Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 21 avril 2007

Voterez-vous pour ou contre ?

Demain, c'est le 1er tour de l'élection présidentielle. Pas mal de voies différentes nous sont proposées. Elles promettent toutes le changement vers un avenir meilleur qui reste le seul moteur de l'électeur jusqu'à l'isoloir.

Résumé parfaitement subjectif soulignant les questions auxquelles vous devriez avoir répondu au moment de glisser votre bulletin dans l'urne si vous souhaitez voter pour un candidat - et pas contre un autre...

Nicolas Sarkozy nous propose une France à droite mobilisée autour d'un projet sociétal libéral. Il vous pose donc la seule question qui vaille : existe-t-il dans ce pays une majorité à droite ? Si oui, après, vous aurez une politique de droite. C'est ça la démocratie. Et la rue n'aura rien à dire. Cela semble très inspiré du Thatcherisme. L'essentiel est de renvoyer la balle à son électorat. C'est pour lui qu'il entend gouverner ("I stand for you"). Après, on passe en force quoi qu'il arrive jusqu'aux prochaines élections. Si vous croyez qu'une assise électorale de 30% max au 1er tour lui suffira pour conduire des réformes et casser ces 3 syndicalistes qui paralysent le pays - ou plus prosaïquement si vous avez un appart' à léguer à vos enfants, votez pour lui...

Ségolène Royal défend une France à mi-chemin du libéralisme et du socialisme. Elle veut effrayer les capitalistes et séduire les entrepreneurs. Elle rassemble en son camp des anti et des pro Europe. Mais c'est une femme et elle incarne à ce titre un changement de nature du régime. Elle souhaite interdire le cumul des mandats (chiche ?). Si vous pensez que la candidate socialiste a les reins pour donner une cohérence à tous ses partisans, et à obliger les éléphants à  se saborder en faisant émerger une nouvelle génération politique, votez pour elle...

François Bayrou croit que nos problèmes sont tellement graves qu'il sera nécessaire d'unir droite et gauche pour  les résoudre. Au passage, il espère faire éclater le PS et lui donner une cohérence (Fabius avec l'extrême gauche, Strauss-Kahn avec lui) en créant à côté un courant social-démocrate (avec Jean-Louis Borloo par exemple). Si vous pensez qu'il est possible de réunir toutes les bonnes volontés, de dépasser les clivages pour l'intérêt commun, votez pour lui... Votez également pour lui si vous ne voulez pas que Nicolas Sarkozy soit notre prochain Président. C'est ce qu'on pourrait appeler le vote utile de gauche.

Jean-Marie Le Pen souhaite revenir sur pas mal de choses. Immigration, Europe, Euro, impôts... Si vous n'avez pas aimé la France des 50 dernières années, si vous pensez qu'il faut être plus gentil avec les automobilistes et qu'on devrait arrêter de faire des contrôles routiers incessants alors qu'il y a des voleurs qui continuent à courir tranquille et des gens qui trichent à la Sécu ou qui escroquent les Assedic (on en connaît tous un ou une et parfois dans sa famille !!!), si vous voulez faire chier tout le monde parce que tout le monde vous emmerde à longueur d'année, votez pour lui. Mais si vous préférez sa fille, attendez les prochaines présidentielles. Bon sang ne saurait mentir...

Philippe de Villiers prône la Vendée pour modèle. C'est son pavillon témoin. Si vous aimez la Baule, les Thalasso, l'air marin, la côté sauvage, les sons et lumières et les Disneyland gaulois, votez pour lui. Si vous n'avez pas aimé la France des 50 dernières années ou l'Europe de Bruxelles et de Strasbourg, idem...

José Bové aime la moustache d'Astérix et lever des alters par milliers. Tandis que l'OMC se réunit en secret en Inde (ben, comment il l'a su ?), il lutte parce qu'un autre monde sans OGM et sans Mac Do est possible. Votez pour lui si vous voulez faire un sale coup à MonSanto ou à Dominique Voyet.

