Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 juillet 2005

Hôpital Saint-Vincent de Paul : le point avec ...Pierre Castagnou

Le dossier Saint-Vincent de Paul ne connaît pas de répit estival.

Suite à la réunion du Conseil d'administration de l'AP-HP [ndlr : Assistance Publique - Hôpitaux de Paris] du 7 juillet 2005, le Comité de Sauvegarde de Saint-Vincent s'est réuni mardi 12 juillet dernier en présence de Pierre Castagnou.

A cette occasion, le Maire du 14e a tenu à transmettre à Paris14.info le texte de son intervention lors de ce Conseil d'administration. Nous vous livrons ce texte en l'état, car il résume très clairement la situation et les options des uns et des autres...

------------------------------

Nous avons aujourd’hui à nous prononcer globalement sur le plan stratégique 2005-2009, résultat d’un travail important et d’échanges de qualité au sein des différentes instances de l’AP-HP que je veux saluer.

Des évolutions, des mutations, des restructurations, des regroupements, des projets également, qui sont nécessaires, sont inscrits dans ce plan. Il est, en effet, normal que notre institution évolue et s’adapte aux changements.

(...)

Le résultat en a été un ensemble de propositions adoptées à la quasi-unanimité par notre Conseil d’Administration le 28 juin 2002 et intégrées dans le précédent plan stratégique.
Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?

- La création d’un pôle médico-social de prise en charge du handicap de l’enfant et de l’adolescent sur le site de Saint-Vincent-de-Paul, une fois transférées les activités qui y sont exercées actuellement. Une telle structure fait cruellement défaut, tout le monde le reconnaît, à Paris et en Ile-de-France. Il s’agit d’une avancée très positive obtenue grâce à une très forte mobilisation et qui était loin d’être « gagnée » d’avance.

- La réalisation d’une maternité de niveau 3 regroupant sur le site de Port-Royal les activités obstétricales de Saint-Vincent-de-Paul et Port-Royal, et représentant 234 lits de périnatalité et quelque 5000 accouchements par an.

Mais, car il y un mais, la forte cohérence du projet qui, avait été voté par le Conseil d’Administration, a disparu avec la dispersion des activités pédiatriques de Saint-Vincent-de-Paul sur Trousseau, Necker et Bicêtre.
Je tiens à souligner à cet égard que toutes les maternités de type 3 en cours de réalisation sont intégrées dans des hôpitaux disposant de services pédiatriques, ce qui ne sera pas le cas à Port-Royal.

Je ne m’attache pas, contrairement à ce que certains ont pu penser, à la défense d’un hôpital par principe. Je m’attache à celle d’un projet médical global, ambitieux, innovant, préservant l’excellence d’un savoir faire pluridisciplinaire qui est la marque de Saint-Vincent-de-Paul.

Ce projet, qui aurait été unique en Europe, avec notamment l’installation de la Maison des Adolescents à Cochin, est aujourd’hui remis en cause par la volonté de la Direction Générale de l’AP-HP pour des raisons dont je ne vois pas la justification ou la pertinence médicale.

Cette cohérence résultait de l’adossement du pôle médico-social de prise en charge du handicap et de la Maison des Adolescents – conformément à son projet médical - au pôle pédiatrique qui devait être transféré de Saint-Vincent-de-Paul sur Port-Royal.

 Je veux rappeler que ce projet était et est toujours soutenu par :

- quelque 50.000 personnes réunies au sein du Comité de Sauvegarde de Saint-Vincent-de-Paul ;
- tous les personnels de Saint-Vincent-de-Paul, l’unanimité initiale de la communauté médicale s’étant, je dois le dire, effritée de guerre lasse face à un démantèlement progressif et à des préoccupations de futures affectations ;
 - un grand nombre d’associations de parents d’enfants handicapés, contrairement à ce qu’écrit le Professeur PONSOT dans la lettre qu’il a adressée le 16 juin dernier au Docteur BOISSIN, qui fait état de « l’entier soutien de toutes les associations d’enfants handicapés » au transfert du service de neuro-pédiatrie à l’Hôpital Trousseau ;
- la majorité des membres de la Commission de surveillance de Cochin-Saint-Vincent-de-Paul, dont les représentants des usagers ;
- enfin d’élus de tous bords parisiens et franciliens, sans oublier le Conseil de Paris.

