Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 03 octobre 2005

Posez vos questions à René Dutrey

medium_rene_dutrey.jpgRené Dutrey, 1er adjoint Vert à la Mairie du 14e (en charge de l’environnement, des espaces verts et du tri sélectif) et Président du groupe des Verts au Conseil de Paris sera demain, mardi 4 octobre 2005, l'invité des Forums du NouvelObs.com de 15h à 17h.

En pointe - parfois en guerre - sur tous les dossiers sensibles parisiens (antennes-relais, logement social, transport, environnement...), c'est une occasion intéressante de dialoguer avec lui en direct.

Vous pouvez d'ores et déjà lui poser vos questions en cliquant ici !

Pierre

Plus d'info :
+ ...Et la photo est de travers mais on y peut rien, celle du NouvelObs aussi ! :-)

lundi, 06 juin 2005

Le gouvernement du OUI

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

medium_gouvernement_du_oui.jpg


Le "gouvernement du NON" a fait suscité pas mal de réactions. Que pensez-vous de ce "gouvernement du OUI" (...qui ne regroupe toutefois pas toute la branche PS et Vert qui a également ardemment militée pour le OUI) ?

Pierre

mardi, 31 mai 2005

Référendum sur la Constitution Européenne : des chiffres intéressants

[article modifié le 12 mai 2005 - cf. * en bas de page - "A la demande de Pierre Castagnou"]

Quelques jours après le Référendum du 29 mai dernier, il est intéressant de se pencher sur les résultats de ce scrutin, bureau de vote par bureau de vote, dans le 14e arrondissement.

Alors, dans quels bureaux de vote du 14e a-t-on le plus voté ? Quels étaient les quartiers les plus "OUI-istes" ou "NON-istes" du 14e ? Paris14.info a mené l'enquête...

Les champions du vote

...C'est le bureau n°16, (école élémentaire du 5 rue Prisse d'Avennes - où votre modeste serviteur officiait en qualité d'assesseur titulaire) qui remporte la palme de la citoyenneté avec un taux de participation de 82,63 % !

Il est suivi de près par les bureaux :
- 45 (Ecole polyvalente, 13 avenue Sibelle) avec 82,49%.
- 41 (L.T. Emile Dubois, 14 rue E. Dubois) avec 82,27%.
- et 43 (Ecole élémentaire, 14 rue d'Alésia) avec 81,94%.

Les moins mobilisés

A l'opposé, pour les plus faibles taux de participation, on trouve les bureaux :
- 38 (Lycée F. Villon, 16 av. Marc Sangnier) avec 61,70%.
- 24 (Ecole élémentaire, 134 rue de l’Ouest) avec 70,20%.
- et 34 (Ecole élémentaire, 4 rue M. Rouvier) avec 70,51%.

...des bureaux situés dans le quartier Politique de la Ville où la majorité municipale - qui clame sans cesse son investissement sur ces quartiers autrefois délaissés - serait sans doute bien inspirée de mener une campagne d'information pour une meilleure mobilisation citoyenne lors de scrutins futurs.

Les champions du OUI

Avec 81,45%, c'est le bureau 52 (Lycée Paul Bert 9, rue Huyghens) qui mène la danse du OUI. Il est suivi des bureaux :
- 49 (Collège St Exupéry, 89 bld Arago) avec 78,24%.
- 51 (également situé Lycée Paul Bert 9, rue Huyghens) avec 77,94%.
- ...et 41 (L.T. Emile Dubois, 14 rue E. Dubois) avec 76,95%.

Les champions du NON

Seuls 4 bureaux de vote du 14e sur 55 on placé le NON en tête.
Pour la palme du plus NON-iste, on retrouve le bureau 38 (Lycée F. Villon, 16 av. Marc Sangnier) avec 64,84%. Ce bureau est suivi des n° :
- 24 (Ecole élémentaire, 134 rue de l’Ouest) avec 55,27%.
- 39 (Ecole maternelle, 7 av. M. d’Ocagne) avec 54,51%.
- et à nouveau 34 (Ecole élémentaire, 4 rue M. Rouvier) avec 50,43%.

