Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 26 mai 2006

Lycée hôtelier boulevard Raspail : une visite pas si virtuelle ?

..Les premières photos - extérieur & intérieur - du futur lycée hôtelier du boulevard Raspail sont ici, publiées par Vincent Jarousseau sur son blog. Voici qui calmera - mais ne satisfera sans doute pas - la curiosité des habitants du quartier.

medium_lycee_hotelier_boulevard_raspail_75014.jpg

Tiens, une idée et une question : Vincent Jarousseau pourrait-il organiser une visite pour les habitants du XIVe ? S'il est d'accord, on vous tient au courant !

Pierre

Plus d'info :
+ Vous êtes intéressé(e)s par cette visite ? Vous voulez vous inscrire dès maintenant - au cas où ? Envoyez-nous un mail !

mercredi, 24 mai 2006

Fête des voisins : l'édition 2006 approche... Le tramway aussi :-)

Alors préparez-vous !

Mais qu'est-ce que c'est que cette "Fête des Voisins" ? L'idée d'Immeubles en fête est née quand Atanase Périfan et un groupe d'amis créent en 1990 l'association " Paris d'amis " dans le 17ème arrondissement pour renforcer les liens de proximité et se mobiliser contre l'isolement.

En 1999, l'association lance la Fête des voisins dans le 17ème arrondissement. Le succès est immédiat puisque 800 immeubles y participent, permettant de mobiliser plus de 10 000 habitants !

En 2005, 348 mairies et bailleurs partenaires en France, 130 villes en Europe, soit plus de 4.500.000 participants ! Alors, en 2006, pourquoi pas vous dans votre immeuble, votre résidence ou même votre rue ?

medium_immeubles_en_fete_75014.jpg

Organiser la Fête des voisins est très simple : il suffit de le décider ! Et mardi 30 mai, jour de la fête, tout le monde

participe à la convivialité en apportant quelque chose à boire ou à manger. Le lieu est facile à trouver : la cour ou le hall de votre immeuble, votre appartement, ou la rue si vous n'avez pas d'autres espaces. Placez une affiche dans le hall de vote immeuble en y précisant votre nom, l'heure et le lieu de l'apéritif.

Vous trouverez sur le site Immeubles en Fête, tout ce qu'il faut pour lancer les invitations.

Une occasion à saisir pour faire la connaissance de vos voisins et échanger avec eux quelques idées sur notre quartier...

...Mais le XIVe ne serait pas le XIVe sans son tramway et ses Maréchaux... C'est pourquoi, le 30 mai, dans le cadre de l’opération Immeubles en Fête, les partenaires du tramway invitent riverains et voyageurs à se retrouver en présence des responsables des travaux et des élus, pour échanger, autour d’un verre, sur l’avancée des travaux.

medium_tramway_immeuble_en_fete.jpg

Rendez-vous est donné le mardi 30 mai de 18h00 à 20h30, square du Serment de Koufra (vu du ciel c'est très joli) à deux pas du Métro Porte d'Orléans. Les associations locales sont invitées à participer à cette ambiance festive. Des fanfares circuleront dans le quartier...

Et pourquoi les équipes du tramway (et nos impôts) vous invitent-ils à faire la fête ? Je ne résiste pas à vous livrer cet extrait du texte de présentation de l'opération (en ligne sur le site de la Mairie de Paris). Je suis d'accord avec le fond et dans la forme, c'est tellement bien dit... :-)

"Le tramway des Maréchaux rejoint la philosophie et les valeurs de l’opération Immeubles en fête. Futur bon voisin, à la fois silencieux et non polluant, le tramway par son installation va aussi contribuer à la réalisation d’aménagements urbains chaleureux favorisant les rencontres dans des quartiers embellis. Ces rencontres conviviales dans les trois arrondissements traversés par le tramway prolongent et enrichissent la relation de confiance que les responsables du tramway (Ville de Paris, Région Île-de-France, RATP, Etat et STIF) entretiennent avec les riverains au travers d’un dispositif d’information permanent (agents de proximité sur le terrain, site internet, diffusion d’un journal à 400 000 exemplaires…)."

