Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 25 avril 2006

Après la vie en rose, la vie en Vert ?

Je ne vous cacherai pas que j'irai avec une bonne dose de curiosité assister ce soir au "Compte rendu de mandat des élus Verts du XIVe"...

medium_compte_rendu_mandat_elus_verts_paris_p1.jpg
medium_compte_rendu_mandat_elus_verts_paris_p2.jpg

A priori, je ne suis pas nécessairement un fan de l'exercice. Mais au niveau le plus concret, au niveau local, débarrassé de ses scories médiatiques, il peut s'avérer plus intéressant, moins factice. On y glane toujours de nombreuses informations...

...Et puis le tract que nous ont adressé les élus Verts et que nous publions ci-dessus est ...euh... Vrai. Oui, les élus Verts ont changé la vie de bon nombre d'habitants du XIVe. En bien ou en mal, je vous laisse juge, mais personne ne peut le nier...

...Et oui, les élus Verts se battent pour faire entendre leurs propositions et leurs différences. Au point qu'on se demande parfois souvent si ce qui divise notre majorité municipale n'est pas plus important aujourd'hui que ce qui la rassemble. De l'action politique au quotidien, aux méthodes en passant par les projets, il semble en effet que les points de désaccords se multiplient et que la cohésion - la cohérence ? - de l'équipe soit menacée.

...Et oui, voir ces jeunes élus défendre leur action, épaulés par un député - Yves Cochet - qui brigue en ce moment même l'investiture de sa formation politique pour les prochaines Présidentielles... Voilà un programme qui vaut le détour. Alors nous irons y faire un tour parce que tout ça nous réconcilierait volontiers avec la Politique. A ce soir ?

Pierre

Plus d'info :
+ Le site d'Yves Cochet, député de la 11e circonscription - XIVe arrondissement.

jeudi, 20 avril 2006

Piste cyclable rue du Couëdic (suite)

L'association Mieux se Déplacer à Bicyclette réagit à l'article de Solal en date du 10 avril dernier...

-----------------------

A propos du contresens cyclable rue du Couëdic

Depuis l'aménagement du quartier tranquille Tombe-Issoire, sur le principe duquel nous étions d'accord, l'association MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette), représentant les cyclistes quotidiens et reconnue par les élus a réclamé l'autorisation de circuler dans toutes les voies à l'intérieur de ces quartiers aussi bien dans le sens de la circulation qu'en contresens avec une signalisation verticale et sans aménagements spécifiques, ceci pour éviter aux cyclistes de fastidieux détours coûteux pour leurs mollets, et plus exposés.

Le quartier "Tombe-Issoire" étant l'un des premiers réalisés, nous avons insisté pour que le système de circulation destiné à empêcher la circulation de transit des voitures au travers du quartier soit "transparente pour les cyclistes" Nous avions mené une action dans ce sens au printemps 2002 en ajoutant des panneaux "Sauf cyclistes" sous tous les panneaux "Sens interdit".

Si cette transparence a été assez vite réalisée (presque 2 ans tout de même) dans le sens sud nord, il n'en a pas été de même dans le sens nord sud intraversable par les vélos en respectant le code. A l'époque il ne manquait qu'un contresens autorisé rue d'Alembert. Las, quand après deux ans d'effort (2005) la mairie a réussi à obtenir l'accord de la préfecture de police pour tenter une "expérimentation" de contresens sans aménagement (??? il y a tout de même beaucoup de peinture), la rue du Couëdic (voir le plan du quartier) qui permettait d'y accéder depuis René Coty avait vu son sens inversé.

Nous réclamions depuis, que cet itinéraire soit complété par l'autorisation d'emprunter ce petit morceau de rue du Couëdic à contresens. Nous ne réclamions pas d'aménagement particulier; mais nous nous réjouissons qu'après 4 ans de coupure on puisse enfin traverser le quartier tombe Issoire du nord au sud. Reste à obtenir ce qui devrait être le corollaire naturel d'un quartier tranquille : l'autorisation pour les cyclistes d'emprunter toutes les rues dans les  deux sens. Cela se fait maintenant dans de nombreuses ville et c'est même devenu la règle en Belgique.

Quant aux restes de la piste de l'avenue René Coty, qui date de 1974, MDB ne saurait que vous conseiller de la bouder et de circuler entre stationnement et circulation en prêtant une attention particulière aux ouvertures intempestives de portières.

