Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 décembre 2005

C'est beau La vie d'artiste...

...Nous recevons ce mail... Nous vous le retransmettons !

----------------------------------

Je voudrais faire un peu de pub à notre association (à but non lucratif) "La vie d'artiste awd" qui est située dans le 14ème, à deux pas du Parc Montsouris.

Nous écrivons des bios d'artistes parisiens méconnus et oubliés, presque tous Montmartrois. L'action se passe dans le neuvième ou le dix-heuvième, à Montparnasse ou à Saint-Germain. Nos artistes le plus souvent sont autodidactes. Leurs vies sont imprévisibles et poétiques.

La dernière bio "Nous étions trois amis intimes qui avions vingt ans en 1897" relatent les aventures de Bottini et Launay, peintres et graveurs, et de Gaston de Pawlowski, qui a écrit le Voyage au pays de la quatrième dimension

Ce récit vient d'être publier dans la revue Plein chant n° 80. Quelqu'un parmi vous veut-il le lire et le commenter ? Si oui, nous pouvons vous l'envoyer...

Martine

Plus d'info :
+ 5 autres bios ont été éditées par l'association. Pour en savoir plus : www.laviedartiste.org ou viedartisteawd@wanadoo.fr
+ Association La Vie d'artiste AWD - 11 cité Hannibal (voir le plan du quartier) - 75014 Paris.

 

samedi, 10 décembre 2005

Le prochain Conseil de quartier Montsouris - Dareau...

...C'est après-demain, lundi 12 décembre 2005 à partir de 19h30 au tout récent Gymnase Alice Milliat (11 bus rue d'Alésia). Les thèmes suivants seront abordés :

> Présentation du projet de piste cyclable Seine-Cité-Universitaire par la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Ville de Paris.
> La commission Circulation/Déplacement :
- Le Plan de Déplacement de Paris (PDP)
- Les aménagements de voirie en cours et à venir dans notre quartier
> Le Parc Montsouris
> La Commission ZAC Alésia Montsouris
- Etude acoustique
- Accès Passerelle / Parc Montsouris
> Projet du Carnaval Tombe Issoire
> Présentation du Gymnase Alice Milliat et de ses activités par Carine Petit.

La réunion s'achèvera avec un cocktail de fin d'année.

Pierre

Plus d'info :
+ Retrouvez tous les rendez-vous citoyen de votre quartier dans notre rubrique Agenda.

Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans...

...Attention, il y a une erreur sur le site de la Mairie du 14e arrondissement. Le Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans a bien lieu jeudi 15 décembre à 19h30, 7 rue Marie-Rose, salle Antoine de Padoue.

Les thèmes suivants seront abordés :
- les investissements du Conseil de quartier.
- la mise en service de la traverse Bièvre-Montsouris.
- le point sur les groupes de travail...

La réunion sera suivie d'un pot de fin d'année.

Pierre

Plus d'info :
+ Nos fils d'actu Conseils de quartier et Porte d'Orléans - Alésia.
+ Le blog du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans.

Traverse Bièvre-Montsouris : c'est parti !

Comme nous vous l'annoncions dans nos colonnes, la Traverse Bièvre-Montsouris, le bus de proximité des 13e et 14e arrondissement a été inauguré ce matin, samedi 10 décembre 2005.

medium_bus_proximite_paris_xive_arrondissement_22.jpg

Retrouvez notre reportage photo en ligne et découvrez en image le déroulement de cette inauguration.

Pierre

Plus d'info :
+ Ce micro-bus roule au diester et est équipé d'un moteur de 607 HDI. Son moteur diesel est équipé d'un filtre à particule. Fabriqué en petites quantités, il coûte aussi cher à la RATP qu'un bus classique...
+ L'histoire de la Traverse sur notre fil d'actu Bièvre - Montsouris...
+ Vos premières impressions ? Vous êtes sur un blog, laissez-nous vos commentaires.

Les Lumières de Bethléem : un événement de paix !

Depuis 2003 les Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France participent à l'opération "Les lumières de Bethléém".