Yves Cochet l'affirme sur les marchés du XIVe, Dominique Voyet entrera prochainement en campagne. Mais est-ce bien nécessaire ? Dominique, c'est la meilleure amie de Nicolas Hulot. Le problème, c'est qu'il n'est pas au courant. Si vous pensez que la signature du Pacte écologique est la preuve que l'écologie n'appartient plus aux écologistes, ne votez pas pour elle... Mais si vous pensez qu'une candidate écologiste à moins de 1% c'est une catastrophe écologique, votez pour elle...

Olivier Besancenot est facteur à Neuilly. Il est jeune et n'a jamais vécu en URSS, en RDA ou dans la sympathique Roumanie des Ceaucescu. Mais si vous avez une petite nostalgie qui vous guette, si vous le trouvez sympa et frais, si vous croyez que votre vie vaut plus que leurs profits qui payent vos salaires, si vous êtes sûrs qu'il n'y a que 4 entreprises en France (EDF, SNCF, GDF, La Poste), défendez vos intérêts, votez pour lui...

Arlette Laguiller était banquière. Je veux dire qu'elle a fait toute sa carrière professionnelle au Crédit Agricole avant de prendre sa retraite à taux plein en 2000. Du haut de cette haute expérience des marchés financiers, elle a voté contre l'examen d'une taxe Tobin par le Parlement Européen parce qu'elle est là pour renverser le système, pas pour le réguler. Bravo. Si vous avez une âme de révolutionnaire, votez pour elle, mais n'oubliez pas de pointer...

Frédéric Nihous est chasseur. C'est le candidat de la ruralité. Vous habitez en ville mais vous aimez la campagne ? Vous êtes Gay (il a la cote, paraît-il) ? Vous aimez partir en 4x4 dans votre résidence secondaire pour tuer des lapins ? Votez pour lui...

Gérard Schivardi était le candidat des Maires de France. Et puis finalement, il a simplement obtenu ses 500 signatures. Si vous aimez le socialisme rustique, les travailleurs, Zola, la France du XIXe siècle et les voix rauques du sud, votez pour lui...

Marie-George Buffet est la seule vraie candidate de Gauche populaire et antilibérale. C'est aussi la candidate communiste. On préfère vous le (re-)dire parce qu'il faut bien chercher le mot communiste sur son document de campagne. Si vous croyez que le communisme a de l'avenir et que vous pensez qu'il est légitime de partager votre Triplex avec des sans-abri - on peut bien faire salle de bain commune, non ? - votez pour elle...

Voilà. Nous avons fait le tour. Et on comprend parfois qu'à la veille du scrutin près d'un Français sur 3 n'ait pas encore fait son choix. C'est le syndrôle du restaurant chinois. On regarde la carte, y'a bien des noms qui nous disent quelque chose, mais tant que le serveur ne sera pas là, on n'aura pas choisi et puis, il arrive, et on se lance...

...Et DamDam se demande contre qui vous voterez ? Perso, je sais pour qui je voterai et au 1er tour, je voterai clairement pour un projet. Espérons qu'au second tour nous pourrons toujours voter pour quelqu'un...

Pierre

Plus d'info :
+ A celles et ceux qui partent en weekend, attention : les bureaux de vote ferment à 20h à Paris ! Gare aux embouteillages sur le chemin du retour vers la capitale. Rappelons qu'il n'aurait manqué à Lionel Jospin que deux bulletins par bureau de vote pour être au second tour. Eh oui, chaque voix compte...
+ Vous avez égaré votre carte d'électeur et vous ne savez pas où voter ? La liste des bureaux de vote avec les rues correspondantes est affichée sur tous les panneaux électoraux. Après, vos papiers d'identité suffisent. Bien sûr, il faut cependant être inscrit sur les listes électorales...

vendredi, 20 avril 2007

Nos lecteurs votent Bayrou (bis)

Par deux fois nous avons proposé à nos lecteurs un "vote express" relatif à cette campagne présidentielle. Les résultats du premier vote étaient sans appel. Le deuxième ? Eh bien, nous vous laissons juges...

medium_vote_express_22_avril_2007.jpg

Je sais, cela n'a aucune signification sur un plan national. Mais comme Paris14.info n'a jamais fait une minute de pub autre que du bouche-à-oreille dans le XIVe et que notre blog parle essentiellement du XIVe arrondissement, nous pouvons légitimement penser que nos lecteurs sont très majoritairement "quatorzièmois"... Nous faisons donc un pari : le leader centriste devrait faire un joli score dans notre arrondissement et peut-être plus largement à Paris (sachant que les majorités parisiennes et nationales concordent rarement). Que pensez-vous de ce pronostic ? Vous avez la parole via les commentaires...