Il s’agit donc d’un point de désaccord de fond. Ce qui avait fait l’objet d’un consensus quasi unanime au sein de votre Conseil, à savoir un projet médical global, est remis en cause, sans qu’à mes yeux la nécessité en soit avérée par rapport aux besoins des familles et des patients et à l’offre des soins qu’ils sont en droit d’attendre.


------------------------------

Outre cette communication, que retenir de cette réunion du Comité de sauvegarde ? L'attachement des habitants du 14e arrondissement à cette hôpital de proximité et quelques infos chocs à commencer par le temps d'attente aux différents services d'urgences parisiens : près de 2 heures en moyenne à Necker contre 20 minutes à Saint-Vincent de Paul... Eh oui... Pas mal pour un hôpital qui continue à lutter pour éviter son démantèlement...

Philippe

Plus d'info :
+ Le Comité de Sauvegarde organisera une journée d'action le 28 septembre à l'occasion de la traditionnelle Fête de Saint-Vincent de Paul... A vos agendas...
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Hôpital Saint-Vincent de Paul".
+ Le site du Comité de Sauvegarde : www.sauvonssaintvincent.com.

lundi, 11 juillet 2005

Hôpital Saint-Vincent de Paul :

Demain, mardi 12 juillet à partir de 17h30, les membres du Comité de sauvegarde de l'Hôpital Saint-Vincent de Paul se réuniront pour faire le point et décider ensemble de la poursuite de la campagne de mobilisation, de communication, d’adhésion, de vigilance et de mise sous surveillance de l’hôpital.

A cette occasion, le Comité de Sauvegarde a diffusé un nouveau communiqué de presse (télécharger le communiqué de presse).

Jeanne

Plus d'info :
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Hôpital Saint-Vincent de Paul".
+ Le site du Comité de Sauvegarde : www.sauvonssaintvincent.com.

samedi, 09 juillet 2005

La boite à idées

Avis aux étudiants, aux promeneurs solitaires, aux piétons, aux automobilistes exaspérés, aux familles, aux actifs, aux retraités... et à tous les habitants du XIVe arrondissement !

Vous vous trouvez en ce moment sur une "BOITE A IDEES" dans laquelle nous vous invitons à déposer toutes les propositions de bon sens ou innovantes susceptibles de faciliter ou d'améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens.

Pour le moment, c'est très simple : il vous suffit de cliquer sur le lien "commentaires" ci-après et de nous laisser votre contribution.

L'équipe de Paris14.info reviendra régulièrement vers ses lecteurs avec les propositions les plus pertinentes afin de les soumettre à une plus large audience...

Alors, à court d'idées pour le 14e ?

Pierre

jeudi, 07 juillet 2005

Jean-Yves Mano : l'adjoint au (dé-)logement

Mauvaise nouvelle pour la Ferme Montsouris. En dépit des avertissements du Collectif de Port-Mahon et de la Ferme de Montsouris qui dénonçait récemment une enquête partielle et partiale, la préfecture de Paris vient de prendre jeudi 30 juin dernier un "arrêté d'insalubrité irrémédiable" à la demande des services de Jean-Yves Mano. Prenant effet immédiatement, les bâtiments sont désormais interdits à l'habitation et les 80 squatteurs (des familles, des enfants en bas âges...) qui vivent sur le site risquent désormais à tout moment une expulsion.

Cette manoeuvre de la Mairie de Paris qui vise à permettre dans un deuxième temps l'expropriation du promoteur en utilisant la loi Vivien. Objectif : faire de la promotion immobilière pour le compte de la Ville - mais construire très "noblement" de l'habitat social ou du logement pour les étudiants.

Hélas, cette tactique remet en question toutes les récentes victoires du Collectif et fait peser à nouveau de graves menaces sur le Monument historique sis au 26-30, rue de la Tombe-Issoire. En effet, la loi Vivien impose une opération d'urbanisme et non une restauration... Or, une telle opération imposerait des fondations modernes au sujet desquelles la justice a déjà tranché - en faveur du Collectif - puisqu'elles présenteraient un risque de "dénaturation définitive du Monument historique".

Dans sa rage de produire du chiffre en matière de logements sociaux, Jean-Yves Mano provoque donc une nouvelle crise et prend le risque d'ouvrir un nouveau front... Tout en fonçant dans une impasse.

