Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 septembre 2005

Conseil d'arrondissement : retransmission en direct...

...Dans le 18e arrondissement. C'est une première - mais les joutes verbales entre Daniel Vaillant et Roxane Decorte valent bien cela - et nous espérons bien que la Mairie du 14e s'y mettra très prochainement.

Mais s'ils ont mis les bâches sur la Mairie (l'ensemble du bâtiment est en plein ravalement), c'est sans doute pour poser le cable de la connexion haut-débit :-)

Jim

Plus d'info :
+ Pas d'ordre du jour en ligne à cette heure pour notre Conseil dans le 14e arrondissement. Mais si vous vous intéressez aux antennes-relais, vous feriez bien de faire le déplacement.

dimanche, 11 septembre 2005

Un Conseil d'arrondissement à ne pas manquer

Vous vous intéressez à la vie citoyenne de votre quartier ? Cela tombe bien ! Le Conseil d'arrondissement de la rentrée, c'est demain, lundi 12 septembre à la Mairie du 14e, à partir de 19h.

Alors, si vous souhaitez entendre nos élus sur l'actualité chaude de la rentrée, qu'il s'agisse des fermetures de classes (ou de ré-ouverture), d'évacuation de squats, des menaces sur l'Hôpital Saint-Vincent de Paul, ou sur de nombreux autres sujets qui ont trait à la vie dans le 14e arrondissement, c'est le moment de sortir votre vélo et de venir le garer place Ferdinand Brunot :-)

Au passage, rappelons que si vous avez envie de prendre la parole en séance, cela vous sera possible. Il vous faudra pour cela en faire la demande par écrit en cours de séance...

Vraiment, vous n'avez rien à dire ?

Jim

samedi, 10 septembre 2005

Accompagnement artistique du tramway : les habitants demandent la parole

Nous vous avons déjà longuement parlé du projet d'accompagnement artistique du tramway des Maréchaux qui sera réalisé pour la bagatelle de 4 millions d'Euro.

Le Conseil de quartier Didot - Porte de Vanves a interpelé au mois d'août dernier le Maire du 14e arrondissement afin que celui-ci associe les habitants des Maréchaux au choix des oeuvres qui seront installées de manière pérenne sous leurs fenêtres. Un courrier à découvrir en ligne sur le site du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans qui relaie l'information, proximité avec les Maréchaux oblige.

Le Conseil d'arrondissement du lundi 12 septembre prochain sera certainement l'occasion de faire le point sur cette demande légitime.

Pierre

Plus d'info :
+ Notre série d'articles sur ce projet artistique de grande ampleur (Part I / Part II / Part III).
+ Conseil d'arrondissement - Mairie du 14e arrondissement, salle des mariages - place Ferdinand Brunot - à partir de 19h. Pour mémoire, le Conseil d'arrondissement est ouvert au public qui peut intervenir (moyennant une levée de séance et demande d'intervention écrite remise en début de session).

jeudi, 08 septembre 2005

Des nouvelles des enfants expulsés de la Ferme Montsouris

Le 2 septembre, jour de la rentrée des classes, les habitants du 26 rue de la Tombe Issoire ont été expulsés par les CRS; ils ont été conduits vers des hôtels de la périphérie ou de banlieue.

Lundi 5 septembre 6 enfants ont enfin été scolarisés :
- 4 au 87 bd arago : 2 en CP, 1 en CE1,1 en CM1
- 2 à l'école maternelle 11 rue jean dolent PS et GS, un troisième enfant a été depuis inscrit à l'école et a ainsi pu faire sa rentrée ce jeudi matin.

La coopérative de l'école élémentaire a financé les fournitures scolaires nécessaires.

De lundi à jeudi, ce sont des taxis qui ont assuré le déplacement des enfants de leur hotel (porte de chatillon) à l'école (Denfert-Rochereau) et retour à raison de 20€ par taxi et par trajet. Le coût financier est pris en charge par la mairie du 14 (chargé de mission avec chéquier présent à chaque fois).

Dès demain, vendredi, les trajets seront assurés par un minibus fourni par la DASCO (direction des affaires scolaires)pour une durée de 2 semaines environ.

Une réunion a lieu en ce moment à l'hotel entre les familles, l'adjoint aux affaires scolaires du 14°,V.Jarousseau et la directrice de la DASCO, C.Moisan.

L'ambassadeur de Cote d'Ivoire semble s'être remué beaucoup pour ses ressortissants. Une réunion à la Préfecture était programmée et des mesures de relogement semblent être envisageables (il y a même des négociations sur l'obtention de papiers). Le Ministre des Affaires Etrangères de Côte d'Ivoire a été reçu à la mairie.

Les enfants fréquentent la cantine et l'étude (le centre de loisirs en maternelle) même si cela fait de longues journées pour les tout-petits, c'est indispensable tant qu'ils seront logés au Formule 1. Ils bénéficient ainsi d'un encadrement stable dans un environnement porteur. Le repas de cantine, est leur seul repas chaud de la journée. Il est interdit et impossible de faire à manger dans les chambres au Formule 1. Le mercredi et les samedis matins libérés (1 sur 2), les enfants vont au centre de loisirs à l'école 5 av maurice d'ocagne, beaucoup plus proche de leur hôtel (quelques centaines de mètres).

