Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 avril 2005

Constitution Européenne et Rassemblement des femmes pour l’EUROPE

Paris14.info s'est engagé à vous retransmettre toute information relative à la campagne des partisans du OUI ou du NON dans le 14e arrondissement. Nous avons ainsi proposé à tous nos lecteurs de publier les tribunes relatives au Traité constitutionnel européen et au référendum du 29 mai prochain qu'ils nous communiqueraient*.

L'ensemble de ce contenu éditorial est regroupé dans notre catégorie Europe et 14e arrondissement (voir l'ensemble de nos catégories en bas de page / colonne de gauche).

Aujourd'hui, une tribune que nous a adressée Angélie... Donc, le débat se poursuit...

Pierre

* Paris14.info ne diffusera pas les tribunes anonymes et / ou qui nous sont adressées avec des e-mails factices.

-----------------------------------------

Constitution Européenne et Rassemblement des femmes pour l’EUROPE

Savez vous que le traité de Rome en 1957 consacrait déjà l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes, alors qu’en France, il a fallu attendre 1972 pour que ce principe soit intégré dans notre législation ?
Savez vous que c’est seulement suite à une recommandation du Conseil de l’Europe en 1996 que plusieurs pays européens (dont la France) ont adopté des mesures législatives favorisant l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électifs ?

La Constitution européenne soutient pleinement cette politique d’égalité entre les femmes et les hommes dans toutes ses actions (article III-116) et en s’attachant à combattre toute discrimination fondée notamment sur le sexe (article III-118). Elle constitue un net progrès car ni le Traité d’Amsterdam, ni celui de Nice ne contenaient d’article spécialement consacré aux « valeurs ». N’oubliez pas que la mise en œuvre de ces articles conditionne l’adhésion d’autres pays à l’Union (pensez à la Turquie…)…

Car enfin, la Constitution européenne reconnaît toutes les valeurs morales, éthiques, sociales et environnementales (entre autre) qu’on est en droit aujourd’hui d’attendre dans nos sociétés dites « évoluées ». En cela, elle va plus loin que notre propre Constitution en protégeant tous les individus, faisant de l’emploi, du progrès social, de la lutte contre les discriminations, de la solidarité entre les générations, de l’égalité entre les hommes et les femmes, de la protection des enfants, de l’environnement… des objectifs de l’Union (article I-3).

Pour toutes les femmes disant ‘OUI’ à l’Europe (les hommes sont bien évidemment les bienvenus et leur soutien est des plus appréciables), un grand rassemblement des femmes pour l’Europe est organisé le 29 avril prochain à Paris, à 18 heures, sur le parvis des droits de l’Homme au Trocadéro (la date n’est pas innocente car elle fêtera précisément les 60 ans, jour pour jour, du premier vote des femmes). J'espère donc que nous serons nombreuses à porter les couleurs du 14e arrondissement... Alors à vendredi prochain ?

Angélie

Plus d'info :
+ Oui. Pour tous ceux et celles qui souhaitent s’informer sur la Constitution, quelques liens essentiels :
 Le texte lui-même : http://europa.eu.int/constitution/print_fr.htm
 Une brochure de l’Union Européenne expliquant les évolutions apportées par la Constitution par rapport aux précédents traités : http://europa.eu.int/constitution/download/presentation_c...
 Divers articles et études analysant la Constitution et consultables en ligne : http://www.constitution-europeenne.info/etudes.htm
 Accès à un site spécialisé avec forum, débats, sondages en plus des infos : http://www.sciencepolitique.net/constitutioneuropeenne/in...

mardi, 19 avril 2005

Le Non Socialiste se rassemble dans le 14e arrondissement

Vincent Jarousseau, adjoint aux Affaires scolaires de Pierre Castagnou nous informe d'une grande réunion publique des partisans socialistes du NON dans le 14e arrondissement et autour de Henri Emmanuelli, Député des Landes, ancien premier secrétaire du PS, Ancien Président de l'Assemblée Nationale.

Ce meeting aura lieu à 19h30 au gymnase Mouchotte - 33 rue du Commandant Mouchotte (M° Gaité ou Montparnasse).

Participeront également à cette réunion :
Jacques NIKONOFF (Président d'ATTAC), Yassir FICHTALI (Président de l'Union nationale des étudiants de France), Raoul Marc JENNAR (représentant de l'Unité de Recherche, de Formation et d'Information sur la Globalisation fondée par Bourdieu, membre de OXFAM et auteur de l'ouvrage " Europe la trahison des élites"), Georges DEBUNNE (fondateur de la CES Confédération Européenne des Syndicats [NDLR : qui appelle à voter pour le OUI...], Françoise CASTEX (Députée européenne) et Marc DOLEZ (Député du Nord).

