Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 novembre 2005

Britannicus au Centre Vercingétorix

Vendredi et samedi soir prochain, à 20h30, le Centre d'animation Vercingétorix vous propose de voir ou revoir un grand - très grand - classique : Britannicus de Jean Racine. Voici l'affiche du spectacle :

medium_theatre_centre_vercingetorix.jpg

...Et pour vous raffraîchir la mémoire - si cela était nécessaire - Alexandre Tobaty, le metteur en scène, nous livre son pitch...

« La naissance d’un monstre »

C’est à un voyage malsain et fascinant que nous invite Racine, dans un monde peuplé de personnages, jeunes, fragiles, complexes et sombres, un monde d’affrontements, de chair et de mots. Britannicus est une tragédie moderne et policière, un « requiem » sublime bercé par les alexandrins raciniens...

Camille

Plus d'info :
+ Ouverture des portes: 20h  - Durée de la pièce : 2h15 avec entracte. Tarifs : 3 € adhérent et 5 € non adhérent - Réservations au 01 56 53 53 53.
+ Centre d’animation Vercingétorix - 181-183, rue Vercingétorix (angle rue Maurice Rouvier) 75014 Paris - téléphone : 01 56 53 53 53  télécopie : 01 56 53 69 22 - Site officiel : www.vercin.net - contact@vercin.net

vendredi, 11 novembre 2005

Le "PDP" de Denis Baupin : notre destin en questions (3/3)

Foule des grands soirs lundi 7 novembre dernier à la Mairie du XIVe (salle des mariages…) où Denis Baupin présentait le grand débat sur le Plan de Déplacements Parisien (PDP).

[...Suite de nos articles d'hier et avant-hier]

Vous vous intéressez à ce (riche) débat sur les transports et déplacements à Paris ? Contribuez à la réflexion en cours ! La Ville vous propose un questionnaire (très) longuet mais (très) complet sur les pistes de réflexion en matière de lutte contre la pollution atmosphérique et de déplacements à Paris et en Ile-de-France ...Allez, le 11 novembre est un jour férié. Vous avez bien 10 minutes à consacrer à cette enquête en ligne...

Un regret ? Non, deux. Tout d'abord, cette enquête et cette concertation menée à Paris n'est même pas relayée sur le site internet du Conseil Régional d'Ile-de-France. Quand on sait à quel point les problèmes d'environnement et de pollution parisiens sont avant tout des problèmes franciliens, c'est un comble. De quelle tendance politique est la majorité au Conseil Régional ?

Ensuite, comme le relève Pascal et ParisXIV.com, on notera que si une consultation via Internet est une opération de communication louable, elle ne saurait se substituer à l'organisation d'un référendum "local" (coordonnée avec la Région ?), qui seul permettrait aux Parisiens et Franciliens de trancher.

Article co-rédigé par Dan Krajcman et Pierre Vallet

Plus d'info :
+ Le Plan de Déplacements de Paris, le site officiel mis en place par la Ville : www.debatdeplacements.paris.fr
+ Notre série d'articles du mois d'août dernier sur la pollution atmosphérique et les moyens mis en oeuvre pour y remédier.
+ Notre fil d'actu Circulation et Transports en commun.
+ Notre fil d'actu Propreté et Environnement.

jeudi, 10 novembre 2005

Parti Socialiste : les résultats du scrutin dans le 14e arrondissement

Les militants socialistes étaient appelés hier à se prononcer sur 5 motions défendues respectivement par 5 courants bien identifiés :
Motion 1 : Direction du Parti - François Hollande, Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn - et localement Geneviève Bellenger.
Motion 2 : Laurent Fabius, Jean-Luc Mélenchon - et localement Pierre Castagnou.
Motion 3 : Socialistes Libéraux.
Motion 4 : Utopia.
Motion 5 : Nouveau Parti Socialiste (NPS) - Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Henri Emmanuelli - et localement Vincent Jarousseau ou Pascal Cherki.

