Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 octobre 2006

Interview Marielle de Sarnez - Part. VII

Septième épisode de l'interview de Marielle de Sarnez, Député européen, Présidente de la Fédération UDF de Paris et candidate déclarée à la Mairie de Paris... Aujourd'hui, cohabitation piétons, vélos et automobilistes, le tramway autour de Paris, des chantiers prioritaires...

Pierre

Plus d'info : 

+ Le site de la délégation UDF au Parlement européen.
+ Toutes nos interviews.
+ Vos vidéos sur TéléParis14 ? Connectez-vous DailyMotion.com et publiez vos vidéos dans le groupe TéléParis14.
+ Interview réalisée à l'Imprévu, place Flora Tristan (75014), le 15 septembre 2006. Propos recueillis par Dan Krajcman et Pierre Vallet.

dimanche, 22 octobre 2006

Une expo photo ? Découvrez le ScrapBook !

Depuis le 21 septembre dernier, la Fondation Henri Cartier-Bresson vous propose de découvrir un nouveau pan de sa collection, l’un de ses trésors maintenant restauré : le Scrapbook (littéralement, "l'album"), une sélection remarquable de tirages réalisés par Cartier-Bresson lui-même en 1946 qui constitue une étape très importante dans l’appréhension de son oeuvre.Retour sur la petite histoire du ScrapBook...

En 1943, le Museum of Modern Art de New-York (MoMA), pensant que Cartier-Bresson avait disparu pendant la guerre, préparait une exposition « posthume » de son travail. Cartier-Bresson, qui venait de s’évader, apprit la nouvelle avec joie et décida de faire un bilan de son oeuvre préparatoire à l’exposition. Il tira 346 images qu’il colla dans un album – le scrapbook - avant de les montrer au MoMA. La plupart de ces photographies étaient inédites à l’époque ; beaucoup sont devenues emblématiques aujourd’hui. L’exposition fut inaugurée en février 1947, quelques mois avant la création de Magnum Photos.

medium_scrapbook_henri_cartier-bresson.jpg

Quarante ans plus tard, conscient de la richesse de cet album, Cartier-Bresson s’y intéresse à nouveau. Il décolle la plupart des tirages pour les protéger et les restaurer. Cet ensemble exceptionnel appartient aujourd’hui à la Fondation HCB, qui a entrepris de reconstituer cet album en vue de sa publication, avec la complicité des éditions Steidl, agrémenté de textes et de documents d’époque.

La Fondation HCB présente donc l’ensemble de ces tirages, ainsi que 7 agrandissements de l’exposition de 1947 contrecollés sur bois empruntés au MoMA. Ce moment marque un tournant fondamental dans la vie et l’oeuvre de Cartier-Bresson, comme il l’avait lui-même formulé dans un entretien avec Hervé Guibert : « J’allais à la recherche de la photo pour elle-même, un peu comme on fait un poème. Avec Magnum est née la nécessité de raconter des histoires ».

Maroun - avec le concours de la Fondation Henri Cartier-Bresson

Plus d'info :
+ Le ScrapBook - exposition ouverte jusqu'au 22 décembre 2006 - Entrée : 5 € plein tarif -  3 € tarif réduit : chômeurs, moins de 26 ans, plus de soixante ans - Gratuit pour les Amis de la Fondation - Gratuit en nocturne le mercredi de 18h30 à 20h30.
+ Horaires : du mardi au dimanche de 13h00 à 18h30, le samedi de 11h00 à 18h45 , nocturne gratuite le mercredi jusqu’à 20h30. Fermé lundi et jours fériés - adresse : 2, impasse Lebouis, 75014 Paris - métro: ligne 13 (Gaité), ligne 6 (Edgard Quinet) - bus: lignes 28 et 58 arrêt Losserand-Maine, ligne 88, arrêt Jean Zay – Maine.

samedi, 21 octobre 2006

Une école bilingue bretonne dans le XIVe arrondissement (2/2)

C'est une école qui a déjà fait couler pas mal d'encre... Deuxième partie de notre interview de Claude Nadeau, présidente de l'association qui gère Diwan - école bilingue français-breton - à Paris dans le XIVe arrondissement.