Bon, j'apporte l'apéro. Quelqu'un apporte les chips, la cochonaille et les cahuètes ?!?

Pierre

Plus d'info :
+ Pour trouver des affiches, c'est ici.
+ Pour télécharger les invits, c'est .
+ En 2005, cette opération « fête des voisins du tramway » avait rassemblé plus de 800 riverains (selon les organisateurs !) venus s’informer sur les différentes étapes des travaux. Cette année, l'accent est mis sur les nouvelles règles de sécurité routière occasionnées par la mise en place du tramway.

mardi, 23 mai 2006

Deux voitures brûlent dans le XIVe : accident ?

...Les voitures qui brûlent, on a toujours tendance à croire que ça n'arrive qu'en banlieue. Du reste, lors de la vague de violence du mois de novembre 2005 dernier, notre arrondissement avait été épargné. Mais voilà que la Voix du 14e publie sur son blog une photo de deux voitures incendiées rue Auguste Caïn. Accident ? incendie criminel ? Pas de précisions, pas de date (à l'exception de celle de la publication de cette photo - le 21 mai 2006)... Un de nos lecteurs en saurait-il un peu plus ?

Camille

lundi, 22 mai 2006

Porte de Vanves : panorama des grands travaux

Voici une page très bien faîte sur le site de la Mairie de Paris. Elle résume l'ensemble des aménagements urbains prévus sur le quartier Porte de Vanves.

Vous voulez prendre la mesure de l'ampleur des travaux engagés sur ce quartier dit "politique de la Ville" ? Extrait :

--------------------------------

Programme :
- centre d’animation Vercingétorix
- centre social,  relais assistantes maternelles et halte-crèche de 30 berceaux ;
- établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Broussais) ;
- équipement culturel (Broussais) ;
- hôtel d’activités ;
- locaux d’activités ;
- PALULOS d’environ 440 logements et résidentialisations.

SHON (Surface Hors Oeuvre Nette) : 18 800 à 21 800 m2, dont équipements 11 000 à 12 000 m2, emplois 7 800 à 9 800 m2.

Espace vert : 9 000 m2. Création d’un jardin public sur la couverture du boulevard périphérique [7 000 m2] ; prolongement de la promenade Auguste-Renoir [2 000 m2].

Espace public : 40 000 m2. Réaménagement de voiries.

--------------------------------

Calendrier des travaux, présentation des programmes (la couverture du périphérique est considérée comme « une réparation urbaine » ), vous saurez tout - à l'exception notable du budget - sur ce Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU) qui va véritablement changer la vie d'un grand nombre d'habitants du XIVe. Ajoutez à cela l'arrivée du tram sur les Maréchaux... Allons-nous enfin réconcilier les Parisiens avec l'urbanisme et le geste architectural ?

Pierre

Plus d'info :
+ A noter, l'Etat tardant à respecter ses engagements en matière de co-financements de ces projets importants (officiellement, il s'agissait de ne pas engager de travaux supplémentaires avant la fin des travaux du Tramway - idem pour la requalification de l'avenue du Général Leclerc), la Ville de Paris et la Région Ile-de-France ont avancé l'argent... En échange d'un désengagement sur de grands projets de renouvellement urbain situés dans des arrondissements dirigés par des Maires de droite. Manoeuvre politique de la Mairie de Paris visant à contrer une manoeuvre politique du Gouvernement ? Quand les coteries partisanes s'affrontent, il semble que les Parisiens trinquent...

dimanche, 21 mai 2006

Toujours plus haut avec l'OMS 14 !

Sous l'égide de l'Office du Mouvement Sportif du 14e (OMS14) et de l'entente des "Club Alpin Français-Forja et Armorique" s'est déroulé le 17 mai 2006 au gymnase Mouchotte une compétition d'escalade pour les enfants avec la présence de 10 jeunes enfants handicapés sourds et malentendants.

L'initiateur et organisateur de cette manifestation, Mr Christian Bonnet, membre de l'association Forja et vice-président de l'OMS14, est le pionnier des murs d'escalade dans le 14è arrondissement.

