Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 février 2005

Conseil d'arrondissement : prenez la parole...

Le Conseil d'arrondissement est un lieu privilégié d'information et de suivi des dossiers qui touchent à la vie du 14e. La séance est publique et tous les habitants peuvent y assister. Ils peuvent également y prendre la parole s'ils en ont fait préalablement (en tout début de séance) la demande par écrit au Maire.

Dans la pratique, il n'est pas encore très courant que des habitants interviennent lors d'un Conseil d'arrondissement. Alors, timidité ou "complexité de la procédure" ?

En fait, il n'est pas évident d'intervenir à bon escient et de formuler une question qui se rattache à l'ordre du jour. Beaucoup de personnes se présentent au Conseil en pensant qu'elles pourront prendre la parole librement à un moment ou à un autre... Mais aucune séquence de libre parole n'est prévue dans le déroulement de séance. D'une part, parce que les Conseils de quartier sont faits pour être ces espaces de libre expression (en théorie hélas puisque là aussi, il y un ordre du jour...). Et d'autre part, parce qu'il est important de préserver un espace ou la parole de nos élus reste prioritaire.

D'où une frustration de certains car l'urgence ressentie de s'exprimer sur tel ou tel sujet ne parvient pas toujours à s'ancrer dans le fil des débats...

En dépit de ces contraintes, les interventions des habitants entrent lentement dans les moeurs et le fait que l'ordre du jour soit désormais disponible en ligne - souvent très ou trop tard hélas - permet aux habitants de s'initier à cette prise de parole en public.

Fait positif, elles permettent également d'occuper un espace politique de soutien ou d'opposition aux projets présentés, qui donne une vision sous un angle différent et souvent plus populaire. Une approche de terrain toujours riche d'enseignements et parfois salvatrice car il est clair que dans notre arrondissement, l'opposition est (pour le moins) en petite forme, sauf à considérer René Dutrey (1er adjoint tenace et Vert) comme un opposant au Maire (contraint et PS) du 14e... Ce qui n'est à l'entendre pas loin de la réalité.

Allez, nous ne vous ferons part que d'un seul regret. Les questions orales des habitants ne figurent pas dans le compte-rendu écrit de séance. En effet, le règlement intérieur du Conseil ne prévoyant pas que le public puisse s'exprimer, c'est grâce à un subterfuge - une levée de séance temporaire - que le Maire donne la parole à l'audience... Alors, à quand un relevé écrit de ces interventions ?

Pierre

Plus d'info :
+ Conseil d'arrondissement - Mairie du 14e - salle des mariages - 2, place Ferdinand Brunot (voir le plan d'accès) - lundi 21 février à partir de 19 heures.
+ Intégralité de l'ordre du jour téléchargeable en cliquant ici !
+ L'apprentissage de la démocratie locale passe aussi par une bonne compréhension des règles de fonctionnement d'un Conseil d'arrondissement. Avis au néophytes, vous feriez donc bien de lire ceci pour éviter un désenchantement certain...

mercredi, 16 février 2005

La chaîne de l'amitié se mobilise pour les sans-abri.

L'association La Chaîne de l'Amitié organise chaque année depuis 13 ans un dîner pour les sans-abri. En 2005, l'événement se tiendra samedi 19 février prochain de 19 h 30 à 23 heures dans la salle des fêtes de la Mairie du 14e.

A cette occasion, l'association distribue aux SDF des vêtements chauds, des produits d'hygiène et / ou des produits publicitaires.

L'association attend cette année plus de 350 invités d'un jour. Vos dons sont les bienvenus jusqu'à demain soir, jeudi 17 février- dès lors que vous pourrez les déposer au siège de l'association... Passez simplement un petit coup de téléphone avant !

Maroun

Plus d'info :
+ Association la Chaîne de l'amitié - 11, rue de Coulmiers - 75014 Paris (voir le plan d'accès).
Téléphone - 01 40 44 43 87 - Présidente Madame Pia NICO.

mardi, 15 février 2005

René Dutrey : en campagne ?