Mais puisque François Bayrou semble emporter les suffrages d'une majorité de nos lecteurs - et avant de vous laisser seuls à vos réflexions face aux urnes - nous vous livrons en conclusion deux visions du dernier meeting du leader centriste. La première, faussement candide et pleine d'humour de l'excellent Fred de Mai que je découvre peu à peu et que j'apprécie de plus en plus...


Bayrou et les 5P
envoyé par FdM

Et la deuxième, pour la forme comme pour le fond, puisqu'il s'agit d'un extrait du discours de François Bayrou dans ce même POPB... Tout simplement magnifique...

---------------------------------

C’est ainsi que, pour comprendre, pour reconstruire, il faut réunir. C’est exactement aujourd’hui, comme c’était dans la Résistance. Je n’emploie pas ce mot par hasard. Je pense que le pays est en danger, d’épuisement, de révolte, de fracture. Dans la Résistance, je le dis aux sectaires des deux bords qui refusent que l’on puisse tendre la main par-dessus les frontières et qui nous expliquent que cette France-là et l’autre France sont inconciliables, on ne refuse pas les mains qui se tendent. Dans la Résistance, si l’on se met à refuser celui qui ne pense pas exactement comme vous, alors, ce n’est plus du sectarisme, c’est de la trahison de l’intérêt national.

Le pays est si menacé, si fragile, que je suis du côté de Louis Aragon dans "la rose et le réséda" : “Celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas, tous deux adoraient la belle prisonnière des soldats, c’est la France.

Celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas, tous les deux adoraient la belle prisonnière des soldats. Lequel montait à l’échelle et lequel guettait en bas ? Celui qui croyait au ciel ? Celui qui n’y croyait pas ? Qu’importe comment s’appelle cette clarté sur leur pas, que l’un fut de la chapelle et l’autre s’y déroba, celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas.

Tous les deux étaient fidèles des lèvres, du cœur, des bras, et tous deux disaient : qu’elle vive et qui vivra verra ! “…

Vous savez à qui ce poème est dédié ? Écoutez bien, il est dédié à quatre jeunes hommes qui sont morts fusillés. Ce poème est dédié à Gabriel Péri, député communiste, fusillé en 1941. Il est dédié à Honoré d’Etienne d’Orves, Action française, nationaliste, fusillé. Il est dédié à Guy Moquet, jeune lycéen de dix-sept ans, communiste, fusillé et, enfin, il est dédié à notre camarade Gilbert Dru, philosophe, étudiant philosophe de vingt-quatre ans, chrétien, fusillé le 27 juillet 1944, place Bellecourt, à Lyon.

C’est avec tous cela que l’on fait la France. Ce n’est pas avec du sectarisme. Ce n’est pas avec leur bêtise. Ce n’est pas avec leur fermeture. Lorsqu’il s’agit de reconstruire le pays, on a besoin de tout le monde.

Et, comme, au fond, c’est un poème que nous écrivons, je pense que, pour tourner les pages, dans ses grandes lignes, du programme dont nous avons besoin pour reconstruire la France, il faut trouver des rimes nouvelles et je vous propose donc que nous fassions, de nouveau, rimer France avec d’autres noms avec lesquels elle a, depuis longtemps, perdu l’habitude de rimer.

[…]

Pierre Mendès-France disait ceci, et c’est une phrase formidable : “Il n’y a pas de politiques sans risques, mais il y a des politiques sans chances”.