Alors, le 14e est-il un fief Fabiusien en terre Hollandaise ? En partie... Voici le détail des résultats de ce scrutin dans le 14e arrondissement et plus spécifiquement dans les deux sections PS du 14e arrondissement (Pierre Bérégovoy et Petit Montrouge) :

PETIT MONTROUGE
Votants: 194
Blancs ou nuls: 1
Exprimés: 193
Motion 1 : 86 ( 44,5%)
Motion 2 : 14 ( 7,2%)
Motion 3 :  3 ( 1,5%)
Motion 4 :  3 ( 1,5%)
Motion 5 : 87 ( 45,1%)
 
PIERRE BEREGOVOY
Votants : 241
Blancs ou nuls : 0
Exprimés : 241
Motion 1 :  82 ( 34%)
Motion 2 : 88 (36.5%)
Motion 3 : 0
Motion 4 : 0
Motion 5 : 71 ( 29,5%)

[Source : NPS 14]

Pierre

Plus d'info :
+ ...Sur le blog du NPS 14.
+ Le site Internet de la section Petit Montrouge.
+ La page spéciale de la section Pierre Bérégovoy.

Le "PDP" de Denis Baupin : notre destin en questions (2/3)

Foule des grands soirs lundi 7 novembre dernier à la Mairie du XIVe (salle des mariages…) où Denis Baupin présentait le grand débat sur le Plan de Déplacements Parisien (PDP). [...Suite de notre article d'hier]

Des questions sur les moyens

Denis Baupin met en avant des préoccupations avant tout axées sur l’écologie et le bien ou mieux-vivre ensemble. Les moyens de cette politique ne feraient-ils pas défaut ? Avec le STIF (syndicat des transports d’Ile de France) englué dans de délicates négociations avec l’Etat, Denis Baupin est privé pour le moment de maîtrise opérationnelle sur les bus et métros. Et que dire du grand absent de la soirée d’hier, le Préfet (traduire l’Etat) qui semble user à plein de sa force d’inertie…

Un partage des compétences à revoir ?

Car Paris n’est pas une ville comme les autres et le Préfet y possède des prérogatives importantes. Certes, le Préfet de Police de Paris n’avait pas été convié à cette réunion locale, mais l’Etat et la Préfecture ont a plusieurs reprises été mis en cause et pointés du doigt sur certains blocages (avenue du Général Leclerc notamment). Les absents ont toujours tort ? Sans doute, suite aux Présidentielles et Législatives de 2002, Denis Baupin ne comptait pas se trouver avec une opposition si dure de l’Etat envers ses projets. Et de fait, les négociations avec le Préfet sont visiblement difficiles…

En outre, depuis 2001, si les chiffres témoignent d’une certaine réussite côté circulation automobile dans Paris intra muros avec une baisse affichée de 13%, les embouteillages constants limitent cette réussite. La pollution atmosphérique stagne. Elle reste à des niveaux identiques et dangereux selon l’OMS.

medium_denis_baupin_debat_deplacements.jpg

Autre point faible, quels sont les moyens financiers de cette politique des transports dans la Ville ? On le voit en ce moment, le STIF réclame à l’Etat des moyens qui n’arrivent pas et qui n’arriveront peut être pas. Dès lors, cette politique basée sur les transports en commun sera-t-elle suivie de nouveaux moyens matériels ?

Le Grand Paris

…Et tout cela devra bien entendu se faire en étroite liaison avec les communes franciliennes de la petite et grande couronne. Car la décongestion des transports de la capitale passe aussi et surout par une construction de lignes RER ou de tramways sur une « moyenne couronne ». Ainsi, comme l’affirme Denis Baupin, « si à Paris les transports en commun sont très denses, dès qu’on dépasse le périphérique, cette densité devient l’une des plus faibles du monde ». Le PDP devra donc s’articuler avec les contraintes des communes voisines de Paris. C’est une nouveauté pour les Parisiens et pour le 14ème : il nous faudra regarder vers Montrouge, Malakoff, Arcueil et Gentilly… A l’heure où nos banlieues, proches ou lointaines, posent question, il est plus que jamais nécessaire de les intégrer à notre réflexion. En matière de déplacements urbains, elles constituent aussi l’espoir d’une vie meilleure pour les Parisiens.

Ainsi en a-t-il été de cette soirée, qui a vu se poser des dizaines de questions, et qui ne fait que (ré)ouvrir le débat général qui passionne les Parisiennes et Parisiens : que doit devenir une capitale comme Paris au XXIème siècle ? Quels choix collectifs et de responsabilités sommes-nous prêts à prendre et à assumer ? Pour quel destin ?

