Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 mai 2007

Chateau ouvrier : inauguration des locaux associatifs dimanche 13 mai

Depuis septembre dernier, l'association Florimont est devenue locataire des locaux situés au rez-de-chaussée du Château Ouvrier (bâtiment qu'un certain nombre de gens dans le 14ème, soit à titre individuel soit dans le cadre d'une association, ont contribué à sauver).
Depuis son ouverture, les locaux acccueillent différentes activités comme l'accompagnement scolaire, la préparation de la fête des Thermopyles, le Secours populaire, etc.
Profitant des beaux jours qui arrivent, ces locaux seront inaugurés par un repas de quartier, auquel l'équipe de Florimont vous convie. Durant ce moment de détente il sera présenté le projet de l'association qui s'intitule : "Mémoires et avenir du quartier Pernety".
Ce repas de quartier fera suite à l'inauguration par le Maire de l'Allée du Château Ouvrier, allée qui sépare la rue Raymond Losserand de la place Marcel Paul.
L'équipe de Florimont.
 
medium_chateau_ouvrier.jpg
+ d'infos : le "chateau ouvrier", emblèmatique du quartier Pernety et témoin de la lutte victorieuse contre les promoteurs, est un bâtiment imposant, symbolisant le logement social dans le 14ème. Réhabilité et de nouveau habité depuis 2004, il est situé au fond de l'allée qui porte désormais son nom, à deux pas du métro Pernéty (accès par la rue Raymond Losserand).
+ Vous pourrez voir sa réhabilitation en cliquant ici sur le site qui porte le nom de la Place de la Garenne, située juste derrière ce bâtiment.
Dan

dimanche, 29 avril 2007

Le vide-grenier et le géant Isoré...

... sont arrivés ! La légende dit que ce géant terrorisait les pèlerins, les empêchant de se rendre à St Jacques de Compostelle. Tué au combat  par Guillaume d'Orange, personne n'aurait retrouvé son corps, et la voie menant à St Jacques se serait ainsi surnommée la Tombe d'Isoré ( puis la tombe Issoire...).

medium_Géant_isoré_en_place.JPG

La légende se prolonge avec ce projet de l'école maternelle du 77, rue de la Tombe-Issoire, à l'initiative de sa directrice Jany Loriot, qui avait demandé aux enfants d'imaginer le géant Isoré en dessin. Après la fresque dans la cour de cette école, une artiste du quartier, Corinne Béoust, qui a pour habitude d'exposer des oeuvres sur la façade de son immeuble, s'est alors inspirée des dessins des enfants et a proposé d'exposer ce géant en position recroquevillée, tout timide et penaud. Lui qui serait resté caché dans le grenier de l'école (réapparaissant pour le vide grenier !), il se repent d'avoir fait si peur à ses voisins et leur demande désormais pardon...

 

Les voisins justement étaient tout surpris et étonnés de voir Isoré revenir ce 28 avril de l'an de grâce 2007. Le "qu'est-ce que c'est qu'ce truc ?" faisait déjà son petit tour de quartier... Puis après quelques explications sur les pèlerinages, des sourires apparaissaient sur les visages. "Et combien ça nous coûte ? " (inévitable question du 21ème siècle): trois Conseils de quartiers ont en effet financé 1500 euros chacun sur leur budget dit d'investissement (qui s'élève désormais à 40.000 euros non dépensés pour chaque quartier... géant Isoré déduit) ; il s'agit des comtés de Mouton Duvernet, Montsouris Dareau et Jean Moulin-Pte d'Orléans. Que deviendra cette statue, je traduis par "restera-t-elle ici longtemps ?" Elle est destinée à être déplacée sur d'autres façades d'écoles du 14ème, qui auront un projet pédagogique de même nature, et qui souhaiteront récupérer Isoré...

medium_Géant_isoré_en_place_1_.JPG

Isoré le timide, c'est après tout une manière de revivre un art simple et populaire, que certains qualifient de naïf, mais qui peut soutenir des animations de quartier : le vide grenier aujourd'hui, une fête le 29 septembre, et un esprit village retrouvé grâce aux enfants qui rappellera que Paris aime tous ses parisiens, même les géants cachés dans les greniers.

 

Dan

vendredi, 13 avril 2007

Nul en informatique (ou en Salsa) ?

Plus de souci à vous faire ! Rendez-vous chez Marc, un jeune entrepreneur du XIVe, qui propose des cours d'informatique et de salsa - mais aussi de langues, du soutien scolaire... Non, il ne fait pas tout lui même :-)

medium_o-plaisir-d-apprendre.jpg

 

Toutes les infos sur Ô plaisir d'apprendre !

Un petit conseil : si c'est la salsa qui vous intéresse, dépêchez-vous ! Le cours vient d'être repéré par une émission d'M6. Vous qui avez toujours voulu être une star de la danse...

