Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 juin 2006

Ce soir : Conseil de quartier Jean Moulin Porte d’Orléans

 C’est à 19h30, à l’école de la rue Prisse d’Avennes, si le foot n’est pas votre tasse de thé, le Conseil de quartier s’offre à vous (...Allez la France, tout de même !). Le premier sujet portera sur la PETITE CEINTURE, ancienne voie ferroviaire contournant la capitale, qui est au coeur d’un protocole d’accord en cours de validation entre RFF (Réseau Ferré de France) et la Ville de Paris.

Dans notre 14ème arrondissement, seront concernées par des conventions d’occupation provisoires la portion de la petite ceinture comprise entre le pont de la rue Didot et celui de l’avenue Jean Moulin, ainsi que le jardin de la rue de Coulmiers, situé sur des talus surplombant la voie ferrée. Ainsi, au niveau de l’arrondissement une coulée verte sur (ou longeant) la petite ceinture pourrait prendre forme dans les années à venir, ce qui constituerait un chemin pédestre de la Porte de Vanves au parc Montsouris, complétant celui qui relie déjà Montparnasse à la Porte de Vanves. Un vœu sur l’utilisation de la gare de Montrouge (photo ci-dessous) sera également proposé.

medium_11062006043.jpg

L’autre point important portera sur le projet immobilier du 19 de la rue Morère, où un premier projet fort contesté avait été mis aux oubliettes. Venez nombreux, c’est un rendez-vous citoyen important qui est au cœur de la démocratie « participative ».

Dan

Plus d'info :
+ Conseil de quartier Jean Moulin / Porte d'Orléans - mardi 13 juin 2006 - Ecole élémentaire, 5 rue Prisse d'avennes - à partir de 19h30.
+ Demain soir : Conseil de quartier Pernety - mercredi 15 juin 2006 - Gymnase Rosa-Parks (accès par la place Moro-Giafferi, au carrefour de la rue du Château et de la rue Didot) - à partir de 19h30.

Paris blogue-t-il ? 5e édition...

...C'est reparti...

medium_pbtil_5_flyer.jpg

 

...Attention, il n'y aura pas de places pour tout le monde :-)

Pierre

Plus d'info :
+ Des photos des éditions antérieures ? Nos albums photos ci-contre ou sur Flickr tag Parisblog !

dimanche, 11 juin 2006

19 rue Morère : crèche ou logement social ?

Le projet de construction d'un immeuble de logements sociaux en lieu et place d'une crèche provoque un certain nombre de remous sur le quartier Petit-Montrouge, Porte d'Orléans. Nous recevons ce mail de Laurence que nous vous retransmettons.

-----------------------------

Bonjour,

Depuis 2004, nous sommes fortement mobilisés CONTRE l'édification, dans le petit Montrouge, d'un nouvel immeuble de logements sociaux et POUR la création d'une crèche.

Ce projet est un non sens pour la majorité des habitants qui attendent de leur mairie, avant un densification de l'habitat, un peu plus de qualité de vie (crèches, espaces verts, loisirs pour les jeunes…) pour ceux très nombreux qui y habitent déjà.

Vous trouverez ci après deux extraits du document remis à notre Maire en 2004 en faveur de ces arguments ce qui a enlisé la constrution d'un premier projet. Serons-nous un jour, ENFIN, entendus, nous qui habitons le quartier et sommes les mieux placés pour savoir de quoi nous avons besoin ? Un courrier a été adressé à M CASTAGNOU en février 2005, resté sans réponse, un autre à Mme AUFFRET, il y a deux semaines....

Quant à l'argument de la crèche en étage, il est inopérant , le lot faisant 400M². Même seulement dix lits, ce sont dix femmes qui peuvent reprendre le travail !

UN PROJET QUI CREUSE L'OPPOSITION QUARTIERS CENTRAUX - FAUBOURGS

La rue MORERE est implantée dans un des rares quartiers de Paris qui a dépassé les quotas de la loi SRU !

A Paris, 68 % du logement social est concentré dans les arrondissements périphériques (13, 14, 18, 19, 20)…. contre 3,7 % pour les 1,2,3,4,5,6,7,8 et 9ème arrondissements.


