mardi 18 septembre 2007 à partir de 18h30.

Ce rendez-vous annuel avec la création contemporaine est organisé par la Mairie du XIVe et tente de maintenir la filiation des Montparnos... Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Visitez au moins la galerie virtuelle des artistes du XIVe !

Plus d'info :

+ Le Salon est ouvert du lundi au dimanche de 10h-17h et le jeudi jusqu'à 19h.
+ Toute l'histoire architecturale de la Mairie annexe chez nos amis de la Voix du XIVe.