"Les Lumières de Bethléem" est une opération lancée en 1986, en Autriche, et qui se répète chaque année pendant la période de l'Avent. Quelques jours avant Noël, un enfant allume une bougie dans la grotte de la nativité à Bethléem puis l'emporte jusqu'à Vienne. Une célébration oecuménique y a lieu, en présence de délégations scoutes venues de toute l'Europe. Chacun repart dans son pays avec la flamme. La Lumière de Bethléem continue de se propager et chaque mouvement scout y contribue largement.

Au coeur du 14e les éclaireuses et éclaireurs unionistes du Groupe Local de Paris-Plaisance partagent avec vous leur lumière venue de Bethléem. Venez donc demain dimanche 11 décembre avec une bougie, vous repartirez avec une flamme !

Rendez-vous à midi au Temple de Plaisance situé 95 rue de l'Ouest.

Meera

Plus d'info :
+ ...En ligne : www.eeudf.org/plaisance/ ou www.eeudf.org/lumieres/
+ ...Par mail : chakraverty@wanadoo.fr
+ ...Par téléphone : 01 43 27 59 89 ou 06 87 75 78 12.

vendredi, 09 décembre 2005

Paris blogue-t-il ? IV...

...Les blogueurs du XIVe continuent à se mobiliser. Nouveaux inscrits ?
- Journal du Monde.
- Julo.
- Geoffrey.
- Greguti.
- Nabekor.
- AhBon?.
- Passive Smoking.

Vous êtes du XIVe ? Venez nous rendre visite. C'est dans moins d'une semaine.

Pierre

Plus d'info :
+ Ceux qui étaient à l'affût et se sont inscrits dès l'ouverture du site...
+ Rappel : la soirée est ouverte à toutes et à tous - y compris aux lecteurs de blogs qui peuvent s'inscrire sous www.paris14.info par exemple :-)

Compte rendu de mandat de Bertrand Delanoë : un show bien huilé (2/2)

[suite de notre article d'hier]

Une autre nouvelle ? En négatif, oui. En dépit d'une question précise - combien de logements sociaux nouveaux réellement disponibles chaque année ? - nous ne saurons pas ce que Bertrand Delanoë entend par le "financement" de 4000 logements sociaux par an. Tout juste aurons-nous droit à une confirmation : oui, au nom de la mixité sociale, la Mairie de Paris achète des logements occupés dans les beaux quartiers de Paris... Taux de rotation sur ces logements ? 3%. Au final, moins de 1200 logements sociaux nouveaux seraient mis sur le marché chaque année. Un chiffre inférieur à celui de l'époque Tibéri !

Alors faut-il lutter contre une réalité sociale ou répondre à l'urgence ? Interrogé sur ce sujet, le Maire de de Paris enfourchera son plus beau cheval de bataille. Oui, on peut compter sur lui pour rétablir la mixité sociale dans ces quartiers riches. Quel noble combat, quel panache, quel courage ! Et Bertrand Delanoë de dénoncer ce méchant Maire de droite du 7e (...bouhhhh) qui ergote (...BOOOUUUUHHH) sur le nombre de logements sociaux que l'on pourrait construire dans son arrondissement.

...Un "botté en touche", qui suscite de nouvelles interrogations. En période de flambée immobilière, combien coûte un logement social acheté occupé dans le 16e ou le 7e ? Avec la même somme d'argent ne pourrait-on pas construire plus, mieux et éradiquer plus rapidement le logement insalubre parisien ? Pourquoi les 18e, 19e et 20e arrondissement ne seraient-ils pas demain les 7e et 16e arrondissement de Paris ? C'est bien une explication de ses choix politiques que nous attendions. Car si moins de logements sociaux sont disponibles au nom d'une idéologie et pour un budget supérieur, les 100 000 demandeurs de logement sociaux - un nombre en hausse constante - inscrits à Paris (4 000 dans le seul 14e arrondissement) doivent le savoir.