Pierre

Plus d'info :
+ Diwan Paris - 38, rue Liancourt - 75014 Paris. Courriel : diwanparis@free.fr
+ Propos recueillis par Pierre Vallet le 12 octobre 2006.
+ Claude Nadeau est également une musicienne émérite puisqu'elle joue du clavecin ! Son site perso : www.claudenadeau.net.
+ Toutes nos interviews.
+ Vos vidéos sur TéléParis14 ? Connectez-vous DailyMotion.com et publiez vos vidéos dans le groupe TéléParis14.

vendredi, 20 octobre 2006

Demain, une première dans le XIVe avec le Festival VivaBébé !

medium_affiche_vivabebe.2.jpg

Plus d'info :
+ www.vivabebe.fr !

jeudi, 19 octobre 2006

Une école bilingue bretonne dans le XIVe (1/2)


Claude Nadeau
Vidéo envoyée par Pierre_Vallet

C'est une école qui a déjà fait couler pas mal d'encre... Première partie de notre interview de Claude Nadeau, présidente de l'association qui gère Diwan - école bilingue français-breton - à Paris dans le XIVe arrondissement.

Pierre

Plus d'info :
+ Diwan Paris - 38, rue Liancourt - 75014 Paris. Courriel : diwanparis@free.fr
+ Propos recueillis par Pierre Vallet le 12 octobre 2006.
+ Claude Nadeau est également une musicienne émérite puisqu'elle joue du clavecin ! Son site perso : www.claudenadeau.net.
+ Toutes nos interviews.
+ Vos vidéos sur TéléParis14 ? Connectez-vous DailyMotion.com et publiez vos vidéos dans le groupe TéléParis14.

mercredi, 18 octobre 2006

Interview Marielle de Sarnez - Part. VI

Sixième épisode de l'interview de Marielle de Sarnez, Député européen, Présidente de la Fédération UDF de Paris et candidate déclarée à la Mairie de Paris... Aujourd'hui, "Plan Local d'Urbanisme (PLU), des tours à Paris, l'action des Verts..."

A noter, après l'interview de Marielle de Sarnez - oui, encore quelques épisodes... - c'est un ministre en exercice et habitant du XIVe dont nous diffuserons prochainement l'interview. A suivre...

Pierre

Plus d'info :
+ Le site de la délégation UDF au Parlement européen.
+ Toutes nos interviews.
+ Vos vidéos sur TéléParis14 ? Connectez-vous DailyMotion.com et publiez vos vidéos dans le groupe TéléParis14.
+ Interview réalisée à l'Imprévu, place Flora Tristan (75014), le 15 septembre 2006. Propos recueillis par Dan Krajcman et Pierre Vallet.

mardi, 17 octobre 2006

Sésame : une carte de stationnement pour les artisans et commerçants

Voici une nouvelle qui ne devrait pas échapper à nos artisans et commerçants... Pour faciliter leur stationnement, la Ville de Paris met en place la carte Sésame artisans commerçants. Proposée aux professionnels qui ont besoin de leur véhicule pour s’approvisionner ou livrer des clients, la carte Sésame leur permettra de stationner pendant 10h consécutives à proximité de leur établissement, au tarif de 0,5€ par jour. Cette nouvelle carte (une par commerce) est gratuite et accessible aux commerces de proximité comme les boulangeries, boucheries, librairies… que leur véhicule soit immatriculé en nom propre ou en nom de société.