Le premier tour de cette compétition était réservée aux sourds et malentendants. Nous avons eu droit à un festival de bonheur. Tous se comportèrent avec brio, courage et détermination. Ils reçurent chacun des mains de Mr Christian Caradec (Directeur Régional de la Jeunesse et Sports) coupes, bonnets, etc.... et eurent plusieurs rappels et applaudissements du public venus nombreux à cette réunion.

Puis les autres compétiteurs, plus aguerris, disputèrent leur challenge. Je reste admiratif devant tous ces jeunes qui s'investissent dans un sport dur où il faut de la ténacité, du courage , de l'intelligence et une bonne technique. Tous les parents présents applaudirent les exploits de nos jeunes en herbe. Les récompenses furent remises par des personnalités du Club Alpin Français.

La journée qui a réuni 80 personnes s'est terminée par un goûter pantagruélique.

A 72 ans, Mr Christian Bonnet reste un dirigeant bénévole hors pair et exceptionnel qui continue à diffuser son expérience technique à nos jeunes dans cette discipline sportive. Bravo Christian pour tout ce que tu fais pour les handicapés.

Arnaud

Plus d'info :
+ Le site de l'OMS 14.

samedi, 20 mai 2006

Ventes à la découpe : un sursis pour la rue Mouchotte

C'est pas un coup de fil de Pierre Castagnou (*) en personne qu'Elisabeth Tardiff, Présidente de l'Association des Locataires de Mouchotte, a appris que Gecina, la société immobilière encore propriétaire de près de 330 logements au 26 rue Mouchotte (voir le plan du quartier), renonçait à vendre ses appartements, alors qu'elle avait annoncé une opération de vente à la découpe il y a deux ou trois mois.

Partie remise ? C'est bien entendu la crainte des locataires... Le risque étant que Gécina s'entende avec un nouvel investisseur qui rachèterait en bloc, pour ensuite revendre à la découpe avec les bénéfices considérables que l'on connaît pour ce genre d'opération. La vigilance sera donc toujours de mise...

Camille

Plus d'info :
+ Les ventes à la découpe, un regard différent et peut-être provocateur via Pascal (part. I / part. II)...

vendredi, 19 mai 2006

Blog & Politique : le débat Blog & Politique : le débat public en un clic ? (suite)

...Un autre compte rendu .

Pierre

PS. Merci à Emmanuel - animateur du blog des partisans de DSK dans le XIVe - qui nous a signalé ce lien.

Plus d'info :
+ ...Sans doute à venir sur le blog officiel de l'équipe Blog & Breakfast. Mais il y a déjà quelques photos...

Un weekend chargé...

...Côté culture dans le XIVe...

En vrac, on commencera dès ce soir par le Centre d'animation Vercingétorix qui vous invite au vernissage de l'exposition "Rives du Niger" de Guillaume Bertrand (du vendredi 19 mai au samedi 3 juin 2006)... Venez Nombreux, faîtes passer l'information (ce petit lien "envoyer cette note" en bas de chaque article)...

...Concept :
Une vingtaine de Photos
Au Vue de la vie qui coule
Le long du fleuve Niger
Du Mali et d'Ailleurs ...

medium_exponiger.jpg

...Pas vraiment fan de photographie, rattrappez-vous côté (histoire de la) musique ! A la Fondation Cartier et dans le cadre des Soirées nomades, Chuck D., leader de Public Enemy, l’un des groupes les plus importants et les plus controversés de l’histoire du rap, présente une conférence exceptionnelle dans le cadre du cycle Nuits Noires. Rap, Race and Reality sera consacrée à l’influence du rap et aux enjeux raciaux, sociaux et politiques de ce mouvement (conférence en anglais).

...Pas dispo le vendredi soir ? Dès demain, samedi 20 mai (et dimanche !), vous pourrez toute la journée poursuivre vos activités culturelles avec l'opération Portes ouvertes des ateliers d'artistes...