Pourtant, le Collectif a jusqu'ici remporté toutes les batailles juridiques qu'il a engagées pour la sauvegarde du site. A bon entendeur.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre récent entretien en trois volets avec Thomas Dufresne, Président du Collectif.
1 : Un constat d'insalubrité contestable.
2 : De nouvelles menaces sur le site.
3 : Un détournement de la loi.
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Ferme Montsouris".
+ ...Le site officiel du Collectif.

dimanche, 03 juillet 2005

Ferme Tombe-Issoire et Carrières de Port-Mahon : de nouvelles menaces sur le site ? (3/3)

Depuis plus de 3 ans, le Collectif de Port-Mahon se bat pour la sauvegarde du Monument historique sis au 26-30 rue de la Tombe-Issoire. Suite et fin de notre entretien avec Thomas Dufresne, Président du Collectif, sur les nouvelles menaces qui pèsent sur le site.

Episode 3 : Un détournement inutile...

Paris14.info : La loi Vivien est donc détournée de son objectif initial. C'est une situation inédite ?

Thomas Dufresne : Elle n’a clairement pas été conçue pour cela. A l’origine la loi Vivien a un objectif très respectable puisqu'elle vise à éradiquer l'habitat insalubre... Et pas à exproprier les promoteurs ! Mais ce type de détournement existait déjà sous la précédente mandature. Il suffit de lire la presse de l’époque... Et récemment encore, le Conseil d'Etat a annulé une expropriation par la loi Vivien, dans un cas assez semblable.

P14 : Pour la Ferme Montsouris, quelles sont les conséquences de ces derniers rebondissements ?

T.D. : Dans Le Parisien du 9 mai dernier, le promoteur buvait « du petit-lait », le journal titrait : « Squat Montsouris : un rapport accablant »… L'ombre des incendies du 9e et du 20e arrondissements, dans des conditions complètement différentes, plane encore. De son côté, Jean-Yves Mano rejette la responsabilité d’une éventuelle expulsion sur la Préfecture de Police…

A présent, il ne reste plus au promoteur qu’à dire qu’il va remédier à « l’insalubrité irrémédiable » et par conséquent à faire entrer ses ouvriers, voire ses bulldozers. Le 17 juin dernier, il s’y est préparé en aménageant une large entrée pour ses engins de chantier. Nous ne serons plus à l’abri d’une énième « maladresse » d’un conducteur de bulldozer…

P14 : Y a-t-il des recours ?

T.D. : Nous avons demandé au cabinet de Jean-Yves Mano s’il pouvait diligenter une contre-expertise. Le cabinet nous a laissé entendre qu’il allait y réfléchir avant finalement d’y renoncer…

P14 : Etes-vous opposés à la création de logements sociaux réalisés sur ce site ?

T.D. : Pas le moins du monde. Le Collectif a pour objet statutaire de préserver l’ensemble de ce patrimoine, aussi bien en profondeur, qu’en surface, ainsi que de continuer l’œuvre sociale et culturelle de l’Abbé Keller, l’ancien propriétaire, un bienfaiteur du quartier dont beaucoup se souviennent.

Nous sommes donc pour que ce lieu retrouve sa destination humaniste. Opposer les hommes au patrimoine est absurde. Faut-il raser le musée du Louvre et vendre toutes ces oeuvres d’art, pour construire à la place des logements sociaux ?

Franchement, je crois qu’il y a la place sur cette terre, aussi bien pour l’altruisme, que pour l’art et la culture...

Propos recueillis par Pierre Vallet

Plus d'info :
+ L'épisode 1 de notre entretien : un constat d'insalubrité contestable.
+ L'épisode 2 : c'était hier... On peut vous faire un lien mais si vous descendez un peu dans la page... :-)
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Ferme Montsouris".
+ ...Le site officiel du Collectif.

samedi, 02 juillet 2005

Ferme Tombe-Issoire et Carrières de Port-Mahon : de nouvelles menaces sur le site ? (2/3)

Depuis plus de 3 ans, le Collectif de Port-Mahon se bat pour la sauvegarde du Monument historique sis au 26-30 rue de la Tombe-Issoire. Suite de notre entretien avec Thomas Dufresne, Président du Collectif, sur les nouvelles menaces qui pèsent sur le site.