Des chiffres qui auront sans doute déçu les partisans du NON et Pierre Castagnou au premier chef qui avait pris la tête des opposants du NON dans le 14e tout contre Bertrand Delanoë (*)...

Et si la campagne du NON a visiblement été suivie d'effet au niveau national (c'est le moins qu'on puisse dire !), on constatera le peu d'impact de l'engagement public d'élus de poids dans l'équipe de Pierre Castagnou (Pascal Cherki, Vincent Jarousseau, Carine Petit ou encore Danièle Pourtaud) et des nombreuses manifestations du NON dans le 14e - qui reste pour le OUI légèrement au-dessus de la moyenne parisienne avec 66,48%. Idem pour les partisans du NON de droite, qu'il s'agisse de Nicole Catala ou des soutiens locaux de Nicolas Dupont-Aignan... Dès lors, une question : quelle est l'influence réelle de ces élus sur les militants PS, Verts ou UMP qu'ils ont tenté d'entraîner derrière eux ?

D'autres enseignements ? Votre opinion ? Vous êtes sur un blog, vous avez libre parole.

Pierre Vallet

(*) Nous précisons qu'à la lecture de cet article, Pierre Castagnou a tenu à nous faire savoir que s'il était partisan du NON, il n'a pas fait campagne et s'est tenu en réserve. N'a-t-il pas participé aux différents meeting du NON ? "J'ai accueilli les participants quand ceux-ci avaient lieu dans le 14e arrondissement" nous oppose-t-il. Dont acte. Mais nous remarquerons néanmoins que Pierre Castagnou ne faisait pas partie du comité d'accueil de Ségolène Royal lorsque celle-ci est venu rue Cabanis pour un meeting des partisans du OUI.

Plus d'infos :
+ Vous avez raté un épisode ? Tout au long de la campagne du Référendum, Paris14.info vous a proposé un flux d'actualité Europe et 14e arrondissement sur lequel partisans du NON et du OUI ont débattu, se sont affrontés ou plus simplement informés. Retrouvez toutes ces infos en cliquant ici.

10 601 lecteurs au mois de Mai

...Nous avons donc franchi la barre des 10 000 lecteurs mensuels (pour près de 35 000 pages vues) avec un pic d'audience à 581 lecteurs le 24 mai. Vous êtes également un peu plus de 900 inscrits à notre lettre d'information mensuelle - va falloir penser à actualiser notre colonne de droite :-)

Toute l'équipe de Paris14.info se joint à moi pour vous remercier individuellement de votre fidélité et pour les nombreux articles ou informations sur le 14e arrondissement que vous nous adressez quotidiennement.

L'occasion pour nous de vous solliciter à nouveau et de vous demander de nous aider à mieux répondre à vos attentes en répondant à une ou plusieurs des questions suivantes :
- qu'est-ce qui vous plaît ou vous déplaît sur ce blog ?
- quelles informations ou services souhaiteriez-vous y trouver prioritairement ?
- souhaitez-vous voir l'ergonomie ou le design de ce blog évoluer (une bannière, un logo...) ?
- quelles suggestions sur un plan éditorial ou graphique ?

... Sachant que ce site est intégralement animé par des bénévoles et que ses ressources sont de fait limitées (*).

Voilà... Vous êtes sur un blog, cliquez sur "Commentaires", vous avez la parole !

En vous remerciant à nouveau pour votre concours.

Toute l'équipe rédactionnelle
...et Pierre Vallet
Animateur de Paris14.info

(*) ...Ceci étant dit, pour le moment, nous avons utilisé à plein les ressources gratuites mises à la disposition des internautes sur Internet - à commencer par l'excellente plateforme de notre hébergeur "www.blogspirit.com".