...J'allais oublier. Sinon, pour ceux qui seraient disponibles un peu plus tôt, ou qui n'habiteraient pas le quartier Montparnasse - Raspail, mais plus près du quartier Pernety - Plaisance, nous vous signalons la réunion publique organisée par René Dutrey.

medium_pigeonnier_paris14.jpg1er adjoint au Maire du 14e arrondissement et tout nouveau Président du groupe des Verts au Conseil de Paris, René Dutrey interviendra en effet avec une grande liberté - comme à son habitude - sur tous les sujets qui touchent à la vie quotidienne des habitants du 14e arrondissment. Crèches, logement, tramway, circulation, propreté, vous pourrez parler de tout, y compris du très célèbre pigeonnier de la rue Vercingétorix dont il est l'initiateur.

Allez, on se dépêche. Après tout, on n'a pas tous les jours l'occasion de voir un élu vert voler de ses propres ailes...

Maroun

Plus d'info :
+ Réunion publique autour de René Dutrey - mardi 15 février à partir de 19 heures, 48, rue Hyppolite Maindron (voir le plan d'accès).

Conseil de quartier Montparnasse - Raspail : c'est ce soir !

C'est le rendez-vous trimestriel des habitants du quartier Montparnasse - Raspail. Ce conseil remportera-t-il le même succès que celui du quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans qui a réuni près de 150 personnes mardi dernier ? L'ordre du jour en vaut la peine avec au menu :

- Voeu du conseil de quartier Montparnasse Raspail : la réponse du maire.
- Le Plan Local d'urbanisme (PLU).
- L'hôpital Saint-Vincent de Paul - perspectives d'évolution.
- La propreté dans le quartier.
- Le Boulevard du Montparnasse - point de vue des habitants sur le passage des bus en site propre central.
...Et s'il reste un peu de temps, les questions diverses des habitants...

Alors à ce soir ?

Maroun

Plus d'info :
+ Conseil de quartier Montparnasse - Raspail, mardi 15 février, à partir de 20 heures, à l'école élémentaire, 24 rue Delambre (voir le plan d'accès).

lundi, 14 février 2005

Hôpital Saint-Vincent de Paul : un excellent article...

...sur Yanous.com, le premier hebdomadaire francophone du handicap (plus de 120 000 lecteurs). Extrait :

Raffarin contre le polyhandicap ?
Le Premier Ministre annonce le transfert du ministère des affaires étrangères sur des terrains destinés à créer un pôle médico- social pour enfants, jeunes et adultes polyhandicapés. Flop !



Intégralité de l'article à découvrir en cliquant ici...

Julie

Plus d'info :
+ ...Notre fil d'actu Hôpital Saint-Vincent de Paul.

Affichage associatif et commercial : signez la pétition ! (3/3)

Le Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement (CICA) s'est réuni récemment à la Mairie autour de Pierre Castagnou et de Sergio Coronado, délégué à la Démocratie Locale. Thème de la réunion : l'affichage associatif et commercial dans le 14e arrondissement. Devant l'insuffisance criante en la matière, Paris14.info fait des propositions. Nous vous invitons à les soutenir... Suite et fin de notre série d'articles...

medium_affichage_citoyen.jpgNous souhaitions donner un plus large écho aux propositions faîtes par l'équipe de Paris14.info pour un espace d'affichage associatif et commercial digne de ce nom dans le 14e arrondissement.

Si vous souhaitez soutenir ces propositions concrètes ou les enrichir de nouvelles suggestions, nous vous invitons à "pétitionner" en leur faveur ! Destinataire de cette pétition : Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris...

Le texte de la pétition

Pour un affichage citoyen !

Parce que sans une large information locale, il n'y a pas de concertation ou de démocratie locale possible...

Parce que la vie de quartier nécessite un réseau d'affichage de proximité...

Parce que nos petits commerces doivent pouvoir communiquer plus librement pour survivre face à la concurrence des grandes surfaces...

Parce qu'un affichage citoyen régulé, étudié et au format calibré permettra de réduire l'affichage sauvage qui dégrade les murs de nos quartiers...

...Nous, associations, artistes, petits commerçants et simples citoyens de Paris, nous mobilisons pour obtenir un espace d'affichage libre d'accès a minima conforme à la réglementation en vigueur.

A cet effet, nous demandons à Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris, le développement d'un réseau de panneaux d'affichage associatif, commerçant, artistique, civique et citoyen digne de ce nom.


Nous suggérons notamment la mise à disposition d'un espace d'affichage sur :
- les parcmètres,
- les futurs arrêts du Tramway des Maréchaux Sud,
- les arrêts de bus,
- les nouvelles boites postales,
- ... et sur tout autre support à même de permettre une meilleure information locale.