Cette sorte de carte de stationnement résidentiel réservée aux commerces de proximité est une vieille revendication. Il faut en effet savoir que tous les petits commerçants n'étaient pas considérés comme habitants du quartier où ils tiennent boutique et étaient de fait exclus du tarif résidentiel. Traduction : ils devaient payer plein pot sur tous les espaces de stationnement autorisés - y compris devant leur boutique. Une situation qui générait son lot d'aigreurs (une prune / jour, ça use, ça use), la plupart d'entre eux n'ayant pour solution que de squatter de l'aube au crépuscule l'espace de livraison le plus proche. Une situation incompatible avec un exercice serein de leur activité...

Très attendu, ce geste sera certainement payant auprès d'un public plutôt martyrisé et matraqué ces dernières années  - un quartier vert, ça vous bouleverse une zone de chalandise et il faut du temps pour se reconstituer - public auprès duquel Bertrand Delanoë n'avait pas vraiment bonne presse, Denis Baupin étant quant à lui une sorte de bête noire...

Reste à mettre à l'épreuve du terrain ce nouveau mode de partage du stationnement qui risque de réduire drastiquement le nombre de rotations le jour J sur une place donnée. Car entre les véhicules bénéficiant du stationnement résidentiel et ceux des commerçants - et dans un contexte de diminution globale de l'offre de stationnement de surface - la place libre risque de devenir une denrée encore plus rare... Du coup on peut se demander si ces rues commerçantes où il ne sera plus possible de trouver une place ne produiront pas certes un meilleur climat de travail mais une nouvelle baisse du chiffre d'affaires. Associations de commerçants, attention, c'est le moment pour vous d'imposer un modus vivendi qui permette à vos clients de trouver un peu d'espace pour venir voir vos adhérents...

Soulignons enfin une incohérence. On pourra effectivement regretter, au moment où la Mairie de Paris cherche à encourager des modes de déplacement et de livraison moins polluants, que cette nouvelle carte ne s'accompagne pas d'incitations à l'adoption de nouveaux modes de livraison plus compatibles avec les objectifs affichés de réduction de la pollution en ville (véhicule électrique, livraison "groupée" via association de commerçants, centre de distribution de proximité, etc.).

Allez, rassurons-nous, comme nous vous l'annoncions récemment et après 5 ans de tatonnements, la Ville a décidé d'arrêter les frais d'une approche plus brouillonne qu'empirique en matière de lutte contre la pollution. Elle vient de lancer un appel d'offre pour la mise en oeuvre d'un Agenda 21 (comme Gérard Collomb l'a fait à la tête du Grand Lyon il y a déjà quelques années). Elle finira donc par réfléchir son action plus globalement et moins électoralement. Une démarche structurée et normée qui devrait (enfin) produire des résultats qualifiables et concrets. L'objectif d'une prochaine mandature ?

Pierre

Plus d'info :
+ Vous pouvez prendre contact avec la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris 15 bd Carnot au 01 44 67 29 29 (cette carte sera délivrée sur rendez-vous) ou consulter www.deplacements.paris.fr
+ Conditions requises pour bénéficier de la carte Sésame Artisans - Commerçants :
- Utiliser un véhicule de moins de 3,5 tonnes.
- Avoir une activité principale sédentaire et présenter une carte grise du véhicule établie en nom propre du commerçant ou de l’artisan ou en nom de société (conformément aux codes APE ou N.A.F consultables auprès des services de la voirie).
+ Pièces justificatives à produire :
- Carte grise
- Extrait d’inscription de moins de trois mois au registre du commerce de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris délivré par les greffiers du Tribunal de commerce de Paris ou au répertoire de la Chambre de Métier et de l’Artisanat de Paris (K bis),
- Extrait d’identification du répertoire national des entreprises délivré par l’INSEE (N° de Siren ou Siret) ;
- Pour les sociétés avec établissements secondaires, fournir attestation du bail commercial ou artisanal ou attestation de propriété du fond de commerce ou artisanal ;
- Eventuellement l’ancienne Carte R.C.A périmée ou en cours de validité.

lundi, 16 octobre 2006

Interview Marielle de Sarnez - Part. V

Cinquième épisode de l'interview de Marielle de Sarnez, Député européen, Présidente de la Fédération UDF de paris et candidate déclarée à la Mairie de Paris... Aujourd'hui, vos questions et quelques thèmes sensibles : "cumul des mandats, absentéisme, silence de l'opposition"...