Episode 2 :  une restauration sinon rien

Paris14.info : Vous estimez donc que ce rapport d’insalubrité a été délibérément réalisé à charge afin d’exproprier le promoteur et de permettre à la Ville de réaliser sa propre opération immobilière …et des logements sociaux.

Thomas Dufresne : A la réunion de la Délégation Permanente de l'Habitat du Conseil Départemental d'Hygiène, en présence des rédacteurs du constat d’insalubrité, j’ai dit : « le 4 février 2005, l’auteur de ce rapport, m'a avoué qu'il avait volontairement exagéré les coefficients d'insalubrité, dans un but qu'il m'a même révélé. J'ai en ma possession toutes les preuves de ces faits d'une extrême gravité ».

J’ai laissé le texte signé de mon intervention, afin qu’il soit annexé au procès verbal de cette réunion sans être modifié. Pas un membre de la Délégation n’a réagit.

Lors de cette réunion, les auteurs de ce rapport étaient particulièrement gênés. Imaginez que, lors d’une assemblée, quelqu’un porte des accusations aussi graves sur votre personne, n’allez-vous pas réagir ? Au moins dire un mot ?

Lorsque cette audition a été achevée, les membres de la Délégation se sont levés, pour rentrer chez eux. Il n’y a pas eu de délibération, la décision d’insalubrité était-elle déjà prise ?

P14 : Mais tout cela va-t-il permettre in fine de construire du logement social ?

T.D. : Non, parce que dans le cas qui nous occupe, la loi Vivien n’est pas applicable.

P14 : Comment cela ?

T.D. : La récente victoire du Collectif au Tribunal Administratif interdit à présent de défigurer le Monument Historique et donc proscrit toute opération d’urbanisme. Il est devenu impossible de réaliser ne serait-ce qu’une surrélévation d’un des bâtiments. Or, l’article 13 de la loi Vivien oblige à une « opération d’urbanisme » !

De plus, il suffit au promoteur de réaliser les travaux prescrits par l’arrêté d’insalubrité, pour que l’expropriation deviennent légalement impossible (art. 16).

Il est temps que l’on comprenne qu’il n’est pas possible de construire du logement neuf sur ce site sans mettre en danger le monument historique. Seule une restauration de l’existant est envisageable.

Propos recueillis par Pierre Vallet

Plus d'info :
+ L'épisode 1 de notre entretien : un constat d'insalubrité contestable.
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Ferme Montsouris".
+ ...Le site officiel du Collectif.
+ Demain, suite et fin de notre entretien avec Thomas Dufresne.

vendredi, 01 juillet 2005

Lettre d'information : Juillet - Août 2005

Vous êtes maintenant plus de 1 200 habitants du XIVe arrondissement à recevoir notre lettre électronique mensuelle d'information. Vous la trouverez ici dans un format adapté à une mise en ligne dans les colonnes de ce blog, mais sur le fond, vous y retrouverez l'essentiel de l'actualité de notre arrondissement, vue, racontée et commentée par ses habitants.

Nous espérons que ce "condensé" vous donnera envie de venir régulièrement sur ce blog pour vous informer et nous faire partager votre sentiment sur l'actualité locale du XIVe...

Nous vous invitons maintenant à vous abonner à notre lettre mensuelle (cf. "lettre d'information" - colonne de droite ci-contre).

...En vous remerciant à nouveau de votre fidélité.

Pierre Vallet
Fondateur et animateur de Paris14.info

---------------------------------------------

Paris14.info
La lettre d'information - juillet - août 2005
Le dossier
Elles devaient être 3, elles seront finalement deux fois plus nombreuses. En dépit de la mobilisation des parents d'élèves et de la Mairie du XIVe, le Conseil Départemental de l'Education Nationale a confirmé 6 fermetures de classes. Une décision qui a profondément émue la communauté scolaire du 14e arrondissement. Les enfants du XIVe seront donc parmi les plus touchés de la Capitale et la rentrée de septembre s'annonce particulièrement difficile dans certains établissements... Retour sur un mois de lutte et de faux-semblants.