Avons-nous glané d'autres informations ? Certainement. Mais dans cette opération d'auto-promotion habillée aux couleurs de la démocratie directe, difficile de trier info et intox, chiffres avérés ou assénés et présentés de façon objectivement tendancieuse. "75% des Parisiennes et des Parisiens utilisent les transports en commun pour leurs déplacements" affirme ainsi Bertrand Delanoë. Bien. Les utilisent-ils tous les jours ou occasionnellement ? Seuls les Parisiens se déplacent-ils dans Paris ? Si Bertrand Delanoë base sa réflexion sur ce type de données pour définir sa politique en matière de déplacements intra-muros, c'est-à-dire en considérant Paris comme une île au milieu de nulle part, il ne faut pas s'étonner de voir l'attractivité économique de Paris aux oubliettes et son taux de chômage - autrefois point fort de la Capitale, Paris, c'était notre Amérique à nous... - devenir supérieur à la moyenne nationale. Difficile dès lors de dégager le vrai de la "réalité virtuelle communiquante", ce Paris irréel dans lequel vit notre premier Magistrat Bertrand Delanoë.

Mais si nous ne sommes pas sûr d'avoir appris la vérité, Bertrand Delanoë, lui, aura peut-être lui enregistré quelques retours du terrain et mis les pieds dans le réel. A condition qu'il n'analyse pas les questions les plus dérangeantes comme émanant systématiquement de groupuscules télécommandés par le Parti des Travailleurs ou l'UMP. De manière assez choquante et avec une condescendance certaine, deux habitants ont ainsi vu leurs questions moquées ou disqualifiées au  prétexte d'une appartenance (supposée ? suspectée ? confirmée ? Bertrand Delanoë dispose-t-il d'un service de renseignement chargé de lui désigner les "encartés" qui se seraient glissés dans la salle ?) à une formation politique. Quel toupet, tout de même !!! Tous résidents ? Tous citoyens ? Pour Bertrand Delanoë, le premier militant socialiste parisien, le champion du communautarisme, il y a visiblement des citoyens plus égaux que d'autres, qui méritent des réponses et un respect différenciés.

...Une dernière info avant de se quitter. Bertrand Delanoë, de son propre aveu, ne prend pas les transports en commun. Il est d'ailleurs reparti comme il est venu, en voiture, une 106 - électrique - avec chauffeur. On peut être modeste et ne pas vouloir connaître les problèmes de stationnement.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre reportage photo.
+ Bertrand Delanoë reviendra dans le 14e arrondissement samedi prochain à 11h15 (voir notre agenda) pour une balade en bus de quartier. Rassurez-vous, il s'agit d'une inauguration.
+ Le Journal des bonnes nouvelles parisiennes - édition 2005 est disponible en ligne en cliquant ici.

Bonus :
+ Thomas Dufresne, président du Collectif pour la sauvegarde de la Ferme Montsouris a profité d'une question pour remettre au Maire de Paris en main propre les propositions du Collectif pour sortir du bourbier dans lequel le promoteur continue à entraîner la Ville. Bertrand Delanoë doit apporter une réponse prochaine à ces propositions.

jeudi, 08 décembre 2005

Compte rendu de mandat de Bertrand Delanoë : un show bien huilé (1/2)

Lundi 5 décembre 2005. Dans un gymnase de la rue du Commandant Mouchotte dont tous les accès viennent d'être soigneusement récurés par les services de la Ville, Bertrand Delanoë vient faire son compte rendu de mandat annuel devant une foule attentive.

Allons-y directement : cet exercice de démocratie directe est une escroquerie intellectuelle. Il sonne faux. A force d'être trop cadré dans sa communication, de nous étourdir par sa maestria verbale, d'endosser les habits des plus nobles chevaliers pour mieux enfoncer à la cantonade toutes les portes ouvertes des plus belles luttes, d'être de tous les combats et élans compassionnels du camp des Justes, Bertrand Delanoë en devient imperméable, inaccessible, factice.