La novation que nous proposons à la France, ce n’est même pas un risque, c’est sa seule chance et les autres qui refusent cette novation croient qu’ils choisissent une politique sans risques. En réalité, ils choisissent une politique sans chances.

Eh, bien, nous, nous qui allons écrire cette page qui vient de notre histoire nationale, nous allons, en effet, faire rimer France avec croissance, France avec confiance, France avec assurance, France avec chance. Nous allons faire rimer France avec espérance.

Je vous remercie.

Vive la République et vive la France !

[François Bayrou, Palais Omnisport de Paris-Bercy, le 18 avril 2007.]


Plus d'info :

+ Nous vous parlions récemment des bureaux de vote. Vous aimeriez tenir un bureau de vote. Bravo ! Appelez tout de suite la Mairie du XIVe ! Ils manquent encore de bonnes volontés citoyennes...
+ Dès lundi, un nouveau vote express avec les finalistes. A vos marques...

mercredi, 18 avril 2007

Le chiffre : 81 515

81 515. C'est le nombre d'électeurs du XIVe arrondissement qui seront appelés aux urnes dimanche prochain pour le 1er tour de la Présidentielle.

medium_nombre_d_électeurs_XIVe_arrondissement.jpg
Inscrits sur les listes électorales 2001 - 2007 - Paris 14e arrondissement - Source Mairie de Paris.

 

Avec une population en hausse et une recrudescence des inscriptions sur les listes électorales, ce chiffre se traduira-t-il par une participation record ? Réponse dès le 22 avril 2007...

A noter : les bureaux de vote sont tenus par des citoyens bénévoles (généralement des militants des différentes formations politiques de notre arrondissement). Merci donc de saluer leur engagement - ils consacreront cette année 4 dimanches à la vie démocratique de la Nation - par une patience et une bonne humeur à toute épreuve en cas d'affluence...

Mais la tenue d'un bureau de vote est en principe ouverte à tout citoyen en âge de voter. Donc, si vous souhaitez donner un coup de main, c'est le moment de vous signaler en Mairie. Il faut savoir qu'il devient de plus en plus difficile de trouver des volontaires et que c'est l'argument n°1 des contempteurs du vote électronique... Alors si vous êtes attachés - comme nous - au bulletin papier, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Pas dispo toute la journée ? Vous pouvez participer au dépouillement. Dans ce cas, merci de prendre l'initiative de vous signaler auprès du Président du Bureau de vote. Il vous faudra dans ce cas revenir vers 19h55... Comptez entre 1h30 et 2h30 pour achever cette opération qui se déroule la plupart du temps dans une ambiance studieuse et attentive. Viendrez-vous goûter au grand frisson démocratique et étrenner votre toute nouvelle carte d'électeur (*) ?

Pierre

(*) Toutes nos félicitations aux joyeux ronds-de-cuir qui nous ont adressé une carte intitulée "carte électorale" - au lieu de "carte d'électeur". Traumatisés par GoogleMaps les pauvres... On se marre rien qu'à imaginer les 325 fonctionnaires et haut-fonctionnaires qui ont du se pencher sur le bout de papier avec la savante attention requise. Du coup, le mot d'accompagnement de Bertrand Delanoë m'a encore plus touché ! A conserver, c'est le genre d'erreur qui font les collectors.

Plus d'info :
+ Pas envie que la Présidentielle se joue dans un scénario type Bush-Al Gore en Floride ? Pourtant le vote électronique avance en France et Paris14.info soutien la pétition contre le vote électronique.
+ Pour en savoir plus sur la pratique du vote électronique et sur les réserves que l'on peut émettre quant à son utilisation, consultez le blog de François Nonnenmacher, qui s'est particulièrement penché sur la question.

vendredi, 06 avril 2007

Pour un revenu d'existence

Bernard nous adresse ce texte très intéressant sur le Revenu d'Existence. Nous vous le retransmettons. Il reste à l'écoute de vos réactions.

----------------------------

J’avais 20 ans en 1965.

