Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 mai 2005

La politique locale peut-elle être de droite ou de gauche ?

Ce n’est pas courant. Simone Veil et Ségolène Royal posaient ensemble dans « Elle » pour soutenir le projet de constitution européenne. Le référendum du 29 mai recompose ainsi provisoirement le paysage politique français : si quelques socialistes voteront NON en compagnie des communistes, de l’extrême droite et des souverainistes, du côté du OUI le rassemblement se fait autour des « centristes » des grands partis de gouvernement.

Ne voici pas désormais une opportunité de faire de la politique autrement, en particulier sur les sujets qui ne portent pas en eux le clivage droite contre gauche ? On pense ici à la politique locale, de proximité, de terrain, qui est notre quotidien sur ce blog.

Un banc, un arbre, un aménagement de voirie sont-ils de droite ou de gauche ? Faut-il être de droite ou de gauche pour agir ou écouter son électorat ? Pour paraphraser Tony Blair s'exprimant il y a 8 ans devant notre Assemblée Nationale (il parlait alors, en Français, de l'économie), on pourrait affirmer : « en matière de politique locale aussi, il n’y a pas de droite ou de gauche : il y a des bonnes choses à faire et des mauvaises à éviter ».

Certes, chacun(e) porte sa propre sensibilité plus ou moins orientée sur le social ou l’économique. Dans ce domaine, les orientations portées par la droite ou la gauche diffèrent sensiblement. Mais sur l’agrément paysager urbain ? Sur la sécurité piétonne ? Sur la pollution des grandes agglomérations ? Sur l’entretien des jardins ? Sur la laideur du mobilier urbain ? Tout le monde s’accorde à dire qu’il n’y a pas de théorie à défendre : en ces domaines, il y a un bon sens à suivre, et un mauvais à fuir.

L’information des habitants, le dialogue et l’écoute, sont d’autant plus importants que les théories savantes, les idéologies, les dogmes et couleurs semblent obsolètes. Tant pour l’Europe que pour la politique locale (de terrain s’il vous plait), les citoyens attendent plus de lucidité et de simplicité. Plus d’humanisme aussi. Certains politiciens seraient donc bien inspirés de cesser de considérer les problèmes de façon partisane, de ne jamais chercher de solution mais des angles d'attaques, de ne pas pousser la réflexion voir de jouer contre l'intérêt de leurs concitoyens pour peu qu'ils puissent marquer un point contre l'adversaire...

Qu'en pensez-vous ?

Dan

mardi, 24 mai 2005

L'Europe sociale passe par le OUI ...et le 14e

On vient de me remettre un tract... Pas trop le temps de le scanner alors voici l'info :

Ce soir, mardi 24 mai à 20h au FIAP Jean Monet, 30 rue Cabanis dans le 14e (voir le plan d'accès), il y a un grand meeting pour le OUI Socialiste avec de sacré têtes d'affiche :
- Ségolène Royal (Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes, Députée PS des Deux-Sèvres),
- Julien Dray (Député PS de l'Essonne et Porte Parole du Parti Socialiste)
- conclusion des débats par Patrick Bloche (Député de Paris, Conseiller de Paris et Premier secrétaire fédéral du PS de Paris).

...Et les débats seront animés par Juliette Méadel, avocate, déléguée nationale PS et militante du 14e arrondissement de Paris - on peut en témoigner :-)

Julie

PLus d'info :
+ Oui, et elle est importante : à l'issue des débats, on peut continuer la conversation autour d'un verre de l'amitié !
+ ...Mais pour des infos plus précises sur le OUI socialiste : contactouisocialiste@hotmail.com

Paris14.info dans Libération

Interview de Philippe Pinault, fondateur de Blogspirit - notre excellent hébergeur - ce jour dans le quotidien Libération.

Merci à lui puisqu'il nous cite parmi ses 3 sites favoris !

Article à lire en cliquant ici...

Camille

Boulevard Brune... Les militants du OUI et du NON s'affrontent

Ils étaient nombreux le weekend dernier sur le "marché Brune". Une tension était perceptible. Entre les partisans du NON et du OUI de gauche - Geneviève Bellenger distribuait une Lettre ouverte de Bertrand Delanoë aux Parisiens appelant à voter OUI tandis que Pierre Castagnou, à 5 mètres de là, continuait à faire campagne pour le NON en compagnie d'un autre adjoint Vincent Jarrousseau... Décidément embarrassante cette campagne pour le Maire du 14e.

5 minutes plus tard, je croisais Juliette, une jeune militante socialiste du OUI qui se plaignait que les partisans du NON de gauche recouvrent - ce qui est illégal - les panneaux électoraux. Quelques secondes plus tard, elle s'engouffrait dans une voiture de location pour poursuivre un collage sur l'ensemble de l'arrondissement... La campagne électorale, le secret des weekend réussis.