Pierre

Plus d'info :
+ Oui ou Non au référendum : qui vote quoi dans le 14e arrondissement ? L'enquête de Paris14.info...
+ Pour suivre toute l'actualité de la campagne du Référendum, notre fil d'actu "Europe et 14e arrondissement".
+ Et pour nous informer d'une réunion des partisans du Oui ou du Non dans le 14e, cliquez ici.

mercredi, 13 avril 2005

Traité Constitutionnel Européen : entre deux.

Le débat autour du Traité Constitutionnel Européen ne laisse pas les habitants du 14e arrondissement indifférents à en juger par les "Tribunes libres" que nous commençons à recevoir et par les nombreuses réactions que notre article "Constitution Européenne, le vote de nos élus" a suscité.

Nous avons donc décidé de publier les Tribunes "constructives" qui nous sont adressées. Nous entendons par "constructives" toute Tribune qui sort du slogan copié-collé ou du tract mis en forme éditoriale...

En voici une première, par l'une de nos plumes les plus assidues...

-------------------------------------------------------

Traité Constitutionnel Européen : entre deux.

Le débat sur le Traité Constitutionnel Européen (TCE) a été mis un peu à l’écart ces derniers temps, par les disparitions quasi simultanées de deux grandes personnalités (Européennes) : le plus haut représentant de l’Eglise catholique (homme respecté incarnant les valeurs spirituelles), et celui qui a le plus incarné le rêve d’une réussite économique qu’était le Prince Rainier de Monaco (état financièrement paradisiaque). Certes, le Vatican n’est pas dépourvu de moyens financiers et Rainier était une personne douée de spiritualité, mais ils incarnaient l’un comme l’autre des idéaux distincts, idéaux d’ailleurs complémentaires pour tout Européen, qui pourrait s’en réclamer. Entre morale sociale et réussite financière, notre cœur balance.

C’est ainsi tout l’enjeu du débat sur la constitution européenne. Au dessus même des idéologies politiques, les OUI et les NON se jouent de notre sensibilité plus ou moins sociale (en France) ou pécuniaire (en Angleterre). De là, on comprend qu’une telle constitution se devait de rassurer tout l’éventail possible des soucis de l’européen, de celui qui admirait la réussite Monégasque à celui qui s’obligeait à une rigueur morale, en passant par des sociaux démocrates libéraux plus ou moins conservateurs….

La critique de ce texte est donc facile, sa rédaction est un exemple de diplomatie casse-tête. Son appréciation en est d’autant moins évidente ; pourtant c’est dans cet équilibre entre 25 pays et 25 cultures différentes que ce texte prend sa dimension. Si nous pouvions rester enfermés dans des murs, soit remplis de morale, soit revêtus d’or, nous n’aurions pas besoin d’une Europe constitutionnelle et forte de 24 voisins. Mais voila : nous nous situons dans un occident intermédiaire, où notre seule force est l’art du dialogue et du consensus, ce qui nous a valu 60 années de paix sans guerres ni tueries.

Entre les idéaux légitimes et la réalité d’une Europe plurielle, il ne s’agit pas de confondre le texte sur la Constitution européenne et celui sur un rêve utopique ou fantastique d’un monde idéalisé. En cela, il faut le relire. Personnellement, je donnerai mon vote au projet qui me reliera aux autres et à leurs différences, différences que je tolère et qui me permettent d’être moi-même toléré sur ce vieux continent. On remarquera que si Pape et Prince sont au plus vite remplacés, de notre vote, une dizaine d’années de vie politique en découleront.

Dan

-------------------------------------------------------

Cette Tribune est maintenant soumise à vos libres commentaires. Merci de conserver le ton courtois qui sied à tout internaute intelligent :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Parmi nos élus, qui vote quoi dans le 14e ? Découvrez-le tout de suite...
+ Si vous souhaitez nous adresser une Tribune libre sur le sujet du TCE, c'est tout simple, il suffit de cliquer ici.
+ Pour mémoire, l'équipe éditoriale de Paris14.info est ouverte à tous les habitants du 14e qui souhaite nous adresser un article ou une info les concernant. Si vous désirez rejoindre cette équipe, consulter notre section "A propos" / "Rejoignez l'équipe rédactionnelle".

lundi, 04 avril 2005

La Constitution européenne en ligne

Le référendum sur le Traité constitutionnel européen est pour le 29 mai prochain.