Pierre

Plus d'info :
+ Le site de la délégation UDF au Parlement européen.
+ Toutes nos interviews.
+ Vos vidéos sur TéléParis14 ? Connectez-vous DailyMotion.com et publiez vos vidéos dans le groupe TéléParis14.
+ Interview réalisée à l'Imprévu, place Flora Tristan (75014), le 15 septembre 2006. Propos recueillis par Dan Krajcman et Pierre Vallet.

dimanche, 15 octobre 2006

Découvrez les artistes du XIVe arrondissement !

...La Galerie Elda Mazer (ç, rue Raymond Losserand - 75014 Paris) vous convie le 19 octobre prochain à 19h au vernissage d'une nouvelle exposition qui rassemblera plusieurs artistes du XIVe arrondissement. Vous retrouverez notamment les oeuvres de Anne Abe, Krzysztof Biskup, Charles-Eric Gogny, Valentin Bron (photo ci-dessous - "Fantasmagorie", 2000, technique mixte pierre noire avec aquarelle sur carton bois, 64x53cm), Rosy Lamb, Linda Todisco ou encore Iona Violet...

medium_bron.jpg

Heure, lieu, durée de l'expo ? Tous les détails en cliquant ici...

Maroun

Plus d'info :
+ ...Sur le site de la galerie Elda Mazer.
+ D'autres artistes du XIVe ? Découvrez leurs oeuvres on-line grâce à notre rubrique "La Galerie 75014" (ci-contre colonne de gauche).

samedi, 14 octobre 2006

Inauguration du tramway : c'est aujourd'hui...

...A Clermont-Ferrand (photo ci-dessous) ! Eh oui. En la matière, notre chère Capitale aura bien des difficultés pour prétendre avoir fait preuve d'ambition ou d'originalité puisque notre "métro des maréchaux" - quel design médiocre, un tramway, ça ?! une râme lâchée en surface oui... - qui sera inauguré en fin d'année viendra s'ajouter à la longue liste des villes qui ont réalisé ou projeté la construction d'un tramway comme Marseille (tiens, voilà un tramway qui ressemble à quelque chose), Saint-Etienne, Lille, Nantes, Grenoble, Strasbourg, Rouen, Sarreguemines, Montpellier, Orléans (là-bas aussi il y a du gazon depuis ...l'an 2000), Lyon, Bordeaux, Valenciennes, Mulhouse, Nice, Le Mans, Angers, Toulon, Valenciennes ou Issy-les-Moulineaux...

medium_tramway_clermont-ferrand.jpg

Alors oui, le tramway "réinvente la ville" mais il ne fera pas pour autant de notre Capitale celle de l'innovation urbaine... On ne s'étonnera pas dès lors de voir que Paris ne figure pas sur la liste des 16 grandes villes (pêle-mêle : Caracas, Los Angeles, New-York, Barcelone, Berlin, Londres, Istambul, Mexico City, Mumbai, Milan-Turin, Le Caire, Sao Paulo, Johannesburg, Shanghaï, Tokyo) dont le développement est présenté et analysé lors de la 10e Biennale d'architecture de Venise (voir "Cities, architecture & Society"). Une sélection certes "artificielle" comme le choix d'un sujet au baccalauréat, mais une absence révélatrice d'une disparition de la scène internationale - Paris n'est même plus sur la carte - un sujet sur lequel nous ne tarderons pas à revenir.

Pierre

Plus d'info :
+ Une page très synthétique présentant un beau recueil de tramways...
+ Notre rubrique Tramway.
+ Le Tramway des Maréchaux, le nôtre, devrait être inauguré le 16 décembre 2006.