Plus loin, un militant de la gauche de la gauche chaussé de baskets Nike ultratendances et fabriquées en Chine refusait de donner son tract pour le NON et traitait de "petit bourgeois" un monsieur en costume qui distribuait des tracts pour le OUI ! Un acte isolé de la part, sans aucun doute, d'un "militant du dernier dimanche" - ces bobos qui se la jouent Zola et qui sont les plus intolérants - mais un geste révélateur dans l'univers plutôt pacifié et respectueux des militants de terrain.

OUI ou NON, nous sommes dans la dernière ligne droite et la tension est visiblement montée d'un cran...

Pierre

Plus d'info :
+ Vincent Jarousseau nous adresse par ailleurs "Afin d'équilibrer les informations concernant le référendum sur le blog Paris 14", le tract suivant, relatif au dernier meeting de campagne pour le NON dans le 14e arrondissement.

medium_537-600x700.jpeg

lundi, 23 mai 2005

Le OUI nous inspire...

Il semble que les blogueurs soient motivés par le OUI au Traité Constitutionnel Européen...

Quelques exemples à faire suivre :-)

medium_cassonsnice_de_brice.jpg


ou encore...

medium_non_et_non.2.jpg


Et pour finir ces très jolis textes de Bettina qui s'intitule "C'est si bon de dire OUI" ou de Christophe qui nous lance un peut-être positif avec son "sens du vote"...

Pierre

dimanche, 22 mai 2005

Quartier Vert : un petit sondage

Les quartiers verts sont une des initiatives phares de la majorité municipale actuelle. Si leur mise en place a fait couler beaucoup d'encre, deux ans plus tard, ceux-ci semblent entrer lentement dans les moeurs. Sont-ils adoptés pour autant ?

Evoquée lors du dernier conseil de quartier Montsouris - Dareau, la simple proposition d'une "étude de faisabilité d'un quartier vert" a provoqué de vives réactions de la part de riverains de l'avenue René Coty - vers laquelle le trafic de la rue de la Tombe-Issoire et de la rue du Faubourg Saint-Jacques est aujourd'hui reporté (voir le plan du quartier, hélas toujours obsolète deux ans après la modification du plan de circulation du quartier) et de certains habitants du quartier vert Tombe-Issoire / Hallé voisin.

Il nous est donc apparu intéressant de proposer à nos lecteurs un petit sondage (voir dans notre colonne de gauche) afin de faire un premier bilan. Habitants ou non d'un quartier vert, donnez-nous votre sentiment. Vous pouvez voter une fois et ce sondage restera en place jusqu'au 15 juin 2005. Nous publierons dans la foulée un petit compte-rendu enrichi de vos commentaires.

Alors, exprimez-vous et parlez-en autour de vous !

Pierre

Plus d'info :
+ Il vous est bien entendu possible d'éclairer votre vote en l'expliquant via le lien "Commentaires" ci-après. N'hésitez donc pas à argumenter et à nous dire ce que vous aimez ou n'aimez pas dans le "système quartier vert".
+ Paris14.info vous proposera régulièrement des sondages sur la vie dans le 14e arrondissement. Si vous souhaitez nous suggérer une question ou un débat, vous pouvez le faire en cliquant ici.

samedi, 21 mai 2005

Distributions de tracts pour le OUI : le PS sur le terrain

...rue Daguerre. Des militants du Parti Socialiste m'ont donné le tract ci-dessous disponible en ligne et qui n'est pas mal du tout.

medium_5_raisons_de_dire_oui.jpg


A lire sur le site officiel du Parti Socialiste : www.OuiSocialiste.net.

Pierre

Plus d'info :
+ Quant à Pierre Castagnou, il n'était pas là :-)

Y'a plein de trucs à faire ce weekend...

Les mois d'hiver sont parfois long dans le 14e... En revanche, ce mois de mai et tout particulièrement ce weekend, il faudra vraiment y mettre du sien pour ne pas savoir quoi faire de ses journées et soirées...

Nous vous avons déjà parlé de Citéscope à la Cité Universitaire, des Journées portes ouvertes des ateliers d'artistes et des visites que nous recommandons...

Mais il nous reste à vous signaler tous les événements suivants :

medium_place_jules_henaffe_boudchicha.jpg- le repas de quartier organisé place Jules Hénaffe (voir le plan du quartier) samedi à partir de 19h30. Le principe est simple : on apporte son boire et son manger et on partage avec les voisins ! (voir la petite affichette ci-contre réalisée par Harry Boudchicha - cliquer sur l'image pour l'agrandir).

- le même soir, au centre Vercingétorix et à l'initative de l'association Prométhée, 183 rue Vercingetorix 75014 Paris aura lieu un spectacle de théâtre qui sera suivi d'un pique-nique autour des saveurs du monde. Au passage, des conteurs tenterons de vous faire decouvrir des contes et histoires du monde entier.

- le lendemain matin, dimanche 25, grand brunch participatif sur le thème "fruits et légumes de jardin" organisé au square du Chanoine Viollet de 11h à 15h. Pour le principe, c'est identique, sauf qu'il faut apporter des fruits, des légumes à croquer, des quiches, des tartes, etc.. Maintenant, si vous aimez les croissants, faut pas hésiter à venir quand même...