Pierre

Plus d'info :
+ ...Et c'est à deux pas du métro Edgar-Quinet.

vendredi, 30 mars 2007

La Manif d'aujourd'hui devant le Ministère de l'Education

Nous avons publié hier la lettre adressée par le Maire du 14ème aux Directrices et Directeurs d'établisements scolaires de l'arrondissement. Cette affaire fait suite aux interpellations de parents d'élèves à Belleville les 19 et 20 mars, et à la garde à vue d'une Directrice d'école, qui a souhaité prendre la défense d'un grand-père sans papiers venu chercher ses petits enfants à leur école.

Aujourd'hui à 14h, devant le Ministère de l'Education Nationale, se tiendra une manifestation, pour soutenir la Directrice de l'école Rampal (19ème) face à l'attitude de sa hiérarchie, le Recteur de l'Académie de Paris.

Ce matin, les parents d'élèves FCPE du groupe scolaire Prisse d'Avennes Sarrette ont affiché une petite note à l'attention des parents, que nous vous retransmettons.

-------------------------

Les parents d’élèves FCPE du groupe scolaire Prisse d’Avennes Sarrette font part de leur totale solidarité avec Madame Valérie Boukobza, Directrice de l’école maternelle Rampal dans le 19ème arrondissement, qui a subi une garde à vue de sept heures pour avoir protégé des enfants devant son école, dont elle a la charge.

Nous faisons également part de notre soutien à l’ensemble des Directrices, Directeurs d’écoles et enseignants, qui s’opposent aux interpellations de parents sans papiers au moment de la sortie des enfants des écoles, méthodes que nous jugeons inacceptables tant au regard du Droit que de l’Histoire de la France.

La FCPE - Paris appelle les parents qui le peuvent, à rejoindre la manifestation unitaire des enseignants au ministère, vendredi 30 mars à 14 h (métro Sèvres – Babylone).

-------------------------

Il faut préciser que ce groupe scolaire n'est pas en grêve, et accueuille tous les enfants.

Alors s'agit-il d'une affaire montée en épingle ? Si les méthodes visibles sur les vidéos des citoyens en résistance avec les forces de l'ordre (voir vidéo ci-après) ressemblent aux méthodes du DAL et autres associations d'extrême gauche ("quand le flic te frôle, tu tombes par terre genre joueur de foot italien et surtout tu restes étendu - dès que tu es arrrêté, tu lèves les mains, ça fait bien à la caméra - tu as un sifflet sur toi et tu t'en sers tout le temps ça fait monter le stress et ça attire du monde, tu crées l'attroupement, etc."), ou si le vocabulaire employé pour décrire ces affrontements semble parfois inapproprié ou dénaturé (voir la très bonne note d'Antoine sur le coup du grand-père chinois ou l'utilisation massive contestée et contestable du terme de "rafle"), des événements récents viennent jeter le trouble sur la méthode Sarkozy.

Je ne parle pas ici des résultats obtenus dans la lutte contre la délinquance - les chiffres sont les chiffres et il se trouvera toujours quelqu'un pour les contester, dire qu'ils sont bons ou mauvais peu importe - mais de l'image de la police dans notre pays. Si je ne crois pas comme Christophe Ginisty que notre pays est en guerre avec sa jeunesse, cette succession d'affaires accrédite l'idée d'une population en guerre avec sa police comme en témoigne cette difficulté pour les forces de l'ordre à accomplir leur mission quotidienne avec le soutien légitime qu'elles sont en droit d'attendre de la population.

Attention : on doit rester méfiant sur devant une manipulation médiatique toujours possible notamment en période électorale. Parfois, tel est pris qui croyait prendre. Souvenons-nous du grand-père tabassé diffusé en boucle en 2002 à quelques jours du 21 avril... Que recherchait-on en diffusant ces images ? Le résultat obtenu fut-il celui escompté ?

Mais il reste aujourd'hui un sentiment de malaise. Contrôles radars, contrôles au faciès, (mise en ?) scène d'émeute dans une gare parisienne - et dans le XIVe arrondissement, rappelons-le, mobilisation de riverains lorsque la Bapsa (Brigade d'assistance aux Personnes Sans Abri) dont le seul défaut est d'intervenir en uniforme s'approche des exclus auxquels elle apporte secours... Tout cela est fou. Probablement dangereux. Qui réconciliera les Français avec eux-même ? 

Dan et Pierre

jeudi, 29 mars 2007

Une lettre de Pierre Castagnou aux Directrices et Directeurs d'école

Nous vous retransmettons la lettre du Maire du 14ème arrondissement, Pierre Castagnou, qui a été envoyée à l'ensemble des Directrices et Directeurs d'écoles de l'arrondissement, le 26 mars 2007.