Nous en sommes donc de notre poche pour ...24 € soit une petite douzaine de cafés assis dans le 14e. C'est contrariant mais si les 6 prochains mois nous coûtent la même somme, nous devrions pouvoir faire face :-)

Plus d'infos :
+ Si vous souhaitez rejoindre notre équipe rédactionnelle, c'est facile, il suffit de cliquer ici !
+ Et pour en savoir plus sur notre fonctionnement, notre ligne éditoriale, etc... consultez notre rubrique "A propos" (colonne de gauche tout en haut).

lundi, 30 mai 2005

Le gouvernement du NON

Cliquez sur l'image pour l'agrandir...

medium_le_gouvernement_du_non.jpg


Qu'en pensez-vous ?

Pierre

Plus de ressources :
+ Téléchargez cette photo officielle du gouvernement du NON dans une meilleure définition en cliquant ici.
+ ...Pour jeter sur ce photomontage globale un regard local, découvrez les résultats du Référendum dans le 14e arrondissement !
+ ...Et pour mémoire, le vote de nos élus du 14e : l'enquête.

Traité Constitutionnel Européen : le 14e pour le OUI

Voici les résultats du référendum pour le 14e arrondissement :

Inscrits : 72 430
Votants : 55 818 soit 77,06 %
Suffrages exprimés : 54 882 soit 75,77 %

Le OUI l'emporte avec 36 484 voix soit 66,48 %.
Le NON réalise 18 398 voix soit 33,52 %.

Ces résultats sont tout à fait dans la moyenne parisienne puisque le OUI l'emporte à Paris avec 532 026 voix soit 66,45% quand le NON réalise 33,55% avec 268 627 voix.

On peut donc localement parler d'un revers pour notre Maire d'arrondissement qui s'était fortement engagé pour le NON contre Bertrand Delanoë et avec Laurent Fabius dont il est un des partisans déclaré. Une mauvaise pioche ? Sans doute, si l'on considère qu'avec un taux de participation de 77% (plus de 80% dans certains bureaux - dont le mien !), ce vote peut être interprêté comme un vrai et fort désaveu des partisans du NON made in 14e arrondissement.

Pierre

Plus d'info :
+ Qui pleure, qui rit ? Notre enquête sur le vote des élus du 14e vous donnera sans doute quelques éclaircissements.
+ ...Nous tenterons de publier très prochainement les résultats détaillés de cette élection, bureau par bureau...
...
+ La bourse est en hausse. La Chine vient de revenir sur sa décision de taxer à l'exportation ses T-shirts. Visiblement, cette nuit électorale accouche d'une Europe plus libérale et politiquement affaiblie. Think global - act local ? Plus que jamais, l'heure de la facture approche.

samedi, 28 mai 2005

Traité Constitutionnel Européen : quelques ressources utiles pour se décider !

Bon, demain, c'est ...le jour J. Je veux bien entendu parler de la Fête des Mères. Vous allez courir à droite à gauche à la recherche de cet inestimable présent qui vous permettra d'apparaître enfin aux yeux de votre Môman comme le digne fiston ou la merveilleuse fille d'une formidable Mère... Résultat : pas vraiment le temps de vous faire une idée sur le vote de demain sur le Référendum...

Alors voici 3 ressources on-line gratuites très utiles pour se faire rapidement une opinion :
- Vous avez 30 minutes ? Lisez Ce que change la Constitution Européenne (pour la personne et le citoyen, l'entreprise et le salarié, l'association, le syndicat, le parti politique et les Églises, l'élu et l'administration). 47 pages synthétiques avec une dizaine de tableaux comparatifs extrêment clairs.
- Vous avez 10 minutes ? Lisez La Constitution rend-t-elle le fonctionnement des institutions plus efficace ? Un comparatif en une dizaine de diapositives sur le Traité constitutionnel européen et les traités précédents.
- Vous avez 5 minutes ? Lisez La Constitution préserve-t-elle mieux les intérêts de la France ? Un comparatif en 5 diapositives sur le Traité constitutionnel européen et les traités précédents.