 

 

 

 

 

...Et dimanche, dans un autre genre, les Bretons de Paris fêtent la Saint Yves, patron des Bretons - vous l'aurez deviné - mais également des Avocats (allez comprendre...).

medium_saint_yves.jpg

En résumé, un weekend riches de sorties dans le XIVe... Alors, c'est le moment de prendre l'air !

Pierre

Plus d'info :
+ Découvrez dans notre (très longue) colonne de gauche notre catégorie "Culture".
 

jeudi, 18 mai 2006

Blog & Politique...

Paris14.info était ce matin l'invité de l'équipe de Blog & Breakfast sur le thème "Blog & Politique : le débat public en un clic ?".

Alors Lambert + Wolton (no logo, no blog !) + Versac + Gilles Klein + Mathieu Maire du Poset (Jack Lang.net) + Pierre Vallet, ça donne quoi ? Premier compte rendu par Geoffrey ici.

Camille

Politique des transports : un bilan mitigé

Tandis que le Plan de Déplacement de Paris débarque longtemps après la mise en œuvre d’une intense politique des transports (le contraire eut été souhaitable), l’ATCD (Adepte des Transports en Commun et Doux) que je suis ne peut s’empêcher de faire un bilan mitigé. Certes, reconnaissons à la Mairie de Paris le mérite d’avoir osé prendre des initiatives pour améliorer la qualité de l’air parisien. Mais, pour reprendre un proverbe japonais, "une vision sans action est un rêve, l’action sans vision est un cauchemar".

Pas question ici de tomber dans le piège des clivages politiques gauche-droite ni de jouer avec les chiffres. Le constat repose intégralement sur des données officielles (toutes les sources sont vérifiables et mentionnées à la fin de cet article). Comparée à de formidables expériences menées par des élus de tous bords, la politique de transport à Paris est loin d’être satisfaisante et passe à côté de l’essentiel.

Les couloirs de bus

Le temps de trajet a diminué de… 5 petites minutes car les embouteillages générés (av. du Maine, place du 18 juin 1940…) limitent ce gain de temps. Les bus sont déjà bondés et quasi aucun nouveau véhicule n’est financé : impossible d’accueillir de nouveaux voyageurs. Seul le métro a vu sa fréquentation augmenter ces dernières années pour arriver aujourd’hui à saturation aux heures de pointe. Comment, dans ces conditions, convaincre des automobilistes d’abandonner leur voiture ?

Baisse de pollution et de circulation ?

Des grands axes auparavant fluides se retrouvent congestionnés (même au milieu de la journée) engendrant un accroissement local de la pollution et des nuisances sonores. La baisse de pollution tant vantée n’a rien de nouveau :
- la baisse des taux de dioxyde d’azote et de monoxyde de carbone est liée à l’installation de pots catalytiques (depuis 1992 où le pot est devenu obligatoire, ces taux diminuent régulièrement)
- la baisse des taux de dioxyde de soufre et de benzène est liée à la diminution de leurs proportions respectives dans le carburant (octobre 1996 pour le SO2, 1997 pour le benzène).
- les concentrations de particules PM10 sont stables et homogènes depuis 8 ans
- le taux d’ozone continue à augmenter.

...Quant à la baisse de la circulation de 14% constamment citée, il apparaît dans le « Bilan Déplacement 2004 » qu’elle n’a baissé que de -10.7% sur le réseau instrumenté (= les grands axes) sur la période 2001-2004 (exit les petites rues empruntés par les automobilistes excédés) après une diminution tout de même de 8% entre 1998-2001. Notez que la diminution de la circulation est un schéma se retrouvant dans toutes les grandes villes de France, même en l’absence de politique de transport. Suffirait-il que le prix des carburants augmente pour que l'ensemble des Mairies de France puisse afficher un bilan favorable en matière de luttre contre la pollution atmosphérique automobile ? Dans le doute, nous inviterons nos édiles nationaux à une certaine modestie dans les bilans qu'ils présentent...