Le débat
La Ville a décidé d’accompagner la création du Tramway d’une démarche artistique pérenne de grande ampleur. Budget : 4 millions d'Euro pour une vingtaine d'artistes préselectionnés. A 200 000 Euro pièce, échapperons-nous à la "Saucisse sur un Doughnut" ? Au regard des indemnités versées aux commerçants, cette information a suscité de nombreux commentaires. Prenez part au débat.

L'actualité
Plan Local d'Urbanisme : l'enquête publique s'achève le 13 juillet, avez-vous participé ?
Printemps de la Démocratie locale : les raisons d'un échec.
Pension de famille : un projet qui crée du lien.

Parcs et jardins : une organisation défaillante.

L'entretien
Depuis plus de 3 ans, le Collectif de Port-Mahon et de la Ferme Montsouris se bat pour la sauvegarde du Monument historique sis au 26-30 rue de la Tombe-Issoire. Paris14.info fait le point avec Thomas Dufresne, Président du Collectif, sur les nouvelles menaces qui pèsent sur le site.

Reportages
Entre inaugurations et vide-greniers, fêtes d'écoles et de quartiers, dîners et rendez-vous, juin s'affirme comme le mois de toutes les rencontres de proximités...

Dans vos quartiers
Montsouris / Dareau : la grande ronde des hélicos.
Porte d'Orléans / Alésia : la Paroisse Saint Pierre recherche un graphiste.
Mouton-Duvernet / Daguerre : Alexandre le Bienheureux ?
Denfert-Rochereau / Arago : Saint Vincent manifeste.
Raspail / Montparnasse : l'allée Georges Besse inaugurée.
Pernety / Plaisance : ciné-ma différence, une opération tonnerre.
Didot / Porte de Vanves :temps variable sur les réhabilitations.

L'agenda
Un concours de nouvelles, des formations aux premiers secours, des bals rock, une retraite aux flambeaux, du cinéma en plein air... Tous les rendez-vous du 14e dans l'Agenda Juillet - Août 2005.

A propos...

Paris14.info est une initiative indépendante réalisée par des habitants de tous les quartiers de notre arrondissement qui nous adressent leurs articles par mail. Il diffuse toute information relative au 14e arrondissement de Paris. Son équipe éditoriale est donc ouverte et nous vous invitons à devenir l'un de nos correspondants.

Si vous souhaitez publier une information, adressez-nous votre actualité, vos billets d'humeur ou louanges sur contact@paris14.info.

Pierre Vallet et toute l'équipe de Paris14.info
www.paris14.info
Le blog des habitants du 14e arrondissement
!

 

Agenda du 14e arrondissement : Juillet - Août 2005

Juillet

01 / C'est parti pour le traditionnel "Concours de nouvelles de l'Association des lecteurs de la Bouquinerie Alésia. PLus d'info au 01 45 40 74 46.
01 / ...Et jusqu'au 15 juillet les peintres et sculpteurs du 14e exposent dans la galerie du 55 boulevard du Montparnasse.
03 / Formation aux premiers secours avec la Croix-Rouge du 14e - 9h-19h - PAF : 60€ - plus d'info au 06 16 34 04 82 sur le site officiel de la Croix-Rouge du 14e.
03 / Bal Rock. Mairie annexe - 12, rue Durouchoux - 15h-21h.
04 / Permanence de la commission d'enquête sur le Plan Local d'Urbanisme - Mairie du 14e (2, place Ferdinand-Brunot) - 9h-12h.
05 / Don du sang. Collecte à la mairie annexe - 12, rue Durouchoux - 12h-18h.
09 / Ciné-Bébés à l'Entrepôt - Rivers and Tides - 11h - plus d'info sur La ronde des Bébés ou sur le site de l'Entrepôt.
09 / A l'initiative de l’association Liens animation culture (préfiguration du futur centre social), Fête de quartier - avenue de la Porte de Vanves - 16h30-23h.
10 / Formation aux premiers secours avec la Croix-Rouge du 14e - 9h-19h - PAF : 60€ - plus d'info au 06 16 34 04 82 sur le site officiel de la Croix-Rouge du 14e.
11 / Réunion d'échange entre parents - papas et bébés bienvenus - 14 rue du Moulin des Lapins (entrée 140, rue du Château) - 18h30-20h30 - plus d'info sur la Ronde des Bébés...
12 / Permanence de la commission d'enquête sur le Plan Local d'Urbanisme - Mairie du 14e (2, place Ferdinand-Brunot) - 9h-12h.
13 / Fin de l'enquête publique sur le PLU. Etes-vous passé à la Mairie donner votre sentiment sur ce document clé pour l'avenir de notre ville ?
13 / Retraite aux flambeaux - rue Didot (de la Porte Didot à la rue d'Alésia) - 22h.
13 / Bal du 13 juillet rue Vercingétorix (partie piétonne - entre l'église Notre Dame du Travail et la place de Catalogne).
14 / Fête nationale. A 13h30, rencontre avec les soldats du défilé militaire - Avenue Rol Tanguy (place Denfert-Rochereau) et boulevard Edgard Quinet ("sous réserve" dixit l'Agenda de la Mairie).
31 / Formation aux premiers secours avec la Croix-Rouge du 14e - 9h-19h - PAF : 60€ - plus d'info au 06 16 34 04 82 sur le site officiel de la Croix-Rouge du 14e.
31 / Bal Rock. Mairie annexe - 12, rue Durouchoux - 15h-21h.