Interrogé par Paris14.info en fin de soirée, Denis Baupin nous répondait : « Il faut passer devant la population pour effacer des idées fausses. Quand aux mécontents, sans prétendre à faire changer les mentalités, je suis toujours plus motivé lorsque j’ai affaire à une opposition ! ».

…L’homme a la forme et paraissait d’ailleurs en bien meilleure forme à 23h qu’à 19h. Sa tournée des 20 arrondissements de la capitale se poursuit. Il est passé par ici, il repassera par là (chez nous) une seconde fois au printemps. Tout est affaire de déplacements.

Article co-rédigé par Dan Krajcman et Pierre Vallet

[Suite et fin de l'article ? Bonus track demain...]

Plus d'info :
+ Le Plan de Déplacements de Paris, le site officiel mis en place par la Ville : www.debatdeplacements.paris.fr
+ Notre série d'articles du mois d'août dernier sur la pollution atmosphérique et les moyens mis en oeuvre pour y remédier.
+ Notre fil d'actu Circulation et Transports en commun.
+ Notre fil d'actu Propreté et Environnement.

mercredi, 09 novembre 2005

Le "PDP" de Denis Baupin : notre destin en questions (1/3)

Foule des grands soirs avant-hier à la Mairie du XIVe (salle des mariages…) où Denis Baupin – épaulé pour l’occasion par Pierre Castagnou et Geneviève Bellenger - présentait le grand débat sur le Plan de Déplacements Parisien (PDP).

Ce plan s’intégrant dans celui des déplacements urbains de la Région Ile de France (appelé PDU), il fera l’objet de débats pendant les six prochains mois, au sein des Conseils de quartier tout d’abord, et lors d’une seconde réunion publique au printemps 2006, avant une grande enquête publique. Des propositions et des demandes sur des aménagements précis de voirie sont attendues, afin d’améliorer les déplacements parisiens.

Les enjeux

Ils peuvent se résumer en une question : du fait de la pollution qu’elle génère, quelle est la place de l’automobile dans une grande capitale comme Paris ? Les grandes questions d’aménagement tournent toutes autour de cette donne, et si sur Paris on envisage par exemple la suppression de la circulation sur les voies sur berges, pour notre arrondissement plus spécifiquement, sont dans le collimateur la trémie de l’avenue du Maine (le tunnel qui conclue l’avenue du Maine et passe sous la dalle de Montparnasse) qualifié « d’aspirateur à voitures » par Denis Baupin, ou l’aménagement de couloirs de bus sur l’Avenue du Général Leclerc. Moins de place pour les voitures, donc moins de voitures, donc moins de pollution : une équation, marque déposée et revendiquée par Denis Baupin.

La concertation

Elle devrait avoir lieu au sein des Conseils de quartier, en particulier dans leurs groupes de travail ouverts à tous (d’après leur Charte). Une enquête publique aura également lieu cet été, identique à celle mise en place pour le PLU. Le futur plan sera au final débattu au Conseil de Paris.

medium_plan_deplacements_paris_pdp.jpg

Un public à 50/50

Mais alors, comment ça s'est passé avant-hier à la Mairie ? Denis Baupin avait devant lui une salle comportant pour moitié des gens mécontents, et pour une autre moitié des personnes relativement satisfaites de la politique mise en place depuis 2001. Son discours et ses réponses prenaient clairement position sur sa détermination à continuer dans la voie tracée jusqu’à ce jour. Denis Baupin déclarait ainsi : « Il y en a qui n’ont rien fait. Moi, j’ai appliqué la politique pour laquelle j’ai été élu et je l’assume, je souhaite la poursuivre. » En augmentant surtout la place des transports en commun, piétons, vélos, rollers, sur la voie publique au détriment de l’automobile. Et d’asséner : « Toutes les communes de banlieue s’y sont mises, y compris celles dirigées par des maires de droite. Je ne vois pas pourquoi à Paris on ne pourrait pas également donner plus de place aux transports en commun ». Denis Baupin souhaiterait donc pouvoir établir avec un Ministre des Transports « plus bienveillant » un « code de la Ville où les plus faibles auraient à chaque fois priorité sur les plus forts : les piétons sur les vélos, les vélos sur les autos, les autos sur les camions… ». Bref, Denis Baupin met en avant des préoccupations avant tout axées sur l’écologie et le bien ou mieux-vivre ensemble.