L'équipe de MDB

Plus d'info :
+ MDB se bat pour crédibiliser les cyclistes et nous serions heureux de vous recevoir à notre permanence le mercredi de 17h30 à 19h30 au 32, rue Raymond Losserand, dans votre arrondissement,  pour mieux vous faire connaître notre action.
+ Mieux se Déplacer à Bicyclette - 32, rue Raymond Losserand - 75014 Paris - Tél : 01 43 20 26 02 / Fax : 01 43 35 14 06 / e-mail : courrier@mdb-idf.org / site : www.mdb-idf.org.

mercredi, 19 avril 2006

RATP : Mission accessibilité ?

Nous invitions récemment nos lecteurs à écrire à la "mission accessibilité" de la RATP au sujet de cette "rénovation modèle" de la station de métro Alésia - un chantier qui ne prévoit aucun travaux pour rendre accessible aux personnes à mobilité réduite ou tout simplement aux jeunes parents armés d'un bébé et d'une poussette, les couloirs du temps et de la ligne 4... Alors, mission (accessibilité) impossible ? Louis s'est pris au jeu. Un échange révélateur que nous vous livrons ci-après...

------------------------------------

Objet :  travaux station métro Alesia - votre site internet
À :    mission.accessibilite@ratp.fr
Date :  11 avril 2006

Bonjour,
Habitant près d'Alésia, je me suis réjoui des travaux de modernisation de la station de métro entrepris depuis quelques jours. J'apprends aujourd'hui avec étonnement et même incrédulité que rien ne serait prévu, dans ces travaux, pour faciliter l'accès ou la sortie aux personnes à mobilité réduite, ne serait-ce qu'aux personnes avec poussette. Pourtant, vu le nombre d'entrées, on aurait pu imaginer en réserver une à un double escalier roulant (en descente et en montée), et d'aménager aussi au moins la descente intérieure en direction de Porte de Clignancourt...
Pourriez-vous m'infirmer ou me confirmer cette nouvelle ? Je serais aussi intéressé de savoir si votre mission est consultée lors de tels aménagements, et en quoi vous intervenez dans les évolutions de la ratp. Par ailleurs je me permets de vous signaler que certaines pages de votre site internet semblent anciennes : http://www.ratp.info/informer/services.php ("tarifs au 01/01/2004"...) et http://www.ratp.info/informer/aide_reseau_ferre.php ("à l'horizon 2005" ...). D'autres mises à jour seraient-elles utiles ?
Merci pour votre réponse.

Louis

------------------------------------

Objet :  RE : travaux station métro Alesia - votre site internet
De :    mission.accessibilite@ratp.fr
Date :  12 avril 2006

Bonjour,
Effectivement, ces travaux de modernisations correspondent simplement à la rénovation de la station sans aucune intervention sur la partie génie civil. Le métro, à part la ligne 14 et quelques prolongements, n'est pas accessible. C'est pourquoi la RATP, afin de répondre à la loi de février 2005, axe tous ces efforts sur le réseau de substitution qu'est le réseau de surface.
Sur Paris, il y a 25 lignes accessibles (liste en pièce jointe)et l'objectif est que les 59 lignes desservant la capitale, le soient à l'horizon 2010.
En ce qui concerne la mise en place d'escalier mécanique, c'est la loi actuelle qui s'y oppose. En effet, la RATP ne peut plus en installer sans prévoir un ascenseur. Or, je vous l'accorde, la pose de ces escaliers dans un certain nombre de stations faciliterait grandement les déplacements du plus grand nombre et plus particulièrement des personnes ayant des difficultés de mobilité.
Pour finir, les gestionnaires du site Internet travaillent actuellement sur sa mise à jour.
En espérant par ces informations avoir répondu à vos attentes.
Cordialement
Michel XXX
Mission Accessibilité

------------------------------------

Révélateur ? Oui. La RATP aurait donc tiré un trait sur l'idée d'une accessibilité globale de son réseau souterrain tandis que les bus ne seraient eux pleinement accessibles que dans 4 ans. Une information qui va somme toute relativement à l'encontre du discours officiel de la RATP et entre en conflit avec la politique de la Ville qui, si elle décourage l'usage de la voiture pour des transports individuels, ne pourra se satisfaire de tels objectifs...