Dans le 14ème, 27 % des logements sont gérés par des bailleurs sociaux dans le parc des résidences principales, ces chiffres ne tenant pas compte des 500 logements de la ZAC Alésia-Montsouris et les 300 de la ZAC Didot. 80 % de ces logements sont situés au sud-ouest de l’arrondissement :

Alors que les 9/10ème de Paris sont concernés par l’amélioration de l’offre de logements sociaux, le quartier de la porte de Châtillon, est classée selon le dernier numéro « à Paris » d’avril, mai, juin 2004 en « Zone d’équilibre en limite des principaux secteurs comptant plus de 20 % de logements sociaux » …Et pour cause, puisqu’il se trouve pris en tenaille entre les secteurs rénovés dans les années 60-70 (Porte de Vanves, rue des Plantes, avenue Jean Moulin) et les immeubles OPAC du Boulevard Brune.

UN PROJET QUI NE TIENT PAS COMPTE DES BESOINS DES HABITANTS

Les comptes rendus des conseils d’arrondissement martèlent régulièrement : « Il est absolument nécessaire d’envisager toutes les possibilités d’aménagement en concertation avec les habitants en examinant les réels besoins de la population locale. »

Ces besoins sont criants : ce sont les plus élémentaires de cette partie de la population majoritairement représentée à Paris, celle des jeunes familles de classes moyennes, des familles monoparentales, de toutes ces femmes qui doivent travailler et n’ont pas les moyens financiers d’engager une employée de maison pour garder les enfants à leur domicile, bref cette population qui fait tourner la capitale et qui est la première à déserter Paris pour la banlieue par manque d’équipements de proximité.

Les riverains s’interrogent sur cette volonté affichée par la Mairie de détruire l’existant pour utiliser au mieux les possibilités du POS.

Le manque criant d’équipement en faveur de la petite enfance dans cette partie du 14ème et la disposition des locaux prêchent pourtant, sans faire grand effort d’imagination, pour la création d’une crèche ou d’une halte garderie qui aurait le mérite d’accéder aux souhaits de tous et notamment de M CASTAGNOU (sur la modification du projet villa Moderne : « J’aurais personnellement souhaité que cet endroit soit entièrement consacré à la petite enfance…. »).

Les bâtiments existants au 19 rue MORERE sont en effet en parfait état : il s’agit même là d’un lieu IDEAL pour l’accueil des jeunes enfants, à moindre coût car quasiment sans travaux (bâtiments à 1 étage, cour, bâtiment Rdch au fond, calme, verdure). Un changement de destination rapide, de surcroît, contrairement aux pronostics actuels de construction d’une crèche (4/5 ans).

ALORS QUE l'on sait que la question de la petite enfance est une question fondamentale au même titre que le logement, pour l’avenir de la capitale et qu’il faut répondre aux priorités des jeunes couples avec enfants : un logement (certes) à loyer modéré ET des modes de garde pour leurs enfants (programme de l’équipe municipale en place)

ALORS QUE la vraie mixité sociale se fait au niveau du quartier, voir de l’îlot : il est important de créer des équipements de proximité dans un lieu résidentiel au lieu de densifier l’habitat.

ALORS QUE force est de constater dans le 14, notamment le Petit Montrouge, un manque criant de places d’accueil pour les tout petits : « Le 14e dispose d’un réseau dense et bien réparti d’établissements scolaires, mais les capacités d’accueil des très jeunes enfants se révèlent insuffisantes.
La réalisation d’opérations d’aménagement dans les ZAC Alésia Montsouris et Didot devraient en outre faire apparaître de nouveaux besoins.
La répartition des équipements de petite enfance est très déséquilibrée entre l’ouest (Plaisance) concentrant l’essentiel des équipements et les autres quartiers, notamment Montparnasse (nord) et surtout le Petit Montrouge (sud-ouest) densément habité ».
(source : présentation du 14ème sur le site web de la Mairie de Paris)


ALORS QUE les comptes rendus du conseil d’arrondissement regorgent de déclarations sur le sujet (Mme AUFFRET, concernant la création d’une crèche de 20 places : « ce qui est bienvenu quand on connaît le peu de place que peu offrir notre arrondissement », « le fait de trouver de la place pour l’implantation de crèches est déjà une gageure »).