Bon... Ben, sur ce, je vais me coucher parce que demain, y'a bureau de vote de 8h (7h45) à 22h (+ le dépouillement, comptez 23h30 + la fiesta pour la victoire du OUI, comptez 5h) avec mon ami Bernard et ça va pas ête une journée facile... Si vous voulez passer nous dire bonjour rue Prisse d'Avennes :-)

Pierre
Optimiste incurable

Plus d'info :
+ Ben... Pour la Fête des Mères, on vous conseille l'excellent dossier en ligne de nos amis de l'Internaute :-)

vendredi, 27 mai 2005

Pour que l’avenir se construise, le passé ne s’oublie pas

Le refus d’une Europe constituée est révélateur du malaise et du mal être de nos concitoyens. Nous vivons une période d’angoisse, avec nul repère sur le futur. Les extrêmistes de tous bords en profitent et nous assènent leurs arguments impossibles pour nous replier sur les valeurs du passé, et ramassent depuis quelques années des voix – trop de voix.

Mais leurs "Europes", on les a déjà vues. Il y a eu celle qui se disait Nationale et Socialiste, de la France à l’Ukraine, de la Pologne à la Libye, au prix de millions d’êtres innocents spoliés puis assassinés. Puis celle qui s’appelait avec fierté Communiste, idéologie du mur de barbelés qui nous « éloigne », pour ne pas trop avoir à regarder les tortures infligées aux « contre-révolutionnaires », prisonniers politiques ou intellectuels…

Mais comment pouvoir encore écouter les arguments de ces idéologies d’intolérances ? Comment est-ce possible de partager son vote tel leur héritier en politique ? Ils n’ont jamais souhaité notre Europe de liberté, celle dans laquelle nous avons construit un espace à vivre : ils ont toujours été contre la CEE, le traité de Rome, celui de Nice, Maastricht et l’Euro. Ils votaient contre. Et maintenant, la moitié de la France souhaite voter comme eux.

Parce qu’il n’y a plus de confiance, que les petites gens ne sont plus écoutés, que nos dirigeants sont nuls, que certains s’en sont mis plein les poches… qu’il y a des travaux partout, que le pain est moins bon, qu’il a fait trop chaud hier… Y’a plus le lundi de pentecôte… Ma voisine m’a dit…

Comme de nombreuses autres, ma famille a subie l’histoire de l’Europe ; maintenant j’ai des enfants.

Mon pays, la France, propose au citoyen le droit de vote. Ne serait-ce parce qu’il y a inscrite la charte des droits de l’homme, celle qui a toujours manqué dans l’Europe de mes racines, je voterai OUI à cette constitution.

Pour qu’il n’y ait plus jamais au pouvoir ceux qui prônent actuellement le non.

Dan

OUI ou NON au Traité Constitutionnel Européen : décryptez le Vrai du Faux…

J’avais vu le OUI remonter dans les sondages et j’y ai cru. Mais voilà qu’il dégringole. Pourtant, si nous avons chacun l'entière liberté d'être pour ou contre le Traité Constitutionnel, j’entends tellement d’arguments en faveur notamment du NON s'appuyant sur des inepties que ça a finit par me mettre en rogne.

Alors j'ai décidé de vous donner l'ultime chance de faire votre propre opinion en oubliant tout ce que vous avez entendu, parce que malheureusement, trop d'arguments avancés sont archi faux.

Pour débattre de la Constitution, il est un point FONDAMENTAL que les Non-istes ne mentionnent pas : l'essentiel de cette constitution ne fait que reprendre des articles de traités antérieurs DEJA EN VIGUEUR. Je vous invite donc à lire ce document comparant les articles de la constitution avec les traités existants : les articles ne figurant pas sont tout bonnement la copie conforme mot à mot d'articles en vigueur (= vous n'y changerez rien). Or, en dehors de la partie II (reconnaissant un ensemble de valeurs telles que la dignité humaine, les droits de l'enfant, etc...), il n'y a peu de choses révolutionnaires (sauf la protection de l'environnement, enfin intégrée). Inutile donc de voter non à la Constitution parce que vous êtes contre le libéralisme ou la délocalisation... Bien au contraire, parce que la protection sociale est renforcée dans la présente constitution, en votant oui, vous limiterez les dégâts...