Août

04 / Cinéma au clair de lune sur pelouses du parc Montsouris avec "Mauvais
sang de Léos Carax" - à la tombée de la nuit - apportez une petite laine :-)
07 / Bal Rock. Mairie annexe - 12, rue Durouchoux - 15h-21h.
21 / Bal Rock. Mairie annexe - 12, rue Durouchoux - 15h-21h.
22 / ...Et jusqu'au 27 août, "le rire comme danse" avec le centre d'animation Vercingétorix et la chorégraphe Brigitte Dumez - stages autour de la danse et du clown pour les 11/18 ans - plus d'info au 01 46 06 76 42.
25 / Commémoration de la Libération de Paris - parvis de la Mairie du 14e - 11h.
27 / A l'initiative du Collectif Redessinons Broussais, Atelier populaire d'urbanisme - centre social Didot-Broussais (96bis, rue Didot / porte 7) - 10h.

Sans dates fixes mais en juillet et août, signalons les stages d'expression théâtrale autour de la voix et stage Danse et musique du corps - Maison ouverte, 96 bis, rue Didot - plus d'info au 01 45 45 11 78 et bien entendu "En Compagnie(s) d'été" au Théâtre 14...

C'est de manière assez incroyable à peu près tout ce que nous avons pu trouver comme animations ou rendez-vous dans le 14e au mois de juillet et d'août.

Alors le 14e arrondissement sera-t-il désert cet été ? En tout cas, ça a l'air plutôt mort au regard des agendas que nous publions traditionnellement (voir l'exemple du mois de juin 2005).

Donc, si vous n'avez pas la possibilité de partir en vacances, si vous travaillez tout l'été, si vous cherchez des activités... Vous pouvez encore jeter un coup d'oeil sur le magazine de la Mairie. Il y a quelques pages consacrées à l'été dans le 14e. Vous y trouverez les horaires d'été des bibliothèques ou des piscines et quelques pistes supplémentaires d'activités pour les ados et les mômes (payantes, hélas, pour la plupart)... Voici le lien direct...

Bonnes vacances ? Nous vous le souhaitons du fond du coeur.

Jim

Plus d'info :
+ L'agenda du 14e est réalisé avec le concours des internautes et blogonautes du 14e arrondissement qui nous signalent leur actu...
+ C'était quand ? Ca aura lieu quand ? Passé et à venir (janvier, février mais aussi juillet, septembre...), l'agenda du 14e complété par vos soins !

Ferme Tombe-Issoire et Carrières de Port-Mahon : de nouvelles menaces sur le site ? (1/3)

Depuis plus de 3 ans, le Collectif de Port-Mahon se bat pour la sauvegarde du Monument historique sis au 26-30 rue de la Tombe-Issoire. Paris14.info fait le point avec Thomas Dufresne, Président du Collectif, sur les nouvelles menaces qui pèsent sur le site.

Episode 1 : un constat d'insalubrité contestable

Paris14.info : Vous venez de remporter une victoire juridique importante. Une opération immobilière est-elle toujours possible sur le site du 26-30 rue de la Tombe-Issoire ?