UN PROJET ONEREUX ALORS QU’IL EXISTE UNE SOLUTION A COUT REDUIT QUI PERMET DE DEGAGER DES FONDS POUR D’AUTRES COMBATS

La Mairie a prévue de dépenser 2,04 MILLIONS d’euros pour ce projet de démolition puis reconstruction.

ALORS QUE la transformation de ce lieu en crèche peut se faire à un coût dérisoire pour le bénéfice de centaines de familles.

ALORS QUE l’on sait que des logements vacants sont libres dans les immeubles gérés par l’OPAC à 200 m !

Epérant que vous serez nombreux à vous joindre à nous dans ce combat symbolique et nécessaire.

Laurence

...pour "Les 3 Portes" - Association loi 1901 - 21 rue MORERE - 75014 Paris.

Plus d'info :
+ La Mairie présentera son nouveau projet de logements sociaux pour le 19 rue Morère mardi 13 juin 2006 prochain à 19h30 lors du Conseil de quartier Jean Moulin - Porte d'Orléans qui aura lieu dans l'Ecole élémentaire 5, rue Prisse d’Avennes.
+ Le 13 rue Morère fait également débat...
+ Social ou petite enfance ?

samedi, 10 juin 2006

Travaux du tramway : nuisances nocturnes

8 juin 2006, 23h30 et de la poussière... Vous habitez les Maréchaux ? Rassurez-vous le tramway arrive. Bon, d'ici là, espérons qu'il n'y aura pas rupture de stocks sur les boules quiès...


Travaux du Tramway
Vidéo envoyée par Pierre_Vallet
Plus d'info :
+ ...Des travaux nocturnes pour cause de réfection totale de la chaussée. Calendrier des épreuves ? Voir notre article en date du 7 juin dernier.

vendredi, 09 juin 2006

Couverture du Périphérique Porte de Vanves : c'est parti !

C'était mercredi 6 juin 2006 dernier dernier à 18h30 : la pose de la première pierre de la couverture du périphérique.

medium_bertrand_delanoe_pierre_castagnou.jpg

Pour l'occasion Pierre Castagnou, Jean-Paul Huchon (Président de la Région Ile-de-France) et Bertrand Delanoë en personne avaient fait le déplacement. Où avait lieu cet événement ? Un petit film pour vous permettre de mieux situer le chantier...

...Et un extrait du discours de Pierre Castagnou.

Plus d'info :
+ La couverture du boulevard périphérique s'étend de la Porte de Brancion à environ 40 m au-delà de l'avenue de la Porte de Vanves. Le tunnel aura un linéaire de 410 m avec 260 m de couverture à créer. Coût d'investissement prévisionnel (hors aménagement de surface : 55 millions d'Euro. Co-financement Ville de Paris et Région Ile-de-France. Livraison attendue : janvier 2008.
+ Panorama des grands travaux de la Porte de Vanves.

jeudi, 08 juin 2006

Cinebank, DVD, cinéma et 14e

Ce mois-ci notre invité ciné, c’est Jean-Olivier Itier responsable de la boutique CINEBANK avenue du Maine.
www.cinebank.fr. Interview (*) :

Jive (P14) : Comment est née l’idée de créer Cinébank ?

Jean-Olivier Itier (JOI) : C’est un italien qui a eu cette idée il y’a une dizaine d’années en allant proposer son  concept de distributeur  automatique à un vidéoclub qui se trouvait rue de Vaugirard. Celui-ci a voulu tenter l’expérience et cela a formidablement bien marché.

P14 : Depuis combien de temps  êtes-vous installés dans le XIVe arrondissement de Paris et pourquoi cet arrondissement ?