[suite de notre article demain...]

Article co-rédigé par Dan Krajcman et Pierre Vallet

Plus d'info :
+ Le Plan de Déplacements de Paris, le site officiel mis en place par la Ville : www.debatdeplacements.paris.fr
+ Notre série d'articles du mois d'août dernier sur la pollution atmosphérique et les moyens mis en oeuvre pour y remédier.
+ Notre fil d'actu Circulation et Transports en commun.
+ Notre fil d'actu Propreté et Environnement.

mardi, 08 novembre 2005

Quartier vert 1 - Commerce de proximité 0

On parlait hier soir de déplacements à la Mairie du 14e et nous vous livrerons demain notre compte rendu de cette réunion publique. D'ici là, pour nourrir notre réflexion et mesurer les enjeux, voici l'avis d'un expert qui vient de nous parvenir par mail...

-------------------------------

Objet : Nous venons de fermer...

Bonjour,

Eh oui le seul fleuriste intra muros du 1er Quartier vert de Paris vient de fermer ses portes. 1,2,3 je m'en vais au bois, le fleuriste du 105 rue de la tombe issoire n'est plus. Ironique pour un quartier Vert.

Suite a la mise en place du nouveau plan de circulation dans la portion Tombe-Issoire X Alésia, hélas la clientèle de passage venant de l'autoroute n'y passait plus et même certains riverains ne voulaient plus faire de grands détours...

Dommage, où va-t-on pouvoir aller maintenant dans ce quartier Vert pour acheter des fleurs ?

Dédé
 

Où écouter de la musique dans le 14ème ?

...Tour d'horizon avec Morgand, Président de l'association Musi14 et animateur du Charming, qui nous propose son compte rendu d'un week-end en zicmu dans nos quartiers...

------------------------------

Après de longues semaines où l'on avait l’impression que le 14ème était mort musicalement, j’ai constaté ce week-end une incroyable activité musicale dans le quartier !

Déjà vendredi ça chauffait entre le 24 Bis (Musiques tous les vendredis et samedis soirs) et le bar ZANGO ou un jeune-jeune groupe jouait de la musique d’Europe centrale devant un public à fond...

Ces deux endroits sont pile au croisement Daguerre et Gassendi (voir le plan du quartier).

Samedi, j’ai constaté un CHARMING absolument plein (148 rue du château - croisement rue du Château, rue Didot - là, la musique, c'est toute la semaine...) après la fête d’inauguration du nouveau centre sportif au Moulin des Lapins, où il y avait des contes ...et de la musique.

Enfin, c'était L’ EXPRESS 14, un bar qui relance son activité concerts (75 rue Daguerre - voir le plan du quartier), assez rempli pour écouter un artiste américain pour des standards et des compositions originales. Et le 24 bis ce samedi à nouveau absolument plein aussi.

Et ce lundi, il y avait aussi la fête du centre d’animation Maurice Rouvier (au passage j’aimerais que les acteurs du centre nous envoie des infos en général - 10ème demande)… Voilà.

Morgand

lundi, 07 novembre 2005

Plan de déplacements de Paris : une première réunion importante

C'est le rendez-vous citoyen le plus important du mois. Ce soir, à partir de 19 heures à la Mairie du 14e, en présence de Pierre Castagnou, Maire du 14e arrondissement et de Denis Baupin, Adjoint au Maire de Paris (lourdement) chargé des transports, de la circulation, du stationnement et de la voirie, aura lieu la première réunion sur le Plan de Déplacement de Paris (PDP).

De quoi s'agit-il ? Extrait du site mis en place tout spécialement pour l'occasion par la Ville (notamment illustré par la jolie carte ci-dessous) : www.debatdeplacements.paris.fr

------------------------------

Chaque jour, 10,5 millions de déplacements sont effectués à Paris, tous moyens de transport confondus, que ce soit pour se rendre au travail, à des activités de loisirs, pour faire des courses... Et près de 90 000 tonnes de marchandises sont livrées quotidiennement dans la capitale, à 90 % par la route.

Une extraordinaire mobilité qui rythme la vie de la capitale, mais dont certains effets néfastes sont connus : pollution atmosphérique, nuisances sonores, perturbations du cadre de vie, etc.