Pour vous faire une idée, pour conforter votre opinion, pour vous en faire une, pour ne plus hésiter, le mieux est de tenter de lire le traité de Constitution européenne. Autant vous prévenir, c'est une constitution, c'est un peu indigeste, mais la lecture de certains articles et notamment sur la citoyenneté ou la définition et les objectifs sont tout de même accessibles.

La Ville de Paris met le document en ligne. Vous pouvez le télécharger sur www.paris.fr ou directement en cliquant ici.

Ollivier

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Europe et 14e arrondissement.

samedi, 02 avril 2005

Traité constitutionnel européen : le vote de nos élus

Le référendum sur le Traité constitutionnel européen aura lieu le 29 mai prochain. Bigre, ça approche... Et nous commencons à recevoir des articles sur ce sujet.

L'occasion pour Paris14.info de mener une petite enquête sur le vote de nos élus. Alors oui ou non ? Qui vote quoi ? Un premier bilan :

Pierre Castagnou, Maire du 14e arrondissement, Conseiller de Paris (PS) : NON.
René Dutrey, 1er adjoint au Maire du 14e, Conseiller de Paris (Verts) : OUI (proche du MMMMmmmouais).
Geneviève Bellenger, adjointe au Maire du 14e en charge de la voirie et du stationnement (PS) : OUI.
Pascal Cherki, adjoint au Maire de Paris en charge des sports, Conseiller de Paris (PS) : NON, NON et NON.
Carine Petit, députée suppléante, adjointe au maire du 14e en charge de la Jeunesse et des Sports : NON.
Nicole Catala, Conseiller de Paris de l'opposition (UMP) : NON.
Marielle de Sarnez, Conseiller de Paris de l'opposition (UDF), Député européen : OUI.
Yves Ogé, Conseille d'arrondissement de l'opposition (UDF) : OUI.

Yves Cochet, député (Verts) de la 11e circonscription de Paris [NDLR : qui couvre une large partie du 14e] : OUI.
Serge Blisko, député (PS) de la 10e circonscription de Paris [NDLR : qui couvre l'est de notre arrondissement] : OUI.

...C'est clair ou plutôt, ce n'est pas clair, le Oui ou Non à l'Europe est transversal à toutes les formations politiques.

De ce fait, et puisque le Oui ou le Non, n'apparaissent pas appartenir à telle ou telle formation politique, Paris14.info se permettra de relayer l'actualité des manifestations locales qui lui seront signalées dans le cadre du Referendum. A bon entendeur...

Et au passage, nous vous livrons ci-après un petit article sur ce thème qui nous est parvenu récemment...

Maroun

------------------------------------------------

Le 14ème dans l’Europe ?


« Ils veulent nous faire avaler des couleuvres ! » « On veut nous enfler ! » Oui ou Non ?

Un référendum, non pas sur une proposition simple, mais sur un texte absolument indigeste de 400 pages que personne n’a vu ni lu : dites-nous vite fait un Oui, et puis on aura l’air intelligents, nous les technocrates français les plus brillants de Bruxelles. « …de toute façon, on n’a pas le choix », « ceux qui veulent dire le contraire, on les exclus …», etc.… Ils n’ont pas l’air très brillants en com, nos euro politiques !

Quand on parle comme ça aux français, c’est clair : NON ! Et puis c’est plus facile. Et si ça continue comme ça, ce ne sera pas 55 % mais 85 %....

Avec un peu de recul, ils ne s’en prendraient pas autrement pour nous faire dire Non… !

Pourquoi un référendum ? Le Président doit nous considérer tous comme sortis d’une maîtrise en Droit Constit’ ! J’ai beau avoir lu le résumé de 15 pages édité par le parlement européen, j’avoue je reste dans un profond désespoir… 15 pages comme ça, c’est 15 jours de migraine !

En résumé de ce que j’ai pu comprendre, on nous propose un ministre des affaires étrangères européen. Il y a aussi pas mal de procédure de vote (majorité qualifiée avec un nombre minimum d’Etats), mais je n’ai vu nulle part quoi que ce soit qui puisse déchaîner nos passions franco-françaises! Si j’ai loupé des passages importants, dites-le : ce blog servira à la compréhension, car on ne sait toujours pas si oui ou non, cette constitution européenne changera notre destin, comme le dit Valéry… !

Parait qu’ils s’y sont mis à 25…

Merci pour vos commentaires !

Dan