JOI : Dès la création de son enseigne en 1997, le 14ème est devenu son magasin pilote et la maison mère, je suis le responsable , exploitant et animateur de réseau. Je forme un peu partout en France les gérants qui ouvrent une boutique et je peux intervenir aussi pour donner des conseils lorsque la boutique est un peu en perte de vitesse ou ne trouve pas sa clientèle.

medium_cinebank_75014.jpg

P14 : Comment choisissez vous les films que vous louez ?

JOI : Déjà, tous les gros titres sont indispensables, mais on essaye aussi de proposer des titres hors magazine comme Fragile, Backstage, Casshern. On a pu se rendre compte aussi qu’un film qui ne fonctionne pas au cinéma ne fonctionnera pas non plus en location. Exemple ce mois-ci Virgil qui est pourtant un film français très original et qu’on essaye de proposer…

P14 : Combien de titres avez-vous déjà sortis ?

JOI : Nous avons actuellement près de 3000 titres, les nouveaux films étant 3 enterrements, History of violence, et Palais Royal qui devraient tous les trois cartonner comme on dit.

P14 : Concrètement comment travaillez-vous ?

JOI : On travaille de plus en plus avec Internet, notre site en ligne permet à tous nos adhérents de retenir leur location et d’avoir 2 heures pour venir chercher leur film. Le site Internet propose également de visionner les bandes annonces et la jaquette du film avec le résumé. Très prochainement nos machines ne seront plus en façade, les gens pourront en cas de pluie être à l’abri et choisir en toute tranquillité leur film avec plusieurs  machines différentes à leur disposition
Nous proposons aussi à notre clientèle d’acheter des DVD  d’occasion à des prix très compétitifs. Tous les 2 mois nous faisons des promotions. Le mois dernier nous avons proposé pour un euro par jour tous les polars et cela a dépassé toutes nos espérances et les gens ont pu découvrir des films méconnus. Enfin, le 31 mai sort le nouveau Harry Potter et nous proposons aux enfants de nos clients le T-shirt du film.

P14 : Quels sont les titres dont vous êtes le plus fier ?

JOI : On a aimé défendre et proposer des films comme les Neufs reines, Garden state et ce mois-ci on souhaite faire découvrir et proposer Lady Vengeance et nous avons décider également de mettre en location des séries télé comme La Caravane de l’étrange, NIP Tuck, Desperate Housewifes et la série de Spielberg, Band of Brothers.

P14 : Quels sont vos regrets ?

JOI : On aurait souhaité plus d’attractions sur l’avenue du Maine, ça manque de bars, restaurants pour drainer une clientèle plus importante. Aujourd’hui on souffre aussi de la concurrence de la TNT, Internet alors il faut trouver de nouvelles idées et aussi des nouveaux tarifs attractifs. Nous sommes les moins chers et ceux qui proposons le plus de titres.

P14 : Quels sont les projets ?

JOI : Cela fait des années que nous constatons le manque de vidéoclubs dans le 14ème  et c’est vrai que beaucoup de gens regrettent qu’on ne trouve pas de vidéoclubs avenue du Général Leclerc digne de ce nom.

P14 : Enfin pour finir quels sont vos endroits favoris dans le XIVe arrondissement ?

JOI : J’adore le côté village de ce quartier qui ne ressemble à aucun autre. Je traîne le plus souvent vers la rue Daguerre où je vais de temps en temps manger. J’aime prendre quelques tartines de fromage chez … et prendre un verre au Zango malgré que je n’aime pas trop l’idée du « m’as tu vu  ?». Ca manque un peu de discrétion… Mes amis habitant tous autour du 14ème je vais souvent aussi manger chez eux et du coup je me ballade aussi pas mal vers la rue Raymond Losserand qui devient de en plus attractive avec tous les nouveaux aménagements…

(*) Propos recueillis par Jive, notre DVDphile quatorzièmois - Juin 2006.