Bref, je cache pas que mon coeur et ma raison penchent pour le OUI. J'admets néanmoins la possibilité pour certains d'être pour le non mais tout ce que je vous demande, c'est de voter en toute connaissance de cause. Ne faites pas parti de ceux qui vont gober les arguments de tel ou tel politique dont beaucoup utilisent des arguments fallacieux. Jugez par vous même.

Bonne réflexion.

Angélie

Plus d'info :
+ Dans le genre synthétique et clair, nous vous recommandons également l'excellent dossier de la Fondation pour l'Innovation Politique : "Ce que change la Constitution Européenne". 30 minutes et 45 pages pour se faire une opinion sur une question clé pour la France et nos enfants, ce n'est pas du temps perdu, c'est un investissement.

jeudi, 26 mai 2005

L'appel de Bertrand Delanoë pour le OUI

Reçu à la sortie du métro hier soir, une lettre ouverte de Bertrand Delanoë qui appelle à voter OUI. En voici la retranscription.

-----------------------------------------------

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez, le référendum sur le traité constitutionnel européen aura lieu le 29 mai. Quel que soit votre choix - que je respecte évidemment - l'essentiel est d'honorer notre vie démocratique, en votant.

Pour ma part, je me suis engagé dès l'origine en faveur du OUI. C'est précisément l'objet de la lettre que je me permets de vous adresser aujourd'hui.

Car j'ai la certitude que ce texte, quelles que soient les réserves émises à son sujet, constitue une étape majeure dans l'histoire de l'Europe contemporaine.
Il affirme les valeurs qui unissent 450 millions d'Européens autour d'un modèle de société unique au monde : ainsi, progrès social, plein emploi, égalité des sexes ou développement durable y sont clairement inscrits. La Charte des droits fondamentaux, partie II de ce traité, définit un cadre pour mieux protéger les citoyens en donnant une force juridique inédite au droit de grève, aux services publics ou à la protection en cas de licenciement abusif.

Ce traité garantit également un fonctionnement plus démocratique de l'Europe : le Parlement qui émane directement du suffrage universel, voit ses pouvoirs considérablement renforcés. Autre innovation : la démocratie participative trouve une place particulière dans cette Constitution qui reconnaît le rôle consultatif des associations. Là encore, c'est sans précédent, et à Paris, nous mesurons bien l'intérêt et la richesse d'une telle approche.

Pourtant, dans le contexte actuel, beaucoup de Français sont tentés par un vote de rejet, pour exprimer une colère et même une souffrance sociale bien réelle. Je comprends ces sentiments légitimes. Mais sanctionner l'Europe n'apporterait aucune réponse efficace à ces problèmes. Au contraire : dans un monde où les menaces sont nombreuses, l'avenir de notre pays exige une France plus influente au sein d'une Europe rassemblée face aux super puissances qui cherchent à affirmer leur domination.
Or, quelles perspectives la coalition des forces d'opposition à ce traité pourrait-elle offrir ? Portée par des discours contradictoires, elle est dans l'incapacité de dessiner une alternative crédible.

Le 29 mai, je souhaite donc que Paris proclame sa fidélité à un idéal hérité de la Libération, lorsque la volonté des peuples a donné naissance à l'Europe, pour servir et défendre la paix. A l'heure où nous célébrons le 60e anniversaire de la libération des camps, souvenons-nous de ce legs et du sens profond de l'idée européenne. Par votre vote, vous contribuerez, si vous le voulez, à ce que notre cité pose une pierre nouvelle, fût-elle imparfaite, au service du progrès, du dialogue et des énergies qui s'unissent.

C'est pourquoi j'ai voulu vous dire ma conviction : pour aujourd'hui et pour demain, seul le OUI est porteur de solidarité, de cohérence mais aussi d'espoir.

J'ai confiance dans nos valeurs. Très cordialement,

Bertrand Delanoë


-----------------------------------------------

Ce vote aura donc révélé bien des fractures dans la majorité municipale parisienne - y compris dans le 14e arrondissement - et l'on n'aura pas vu depuis belle lurette une campagne aussi dure entre militants du OUI ou du NON...

Maroun