Ce réseau en accès libre pourra être développé en concertation avec les associations locales qui seront appelées à participer au recensement des surfaces appropriées à cet affichage. Les Mairies d'arrondissement et Conseils de quartier seront associés dans sa gestion quotidienne.


Cette Pétition pour un espace d'affichage citoyen est déposée en ligne sur www.petitiononline.com ! C'est un service gratuit, très simple (même si on ne parle pas English - désolé, apparemment pas de site du même genre en Français...), rapide et anonyme puisque les noms des signataires n'apparaissent pas en ligne (seul le nombre de signataires apparaît...). Plus vous serez nombreux et plus l'info locale circulera !

Au fait, à combien de personnes avez-vous déjà fait suivre cet article ??? :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Nos articles d'hier et d'avant-hier :
- Affichage associatif et commercial : les propositions de Paris14.info
- Affichage associatif et commercial : un CICA pour rien ?
+ L'association Urbanisme et Démocratie a proposé que le CICA, les Conseils de quartier et associations du 14e participent à un recensement des emplacement potentiels pour un affichage civique et local de qualité.
+ Pour donner plus de poids à cette pétition, Paris14.info envisage la constitution d'un collectif d'associations. Si vous êtes intéressés par cette idée, merci de nous le faire savoir directement en ligne sur le lien commentaire ci-après... Vous êtes sur un blog et vous avez la parole, alors autant en profiter ! :-)

dimanche, 13 février 2005

Affichage associatif et commercial : des propositions (2/3)

Le Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement (CICA) s'est réuni récemment à la Mairie autour de Pierre Castagnou et de Sergio Coronado, délégué à la Démocratie Locale. Thème de ce CICA : l'affichage associatif et commercial dans le 14e arrondissement. L'insuffisance en la matière est criante... Suite de notre article d'hier...

Pourtant, pour un affichage local "performant" des solutions existent et Paris14.info souhaite faire des propositions inspirées de notre expérience de militants associatifs de terrain.

Partons d'un constat : pour être efficace, l'affichage associatif demande un maillage très fin. L'idéal serait de disposer d'un espace d'affichage rue par rue. Dès lors, il ne fallait pas chercher la solution bien loin...

medium_boite_a_lettre.jpgTout d'abord, pourquoi ne pas disposer au dos ou sur les côtés de nos affreux parcmètres des supports réservés aux affichettes des associatifs ou commerçants locaux ? Ils sont déjà régulièrement squattés par nos Conseils de quartier... Idem sur les boites-à-lettres. Puisque les petites boites de proximité disparaissent (hélas) et sont remplacées par d'énormes frigos jaunes dont la surface généreuse est immédiatement livrée aux tags et à l'affichage dit sauvage (voir ci-contre l'un des "frigos" de la porte d'Orléans...), pourquoi ne pas y installer un support destiné à l'affichage ?

De même, pourquoi n'admettre sur les arrêts de bus ou dans les couloirs de métro que de l'affichage commercial ? Ne serait-il pas possible que la société Decaux humanise un peu sont oeuvre ennuyeuse d'uniformisation des villes en proposant aux associations et aux petits commerçants un espace réservé à de l'affichage citoyen, artistique ou civique ?

Pour un tramway publicitaire ?

Fait accompli ? Difficile de revenir en arrière ? Pourquoi ne pas se battre pour que le tramway des maréchaux serve en la matière de zone pilote ? Devons-nous accepter l'idée d'un tramway 100% publicitaire ? Nous faisions déjà des propositions pour un mobilier urbain plus citoyen le 25 janvier dernier...

le retour du tambour !

Pourquoi notre Mairie d'arrondissement ne proposerait-elle pas un service municipal d'information digne de ce nom ? Ses agents auraient pour mission d'entretenir un réseau local d'information allant de l'affichette chez le boulanger pour les Conseils de quartier à la mise à jour du site internet de la Ville en passant par le porte-à-porte auprès de commerçants, cafetiers, libraires ou bar-tabacs qui sont les meilleurs relais pour une information locale efficace et qui heureusement jouent parfois le jeu de leur propre initiative...

...Amis du blog et du RSS

Enfin, peut-être pourrions-nous suggérer à la Mairie la mise en place d'un blog "information locale" (et d'un flux RSS !) que tous les bloggers du 14e pourraient relayer sur leurs sites. Plusieurs sources pour une meilleure information...