Plus d'info :
+ Cinebank : PARIS 14 -Adresse : 136 AVENUE DU MAINE - 75014 PARIS 14 - Tél. : 01.43.22.46.34 - Permanence :
Du Mardi au Samedi de 14 H 00 à 22 H 00
Le Dimanche de 14 H 00 à 20 H 00
Le Lundi de 14 H 00 à 20 H 00
Pour nous contacter: paris14.maine@cinebank.fr
+ Autres boutiques Cinebank dans le 14ème :
156 BOULEVARD DU MONTPARNASSE - 75014
53 RUE DIDOT - 75014

mercredi, 07 juin 2006

Travaux du tramway : l'enfer est dans les détails

La "Missions Tramway" nous informe qu'après la réalisation des trottoirs, de la plateforme du Tramway lui-même, le chantier entre dans une nouvelle phase avec la réfection totale des deux voies de chaussée dans notre arrondissement. Cette opération constituera l'ultime étape avant les finitions et la mise en service du tramway (que nous allons cesser d'écrire avec un T majuscule).

Ces travaux, qui ont débuté en mai, se poursuivront jusqu'au mois de juillet 2006. Ils impliquent la fermeture à la circulation des boulevards des Maréchaux durant quelques jours et quelques nuits sur des portions de 400 à 600 mètres (tout de même...).

Dans un premier temps la structure de la chaussée et les caniveaux seront réalisés. Une étape de finition suivra quelques semaines après. Les travaux devront avoir lieu de 8h à 18h mais également la nuit - avis à la population, c'est le moment de partir à Houlgate, Mourmelon ou même chez vos ami(e)s Malafoffiot(te)s - de 21h à 6h !

Durant ces périodes, l'accès des riverains et des commerces devrait être maintenu "sauf restrictions ponctuelles". Si vous êtes riverains des boulevards vous devriez être informé par l'affichage des périodes exactes des modifications de circulation...

Pour les (malheureux) usagers du PC1, des itinéraires de déviation seront mis en place... Veillez donc à ne pas attendre trop longtemps votre bus. Il pourrait bien ne jamais venir...

Nous prenons donc acte de cette volonté d'informer, mais que de lacunes !!! Nous recevons ainsi hier ce billet d'humeur d'Edith :

Stop ! Aujourd'hui 6 Juin depuis ce matin la porte de Châtillon est fermée ! Pourquoi ne pas mentionner la déviation Boulevard Brune dès le début de l'avenue Jean Moulin ? Pour ne pas encombrer d'avantage l'Avenue du G. Leclerc ??
Embouteillage monstre toute la journée, pollution, motos sur les trottoirs.... Fin 2006 le tramway sera en circulation... mais nous serons tous morts !!

Les arbres et les résidents du 14e.

Dans un autre genre, la Voix du XIVe revient sur les désagréments et raille ce chantier exemplaire - illustration photographique à l'appui.

Bref, la "Mission Tramway" continue à nous informer - mais cette information semble parfois un peu déconnectée de la réalité vécue par les riverains des Maréchaux.

Pierre

Plus d'info :
+ Information tramway au 01 42 76 86 10 ou sur www.tramway.paris.fr.
+ Information RATP au 08 92 68 77 14 ou sur www.ratp.fr
+ Planning prévisionnel de réfection des chaussées dans le 14e arrondissement :
- de la Porte de Châtillon à la Porte d'Orléans : début juin.
- de la Porte de Châtillon à la rue J. Baudry et vice versa : fin juin.
- de la Porte d'Orléans à la Porte de Châtillon : début juillet.
- de la rue du Père Corentin à la Porte d'Orléans : 1ère quinzaine de juillet.
- de la rue de la Cité Universitaire à la rue du Père Corentin : 2ème quinzaine de juillet.

Les Mangas s'invitent à la Maison de Solenn

La Fondation Jean-Luc Lagardère organise, du 31 mai au 30 juin 2006, une exposition sur « les secrets du phénomène manga », à la Maison de Solenn, 97 boulevard de Port-Royal (...75014 Paris !).

Depuis sa création, en décembre 2004, la Maison de Solenn répond aux problèmes des adolescents en privilégiant une démarche de "soins culturels" : une approche éducative et culturelle qui complète les dimensions purement médicales.

medium_expo_manga_maison_de_solenn.jpgPour le Professeur Marcel Rufo, responsable médical de cet établissement unique en Europe, "les mangas sont un langage codé, un propos d'adolescence. Cette exposition organisée par la Fondation Jean-Luc Lagardère nous permettra de mieux approcher la culture manga, la façon d'être au monde des adolescents passionnés par le dessin et par les illustrations. Ce sera le début d'un échange où l'on s'enrichira grâce au monde des adolescents".