De plus, d’après la composition du trafic, si le nombre de voitures particulières a baissé (–4.5% depuis 2001), ceux des véhicules utilitaires et des deux roues motorisés ont augmenté (respectivement +3 et +10% depuis 2001). Or, les véhicules utilitaires et les mobylettes de livraison circulent beaucoup sur de courtes distances, soit les déplacements les plus polluants au km.

Enfin, il demeure scientifiquement impossible de déterminer si les pics de pollution ont baissé tandis qu’ils offrent les conditions les plus éprouvantes pour notre santé et tout particulièrement celle des personnes les plus fragiles.

Réseau de transport

Paris (et sa banlieue) ne compte pas une seule nouvelle ligne de bus ou de métro (notamment pour combler l’absence d’un réseau transverse tant réclamé en banlieue) - à l'exception notable de notre Traverse Bièvre-Montsouris dont chacun jugera l'impact modeste sur le niveau de pollution en Ile-de-France...

Le tramway des Maréchaux a quant à lui coûté 311,51 millions d’euros (or dépassements avérés puisque ce chiffre n’a pas été modifié depuis 3 ans). Financé par la Mairie de Paris, l’Etat, la RATP et la Région Ile de France, cet investissement représenterait l’équivalent d’environ 1900 bus, quand tout Paris intramuros en compte 1347 !!! Un investissement justifiable ? Au vu de l’urgence à améliorer ou créer des lignes ailleurs - car, rappelons le, le tram ne crée aucune nouvelle desserte, il remplace le bus PC sur une portion de son trajet - nous vous en laisserons juges...

Pistes cyclables

Saluons tout de même la création de pistes cyclables... Encore faut-il savoir de quel type de piste cyclable on parle ? Doit-on compter comme kilomètre de piste cyclable créé les couloirs de bus élargis ou vélos et 30 tonnes s'ébrouent en compagnie de taxis toujours prêts à valider leur réputation de VGV (véhicules à grande vitesse) ? Doit-on compter les kilomètres de la rue Saint-Jacques, matérialisés par deux stickers aux sol ? Doit-on ôter de ce calcul les kilomètres créés sous l'ère Tibéri laissés à l'abandon (avenue René Coty par exemple) ? Sans omettre le problème non résolu de l’absence totale de parkings sécurisés pour vélo ?

Réduire le nombre de voitures passe d’abord par une augmentation des capacités et de la qualité des transports en commun, soutenue par une éducation de la population. Vous ne pouvez pas décemment obliger des conducteurs pas très motivés à lâcher leur véhicule s’ils n’ont pas d’alternatives autres que des transports en commun déjà bondés et exploités à pleine capacité.

Pourtant, aucune mesure incitative ou campagne éducative n’ont été mises en place. Pourtant, il y a de quoi faire : voies réservées aux voitures transportant 2 passagers (surtout aux heures de pointe), campagne d’information pour l’adoption d’une conduite souple avec des pneus bien gonflés (jusqu’à 30% de carburant économisé), taxe des pollueurs (y compris camions, flottes commerciales et cars épargnés à l’heure actuelle) avec abattement réel pour les véhicules aux émissions faibles, camions poubelles et parc automobile de la Mairie de Paris électriques, aide financière pour l’achat d’un vélo ou d'un vélo électrique…

Ces mesures sont quasiment toutes applicables immédiatement. Quand on fait de l’environnement son cheval de bataille politique, encore faut-il agir avec un minimum de bon sens, en bâtissant une vraie stratégie en amont visant le long terme… On ne retape pas une vieille grange en se contentant de repeindre ses murs… De l'urgence d'un Agenda 21 !

Angélie

Plus d'info :
+ Visiter le site d’airparif pour l’historique par année des qualités de l’air (http://www.airparif.fr/page.php?rubrique=indices&arti...
+ Lire également leur édition 2006 de "atmosphère capitale" : http://www.airparif.asso.fr/airparif/pdf/atmosphere_capit...
+ Consultez le bilan des déplacements 2004 (le 2005 n’est pas disponible) :
http://www.paris.fr/portail/deplacements/Portal.lut?page_...
+ Financement du tramway (site officiel):
http://www.tramway.paris.fr/tram.asp?section=E&lapage...