Militant à l’UNEF, nous réclamions à cette époque une « allocation d’études » pour tous les étudiants sans distinction ni référence à la situation des parents. C’était l'embryon du concept de Revenu d'Existence  (RE).

Quarante ans plus tard, les étudiants militant à l'UNEF réclament encore cette même mesure... Depuis cette époque, j'ai toujours défendu le concept d'un revenu dissocié du travail et généralisé à tous les citoyens. Différentes rencontres ont conforté et enrichi cette idée. Mon engagement écologiste et le fait que le RE soit inscrit dans le programme des Verts européens de 2004, m'a incité à écrire ce document pour présenter et défendre cette mesure qui me paraît être la clef de voûte d'une réel changement de société économiquement viable et dont les effets écologiques sont évidents.

J’espère avant tout que cet essai sera compréhensible, et qu'il démontrera la « faisabilité » d'un tel projet. Si ce n’était pas le cas, charge à vous de me le faire savoir. C'est une première ébauche. J'attends vos commentaires (forme et fond).

voir le document : Mise en place du_Revenu d'Existence (format .pdf).

Cordialement et écologiquement.

Bernard

Plus d'info :
+ Le site des Verts dans le XIVe ou notre rubrique XIVe solidaire.

jeudi, 05 avril 2007

TéléParis14 : publiez vos vidéos sur Paris14.info...

...comme Vincent Jarrousseau, un élu (PS) décidément éclectique puisqu'il a réalisé les deux vidéos ci-dessous avant de nous les adresser sur TéléParis14 !

---------------------------------- 


Le 14e contre les fermetures de classes
Vidéo envoyée par jarousseau
Les parents d'élèves du 14e se mobilisent contre les fermetures de classes annoncées à Boulard, Asseline et 12, rue d'Alésia. Trois représentants de parents d'élèves des ces écoles expliquent pourquoi ils sont venus en délégation à l'Académie, pour s'opposer à ces projets.

Librairie "Les minots" Paris 14e
Vidéo envoyée par jarousseau
Linda d'Ornano, responsable de la librairie jeunesse "les Minots" dans le 14ème arrondissement de Paris nous présente son espace.

----------------------------------

Alors, si vous souhaitez publier vos vidéos sur Paris14.info, rendez-vous sur DailyMotion. A bientôt ?

Pierre

Plus d'info :
+ Le blog de Vincent Jarrousseau.
+ Notre rubrique TéléParis14 ici ou sur DailyMotion.

mardi, 03 avril 2007

Procuration, mode d'emploi

...Tout est dit ici ou  et c'est dès maintenant qu'il faut y songer si vous ne pouvez vous rendre aux urnes les 22 avril et 6 mai.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre rubrique "Vie citoyenne".
+ Et notez dans vos tablettes les dates des élections législatives : 10 et 17 juin 2007.

samedi, 31 mars 2007

Mobilisation pour le Pacte écologique (suite)

En écho à la manifestation de soutien au Pacte écologique organisée par Pierre Vallet le 23 janvier dernier en présence de Nicolas Hulot à l'Entrepôt (voir la revue de web de cet événement), nous vous rappelons que la Fondation Nicolas Hulot invite demain 1er avril tous les signataires - et sympathisants - du Pacte à une grande réunion publique au Zénith de Paris puis à un rassemblement au Trocadéro.

medium_pacte_écologique_1er_avril_2007.JPG

Vous n'êtes pas disponibles ? Participez en envoyant le mot "Planete" par SMS au 61617 (0,35€ + prix d'un sms).

Maroun

Plus d'info :
+ Toutes les infos relatives à ces deux manifestations sur le site du Pacte écologique

vendredi, 30 mars 2007

La Manif d'aujourd'hui devant le Ministère de l'Education

Nous avons publié hier la lettre adressée par le Maire du 14ème aux Directrices et Directeurs d'établisements scolaires de l'arrondissement. Cette affaire fait suite aux interpellations de parents d'élèves à Belleville les 19 et 20 mars, et à la garde à vue d'une Directrice d'école, qui a souhaité prendre la défense d'un grand-père sans papiers venu chercher ses petits enfants à leur école.