------------------------
 
Madame la Directrice,
Monsieur le Directeur,
 
Je tiens à vous dire combien j’ai été choqué et scandalisé par les incidents violents qui se sont produits la semaine dernière devant l’école Rampal dans le 19ème arrondissement et par la garde à vue pendant sept heures de sa directrice.
 
Je partage totalement la très grande émotion ressentie à juste titre par l’ensemble de la communauté scolaire.
 
Un tel comportement des forces de police, agissant sur ordre du Ministre de l’intérieur, dont les arrière pensées électoralistes apparaissent évidentes en la circonstance, est à mes yeux injustifiable.
 
J’ajoute que la directrice de l’école maternelle n’a fait que son devoir en défendant et protégeant les enfants dont elle a la charge.
 
Lors de la séance du Conseil de Paris de ce jour, plusieurs vœux et plusieurs questions d’actualité provenant de la majorité municipale ont condamné ces agissements qui ne sauraient se répéter et ont demandé que cesse toute poursuite à l’encontre de la directrice.
 
La façon indigne dont sont traitées depuis plusieurs mois les familles sans papiers d’enfants scolarisés dans nos écoles n’est pas conforme à la tradition d’accueil et d’intégration de notre pays et à nos valeurs républicaines.
 
C’est pourquoi, dans le 14ème comme ailleurs, nous avons été très nombreux et restons très nombreux à nous mobiliser pour que ces enfants grandissent en France avec leurs familles.
 
Avec mon Adjoint aux affaires scolaires, Vincent JAROUSSEAU, et les élus de la majorité municipale, je veux à cette occasion renouveler aux Directrices et Directeurs des écoles de la République comme à l’ensemble de la communauté scolaire mon entière solidarité et mon total soutien.
 
Je vous prie de croire, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Pierre Castagnou

Plus d'info :
+ Des réactions ? Un blog est là pour cela, vous avez la parole dans la rubrique "commentaires".

 

vendredi, 23 février 2007

Fermetures de classes : ça suffit !

Depuis plusieurs années maintenant, nous assistons dans le XIVe arrondissement à des fermetures successives de classes dans les écoles. L'école élémentaire de la rue Boulard devrait à nouveau être touchée à la rentrée prochaine.

Si l'on peut comprendre que l'Académie de Paris puisse calculer chaque année que telle ou telle école doivent fermer une classe suite à une baisse des effectifs, on imagine mal qu'à population du XIVe constante, une même école puisse plusieurs années de suite subir une fermeture sans voir le nombre d'enfants par classe augmenter dans des proportions importantes...

Par ailleurs, il est important de noter que l'école élémentaire de la rue Boulard est une des (encore trop) rares à accueillir une "classe d'intégration scolaire" (CLIS) qui a mission objet de permettre à des élèves en situation de handicaps de suivre totalement ou partiellement un cursus scolaire ordinaire. On imagine donc mal comment la réduction du nombre de classes ne pourrait s'accompagner d'une dégradation réelle des conditions d'enseignement.

...Face à cette situation, des parents d'élèves ont lancé une pétition. A lire sur le site de Vincent Jarousseau, élu du XIVe en charge des Affaires scolaires.

Pierre

Plus d'info :
+ Pour prendre un peu de recul, notre rubrique "fermeture de classes".
+ La mobilisation des parents d'élèves peut parfois faire reculer le rectorat. Exemple avec l'école élémentaire de la rue Prisse d'Avennes.

mardi, 20 février 2007

L'Ecole Diwan sous les projecteurs

...Le Maire de Paris Bertrand Delanoë s'est rendu vendredi 16 février 2007 dernier à l'école Diwan de Paris pour une visite officielle, en compagnie du maire du XIVe arrondissement Pierre Castagnou et de la Conseillère de Paris et Conseillère du XIVe Danièle Auffray.

« Nous sommes là pour parler d'avenir » a déclaré d'entrée de jeu le Maire de Paris, au cours de cette visite d'une demi-heure pendant laquelle il a répété son attachement à l'école Diwan de Paris ainsi qu'à la culture et à la langue bretonne, qui constituent selon lui « une part de l'âme de Paris ». Bertrand Delanoë a en outre mentionné ses propres racines bretonnes, en soulignant que son père parlait le Breton, et s'est dit heureux du brassage culturel, ayant lui-même bénéficié d'un mélange de cultures. Il estime que l'enseignement du Breton par immersion "n'exclut pas mais enrichit".

medium_delanoe-diwan-paris.jpg

Cette visite s'est terminée avec le chant par les enfants de l'hymne européen en Breton, et la remise à Bertrand Delanoë d'un livre sur l'histoire des Bretons de Paris, dédicacé et signé par chacun des petits bretonnants de l'école.