Ces propositions nous paraissent de bon sens... C'est pourquoi, dès demain, nous vous proposerons de les soutenir. Si, si. A suivre !

Pierre

Plus d'info :
+ Oui, en lisant notre article d'hier :
- Affichage associatif et commercial : un CICA pour rien ?

samedi, 12 février 2005

Affichage associatif et commercial : un CICA pour rien ? (1/3)

medium_affichage_citoyen_paris14_2.jpgLe Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement (CICA *) s'est réuni récemment à la Mairie autour de Pierre Castagnou et de Sergio Coronado, délégué à la Démocratie Locale. Thème de ce dernier CICA : l'affichage associatif et commercial dans le 14e arrondissement.

L'enjeu est important. L'information locale est un élément clé de la démocratie participative dont nos édiles sont aujourd'hui les héraults. De plus, avec la question des locaux associatifs, un espace d'affichage réglementé ouvert aux associations et aux commerçants est une des demandes récurrentes des acteurs de la vie de quartier. Les petits commerçants et associations souhaiteraient en effet pouvoir mettre en avant leurs actions d'animation locale.

une Ville de Paris dans l'illégalité, une situation insatisfaisante

Tout d'abord, à mi-parcours de la mandature de Bertrand Delanoë, quelques faits et chiffres (stupéfiants) :
- La réglementation (notamment le code de l'environnement) fait obligation aux communes de proposer aux associations un espace d'affichage libre. La Ville de Paris est aujourd'hui très en retard par rapport à cette réglementation. Le 14e propose en la matière 36 m2 d'espace contre les 66 qui constitueraient le minimum légal.
- Le 14e dispose aujourd'hui de 18 panneaux sous verre (non-réglementaires puisqu'ils devraient être en accès libre) et d'un panneau en affichage libre de 2 m² rue de la Gaité...
- Il faut en moyenne deux mois pour obtenir un emplacement sur un panneau d'affichage libre et près de 6 mois pour les panneaux électroniques Decaux.
- A titre de comparaison, 6 panneaux publicitaires "4x3" représentent une surface de 72 m² d'affichage commercial. Combien de 4x3 dans notre arrondissement ???

Castagnou aux associations : aidez-nous (!?)

medium_affichage_citoyen_paris14_3.jpgLa présentation des résultats de la municipalité actuelle est suprenante puisque tant le Maire du 14e que son délégué à la Démocratie Locale ont demandé aux associations présentes lors du CICA de les soutenir pour obtenir des moyens de la part de la Ville de Paris !!!

Mais de qui se moque-t-on ? Notre équipe municipale ne fait-elle pas partie de la majorité en place ? Voir nos élus quémander le soutien des associations pour obtenir de la Ville de Paris qu'elle rompe les liens incestueux (copyright Sergio Coronado...) qui la lie aux puissant groupes privés qui se partagent le marché de l'affichage commercial à Paris avait quelque chose d'assez cocasse... Et la perplexité voire l'incrédulité des responsables associatifs présents était palpable.

Pourtant, cette demande de soutien révèle bel et bien une grande impuissance et un manque d'écoute caractérisé de la Mairie de Paris. A ce titre, l'absence remarquée - Sergio Coronado l'a publiquement regrettée - de Marie-Pierre de la Gontrie, adjointe (PS) au Maire de Paris en charge de la démocratie locale et des relations avec les associations, en était un aveu supplémentaire. Sur cette question, la majorité municipale est atteinte de schizophrénie et le double discours tenu d'une part aux associations dans le 14e et d'autre part aux afficheurs à la Mairie de Paris tient purement et simplement du - comment dit-on cela poliment ? - euh... foutage de gueule.