Affaire à suivre de près, car dés le 16 septembre prochain, les chambres ne seront plus payées par le promoteur. D'autres problèmes se profilent donc à l'horizon...

Sylviane

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu "Ferme Montsouris et Carrière de Port-Mahon".

Un conseil de quartier propose au Maire d'aider les enfants des familles expulsés

Hier soir, le Maire du 14ème a reçu du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans, une proposition pour la mise en oeuvre de moyens concrets  pour aider les enfants des familles expulsés. Voici une copie de ce texte (*) :

----------------------------------------------

Monsieur le Maire,

Récemment expulsées du 26 rue de la Tombe Issoire, des familles avec enfants sont désormais provisoirement hébergées à l’hôtel « Formule 1 » de la Porte de Châtillon, éloignant ainsi les enfants du lieu de scolarisation.

Le bureau élargi du Conseil de Quartier Jean Moulin Porte d’Orléans réuni au soir du 06 septembre 2005, se propose donc de leur venir en aide, sous la forme d’une participation financière prélevée sur son budget, afin d’assurer les frais de transport en taxis ou minibus, cela afin de pouvoir avec pérennité emmener ces enfants sur leur lieu d’école matin et soir, le temps d’un relogement définitif.

Sur cette proposition votée par notre Conseil à l’unanimité, nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

Pierre Vivien
Le responsable du groupe de travail « lien social »

Bruno Choux
Le Président du Conseil de Quartier

----------------------------------------------

Il convient de préciser que Pierre Castagnou s'est opposé personnellement à cette expulsion réalisée le jour de la rentrée scolaire (voir notre article et le reportage photo Expulsion à la Ferme Montsouris) ; mais qu'en même temps, la Ville de Paris semble avoir du mal à rassembler des moyens financiers pour venir en aide aux familles expulsées : "problèmes de comptabilité, de responsabilité et d'organisation" (discours tenu sur le parvis de la Mairie du 14ème lundi soir par Vincent Jarousseau).

medium_72._sortie_des_squatteurs.jpg

Depuis, la Mairie pare au plus pressé. La voiture du Maire aurait ainsi servi deux jours d'affilée faute de moyens pour accompagner les enfants des familles expulsées vers leurs écoles respectives... Une intention louable mais une solution qui ne pouvait être que temporaire.

Pierre

(*) Ce texte a également été publié sur le site internet du Conseil de Quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans.

Plus d'info :
+ La Ferme Montsouris est sise sur les Carrières de Port-Mahon, site classé Monument historique. Pour prendre un peu de recul, consultez le fil d'actu que nous consacrons à ce sujet.

mercredi, 07 septembre 2005

Ré-ouverture d'une classe rue Prisse d'Avennes

Les parents d'élèves nous en avaient informé et nous vous annoncions dès hier soir la bonne nouvelle. Mais aujourd'hui, c'est le quotidien 20 minutes qui nous le confirme : Les écoliers ont la classe. Alors, si c'est écrit dans la presse :-)

Maintenant, quid des autres classes dont la fermeture était programmée dans notre arrondissement ?

Jim

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu sur les fermetures de classe dans le XIVe arrondissement.

lundi, 05 septembre 2005

Expulsion rue de la Tombe-Issoire : vos premiers commentaires...

L'expulsion des familles qui squattaient le 26 rue de la Tombe-Issoire a suscité de nombreux commentaires. Voici quelques nouvelles infos sur ce sujet ainsi qu'un petit article qui nous sont parvenus récemment.

-----------------------------------------

Tous les habitants sont provisoirement hébergés à l'hôtel porte de Châtillon (durée annoncée 2 semaines). Les meubles et affaires ont été placés chez un garde meuble (payant).

Ali, Sylla, Nomessou (CP) et Assita (CM1) devaient faire leur rentrée à l'école 87 boulevard Arago ce matin ; Adja, Aicha et Ladji devaient rentrer à l'école maternelle rue Jean Dolent Certains enfants n'ont aucun vêtement de rechange, une mère enceinte doit bénéficier d'un monitoring quotidien, il y a des bébés...

Pour ne pas rajouter au traumatisme de l'expulsion, il faudrait que les enfants soient scolarisés dans l'école qu'ils ont l'habitude de fréquenter mais il existe des obstacles  : éloignement hébergement-école et  fournitures scolaires (matériel de rentrée).

Un rassemblement de soutien est prévu devant la mairie du XIVème à 19H aujourd'hui, lundi 5 septembre.

Amicales salutations

Sylviane

-------------------------------------------

Bonjour,
 
Rentrée musclée,  ambiance "vel d'hiv"...
 