- Enfin, pour ceux qui n'aiment pas les arts, qui n'aiment pas manger et qui ne veulent pas faire un tour à la Cité U, l’UCPA vous invite à participer gratuitement à la Journée des sports urbains. Il vous sera ainsi possible de vous initier au Roller fitness, Roller acrobatique, Skateboard et Hip Hop, de participer à des cours, d'assister à des démonstrations et animations (run, match de hockey,…). Il y aura même des cadeaux (et des bleus ?) à gagner. Là, c'est au stade Jules Noël, Avenue Maurice d’Ocagne... Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter UCPA loisirs au 01.45.87.47.77.

Bon, alors, ce weekend, vous ne voulez vraiment rien faire ?

Julie

vendredi, 20 mai 2005

Conseil de quartier Mouton-Duvernet : le compte-rendu !

Je vous livre mon compte-rendu de la dernière séance du Conseil de quartier Mouton-Duvernet...

Environ une trentaine de personnes étaient présentes, le Bureau du Conseil de quartier lui-même étant clairsemé (3 personnes). Le quorum n'étant pas atteint le Conseil a failli ne pas se tenir mais avec l'accord de l'assistance, le Président a pu tenir la séance.

Compte-rendu

Les sujets à l'ordre du jour :
1. Informations diverses
2. Information sur les voeux : antennes rue E. Cresson / rue Daguerre et "Paris respire"
3. Le carnaval du 4 juin 2005
4. le bal du 21 juin 2005
5. Discussion sur le fonctionnement du Conseil de quartier, n'ont pas attiré les foules !

Dans les informations diverses, il a été question :
- du Budget participatif concernant les "Jardins" et la "Voirie" et le recensement des projets. Une réunion est prévue le 23 juin prochain,
- de la "Propreté" : l'évaluation du contrat de propreté sera faite dans deux rues (Deparcieux et Froidevaux - voir le plan du quartier) selon des critères spécifiques à une date inconnue des services de propreté et en présence de deux personnes d'un conseil de quartier autre que celui de Mouton Duvernet par souci d'objectivité.
- du stationnement : Geneviève Bellenger tiendra une réunion se tiendra le 9 juin à 19 h sur la politique du stationnement.

Voeux sur les antennes-relais.
Le projet d'un nouveau site antennes-relais à 0,6 V/mètre est en partie accepté et la Ville va faire pression pour que la Charte, en cours de renégociation avec les Opérateurs, soit mieux respectée. Dans la majorité des cas elle l'est, peu de sites dépassent 2V. Les copropriétés sont de plus en plus sensibilisées à ce sujet aussi est-il plus difficiles aux opérations de faire des installations qui se rabattent sur les immeubles dont la gestion dépend de la Ville de Paris (OPAC par exemple), les locataires étant moins regardants !

Une personne fait mention d'une installation 25 rue Cassendi, non visible car sur 3ème immeuble sur cour, qui pourrait ne pas respecter la charte. Une installation a été demontée suite à un procès dont le jugement a été favorable aux copropriétaires du 47 rue Froidevaux. La vigilance de tous est de mise dans ce domaine.

Paris respire
L'opération reprendra fin mai en continu avec quelques aménagements concernant le déplacement des barrières rue Lalande (accès au parking), fourniture de macarons au résidents (disponible à la Mairie sur présentation de la carte grise), aménagement des sens interdits avec mention de "Paris respire" sur les panneaux. La zone 30 km/heure est à l'étude ainsi que la mise en place de "chicanes".

Le Carnaval
Il se tiendra le 4 juin avec village olympique, animations, fanfares ... dans une ambiance festive. Tous les Conseils de quartier du 14ème seront présents. Un concert sera donné de 20h-20h30 et un film "le french cancan" sera projeté place de Mairie.

Fête de la musique
Un Bal sera organisé le 21 juin, sur la place du marché (entre rue Brézin et Mouton Duvernet) : buvette, sandwiches et musique en tous genres seront de la fête.

Fonctionnement du Conseil de quartier
Le Président fait remarquer la carence des participants et des membres. Diverses raisons évoquées n'ont pas forcément répondu à cet état de fait. Il est rappelé que la date est confirmée 15 jours à l'avance et que c'est toujours un mardi.

Contrairement à certains Conseils de quartier, il est à noter l'active participation du public sur les différents sujets, apportant des informations nouvelles, fait des constats, des suggestions ou des commentaires.

Nicole

Plus d'info :
+ A noter sur les antennes-relais, la prise de position publique du Maire du 14e, Pierre Castagnou lors du dernier Conseil de Quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans.

jeudi, 19 mai 2005

Bertrand Delanoë en campagne pour le OUI dans le 14e

...Aux côtés de Pierre Castagnou qui fait campagne pour le NON.

C'était rue Daguerre et il y a un article rigolo de Paul Quinio à lire dans le quotidien Libération d'hier : "Delanoë bousculé par ses maires partisans du non".

Pierre