Thomas Dufresne : Le 9 juin 2005, le Tribunal Administratif a considéré que la technique de réhabilitation choisie par le promoteur n'a jamais été expérimentée, que les risques qu'elle comporte n'ont pas été étudiés. Dès lors le Tribunal note que ces risques constituent pour le monument historique « une menace de dénaturation définitive », c’est-à-dire d’éclatement et d’effondrement.

Dans la foulée, le Tribunal administratif a rejeté toutes les demandes du promoteur et confirmé le refus du permis de construire.

Ce jugement, sur le fond, condamne le principe même de fondations d’immeubles modernes dans le monument historique souterrain. C'est donc tout permis de construire et même toute réhabilitation lourde qui sont ainsi proscrits puisqu’un permis de construire impose de telles fondations.

P14 : La Ferme de Montsouris et les Carrières de Port-Mahon sont-elles sauvées ?

T. D. : Hélas, non, puisque des événements nouveaux ont redonné de l’espoir au promoteur…

P14 :Quels sont ces événements ?

T. D. : D’une part,le promoteur a encore déposé deux nouveaux permis …de démolir cette fois-ci. L’Hôtel de Ville doit lui répondre. S’il ne le fait pas, les permis seront tacitement accordés. Nous attendons donc de la Mairie de Paris qu’elle les refuse avant qu’il ne soit trop tard.

D’autre part, la Direction du Logement et de l'Habitat de la Ville de Paris, service qui dépend de Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris chargé du logement, vient de faire réaliser un constat d'insalubrité du site. C’est une énorme bévue car 80 personnes, parmi lesquelles des enfants en bas âge et une femme enceinte, risquent maintenant d’être expulsées et mises à la rue.

P14 : Comment en est-on arrivé là ?

T. D. : Les inspecteurs des services de Jean-Yves Mano, venus sur place pour réaliser ce rapport, n’ont pas caché à leurs divers interlocuteurs qu'ils étaient là pour déclarer l'insalubrité irrémédiable, dans le seul but d'appliquer la loi Vivien. Jean-Paul Millet, adjoint au maire du 14e chargé du logement, est venu à l’une des dernières réunions de notre Collectif pour nous le confirmer. Il a même annoncé que cela serait discuté dès le prochain Conseil de Paris.

On peut s’étonner, car cette loi Vivien est destinée à raser des bidonvilles et non à protéger un patrimoine parisien.

En outre, curieusement, ce rapport d’insalubrité des services de Jean-Yves Mano est plus alarmiste que les constats réalisés par le promoteur lui-même qui pourtant cherche à en expulser tous les occupants et à démolir les bâtiments.

P14 : Pouvez-vous nous dire ce qu’il y a dans ce rapport ?

T. D. : Il faut d’abord préciser que l’insalubrité irrémédiable est avérée à partir d'un coefficient de 0,40 et elle n'existe pas à 0,30. Or, le rapport en question plafonne avec un coefficient de 0,33 sur la fiche d'évaluation (1).

De plus, dans ce rapport, on relève des singularités, comme par exemple :
- On oublie que tout le réseau électrique a été refait et mis aux normes en 1995, à grands frais, au moment de la réquisition de l'immeuble par la Mairie de Paris (2).
- Le plomb (dont le diagnostic par la Préfecture est actuellement toujours en cours) est coté à la valeur maximale, sur la foi du diagnostic du promoteur...
- Les conséquences de l'édification, par le promoteur et sans aucune autorisation administrative en juillet 2004 d'un portail métallique qui condamne l'accès à la cour, augmente le total de 7 points – ce sont donc des travaux menés par le promoteur qui le font basculer administrativement dans l’insalubrité !
- Enfin, le seul fait irrémédiable pointé est le bruit du RER et de la circulation automobile, on frise le ridicule.

Au vu de ces éléments, on ne peut que se poser des questions.

Mais, il y a plus grave encore, l’auteur de ce rapport et le cabinet de Jean-Yves Mano, lui-même, nous ont confié que l’insalubrité avait été exagérée dans le but d’exproprier le promoteur et de réaliser une opération d’urbanisme au profit de la Ville...

Propos recueillis par Pierre Vallet

(1) Un ou deux points peuvent avoir un impact important. Le rapport donne une note de 36 points sur une échelle de 108. 32 points correspondent à 0,30 et 43 à 0,40.
(2) "48 logements ont été réquisitionnés au 93, rue Saint-Dominique (7e) et au 26, rue de la Tombe-Issoire (14e) à la demande du Maire de Paris, sur arrêtés préfectoraux des 25 et 27 janvier 1995. Ces logements ont été livrés au mois de mai 1995, après la réalisation de travaux à hauteur de 4,5 millions de francs." cf. lien recommandé.