A 8h45 il fallait présenter une pièce d'identité pour pouvoir entrer dans la rue de la tombe-issoire, a l'angle du boulevard st jacques...
 
C'est inadmissible que la rue, espace public soit ainsi en quelques minutes transformée en camp barbelé. Les élus locaux ont été bousculés.
 
Actuellement, une société de gardiennage privée surveille en permanence l'entrée de la ferme ainsi que l'arrière coté villa st jacques ou une ancienne maison a été murée à la hâte. C'est très surprenant: la police manquerait elle d'effectifs a ce point ?

Cette "rue piétonne" (villa st jacques) ayant été interdite de stationnement depuis un certain temps des 2 cotés de la voie, c'est d'ailleurs la police du quartier qui est venue voir pourquoi le véhicule des "vigiles" stationnait ainsi de manière parfaitement d'ailleurs illégale.

Probablement ces gens ont un passe droit. Ou alors je vais en profiter pour stationner également devant ma fenètre, privilège qui m'est désormais interdit, en profitant de l'ambiance du jour. Il est vrai que je ne suis pas vigile, je risque donc l'enlèvement du véhicule (ça me ferait dans les 120 euros tout compris :).

C'est marrant ces interprétations locales du droit public. Après Einstein, voici donc la relativité juridique sur le devant
de la scène. C'était notre rubrique "les CRS courbent - ils l'espace (du droit)" ?
 
Cdlt,

Le Xav

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu Ferme Montsouris.

Prisse d'Avennes : le rectorat menaçant, la télé sur les lieux.

Ce lundi, France 3 Ile de France a relaté l'occupation de l'école Primaire Prisse d'Avennes (ainsi qu'une autre dans le 13ème arrondissement). Le sujet passe dans les journaux de 12h05, 13h00 et 19h00.
Six école sont ainsi bloquées sur l'ensemble de Paris. Ce matin, les enseignants ont apportés leur soutient aux parents d'élèves. A noter que le Rectorat fait pression sur Mme la Directrice, et la menace "qu'elle n'est pas inamovible", car elle doit "envoyer la police pour déloger les parents d'élèves"...
Même si cette occupation est pacifique et "bon enfant", en accord avec les enseignants et la Directrice, il est vrai que la rue de la Tombe Issoire n'est pas loin... et que l'effet "j'envoie les CRS pour améliorer les conditions de vie" est à la mode.
Dan

vendredi, 02 septembre 2005

Expulsion à la Ferme Montsouris : le reportage

...Réalisé ce matin, de 6h du mat' à 13h, nous vous proposons un reportage photo sur le déroulement de l'expulsion des familles qui résidaient au 26, rue de la Tombe-Issoire.

medium_21._sous_bonne_garde.jpg

Celles et ceux qui auraient assisté à cette expulsion peuvent nous adresser leurs articles sur contact@paris14.info. Nous les diffuserons prochainement.

D'ici là, no comment ? Cela m'étonnerait de votre part. Alors nous vous posons la question - et nous vous prions d'en débattre sereinement - quel est votre avis sur ces expulsions ?

Pierre

Plus d'info :
+ Notre fil d'actu "Ferme Montsouris".

Ecole Prisse d'Avennes occupée ce matin, cours bloqués.

Ce matin à l'école primaire Prisse d'Avennes, les parents d'élèves ont fait connaître à l'Académie leur mécontentement en bloquant l'accès à toutes les classes, et en arrêtant les cours à 9h30.
Suite à la fermeture d'une classe par le rectorat, les salles se sont retrouvées saturées d'enfants, en particulier pour les CE2 et les CM2, chez qui il manquait non seulement de la place mais aussi des chaises et des tables. Classe à double niveau, enseignants mécontents, cinq élèves déplacés sur une autre école primaire, le sud du 14ème arrondissement de Paris n'avait encore jamais connu cela, au point que les enfants eux mêmes ont applaudis avec sérieux les parents qui leur ont expliqué les raisons de cette perturbation.
Madame l'Inspectrice d'Académie est venue tâter le pouls de la grogne ambiante, et a constaté que la volonté des parents d'élèves venus nombreux bloquer l'école s'est traduite dans les actes, avec détermination. A l'heure qu'il est, les enfants sont toujours dans la cour de récréation, gardés par leurs enseignants. Pour la FCPE, le blocage de l'école pourrait se maintenir jusqu'au retour des conditions d'enseignement dignes de l'éducation Nationale.
A noter qu'un article (avec photo) est paru ce matin dans Le Parisien en page 2 du cahier central, et une hausse des effectifs est prévue l'année prochaine, ce qui obligera quoi qu'il arrive à ré-ouvrir une classe. L'effectif de l'école après comptage ce matin enlèverait au rectorat son argument, à savoir un nombre d'élèves soi-disant insuffisant. La présence de M. Vincent Jarousseau (adjoint au Maire du 14ème aux affaires scolaires) a été remarquée.
Donc si il vous reste une table et quelques chaises, ne les jetez pas, l'école n'en a plus...
Dan.