Aujourd'hui à 14h, devant le Ministère de l'Education Nationale, se tiendra une manifestation, pour soutenir la Directrice de l'école Rampal (19ème) face à l'attitude de sa hiérarchie, le Recteur de l'Académie de Paris.

Ce matin, les parents d'élèves FCPE du groupe scolaire Prisse d'Avennes Sarrette ont affiché une petite note à l'attention des parents, que nous vous retransmettons.

-------------------------

Les parents d’élèves FCPE du groupe scolaire Prisse d’Avennes Sarrette font part de leur totale solidarité avec Madame Valérie Boukobza, Directrice de l’école maternelle Rampal dans le 19ème arrondissement, qui a subi une garde à vue de sept heures pour avoir protégé des enfants devant son école, dont elle a la charge.

Nous faisons également part de notre soutien à l’ensemble des Directrices, Directeurs d’écoles et enseignants, qui s’opposent aux interpellations de parents sans papiers au moment de la sortie des enfants des écoles, méthodes que nous jugeons inacceptables tant au regard du Droit que de l’Histoire de la France.

La FCPE - Paris appelle les parents qui le peuvent, à rejoindre la manifestation unitaire des enseignants au ministère, vendredi 30 mars à 14 h (métro Sèvres – Babylone).

-------------------------

Il faut préciser que ce groupe scolaire n'est pas en grêve, et accueuille tous les enfants.

Alors s'agit-il d'une affaire montée en épingle ? Si les méthodes visibles sur les vidéos des citoyens en résistance avec les forces de l'ordre (voir vidéo ci-après) ressemblent aux méthodes du DAL et autres associations d'extrême gauche ("quand le flic te frôle, tu tombes par terre genre joueur de foot italien et surtout tu restes étendu - dès que tu es arrrêté, tu lèves les mains, ça fait bien à la caméra - tu as un sifflet sur toi et tu t'en sers tout le temps ça fait monter le stress et ça attire du monde, tu crées l'attroupement, etc."), ou si le vocabulaire employé pour décrire ces affrontements semble parfois inapproprié ou dénaturé (voir la très bonne note d'Antoine sur le coup du grand-père chinois ou l'utilisation massive contestée et contestable du terme de "rafle"), des événements récents viennent jeter le trouble sur la méthode Sarkozy.

Je ne parle pas ici des résultats obtenus dans la lutte contre la délinquance - les chiffres sont les chiffres et il se trouvera toujours quelqu'un pour les contester, dire qu'ils sont bons ou mauvais peu importe - mais de l'image de la police dans notre pays. Si je ne crois pas comme Christophe Ginisty que notre pays est en guerre avec sa jeunesse, cette succession d'affaires accrédite l'idée d'une population en guerre avec sa police comme en témoigne cette difficulté pour les forces de l'ordre à accomplir leur mission quotidienne avec le soutien légitime qu'elles sont en droit d'attendre de la population.

Attention : on doit rester méfiant sur devant une manipulation médiatique toujours possible notamment en période électorale. Parfois, tel est pris qui croyait prendre. Souvenons-nous du grand-père tabassé diffusé en boucle en 2002 à quelques jours du 21 avril... Que recherchait-on en diffusant ces images ? Le résultat obtenu fut-il celui escompté ?

Mais il reste aujourd'hui un sentiment de malaise. Contrôles radars, contrôles au faciès, (mise en ?) scène d'émeute dans une gare parisienne - et dans le XIVe arrondissement, rappelons-le, mobilisation de riverains lorsque la Bapsa (Brigade d'assistance aux Personnes Sans Abri) dont le seul défaut est d'intervenir en uniforme s'approche des exclus auxquels elle apporte secours... Tout cela est fou. Probablement dangereux. Qui réconciliera les Français avec eux-même ? 

Dan et Pierre

Ecovillage organisé demain par la Mairie du 14ème

Dans le cadre de la semaine du développement durable, toute la journée du samedi 31 mars, la mairie du 14ème organise un « éco village » au parc Montsouris afin de sensibiliser le grand public aux problématiques du développement durable. Il s’agit de présenter quelques possibilités concrètes d’action individuelles, dans chacun des principaux domaines du développement durable et de l’éco-citoyenneté.