Ainsi comment ne pas relever le fait que des associations soient lourdement punies lorsqu'elles osent s'attaquer à une affiche commerciale [NDLR : du coup, on vous recommande le blanc d'Espagne, la craie ou les papiers scotchés :-) qui ne sont paraît-il pas répréhensibles...] quand nos rues, panneaux de circulation, stations de métro et mobiliers urbains en tout genre sont tranquillement parasités par toutes sortes de campagnes publicitaires dîtes de street marketing, un affichage réellement sauvage et des auto-collants franchement collant...

un CICA improductif

Dès lors, les 3 heures de palabres du CICA ont pu paraître un rien décalées. On a certes beaucoup discuté mais les propositions de la Mairie d'arrondissement restent dérisoires : 11 panneaux de 2 m² vont être installés dans notre arrondissement quand une première étude du Conseil de Quartier Pernety recommande l'achat de 12 panneaux d'information pour le seul quartier Pernety. Une évaluation qui à l'échelle du 14e situerait les besoins à 72 panneaux ! Quant à l'affichage pour les petits commerçants, il n'a même pas été évoqué...

Pourtant des solutions existent et Paris14.info souhaite faire des propositions inspirées de notre expérience de militants associatifs de terrain. Des solutions que nous vous exposerons dès demain !

Pierre

Plus d'info :
+ * Le CICA rassemble régulièrement toutes les associations du 14e arrondissement qui y sont inscrites (voir la page que lui consacre le site de la Mairie du 14e.).
+ La liste des emplacements pour les 11 nouveaux panneaux du 14e devait être arrêtée en janvier... Si vous avez le sentiment que ça bouge de ce côté, cliquez ci-après sur "commentaires" pour nous tenir au courant !

vendredi, 11 février 2005

Le Quai d'Orsay à l'Hôpital ? Une très mauvaise idée selon...

...les Chirac. C'est du moins ce que nous apprend le journal Le Parisien dans son édition d'hier...

Le Président de la République "n'aurait pas du tout apprécié de découvrir que Michel Barnier envisageait un déménagement du Quai d'Orsay dans les actuels locaux de l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul, dans le XIVe." « Une très mauvaise idée », aurait tranché le chef de l'Etat, qui n'aurait jamais donné son accord à un tel transfert.

Rappelons que cette installation apparaît incompatible avec le développement d'un centre d'accueil pour les enfants et adolescents handicapés, centre qui fait cruellement défaut à Paris, contraignant un grand nombre de familles à se rendre en Belgique pour trouver des soins adaptés.

Camille

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Hôpital Saint-Vincent de Paul.
+ Le Parti des Travailleurs nous a fait parvenir un tract. Bon, c'est un tract du Parti des Travailleurs... Il faut donc sauver l'Hôpital Saint-Vincent de Paul et voter non à la Constitution Européenne... Mais si nos élus UMP ou UDF locaux ont une idée sur le sujet, ils peuvent aussi nous envoyer son tract :-)

Ferme Montsouris : la Ville de Paris préempte !

Déjà, mercredi dernier lors de sa réunion hebdomadaire, le Collectif de Port-Mahon et de la Ferme Montsouris n'osait y croire et l'on percevait une certaine fébrilité. Le pot de terre allait-il l'emporter sur le pot de fer ?

Et ce matin, la Ville de Paris confirmait la nouvelle : elle préempte les 2700 m2 du site de la Ferme Montsouris, le célèbre 26-30 rue de la Tombe-Issoire.

Fin de partie ? Rien n'est moins sûr. Car le promoteur et actuel propriétaire, qui avait acheté pour 6,4 millions d'euros prétend avoir trouvé acheteur pour 16,4 millions ...Plus de 6000 € / m2 quand la Ville de Paris lui propose 6,5 millions ou 2407 € / m2 ! Il peut dès lors refuser la préemption.

Mais de gros doutes subsistent sur cet acheteur mystérieux dont la Soferim n'a pas révélé l'identité... Certes la Soferim projetait de construire plus de 7200 m2 de plancher (contre 2850 à l'heure actuelle) et un nouveau promoteur pourrait tenter de prendre le relais. Mais sur un site au sol et sous-sol classé, veillé par un Collectif de 38 associations, que la Ville souhaite acquérir et sur lequel elle a refusé plusieurs permis de construire, on se demande qui pourrait être assez fou pour s'embarquer dans la galère ? Et l'offre faîte à la Soferim apparaît soudain comme un dernier bluff dans l'espoir de faire monter les enchères et l'estimation des domaines... Un poker menteur où elle risque sa chemise.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Ferme Montsouris.
+ L'interview de Thomas Dufresne, Président du Collectif.
+ Le site du Collectif de Port-Mahon qui milite pour une restauration du site.
+ La Mairie du 14e souhaite réaliser sur le site un équipement public de proximité, une vingtaine de logements sociaux.