D'autant que le déroulement de la soirée aura laissé sur leur faim tous ceux qui attendaient des réponses précises du Maire de Paris. Une heure de discours suivie d'une heure de questions suivie d'une grosse demie-heure de réponses... On imagine la difficulté pour un professionnel de la politique comme Bertrand Delanoë, de répondre avec une heure de recul aux questions d'habitants intimidés par un micro... Et même pas une deuxième séance de questions pour que les éventuels mécontents ou insatisfaits puissent venir à nouveau s'exprimer. Avec un schéma de réunion comme celui-ci, notre Maire de Paris ne risque pas de perdre la face. Certains communiquant jugent peut-être cela habile, mais nous avons trouvé cela plutôt grossier et pas très courageux. La démocratie directe devrait sans doute s'organiser avec plus de spontanéité, dans un échange véritable.

D'autant que les réponses apportées ne sont finalement pas à la hauteur. De l'art de botter en touche... Car, si certains habitants étaient visiblement venus avec leurs questions en poche, Bertrand Delanoë était, lui, venu avec ses réponses toutes faîtes en tête, préférant déléguer aux élus de sa majorité présents en nombre - à l'exception remarquable de René Dutrey, Président du groupe Vert au Conseil de Paris - le soin de se débrouiller avec les questions les plus pointues... Bertrand Delanoë ne répond pas sur les questions concrêtes. Il est dans la Geste, les grandes lignes, la poésie sociale épique et les grandes luttes solidaires qui font vibrer les meilleures heures du Zola qui sommeille en chacun de nous...

Qu'avons-nous donc appris au milieu de ce fatras de bonnes nouvelles assénées comme telles et de formules communiquantes et creuses distribuées avec le sourire mécanique des grands showmen du music-hall ? Pas grand chose. Allez, au milieu de ce florilège, deux infos.

La concertation sur l'accompagnement artistique du tramway tout d'abord. "Elle aurait déjà du démarrer, selon Betrand Delanoë puisque j'ai déjà été consulté..." Aveu confondant d'un Maire de Paris, général en chef de l'armée morte de ses consultants, surpris que sa-démocratie-locale-à-lui puisse dysfonctionner sans qu'il ne s'en rende compte. Car interrogé lors de ses comptes rendus de mandat, Pierre Castagnou nous a déjà confirmé d'une part qu'il n'y aurait pas de concertation mais une réunion d'information des habitants et d'autre part que la Ville ne saisirait pas cette occasion pour promouvoir des artistes du XIVe arrondissement. 4 millions d'Euro seront donc bien dépensés pour installer durablement sous nos fenêtres des oeuvres d'art sans que les habitants du XIVe aient eu leur mot à dire. La concertation, il y a ceux qui en parlent... Espérons simplement que nous échapperons à la fameuse saucisse sur un Doughtnut.

[suite de notre compte rendu du compte rendu, demain...]

Pierre

Plus d'info :
+ Notre reportage photo.
+ Le Journal des bonnes nouvelles parisiennes - édition 2005 est disponible en ligne en cliquant ici.
+ Un autre regard sur ce compte rendu mandat ? Les articles de ParisXIV.com ou de 13EspritMedia.

mercredi, 07 décembre 2005

Envie de shopping dans le 14e ?

...Petits livres, luminaires, bijoux, céramiques, vêtements... Denis vous adresse cette invitation pour une vente spéciale Noël 31, rue de la Sablière (voir le plan du quartier) !

medium_invitation_vente_de_noel_.jpg

Faîtes suivre à vos voisins et autres accros du shopping...

Pierre

Plus d'info :
+ ...Et n'hésitez pas à dire que vous venez de notre part !
+ Vous pouvez télécharger l'invit' dans une meilleure définition en cliquant ici !
+ Toutes les sorties et bons plans du 14e...

Couloirs de bus et quartiers verts...

...Un excellent dossier sur le sujet nous a été signalé par l'un des commerçants du quartier vert Alésia - Tombe-Issoire dans le Nouvel Obs Paris de cette semaine.

Alors Stop ou Encore ? Dossier à lire en ligne en cliquant ici.

Camille