Outre cette profusion de possibilités d'actions et de thèmes, cette manifestation souhaite montrer qu’il n’y a pas de statut privilégié à priori pour agir concrètement. L 'extrême diversité des statuts des participants le prouve : associations, ONG, grandes entreprises, collectivités, SEM, coopératives, banques, ou boutiques de quartier.

A chacun des participants de convaincre les promeneurs qu’il existe d’innombrables manières de s’engager concrètement au quotidien.

Dans le 14ème, pas moins de 16  participants y sont implantés ou y ont une part importante de leurs activités : Artisans du Monde, le Crédit coopératif, le café associatif, la pension de famille Bauer Thermopyles, la boutique Zébrur, la boutique OK ça roule, les jardins partagés du 14ème, les 3 AMAP du 14ème, Urbanisme et démocratie, les services de propreté du 14ème, le point info énergie, la revue architecture à Vivre, la boutique bien être matériaux, l'association Espaces, Caisse Commune, les paniers du Val de Loire.

Les AMAP (associations pour le maintien de l'agriculture paysanne) du 14ème sont les partenaires priviligiés de cette manifestation : ils uniront leurs énergies et leur savoir faire pour proposer de savoureuses soupes et d'autres délicieux produits issus de la production des agriculteurs biologiques avec lesquels ils travaillent.

Lieu de la manifestation : Parc Montsouris, entrée angle av Reille - rue Nansouty sur l’espace bitumé.  

Horaires  : 9 h –  19 h  (identiques à ceux du parc).

Dan

Plus d'info :
 + Notre rubrique Environnement.

jeudi, 29 mars 2007

Une lettre de Pierre Castagnou aux Directrices et Directeurs d'école

Nous vous retransmettons la lettre du Maire du 14ème arrondissement, Pierre Castagnou, qui a été envoyée à l'ensemble des Directrices et Directeurs d'écoles de l'arrondissement, le 26 mars 2007.

------------------------
 
Madame la Directrice,
Monsieur le Directeur,
 
Je tiens à vous dire combien j’ai été choqué et scandalisé par les incidents violents qui se sont produits la semaine dernière devant l’école Rampal dans le 19ème arrondissement et par la garde à vue pendant sept heures de sa directrice.
 
Je partage totalement la très grande émotion ressentie à juste titre par l’ensemble de la communauté scolaire.
 
Un tel comportement des forces de police, agissant sur ordre du Ministre de l’intérieur, dont les arrière pensées électoralistes apparaissent évidentes en la circonstance, est à mes yeux injustifiable.
 
J’ajoute que la directrice de l’école maternelle n’a fait que son devoir en défendant et protégeant les enfants dont elle a la charge.
 
Lors de la séance du Conseil de Paris de ce jour, plusieurs vœux et plusieurs questions d’actualité provenant de la majorité municipale ont condamné ces agissements qui ne sauraient se répéter et ont demandé que cesse toute poursuite à l’encontre de la directrice.
 
La façon indigne dont sont traitées depuis plusieurs mois les familles sans papiers d’enfants scolarisés dans nos écoles n’est pas conforme à la tradition d’accueil et d’intégration de notre pays et à nos valeurs républicaines.
 
C’est pourquoi, dans le 14ème comme ailleurs, nous avons été très nombreux et restons très nombreux à nous mobiliser pour que ces enfants grandissent en France avec leurs familles.
 
Avec mon Adjoint aux affaires scolaires, Vincent JAROUSSEAU, et les élus de la majorité municipale, je veux à cette occasion renouveler aux Directrices et Directeurs des écoles de la République comme à l’ensemble de la communauté scolaire mon entière solidarité et mon total soutien.
 
Je vous prie de croire, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pierre Castagnou

Plus d'info :
+ Des réactions ? Un blog est là pour cela, vous avez la parole dans la rubrique "commentaires".