Pourtant, les nuisances engendrées par le trafic routier — voitures et transports de marchandises — ne sont pas une fatalité. Le Plan de Déplacements de Paris, lancé par la Mairie en concertation avec les Parisiens et les autres Franciliens, doit permettre d’imaginer la mobilité de demain.

medium_carte-deplacements.gif

Lire l'intégralité de l'article

------------------------------

Ca y est on a compris. Il faut donc imaginer la mobilité de demain. Quels véhicules ? Pour aller de où à où ? Quand ? Pour quels usages ? Et le stationnement ? Gratuit ? Pas gratuit ? Mais avec quels transports en commun ? Et si on passe à l'électrique ou à l'hydrogène ?

...Il y a des tas de questions, des tas de réponses, des tas d'avis - à peu près un par citoyen - et une nécessité : engager une réflexion collective pour le bien de tous... Car les enjeux sont connus, notamment en matière de santé publique et de vitalité économique - nous vous en avions d'ailleurs parlé une bonne partie de l'été (voir notre lettre d'info de septembre 2005).

Alors, envie de contribuer à cette réflexion : préparez votre réunion et à ce soir !

Pierre

Plus d'info :
+ Le débat sur les déplacements à Paris devrait faire couler beaucoup d'encre à en juger par ceux récemment suscités par nos propositions sur l'avenue du Général Leclerc...
+ A noter, un forum a été ouvert. Le débat y est riche, assez exhaustif et parfois animé. Avis aux amateurs.

dimanche, 06 novembre 2005

Pourquoi est il plus compliqué à Paris d'aller à la piscine que chez McDonalds ?

"Désolé, j'ai piscine." On connaît l'argument ou plutôt le prétexte facile. Pourtant, il semble que pour Pierre Guillery, cela soit plus compliqué que cela, en dépit de la réaction rapide de Pascal Cherki, notre Conseiller de Paris en charge des Sports dans la capitale ...et accessoirement élu du 14e.

Pardon, vous avez dit "rapide" ? Nous émettions déjà quelques doutes sur les horaires d'ouverture des piscines du 14e au mois d'août dernier, piscines dont Le Figaro évoquait il y a peu la vétusté. Il semble donc que si rapidité il y a dans la réponse, la résolution des problèmes ne soit pas toujours au rendez-vous. Normal me direz-vous lorsque l'on parle des horaires des agents de la Ville ? Oui. On ne peut pas tout chambouler en un jour. Mais rien n'interdit d'espérer ...Par exemple une nocturne hebdo jusqu'à 21h30 ou 22h en rotation sur nos deux piscines du 14e, ce serait tout de même mieux qu'une ouverture en Nuit Blanche par an.

Pierre

Plus d'info :
+ Sur le site de la Ville, Les horaires d'ouverture et fermeture des piscines parisiennes et plus particulièrement pour le 14e des Piscines Didot et Aspirand Dunant.
+ A noter, la piscine Didot est restée fermée du 21 juin au 30 septembre dernier. Elle vient à nouveau de fermer du 21 au 27 octobre dernier... Ca y est, là, nous supposons que tout est pavé d'or et refait à neuf. Si vous y êtes allés depuis, faîtes-nous part de vos impressions !

samedi, 05 novembre 2005

Vive les blogs d'arrondissement !

...C'est le titre d'un article que consacre le Nouvel Observateur à cette nouvelle tendance dans son cahier Paris Ile-de-France. Extrait :

"Echos du quartier, petites annonces près de chez soi, travaux dans votre rue, tout peut se trouver sur ces sites internet. Le média local des nouvelles générations... (...) Depuis les réunions de blogueurs initiées par « Paris blogue-t-il ? » il y a six mois, les sites internet d’arrondissement se sont multipliés. Objet : répercuter l’information de proximité qu’on ne trouve pas dans les médias traditionnels et notamment les sites de mairie d’arrondissement… « On va parler de l’ouverture d’un kiosque à journaux, ou de l’aménagement d’un trottoir », explique Pierre Vallet, du site paris14.info. « On est un peu le “canard de province” dont on manque cruellement à Paris ! » La force : une extrême réactivité."

Lire l'intégralite de l'article.

Pierre

Plus d'info :
+ ......Et merci à Katia Pecnik, auteur de cet article, qui nous consacre ces quelques lignes !