Pierre

Plus d'info :
+ Les stations accessibles ? Une carte disponible sur le site de la RATP.
+ Les bus accessibles ? Téléchargez le fichier (format .pdf).
+ La Ville de Paris est-elle consciente de ces objectifs en berne de la RATP ? Elle a mis en service le PAM.

jeudi, 13 avril 2006

La Lettre d'information - Avril 2006

Vous êtes maintenant près de 4800 habitants du XIVe arrondissement à recevoir notre lettre électronique mensuelle d'information. Vous la trouverez ici dans un format adapté à une mise en ligne. Etes-vous abonnés ? Vos amis ou proches reçoivent-ils cette lettre ? Faîtes-leur suivre cet article...

...En vous remerciant à nouveau de votre fidélité.

Pierre Vallet
Animateur de Paris14.info

---------------------------------------------

Paris14.info
La lettre d'information - Avril 2006
Culture @ 75014

Peinture, bons plans DVD, théâtre, exposition photographique, concerts, beaux livres, conseils de vos librairies de quartier, portaits à la demande, nouvelle chanson française... La culture, ça bouge dans le XIVe. Artistes, critiques d'un jour et esthètes confirmés nous écrivent, Paris14.info s'en fait régulièrement l'écho. Développez la politique culturelle de l'arrondissement, écrivez-nous !  :-)

Métro Alésia

La RATP se vante à grand frais de ce chantier modèle en matière d'environnement, de traitement des déchets, de nuisances sonores... Pourtant, une "variable" semble à nouveau oubliée : l'accessibilité. Trois mois de fermeture pour un métro plus beau, mais toujours aussi inaccessible aux personnes à mobilité réduite, personnes handicapées ou âgées, jeunes parents en galère avec leur poussette... Vous ne rêvez pas, nous sommes bien au 21e siècle...


Près de chez vous

Subventions aux associations : quels critères ?
Quartier Vert : le débat se poursuit.
Paul Bert : accordez vos violons.
Antennes relais : pétition pour les lanceurs d'alerte.
Plan de déplacements de Paris : Denis Baupin, deuxième acte.
Conseil de quartier : Montparnasse-Raspail vous informe.

Débat
La vente à la découpe, un problème plus complexe qu'il n'y paraît.

Dans la presse
20 Minutes pour s'informer sur... Paris14.info.

L'agenda
Tous les rendez-vous du 14e dans notre agenda de Avril 2006. Une info, une actualité à venir ? Donnez lui de l'écho !

A propos...

Paris14.info est une initiative indépendante réalisée par des habitants de tous les quartiers de notre arrondissement qui nous adressent leurs articles par mail. Il diffuse toute information relative au XIVe arrondissement de Paris. Son équipe éditoriale est donc ouverte et nous vous invitons à devenir l'un de nos correspondants.

Si vous souhaitez publier une information, adressez-nous votre actualité, vos billets d'humeur ou louanges sur contact@paris14.info.

Pierre Vallet et toute l'équipe de Paris14.info
www.paris14.info
Le blog des habitants du XIVe arrondissement
!


 

 

vendredi, 07 avril 2006

Développement durable : le XIVe leader ?

J’ai rêvé d’un Agenda 21 dans le XIVème arrondissement.

Pourquoi ? Parce qu’au regard des polémiques actuelles et passées au cœur de notre arrondissement et au-delà (tramway, quartiers verts, dessertes de bus…), la mise en place d’un Agenda 21 bien en amont des projets auraient permis de mieux planifier ceux-ci et éviter ainsi de nombreux conflits.

En effet, l’Agenda 21 local est un processus permettant aux collectivités d’intégrer localement et concrètement le développement durable sur leur territoire, en partenariat avec tous les acteurs de la communauté (habitants, associations, élus…). Cette initiative est née lors de la Conférence de Rio en 1992, celle-là même qui a tiré la sonnette d’alarme contre le réchauffement climatique.

Mais comment élabore-t-on un Agenda 21 ? Le processus se déroule en 3 phases :
> La 1ère consiste à établir un diagnostic en dressant un état des lieux des politiques sociales, environnementales et économiques (les 3 piliers du développement durable) du territoire.
> Le diagnostic sert ensuite de point de départ à la concertation avec tous les acteurs au travers de forums citoyens, d’ateliers, d’enquêtes… Elle fait partie intégrante de la démarche.
> Un plan d’actions peut alors être rédigé, restituant l’ensemble des propositions en les hiérarchisant (par thématique, faisabilité…). C’est lui qui va orienter les politiques de développement durable à court, moyen et long terme de la collectivité.