Plus d’info :
+ Les 80 squatteurs sont présents sur le site depuis décembre 2002.
+ Pour prendre un peu de recul, notre fil d'actu "Ferme Montsouris".
+ ...Le site officiel du Collectif.
+ Demain, suite de notre entretien avec Thomas Dufresne.




jeudi, 30 juin 2005

Plan Local d'Urbanisme : prenez notre destin en main

Nous préparons nos vacances et cependant il ne nous faut pas oublier de participer à l'enquête publique sur le Plan Local d'Urbanisme (PLU), à la Mairie du 14ème. Il reste encore deux dates pour aller faire quelques remarques ou donner votre sentiment sur ce document qui représente pour notre ville un engagement de longue durée.

Mais à quoi ça sert un PLU ? C'est ce que nous allons vous expliquer en essayant de poser rapidement les principaux enjeux de ce document...

Perspectives d'aménagement
Tout d'abord, il faut noter que le PLU déterminera notre cadre de vie pendant au moins une dizaine d’années. Il détermine dessine notamment les grandes perspectives d’aménagement et de développement général.

Pour le 14ème deux secteurs sont plus particulièrement concernés : Maine Montparnasse (voir les documents) et Plaisance / Vanves (voir les documents). Si vous habitez ces quartiers, nous ne saurions trop vous recommander de jeter un coup d'oeil au PLU car celui-ci aura une influence majeure sur votre cadre de vie.

Conditions d’accueil des activités économiques
Au moment où le chômage à Paris est supérieur à la moyenne nationale, on peut se poser la question de savoir si le coefficient d’utilisation des sols entre l’Est et l’Ouest de Paris est cohérent ? Le projet actuel propose un rééquilibrage, l'idée étant de construire des bureaux à l'Est et de faire du logement social à l'Ouest. Etes-vous d'accord avec cette orientation ?

Voirie, déplacements et stationnement
Le projet de PLU s'inscrit dans la politique actuelle de la Ville. Il prévoit moins de places de stationnement privé prévues dans les nouveaux immeubles (1 place pour 2 appartements par exemple), pas de nouveaux parkings publics en sous-sol… ? Souhaitez-vous voir cette politique être accentuée ?

Logement
Paris compte plus de 100 000 demandeurs de logements sociaux. Chaque année, 10 000 logements sont attribués. Pour sortir de cette équation, 25% de logements sociaux devront être construits dans tout nouveau programme de logement supérieur à 1 000 m2. Qu'en pensez-vous ?

Cadre de vie
Le PLU est-il innovant pour la gestion des espaces naturel et l’aspect des constructions ? Actuellement 1900 sites sont classés. Le PLU en prévoit 4000 de plus et 4000 autres signalés. Peut-être trop de protection qui figera Paris et qui entraînera des problèmes financiers aux propriétaires qui ne pourront pas en assurer l’entretien ?

Tous ces sujets importants méritent votre attention et votre participation. Sans sombrer dans le réflexe du référendum - "bon, ben, je vais commencer à lire les 13 kilos de documents et je reviens vers vous rapidement avec une réponse réfléchie" - nous vous recommandons d'aller a minima donner votre sentiment sur la manière dont la Ville devrait évoluer. Plus ou moins de voitures ? Plus ou moins de logements sociaux ? Plus ou moins de transports en commun ? Plus ou moins de mixité sociale ? Etc...

Vos commentaires / réactions seront un moyen de faire évoluer le projet en fonction de vos réflexions sur les conséquences qui en découleront ... Notre Arrondissement mérite en lui-même notre œil attentif. Et si vous souhaitez que Paris ressemble à la Ville de vos rêves, c'est le moment de participer !

Nicole

Plus d'info :
+ Le commissaire enquêteur sera à l'écoute de vos remarques et propositions le 4 juillet de 9h à 12h et le 12 juillet de 9h à 12h à la Mairie du 14e.
+ Le mini-site que la Mairie de Paris consacre à l'enquête publique du PLU.
+ Notre fil d'actu PLU dans le 14e...