Le Président du Conseil Régional de Bretagne, Jean-Yves Le Drian, n'ayant pu se rendre disponible, a symboliquement offert à l'école Diwan de Paris trois drapeaux qui ont immédiatement été pavoisés sur le fronton de l'école : le drapeau européen, le drapeau tricolore et le gwenn-ha-du.

Des reportages ont été ou seront seront diffusés aux journaux télévisés de TF1, TV Breizh, et France3.

Gwenn

Plus d'info :
+ L'événement s'est déroulé sous l'œil attentif des médias, et en présence de Patrick Hervé, président du réseau Diwan national ; d'Annavari Chapalain, Directrice de ce réseau ; de Tanguy Solliec, directeur de l'école ; d'Adeline Ferec, présidente du comité de parents accompagnée par le vice-président François Sermier ; et de Claude Nadeau, présidente du Comité de soutien, accompagnée des membres du bureau Didier Berhault et Jean-Yves Le Bras.
+ En vidéo, notre interview de Claude Nadeau, Présidente du Comité de soutien (Part. 1 / Part. 2).
+ Pierre Castagnou, Maire du XIVe, qui apparaît sur cette photo tout arnaché aux côtés de Bertrand Delanoë, s'est cassé la clavicule. Nous lui présentons tous nos voeux de prompt rétablissement !

mardi, 13 février 2007

Rencontre avec Sylvia Hébert (1/2)

Sylvia Hébert, directrice du Centre social Didot-Broussais (75014 Paris) nous présente le fonctionnement et les activités proposées par les animateurs et bénévoles du centre. Première partie de notre entretien.

Pierre

Plus d'info :
+ Centre social Didot-Broussais - 96 rue Didot - RDC - Porte 7 (voir le plan du quartier).
+ Téléphone du centre social : 01 45 41 46 68.

samedi, 10 février 2007

La Semaine du développement durable : 5e édition

La Semaine du développement durable se tiendra du 1er au 7 avril 2007. Entreprises, collectivités, associations, établissements scolaires et particuliers sont invités à y participer en soumettant leurs actions de sensibilisation.

medium_bandeau_fixe_horizontal_72_dpi.jpg

En résumé très rapide, pour qu'un projet soit sélectionné, il doit remplir trois critères :

  • action en faveur de la sensibilisation au développement durable
  • action valorisant au moins 2 des 3 composantes du développement durable 
  • action s'inscrivant dans une démarche pérenne.

Chaque participant dont l'action aura été retenue recevra gratuitement, par voie postale, une exposition clés en mains composée d'une douzaine d'affiches présentant le développement durable dans la vie quotidienne (alimentation, transports,...). Un Top 100 des actions les plus remarquables sera établi.

Pierre

Plus d'info :
+ ...Rendez-vous sur actu-environnement.com ou sur le site www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr

lundi, 05 février 2007

Mobilisation pour le Pacte écologique : revue de web

C'était le 23 janvier dernier. A l'initiative de Pierre Vallet, animateur de Paris14.info, et dans le cadre des soirées Paris blogue-t-il ?, Nicolas Hulot venait défendre le Pacte écologique devant les blogueurs rassemblés pour l'occasion à l'Entrepôt.

Cette opération de mobilisation a suscité de nombreuses réactions... Revue de web :

Vidéo
PoliticShow / YouVox / Vinvin / NuesBlog / MRY / Mémoire-Vive / iPol / Fabiloubil / Jean-Marie Gall...

medium_NicolasHulot.jpg

"Planet talks" by Eric Tenin (ParisDailyPhoto)

Photo
ParisDailyPhoto (la meilleure - ci-dessus - merci Eric !) / Un recueil sur Flickr / ...Le bel album ci-desous (cliquer pour lancer l'animation flash).

Texte
David Alphand / Dubuc's Blog / NetEco / Les Blogonautes / BlpWebzine / Le blogueur est dans le pré / Tribulations d'un entrepreneur / Mademoiselle Bio / Christelle Satti / L'observatoire des blogs francophones / GroupeReflect / Greg / Emmanuel Vivier / Isabelle Serfaty / AgoraVox / Les enfants du web / Jérôme Bouteiller / Gilles Klein - PointBlog / Alexandre Very / François Van Zon - A l'Imprévu ! / 3 Girls in Paris / Un geste par jour / Richard Menneveux / Laurent Esposito...

Merci à tous les blogueurs qui ont relayé le message du Pacte écologique dans la foulée de cette soirée. Pour bon nombre d'entre eux, il semble que cette rencontre ait provoqué un déclic...

...Si un article que vous avez rédigé à la suite de 7e édition de Paris blogue-t-il ? ne figure pas dans cette liste, n'hésitez pas à nous le signaler en commentaire de cette note.

Maroun

Plus d'info :
+ ...Cliquez ici pour vous informer sur le Pacte ou pour le signer. Objectif : 1 million de signataires !