Si ce travail – qui peut durer 3-4 ans – nécessite l’étroite collaboration des élus, il est de mise de le confier à un bureau d’étude ou une agence, présentant l’énorme avantage de disposer ainsi d’un regard extérieur et objectif, tout en offrant une expertise normalement multidisciplinaire (urbanistes, environnementalistes, économistes, sociologues…) capable d’avoir une approche transversale du territoire.

Alors je me suis mise à rêver… rêver que nos politiques parisiens avaient lancé une enquête préparatoire au plan de déplacement avant de tout chambouler les sens des rues ou de réduire la circulation sur les grands axes, rêver qu’il y avait eu une réelle incitation à la construction écologique avec des stratégies claires, plutôt que de lancer épisodiquement quelques campagnes très coûteuses et ne touchant pas toujours les cibles visées…

Helsinki, La Hayes, Rome, San Francisco, mais aussi des villes comme Lille ou Toulouse…toutes ces (grandes) villes ont osé se lancer. Et à Paris ? Il a fallu attendre juin 2005 (après 4 ans d’investiture)  pour que le Maire de Paris annonce l’engagement de la ville à lancer son Agenda 21 …longtemps après tous ces gigantesques travaux modifiant profondément le fonctionnement de quartiers entiers et de leur voisinage sans la moindre réflexion globale à l’échelle de la ville. Et depuis ? Silence radio…

Sachant que pour une ville comme Paris, au moins 2 ans de préparation seront nécessaire entre l’engagement et le lancement du processus (préparation des appels d’offre, sélection des équipes, mise en place des comités de pilotage…), cela nous donne un démarrage en… 2008, en pleine élection municipale ! Utopique ou …timing parfaitement calculé diront les mauvaises langues.

Voilà pourquoi je me suis mise à rêver... Rêver qu’à défaut de Paris, notre XIVème arrondissement oserait lancer un Agenda 21 (plus facile à mettre en œuvre à cette échelle) pour marquer son véritable engagement sur la voie du développement durable.

Angélie

Plus d'info :
+ "La démarche Agenda 21 locaux", préparé par le Comité 21 (Comité français pour l'environnement et le développement durable).
+ Un exemple concret : l'Agenda 21 du Grand Lyon.

Plus d'info (bis) :
+ Angélie est une "VIB" (Very Important Blogueuse) du XIVe. Elle anime le blog "Un geste par jour" qui est aujourd'hui l'un des blogs les plus fréquentés de la blogosphère "soucieuse de l'environnement".
+ L'idée d'un Agenda 21 dans le XIVe vous séduit ? Contactez-nous ou réagissez via les commentaires. Un petit groupe est en train de se constituer autour d'Angélie !!!
+ ...Incroyable : il n'est toujours pas obligatoire de construire selon les normes HQE (Haute Qualité Environnementale) à Paris. Vous ne rêvez pas, nous sommes bien en 2006...

jeudi, 06 avril 2006

Une plantation d’arbres rue Alphonse Daudet

Les habitants du XIVème ont eu lundi l’occasion d’assister à une plantation d’arbres pour le moins inhabituelle sur la placette située à l’angle des rues Alphonse Daudet et Leneveux.


medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_2_.jpg

En effet, sous un beau soleil de printemps, l’équipe de jardiniers et d’employés de la Direction des Parcs, Jardins et Espaces Verts menés par Hervé Sitar, était reçue par un comité d’accueil venu tout exprès pour l’occasion : deux classes de primaire de l’école Prisse d’Avennes, leurs enseignantes, des membres du Conseil de Quartier Jean Moulin Porte d’Orléans, et une représentante de la Mairie du XIVème, qui ont eu l’heureuse initiative de ce happening printanier et pédagogique. Un bel emplacement, dont l’idée n’émane pas d’ingénieurs ou de responsables politiques mais d’habitants et de leur Conseil de quartier : un exemple à suivre !

medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_11_.2.jpg

Les deux « Poiriers de Chine », de leur nom botanique Pyrus Calleryana « Chanticleer » ont été plantés sous les regards médusés de l’assistance, enfants, promeneurs et habitants rendus curieux par l’animation, tout aussi peu habituelle que la bonne humeur régnante. Les jardiniers, encouragés par la curiosité des petits et des grands, ont répondu à une foule de questions sur ces deux arbres qui ont huit ans (l’âge des enfants), viennent de pépinières et ont été plantés « en motte », ce qui permet d’avoir des sujets d’un beau volume, et d’amener leurs chances de reprises à un taux de plus de 90%.

medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_28_.jpg

Les deux arbres font déjà cinq mètres et seront arrosés tous les quinze jours pendant trois ans. Robustes, ils résisteraient à la pollution et on l’espère aussi aux parasites et autres pestes végétales qui font pas mal de dégâts parmi les érables du Boulevard Raspail, ou les sophoras de la rue d’Alésia. La terre de plantation est enrichie en roche volcanique pour nourrir et garantir l’aération des nouvelles racines. Déchargés par une grue, les arbres ont été soigneusement installés dans deux trous creusés à l’aide d'une mini pelleteuse. Sa manipulation a d’ailleurs suscité chez les enfants autant d’intérêt que les explications de l’équipe…

medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_22_.jpg

Mais nous avons eu, une fois n’est pas coutume, la chance d’entendre des professionnels nous parler avec enthousiasme de leur métier, qui consiste à planter, à tailler et à abattre des arbres, activités qui ne sont pas toujours acceptées avec autant de joie qu’une plantation, alors qu’elles sont également indispensables.


medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_20_.jpg

On émet le souhait que dans les hautes sphères de la Direction des Parcs et Jardins, un responsable entendra notre demande : plus de verdure et de diversité pour les rues de Paris ! Plus de façades végétalisées, moins d’alignements mornes de platanes, et pourquoi pas, comme le propose Dan Krajcman du Conseil de Quartier, des alignements panachés (d’érables, chênes, tilleuls, gingkos, fruitiers…) ?… Les magnifiques gingkos de l’avenue Reille, ou les Pawlonias récemment plantés rue Friant nous laissent penser qu’une évolution dans ce sens serait possible !

medium_plantation_d_arbres_le_3_avril_rue_daudet_31_.jpg

Les enfants on pu repartir avec quelques branches bourgeonnantes coupées, afin de maximiser les chances de reprises des arbres. On imagine les vocations nées en ce début d’après-midi ensoleillé d’avril… Un grand merci à Hervé Sitar, Fabien et tous les autres ouvriers de l’atelier Saint Yves de la direction des Parcs, Jardins et Espaces Verts.

Ama

Plus d'info :
+ Pour les amoureux des arbres, quelques liens utiles :
http://jardins.paris.fr le portail qui recense les nombreux événements liés aux parcs et jardins à Paris.
http://www.paris.fr/portail/Parcs/Portal.lut?page_id=5596 les lieux de découverte et d’initiation liés à l’écologie urbaine et à l’environnement
http://www.jardinons-alecole.org/ pour éveiller, même et surtout à Paris, les enfans au monde végétal

mercredi, 05 avril 2006

La Voix du 14e : journal chrétien d'information ...en ligne

...Après la paroisse Saint Pierre de Montrouge, c'est au tour de la Voix du 14e de faire ses premiers pas sous format blog. Certes, l'équipe semble toujours un peu rôdage sur le plan de la forme, mais le contenu est là et l'info souvent intéressante comme cette interview de Marcel Pochard, le nouveau Président de la Cité U, qui confirme la création de deux nouvelles maisons...

...En tout cas une bonne nouvelle pour la communauté catholique du XIVe qui s'était émue de la disparition de la Voix dans son format papier. Bravo à la nouvelle équipe !

Pierre

Plus d'info :
+ La Voix du 14e - anciennement la Voix de Saint Pierre - a plus de 90 ans. C'est le plus vieux journal du XIVe. Un blog à découvrir en cliquant ici.
+ Vous souhaitez rejoindre l'équipe de rédaction de la Voix ? Contactez-les !!!

mardi, 04 avril 2006

Blocage du lycée Paul Bert : un élu intervient...

Les manifestations anti-CPE ont touché très largement le XIVe arrondissement ces derniers jours. La circulation sur le périphérique, Porte d'Orléans et l'avenue du Général Leclerc a été très régulièrement perturbée par des groupes de de jeunes manifestants.

Hier, c'était au tour du blocage du Lycée Paul Bert par des lycéens anti-CPE. Mais le concours et le soutien notable de Vincent Jarousseau, adjoint aux affaires scolaire de la Mairie du XIVe (une visite nettement moins virtuelle qu'à l'accoutumée) dans cette opération - au sein même de l'établissement - fait couler de l'encre puisque nous recevions dans la soirée cette lettre ouverte...