Après avoir créé une médiathèque, la Fondation Jean-Luc Lagardère marque, avec cette exposition, sa volonté d'accompagner la Maison de Solenn. "Nous sommes convaincus par la démarche innovante du Professeur Marcel Rufo, rappelle Arnaud Lagardère. Nous la soutiendrons avec toute notre énergie".

L'exposition a été conçue par deux lauréats de la "bourse libraire" de la Fondation Jean-Luc Lagardère, Virginie et Mathieu Ducros. Elle a été inaugurée mercredi 31 mai 2006 dernier par Madame Bernadette Chirac, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, à l'origine de la Maison de Solenn en partenariat avec l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Camille

Plus d'info :
+ Le lien vers le site internet de la Maison de Solenn vient rejoindre notre rubrique "14e on-line", ci-contre, colonne de droite.
+ Téléchargez le programme_de l'exposition.

mardi, 06 juin 2006

Laurent Fabius en meeting ce soir dans le XIVe arrondissement

...L'ancien Premier ministre, numéro 2 du PS et candidat à l'investiture du PS réunit au gymnase Mouchotte ses partisans et son courant, "Rassembler à gauche" qui compte plusieurs maires parmi lesquels Serge Blisko (13e arrondissement), Pierre Aidenbaum (3e arrdt), Michel Charzat (20e arrdt) et bien entendu Pierre Castagnou (14e arrdt). Avis aux amateurs.

Camille

Plus d'info :
+ Rassembler à gauche - Gymnase Mouchotte - 33, rue du Commandant Mouchotte - 75014 Paris. A partir de 20h.
+ Le site web de Laurent Fabius et sa biographie sur wikipedia.

Violences au stade Jules Noël : carton rouge !

Une nouvelle fois des incidents graves se sont déroulés le 27 mai 2006 dernier au stade Jules Noël entre 2 équipes de football extérieures au 14è arrondissement  (Clichy la Garenne et CS PTT Turbigo). Au cours de ce match des incidents et des  violences ont eu lieu. 2 joueurs de football ont été interpellés par la police. Les 2 suspects ont été arrêtés et placés en garde à vue après avoir exhibé et menacé, avec des armes à poing (357 magnum) et armes blanches (couteau à cran d’arrêt), des personnes physiques. Mr Pierre Castagnou et Mme Carine Petit se sont rendus sur place pour constater les dégâts.

Quelles conclusions pouvons nous tirer en telles circonstances ? Depuis des mois dans certains stades du 14è arrondissement dont le stade Elisabeth, des responsables d’associations informent la Mairie du 14è sur le comportement douteux de certains individus, qui se piquent et laissent traîner leurs seringues dans le stade, mais aussi agressent des personnes et font du trafic de drogue. Il serait temps que Mr le Maire et le service des sports réunissent le monde associatif sportif pour dialoguer et trouver des solutions à ce fléau de violence qui ne fait qu’augmenter d’année en année. A titre d’exemple toute personne individuelle qui désirerait faire du sport en accès libre devrait posséder une carte spéciale avec photo pour pouvoir entrer dans un stade du 14è. Ce n’est qu’une proposition !

Il faut reconnaître que la ville de Paris a fait certains efforts en engageant des animateurs sportifs dans les stades pour canaliser les jeunes les plus "destructurés". Ce n’est qu’une solution transitoire. Ensemble, politiques et associations sportives, organisons-nous pour élaborer une vraie politique sportive et trouver des solutions viables pour endiguer la violence dans les stades. Ainsi les associations sportives pourraient travailler en paix ?

Arnaud

Plus d'info :
+ Des associations sportives dans le XIVe ? Voir le site de l'Office du Mouvement Sportif ou celui de la Jeunesse Athlétique de Montrouge (la "JAM" qui fêtait récemment ses 110 ans !).