-------------------------------------

M. Jarousseau,

Je viens d'apprendre par l'intermédiaire de mon fils Romain élève en seconde au lycée Paul Bert que vous étiez ce matin à l'intérieur de l'établissement afin de soutenir certains élèves désirant bloquer l'entrée principale rue Huyghens.

Contrairement à votre droit, vous avez pris la parole dans la cour et apporté votre soutien à ce blocage je cite : "au nom de la Mairie du 14"!

Mme la Proviseure vous a immédiatement invité à stopper votre intervention.

Ne remettant absolument pas en cause le droit de grève, valeur fondamentale dans notre République, je ne peux que déplorer ce genre de comportement. Résultat : l'établissement est à nouveau fermé ce jour, demain et après demain.....

Tout en faisant abstraction à la question : "pour ou contre le CPE?" il est anormal qu'un élu prenne position à l'intérieur d'un établissement public et appelle à la fermeture de celui-ci !

En signe d'un profond désaccord et de protestation avec la position officelle de la Mairie du 14ème, sachez que j'envisage fortement de remettre dans les prochains jours ma démission de Président de "l'Association des Jardiniers de l'Aqueduc" situé au 2 rue de l'Empereur Julien 75014 Paris.

Très sincèrement attristé par votre opération "coup de poing".

Cordialement

Mr Thierry Le Dez
Parent d'élève et Président de l'Association des Jardiniers de l'Aqueduc

-------------------------------------

...Aux dernières infos, Pierre Castagnou aurait rappelé à l'ordre son adjoint et présenté ses excuses au Lycée. Votre avis ? L'intervention d'un élu au sein même d'un lycée et "au nom de la Mairie du XIVe" est-elle choquante dans ce contexte tumultueux ?

Pierre

Plus d'info :
+ Il est important, pour analyser les avis des uns et des autres, d'avancer à visage découvert. J'ouvre donc le bal... Je suis à titre perso favorable au CPE.
+ ...Manifestations, blocages de lycées, si vous rêviez de vacances sportives, il reste encore quelques places :-)

Rue Morère... Si ce n'est le 13, sera-ce le 19 ?

...Un projet immobilier était annoncé au 13 rue Morère.

...Vous pensiez que ce serait une crèche ? Eh non. Retoqué pour des raisons techniques d'accessibilité du site (*) et de sécurité incendie, le projet de structure d'accueil pour la petite enfance fait place à une résidence sociale de 10 studios, et une vingtaine de logements sociaux classiques.

Autre version défendue par les riverains, la mairie ayant acheté le terrain trop cher, le prix au berceau aurait été prohibitif... Riverains qui aimeraient bien qu'une nouvelle étude soit conduite par la Mairie toujours pour l'implantation d'une crèche au 19 rue Morère, terrain également préempté par la mairie pour la moitié du prix et d'une superficie équivalente au 13. Alors dans les nombreuses priorités affichées par la Mairie (tout semble prioritaire à dire vrai), quels projet nos élus vont-ils valider ? Deux projets de logements sociaux dans une seule et même rue ou un un projet mixte apparemment plus équilibré ? A suivre ?

Camille

Plus d'info :
+ ...Sur le blog du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans.

samedi, 01 avril 2006

Piétonnisation des Maréchaux : un projet sur les rails

Suite à l'enquête publique effectuée entre le 24/12/2005 et le 02/01/2006, et après l'accueil extrêmement positif des riverains des Maréchaux enthousiasmé par un nouveau projet d'espace civilisé piéton, les travaux d'étude reprendront le 30/02/2007, dès l'achèvement du chantier du tramway, pour une période de deux ans. Objectif : la piétonnisation complète des maréchaux.

Dans un esprit de concorde, et afin d'éviter tout risque de conflit avec les éventuels propriétaires de véhicules polluants, tous les riverains qui le souhaitent se verront proposer une place dans un dans un parking collectif situé à moins de 3 km de leur domicile. Un tarif préférentiel de 135 € / mois (pour la 1ère année) et des navette relais ouverte à tous les possesseurs de la carte Navigo seront par ailleurs proposés.

L'équipe de Paris14.info

Plus d'info :
+ Calendrier des prochains travaux en cliquant ici.
+ Emplacement des principaux parking relais sur Gentilly, Montrouge, Vanves, Bagneux et Malakoff, en cliquant .